Isolant en laine minérale

Poser de la laine de verre au plafond pour isoler du bruit

Date de l’article
7/02/2024
Temps de lecture
8 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Comment isoler un plafond avec la laine de verre

Vous souhaitez isoler votre plafond afin de réduire les bruits de choc et autres nuisances sonores ? Voici la marche à suivre pour réussir l’isolation phonique de votre plafond grâce à la pose d’un isolant en laine de verre en rouleaux recouvert d’un faux-plafond suspendu. Très efficace, cette solution est simple à mettre en œuvre à condition d’être précis dans les mesures et dans les étapes à suivre.

Étape 1 - Repérez la structure porteuse

Repérez l’emplacement des poutres porteuses du plafond existant, sachant que cela peut nécessiter l’ouverture d’une cavité. Mesurez alors l’entraxe entre deux poutres à travers la cavité, puis reportez ces mesures le long des murs. 

Astuce

Pour vérifier que la mesure des entraxes est bonne, vous pouvez tester la dureté sous plafond au niveau des repères en vous aidant d’une vis à bois vissée à travers la plaque pour s’assurer de la résistance.

Étape 2 – Fixez les suspentes acoustiques 

Pour une isolation phonique optimale, il est recommandé d’utiliser des suspentes dotées d’un résiliant acoustique atténuant les vibrations comme la suspente Intégra 2 Phonic. Une fois l’axe des poutres tracé avec un cordeau, vissez les premières suspentes à 10 cm du bord du mur, tous les 50 cm perpendiculairement aux solives. Les suspentes suivantes sont fixées sous le talon de la solive en quinconce une poutre sur deux, tous les 1,20 m maximum pour bien répartir la charge du faux-plafond sur  la structure.

Étape 3 – Réglez la planéité et la hauteur du plafond

Afin de s’assurer que les suspentes sont réglées à distance égale du plafond, utilisez un laser pour ajuster leur hauteur. Isoler son plafond peut aussi permettre de rectifier un plafond penché ou abîmé.

Étape 4 – Posez les fourrures

Les fourrures (Optima 240 ou F530, mentionnées dans les avis techniques Isover comme ceux du système Optima par exemple) peuvent être clipsées directement sur les clés en polymère des suspentes Intégra 2 Phonic. Veillez à bien alterner les longueurs afin de répartir les coupes et/ou aboutements de chaque côté du plafond et à laisser 1 cm de jeu entre la fourrure et le mur pour une isolation phonique optimale.

Lorsque les fourrures sont reliées entre elles avec les éclisses Stil® F 530 (idéales pour les fourrures Optima 240), la structure du plafond suspendu est prête à recevoir la laine de verre.
 

Etape 5 - Posez l’isolant laine de verre entre les fourrures

Pour l’isolation acoustique d’un plafond, utilisez des rouleaux de laine de verre semi-rigide, comme la laine Isoconfort 35 revêtu Kraft, que vous découperez selon l’entraxe entre deux fourrures. Par exemple, coupez une largeur de 52 cm pour un entraxe de 50 cm. Déroulez ensuite l’isolant entre les fourrures et calfeutrez bien les extrémités côté mur.

À noter : n’oubliez pas de placer un morceau d’isolant dans la cavité éventuellement réalisée lorsque vous avez identifié l’emplacement des poutres. 

Le saviez-vous ?

Quelle épaisseur de laine de verre pour isoler un plafond ? 

Dans le cadre de l’isolation phonique d’un plafond, plus l’épaisseur de la laine de verre est importante, mieux le plafond est isolé. Attention cependant, une épaisseur importante réduit d’autant la hauteur sous plafond. Les suspentes Intégra 2 Phonic permettent d’intégrer entre 60 et 120 mm d’isolant de type laine de verre Isoconfort 35 revêtu Kraft à adapter selon la configuration de la pièce et la hauteur sous plafond disponible. 
 

Étape 6 – Fixez les plaques de plâtre

Une fois la laine de verre installée entre les fourrures, passez au vissage des plaques de plâtre sur les suspentes. Aux plaques BA 13 classiques, préférez les plaques spéciales isolation acoustique comme les plaques Placo® Phonique ou Placo® Multiconforts qui permettent de gagner 3 décibels par rapport au même ouvrage réalisé avec des plaques standard.

  • Marquez d’un repère en haut des murs l’emplacement des fourrures.
  • Découpez, si nécessaire, les plaques de plâtre pour les ajuster aux dimensions du plafond. 
  • Fixez ensuite les plaques dans l’axe des fourrures, la jonction entre deux plaques devant se faire au milieu d’une fourrure.
  • Utilisez un monte-plaque afin de positionner les plaques en hauteur, puis placez des cales de 5 mm le long du mur. Cet espace servira à la pose d’un joint mastic sur le pourtour du plafond.
  • Vissez les plaques sur les fourrures à 3 cm du bord et tous les 30 cm. 5 vis doivent être utilisées pour chaque fourrure sur la largeur d’une plaque Placo® Phonique entière. Une fois toutes les plaques vissées, retirez les cales.
  • Enfin, posez un joint mastic blanc acrylique sur la périphérie du plafond pour finaliser l’isolation.
     

A noter

Si vous prévoyez également de réaliser un doublage acoustique des murs de la pièce, prévoyez de poser les premières suspentes à l’aplomb des fourrures verticales et donc selon l’épaisseur de laine visée en mur entre la cloison devant recevoir l’isolant et les premières plaques du plafond. Dans ce cas, il est recommandé de commencer le chantier par l’isolation du plafond.

mer, 7 fév 2024

Comment isoler phoniquement un plafond avec de la laine de verre ?

Voici la marche à suivre pour réussir l’isolation phonique de votre plafond grâce à la pose d’un isolant laine de verre en rouleaux recouvert d’un faux-plafond suspendu. Très efficace, cette solution est simple à mettre en œuvre à condition d’être précis dans les mesures et dans les étapes à suivre.