Isolant sous vide

Les isolants - Isolant sous vide

Appartenant à la toute nouvelle génération d’isolants, l’isolant sous vide a déjà conquis les professionnels du bâtiment grâce à ses exceptionnelles performances thermiques et à sa faible épaisseur. Dédié à l’isolation par l’intérieur, il permet notamment de gagner de précieux centimètres.

Isolant sous vide : performance

Si son arrivée en France ne date que de 2008, l’isolant sous vide (aussi connu en français sous le nom de PIV – Panneaux d’isolants sous vide) est aujourd’hui considéré comme l’un des isolants les plus performants du marché pour l’isolation par l’intérieur, grâce à son exceptionnelle conductivité thermique, notée &λ ; , de 0,0042 à 0,0050 W/m.K. Pour comparaison, les  laines de verre  les plus performantes actuellement disposent d’un indice de conductivité thermique 6 à 8 fois plus élevé.

Poser 1 cm d’isolant sous vide équivaut à poser 9 cm de laine minérale ou 6 cm de  panneaux en polystyrène expansé (PSE) . L’isolant sous vide ne nécessite ainsi que très peu d’épaisseur pour répondre aux exigences thermiques actuelles. En réduisant au minimum l’emprise au sol du doublage, ce sont de très précieux centimètres qui sont gagnés, notamment dans le cas d’une rénovation ou pour des espaces intérieurs plus exigus (ou au m2 plus cher, comme en centre-ville).

A noter que l’isolant sous vide ne rentre pas dans la catégorie des isolants minces réfléchissants (PMR).

Isolant sous vide : caractéristiques

L’isolant sous vide est un panneau d’isolant ultra-mince composé d’une nano-poudre de silice (matériau corps de l’isolant) enveloppé dans un film étanche puis placé en dépression (mis sous vide). Il est généralement recouvert d’un revêtement qui lui assure une protection mécanique.

Avec un isolant sous vide, on n’évite pas les  ponts thermiques , mais il faut davantage prendre en compte le calcul de la performance thermique globale du mur qui reste exceptionnelle. 

Pour garantir sa longévité, l’isolant sous vide ne doit être ni percé ni troué et s’adapte ainsi à une large gamme de parements (plaque de plâtre, plaque phonique…).

Pour des raisons également de fragilité, les panneaux d’isolant sous vide ne peuvent et ne doivent pas être recoupés : il faudra veiller à bien calculer la surface à isoler pour maximiser l’emploi des panneaux. Certains fabricants proposent d’ailleurs des services de conception et d’accompagnement destinés aux professionnels poseurs comprenant des plans de calepinage ou des formations sur chantier.

Enfin, le  coût de l’isolant sous vide , plus élevé que pour d’autres types d’isolants, est à mettre en perspective avec les économies d’énergie réalisées et à ses autres avantages, notamment de gain de place. 



× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.