Les taches d'humidité proviennent elles de l'évaporation de mon sol en terre battue qui n'est encore réalisé, ou de la condensation qui perle sur la PST et qui traverse mon écran HPV mal posé?

Bonjour, Je suis en train de créer un abri dans mon jardin. Ma couverture est en PST recouverte de tuiles. Au niveau du sol, je n'ai pas encore réalisé le plancher, il est donc encore en terre battue, et c'est humide en cette saison. J'ai posé de la laine de verre la semaine dernière en rampant de toiture, pas de combles. Pour décrire précisément l'installation, depuis l'intérieur vers le toit, cela donne : pare vapeur kraft laine de verre, laine de verre ép. 200mm , écran HPV, lame d'air ventilée, plaque sous tuiles, tuiles. Mon problème : j'ai des taches d'humidité à certains endroits sur le pare vapeur kraft de ma laine (une grosse tache en plafond, deux petites en mur), mais j'ai l'impression que ma laine, n'est pas vraiment mouillée derrière le pare vapeur. En passant ma main à travers la laine et l'écran HPV, je sens de la condensation gelée par endroit sur la sous face de la PST. Les taches d'humidité proviennent elles de l'évaporation de mon sol en terre battue qui n'est encore réalisé, ou de la condensation qui perle sur la PST et qui traverse mon écran HPV mal posé?
1 answers
Bonjour Ju 13000, Les plaques supports de tuiles (PST) sont des procédés relevant de la procédure d'Avis Technique (AT) du CSTB et les AT en vigueur sont disponibles sur le site du CSTB ( http://www.cstb.fr/evaluations/atec-et-dta/rechercher.html ). Ce procédé est destiné à assurer l'étanchéité à l'eau des toitures en tuiles de locaux de faible et moyenne hygrométrie. De fait, la mise en oeuvre d'un écran souple de sous toiture (complément d'étanchéité à l'eau en cas d'infiltration accidentelle d'eau) entre chevrons et liteaux ne se justifie pas forcément puisqu'il fait alors double emploi (se reporter et suivre les prescriptions du fabricant du procédé PST mentionnées dans son AT). De plus, la pose d'un écran souple HPV en sous toiture, nécessite que celui-ci soit parfaitement jointoyé en périphérie ainsi qu'à la jonction des lés d'écran et qu'un pare vapeur indépendant et continu (Sd >18 mètres) complète l'isolation avant la pose des parements de finition (le revêtement kraft des laines minérales n'est pas un pare vapeur au sens de la réglementation - son Sd est insuffisant pour répondre à l'appellation de pare vapeur). Dans le cas de votre chantier, d'une part l'écran de sous toiture HPV n'est pas posé de façon jointive et d'autre part, il manque un pare vapeur indépendant et continu entre la laine et le parement. Par ailleurs, la mise en oeuvre d'un procédé PST nécessite une ventilation suffisante en sous face des plaques : cette ventilation peut s'effectuer via les rives basses de toiture et un faîtage ventilé ou par le biais d'ouvertures en pignons (en cas de rampants de longueur inférieure à 12 mètres). Il vous faut donc vous assurer que la ventilation en sous face des plaques sous toiture est suffisante pour évacuer toute condensation. Cordialement.