CEE : comment obtenir la prime ?

Les certificats d’économie d’énergie sont une des aides auxquelles vous avez droit si vous vous engagez à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Comment fonctionne le dispositif ? Qui peut en bénéficier ? Quels travaux dois-je faire ? Quels documents dois-je fournir ?

Faire soi-même une demande ou passer par un professionnel RGE   ?

Deux solutions existent pour obtenir une aide aux travaux d’économie d’énergie dans le cadre des CEE.

CAS 1 : Faire vous-même une demande de CEE auprès d’une société spécialisée (délégataire), d’une grande surface (Auchan, E.Leclerc…) ou d’un fournisseur d’énergie (Total, EDF…).

  • Avantage : vous pouvez faire jouer la concurrence entre les opérateurs pour obtenir la prime la meilleure
  • Inconvénient : à vous de gérer toutes les démarches.

CAS 2 : Vous en remettre au professionnel RGE  qui réalise vos travaux et lui céder vos CEE.

  • Avantage : c’est lui qui va gérer toutes les démarches, en direct ou via son négoce. Cette prime sera déduite de votre facture de travaux, vous n’aurez donc rien à avancer.
  • Inconvénient : la prime est imposée par l’installateur et vient en réduction sur votre facture finale. Sachez que si vous comptez profiter de l’offre CEE via votre artisan, ce dernier peut vous répercuter un forfait pour le traitement du dossier. Soyez donc vigilant et pensez à bien négocier avec votre artisan.

Quel est le montant des primes CEE pour mon projet d’isolation ?

Les CEE peuvent vous être reversés sous différentes formes :

  • Bons d’achat
  • Primes
  • Prêt à taux bonifiés
  • Subvention
  • Aides techniques, tels les diagnostics logement

Exemple :

La famille Guildou, composée de deux adultes et deux enfants, habitant à Brest (zone climatique H2) et chauffée au gaz, souhaite faire isoler 100 m2 de combles.

Selon la fiche d’opération standardisée, le montant en kWh cumac est de : 1 900

Le nombre de CEE à récupérer par l’obligé est donc : 1 900 x 100 = 190 MWh cumac

D’après différentes simulations, le montant des primes est estimé à :

A noter : depuis le 1er janvier 2018, les opérateurs ont l’obligation de payer le montant annoncé lors de la demande de CEE, alors qu’auparavant, ils pouvaient verser une prime d’un montant inférieur à celui annoncé lors de la demande.

Selon ses revenus, la famille peut  avoir droit aux  CEE dits précarité . Dans ce cas, le montant de la prime énergie sera comme suit :

Fiche Standardisées : Isolation de combles ou de toitures


Articles relatifs aux CEE



× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.