Isolant en laine minérale

Verre cellulaire

Date de l’article
25/09/2019
Temps de lecture
5 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Verre cellulaire

Le verre cellulaire est un produit verrier fabriqué à partir de sable et de verre recyclé (ou calcin) « moussé ». On l'utilise pour l’isolation thermo-acoustique du bâtiment tant en isolation par l’intérieur que par l’extérieur.

Verre cellulaire : performances

  • verre cellulaireEn termes de performance thermique, le lambda (ou conductivité thermique ) du verre cellulaire varie de 0.038 W/(m.k.) à 0.050 W/(m.k). Les résistances thermiques courantes peuvent donc, pour une même épaisseur de produit, varier de R = 2 m2.K/W à R = 2,60 m2.K/W en 100 mm et aller par exemple jusqu'à 180 mm en application monocouche avec un R variant de 4 m2.K/W (lambda de 0.045 W/(m.K) à 4.73 m2.K/W (lambda de 0.038 W/(m.K). Ils permettent d'isoler efficacement les applications du bâtiment nécessitant une forte résistance à la compression telles que les isolations de sols ou toitures sous étanchéité (toiture terrasse, toiture accessible véhicule léger, toiture végétalisée).
  • La réaction au feu du verre cellulaire est A1 (produit incombustible) pour le verre cellulaire en plaques ; sous forme de panneaux (plaques de verre cellulaire assemblées et revêtues d’un voile de verre, d’une feuille de polyéthylène et de bitume) ou sous forme de blocs, le classement européen Euroclasses est F (non classé).
  • Le verre cellulaire est imputrescible, étanche à la vapeur d’eau et étanche à l’air. Pour assurer l’étanchéité à l’air requise en application dans le bâtiment ainsi que la fonction de pare vapeur, les plaques doivent être correctement jointoyées ou collées entre elles.
  • Concernant le comportement mécanique, le verre cellulaire possède une bonne stabilité dimensionnelle à température et en présence d’humidité.

Verre cellulaire : caractéristiques

  • L’élaboration du verre cellulaire est effectuée à partir de la fusion de sable et de verre recyclé (ou calcin) auxquels sont ajoutés des composants tels que le feldspath, l'oxyde de fer, l'oxyde de manganèse, le noir de carbone, le sulfate de sodium et le nitrate de sodium. Le produit est alors passé dans un four de moussage puis refroidi afin d’obtenir un isolant à structure cellulaire close (cellules de verre hermétiques).
  • Le conditionnement du verre cellulaire prend la forme de plaques, panneaux ou blocs selon l’application visée dans le bâtiment.
  • Mis en œuvre suivant les règles de l'art, l’isolant en verre cellulaire a une durée de vie de conventionnellement identique à celle du bâtiment. Il ne se déforme pas et conserve durablement ses performances d'isolation durant toute sa durée de vie dans le bâtiment.
  • Il existe des isolants en verre cellulaire sous forme de plaques et panneaux certifiés par la certification Acermi.
  • Du point de vue impact environnemental, le verre cellulaire est composé à partir de verre recyclé et est également recyclable. Des Fiches de Données Environnementales & Sanitaires (FDE&S) sur des isolants à base de verre cellulaire sont consultables sur la base de données nationale de référence www.inies.fr .

Isolants en laine minérale

Verre cellulaire