Bruits extérieurs ou aériens

Traiter les bruits génants - Bruits extérieurs ou aériens

Les bruits aériens extérieurs résultent du trafic routier, ferroviaire, aérien… Souvent plus riches dans les fréquences graves, ils sont encore parfois appelés « bruit route ». Les bruits aériens intérieurs proviennent des radios, voix, télévision, hifi…Ils sont encore parfois appelés « bruit rose »

La transmission des bruits aériens

Toutes les parois d’un local participent à la transmission du bruit, déterminant ainsi sa qualité acoustique. La transmission du bruit d’un local à un autre s’effectue d’une part par transmission directe , par la paroi séparative (horizontale et verticale), d’autre part par transmission indirecte , par les parois latérales.

La performance d’isolement mesurée sur le chantier et qui est exigée par la Nouvelle Réglementation Acoustique (Voir la NRA ) sera fonction de la quantité du bruit transmise par chacune des parois composant le local de réception. On peut considérer que chaque paroi va se comporter comme un «haut-parleur» diffusant plus ou moins de bruit. Pour un niveau de bruit d’émission donné, le niveau de bruit reçu dépendra des bruits rayonnés par chaque paroi.

Principe d’isolation acoustique

Réduire la transmission sonore d’un local à un autre consiste à limiter la transmission d’énergie acoustique grâce à un système ou une paroi isolante dans lesquels chaque produit aura à chaque fois un rôle bien précis.
Les matériaux d’isolation constitués d’un matelas amortisseur emprisonnant de l’air immobile pourront assurer, suivant le système constructif, leur rôle d’isolation

Le choix des bons systèmes

L’isolation acoustique, notamment aux bruits aériens entre logements, locaux mitoyens ou superposés, peut être réalisée selon deux techniques différentes :

  1. avec un système fonctionnant selon la loi de masse où l’isolation acoustique sera essentiellement fonction de la masse surfacique de la paroi ;
  2. avec un système fonctionnant selon le principe de « masse-ressort-masse », plus performant et plus léger.

Avec un système « masse-ressort-masse » d'épaisseur équivalente et pour une performance d'affaiblissement similaire, le poids de la paroi est divisé par 10.

Il existe différentes solutions constructives contre les bruits aériens :

  • transmission directe : le système de paroi double prenant en sandwich un isolant acoustique jouant le rôle d’amortisseur de bruit est utilisable dans presque toutes les situations. Ce système s’appuie sur le principe de « masse-ressort-masse ». L’isolant utilisé doit être suffisamment souple pour jouer le rôle de ressort et d’amortisseur et suffisamment rigide pour assurer un bon comportement mécanique des parements.
    • La solution avec un complexe de doublage acoustique : l’isolant ayant un rôle de ressort est collé sur un parement plaque de plâtre, il assure la liaison mécanique entre les deux parements (complexe de doublage collé ou isolant sous chape flottante)
    • La solution à partir d’un doublage acoustique sur ossature métallique : c’est le rôle amortisseur de l’isolant qui permet dans ce cas un affaiblissement des bruits. Ce principe de doublage permet de désolidariser les parements (mur support et parement plaque de plâtre) et d’exploiter pleinement les qualités d’amortissement de l’isolant. Les gains en indice d’affaiblissement deviennent alors conséquents et supérieurs aux doublages collés.
  • transmission indirecte : pour affaiblir la transmission des bruits par voie indirecte, il faut assurer la continuité de l’isolation entre murs et planchers et entre murs et plafonds. Le meilleur système consiste à créer « une boîte dans la boîte » pour réduire ces «ponts acoustiques» créés par les transmissions latérales. Continuité de l’isolant, calfeutrement et étanchéité à l’air constituent les moyens de base ; dans tous les cas, une mise en œuvre soignée se révèle indispensable. Il faut veiller par exemple à bien calfeutrer et étancher aussi les prises de courant et interrupteurs, les coffres de volets roulants, les points de fermeture des ouvrants et baies.Solutions courantes :

En savoir plus :
isolation phonique des fenêtres
isolation phonique des murs


11 commentaires

  • Didwen

    Il y a 28 jours

    Bonjour
    Notre pavillon est situé en face d’une voie ferrée.
    Depuis le changement de matériel roulant train et rames à double étages nous subissons des vibrations plus importantes qui se propagent dans la structure de la maison jusque dans les murs en briques qui soutiennent la charpente ce qui se répercute dans la toiture avec pour conséquence de provoquer un bruit amplifié provenant des tuiles qui se mettent à entrer en oscillation.
    Comment pourrait on réduire les vibrations dans les murs qui soutiennent la charpente?



  • Jean-François

    Il y a 1 mois

    Bonjour,
    je viens d'acquérir un appartement ancien et l'isolation phonique avec l'appartement de dessous est insuffisant concernant les bruits aériens, notamment la musique.
    Hormis demander à ma voisine de baisser la musique, vers quelle solution d'isolation phonique puis je m'orienter ?
    Le sol est aujourd'hui constitué d'un parquet flottant posé, a priori posé sur le parquet d'origine.
    • sofi29

      Il y a 1 mois

      Bonjour Jean-François,

      Si vous avez de bonnes relations avec votre voisine, la réduction de la nuisance sonore pourrait se faire depuis sa source, à savoir en posant un faux-plafond isolé chez votre voisine. Un faux plafond isolé à base de laine de verre constituerait à la fois une bonne protection contre les bruits aériens pour vous deux ainsi que contre les bruits d'impact pour elle blunk 2 solutions possibles selon la configuration des lieux, le faux plafond suspendu à l'aide de suspentes antivibratiles ou le faux plafond autoportant. Vous trouverez des tutos explicatifs ici https://particuliers.placo.fr/tut...acoustique-auto-portant-sur-montants

      S'il n'est pas possible de vous entendre avec votre voisine sur ces travaux, il faut réaliser une isolation phonique chez vous en isolant à la fois le sol, pour réduire la transmission directe du bruit via le plancher et les murs, pour limiter les transmissions indirectes, le bruit ne passant pas seulement par la paroi séparative. Savez-vous si l'espace entre le plafond de votre voisine et le plancher initial de votre logement comporte un isolant ? Il pourrait être intéressant de profiter de cet espace pour renforcer l'isolation entre vos 2 appartements mais cela oblige à des travaux plus lourds avec dépose du plancher initial...donc un coût plus important.

      L'isolation au sol entraîne une rehausse du sol qui nécessite une recoupe des portes du logement. Vous pouvez ainsi envisager la pose d'une chape sèche au sol en plaçant un isolant de type ISOSOL sous une dalle OSB de 22mm https://www.isover.fr/produits/catalogue/isosol Pour limiter la rehausse, mieux vaudrait alors déposer le parquet flottant pour retrouver le parquet d'origine pour y effectuer la pose. La mise en oeuvre de l'isolant et de la chape sèche nécessite une désolidarisation en pourtour des pièces et au niveau des huisseries de porte pour éviter la transmission des bruits d'impact aux parois verticales. Cette désolidarisation s’effectue par la pose d’une bande résiliente de type Périsol avant la pose du complexe isolant + chape. Elle est arasée une fois le sol définitif posé, avant la pose des plinthes de finition.

      En murs, l’utilisation du système Optima Murs est une solution efficace qui permettrait la réduction des bruits indirects. Ce système s’adapte à tout type de murs. La laine GR32 fournit une excellente isolation phonique des murs. Nous vous conseillons a minima la pose d’une épaisseur de 45mm. Vous trouverez les affaiblissements acoustiques possibles à obtenir selon la nature des murs support en page 8 de ce document : https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf Vous pouvez vous appuyer sur ce guide dédié à la rénovation pour la réalisation https://www.isover.fr/sites/isove...olation-interieur-mur-renovation.pdf

      Bon courage happy


  • Philsigma

    Il y a 8 mois

    Bonjour, j habite une maison donnant sur rue. Aucune entrée côté rue. L entrée de la maison commence par celui de la terasse exterieur qui se trouve au bout d une voie de passage Se trouvant entre deux grands murs. Du coup, lorsque un bruit vient de la rue, il fera réverbération dans la voie de passage par l intermédiaire de ses deux grands murs ( celui de ma maison et celui d une résidence) jusqu à finir sa course à l'entrée de mon portail donnant sur ma terasse exterieur. Il y aurait t il un moyen d atténuer le bruit?
    • MarcIsover

      Il y a 8 mois

      Bonjour Philsigma,

      Si j’ai bien compris votre description, le bruit « s’engouffre » dans un accès entouré de hauts murs où le son « rebondit » jusque votre maison.

      Une étude réalisée par un acousticien pourrait apporter une solution à votre problème. Cette documentation sur les murs anti-bruit http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf et les contacts en fin de brochure pourront vous donner des idées de réalisations possibles (écrans absorbants ou autres).

      Cordialement
  • Stef

    Il y a 9 mois

    Bonsoir.
    Je suis propriétaire de deux petits studios mitoyens, separes par un mur de briques composé d'une brique de 7, d'un espace de 10 cm et d'une autre brique de 7. Il y a une gêne sonore abominable entre les deux studios chaque voisin entend l'autre comme si il etait chez lui. J'aimerais isoler phonétiquement ce mur de l'intérieur si possible pour eviter de le doubler et perdre un peu de surface dans les studios, qui ne sont pas tres grands.
    Quel materiau relativement performant me conseilleriez-vous d'utiliser ?
    Merci
    • MarcIsover

      Il y a 9 mois

      Bonjour Steph,

      Je ne connais ni le matériau qui permette une isolation phonique d’un espace entre deux cloisonnement de briques ni une certitude que cet hypothétique matériau sera réparti de façon homogène dans cet espace. Des tests non concluants ont déjà été faits dans cet esprit.

      Pourquoi ne pas envisager de supprimer une cloison de briques et profiter de cet espace gagné (10 cm plus épaisseur de la brique) pour monter un système masse ressort masse avec une laine minérale type en rouleau semi-rigide GR 32 en 120 mm (par exemple) associée à une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placophonique® ? Le tout monté avec un système Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous qui, par la continuité de la pose de l’isolant et le caractère ponctuel des appuis limite les ponts phoniques.

      Il faut évidemment apporter un grand soin dans le montage pour limiter les fuites d’air qui sont autant de fuites de son (là où l’air passe, le bruit passe) et bien veiller notamment à colmater avec un joint mastic le cm laissé au montage en pied de plaque.

      Bien cordialement
  • Johan

    Il y a 9 mois

    Bonsoir, je viens d'acquérir récemment ma maison.
    Le garage n'est pas isolé, et ma pompe à chaleur est fixé à l'extérieur sur le mur du Garage.
    Je précise que mon garage est séparé par un cloison placo normal. Une porte d'accès sépare mon salon du garage.
    Depuis quelques jours avec les températures très négative, j'entend ma PAC dans toute la maison. J'ai l'impression que les vibrations communique par les murs.
    Auriez vous une solution?
    Merci d'avance
    Johan
    • MarcIsover

      Il y a 9 mois

      Bonjour Johan,

      Votre impression de transmission par les murs est certainement tout à fait exacte encore que la transmission puis aussi passer par le garage.

      Il faudrait dans un premier temps voir auprès de l’installateur ou du fabricant s’il existe des dispositifs style silent bloc permettant de désolidariser la PAC du mur, voir s’il est possible de déplacer cette PAC également.

      Après installation de ces dispositifs si c’est possible et si cela ne suffit pas, vous pourrez faire une isolation acoustique de la cloison séparant le mur du garage avec laine de verre en rouleau et plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée. Il faut un système qui fait au minimum 5 cm d’épaisseur (isolant, appuis et plaques) pour commencer à avoir un résultat appréciable et les solutions sont nombreuses (optima murs, optima sonic, etc…). Cela n’arrêtera en rien les transmissions latérales passant par les murs périphériques.

      Bien cordialement
  • Luce

    Il y a 10 mois

    Bonjour, ma maison est sous le couloir aérien, avec une nuisance sonore importante. Est t-il possible d'isoler par l’extérieur de la toiture pour une acoustique efficace, mon plafond du séjour étant rampant, ou y a t-il une solution sous le rampant tout en conservant les poutres apparentes. D'avance merci de votre réponse
    • MarcIsover

      Il y a 10 mois

      Bonjour Luce,

      Oui, il existe des solutions qui permettent de réaliser une isolation thermo-acoustique par l’extérieur sous une couverture sans toucher à l’existant. Une de celles-ci est à géométrie variable comme vous pourrez le découvrir ici https://www.isover.fr/guides/isol...toiture-par-lexterieur-en-renovation . Je ne sais si cette solution est adaptée à la configuration de votre maison.

      Dans le cas contraire, il est également possible d’améliorer l’isolation thermique sous le plafond de vos rampants. Soit entre et sous les poutres afin de supprimer le pont phonique occasionné par chaque poutre soit entre les poutres et là le résultat d’affaiblissement acoustique escompté est forcément moins bon. Il y a parfois des choix à faire. Cela consiste donc à positionner une laine minérale type Isoconfort par exemple en coupant des bandes (dans la largeur des rouleaux pour limiter les pertes) plus larges de un à deux cm que l’entraxe des poutres pour que ces bandes viennent se caler et combler les interstices entre poutres. On pose des rouleaux continus sous les poutres si on a choisi cette option. L’habillage en sous face se fera de préférence avec une plaque à isolation acoustique renforcée type Placophonique® en veillant à colmater les interstices en périphérie avec un joint mastic silicone : là où l’air passe, le bruit passe !

      Etant sous un couloir de lignes aériennes, il faut vous renseigner sur les aides potentielles qui pourraient exister pour vous aider à financer ces travaux. Enfin, une étude acoustique saurait vous faire les plus justes préconisations en fonction de l’intensité des nuisances et de leur voie transmission chez vous, mode constructif, nature des matériaux, niveau sonore souhaité.

      Bonne isolation acoustique.
  • Fred

    Il y a 11 mois

    Bonjour
    Je rénove un mas en pierre qui est au bord de la route.
    La route produit une nuisance sonore et je ne sais commeny faire.. j ai déjà mis du double vitrage mais cela ne suffit pas. Je souhaite mettre du ba 13 avec de l isolant phonique et pour la chaleur.
    Est ce la bonne solution
    Quel isolant placer?? Quelle marque?
    Merci
    • MarcIsover

      Il y a 10 mois

      Bonjour Fred,

      La laine de verre est un bon isolant qui vous fait du deux en un : de la thermique et de l’acoustique !

      En mur, une laine type GR 32 https://www.isover.fr/produits/catalogue/gr-32-roule-revetu-kraft avec une épaisseur minimale de 100 mm associée à une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placophonique® (reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue) apportera très probablement un plus. Une pose en système Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous est à privilégier car l’isolant est posé de façon continue ce qui limite es ponts phoniques et thermiques.

      En combles aménagés (soit en rampants), c’est une laine type Isoconfort 35 https://www.isover.fr/produits/catalogue/isoconfort-35-revetu-kraft qu’il faut employer et dans ce cas en forte épaisseur pour viser une résistance thermique R égale ou supérieure à 6 m².K/W (voire 7 ou 8).

      Ces quelques conseils qui fonctionnent ne dispensent pas de se poser les questions posées dans ce lien https://www.toutsurlisolation.com...ans-l-existant/Etablir-un-diagnostic afin d’établir un diagnostic.

      Avoir la bonne solution ne suffit pas, encore faut-il bien la mettre en œuvre et avec soin ! Là où l’air passe, le bruit passe ! Voit l’étanchéité à l’air autour des fenêtres (ont-elles été changées ou juste le vitrage ?), mettez un joint silicone en pied de plaque pour obturer le cm « réglementaire » laissé au montage, faites la chasse aux percements divers, évitez les boitiers électriques en vis-à-vis de part et d’autres d’une cloison par exemple.

      Contre la chaleur, trois règles principales :

      - Munissez vos fenêtres et fenêtres de toit de volets extérieurs et fermez-les en période chaude et d’ensoleillement.

      - Faites une sur ventilation nocturne de votre maison pour rafraîchir le bâti en période plus fraîche.

      - Mettez en œuvre des isolants avec une forte résistance thermique pour freiner la pénétration de la chaleur (fonctionne aussi l’hiver pour la garder).

      Pour résumer, une laine de verre adaptée à la paroi (rigide ou semi rigide), avec une forte résistance thermique et Isover de préférence blunk et bien suivre les conseils trouvés sur ce site au niveau de l’onglet de l’isolation phonique.

      Bonne isolation acoustique et thermique !
  • Charlotte

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    J'habite en face d'une voie ferrée et ai une ventilation murale qui laisse passer les bruits aériens. Sur conseils, j'ai mis de la mousse expansive dans le trou et un morceau de contreplaqué pour cacher le trou mais ce n'est pas très efficace.

    L'on m'a conseillé de mettre une sorte de laine de verre en me disant que le béton n'était pas efficace acoustiquement et qui si je rebouchais avec du dur cela ne changerait pas grande chose. Je suis étonnée.

    Qu'en pensez-vous ? Selon vous quelle serait la meilleure solution ?

    Le trou fait 14cm sur 14 cm. J'ai déjà retiré la grille de ventilation.

    Mille mercis de votre réponse
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Charlotte,

      Il ne faut pas obstruer les grilles de ventilation au risque d’aller vers d’autres pathologies qu’acoustiques : humidité, condensation, pulmonaires ou autres.

      Selon le type de chauffage, elles sont obligatoires et il faut les maintenir au risque d'aller vers de graves intoxications.

      Si la grille de ventilation existe, c’est très certainement qu’elle a une utilité. Plutôt que de la condamner, il faut chercher à la protéger ou remplacer par un capotage acoustique qui piège les sons.

      Il faut faire des recherches sur le net pour trouver un capotage avec des dimensions proches de votre actuelle grille de ventilation.

      Bien cordialement.
  • Mathilde

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Nous habitons dans une maison à la campagne et nous avons un jardin qui donne sur 3 autres jardins et clôtures de maisons. La dernière se situant un peu en contre bas nous fait vivre un enfer car les chiens aboient non-stop tout en continu dans la journée... A ce jour je suis à bout de nerfs et je n'ai plus d'idée ...personne ne nous aide ( mairie, dialogue voisins ect...) pas de solutions après plusieurs tentatives. Que puis je faire dans mon jardin ( mur?) afin de diminuer le bruit provenant de ce voisin? Ayant une maison sur plusieurs niveaux le bruit monte et s'amplifie car cela fait echo. Je sollicite votre aide afin de trouver une solution technique à mon problème afin de mettre en place quelque chose qui pourrait atténuer cette nuisance.
    Merci par avance!
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Mathilde,

      Si vous n’avez pas réussi à vous faire entendre auprès du voisinage et des autorités, la solution résidera peut-être dans l’édification d’un mur anti bruit. Ce lien
      http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf vous donnera des informations détaillées à ce sujet ainsi que sur ses divers aspects (principe, solutions, réalisation, autorisations, etc…).

      Bien cordialement
  • Marc

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Merci déjà pour votre présentation.
    Une table des indices de performance exprimés en dB serait de fait appréciée...
  • charles

    Il y a 4 ans

    c'est très bien présenté, mais vousne précisez pas les diffèrents coefficients d'amortissement en db suiv ant les matériaux employés





× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.