Que peut-on espérer d'une isolation supplémentaire (intérieur ou extérieur) ?

Bonjour, Nous habitons une maison construite en 1996 sur 2 niveaux de 150 M² environ. Isolation intérieure des murs par 10cm de placo+ polystyrene. Isolation en toiture des rampants (pas de combles) par 20cm de laine de verre. Pas de pignon : toit 4 pans. Fenetres double vitrage alu sans rupture de pont thermique. Velus à l'étage. Que peut-on espérer d'une isolation supplémentaire (intérieur ou extérieur) ? Cdt, MB
2 answers
Bonjour Martial, Si je comprends bien votre description de la toiture, l'isolation est posée en rampants et non sur le sol du comble perdu. Votre comble entre donc dans l'espace à chauffer. Cela relève-t-il de votre choix pour l'utiliser à des fins de stockage et qu'il ne soit pas trop froid ? Quoi qu'il en soit, son volume "capte" la chaleur de l'étage inférieur. 20cm de laine s'il s'agit d'une laine au lambda de 0.040W/m.K sont insuffisants aujourd'hui. Ils ont une résistance thermique R=5 quand on recommande a minima R=8m2.K/W pour une construction basse consommation. Il serait donc intéressant de compléter cette isolation. Avec 10cm d'isolation en murs, on peut supposer qu'il s'agit d'un complexe de 10+80 mm de polystyrène au lambda probable de 0.040W/m.K à cette date de construction. La résistance thermique des murs est donc au maximum R=2m2.K/W quand on recommande R=4m2.K/W aujourd'hui. Procéder à une isolation complémentaire pourrait donc être une solution intéressante pour renforcer la performance énergétique de la maison. Par l'intérieur, vous pouvez ajouter un lit de laine de type GR32 en 75mm sous ossature métallique pour ajouter une résistance thermique de 2.35m2.K/W et ne pas trop rogner sur le volume habitable. Pour préserver le volume habitable actuel, une isolation par l'extérieur serait idéale. Il faut en étudier le coût sachant qu'une ITE peut nécessiter de rallonger la toiture si elle n'a pas de débords suffisants pour couvrir l'épaisseur d'isolant posé en extérieur. Ne pas négliger l'isolation des tableaux des fenêtres et ceux des portes donnant sur l'extérieur car sinon, ces tableaux constitueront un pont thermique non négligeable. Enfin, si vos fenêtres de toiture ne sont pas équipées de stores extérieurs ou volets et que l'isolation est posée en rampants, les vitrages avec le rayonnement solaire échauffent l'air du comble du fait de leur exposition à longueur de journée. Cela peut amener de l'inconfort pour les pièces situées à l'étage en été car l'air chaud du comble rayonne aussi dans les pièces inférieures. Il faudrait donc à minima prévoir des stores extérieurs à laisser fermés en été pour limiter la montée en température du comble. Bonne réflexion
Bonjour Je suis dans la même situation. L'isolation intérieure a été rongé par des souris. Depuis le coût de l'électricité a augmenté en raison din chauffage exclusivement électrique. J'aurais aimé pouvoir partager davantage nos situations et solutions. Michaël