Préparer mon projet en rénovation

Isolation de la cuisine : ce qu’il faut savoir

Date de l’article
5/01/2022
Temps de lecture
9 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Isolation de la cuisine : ce qu’il faut savoir

Lorsque l’on entreprend des travaux de rénovation et plus particulièrement l’isolation d’un logement, on pense immédiatement aux chambres à coucher, à la salle de bain ou aux combles si l’on est en maison individuelle. Mais saviez-vous que l’isolation thermique et phonique de la cuisine est tout aussi importante ? Humidité et chaleur y sont présentes, ce qui implique de l’isoler correctement tout en veillant à y installer un système de ventilation efficace.

Pièce maîtresse de la maison où l'on prépare et partage les repas en famille, la cuisine donne, le plus souvent, contre un mur extérieur et est exposée tant par l'extérieur que par l'intérieur à des variations d'hygrométrie et de température. Ces contraintes nécessitent des solutions d'isolation thermique et acoustique adéquates.
 

Isolation thermique des murs intérieurs: une solution efficace dans une cuisine


Facile, l'isolation des murs intérieurs de la cuisine peut s'effectuer avec différentes systèmes d'isolation, lors de travaux de rénovation ou de construction :


•    Optima Murs et GR32 : sous un système d'ossature métallique, la laine de verre sera un isolant haute performance tant pour ses propriétés thermiques L’isolation thermique est un procédé permettant de limiter les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur. Elle réduit la consommation d’énergie nécessaire à maintenir une température agréable au sein d’un bâtiment. La performance de l’isolation thermique dépend des caractéristiques techniques des divers matériaux d’isolation dont leur résistance thermique.
Une rupture dans la barrière isolante que constitue l’isolation s’appelle un pont thermique.
que phoniques. Simple à mettre en oeuvre, cette solution est la plus utilisée et vous garantit des économies d'énergie quel que soit le mur qui recevra l'isolant (parpaings, briques, etc.). Notez qu'en rénovation, l'utilisation d'une membrane pare-vapeur sur l'isolant est recommandé. Dans ce cas, l'installation d'isolant avec ossature métallique est à privilégier. Enfin, il est recommandé de poser des plaques de plâtre hydrofuges, traitées pour résister à l'humidité L’humidité relative correspond à la quantité de vapeur d’eau contenue dans un volume d’air donné par rapport au maximum qu’il pourrait contenir à une température et une pression données.

- L’air est sec quand l’Humidité Relative (HR) est inférieure à 35%.
- Entre 35 et 65%, l’air est moyennement humide.
- Il est humide lorsque l’Humidité Relative est supérieure à 65%.

À l’intérieur d’un même espace, l’HR varie en fonction des changements de température : elle augmente si la température baisse et diminue si elle s’élève.
. Et lorsque vous isolez les murs de la cuisine qui se trouveront au contact d'une plaque chauffante ou d'un four, choisissez des plaques de plâtre résistantes au feu. Enfin, pour garantir une bonne qualité de l’air intérieur dans cette pièce, les plaques de plâtre dotées de la technologie Activ’Air® de Placo® seront efficaces.  

•    Optimax Habito® : les panneaux ou les rouleaux de laine de verre GR32 ou panneaux de GR30 sont installés à l'aide d'appuis en polymère renforcé et recyclé sur lesquels viennent se visser directement les plaques de plâtre Habito®. L'utilisation de la plaque ultra-résistante Habito® de Placo® a tout son sens dans la cuisine puisqu'elle permet de fixer des charges lourdes comme les meubles, 
 

L'isolation acoustique de la cuisine : à ne pas négliger


Bruits de casseroles, lave-vaisselle qui tourne, micro-ondes qui sonne... L'isolation phonique L’isolation acoustique, ou isolation phonique, c'est la capacité d'une habitation à limiter la propagation du bruit en son sein et ainsi de diminuer l’intensité acoustique perçue par l’oreille pour atteindre le meilleur confort possible. Elle vise à neutraliser les ondes sonores par la mise en œuvre d’un isolant acoustique pour se prémunir contre 4 types de bruits : les bruits aériens extérieurs (circulation routière ou aérienne), les bruits aériens intérieurs (d'une pièce à l'autre), les bruits d'impact (chutes, bruit de pas) et enfin les bruits d'équipement (ascenseur, ventilation, tuyauterie, etc.) de la cuisine ne doit pas être négligée, surtout si la pièce est attenante à des pièces de vie, et tout particulièrement à des chambres. En optant pour une isolation intérieure en laine de roche ou en laine de verre, vous choisissez un isolant performant thermique et phonique à la fois.
 

Isolation efficace rime avec aération et ventilation


Ouvrir les fenêtres régulièrement pour aérer votre cuisine est un geste à répéter quotidiennement. Mais cela ne suffit pas pour assurer un renouvellement suffisant de l'air intérieur et une ventilation efficace de la cuisine. En effet, énormément de vapeur se dégage de vos activités culinaires.


Pour garantir la pérennité d’une bonne isolation dans une cuisine, qui permet de réduire les déperditions de chaleur et assurer un confort thermique optimal ainsi qu’une bonne qualité de l’air intérieur, l'installation d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC) est primordiale.
 

Le saviez-vous ?

Une famille de deux adultes et deux enfants peut rejeter jusqu'à 12 litres d'eau par jour sous forme de vapeur dégagée par la respiration, mais aussi par les activités quotidiennes telles que la cuisine, le lavage et séchage du linge, l'utilisation d'électroménager, etc.


Pour ne pas retrouver de l'eau qui ruisselle sur les murs, ce qui entraînerait leur dégradation, l'installation d'une VMC s'impose comme une solution incontournable. Aujourd'hui, il existe des équipements intelligents qui suivent les changements de température et d'humidité, et déclenchent le fonctionnement de la VMC selon ces variations : le must pour une cuisine bien ventilée !
 

ven, 29 oct 2021