Comprendre l'isolation thermique

Résistance thermique et performance

Date de l’article
25/09/2019
Temps de lecture
5 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Résistance thermique et performance

La résistance thermique est le critère d’évaluation de la performance d’un isolant. Elle dépend de la conductivité ou lambda du matériau isolant et de son épaisseur. Pour connaître la performance thermique d’un isolant, cherchez donc son R…

Qu’est-ce que la résistance thermique ?

 Pour rendre compte de la performance d’isolation thermique d’un isolant, on a besoin de connaître la résistance aux transferts de chaleur présentée par ce matériau d’épaisseur donnée, pour une unité de surface et de temps donnée. Elle est exprimée en m2.K/W.

  •  Plus la résistance thermique R est grande, plus le matériau est isolant.

Rôle de l’épaisseur de l’isolant et du lambda

 La résistance thermique R (en m2.K/W) dépend de l'épaisseur (e exprimée en mètre) et de la conductivité thermique ( λ ) du matériau : R = e / λ .

L’épaisseur (e)

 C’est la hauteur en millimètres de l’isolant posé. A λ égal, plus l’isolant est épais, plus la résistance thermique est forte. Il est donc faux de dire que seuls les premiers centimètres isolent  

La conductivité thermique ou lambda ( λ )

 C'est la quantité de chaleur W/(m.K) pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné. Plus la valeur λ  est petite, plus le matériau est isolant. Les matériaux isolants thermiques ont des λ inférieurs à 0,060 W/(m.K).

 En conclusion : pour évaluer la performance d'un isolant, il faut toujours tenir compte de l’épaisseur et de la conductivité thermique intrinsèque de l’isolant. A noter que le coefficient de conductivité thermique n'est valable que pour les matériaux homogènes. Attention lors d'un achat à toujours vérifier de quel produit et de quelle épaisseur on parle. 

Influence de l'épaisseur Influence de la conductivité thermique

Résistance thermique R (en m2.K/W) : capacité à s'opposer au flux de chaleur. A résistance thermique égale, plus le lambda est faible, moins l'épaisseur d'isolant nécessaire est importante.

En MURS

Choisir une épaisseur d'isolant pour obtenir R=4

Influence-de-l-epaisseur.png

Conductivité thermique ou lambda ( λ  en W/(m.K)) : aptitude à conduire plus ou moins les flux de chaleur. A épaisseur égale, plus le lambda est faible, plus le matériau est isolant .

En COMBLES

Choisir un R avec une épaisseur d'isolant de 300mm

Lambda.png

Exemple avec la gamme des produits Isover

 Pour obtenir un R de 8, on peut soit mettre en oeuvre en combles:

  •  soit 320 mm de Comblissimo au lambda 40 (ou 0.040 W/(m.K))
  •  soit 280 mm de Isoconfort 35 au lambda 35 (ou 0.035 W/(m.K))

 On aura ainsi la même performance thermique d’isolation mais avec une épaisseur différente.

 Si vous disposez d'une surface habitable réduite et que vous recherchez l’isolant le plus mince possible, il faut donc opter pour celui à la résistance thermique la plus forte/au lambda le plus faible.

 

Tableau des résistances thermiques (m2.K/W)

/