Préparer mon projet en rénovation

Comment isoler un garage : suivez le guide, étape par étape

Date de l’article
15/01/2021
Temps de lecture
7 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Isoler un garage en quatre étapes

Comme toute pièce d’une habitation, le garage peut être à l’origine de déperditions de chaleur que ce soit au travers des murs, du plafond et plus particulièrement de la porte de garage. Pour lutter contre le froid, il est donc nécessaire de bien isoler cette pièce. Et si vous souhaitez en faire un espace complémentaire (bricolage, jeux...), pensez aussi à l’isolation phonique.

Etape 1 : isolation des sols de votre garage

Afin d'éviter une remontée de froid ou d'humidité, il est primordial de vérifier si les sols de votre garage bénéficient d'une bonne isolation. Le cas échéant, commencez par identifier le type de plancher.

  • Dans le cas d'un plancher bas sur terre-plein, vous pouvez opter pour un isolant résistant à la compression (300kPa) et à l'humidité, comme les solutions XPS d'ISOVER.

Etape 2 : isolation des murs du garage

Pour isoler les murs de votre garage, vous pouvez soit opérer par l'intérieur soit par l'extérieur. Veillez tout particulièrement à l'isolation des murs donnant sur l'extérieur qui sont responsables de près d'un quart des déperditions de chaleur d'une habitation.

Isoler votre garage par l'extérieur : une solution sans perte d'espace

Si vous avez du terrain autour de votre habitation, vous pouvez opter pour l'isolation par l'extérieur (ITE). Cette option vous évitera de perdre en surface intérieure. Si vous souhaitez aussi limiter l'épaisseur de l'isolation pour ne pas trop empiéter sur votre terrain, il est conseillé d'utiliser un isolant en couche unique. Ce dernier s'adapte à tous les systèmes d'ossatures (bois, métal, caissons) et de bardages.

Notez que dans le cas où vous avez une fenêtre sur une des parois, vous pouvez associer Isofaçade 32R à Multimax 30 Nu à l'intérieur. Cette combinaison vous offrira d'excellentes performances thermo-acoustiques.

Isoler les murs du garage par l'intérieur : les solutions de simplicité

Si vous ne souhaitez pas toucher à la façade de votre habitation, l'isolation par l'intérieur (ITI) s'impose. Dans ce cas-là, la référence est la laine de verre qui fournit une isolation acoustique et thermique. Côté mise en oeuvre, il s'agira d'une isolation sous ossature métallique. L'isolant est alors placé entre le mur et la structure, puis recouvert de plaques de plâtre : c'est la solution idéale grâce au système sur ossature Optima Murs.

Lisse Clic-Optima

Lisse Clic-Optima

Fourrure Optima 240

Fourrure Optima 240

GR 32 Roulé Revêtu

GR 32 Roulé Revêtu

Appui Optima 2

Appui Optima 2

Plaque de plâtre BA 13

Plaque de plâtre BA 13

Notez que vous pouvez aussi opter pour une isolation en doublage collé (comme la solution Calibel), où l'isolant se fixe directement sur le mur puis est recouvert d'une plaque de plâtre. Dans ce cas, la surface des murs doit être parfaitement plane et propre.

Etape 3 : isolation du plafond du garage

Le plafond du garage doit aussi être isolé, surtout s'il se trouve en demi sous-sol. Différents isolants peuvent alors être utilisés :

  • Plaques de polystyrène ou de polyuréthane
  • Plaques de liège
  • Laine de verre

Les deux premiers sont notamment adaptés aux plafonds en brique ou en béton. Le dernier, lui, offre l'avantage non négligeable d'être le plus économique, en plus d'être aussi adapté aux plafonds en bois.

Pour la mise en oeuvre, l'installation de panneaux de laine semi-rigide s'avère l'option la plus pratique, notamment la solution Panodal développée par ISOVER qui, en outre, est éligible aux aides financières !

Etape 4 : isolation de la porte de garage

Enfin, ne négligez pas la porte du garage ! Si son battant n'est pas isolé, elle peut engendrer de grosses déperditions de chaleur, sans oublier l'humidité par temps de pluie. Pour éviter ces désagréments, vous pouvez :

  • Isoler vous-même votre porte avec un kit d'isolation pour porte de garage. Il comprend généralement un isolant (comme de la mousse de polyuréthane) et un adhésif. Veillez toutefois à bien mettre les protections d'usage lors de la mise en oeuvre.
  • Faire remplacer votre porte de garage par un modèle à isolation renforcée. Si le coût est plus élevé, la garantie de performances thermiques et une sécurisation supplémentaire peuvent rentabiliser l'investissement.