Isolation des murs

Isolation d’un mur humide

Date de l’article
28/09/2019
Temps de lecture
3 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Isolation d’un mur humide

Lorsqu’un mur est humide, faut-il adapter l’isolation en conséquence ou bien régler la cause de l’humidité avant d’isoler ? La question de l’isolation d’un mur humide se pose souvent dans le cas des maisons anciennes mais aussi en construction neuve lorsque l’eau a fait des dégâts dans le bâtiment.

Comment traiter un mur humide ?

isolation-mur-humide_medium.jpg

Lorsqu’un mur est humide, il est important de faire le bon diagnostic . Eaux de ruissellement, eaux de pluie, humidité ascensionnelle, traces d'humidité dans les angles, moisissures à la jonction des parois… autant de cas pour lesquels il convient d’apporter la solution technique adéquate.

Sachez que l’on ne doit jamais isoler un mur qui n’a pas été au préalable assaini. Une isolation performante est indissociable d’une étanchéité à l’eau et à l’air des parois contre lesquelles est elle posée. On s’assurera donc du caractère sain de la paroi avant toute pose d’isolation (revêtements extérieurs étanches à l’eau mais perméables à la vapeur d'eau, protection contre les remontées capillaires à la construction ou réparation des fuites en toiture).

Quel type d'isolation prévoir en mur dans une cave semi-enterrée à aménager ?

L’isolation des pièces enterrées ne représente pas de difficulté si le mur est sec. Si le mur est humide il est avant tout nécessaire de faire réaliser un drainage à l’extérieur permettant l’écoulement des eaux de ruissellement. Avant d’isoler, il faut attendre que la paroi sèche. Dans tous les cas, il est préférable de pratiquer la pose du système isolant avec vide de construction 2 à 4 cm aménagé par des tasseaux bois. La pièce isolée doit impérativement être ventilée correctement avec une VMC (ventilation mécanique centralisée).

Et aussi : Que faire suite à des intempéries ?