Comprendre l'isolation thermique

L'isolation thermique premier facteur d'économie d'énergie

Date de l’article
25/09/2019
Temps de lecture
3 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Isolation thermique et économies d'énergie

L’isolation thermique en réduisant les pertes de chaleur minimise les besoins en énergie (demande de chauffage) et réduit donc à la fois la consommation et de fait, la facture d'énergie et la pollution, jusqu’à 80%.

Savez-vous qu'en moyenne 62% de votre consommation globale est due au chauffage ?

 

 

Consommation électrique moyenne pour une maison de 100 m2

/

L’essentiel de l’énergie consommée peut être économisée par l’isolation. Un bâtiment bien isolé réduit ses besoins en énergie de chauffage ou de refroidissement.

La première énergie économisée est celle qui n’est pas consommée

Une bonne isolation, adaptée et performante, c'est la certitude d’une réduction des déperditions thermiques du bâti et donc d'une limitation des besoins en énergie de chauffage et de climatisation du logement. Si de plus, le logement bénéficie des apports solaires gratuits, les économies réalisées à l'année sont conséquentes.
En neuf comme en rénovation, l’isolation thermique reste l’investissement le plus rentable si vous gardez en tête que chauffage et climatisation représentent plus de 60% des besoins en énergie d’un bâtiment.

La première énergie économisée est celle qui n’est pas consommée

 

Des économies d’énergie pour longtemps

L’ isolation thermique ne nécessite pas d’entretien et a une longue durée de vie, identique à celle du bâtiment. Une maison bien isolée, bien orientée, tirant parti de la lumière et de la chaleur naturelles, a de très faibles besoins en énergie.
C’est réalisable aujourd’hui quel que soit votre projet, avec des matériaux, produits et solutions d’isolation standardisés.

Des économies d’énergie pour longtemps

 

Isolation thermique et économies d'énergie