Critères de choix d'un isolant

Quel isolant pour quelle paroi ?

Date de l’article
26/09/2019
Temps de lecture
4 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Quel isolant pour quelle paroi ?

Certains isolants ont des applications spécifiques. Il faut donc les choisir selon l'utilisation pour les sols, murs, combles ou cloisons.

En fonction de la nature de l'isolant

Il n'y a pas de produit unique pour toutes les applications du bâtiment. Certains isolants de par leur nature, leurs caractéristiques de fabrication, leurs performances et leur présentation (rouleaux, panneaux ou vrac) ont des applications dédiées.

Pour chaque ouvrage, il est donc impératif de vérifier que les caractéristiques sont adaptées et que les performances du produit correspondent au niveau exigé par les règles de l’art ou les réglementations en vigueur. 

En dehors de ces caractéristiques à vérifier au cas par cas et produit par produit, le tableau ci-après synthétise les usages courants et traditionnels pour les différentes familles de produits :


Type d'isolant


Combles

Plafonds

Murs

Cloisons
Sols et planchers (dessus)
Laine de verre oui oui oui oui selon classement en sous-couche
Laine de roche oui oui oui oui oui
Laine de chanvre oui oui oui oui  
Polystyrène PSE     oui oui oui
Polystyrène XPS       oui oui
Plume de canard oui oui oui oui  
Polyuréthane oui   oui   oui
Fibre de bois oui oui oui oui oui
Laine de mouton oui oui oui oui  
Laine de lin oui oui oui oui  
Ouate de cellulose oui oui      
Laine de coton oui oui oui oui  
Textiles recyclés oui oui oui oui  
Verre cellulaire oui   oui   oui
Isolant mince (PMR) oui   oui    

En fonction du conditionnement

On choisit également un matériau isolant en fonction de ses caractéristiques : rigide, semi-rigide ou souple.  En effet, un isolant souple est destiné à l'isolation des planchers de combles perdus ou plafonds (sans nécessité de résistance mécanique) alors que pour les combles aménagés, il est obligatoire de poser un isolant semi-rigide. En murs, on s'orientera vers un isolant a minima semi-rigide pour avoir la tenue mécanique suffisante et nécessaire. A titre indicatif, voici un tableau qui présente, pour les laines minérales, les différentes applications en fonction des caractéristiques et du conditionnement.

Application / Conditionnement Combles Sols Murs Cloisons Toiture

Laine souple (rouleau)

En fonction du conditionnement

oui

(plancher comble perdu ou plafond)

       
Laine semi-rigide (panneau, rouleau)

En fonction du conditionnement

oui

impératif en isolation en combles aménagés en neuf comme en rénovation (cf. DTU 45.10)

 

oui 

(murs périphériques, cloisons et parois nécessitant une forte résistance thermique)

oui

(cloison séparative entre local chauffé et local non chauffé (garage, buanderie, cellier, etc.))

oui

(isolation par l'extérieur en rénovation, en double ou triple couche)

Laine rigide
(panneau)

En fonction du conditionnement

 

oui

(isolation des sols sous chape)

   

oui

(par l'extérieur : toitures étanchées, sarking)

Laine en flocons

Comblissimo

oui 

(combles perdus non accessibles)