Réaliser son isolation phonique

Assurer une bonne isolation phonique dans une chambre d’enfant

Date de l’article
8/09/2022
Temps de lecture
7 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Une bonne isolation phonique dans une chambre

Vous souhaitez offrir à votre enfant une chambre à bonne température, saine et surtout protégée des bruits ? En privilégiant une bonne isolation thermo-acoustique de la chambre et notamment des murs mitoyens avec les autres pièces ou appartements, vous protégerez les voisins contre les bruits de jeux, les cris de joie et les pleurs.

Comment déterminer la bonne insonorisation pour une chambre d'enfant ?

Pour que votre enfant passe de bonnes nuits de sommeil, il est primordial qu'il ne souffre pas de nuisances sonores provenant des autres pièces de la maison ou de voisins bruyants. Mais il ne faut pas pour autant insonoriser à l'excès, au risque d'obtenir une acoustique peu naturelle. Une bonne isolation phonique L’isolation acoustique, ou isolation phonique, c'est la capacité d'une habitation à limiter la propagation du bruit en son sein et ainsi de diminuer l’intensité acoustique perçue par l’oreille pour atteindre le meilleur confort possible. Elle vise à neutraliser les ondes sonores par la mise en œuvre d’un isolant acoustique pour se prémunir contre 4 types de bruits : les bruits aériens extérieurs (circulation routière ou aérienne), les bruits aériens intérieurs (d'une pièce à l'autre), les bruits d'impact (chutes, bruit de pas) et enfin les bruits d'équipement (ascenseur, ventilation, tuyauterie, etc.) de la chambre de bébé peut passer par une isolation des murs, des plafonds et du sol.

Pour déterminer les éléments qu'il sera nécessaire d'isoler, vous pouvez commencer par réaliser un autodiagnostic de la pièce en utilisant l'outil en ligne Diag'Phonic, développé par ISOVER, et poursuivre par une étude plus poussée en faisant appel à un acousticien ou un bureau d’études spécialisé.

Isoler les murs pour une meilleure performance acoustique... et thermique

Pour assurer un environnement calme et confortable à votre enfant, vous pouvez isoler aussi bien les murs donnant sur l'extérieur que les murs mitoyens. Le système Optimax Habito® sera un allié de confiance car il assure :

•    Une paroi renforcée grâce à la plaque ultra-résistante Habito® de Placo®, pratique si votre enfant se met à jouer au ballon ou à tester la solidité de ses petites voitures contre le mur ! 
•    Une isolation acoustique renforcée si vous optez pour la plaque Placo® Phonique
•    Une isolation thermique et acoustique performante grâce à la laine de verre GR32 ou GR30 d’ISOVER sur les murs en périphérique pour une protection thermique optimale 
•    Une isolation facile à poser grâce à l'absence d'ossature métallique verticale
 

Le saviez-vous ?

De nombreuses études montrent que l’air intérieur de nos bâtiments est davantage pollué que l’air que nous respirons à l’extérieur. Pour améliorer la qualité de l’air que respirera votre progéniture, plusieurs solutions s’offrent à vous : les systèmes d’absorption du formaldéhyde de l’air ambiant et de purification de l’air ou la technologie ACTIV'AIR®, disponible pour les plaques de plâtre BA 13 standard, Placo® Phonique et Habito® de Placo®. Cette technologie permet de capter les composés organiques volatiles (COV) et de réduire jusqu'à 60% la concentration de formaldéhyde dans l'air ambiant, de le transformer en composé inerte puis de le stocker au sein de la plaque de plâtre sans réémission.

Isoler les plafonds contre les bruits du voisinage

En isolant le plafond de la chambre de votre enfant, vous le protégerez aussi bien des bruits de chocs (pas, aspirateur, etc.) que des bruits aériens. Notez que l'installation d'un plafond acoustique avec la solution ISOVER comprend :

•   Une laine de verre type Isoconfort 35 (lambda 35) dont la semi-rigidité facilite la pose. Autre option : IBR (lambda 40), la nouvelle laine de verre conçue avec un liant biosourcé.
•    Des suspentes acoustiques
•    Une ossature métallique
•    Une plaque de plâtre (BA 13 ou Placo® Phonique pour une insonorisation renforcée)

La mise en œuvre de  l’isolation acoustique du plafond varie selon la nature du plancher du dessus (béton, bois, dalle, etc.).
 

Isoler les sols pour absorber les chocs

Pour améliorer l’isolement aux bruits aériens et aux bruits de choc, vous pouvez aussi isoler le sol. Cela évitera, par exemple, la gêne occasionnée par ses activités de jeu potentiellement bruyantes ou la résonnance des pas quand vous couchez votre enfant. Si vous décidez de vous lancer, optez plutôt pour des panneaux en laine de verre assez fins pour ne pas trop surélever le plancher. Dans le cas d'un plancher bois, vous pouvez ainsi utiliser Isosol (13 mm d'épaisseur) et pour un plancher béton, Domisol LV (12 ou 15 mm d'épaisseur sous chape sèche).
 

nuisances sonores

Réalisez votre diagnostic phonique

Avec notre outil en ligne, trouvez la solution à vos nuisances sonores au sein de votre logement

Accédez à notre auto-diagnostic
jeu, 8 sep 2022

Comment déterminer la bonne insonorisation pour une chambre d'enfant ?

Pour que votre enfant passe de bonnes nuits de sommeil, il est primordial qu'il ne souffre pas de nuisances sonores provenant des autres pièces de la maison ou de voisins bruyants. Mais il ne faut pas pour autant insonoriser à l'excès, au risque d'obtenir une acoustique peu naturelle. Une bonne isolation phonique de la chambre de bébé peut passer par une isolation des murs, des plafonds et du sol.