Vous conseillez toujours "la boite dans la boite", mais je voulais savoir ce que cela pouvait représenter au niveau m2 perdus?

Bonjour, Comme beaucoup ici, je rencontre un soucis de bruit, provenant de mes voisins. Dessus : bruits de pas, chocs, tiroirs qu'on ouvre mais surtout au niveau de notre chambre. Voisins du dessous : surtout bruits de voix, et en plus, ce sont des fêtards.. Notre immeuble est vieux, années 50. Vous conseillez toujours "la boite dans la boite", mais je voulais savoir ce que cela pouvait représenter au niveau m2 perdus? Nous sommes à Paris, et l'espace est encore plus précieux (et cher.. et rare..). Merci d'avance, de votre aide.
1 answers
Bonjour, Pour information, la solution Optima sonic https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf nécessite une épaisseur de 5cm environ en comprenant isolant (Soniroll), ossature et appuis et parement en plaques de plâtre de préférence à isolation acoustique renforcée type Placophonique). Elle est prévue pour améliorer l’isolation acoustique quand on dispose de peu d’épaisseur. Toutrefois, l’intervention d’un bureau d’études acoustiques peut se révéler indispensable pour vous faire les justes préconisations éventuellement assorties d’une obligation de résultat. Lire ici https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf Identification de la nature des bruits (aériens, impacts, équipements), modes de transmission, nature des parois, volume émis et volume souhaité, etc.. sont autant de paramètres à prendre en compte pour effectuer un diagnostic et recommander des solutions. On ne traite en effet pas de la même façon bruits d’impact et bruits aériens. D’autre part, un grand soin est nécessaire dans l’application de la solution choisie : désolidarisation et chasse aux fuites d’air sont au programme ! Bien cordialement