Existera t'il toujours des problèmes acoustiques en lien avec ce plancher commun?

Bonsoir, j'ai acheté une maison où il y a de nombreux problèmes. Dans l'attente d'un rdv avec mon avocate et ancien propriétaire semaine prochaine, je me pose une question. Les travaux d'isolations intérieurs et extérieurs peuvent être fait. Neanmoins le plancher des 2 maisons mitoyenne est commun. Existera t'il toujours des problèmes acoustiques en lien avec ce plancher commun? Ou quels travaux sont ils possibles de faire? Merci d'avance pour la réponse
1 answers
Bonjour Myriam, Poser un revêtement souple au sol peut permettre d’atténuer les bruits d’impact mais si le sol de la maison voisine n’est pas traité, vous entendrez toujours les bruits d'impact voisins. Les bruits d'impact sont mieux atténués s'ils sont traités à la source. S’il s’agit du plancher d’étage, pour limiter la transmission des bruits d’impact de votre côté, la solution peut être de poser un isolant fibreux sous chape sèche afin de désolidariser votre plancher du plancher commun (Isolant de type Isosol sous chape flottante (en dalles de CTBH ou CTBX par exemple, encollées entre elles). Cependant, ce type de solution rehausse le plancher et peut donc poser problème au niveau des seuils de portes. Pour un résultat optimal selon vos exigences de confort et selon la transmission des bruits dans le bâti (chemin emprunté par le bruit pour transiter via les parois), l’isolation acoustique du mur mitoyen peut aussi s’avérer nécessaire. Dans ce cas, une laine de verre posée en continu sous ossature métallique permet d’obtenir de bons résultats (cf. Système Optima https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf ). Il est plus efficace de poser un isolant en continu sous ossature métallique tel le système Optima qu’une pose discontinue entre montants (il subsiste en effet un pont phonique via les montants métalliques). Enfin, si les bruits s’entendent aussi dans les pièces du rez-de-chaussée parce que ce plancher commun constitue aussi le plafond de l’étage inférieur, la solution consiste à créer un faux plafond suspendu par des suspentes antivibratiles ou pour plus d’efficacité, un plafond autoportant désolidarisé du plafond existant par une structure fixée sur les murs porteurs (https://www.youtube.com/watch?v=4NS-YDm1Bqo ) L’isolant utilisé pour rempli le plénum est alors une laine semi-rigide posée entre montants (Isoconfort 35 en 100 mm dans des montants de 90 par exemple https://www.isover.fr/produits/catalogue/isoconfort-35 ). Selon la dimension de la pièce, cela peut aussi être une solution de plafond longue portée https://www.youtube.com/watch?v=7COoDhuabO0 Nous espérons que ces éléments répondront à vos interrogations et restons à votre écoute, si nécessaire.