Faut-il un pare-vapeur pour l’isolation des murs?

L'isolation des murs - Faut-il un pare-vapeur pour l’isolation des murs?

Les pare-vapeur ont pour rôle d'empêcher le cheminement et la stagnation de la vapeur d'eau à travers les parois de la maison. Le coefficient Sd (exprimé en mètres) est l’indicateur de référence des pare-vapeur ; plus la valeur Sd est élevée, moins le produit laisse passer de vapeur d’eau.

Qu’est ce qu’un pare-vapeur ?

Un pare-vapeur est une feuille ou membrane qui selon sa perméance limite ou empêche le cheminement et la stagnation de vapeur d'eau dans les parois. Il est toujours disposé à l'intérieur, côté chauffé, entre l'isolant et le parement de finition.

Quand est-il nécessaire de prévoir un pare-vapeur pour les murs ?

Quel que soit le système de ventilation mis en œuvre et le type d’isolation des parois, il est impératif de s’assurer que la vapeur d’eau ne stagnera pas à l’intérieur des parois.

En murs périphériques, dans plus de 90% des cas, une bonne ventilation associée au principe de continuité thermique et d' étanchéité à l'air suffit à éviter les risques de condensation. En murs maçonnés, en climat de plaine, les règles de l’art n’imposent pas de pare-vapeur quel que soit le type d’isolant mis en œuvre (végétal, animal, minéral ou organique). Cependant, le descriptif de construction peut le mentionner afin de limiter les transferts de vapeur d’eau dans les parois.

Dans les autres cas tels que les grandes cuisines, piscines, patinoires, constructions en climat de montagne pour les systèmes constructifs à ossature bois ( maisons à ossature bois ou MOB) ,il est impératif de réaliser des parois totalement étanches à la vapeur d’eau.

En climat de montagne, l’humidité et la température varient de manière importante. L’humidité relative augmente si la température baisse et diminue si la température s’élève. Les parois doivent ainsi obligatoirement être traitées. Il conviendra de réaliser une étude hygrométrique du projet pour déterminer la performance de perméance de pare-vapeur nécessaire.

En maison à ossature bois, le DTU 31.2 impose la mise en œuvre d’un pare-vapeur indépendant et continu côté chauffé de la paroi sur l’ensemble de l’enveloppe. Cela permet de protéger les bois de structure contre l’humidité limitant ainsi les risques de pathologies.

Comment choisir un pare-vapeur ?

Les pare-vapeur sont caractérisés par leur aptitude à résister à la diffusion de vapeur d’eau. Le coefficient Sd (exprimé en mètres), représente l’épaisseur de diffusion de vapeur d’eau d’une couche d’air équivalente :

  • plus la valeur Sd est élevée, moins le produit laisse passer de vapeur d’eau. Il est résistant à la diffusion de la vapeur d’eau.
  • plus la valeur Sd est faible, plus le produit laisse passer de vapeur d’eau. Il est perméable à sa diffusion.

Pare vapeur : mise en œuvre

Pare

Le pare-vapeur doit être parfaitement jointoyé, tant en périphérie qu’à la jonction entre les différents lés et lors de tout percement pour le passage de gaines (électricité, ventilation). Des systèmes dédiés doivent être utilisés tels les mastics d’étanchéité en périphérie, les œillets (de type Passelec ou équivalent) pour le passage des gaines électriques et des adhésifs adaptés permettant d’assurer la continuité du pare vapeur et de l’étanchéité à l’air pour la jonction entre les lés et en pourtour de gaines plus importantes (ventilation par exemple).

Lorsqu’il est nécessaire de mettre en place un pare-vapeur, celui-ci doit être indépendant, posé en continu sur l’ensemble de la paroi. Il doit toujours être orienté vers le volume chauffé. Comme la molécule d’eau est plus fine que celle de l’air (qui est une association de molécules), un pare-vapeur peut aussi assurer la fonction de membrane d’étanchéité à l’air aujourd’hui requise par la réglementation thermique 2012 (et obligatoirement mesurée à réception de chantier, hors démarche qualité agréée).

A noter qu’aujourd’hui, il existe des membranes hygro-régulantes qui permettent d’assurer la double fonction de pare vapeur et de membrane d’étanchéité à l’air.

Isolation des murs : aller plus loin


69 commentaires

  • numerobis08

    Il y a 1 mois

    Bonjour ,
    je suis en renovation de comble amenageables la configuration de la toiture rénové est la suivante :
    -ardoise
    - ecran sous toiture HPV
    - laine de verre isover 60mm
    - laine de verre 200mm
    - pare vapeur vario duplex

    ma question est sur l'isolation de l'OSB au sol posé sur solives dans ces combles
    - la 1ere partie est au desssus d'un garage pour l'instant non chauffé ( pas prévu à l'heure actuel d'etre chauffé mais possibilité dans le futur), je compte mettre de la laine de verre entre les solives :
    faut il laisser un espace entre laine de verre et osb ? faut il mettre un para vapeur ?
    - la 2eme partie est au dessus de pieces de vie ( chambre , salle de bain , debarras) , je n'ai pas bcp d'espace entre le placo et osb ( la laine de verre sera collé à l'osb) :
    est ce mieux de pas mettre de laine de verre ou quand meme mettre laine de verre epaisseur 45mm ? dois je mettre un pare vapeur ?
    • MarcIsover

      Il y a 1 mois

      Bonjour numerobis08,

      • Oui, il faut laisser une lame d’air (environ 2 cm) entre OSB et isolant et un pare-vapeur positionné du côté chauffé (but : freiner et limiter la migration de vapeur d’eau dans l’isolant). Pare-vapeur inutile si les deux côtés sont chauffés de la même façon mais ne représente pas un obstacle dans ce cas-là car les flux s’équilibrent.

      • Pas certain d’avoir compris vos explications… J’imagine que nous sommes toujours en sol. Il faut laisser une lame d’air sous l’OSB afin que l’hygrométrie se régule (idem premier point). Si chauffé des deux côtés, la laine servira pour l’isolation acoustique. Veillez à positionner une bande résiliente sur les chevrons recevant l’OSB et à faire une désolidarisation périphérique pour limiter la transmission phonique.

      Une remarque concernant la laine pour l’isolation des combles aménageables, le lambda 40 type IBR prohibé. Il faut du lambda 36 minimum (plus le lambda est petit et plus le produit est performant) et passer avec une laine type Isoconfort 35 ou mieux encore 32 (R= respectivement 5.70 et 6.25 m².K/W pour 200mm d’épaisseur).

      Bon courage pour la poursuite de vos travaux happy
  • Erwan

    Il y a 3 mois

    Bonjour,

    Ma maison (en région nantaise) est ainsi faite:
    - garage, buanderie, atelier & 1 pièce chauffée eu Rez-de-Chaussée.
    - & les pièces à vivre au 1er étage (parquet au sol partout): 1 chambre (au-dessus du garage), la cuisine (au-dessus de l'atelier), le salon (au-dessus de la buanderie) & 1 chambre (au-dessus de la pièce chauffée).

    J'ai entrepris d'isoler mon 1er étage par le plafond du RdC avec des panneaux de laine de bois de 200mm d'épaisseur posés entre les solives + 1 habillage bois pour la finition du plafond RdC.

    Le pare-vapeur est-il nécessairement obligatoire?

    Si oui, y'a-t-il 1 solution pour le mettre sans enlever le parquet du 1er étage?
    Par exemple: est-ce envisageable "d'habiller" le plafond du RdC avec le pare-vapeur avant de poser les panneaux de laine de bois? Entre les solives? Ou faut-il inclure les solives dans cet "habillage"?

    Cordialement.
    • Sofi29

      Il y a 2 mois

      Bonjour Erwan,

      Un pare-vapeur n'est indispensable que lorsque l'un des côtés de la paroi donne sur un espace non chauffé ou sur l'extérieur. Il se positionne alors toujours du côté chauffé de la paroi.
      Ainsi, dans votre configuration, si la buanderie, l'atelier restent non chauffés en hiver, à l'identique du garage, il vous faut prévoir la pose d'un pare vapeur avant la pose de l'isolation.

      La membrane doit alors être fixée sur le plafond en épousant la forme des solives. Optez de préférence pour une membrane pare-vapeur hygro-régulante afin de favoriser un meilleur séchage des bois de structure.
      A priori, selon votre description, le seul plafond pour lequel un pare vapeur n'est pas nécessaire, c'est celui de la pièce chauffée du rez-de-chaussée donnant sur la chambre, si et seulement si, ces pièces sont chauffées aux mêmes périodes.

      Assurez-vous également que la buanderie comporte bien un système de ventilation adapté afin d'éviter toute condensation.

      Bons travaux happy
  • darkbugo

    Il y a 7 mois

    Bonjour,
    Actuellement en construction, je me pose beaucoup de questions concernant l'isolation et l'étanchéité à l'air.
    Initialement, j'étais parti sur le schéma suivant : porotherm gf20 + membrane opt'air isover + gr32 140mm + BA13. Certains des artisans consultés me mettent en garde contre l'humidité dans la paroi avec ce système. Est-ce justifié?
    De plus, choix cornélien en ce qui concerne l'étanchéité à l'air en faux plafond. Une partie de mon faux plafond sera en rampant sous toiture en bac acier isolé. Dois-je considérer cette partie comme "combles aménagés" et partir sur du vario duplex isover par exemple?

    Merci

    Cordialement
    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour,

      Pour des questions de différences entre les trois zones climatiques H1, H2, H3 et de réactions différentes selon les matériaux constructifs, il est dorénavant préconisé de réaliser l’étanchéité à l’air côté chauffé à l’aide d’une membrane type Vario Xtra https://www.isover.fr/produits/catalogue/membrane-varior-xtra qui fonctionne quelle que soit la zone climatique et régule en même temps l’hygrométrie.

      Nous avons également pour cela créé de nouvelles pièces jaunes de pose, en l’occurrence les pastilles optima https://www.isover.fr/produits/catalogue/pastille-optima qui améliorent l’étanchéité à l’air de la membrane au niveau des percements et créent un vide technique pour le passage des gaines électriques.

      Il va sans dire qu’une ventilation adaptée est nécessaire pour une bonne gestion de l’air ambiant (renouvellement, régulation de l’hygrométrie).

      Vous trouverez ici https://www.isover.fr/guides/isolation-des-murs-par-linterieur des informations plus développées sur l’isolation des murs et notamment sur le système Optima murs que je vous recommande chaudement pour de multiples raisons que vous pourrez découvrir dans ce lien.

      Il faut vous rapprocher du fabricant du bac acier pour connaitre ses recommandations. Ce produit et peut être sous avis technique auquel cas il convient de respecter ses indications.

      Savez-vous qu’il existe plus d’une plaque de plâtre et que Placo vient notamment de sortie une plaque (Habito®) très résistante aux chocs et facilitant grandement les fixations (pour une cuisine notamment, c’est super intéressant) ?

      Bien cordialement
  • Hervé

    Il y a 8 mois

    Bonjour
    Je dois procéder à l'isolation du toit de l'extension que je viens de construire.
    La couverture est faite en PST sur pannes de 280 mm de haut.
    Je vais donc procéder en deux couches : une couche entre pannes d'environ 260 mm pour laisser les 20 mm de ventilation sous les PST et une couche d'environ 40 à 60mm sous les pannes.
    j'ai du mal à trouver les produits correspondants, à savoir 260 mmen rouleau ou panneau semi rigide non revêtu et 40 à 60 mm également en rouleaux semi rigide, mais revêtu, pour la couche inférieure.
    Dans la mesure ou la couche inférieure sera revêtue kraft, est il indispensable de poser une barrière d'étanchéité à l'air ?
    Merci d'avance
    hervé
  • Adël

    Il y a 8 mois

    Bonjour,

    En cours de rénovation d'une maison de1965, nous sommes en train d'isoler des combles perdues en bout de combles aménagées qui existent déjà.
    (L'isolation complète des murs par l'extérieur est prévue mais hors budget pour le moment)
    J'ai choisis d'exclure 3 petites combles du volume de chauffage mais de quand même pouvoir m'en servir comme lieu de stockage.
    Après m'être renseigné sur le sujet via internet, je m'étais fait une idée à peu prêt clair de ce que je comptais faire.
    Laine de verre à épandre 390mm (R8) sous OSB au sol (dalle béton sur hourdis) et laine de verre épaisseur 160 (R5) sur les trois murs (deux extrémités en agglo béton et le commun avec comble aménagée en béton cellulaire (5cm) .
    Chez notre LM nous avons demandé un film pare vapeur à poser sur notre dalle béton (et donc sous la laine de verre à épandre). Le vendeur, contre toute attente, nous a expliqué que dans notre situation (même avec OSB au dessus de l'isolant) le pare vapeur est totalement inutile. J'ai mené ma petite enquête sur internet et chacun à la sienne, finalement je ne suis plus sûr de rien.
    Pour moi, je maintien que je devrais mettre ce pare vapeur car j'ai un risque de condensation sous OSB et qu'en plus nous avons l'intention d'isoler la maison par l'extérieur ce qui ne fera qu'empirer les choses dans le futur.
    Mais en même temps, je me dis qu'avoir un pare vapeur directement en contact avec le sol risque de bloquer de l'humidité sur la dalle et d'endommager ma dalle sur du long terme (salpêtre par exemple)
    1. Ai-je raison de m'inquiéter pour cette histoire de pare-vapeur sur dalle béton et que me conseillez-vous?
    2.Que me préconisez-vous pour ventiler ce type de comble sachant que j'ai donc trois combles de ce type en enfilade séparées par des murs en agglo béton qui seront donc isolés par ma laine de verre de 160mm ?

    Un grand merci pour vos réponses,

    Cordialement,

    Adël,

    • Sofi29

      Il y a 2 mois

      Bonjour Adël,

      Le vendeur de votre surface de bricolage omet de vous dire l'essentiel en vous disant qu'une dalle béton ne nécessite pas la pose d'un pare vapeur. Cela peut être le cas MAIS il faut pour cela :
      - que la dalle béton formant le plancher d'étage soit bien étanche à l'air (boîtiers électriques desservant l'électricité à l'étage inférieur et tout pourtour de tuyau ou gaine traversant le plancher étanches à l'air)
      - que l'isolation ne soit pas recouverte d'une dalle de répartition de charge (ici votre plancher OSB) (paragraphe 4.3.1.2 du Cahier de Prescription Technique CPT 3647 du CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

      Dans la mesure où vous posez un plancher OSB sur l'isolation (matériau non réputé pour sa perméabilité à la vapeur d'eau) :
      - soit il vous faut prévoir un pare-vapeur sur la dalle avant isolation (perméance du pare vapeur
      - soit votre plancher OSB est posé avec au minimum 2 cm de lame d'air entre lui et l'isolant soufflé et il n'est pas posé en continu afin de laisser la lame d'air s'équilibrer avec l'air ambiant des greniers.
      Pour ce faire, la pose du plancher s'effectue en laissant le plancher "ouvert" de quelques centimètres en périphérie (suffisamment pour que l'air "circule" dans les travées sous plancher),
      ce qui n'est pas forcément esthétique...et laisse l'isolant accessible sur ces quelques cms sad

      Pour un bon aménagement de vos greniers, il me semble donc plus judicieux de prévoir une membrane d'étanchéité à l'air sur la dalle avant isolation (pose de la membrane pare vapeur, pose de l'isolation des murs puis pose des lambourdes support du plancher, isolation soufflée adaptée pour ce type de pose puis plancher OSB). Vous pouvez vérifier les conditions de mise en oeuvre de l'isolant en vrac choisi dans son avis technique correspondant.

      Pour la ventilation, prévoyez une grille de ventilation simple sur le haut du mur donnant sur l'extérieur pour chaque grenier. La ventilation mécanique assistée mettant la maison en dépression, les greniers seront balayés par l'air via le détalonnage obligatoire des portes intérieures blunk

      Cordialement.


  • Sebzh

    Il y a 10 mois

    Bonjour,

    Ma maison est actuellement en construction et je m'occupe de tout le second œuvre.
    Je le pause énormément de questions concernant l'étanchéité à l'air et la vapeur d'eau.
    Mes murs seront composé de brique bg20 14cm de laine de verre et la solution optima de chez isover pour le doublage.
    Est il nécessaire de mettre en enduit type aeroblue pour l'étanchéité à l'air ?
    Et est il nécessaire de mette un pare vapeur en plus du kraft sur la laine de verre ?
    Les membranes peuvent ils faire office de par vapeur et d'étanchéité si je la met après la laine de verre ? Mais avec la solution optima il reste que 2cm entre la laine et le placo donc difficile de ne mettre les boitiers électriques avec une membrane non ?

    J'espère ne pas avoir été trop flou dans mes explications et que vous pourrez m'apporter des réponses.

    Merci d'avance

    Sébastien
    • MarcIsover

      Il y a 9 mois

      Demat Sebzh blunk

      L’étanchéité à l’air (EA) si importante peut être soit réalisée en enduisant les murs intérieurs à l’aie d’un enduit type Aéroblue et également en positionnant côté chauffé une membrane pare-vapeur et d’étanchéité à l’air type Vario Xtra. Avoir une bonne EA est important car cela permet de réduite les fuites parasites d’air, sources de désordres et de déperditions thermiques.

      Il existe une pièce jaune développée par Isover et adaptée au système Optima pour répondre exactement à votre problème : créer un vide technique entre isolant et plaques de plâtre pour passer les gaines électriques et faciliter la pose des boitiers. Voilà la documentation : https://www.isover.fr/sites/isove...00340B61A8874E83B50BD1073FA80E2C.pdf Cet accessoire permet également d’améliorer l’étanchéité au percement de chaque appui Optima 2.

      Si la laine de verre est en lambda 32, type GR, l’épaisseur de 140 mm a un R= 4.35 m².K/W ce qui est tout à fait conforme aux préconisations actuelles.

      Bon courage pour la suite des travaux

      Kenavo happy

      P.S. : deux petits plus un lien sur le système Optima Murs qui permet d’accéder à de nombreux documents https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous ainsi qu’un lien vers le carnet de pose qui donne toutes les indications pratiques pour traiter les points classiques du mieux possible mais aussi le traitement des points singuliers (il existe également une appli mobile comme vous pourrez le découvrir).
    • ludo

      Il y a 6 mois

      Bonjour.

      Mon chantier étant en haute Savoie à 420 m d'altitude
      Isolation GR 32 140 mm avec kraft
      Avec une étanchéité à l'air R'filter de chez siniat, il Faut mettre un pare vapeur coté chauffé ?
      Alors que plus haut il disent (En murs périphériques , dans plus de 90% des cas, une bonne ventilation associée au principe de continuité thermique et d' étanchéité à l'air suffit à éviter les risques de condensation. En murs maçonnés, en climat de plaine, les règles de l’art n’imposent pas de pare-vapeur quel que soit le type d’isolant mis en œuvre (végétal, animal, minéral ou organique). Cependant, le descriptif de construction peut le mentionner afin de limiter les transferts de vapeur d’eau dans les parois.
      Cordialement
  • Antoine

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    je suis en plein travaux pour aménager un hangar en atelier de menuiserie...
    Il s'agit d'un bâtiment avec un mur de parpaing qui monte à 2.5m et le reste de la hauteur est bardé de tôle ondulé sur 2.5m : donc hauteur totale 5m.
    J'ai dréssé une ossature bois à l’intérieure de 5 m avec de bastaing de 15/7.5cm; j'ai isolé avec de la fibre de bois epaisseur 12 cm en laissant 3cm d'air. Maintenant je me pose la question pour mettre un pare vapeur avant de mattre un bardage en bois à l'intérieur qui sera du mélèze en 2,1cm d'epaisseur tout en sachant que les parpaing seront enduit à la chaux.
    faut-il donc le mettre ?
    D'autre part je souhaiterai habillé le bardage tole de l’extérieur en ajoutant des tasseaux de 2/3.8cm sur celui-ci et clouer le même bois en 2.1cm d'épais... est-ce que cela ne porte pas préjudice à l'isolation ?
    En espèrant avoir été clair; d'avance merci pour votre réponse.
    bien à vous
    Antoine
  • Joël

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Je suis en train de rénover une annexe qui est entourée du mur de la cuisine, du mur du voisin et de 2 murs extérieurs, dont un avec fenêtre et porte. Au-dessus de cette annexe il y a ma chambre. Je souhaite l'isoler thermiquement et acoustiquement. Je pense mettre 20 cm de laine de roche puis deux plaques de BA 13. Je me demande si je dois mettre un par vapeur ou si Le papier kraft de la laine de roche suffit. Et si je doit mettre un pare vapeur, est-ce que je laisse également le papier kraft? Je suis en région parisienne (Villemomble).
    Merci beaucoup pour votre réponse !
  • willy1009

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Disposant en combles perdu d'une laine de verre épaisseur 240 assez tassé et surtout humidifié par le passé à cause de la neige qui est rentrée dans nos combles.

    J'envisage aujourd'hui un soufflage de laine de verre type isole 4 en épaisseur 330m. Un pare vapeur est il requis et si oui lequel puis je prendre ?

    J'envisage de retirer l'ancienne laine de verre pour y mettre les 330mm de laine à épandre uniquement est ce un bon plan ou je laisse tout en l'état et je recouvre ?

    Merci de votre réponse
  • Phil

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Je suis en pleins travaux d'une extension à ossature bois. Cette extension est collée à une maison traditionnelle.
    Les murs sont en train d etre faits et sont pour l'instant composé comme suit depuis l'extérieur vers l'intérieur:
    - matériau composite imitation bois
    - pare-pluie respirant
    - panneau de bois OSB
    - laine de roche Isover GR-32 (qui a un coté avec du "papier"blunk
    - placo
    Pour l'instant il n'y a pas de pare-vapeur (alors que cela était bien inscrit dans le devis).
    Je pense que je dois demander de démonter les parois intérieures pour poser ce fameux pare-vapeur.
    Est-ce que la GR-32 avec le coté papier peut être considéré comme pare-vapeur?
    Pouvez-vous svp confirmer c'est assez urgent!!!
    Merci d'avance,
    Salutations,
    Phil
  • RG

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Nous avons acheté une habitation des année de construction 70, squelette en béton et panneau en bois. Les anciens proprios ont fait mettre une brique de facade. Nous venons de mettre une isolation dans les combles sans pare-vapeur, résultat une condensation se fait aussi vite sur toute la surface des pans de toiture coté intérieur.
    Doit-on tout refaire et mettre idéalement un pare-vapeur sous l'isolation?
    Merci de nous aider...
    Cordialement.
    R.G.
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Nous avons peu de détails sur la nature de l’isolant et sa résistance thermique ainsi que sur la configuration plus précise de votre habitation. Toujours est-il que, si vous avez isolé vos combles aménagés à l’aide d’une laine minérale, le CPT 3560- V2 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3560-v2.pdf
      indique au point 4.1.1 que la fonction d’étanchéité à l’air est assurée par une membrane d’étanchéité à l’air ou un pare-vapeur continu de Sd>18 m ou sous avis technique. La pose de cette membrane doit également être conforme aux indications du fabricant : chevauchement des lés de 10 cm généralement et jointoiement de ceux- ci avec un adhésif adapté et durable, joint avec un mastic restant souple en périphérie, calfeutrement des percements des gaines et divers canalisations traversantes. (exemple de membrane adaptée https://www.isover.fr/sites/isove...8CE6CDA7EFDD40988B9E952A0092E11E.pdf )

      Par ailleurs, une ventilation adaptée, posée dans les règles de l’art et régulièrement entretenue doit être mise en œuvre. Elle permet une régulation de l’humidité, un renouvellement de l’air ambiant et ainsi avoir une meilleure qualité de l’air intérieur.

      Positionner une membrane pare-vapeur et mettre en œuvre une VMC si pas déjà existante devraient solutionner vos problèmes de condensation.

      Cordialement
  • BOB29

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    je souhaite vers de la rénovation.
    peut-on ajouter un isolation sous le pare-vapeur (entre le pare-vapeur et le placo)?
    Si oui, lequel?
    Merci pour vous conseil
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Il est possible de rajouter un complément d’isolation sous un pare vapeur sous certaines conditions et en respectant certaines règles. Selon que l’on se trouve en mur ou en combles, ces règles diffèrent. Nous manquons de précisions pour vous répondre avec plus de détails.

      Cordialement
  • mika

    Il y a 1 an

    bonjour
    ma maison est en cour de construction , un architecte suit les travaux il m'a dit pour l'étanchéité à l'aire il faudra un un enduit aéro-blue sur les mur juste après la pose des menuiserie et passer le teste tout de suite après .
    ma question : est ce que ce produit est bien pour l’étanchéité ou non.
    merci d'avance pour votre réponse
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour mika,

      L’aéro-blue est un bon moyen d’obtenir une étanchéité à l’air conforme si l’enduit est bien mis en œuvre et adapté à la nature de mur support (d’autres procédés tes que les membranes Vario Xtra existent également). S’il est prudent de faire une voire des mesures tests en cours de chantier pour pallier à d’éventuels défauts s’il en était constaté (sans attendre que les parements en plaque de plâtre soient posés), il ne retire en rien l’obligation de réaliser une mesure officielle en fin de chantier.

      Lire ici https://www.isover.fr/produits/catalogue/isovair-test la doc et bas de page et voir la vidéo en haut à droite ou encore là https://www.effinergie.org/web/in...-la-permeabilite-a-l-air-du-batiment

      Cordiales salutations
    • BOB29

      Il y a 1 an

      Bonjour,
      Oui, il faut un enduit aéro-bulle .
      Mon architecte me l'a dit au moment de l'étude du projet, c'est pour étanchéité à l'air obligatoire pour le RT2012.
      Ma construction est au carrelage donc elle est en avant par rapport la votre.
  • Cédric_63

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Je souhaite d'ici quelques semaines aménager mes combles.
    Suite à cet aménagement, je compte mettre au sol un parquet stratifié.

    De haut en bas, j'aurais donc :
    - pièce de vie (chambre OU couloir OU WC avec VMC)
    - plancher stratifié
    - sous couche plancher stratifié
    - OSB 3 18mm
    - solives en douglas
    - Laine de verre 200mm krafté (le kraft a été raccordé par du scotch prévu à cet effet). La laine de verre se trouve sous les solives et non pas entre les solives
    - BA13
    - Pièce de vie (Cuisine ouverte avec VMC OU couloir OU WC avec VMC OU chambre OU salle de bain avec VMC OU buanderie avec VMC)

    On m'a alerté sur la nécessité de mettre un pare vapeur entre le BA13 et la laine de verre, sous peine de voir remonter de l'humidité des pièces du dessous, qui serait bloqué par le plancher stratifié et qui ferait vieillir prématurément l'OSB et les solives. (Je n'ai malheureusement plus accès pour pouvoir mettre un pare vapeur et cela m’inquiète un peu !)
    Qu'en pensez-vous ?

    Merci par avance pour votre reponse
  • Ythunder

    Il y a 1 an

    Bonjour

    j'ai quelques avis qui s'entrecroisent sur mon projet au niveau du pare vapeur :
    Isolation combles perdus : Brique suspendus sur solives au sol.
    J'isole avec un rouleau de GR32 en 140mm avec un R de 4.35
    Puis au dessus : des plaques de PU avec un R de 8.35 (pour marcher dessus en plus).

    Je suis dans l'allier, Montluçon : faut il un pare vapeur sous mon rouleau de laine de verre quant à la région ou j'habite ? Ou peut on sans passer (estce un pari ?)

    Merci à vous.
  • Ciza1105

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Peut-on utiliser le même pare-vapeur que l'on met avant de couler une dalle béton pour isoler une pente sous-toiture?
  • philay

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Je compte effectuer l'isolation des murs de mon élévation en ossature bois selon la methode 2/3 1/3 isomob 35 membrane vario xtra isoconfort 35.
    Cependant un pan de mur de l'ossature bois repose sur l'ancien pignon de la maison en parpaings, faut-il englober l'ancien pignon sous la membrane vario ou s'arreter à la structure bois ?

    La laine isomob entre montants bois de l'ossature doit elle etre posée d'un seul tenant ou peut on se servir de chutes de laine ( ex : 2.5m de haut à combler en 2 panneaux de 1m + 1.5m )
    Dans ce cas est il necessaire de jointer avec un adhesif ?

    Merçi


  • Romain 17600

    Il y a 1 an

    Bonjour je suis actuellement à l'isolation de MOB en auto construction, j'ai fixé des superbes integra 2 où je fixe de l'IBR 160mm ainsi qu'un part vapeur membrane stop vap, mes suspentes sont écarter tous les 60 cm avec un écart max de 110 cm en quinconce, la laine flotte un peu en dessous, est ce que la membrane arrivera à retenir la laine ainsi que les 26cm de comblissimo qui sera mi apres en la tendant un maximum?
  • damvdr

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Je m'interroge sur la nécessite ou pas de ventiler mon sous-plafond. Je m'explique. Je suis en train de construire une maison à toiture plate hourdis. Il s'agit d'une toiture chaude " 100 mm de polyuréthane sur pare-vapeur recouvert de deux couches de bitume auto-protégé. A l'intérieur j'ai un faux plafond de 370 mm de haut que j'ai isolé avec du polyuréthane sur la périphérie " partie des mur donc sur 370 mm. Je vais passer les gaines électriques dans ce sous plafond. J'envisage le montage d'une double flux, toutes les gaines passeront également dans ce sous plafond. Ma question concerne la ventilation de ce sous plafond. Dois je la prévoir et dans ce cas de quelle façon ? ou puis je ou dois je me passer de ventilation ? La surface totale est de 170 m2. Merci pour vos conseils . Cdlt
  • FEJ

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Je compte acheter de la LDV en rouleaux afin de renforcer une isolation déjà présente dans la maison que je viens d'acheter. Actuellement il y a dans le grenier au sol entre les solives de la LDV projetée en flocons d'une épaisseur de 18 à 20 cms en très bon état, elle a 19 ans.
    je l'ai vérifiée et elle n'est pas humide, juste un peu poussiéreuse (il y a 6 tuiles chatières d'aération au toit).
    Ma question est : puis je ajouter de la LDV nue en rouleaux de 20 cms d'épaisseur sans pare vapeur, est ce que ça ne fait rien qu'il n'y aura jamais de pare vapeur ??
    Je précise qu'il n'y avait pas de pare vapeur au sol au départ, puisque c'est de la LDV projetée qui est déjà présente.
    Merci de votre retour sur ces questions.
    Cdt
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour FEJ,

      Lorsqu’il est requis en combles perdu, le pare vapeur doit être positionné côté chauffé. Il n‘est pas obligatoire si on se trouve en climat dit « de plaine » et que la ventilation du comble est conforme aux DTU couverture (série 40).

      Vous pouvez donc ajouter une laine en rouleau nue ou sans revêtement kraft, ce dernier n’a pas le droit à l’appellation pare-vapeur au sens de la règlementation car sa valeur Sd (résistance au transfert de vapeur d’eau) est insuffisante car <18 m).

      En cas d’achat d’une laine revêtue, il est recommandé (cf. CPT 3560-V2) de lacérer le surfaçage kraft au moyen d’une dizaine de fentes au m² réalisées à l’aide d’un cutter. Veillez à ne pas avoir de lame d’air circulante entre les deux couches d’isolant ce qui viendrait diminuer ou annihiler la performance de la couche supérieure rajoutée.

      Bon complément d’isolation happy
  • GG

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Nous avons fait rénover un pressoir avec un permis de construire de 2012. Nous avons fait réaliser un test de perméabilité à l'air dont le résultat est de 6.72m3/h.m2 avec de nombreuses infiltrations à l'air et ponts thermiques. Le professionnel nous indique également que selon les obligations de la CPT3560 de juon 2009 les frains vapeurs sont obligatoires sur une maison à ossature bois isolée de l'intérieur. Pouvez vous me confirmer cela même sur une rénovation? et quels sont nos recours puisque la RT 2012 n'était à priori pas en place?

    Merci
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour GG,

      Ce n'est pas un problème de respect de la RT2012, qui est seulement entrée en vigueur au 1er janvier 2013 pour tout bâtiment d'habitation neuf dont le permis de construire était déposé à compter de cette date.

      Au delà des exigences du CPT 3560-V2 qui obligent à la mise en oeuvre d'une membrane pare vapeur et d'étanchéité à l'air en complément d'une isolation en laine minérale en toiture, il y a surtout les exigences du DTU 31.2 bâtiments et maisons à ossature bois qu'il vous fallait respecter pour la rénovation de votre pressoir s'il s'agit bien d'une construction à ossature bois. Vous aviez ainsi l'obligation de mettre en oeuvre un pare-vapeur sur l'ensemble de l'enveloppe du bâti donnant sur l'extérieur, donc en combles mais aussi en murs périphériques et plancher (s'il est à structure bois).

      Ce n'est donc pas seulement un problème d'étanchéité à l'air que vous rencontrez mais c'est surtout un respect des règles de l'art en construction à ossature bois. Pour la pérennité du bâti, un PV est en effet obligatoire et cela même en présence d'un système de ventilation adaptée. Le respect des règles de l'art vallant tant en rénovation qu'en neuf.

      Cordialement.
  • ludo

    Il y a 1 an

    bonjour, je vais rénover une maison ossature bois avec bardage en brique de 1972 .
    il y a une lame d air ventilé ,on peut voir que sur la dernière brique du bas les joint horizontaux ne sont pas fait ,je suppose pour laisser entré l'air .je dois les reboucher ou laisser comme sa ? sachant que je vais refaire l isolation par l’intérieur entre montant de l ossature + pare vapeur + plaque de plâtre ba 13 sur ossature stil .
    autre question je refais également les plafond ba 13+ fourrure +suspente + isolation entre solive ,soit soufflage ou déroulage entre solive .dois je poser un pare vapeur ? si oui a quel endroit doit il se situer.
    merci pour vos réponse
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Ludo,

      A la lecture de votre descriptif, je comprends que les joints entre les briques du dernier rang ont été laissés vides, ce qui est courant lorsque le mur extérieur est en briques non recouvertes par un enduit extérieur assurant l'étanchéité à l'eau du mur. En l'absence d'enduit, les murs fortement exposés aux intempéries sont susceptibles de laisser pénétrer l'eau jusqu'à leur face intérieure. L'eau s'écoule alors à la base du mur. L'absence de jointoiement sur le dernier rand de briques permet ainsi l'évacuation des eaux ayant pénétré à l'intérieur du mur. Il ne faut donc pas les reboucher.
      Par contre, aujourd'hui, il y aurait obligation à poser un pare pluie sur la structure porteuse de la maison avant la construction de la paroi maçonnée en revêtement extérieur.

      Du coup, pour la réfection de l'isolation, selon les règles de l'art, il vous faut ménager une lame d'air entre les murs extérieurs en brique et l'isolationmise en oeuvre entre montants (pose sur cales imputrescibles avec lame d'air au moins 2 cm) afin que l'isolant ne soit pas en contact direct avec le mur et l'eau susceptible de pénétrer. De même, à la base du mur, on prévoit la mise en oeuvre d'une cornière remontant d'environ 10cm sur la lisse base portant l'isolant (lisse posée sur arase étanche pour éviter les remontées d'humidité à la base des murs). Du point de vue thermique comme acoustique, il serait intéressant de prévoir un lit continu d'isolant au-devant de l'ossature. Vous pouvez procéder à la mise en oeuvre d'une fourrure verticale à 1.35m du sol maximum pour y clipser des appuis permettant d'embrocher ce lit complémentaire d'isolant (exemple GR32 en 45mm sur appuis Optima 2 de 0.045m.

      Comme la lame d'air ne sera pas ventilée, il est nécessaire de prévoir du côté chauffé des parois, un pare vapeur dont le Sd doit être > 90mètres. Si vous prévoyez un second lit de laine, cette membrane Pare Vapeur pourrait alors être fixée entre les 2 lits de laine pour éviter tout percement ultérieur accidentel en fixant quelque chose en murs blunk

      Pour l'isolation du comble perdu, conformément aux exigences du DTU 31.2, règles de l'art pour les bâtiments et maisons à ossature bois, vous devez prévoir la mise en oeuvre d'une membrane pare vapeur du côté chauffé du plancher de combles ainsi qu'une ventilation du comble. Si vous prévoyez la dépose des plafonds, le PV peut donc être posé de façon jointive et continue avant la pose des nouvelles plaques BA13.

      Profitez des travaux de rénovation pour mettre en oeuvre (s'il en existe pas déjà un) un système de ventilation contrôlée pour assurer la qualité de l'air intérieur et éviter tout excès d'humidité dans l'ambiance intérieure. Prévoyez à minima un système assujetti au taux d'humidité de l'air ambiant (VMC hygroréglable).

      Bons travaux !
  • Pare-Vapeur

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Je suis un peu perdu avec le Pare-Vapeur. J'ai fait passer un professionnel pour l'isolation de mes combles perdues. Il me propose de l'isolène 4. Ma maison est des années 70. Plafond en briques. 4 tuiles chatières au 4 pans de mon toit et des grilles d'aération au 4 coins aussi. Solives entre mon plafond et mes combles. Le professionnel me dit qu'il n'y a pas besoin de pare-vapeur. Le produit sera directement soufflé sur les briques entre les solives et montera sur 37cm environ.

    J'aimerai bien avoir un avis de professionnel ISOVER sur le besoin d'un pare-vapeur. Ce sont des combles perdues. J'ai fait des chemins de circulation pour me déplacer plus facilement sur le futur lit d'isolant.

    J'ai regardé un peu internet, il y a 2 sons de cloches. S'il faut mettre un pare vapeur comment faudra-t-il le mettre ? Jointer entre les solives ?

    Merci de votre réponse.
    Cordialement
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Le pare vapeur (PV) n'est pas forcément indispensable si le comble est ventilé conformément aux exigences du DTU couverture et que le plancher des combles est étanche à l'air. S'il vous indique que pour votre comble le PV n'est pas nécessaire, c'est qu'il est sûr de lui blunk

      Par contre, s'il existe une ventilation basse de la couverture, l'isolant doit être protégé des mouvements d’air : cf. Cahier de Prescription Technique pour la mise en oeuvre des isolants en vrac (http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3693-v2.pdf) qui précise que des déflecteurs doivent être mis en place afin d'éviter les pénétrations directes d'air sur l'isolant. La hauteur des déflecteurs est alors équivalente à celle de l’isolant majorée de 10 cm.

      Par contre, ce choix d'isolation condamne normalement l'accès au comble. Or vous indiquez que vous avez créé des chemins de circulation pour vous déplacer ultérieurement dans le comble. Prennent-ils en compte la hauteur d'isolant envisagé ? En clair, permettent-ils de poser les 37cm de laine en dessous ?

      Généralement, lorsque l'on souhaite garder un accès au comble pour entretien, on réalise plutôt une isolation à base de rouleaux de laine et les chemins de circulation sont créés corformément aux prescriptions du CPT 3560-V2 (http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3560-v2.pdf).

      Cordialement.

  • KSCLIZA68

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    J'ai isolé mon extension bois en double couche 2/3 1/3. Après la pose de la première couche d'isolation et du pare vapeur ce dernier se retrouve directement sur le caisson des BSO et il y a condensation à ce niveau . Quelle est la solution à mettre en oeuvre svp ? Merci d'avance pour votre aide
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour KSCLIZA68,

      Essayez peut-être de voir si vous pouvez isoler l'intérieur des caissons de BSO sur la face qui condense, sans entraver le fonctionnement des lames. La pose d'un isolant de type Multimax ou Domisol permettra de réduire le pont thermique afin d'éviter la condensation.

      Cordialement.


  • Loïc

    Il y a 2 ans

    Bonjour, nous construisons (démarrage en avril/mai) une maison individuelle entièrement toit plat (non accessible en solivage boit) en brique de 25 th+ (R=1.71) pourvu d'une isolation exterieur en 160mm de polystyrène graphité (R=5.15), j'ai cependant 2 question ou je n'ai pas de réponse pour le moment, dois-je mettre un pare vapeur sur mur intérieur (contre brique) type vario duplex ou la membrane opt'air suffit (il y aura brique, rail M48 et placo pour faciliter le passage des réseaux)?
    Ma seconde question concerne le toit plat, je comptais isoler en 400 voir 500mm de laine de verre isover entre solive (300mm) et croiser 100 ou 200mm juste en dessous avec un faux plafond. Au dessus de l'isolant il y aura osb de 22mm, feutrine et membrane epdm lesté ou non, mais le système de toiture froide m'a été déconseillé pour cause de l'humidité et des moisissures du coup qu'en pensez-vous en tant que spécialiste ?
    Merci par avance
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Loïc,

      Le pare vapeur en murs n'est pas forcément indispensable, par contre, il faudrait faire réaliser un test d'étanchéité à l'air un fois le clos et le couvert réalisé et avant isolation afin de vérifier que la structure est bien étanche à l'air (défaut d'étanchéité à l'air fréquent à la jonction murs/toiture et murs/plancher).

      En ce qui concerne la toiture, lorsqu'il s'agit d'une toiture terrasse, il convient de l'isoler par l'extérieur. Des solutions d'isolation avec isolation majoritaire par l'extérieur associée à une isolation complémentaire par l'intérieur sont proposées par les "Règles de l'Art Grenelle Environnement" mais elles sont hors DTU. Vous pouvez vous appuyer sur le rapport en lien ci-après pour la réalisation de votre isolation de toiture terrasse : http://www.programmepacte.fr/site...s-element-porteur-bois-2014-07_0.pdf

      Cordialement.
    • Seb

      Il y a 2 ans

      Non, le mur brique/platre est moins perméable à la vapeur que votre polystyrène graphité, vous n'avez donc pas besoin d'un pare vapeur dans ce cas.
  • Nonno

    Il y a 2 ans

    Je dois refaire l'isolation des combles perdus de la maison que je viens d'acheter. J'ai un faux plafond en placo posé sous des solives. En ce qui concerne le film pare vapeur,est-ce que je peux le placer entre les solives, en découpant un film que je collerai avec du mastic pour chacun des rectangles fait
    entre solives, sachant que je ne suis pas en mesure de placer un film continu sous les solives vu que le placo est déjà posé ? Est-ce qu'il n'y a pas trop de risque de transfert d'humidité depuis le rez de chaussée par rapport au bois des solives qui restera nu sur le placo ?
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Nonno,

      Vous n'avez pas forcément besoin de pare vapeur (PV) pour la réalisation de votre isolation de plancher de ce comble perdu, si le comble est ventilé conformément aux exigences du DTU couverture (série 40), que le plafond est bien étanche à l'air et que la maison comporte un système de ventilation maîtrisée.

      Sinon, il ne faut pas découper le PV pour le poser entre solives mais il faut le poser de façon continue sur l'ensemble de la surface, perpendiculairement aux solives, en les épousant et l'espace entre solives.
      C'est un peu long à réaliser mais il est nécessaire de le poser de la sorte et de façon entrecoupée.

      Cordialement.
  • Cosmos56

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Je souhaite aménager une chambre au-dessus de mon garage. Une entreprise a effectué le solivage du plancher et fixé des dalle osb3 18mm sur le dessus. Pour l'isolation du plancher, j'ai prévu de mettre entre solive un ibr 40 200 mm avec kraft tourné vers la chambre. Puis je fixerai côté garage des panneaux d'osb3 9mm pour la finition du plafond. J'ai prévu de mettre au niveau du sol de la chambre, sur les dalles d'osb 3, du stratifié ou du lino. Mes questions :
    1/ le kraft est-il nécessaire ? Placé du bon côté ? Dois- je mettre un pare vapeur supplémentaire continu, sur les dalles osb, avant la pose du revêtement de la chambre ? Si oui, de quel type ?
    Merci pour vos réponses !
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Cosmos,

      Le plancher séparant un espace chauffé d'un espace non chauffé, il vous faut prévoir un pare vapeur à poser du côté chauffé du plancher.
      Pour vous faciliter la tâche, vous pourriez donc poser un pare vapeur S> 18 m (type Stopvap) sur le sol de la chambre avant la mise en oeuvre de votre plancher flottant. Ce type de plancher ayant tendance à être bruyant à la marche, vous pouvez prévoir une sous couche acoustique en sous face (si elle n'est pas directement intégrée en sous face des lames de stratifié).

      Cordialement.
  • Olivier

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    J'aurais besoin d'un conseil concernant le type de pare-vapeur/frein-vapeur à installer dans le cadre de ma rénovation car je n'arrive pas à trouver d'infos précises cernant mon cas (detaillé ci-dessous), même avec l'aide des documents techniques d'application du CSTB ou suivant le guide de pose du fabricant de mon isolant végétal.

    En effet, j'habite dans le sud de la france et je suis en train de refaire l'isolation intérieure (ITI) des murs béton armé (DTU 23.1 je pense) de mon appartement datant de 1978 avec un isolant végétal de 100mm composé de laine de bois et de chanvre avec le système Optima mur de 20mm.

    J'ai lu qu'il était fortement recommandé de mettre une membrane pare-vapeur, côté chauffé de l'habitation, donc posé sur les montants de mon système Optima, ce qui donne (Peinture Façade immeuble > Mur Béton 400mm > Isolant Végétal 100mm > montants Optima Mur 20mm > BA13 13mm) seulement je n'arrive pas bien à comprendre quelle type de membrane est recommandée dans le cas de murs béton et s'il vaut mieux mettre une membrane avec un sd >= 18m comme Isover stopvap (sd=>18m), ou bien une membrane variable comme Isover vario duplex (variable de 0,2 à 4m) ou Isover vario duplex xtra (variable de 0,4 à 25m).

    Merci d'avance pour votre aide.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Olivier,

      Le type de membrane à mettre en oeuvre avec une isolation des murs à base de fibres végétales est normalement indiqué dans l'Avis Technique du produit. Vous pouvez aussi trouver l'information dans le document de référence CPT 3728. Ce cahier de prescription technique est disponible sur le site d'évaluation du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3728.pdf

      Cordialement.
  • pppptttt

    Il y a 3 ans

    bonjour

    est qu'il est obligatoire d'ajouter une pare vapeur pour les botte de pailles sachant qu'elles est un matériau hygroscopique
    • Sabrina

      Il y a 2 ans

      Pour les construction MOB paille en isolation intérieur, il est préférable de mettre un pare vapeur pour la gestion de l’immigration de la vapeur d'eau.Intégrez les dans votre ossature métallique ou bois en oubliant pas de mettre un vide technique pour éviter de le percer.Ce vide technique peut se faire à l'aide de liteau de bois devant le pare vapeur ou d'un still mob.
      Pour le pare vapeur je vous conseille un hygrovariable.

      Cordialement.
  • loic

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    J'ai fait aménager une chambre au dessus de mon garage il y a 4 ans.
    Depuis l'an dernier, des moisissures apparaissent sur les plinthes et murs sous descentes de toits.
    En découpant une partie du placo du plafond de mon garage, je me suis aperçu que l'artisan a posé le pare vapeur de la laine de verre côté garage.
    Cela peut il expliqué ces problèmes ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Loïc,

      Il y a un défaut de pare vapeur car le kraft présent sur les laines minérales n'est pas à considérer comme un pare vapeur au sens de la réglementation. Lorsqu'un pare vapeur est imposé, il doit être indépendant et continu et son Sd (résistance à la diffusion de vapeur d'eau) doit être > 18m ou ce doit être une membrane pare vapeur validée par un avis technique pour l'application visée dans le bâtiment. Dans le plafond séparant la pièce chauffée du garage, un pare vapeur indépendant aurait dû être positionné du côté chauffé, donc entre l'isolant et le plancher de la chambre.

      Néanmoins, les moisissures sont souvent le résultat soit d'un défaut de continuité de l'isolation (pont thermique lié à un défaut de calfeutrement), soit d'un défaut de ventilation. Il est donc difficile de vous dire si cette absence de pare vapeur est la seule cause de la présence de moisissures en parois verticales sous pentes.

      Il faudrait donc vérifier d'une part que l'isolant calfeutre bien la surface du plafond et s'assurer d'autre part, que l'isolation posée en pied droit (partie verticale sous pentes de toit) est bien continue avec l'isolant posé en rampants de toiture (cela peut être généralement visible par l'extérieur en déposant quelques tuiles ou ardoises en bas de pentes de toit). S'il y a des moisissures sur la plaque habillant les pieds droits c'est que l'air chaud de la pièce condense au contact de la plaque et cela est plutôt en faveur d'un pont thermique. Il faut donc vérifier la pose de l'isolant dans les pieds droits.

      Avant tous travaux, avez-vous signalé ce problème à votre artisan par lettre recommandée avec accusé de réception pour lui demander d'intervenir ?

      Cordialement.
  • Fred38

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    j'ai fait construire une annexe de 44m² en ossature bois (hors-d'eau hors d'air). Il y a 2 volumes: 1 bureau et un garage. Le bureau sera correctement isolé avec entre autre pare vapeur. Par contre je me pose la question de l'utilité du pare vapeur pour le volume garage ? Ce n'est pas un lieu habité donc pas de vapeur produite... Certes ces murs sont isolés (150mm dans les murs) et il y aura un petite isolation de 100m sous rampant... Dois-je poser un film pare-vapeur ?
    Pour info j'ai déjà le pare-vapeur donc ce n'est pas une histoire d'economie mais de facilité !
    Merci pour votre réponse.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Fred38,

      Le pare vapeur en MOB est obligatoire au-devant de l'ossature isolée pour tout mur de pièce chauffée donnant sur l'extérieur ou sur un local non chauffé. A ce titre, il n'y a donc pas lieu de prévoir un pare vapeur pour la partie garage.

      Reste à savoir si ce garage restera toujours une pièce non chauffée ou s'il est possible que cela évolue dans le temps. Du coup, si vous avez le pare vapeur, vous pouvez prévoir de le poser afin de ne pas avoir à revoir l'isolation si toutefois il y avait par la suite un changement de destination, ne serait-ce que d'une partie du garage blunk

      Cordialement.
  • Nadine

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    J'ai 2 problèmes dans ma maison, à l'étage dans les 2 chambres :

    1 - Il y a des chiens assis de part et d'autre des 2 chambres. De la condensation se forme toutes les nuits à l'angle des chiens assis. Le mur se tâche parfois de moisissures. Comment puis-je résoudre se problème ?

    2 - Dans les mêmes chambres, de part et d'autre des chiens assis, il y a des placards. Ils sont donc mansardés et borgnes et mais bien utiles. Les placards se trouvant du côté du mur extérieur de la maison étaient humides. Les murs étaient tâchés de moisi mais sec. Nous avons isolé toutes les parois de ces placards avec du polystyrène extrudé que nous avons collé et malgré tout l'odeur de moisi est toujours présente. Les objets que nous pouvons y stocker moisissent parfois. Comment faire pour remédier à ce problème ?
    Je suis bien désemparée face à ces problèmes d'humidité et je vous remercie par avance de vos conseils.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Nadine,

      L'apparition de moisissures sur les parois est souvent liée à un défaut de ventilation mais aussi d'isolation. S'il y a un défaut de continuité de l'isolation (pont thermique), l'air chaud intérieur condense au contact de la paroi froide et à terme se forment les moisissures.

      Au-delà de prévoir une ventilation suffisante et nécessaire au renouvellement et donc à la qualité de l'air intérieur, il faut vérifier que l'isolation à l'angle des chiens assis ne comporte pas de défaut de continuité.

      Pour les placards, il faut savoir qu'un placard surchargé dans une pièce mal ventilé peut présenter ce genre de désordre.

      Bon courage.

    • charlie

      Il y a 3 ans

      votre chambre n'est pas correctement aérée. 2 personnes dans une chambre produisent 0,64 l d'eau dans une nuit. Vos fenêtres doivent être dotées d'entrées d'air et les cuisine, salle de bain et wc de sorties hautes, autrement dit: l'air doit circuler des pièces sèches vers les pièces comportant des points d'eau. La ventilation peut être naturelle ou mécanique (vmc).
      Tapez ventilation d'une maison dans votre moteur de recherche ...
  • sebseb

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    j'ai posé de la laine de roche en rouleau par dessus l'ancienne dans mes combles perdus, coté plafond. Déjà je viens de comprendre ma première erreur, à savoir l'avoir posée à l'envers c'est à dire le pare-vapeur est coté toiture, je dois donc la tourner intégralement.
    Quelle est la conséquence de mon pare-vapeur à l'envers ?
    De plus, que me conseillez-vous pour isoler également les combles coté toit, c'est à dire au niveau du dessous des tuiles, apparentes jusque là ?
    En vous remerciant.
    • Virginie

      Il y a 3 ans

      Le problème c'est que la vapeur va être bloquée par ton pare vapeur et va donc stagnée dans l'isolant, et tu risques une petite inondation !
      Pour être sérieuse, si tu perces le toiles tu risque de voir de l'eau s'évacuer.
    • berjak

      Il y a 3 ans

      Augmenter l'isolation est une bonne idée mais la première couche de laine de verre doit déjà avoir son pare vapeur. Et si celui ci est efficace le second pare vapeur est inutile quelque soit son orientation. Inverser la laine de verre ne servira à rien. Pire encore.. si le premier pare vapeur n'est pas étanche la vapeur risquera de se condenser sur le second qui vient d' être posé et quelque soit son sens. Heureusement il existe une solution simple: le lacerer. Quelques coups de cutter tous les m2 devraient suffire. Côté intéressant, si la toiture laisse filtrer de la poussière le kraft supérieur empêchera la poussière de s' incruster.
      Bon courage!
  • matthieu

    Il y a 3 ans

    Bonjour je rénove ma maison,
    j'ai bien évidement choisi isover pour isoler mes comble .Vient le choix du par vapeur a mettre en place j'ai mes deux couche disolant isoconfort 32 en 100MM entre chevron et isoconfort 32 en 140 en deuxièmement couche mes suspentes sont posé j'aimerais scotcher le pare vapeur sur les lisses mais je n 'arrive pas a me décider a prendre lequel est le meilleur pour mon application
  • mick

    Il y a 3 ans

    bonjour
    j aurai voulu savoir si le kraft sur la ldv suffisait comme pare vapeur si les jonction entre les plaques de ldv etaient bien scotcher.
    est ce normal d avoir du kraft bitume sur certaine plaque et du craft non bitume sur d autre y a t il une difference ?
    d avance merci
  • Cccccccccc

    Il y a 3 ans

    Maison rénovée il y a 9 ans, toiture refaite mais sans film sous toiture, combles aménagées et isolées avec laines de verre.
    Pourrions nous optimiser l'isolation? Et avec quels matériaux?
    • Olivier

      Il y a 3 ans

      La sous toiture et obligatoire
  • Loulou70

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Je suis en train d'aménager mes combles (maison à ossatures bois), et j'aimerais savoir si il est possible de croiser de la laine de roche et de la laine de verre sur les murs périphériques. Faut il mettre un pare vapeur? Si oui, à quel endroit?
    Cordialement,
    Loulou
  • Dimi

    Il y a 3 ans

    Bonjour
    Nous construisons notre maison et nous avons mis en place un ecran sous toiture HPV et nous avons isolé les combles non amenageable avec de la laine à souffler Comblissimo d'une epaisseur en moyenne de 38 cm .Entre le plafond et la laine de verre nous avons mis en place la membrane Stop Vap .
    Il y a t'il un risque de condensation ? faut il mettre en place des chatières de toiture pour aérer les combles ?
  • Alex 22

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Je suis actuellement en construction de ma maison en Bretagne.
    Je m'occupe de l'isolation intérieure.
    En doublage, j'utilise le système OPTIMA MUR avec une laine type GR32 revêtu kraft de 120mm.

    Voila ma question:
    Pour parfaire l'étanchéité à l'air du bâti, est ce que scotcher parfaitement les lès du papier kraft de l'isolant suffit il?
    Ou bien dois je mettre obligatoirement un membrane pare vapeur côté chauffé ?

    Je ne trouve pas de réponse claire à ce sujet.
    J'attend votre aide...

  • Nicolas

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Je suis en train aménagé mes combles dans une maison RT2012
    La réglementation impose t'elle la pose d'un film hpv?

    Cordialement
  • henri

    Il y a 4 ans

    Une entreprise de rénovation de l'habitât, certifiée iso 9001, a réalisé chez moi il y a 3 mois un bardage isolant ventilé en pignon et façade avec comme isolant de la gr32 en 140mm revêtue de kraft .Je me demande si le kraft est considéré comme un pare vapeur étant donné que le cpt 3386 du cstb indique pose de laine de verre sans pare vapeur.Si c'est un pare vapeur' est-ce une malfaçon qui devra être réparée au frais de l'entreprise?
  • JMY

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Je suis dans la rénovation d'une maison en parpaing.
    Nous partons du parpaing nu et nous envisageons, de l'intérieur vers l'extérieur :
    - ba13 ou fermacell
    - pare-vapeur
    - laine de bois
    - Opt'Air
    - parpaing
    - XPE (ITE) avec enduit.

    En toiture (pas de pare-pluie mais lattage très serré sous les tuiles, nous envisageons :
    - ba13 ou Fermacell
    - pare-vapeur
    - laine de bois
    - Opt-Air
    - XPE entre chevron (pour faire "pare-pluie"blunk

    Est-ce une bonne idée?

    Merci d'avance!
  • Yves

    Il y a 4 ans

    Je rénove un appartement situé au dernier étage d'un immeuble âgé de 3 siècles. Je prévois de refaire tous mes plafonds afin de les isoler.

    La structure actuelle (non encore refaite) est la suivante : plafond peu épais en plâtre, puis une vingtaine de centimètres de vide, puis de la brique pleine qui me sépare des combles. Les combles ne sont pas isolées et ne le seront pas car la copropriété est majoritairement contre.

    J'ai prévu de faire mettre de la laine de roche entre mon nouveau plafond placostyl et la brique. On m'a dit que poser un pare vapeur protégerait mon isolant des dégradations causées par la condensation mais je n'ai pour l'instant pas prévu de le faire car j'ai lu que ça n'est pas nécessaire lorsque l'on est situé en plaine (ce qui est mon cas).

    Quelqu'un saurait il me dire si j'ai raison ou tort de ne pas prévoir de pare vapeur (ou frein vapeur ?).

    A noter, au cas où cela aurait une importance, que c'est un appartement de 80m², que toutes les fenêtres seront changées, qu'une VMC sera posée, que les murs resteront non isolés.
  • jean mouis

    Il y a 4 ans

    bonjour,
    je rénove une vieille bergerie en haute savoie (proche Genève) avec un étage de construction récente (parpaing de 20 cm) isolation des murs de l'étage zéro que faire
    pour isoler je pensais mettre du gr32 150 mm un pare vapeur périphérique et cloison bois est ce correct
    merci
  • Khalou

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Je voudrais isoler les murs de mon garage type placostil, qui est en brique, puis-je utiliser un isolant sans pare vapeur (Isomob 35 avec voile confort) ?
    Je vis en plaine, vais-je avoir de la condensation dans mon isolation?
    Merci d'avance
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Khalou,

      L'isolant Isomob 35 est un isolant spécifique pour les maisons à ossature bois (MOB) prévue pour une pose avec un pare vapeur indépendant et continu tel que l'exigent les règles de l'art.

      En isolation périphérique de murs en brique, préférez une laine de type GR32. A noter : pour que l'isolation d'un garage soit bénéfique, la toiture doit aussi être isolée (R>6m2.K/W). Il en est de même de la porte de garage, qui doit être une porte isolante, compte tenu de sa grande largeur, sous peine qu'elle représente un pont thermique important.

      Cordialement.
  • durabe

    Il y a 4 ans

    J'ai isolé mon grenier il y a 30 ans avec de la laine de verre qui depuis c'est tassée. J'ai depuis posé du lambris sur les chevrons. On me propose pour refaire l'isolation D'aspirer la laine de verre et de projeter par soufflage de la laine de roche Elle fera donc l'epaisseur de la hauteur des chevrons 10 cm env. Il n'y aura pas de couche d'air entre la laine de roche et l'arriére de la tuile qui est une tuile beton "redland" L'entrepreneur me dit que ce n'est pas nescessaire .Je crains l'humidification des liteaux à la longue et un vieilissement prematuré quand pensez-vous ?
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Durabe,

      Sachez que les laines minérales lors de leur certification Acermi sont également testées en vieillissement (tenue mécanique et conservation des performances) et que leur tassement dans le temps est considéré comme négligeable.
      Néanmoins, l'épaisseur posée il y a 30 ans n'est plus suffisante en termes de confort aujourd'hui. S'agit-il réellement de projection par soufflage d'une laine en vrac ? Ce procédé sous avis technique de mise en oeuvre est généralement réservé aux planchers de combles perdus. Pour une isolation des rampants, il existe des solutions d'isolation par insufflation de laine minérale en vrac mais la toiture doit comporter des caissons étanches à l'air pour recevoir l'isolant.

      Par ailleurs, en toiture traditionnelle sans écran de sous toiture, les DTU couverture (série 40 tuiles ou ardoises) imposent une ventilation de la couverture par la création d'une lame d'air ventilée sur l'air extérieur. Cette lame d'air sous liteaux doit être d'au minimum 2cm pour une longueur de rampant jusqu'à 12 mètres. Elle doit être continue sur toute la hauteur des rampants. Vous pouvez trouver la notice de pose des tuiles Redland sur leur site (http://www.tuile-redland.com/noticepose.pdf). La ventilatiion de la couverture y est bien mentionnée comme essentielle.

      Cordialement.
  • Jack_de_Baudri

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Question d'approvisionnement.

    Mes combles perdus sont recouvert depuis 1982 de 2 couches croisées de laine de verre épaisseur 10 cm x 2 , la couche en contact avec le faux-plafond possède du papier kraft et pas l'autre.
    Ayant marché dessus ma laine de verre pour refaire ma toiture, j'ai donc en partie tassé un peu l'ensemble de ma laine de verre.
    Je souhaite remettre une couche en rouleau de laine de verre sans Kraft de 8 m x 1,20 m x 10 cm. Il me faudrait 10 rouleaux de cette dimension pour recouvrir entièrement mes combles, afin d'atténuer les endroits écrasés par mes pieds.

    Comment faire pour commander ces 10 rouleaux ? Sans faire le tour des grandes-surfaces-de-bricolage.

    Merci de votre réponse.
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Jack,

      Pour les fabricants disposant d'une application mobile, vous pouvez si vous disposez d'un téléphone mobile de type smarphone téléacharger l'application pour y retrouver les adresses des négoces distributeurs par géolocalisation.

      Sinon, il y a que la démarche classique par appel téléphonique des négoces de matériaux présents sur votre secteur de résidence qui puisse vous indiquer où il est possible de trouver ce type de laine et il vous faut donc consulter l'annuaire de votre département.

      Bien cordialement.

  • roger v

    Il y a 4 ans

    bonjour
    j'aimerais savoir si on peut isoler un mur avec deux couche de pare vapeur les deux coter intérieure autrement dit .isolant mince (double bulle aluminium un coter) avec un panneau de isofoil (styrofoan) 2 pouce doter d'un pare vapeur aussi directement par dessue ensuite lattage double plus gypse ...question peut t`'il avoir un risque de condensation entre les deux merci beaucoup
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Roger v,

      En général, lorsque 2 pare-vapeur sont posés de façon jointive du côté chauffé d'un mur isolé, il n'y a pas de raison de craindre la formation de condensation entre ces 2 pare-vapeur posés l'un contre l'autre. Toutefois, vérifiez les prescriptions de pose de ces 2 produits auprès de leur fabricant respectif afin de vous assurer que la superposition que vous envisagez soit compatible.

      Cordialement.
  • JMB

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Je suis en train d'isoler des combles aménages au Brésil, avec 20 cm de laine de roche rigide. L'objectif est bien entendu la thermique d'été, car il ne fait pas froid là bas. Par contre, en été il risque de faire froid dedans et chaud dehors, si l'on utilise la clim. Alors, je me demande si je dois utiliser un pare vapeur, et de quel coté le mettre: intérieur, extérieur, les deux? Et déjà, existe-t-il de pare-vapeur pour la construction là bas?
    D'avance merci,
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour JMB,

      Le climat du Brésil étant un climat tropical, la réglementation thermique valable en France Métropolitaine ne peut s'y appliquer.

      Nous vous conseillons donc de vous rapprocher des organismes officiels au Brésil qui vous renseigneront tant sur la législation que sur les exigences en matière de construction.

      Bien à vous.
  • Nono80

    Il y a 4 ans

    bonjour,

    j'ai fait ma maison en 2012. J'ai une charpente en fermette.

    A l'époque, la version 02/2011 du guide d'étanchéité à l'air indiqué pp.16-17 "Après la mise en oeuvre de l’isolant, de la membrane et du système d’étanchéité,
    fixer les suspentes Intégra Fermette rallongées sous la fermette. Embrocher la deuxième couche d’Isoconfort sur les suspentes et maintenir l’isolantavec les rosaces."

    La nouvelle version du guide d’étanchéité à l'air indique pp.16-17 " Après la mise en oeuvre de l’isolant entre fermettes, fixer les suspentes Intégra 2 et embrocher la deuxième couche d'Isoconfort.
    Ensuite, embrocher la membrane Vario Duplex sous la rondelle de la
    suspente Intégra 2 et clipser la clé"

    Pour ma part j'ai mis de l'ISOCONFORT 35 NU en 240mm, puis mon film vario KM Duplex, puis une couche ISOCONFORT 35 NU en 60mm....Merci de me préciser je n'aurai surtout pas du faire comme ça et la différence entre ces 2 techniques de poses?

    Je n'ai pas respecté la règle des 2/3-1/3, qu'est ce que cela peut engendrer comme problème?

    merci par avance de vos réponse
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Nono80,

      Le montage présenté dans le nouveau guide de l'étanchéité à l'air est effectué à l'aide des nouvelles suspentes Integra 2. Avec cette nouvelle suspente, la membrane d'étanchéité à l'air se pose après l'épaisseur totale d'isolant.

      Le montage tel que vous l'avez réalisé avec la membrane pare vapeur et d'étanchéité à l'air Vario Duplex positionnée entre le lit d'Isoconfort nu en 240mm posé entre fermettes et celui d'Isoconfort nu en 60mm posé côté chauffé est tout à fait conforme : la résistance thermique de l'épaisseur d'isolant posé côté froid de la paroi doit être au minimum 2 fois supérieure à celle de l'épaisseur d'isolant posé côté chauffé, au-devant de la membrane Vario Duplex. Dans le cas de votre chantier, la résistance thermique de l'Isoconfort 35 en 240mm est bien supérieur à la résistance de la couche d'isolant posée côté intérieur et ce montage ne présente donc aucun risque particulier.

      Bien cordialement.

      Bien cordialement.
  • Agnès

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Je suis en train de refaire l'étage de ma maison... Je souhaiterais savoir si le pare vapeur est nécessaire uniquement sur les mur qui donne sur l'extèrieur ou si je dois aussi en mettre un sur mon mur mittoyen avec le voisin. Pouvez-vvous me renseigner?

    Merci d'avance,
    Agnès
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Agnès,

      En climat de plaine, les règles de l'art n'imposent pas de pare vapeur indépendant pour les murs périphériques. Il peut toutefois être mis en oeuvre pour assurer l'étanchéité à l'air des parois aujourd'hui requise par la réglementation thermique. Il doit alors être posé conformément aux prescriptions des fabricants à l'aide des adhésifs et mastic d'étanchéité adaptés, sur l'ensemble de l'enveloppe extérieure de l'habitat, y compris en paroi mitoyenne. Celle-ci doit d'ailleurs également être isolée pour éviter toutes déperditions thermiques si le logement mitoyen vevait à être inoccupé sur un temps donné.

      Cordialement.



    • Eric

      Il y a 4 ans

      Bonjour,
      Je rénove une longère dont les murs périphériques sont constitués de pierre de tuffeau. Je me demande si je peux renforcer mon isolation intérieure avec une membrane hygroréglable de type vario duplex?
      Je sais que ces murs ont besoin d'un minimum d'humidité, est que ce minimum sera apporté et régulé par la membrane? Sans créer de désagrément ou d'autres pathologies non envisagées?
      Merci d'avance de votre réponse.
      Cordialement,
      Eric.
  • Nono

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Je vais aider un ami à isoler son toit entre fermette, 1 seule couche de LDV Knauff TI212 200mm, cette laine de verre semble avoir un papier Kraft Pare Vapeur, voulant bien isoler de l’air on pensait mettre un parevapeur par dessus ( DTU 31.2 ), est-ce une erreur ?! Certaine personne ( plaquiste ) preconise de percé ce papier Kraft si on veut mettre un pare vapeur indépendant. Est-ce la solution ?! Merci.

    Cordialement.
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Nono,

      Mettre un pare vapeur indépendant en finition de l'isolation de la toiture est une prescription du CPT 3560 (règles de l'art). Que l'isolant posé soit revêtu ou non d'un kraft n'a pas d'incidence particulière car ils sont contigus et positionnés du côté chauffée de la paroi.
      Pour assurer l'étanchéité à l'air n'oubliez pas d'étancher votre membrane pare vapeur indépendante à la jonction avec les parois adjacentes et les pourtours de menuiseries existantes en toiture (mastic d'étanchéité adapté à la membrane) et de jointoyer les lés de membrane par un adhésif durable adapté.

      Attention toufefois, la laine envisagée est une laine souple au lambda de 0.040W/m.K) or les règles de l'art ont évolué et les laines souples ne sont plus aujourd'hui autorisées que pour l'isolation des planchers de comble perdu. En isolation de rampants de comble aménagé, les isolants mis en oeuvre entre chevrons ou fermettes doivent être au minimum certifiés semi-rigides et avoir un lambda maximal de 0.036 W/m.K (cf. DTA Isolation des combles aménagés selon la marque de laine visée, chaque fabricant disposant d'un DTA propre à sa gamme d'isolants - www.cstb.fr).

      Cordialement.
    • ben16

      Il y a 3 ans

      je croyais que le pare vapeur était obligatoire, quelles sont les cas où il ne l'est pas : ventilation du comble selon les règles de l'art ? autres ?
      concernant votre réponse pour le kraft + pare vapeur : possible mais faut-il que le kraft soit percé car dans le le CPT 3693, pour certaines configurations il parle d'isolant avec ou sans surfaçage perforé ? (par ex figure 16 page 11) ? si j'ai bien compris, il n'y plus aucun intérêt de prévoir un isolant avec kraft pour l'isolation des combles ou rampants ? car dans presque tous les cas, une membrane indépendante est nécessaire.
      Merci.
    • claude (muret)

      Il y a 4 ans

      bonjour,
      je souhaite réaliser une rénovation de l'isolation sous toiture de ma maison (remplacement 2x 8 cm laine de verre âge 30 ans)
      L'existant: au-dessus d'une chambre et de la salle à manger/salon, en rampant sous toiture plafonnette plâtrée accrochée sur chevrons espacés de 45 cm,
      hauteur disponible entre plafonnette et bas des liteaux = 25 cm,
      couverture par tuiles canal ,avec tuile de courant à tenons posées sur liteaux espacés de 50 cm (.pas de sous toiture)

      Le projet que je vous soumets , avec mes interrogations!
      - Tout d'abord un pare vapeur est il nécessaire? (Habitation en plaine région toulousaine),
      sachant que pour la pose il faut que je découpe les rouleaux de laine en bandes de 45 à 47 cm de large avec impossibilité de relier les papiers kraft, compte tenu des crochets (suspentes)
      - La mise en place, sans dépose des chevrons, en glissant entre les chevrons de l'isoconfort 35 en panneaux semi rigide vous parait-elle envisageable?, ou avez vous d'autres solutions plus adaptées?
      - Pour faciliter la pose, vaut-il mieux un seul panneau de 24 cm d'épaisseur , ou 2 panneaux superposés totalisant les 24 cm ?

      cordialement
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Claude,

      Dans la mesure où la ventilation du comble est assurée conformément aux règles de l'art, le pare vapeur n'est pas obligatoire pour votre chantier.

      Pour isoler le plafond et vous évitez la découpe de rouleaux de laine en bande de 0.45 à .047m de large pour les glisser entre le plafond et les solives, vous avez la possibilité d'opter pour le soufflage d'une laine en flocons à concurrence d'une résistance thermique R > 8m2.K/W. La pose de ce type d'isolant est sous avis technique de mise en oeuvre. Pour pouvoir poser une épaisseur d'isolant supérieure aux 24cm disponibles, des déflecteurs devront être mis en place en rives de toiture pour éviter que les flocons n'atteignent la couverture. Vous pouvez trouver sur le site du CSTB, le cahier de prescription technique CPT n°3693 décrivant la mise en oeuvre de ce type d'isolation : http://www.cstb.fr/pdf/cpt/CPT_3693.PDF

      Cordialement.
  • Arno29

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    J'aide un ami à rénover une longère, nous arrivons à l'isolation. Voici les informations sur cette longère.

    Fermettes 200mm

    Mon ami compte mettre une seule couche de LDV 200mm entre fermettes, collé au delta-vent HPV ( pas besoin des 2cm de vide ), on compte ensuite posé un pare vapeur par dessus et l'agraffer sur les fermettes puis le scotcher. Puis mettre nos fourrures puis du BA13. Et laisser un "vide technique" entre PV et le BA13 pour nos gaines éléctriques.

    Que pensez vous de cette solution ?

    Cordialement.
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Arno29,

      Il est conseillé d'effectuer le montage des fourrures sur des suspentes courtes (type suspente fermette) afin d'éviter les risques de fissuration du plafond lors des mouvements de la charpente. Cela permet de plus d'avoir le vide technique nécessaire au passage des gaines. Pensez à utiliser un mastic d'étanchéité à l'air sur la périphérie du pare vapeur posé sur la charpente ainsi qu'à jointoyer les lés avec un adhésif adapté afin d'assurer l'étanchéité à l'air de la toiture.

      Du point de vue isolation, la couche d'isolant posée entre fermettes au contact direct de l'écran de sous toiture HPV est conforme aux règles de l'art. La laine mise entre fermettes doit toutefois être semi-rigide et de lambda inférieur à 0.036W/m.K pour être conforme au CPT n°3560-V2 et au DTA Isolation des combles en vigueur.

      Par ailleurs, il aurait pu être intéressant de prévoir une couche continue de laine de 80mm sous les fermettes pour atteindre une résistance thermique proche de R=8m2.K/W aujourd'hui préconisée pour une rénovation à haute performance thermique.

      Cordialement.
  • Yan du 74

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Je souhaite isoler mes combles d'une maison de village (entre 60 et 70 m2 dont 20 habitable)
    Les combles possède déjà un plancher (20mm) en état correct sauf une lame de 1m qui manque). Ce plancher est cloué sur les sollives entre lesquelles se trouve différents matériaux liées à la construction (le plafond sous jacent est en BA13 recouvert de fibre de verre). Il n'y a pas d'isolation entre les solives.
    Le toit sera à refaire car pas isolé mais étanche.
    Sur le plancher courrent des gaines électriques.
    Dois je impérativement mettre un pare vapeur avant l'isolant (plaque de fibre de bois et chanvre (200mm) ?
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Yan,

      L'isolation doit être faite entre les solives pour la partie non habitable afin de limiter les déperditions thermiques de l'habitation située en dessous. En effet, si vous posez l'isolant sur le plancher existant, l'espace non isolé entre le plafond et le plancher fera pont thermique et parasitera la performance d'isolation attendu de l'isolant posé en plancher.

      Si le comble est ventilé conformément aux règles de l'art, la mise en oeuvre d'un pare vapeur n'est pas forcément nécessaire, sauf si l'habitation est située en zone très froide (température de base inférieure à -15°C ou altitude située à 900m et + en zone H1 définie par la réglementation thermique).

      Pour les 20 m2 habitables à créer dans le comble, vous devez vous assurer qu'il n'y aura pas de déperdition en limite avec le comble perdu. Le mur séparatif de la pièce avec le comble devra donc être isolé à l'identique du mur donnant sur l'extérieur.

      Pour l'isolation en toiture de cette pièce, en l'absence d'un écran de sous toiture HPV, une lame d'air ventilée minimale de 2cm est obligatoire sous liteaux pour la ventilation de la couverture. Vous ne poserez donc un premier lit d'isolant entre chevrons que s'ils sont suffisamment hauts pour intégrer un isolant ayant un lambda inférieur ou égal à 0.036W/m.K et dont l'épaisseur permettra d'obtenir au minimum R=1.65m2.K/W. Si tel n'est pas le cas, l'isolant complet sera placé sous chevrons.
      Complétez alors l'isolation par la mise en place d'un pare vapeur de Sd minimal 18mètres ou par une membrane validée par avis technique assurant à la fois la fonction pare-vapeur et l'étanchéité à l'air. Vérifiez dans l'avis technique de l'isolant choisi, le Sd à prévoir pour le pare vapeur notamment s'il s'agit d'une construction en zone très froide.

      Cordialement.
  • Anthony

    Il y a 4 ans

    Bonjour

    J'ai un mur composer de l'extérieur vers l'intérieur; brique de 20 résistance 1.1 + Membrane opt'air+ laine de roche GR32 avec kraft 100mm+lame d'air 2cm+BA13 est ce que j'ai besoin de rajouter un pare vapeur.J'habite dans la loire à 400m d'altitude.

    merci par avance
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Anthony,

      Au vu des éléments que vous mentionnez, il n'est pas utile d'ajouter un pare vapeur indépendant au devant de votre laine de verre GR32. Les panneaux doivent seulement être posés de façon continue et bien jointifs pour assurer la continuité thermique sur le mur.

      Cordialement.
  • Quentin Chopard

    Il y a 5 ans

    Bonjour,
    Je pars en Bolivie dans 3 semaines dans une communauté pour isoler une maison témoin et trouver des solutions par rapport à l'isolation des maisons. Il faut préciser que je serai a 4.000m d'altitude avec une température de 5-10°C.
    Etant donné la pauvreté du pays, les maisons sont en général faites de terre et de paille. Malheureusement la mondialisation a fait qu'ils ont remplacé les toit de pailles par de la tôles qui n'isole rien du tout et donc plonge l'habitat à une température moyenne de 10°C.

    Je n'ai jamais fait d'isolation et je cherche à trouver des solutions au plus vite et à apprendre un maximum sur l'isolation. Le problème est que si j'utilise de la paille il sera nécessaire d'avoir un frein-vapeur ainsi qu'un moyen de protéger la paille des incendies et de l'eau. Or, je ne vois pas tres bien quel frein vapeur est naturel et peu cher (de l'enduit à la terre ?)

    Je serai honoré que vous m'aidiez à trouver une solution et à me permettre d'avancer et d'aider ces gens défavorisés.

    PS : Votre site est juste génial et très intéressant.

    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Quentin,

      Les couvertures en éléments métalliques non équipés d'une face anti-condensation ont tendance à "goutter" sur les éléments de structure de la toiture et l'isolation posée. En France, lorsque ces éléments métalliques ne sont pas traités, on interpose un feutre anti-condensation entre l'ossature porteuse de la toiture et les feuilles métalliques de couverture ou on travaille sur la base d'une toiture dite chaude (aucune ventilation de la toiture en sous couverture, isolant pris en sandwich entre les éléments de couverture est le parement avec mise en oeuvre d'un pare vapeur à fort Sd pour empêcher tout passage de vapeur d'eau dans les parois, cloisoirs en pourtour de toiture pour éviter toute entrée d'air dans la toiture).

      Lorsque le principe de toiture froide est retenu (toiture ventilée en sous face), une lame d'air minimale de 4cm est laissée en sous face de couverture pour créer la ventilation de la toiture et favoriser l'évacuation de l'humidité qui se crée en sous face de couverture.

      Si vous utilisez la paille comme isolant, pour la protection contre les incendies et la régulation de la vapeur d'eau produite à l'intérieur du logement, il faut a minima prévoir un enduit côté intérieur (côté chauffé) des parois. Ce sont généralement des enduits à base de chaux/paille qui sont utilisés en France mais des enduits à base de terre/paille doivent aussi pouvoir assurer ce type de protection.

      La difficulté majeure sur vos chantiers est qu'ils se situent en conditions extrêmes du fait de l'altitude de 4000m. Le Réseau Français de la construction en paille a édité un ouvrage sur les règles professionnelles de la construction paille traitant de la mise en œuvre des bottes de paille en tant qu'isolant et support d'enduit. Cet ouvrage pourrait peut être vous aider à trouver des solutions.

      Bon courage.
    • Manouche

      Il y a 4 ans

      Bonjour, Nouvellement inscrite, pardonnez moi d'avance si le sujet a déjà été traité mais je ne trouve vraiment aucune réponse à mon problème.
      Je suis en construction neuve avec charpente traditionnelle. Je veux isoler mes combles aménageables. Je possède déjà l'isolant : panneaux polyuréthane de 80cm, rainuré, bouveté et avec un parement multicouche de chaque côté (un pare vapeur).
      Cet isolant est : le TMS (pf), R=3.55 et Lambda=0.023.... Mon projet : je voudrais mettre cet isolant en double couche, entre les pannes intermédiaires. Ca donnerait : Tuiles - Liteaux - Contre liteaux - Ecran sous toiture HPV - Chevron - 2 couches TMS - Pare vapeur indépendant .... le tout tenu par des rails et des montant fixés aux pannes..... Alors questions qui me viennent : 1) Les pare vapeurs intégrés au TMS vont-ils me créer de la condensation ? et créer un point de rosée là ou y faut pas ?. 2)Faudrait-il une lame d'air entre les 2 couches ?..... A savoir : d'après fabricant du TMS si j'entaille ou j'ôte le parement, je risque une déformation de mon panneau ..... ? De plus le TMS n'a pas une grande perméance à la vapeur....Si quelqu'un pouvez éclairer mes chandelles sur comment utiliser mon isolant cela m'aiderait énormément. Merci d'avance
  • Elodie

    Il y a 5 ans

    Bonjour,
    j'ai qqs questions sur l'isolation future de notre grenier (dalle béton, la seule isolation du grenier actuelle est 50mm de laine de verre posée au niveau de la toiture à l'époque + devis réalisés pour projection de flocons -> très cher). Comme nous avons beaucoup d'espace, nous souhaitons isoler directement au niveau de la dalle (donc "sur le béton"blunk, et créer un plancher sur la moitié de la surface dispo pour stockage futur.
    Mes interrogations sont les suivantes :
    - 1 seule couche épaisse ou double couche croisée ?
    - doit-on poser un pare-vapeur au niveau de la future surface "sans plancher"? si oui, dans quel sens ?
    - doit-on poser un pare-vapeur au niveau de la future surface "avec plancher"? si oui, dans quel sens ?
    D'avance merci à tous pour vos conseils
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Elodie,

      En habitat (bâtiment de faible et moyenne hygrométrie), le pare vapeur est toujours posé du côté chauffé de la paroi. En comble perdu, lorsqu'il est nécessaire, un pare vapeur indépendant et continu est donc posé sur le plancher du comble avant l'isolation (logement situé en climat de plaine - température de base de la région supérieure à -15°C).

      Lorsqu'un plancher est prévu au-dessus de l'isolation, le pare vapeur posé sur le plancher du comble avant isolation n'est nécessaire que si l'isolant mis en oeuvre est entièrement couvert par le plancher sur l'ensemble de la surface du comble perdu. Aussi si vous ne prévoyez qu'une surface de stockage de quelques m2 dans votre comble, vous n'avez pas besoin de prévoir un pare vapeur. La vapeur d'eau passant dans le comble par la dalle pourra être évacuée par la surface non recouverte du plancher de stockage.

      Côté isolation, la double couche croisée n'est pas forcément nécessaire : la pose peut être faite en monocouche si elle est de qualité, à savoir : les lés d'isolant posés bord à bord bien jointifs et en légère pression l'un contre l'autre pour calfeutrer l'ensemble de la surface à isoler.

      Pour la création du plancher de stockage, vous trouverez des informations dans le CPT n°3560-V2 disponible sur le site du CSTB (www.cstb.fr - rubrique Groupes spécialisés puis GS20).

      Cordialement.


  • JDub

    Il y a 5 ans

    Bonsoir,

    Nous isolons nos murs en ITI avec une solution brique - enduit type aéroblue pour l'imperméabilité à l'air - isolant en complexe TH32 13+120. Nous serions parti sur le produit classé P2, mais je viens de voir qu'il existe des complexes intégrant un pare-vapeur classé P3. Nous sommes situés en Alsace à 230 m d'altitude. L'utilisation de ce type de complexe classé P3 est t-il une recommandation ou une obligation ? J'ai trouvé ces informations ci-dessous mais j'ai du mal à savoir si il faut être dans les 2 conditions et si nous sommes en zone considérée comme très froide. Merci de votre retour.


    Les complexes de catégorie P3 sont destinés aux zones très froides (1) et aux murs revêtus d’un enduit plâtre quelle que soit la résistance
    thermique du mur à doubler.
    (1) Une construction est considérée en “zone très froide” lorsque la température de base du lieu est inférieure à - 15 °C ou lorsque l’altitude est supérieure à 600 m en zone H1. Le DTU “Règles Th” précise les températures de base en fonction de la situation géographique et de l’altitude.
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      BonjourJDub,

      Les zones climatiques sont définies par la RT2012. Les données climatiques par zones sont définies de façon conventionnelle et sont disponibles sur le site www.rt-batiment.fr (http://www.rt-batiment.fr/batimen...e-2012/donnees-meteorologiques.html).
      La région Alsace est en zone climatique H1b. Une zone est considérée comme "très froide" dès lors que :
      - la température de base du lieu est inférieure à -15°C (ce qui n'est pas le cas de Nancy - ville référence pour votre zone climatique
      OU
      - lorsque la construction se situe à une altitude de plus de 600m en zone H1 (définie par la RT) : ce qui n'est pas votre cas puisque vous indiquez une altitude de 230m pour votre construction.
      Vous n'avez donc aucune obligation à utiliser un parement P3.

      Pour information : l'utilisation d'un parement P3 en zone très froide est une obligation et non pas une simple recommandation.

      Cordialement.
  • johann

    Il y a 5 ans

    Bonjour
    j'ai un doute sur la faisabilité et le choix des matériaux pour le projet de ma future maison.
    Je souhaite réaliser une MOB avec pour constitution des murs de l'intérieur vers l'extérieur : ba13, vide technique pour passage des gaines, pare vapeur (knauf sd30), laine de verre fit32 140mm ou laine de bois 140mm, osb3 9mm, polystyrène expansé rainuré bouveté de 60mm, vide d'air de 20mm et brique de parement de 11cm.
    ma construction de mur est-elle saine en terme de vapeur d'eau et de ventilation (risque d'humidité ?) ?
    Faut-il passer sur un pare-vapeur de type LDS100 ?
    cordialement johann
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Johann,

      Désolée mais il m'est impossible de vous répondre sur la validité ou non du montage sur ces simples explications. Adressez-vous à un bureau d'étude thermique pour faire valider votre montage en prenant en compte les conditions climatiques de votre lieu de construction et les équipements prévus dans votre maison (systèmes de chauffage et de ventilation notamment). Cette étude thermique est de toute façon nécessaire au dépôt du permis de construire (pour tout PC déposé à compter du 1er janvier 2013).

      Bien cordialement.
  • jf 59

    Il y a 5 ans

    bonjour j isole actuellement un atelier sur charpente traditionnelle (chevron 8x6 espacés tous les 45 cm) pour un projet de loft . j ai commencé avec un panneau laine de roche d epaisseur 45 mm entre chevron puis une une laine de verre 100mm nue pose horizontale ,pour terminer une laine de verre 260mm avec kraft soit un toltal d environ 40 cm d iso. cependant je rencontre un probleme de mise en oeuvre pour la laine de 260 mm qui par son poid s eventre sur les suspentes . mon kraft est dechiré a pas mal d endroit. est ce que mon isolation sera bonne malgrés tout? est ce que je dois ajouter un pare vapeur? Merci de votre reponse.
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour jf59,

      Je suppose que si vous rencontrez ce type de problème c'est parce que le produit que vous avez posé en 260mm n'est pas un produit semi-rigide. Depuis la sortie du DTA Isolation des combles en septembre 2012, les produits mis en oeuvre en rampants de combles aménagés doivent être semi-rigides (caractéristique certifiée par la certification Acermi). De fait, les produits en rouleaux souples (tels la gamme IBR
  • Thony

    Il y a 5 ans

    Bonjour,

    Est ce que la laine de verre qui est derrière le frein vapeur peut être équipée d'un revêtement "kraft" ou doit-elle être nu ?
    Y a t il un risque de double emploi ?
    Merci.
    • Zavax

      Il y a 5 ans

      Bonjour,

      http://www.isover.fr/var/isover/s...peur_hydro_regulant_Vario_Duplex.pdf

      j'espère que le lien fonctionne. Sinon, va sur le site d'Isover, tape membrane vario duplex; p 2 du pdf.

      kraft ou pas kraft. la membrane fait étanchéité à l'air et pare-vapeur.

      Le procédé étant encore peu connu surtout de certains "anciens", quand on est pas du métier, ils savent vite nous mettre le doute...

      bon courage
  • JCP

    Il y a 5 ans

    Bonjour,

    En cas d'isolation intérieure, mon point de rosée se situe au milieu de l'isolant (15 cm de laine minérale).
    Puis-je supprimer le pare vapeur pour favoriser l'acoustique.
    (Parement intérieur bois perforé)
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour JCP,

      Pour assurer à la fois l'isolation thermique de votre paroi et la correction acoustique de la pièce, il faudrait prévoir un montage en 1/3 - 2/3 (ou 1/4 -3/4 selon les conditions climatiques du lieu où se situe votre bâtiment).
      Pour le montage en 1/3 - 2/3, l'isolant nu posé entre le pare vapeur et le parement perforé doit avoir une résistance thermique représentant le tiers de la résistance thermique globale de la paroi.

      Il n'est pas facile de vous répondre très précisément car vous indiquez très peu d'éléments sur le type et la situation géographique de ce bâtiment.

      Pour simplifier, pour un bâtiment situé en climat de plaine pour lequel vous partiez par exemple sur une épaisseur totale de laine de 150mm au lambda de 0.035W/m.K en murs périphériques, il faudrait plutôt prévoir de poser 100mm avec R= 2.85m2.K/W contre le mur support puis poser le pare vapeur (Sd>18mètres ou sous avis technique) puis les 50mm de laine assurant la correction acoustique avec au maximum R= 1.40m2.K/W puis enfin votre parement perforé.

      J'espère que ces élements seront de nature à vous aider.
      Bien cordialement.

  • Jeromehej

    Il y a 5 ans

    Bonjour.

    J'ai une maison de l'ex-constructeur "Cosmos" de 1978 c'est-à-dire une maison à ossature bois (poutre tous les 1m60), les murs extérieurs sont des plaques de béton banché boulonnées, entre ces plaques et le BA13 intérieur il y a 2 couches de laine de verre d'environ 6cm chacune et un film de couleur alu (entre le BA13 et l'isolant) qui, je pense, est un pare vapeur.

    Lors de la rénovation de ma salle-de-bain, j'ai du remplacer le BA13 du mur donnant sur l'extérieur par du BA13 hydrofuge. En supprimant l'ancien BA13, le pare-vapeur s'est enlevé en même temps. Sans connaissance sur le sujet, je n'en ai pas remis. Aujourd'hui en lisant de plus en plus d'info sur le sujet, je me rends compte que c'est peut-être une erreur. Pensez vous qu'il faut à tout prix que j'en remette un pour assurer la solidité de l'ossature bois de mon mur SVP ? Ou est ce que la BA13 hydrofuge sert de pare-vapeur en même temps ?

    Vous remerciant par avance pour vos réponses.

    Cordialement.
  • Ben59

    Il y a 5 ans

    Ma maison a un étage avec 3 chambre + 1 sdb. Au dessus, les combles non aménagés. Au sol de ces combles, il y a 30cm de flocons de laine de verre. Il y a une aération de faite dans les combles (1 trou de 125 sur les 2 pignons).
    La toiture vient d'être refaite avec une sous-toiture HPV.
    Magré la sous-toiture respirante et l'aération, il y a énormément de condensation sur la sous-toiture.
    Je compte refaire les plafonds des chambres et de la Sdb. La pose d'une membrane pare-vapeur peut-elle solutionner le pb ? Je précise qu'il y a une VMC dans la sdb. Si oui, quelle valeur Sd ?
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Ben59,

      Lorsqu'un écran de sous-toiture est mis en oeuvre, une membrane pare-vapeur doit aussi être posée côté chauffée de la paroi (cf. règles de l'art CPT 3560 www.cstb.fr). Il vous faudra donc prévoir une membrane pare vapeur indépendante et continue situées sous comble. Prévoyez a minima un pare vapeur de valeur Sd > 18 mètres.

      Cordialement.
    • bib44

      Il y a 5 ans

      Bonjour,
      Dans le cadre d'une surélévation à ossature bois, le DTU 31.2 impose une membrane ou autre sur la totalité des surfaces murales et rampantes.
      La toiture est pourvue d'un écran HPV. Un plafond de niveau (Isolé lui aussi pour éviter l'effet caisson) est prévu à mi-longueur du rampant, laissant un plénum pour le positionnement de la VMC.
      Doit-on isoler et mettre en place une membrane sur les parties de pignons et rampantes correspondantes au plénum, sachant qu'elles font parties intégrantes de la construction? Ou bien est-il possible de ne pas isoler au dessus du plénum et faire passer la membrane sous le plafond de niveau?
      Cordialement,
      bib44
  • yeti1971

    Il y a 5 ans

    En ITE (polystyrène) sur des pignons, avec combles aménagés mais pas jusqu'à la panne faitière, faut-il arrêter l'isolation double couche des rampants (avec film hpv) au niveau du plafond du comble aménagé (avec isolation de ce plafond par double couche et pare-vapeur) ou bien isoler totalement les rampants jusqu'à la faitière? dans ce cas, le volume isolé mais non aménagé au dessus du plafond doit-il est ventilé avec la vmc (et où créer l'entré d'air).
    Et où doit être poser le pare vapeur dans ce volume: sur les rampants (jusqu'à la faitière) et/ou sur le plafond du comble aménagé?
    Si on utilise en plus le vario duplex, faut-il poser le vario duplex ET le pare-vapeur
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Yeti,

      Inutile d'isoler jusqu'à la panne faîtière mais il faut que l'isolation soit continue entre les rampants et le plafond du comble aménagé. Le faux comble (espace restant au-dessus du plafond) doit être ventilé soit par des châtières disposées dans la couverture, soit par des ouvertures de ventilation en pignons.
      Le pare vapeur est toujours positionné côté chauffé de la paroi donc côté intérieur dans le cas présent, juste sous l'isolant posé en rampant et en plafond. La membrane Vario peut être posée avec les laines minérales revêtues kraft mentionnées dans l'Avis Technique "Vario Toiture" (cf. AT disponible sur le site www.cstb.fr).

      Cordialement.
  • trbp

    Il y a 5 ans

    batiment ancien en pierre calcaire et chaux avec crépi ciment sur la face extérieure région franche-comté. je désirerais réaliser un isolation extérieure et ne sais quel type d'isolant choisir, le problème étant de ne pas bloquer le transfert naturel d'humidité des murs. j'ai réalisé une isolation sur des pièces se trouvant au nord. doit on la conserver avec une isolation extérieure.
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour trbp,

      En terme d'ITE, vous pourriez tout à fait opter pour une isolation sous bardage ventilé mais il faut vous assurer au préalable auprès que ce type de revêtement est autorisé par le PLU de votre commune.
      Par ailleurs, une isolation existante par l'intérieur n'empêche pas un complément d'isolation par l'extérieur, il est donc inutile de procéder à la dépose de votre isolation dans les pièces nord. Une bonne rénovation commence par l'isolation, sans omettre la mise en oeuvre d'un système de ventilation pour répondre au besoin de renouvellement de l'air intérieur.
      Pour l'isolant à mettre sous bardage ventilé, vous pouvez opter pour divers isolants : minéral (roche ou verre), plastique alvéolaire... Le cahier des prescriptions techniques CPT 3316 exige un isolant bénéficiant d'une certification Acermi, non hydrophile et a minima semi rigide (cf CPT 3316 disponible sur le site www.cstb.fr).

      Cordialement.
  • Roland

    Il y a 5 ans

    je me pose la question de l'intérêt d'un frein vapeur dans le mur de ma future maison, compte tenu des matériaux prévus, à savoir de l'intérieur vers l'extérieur : fermacel (12,5cm), brique thermo+ (20cm), laine de chanvre (10cm), fibre de bois (6cm) et enduit (2cm). Pour une bonne étanchéité à l'air l'architecte me conseille d'en poser un. J'ai un avis contraire d'un professionnel du bâtiment, qui me dit que le frein vapeur pourrait avoir des effets plus tôt néfastes. Qui croire ? Si vous jugez utile la pose d'un frein vapeur, quel type me conseillez-vous. Merci de votre réponse
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Roland,

      Vous êtes en ITE, si l'architecte vous conseille un pare-vapeur c'est pour assurer l'étanchéité à l'air aux jonctions murs/plancher, murs/plafond qui sont très souvent déperditives et que la plaque ne peut assurer qu'à la condition que la pose en soit particulièrement soignée (passages de gaines étanchés -boitiers étanches et adhésifs adaptés pour les gaines plus importantes-, joints à la jonction des plaques et aussi en cueillie de plafond, etc). Vous pouvez opter pour une membrane d'étanchéité à l'air pour paroi maçonnée, pour un enduit spécifique d'étanchéité à l'air des murs maçonnés voire pour un enduit plâtre si l'argument de votre professionnel du bâtiment est de mieux conserver l'inertie de vos murs de brique côté intérieur... mais je ne vois pas quels pourraient être les effets "néfastes" d'un frein vapeur...
      Cordialement.
  • thierryb

    Il y a 5 ans

    Le polystyrène extrudé est étanche au point d'être pare vapeur.
    Par contre le pare vapeur empêche la régulation naturelle de l'humidité dans la maison. (le plâtre ,la fibre de bois ,et les enduits contenant de la chaux sont donc plus sains, avec migration de l'humidité de la pièce vers le mur dans son épaisseur, et du mur vers l'intérieur de la pièce s'il fait beau et si on ouvre les fenêtres ,ou si on chauffe.) une maison trop étanche n'est pas saine,il y aura du moisi derrière les meubles là ou la circulation de l'air est moins facile. Si un pare vapeur est installé et qu'il existe une fente dans celui ci par exemple le long de la poutre faitière au niveau du joint,toute l'humidité passera par là et oui cette fois il y aura risque de condensation et de pourriture d'une pièce de charpente importante
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Thierryb,

      Une maison totalement étanche à l'air n'est pas réglementaire car il y a une obligation de renouvellement de l'air intérieur par un système de ventilation régulée (cf. http://www.developpement-durable.....fr/Aeration-Ventilation,12909.html).
      Il existe néanmoins des applications où la mise en oeuvre d'un pare vapeur est indispensable pour limiter le transfert d'humidité dans les parois afin d'éviter les risques de condensation et fait partie des règles de l'art (parois ouvertes : combles, mob).
      Cordialement.
  • ktaleb

    Il y a 5 ans

    le par vapeur: bon isolant pour la condensation"superficiel et dans la masse"
    • régis

      Il y a 5 ans

      merci pour cet article sur les pare-vapeur .Toutefois cela ne nous dit pas si nous pouvons superposer sur des panneaux rigides type polystyrène extrudé
      un plancher type panneaux de particules bois "'aggloméré bois comprimé" sans problèmes de ressuage ou condensation dans cet amalgame.Faut-il interposer un feutre ou tout autre matériau déroulé entre l'isolant et le plancher?MERCI DE nous répondre si vous le savez.
      Cordialement.
      Régis
    • jpb

      Il y a 5 ans

      pour répondre à Régis, il faut savoir ce qu'il y a dessous, (vide sanitaire?) et la destination de la pièce au dessus.
      en tout état de cause, si une barrière contre la vapeur est à prévoir, elle est nécessairement du côté chaud.
      Affirmer que le polystyrène extrudé est étanche à la vapeur d'eau est ..téméraire! Mais dans l'emploi courant en isolant sous dallage,(ou sous plancher chauffant), il n'y a pas lieu de prévoir un pare vapeur
      Pour des panneaux de particules sur un isolant, prévoir un panneau de classe CTBH ou , plus luxueux, un panneau de type OSB
      je serais curieux de savoir sur quoi sont vissés les panneaux de particules

Charte du site TOUTSURLISOLATION.COM


Toutsurlisolation.com est un site internet, propriété de la société SAINT-GOBAIN ISOVER (ci-après dénommée « ISOVER ») visant à apporter une aide en ligne à tous les internautes envisageant de réaliser des travaux d’isolation dans leur habitation.

Ce site comprend ainsi des articles mis en ligne par ISOVER, lesquels sont ouverts aux commentaires des internautes qui peuvent ainsi enrichir le contenu desdits articles en postant leurs questions, expériences, recommandations et astuces.

Lorsqu’une réponse ou un commentaire posté par un internaute sera jugé pertinent et utile par ISOVER, cette réponse ou ce commentaire pourra être approuvé par un macaron et complété, si nécessaire, par le Community Manager d’ISOVER.

PRINCIPES DE COMPORTEMENT
ISOVER souligne que cette liberté d’expression offerte aux internautes doit impérativement s’exercer dans le respect des principes de comportement suivants auxquels les internautes doivent se conformer :

  1. Surveillez votre langage. Évitez d’utiliser le langage sms ou le jargon, soignez votre orthographe, soyez poli en toutes circonstances. Il est toujours plus agréable d’aider quelqu’un qui dit « bonjour » et « merci ».
  2. Ne criez pas Prenez soin de ne pas composer votre message en lettres capitales, cela donne l’impression que vous HURLEZ ;-).
  3. Evitez les discussions hors-sujet Votre commentaire doit concerner le thème de l’article sous lequel vous le postez. Tout ce qui ne sera pas en lien avec l’article n’a pas vocation à être publié ou pourra être réorienté vers la thématique la plus appropriée.
  4. Soyez précis tout en étant concis. Si votre demande est trop générique, par exemple "Comment isoler des combles ?", vous n'obtiendrez pas de réponse pertinente. Nous vous conseillons donc de consulter au préalable l'ensemble des articles relatifs à la problématique d'isolation que vous rencontrez puis de revenir exposer votre demande de manière plus ciblée si vous n'avez pas trouvé de réponse sur le site.
  5. Evitez les discussions privées. Veillez à ce que vos questions puissent être utiles à d’autres. Si votre question ne concerne que vous (demande de documentation, recherche d’un contact commercial, lieu de distribution des produits ISOVER…), vous avez la possibilité d'envoyer des messages privés sur le site ISOVER ici.
  6. Respectez les droits de propriété intellectuelle : ne postez pas un texte ou une image dont vous n'êtes pas l'auteur (reproduction totale ou partielle). Que ce texte ou cette image reflète votre avis ou qu'il vous serve à étayer votre opinion, n'omettez pas de citer vos sources. Evitez les avis sans fondement. L'ouverture aux commentaires est dédiée aux questions, avis et retours d'expérience. Ils ne doivent comporter ni affirmation infondée, ni dénigrement.
  7. Protégez votre vie privée et celle des autres. Ne publiez pas d’informations permettant une  identification nominative comme noms de famille, adresse de courrier électronique ou postale, numéro de téléphone ...
  8. Ne détournez pas la zone de commentaire. Cet espace est un espace de discussion destiné à l'entraide non à la promotion ou au prosélytisme à des fins commerciales. En cas de diffusion de publicité commerciale ou coordonnées professionnelles ou personnelles, votre message ne sera  pas publié.
  9. Les doublons ne sont pas autorisés. Merci de ne pas poster le même sujet dans plusieurs rubriques pour éviter l'éparpillement des discussions.
  10. De façon générale, ne sera pas publié : tout propos à caractère injurieux, diffamatoire, obscène ou offensant, portant atteinte au droit de la personnalité, à la sécurité des personnes et des biens, contraire aux règles édictées par le Code de la propriété intellectuelle ou tous autres lois et règlements en vigueur.

MODALITES DE PARTICIPATION

La participation aux commentaires des articles du site toutsurlisolation.com est gratuite et ne nécessite pas d’inscription préalable. Elle est subordonnée à l’acceptation de la présente charte.

LIMITATIONS APPLICABLES AU SERVICE PAR ISOVER

IISOVER n'est tenu que d'une obligation de moyens quant à la continuité du service. ISOVER ne peut garantir un fonctionnement continu du site et sa responsabilité ne saurait être engagée de ce chef.

ISOVER se réserve le droit d'interdire l'accès au forum à toute personne qui ne respecterait pas la présente charte.

MODERATION

La modération a pour objectif de garantir la liberté d'expression des internautes tout en assurant le respect d'autrui et de la Loi française. La modération des commentaires sur les articles du site www.toutsurlisolation.com se fera « a priori » c’est-à-dire que la modération se fera avant publication des commentaires.

Nous attirons votre attention sur le fait que ne pouvant assurer un suivi permanent en dehors des jours et heures ouvrables (de 9h à 18h, du lundi au vendredi), les commentaires pourront être publiés après un délai de quelques heures à quelques jours (week-ends et jours fériés).

Tout commentaire non conforme à la présente charte pourra être supprimé sans préavis ni justification.

LIMITES DE RESPONSABILITE

L’internaute est seul responsable du contenu qu’il met en ligne (textes, images, opinions, fichiers etc…).  Il s’engage à ce que les contenus qu’il publie ne soient pas de nature à porter atteinte aux intérêts légitimes des tiers et d’ISOVER. Il garantit ISOVER contre tout recours fondé directement ou indirectement sur le contenu qu’il a mis en ligne, ISOVER déclinant toute responsabilité de ce chef.

ISOVER ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence des informations publiées dans les commentaires postés par les internautes sur le site. Les informations mises à disposition sur le site toutsurlisolation.com le sont à simple titre informatif. ISOVER décline en conséquence toute responsabilité dans l’hypothèse où ces informations présenteraient un caractère erroné.

Il appartient à l’internaute de s’assurer de l’exactitude des informations disponibles sur le site toutsurlisolation.com au regard des DTU, avis technique et règles de l’art en général.

Les commentaires, conseils et informations publiés par le Community Manager ISOVER le sont uniquement à titre indicatif au vu des informations dont il dispose. La responsabilité d‘ISOVER ne saurait en aucun cas être engagée en cas de litige trouvant son origine dans les commentaires publiés par le Community Manager ISOVER ou tout autre commentaire approuvé par ce dernier.

ISOVER se réserve le droit de modifier les termes, conditions et mentions de la présente charte à tout moment sans avis préalable. Il est donc conseillé aux internautes de consulter régulièrement la dernière version de cette charte disponible depuis l'espace commentaires du site www.toutsurlisolation.com.


× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.