Effet d’écho ou réverbération

Traiter les bruits génants - Effet d’écho ou réverbération

L'effet d'écho dans une pièce provient de la réverbération de sons sur les parois. Pour y remédier, il faut faire de la correction acoustique à l'aide de produits d'isolation.

L'effet d'écho dans une pièce provient de la réverbération de sons sur les parois. Pour y remédier, il faut faire de la correction acoustique à l'aide de produits d'isolation absorbants, c'est à dire maîtriser la propagation sonore dans un même local pour contrôler le niveau sonore et optimiser les qualités d’écoute.

La nature et l’état des surfaces des parois du local vont influencer le niveau de réverbération et donc l’ambiance sonore.

L’utilisation des laines minérales comme absorbants acoustiques présente la solution la plus intéressante sur le plan performance/coût. Grâce à sa structure poreuse à cellules ouvertes, due à l’enchevêtrement des fibres, la laine minérale laisse pénétrer facilement l’énergie sonore qui se dissipe dans son épaisseur.


66 commentaires

  • Mimi964

    Il y a 1 jour

    Bonjour nous habitons une maison neuve à étage.
    Notre chambre est juste au dessus de la cuisine, ou se trouve la chaudière à condensation et le frigo. Nous avons le escaliers à côté.
    Nous entendons des vibrations de ces appareils dans notre chambre, mais pas tellement juste au dessus, mais dans le mur opposé.
    Nous pensons que les vibrations montent à travers le placo + carrelage + cage d'escalier. Nous avons mis des tapis mais rien n'y fait.
    Que nous conseillez-vous ? Un revêtement mural type liège ou bardage bois ?
    En vous remerciant.
  • Charlotte breuil

    Il y a 5 jours

    Bonjour,

    Nous avons créé une chambre dans un ancien grenier attenant à notre appartement. Cette dernière se trouve au dessus d’un voisin visiblement mal entendant. Nous souhaiterions améliorer l’isolation afin d’éviter que le son ne monte avant de poser un revêtement de sol ( non défini pour le moment). Auriez vous une solution à nous proposer ?
  • GC

    Il y a 15 jours

    Bonjour, Nous habitons dans un immeuble parisien avec une cour tres petite, espace seulement de 3,5 metres. Le voisin du dessus est sourd et ecoute sa radio a fond et le bruit redescend chez nous … dans notre chambre… c'est assez stressant. Que peut on faire ? Merci.
  • Titi

    Il y a 3 mois

    Bonsoir , nous sommes en maison avec un jardin tout autour. Un de nos voisins a son garage en limite de propriété . Entre son mur et le notre nous avons environ 7 m . Il y a beaucoup d’écho à cet endroit dans notre jargon . Comment atténuer ce bruit . Nos enfants jouent et ça résonne encore plus .
    Quelle solution ? Nous aimerions y faire une terrace , est ce que le fait d’zmebager Le sol peut atténuer ?
    Merci
    • sofi29

      Il y a 3 mois

      Bonjour Titi,

      Pour diminuer l’effet d’écho ressenti, il vous faut aménager cet espace en posant des « pièges à sons » pour limiter la réflexion du bruit par les façades. L’une des façades peut alors être habillée d’un matériau absorbant pour casser cette réflexion (bardage bois ajouré avec isolant fibreux de type Isofaçade, mur végétalisé). De même, une pelouse entre les 2 murs sera plus absorbante qu’un dallage en pierres ou une terrasse revêtue de carrelage. Le bois sera aussi une bonne alternative pour le sol de la terrasse.

      Pour absorber les bruits dans cet espace, vous pouvez également opter pour des panneaux de clôture absorbants sur le principe des murs antibruit. Il existe sur le marché diverses solutions à l’aspect traditionnel (clôture bois) ou plus « industriel » (clôture métal ajouré) : par exemple, Sonowall, Murphone, clôture anti bruit Léabois ou Alice,etc. Ces panneaux sont plus ou moins ajourés et comportent pour certains un isolant fibreux qui jouent un rôle absorbant.

      Nous espérons que ces éléments vous aideront à trouver des solutions pour une terrasse tout en confort blunk
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Titi,

      Il n’est jamais facile d’avoir une idée précise après une simple description écrite te je ne suis pas certain de tout comprendre. Notamment quand vous écrivez « zmebager », il s’agit sans doute d’aménager ?

      San préjuger d’un nécessaire audit sur place, placer des panneaux absorbants sur votre mur et ou celui du garage de votre voisin (en veillant à respecter les règles d’accrochage et de fixation dans ce domaine sur un mur qui ne vous appartient pas) réduirait sans doute la réverbération et le phénomène d’écho qui doit se produire entre ces deux parois. Vous trouverez des informations à ce sujet en page 11 et suivantes de ce document http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf qu’il peut être intéressant de lire dans son intégralité pour glaner ici et là des moyens de réduire les nuisances acoustiques qui vous gênent.

      Bien cordialement
  • Jeanne

    Il y a 4 mois

    Bonjour,
    Lors du réaménagement de leur cuisine, nos voisins ont posé du carrelage sur le mur mitoyen de nos deux appartements. Depuis ce changement nous entendons dans notre pièce mitoyenne tous les bruits de leur cuisine (glissements de tiroirs, battements des portes des éléments) et le moindre choc semble amplifié.
    Pouvez-vous nous donner une solution pour remédier à ce problème ? Merci de votre aide.
    • MarcIsover

      Il y a 4 mois

      Bonjour Jeanne,

      Lors de travaux de rénovation dans une copropriété, le syndic doit en être averti (voir le règlement de copropriété) et les occupants qui entreprennent ces travaux sont tenus de ne pas dégrader l’acoustique existante. La solution est que vos voisins entreprennent de nouveaux travaux pour retrouver niveau d’acoustique initial ce qui ne sera probablement pas aisé.

      Réaliser un montage type masse ressort masse (voir ici https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf en page 21 et suivantes) de votre côté améliorera sans doute la situation mais dans quelle proportion ? Ce sont des bruits d’impact qui sont plus à traiter… Une perte de surface est inévitable, des travaux, le choix d’une solution adaptée nécessitant de préférence une expertise sur place avec mesures, etc... (diagnostic acoustique https://www.toutsurlisolation.com...ans-l-existant/Etablir-un-diagnostic ).

      Contactez le syndic, vos voisins si ce n’est déjà fait, ce site http://www.bruit.fr/ pourrait vous apporter une aide également.

      Je crains que votre problème ne soit pas aisé à résoudre et je vous souhaite bon courage dans cette optique.

      Cordialement
  • Vincent

    Il y a 4 mois

    Bonjour,
    Je viens de transformer un hangar en salle de danse et j'ai un gros problème d'écho. En cherchant un peu, je pense avoir fait une erreur car toute la pièce manque de matériaux absorbants... Le sol est un parquet massif vitrifié, le plafond est en tôle d'acier laqué, les murs sont en placo simple avec beaucoup de miroirs...
    Comment remédier à ce problème ? Mes enceintes sont placées seulement sur une face de ma pièce rectangulaire. Est-ce un problème ? Les sortes de mousse en forme de boite d’œufs seraient efficaces ?
    Merci pour votre aide.
    Vincent
    • sofi29

      Il y a 4 mois

      Bonjour Vincent,

      Pour régler ce problème de réverbération, il faut en effet mettre en oeuvre des matériaux absorbants blunk. Dans le cas de votre salle de danse, mieux vaudrait faire appel à un bureau d'étude acoustique ou un acousticien pour mesurer la réverbération et savoir quel niveau d'absorption il vous faut mettre en oeuvre pour avoir une acoustique agréable.

      De grands rideaux peuvent permettre de corriger en partie cette réverbération comme le propose Mld dans son commentaire mais cela peut ne pas être suffisant. Des solutions tels que plafond suspendu ou panneau décoratif acoustiques peuvent aussi être envisagés. Un plafond suspendu est alors réalisé à base de plaques de plâtre perforées et il est isolé à l'aide d'une laine de verre acoustique (plaques de type Gyptone ou Rigitone par exemple).
      Du côté des panneaux décoratifs acoustiques, il en existe de différentes nature (laine, fibre de polyester, bois, liège, etc.). Le choix est large en matière de formes et de décor pour les panneaux acoustiques (aplat couleur, décor nature, décor urbain, etc.). Dans le cas de votre chantier, les solutions choisies devront être résistantes aux chocs et avoir une réaction au feu certifiée dans la mesure où vous recevez du public.

      La solution peut aussi être celle de suspendre des baffles acoustiques au plafond ( exemple http://www.eurocoustic.fr/eurobaffler#reglementations-label ) mais il ne peut y avoir de correction acoustique correctement évaluée que s'il y a une mesure précise du temps de réverbération in situ et il faut de plus que la musique reste intelligible. Il vous faut donc faire à un acousticien ou bureau d'étude acoustique pour réaliser sérieusement ces travaux acoustiques.

      Cordialement.
    • Mld

      Il y a 4 mois

      Bonjour
      Tu peux mettre de grands rideaux qui vont bien limiter la réverbération. L'acoustique de la salle ça être transformée
  • Freakpacking

    Il y a 4 mois

    Bonjour

    Je renove un petit apartment dans une residence des années 80. La surface étant petite je souhaite trouver un isolant le plus mince possible mais aussi le plus efficace pour isoler le plafond et le mur conjoint avec nos voisins. L'ensemble existant est en béton.
    Quelle est votre meilleure solution?

    merci beaucoup.
  • Claire

    Il y a 5 mois

    Bonjour,

    Comme beaucoup d'autres posts, nous avons une problème d'écho et de réverbération du son au RDC de notre maison.

    Il s'agit d'une maison neuve de 3 ans, une grande pièce de 45m2 salon avec cuisine ouverte, carrelage au sol. C'est meublé, avec bibliothèque mais pas encore de tapis ni rideaux aux fenêtres.
    Que pensez-vous de la peinture insonorisante anti bruit V33 comme solution pour absorber l'écho et les bruits de l'intérieur ? http://www.v33.fr/peignez-vos-murs-avec-la-peinture-anti-bruit.html

    Est ce que la poser sur le plafond, en ajoutant 2 tapis et des rideaux peuvent améliorer l'absorption des sons intérieurs (cris des enfants et voix)?

    Merci beaucoup
    Claire

    • Fabien

      Il y a 4 mois

      Je n'ai pas regardé les caractéristiques de leur produit en précision, mais leur phrase commercial "Il s'agit d'un système d'insonorisation avec sous-couche et peinture de finition qui dépose une couche de billes de verre qui limite la transmission du son au travers des cloisons." fait pensez à un résultat qui va insonoriser la cloison entre deux pièces par exemple et non l'absorbé, ça pourrait donc même être pire par rapport au bruit de réverbération dans la pièce.
    • MarcIsover

      Il y a 4 mois

      Bonjour Fabien,

      Effectivement, cela fait plus penser à de l’isolation acoustique (entre deux pièces différentes) qu’à de la correction acoustique (au sein d’une même pièce) et je rejoins Sofi29 sur la consultation nécessaire des mesures et des essais faits pour évaluer la performance acoustique de cette peinture.

      Cordialement
    • Sofi29

      Il y a 4 mois

      Bonjour Claire,

      Plus les pièces sont grandes, plus il est nécessaire d'intégrer des solutions pour éviter l'effet d'écho. Les meubles et les éléments de décoration contribuent bien sûr à réduire cet effet : rideaux, tapis, coussins, sont autant d'éléments "souples" qui permettent d'absorber en partie les ondes sonores. Mais l'ameublement et la décoration ne sont pas toujours suffisants suivant la grandeur des pièces.

      Je n'ai pas eu l'occasion de tester la peinture dont vous parlez mais à lire la documentation, il s'agit de réduire les bruits en provenance de l'extérieur et non les bruits intérieurs à une même pièce (pas de correction de la réverbération ou écho). De plus, il faudrait avoir accès au procès verbal d'essai pour vérifier l'affaiblissement sonore obtenu. En ce qui concerne votre problématique, cette peinture ne vous sera donc pas d'une grande utilité.

      Pour la correction acoustique dont vous avez besoin, il peut être nécessaire de recourir à des solutions techniques tels que faux plafond ou panneau acoustique si les éléments de votre décoration intérieure ne suffisent pas. En l'absence de solution mise en oeuvre à la construction, il peut être envisagé de créer, sous le plafond existant, un plafond suspendu à l'aide de plaques de plâtre perforées (de type Rigitone par exemple) et en y intégrant une laine acoustique. Ce type de faux plafond peut-être réalisé sur une partie de la pièce seulement (par exemple, centre de pièce). On peut en profiter pour y ajouter un éclairage indirect ou y intégrer un éclairage variable... vous pouvez trouver des exemples de réalisation sur le net blunk. Il faudra faire appel à un professionnel pour juger de la faisabilité par rapport à la structure de plafond existante (plaquiste, décorateur d'intérieur...).

      Il existe aussi des panneaux acoustiques décoratifs à fixer sur les murs. De nombreuses solutions existent aujourd'hui et leurs caractéristiques d'absorption des bruits dépendent de leur nature (laine, bois, tissu, liège, fibres polyester, etc.) et de leur dimension. Il en existe avec divers décors (aplat couleur, décor urbain, décor nature ou décor personnalisé...). Quant à savoir la surface de panneau acoustique décoratif à mettre en oeuvre, seule une mesure de la réverbération dans votre pièce pourrait vous indiquer de manière précise la correction à prévoir et cela ne peut être réalisé qu'en faisant appel à un acousticien.

      Bien cordialement.



  • simone

    Il y a 6 mois

    La maison étant terminée, quelle solution pour réduire l’écho? y- a -il des appareils pour absorber cet écho .Merci
    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour avant tout Simone,

      Votre maison est terminée mais est-elle meublée et habitée ? Une pièce vide résonne plus qu’une pièce occupée (meuble, tapis, tableaux, etc..).

      Je ne connais pas d’appareil pour diminuer cet écho mais vous pouvez vous inspirer de la réponse faite à Oncle Sam sous votre question pour avoir d’autres dispositifs et éléments de réponse et de solutions pour résoudre ce problème acoustique.

      Cordialement
  • OncleSam

    Il y a 6 mois

    Bonjour

    Nous venons d’emmenager dans une nouvelle maison, neuve.

    Le salon est assez propice à l’écho, ce qui est assez gênant.

    Il fait à peu près 9,5x4 m, du carrelage au sol.

    Une idée pour neutraliser cet écho tout en respectant la pièce et son volume ?

    Merci

    SL

    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour OncleSam,

      S’agit d’un salon sur mezzanine ? Les cathédrales sont réputées pour une belle sonorité.

      Plusieurs pistes pour diminuer cette réverbération :
      • Placer des tapis au sol
      • Meubler la pièce
      • Il existe des baffles acoustiques qui peuvent se poser sur les murs (panneaux décoratifs) ou descendre des plafonds
      • Des panneaux perforés (sur au moins 20% de leur surface) avec une laine minérale posée à l’arrière permettent également de diminuer la réverbération mais on arrive déjà dans des solutions un peu plus lourdes. Il serait intéressant de savoir comment sont constituées vos parois. Certains matériaux isolants sont plus efficaces que d’autres au niveau acoustique tout comme les parements

      L’intervention et les conseils d’un acousticien in situ peuvent être très utiles.

      Cordialement
  • Marionodeon

    Il y a 6 mois

    Bonjour

    Nous sommes dans une maison « ouverte » c’est à dire que nous avons 3 demi niveaux avec la chambre située au dernier niveau en mezzanine,
    directement sous la toiture, qui a été isolée avec des panneaux sandwich juste au dessus des poutres
    Certaines poutres laissent voir du « jour »
    Lorsque nous sommes dans la chambre nous entendons énormément les bruits extérieurs type aboiements de chiens, bruits de route
    Nous les entendons beaucoup plus que lorsque nous sommes au rez de chaussée

    Il faut aussi savoir que notre mur de gauche est en fait une immense baie vitrée sur 3,30 m de haut et qu’il y a un coffre qui cache un volet roulant...

    Comment pourrions nous isoler tout cela ? Pour être un peu plus à l’abris des nuisances extérieures

    Et pour finir nous avons un mur mitoyen, isolé avec BA13 et laine de verre mais malheureusement la voisine elle se son côté à fait un enduit directement sur le mur de brique (briques rouges assez fine)
    Du coup nous entendons son perroquet ainsi que ses 3 chiens et même sa porte qui grince ...

    Une idée pour une isolation supplémentaire efficace ?

    Je vous remercie beaucoup pour votre aide

    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour Marionodeon,

      Si la réalisation de couverture à l’aide de panneaux sandwichs a certains atouts notamment de facilité de pose et de coût je crois, elle comporte des inconvénients si l’on veut apporter un complément d’isolation thermique ou acoustique. Souvent ces panneaux ne sont pas très performants en acoustique de par la matière employée pour les fabriquer qui en fait un peu « une peau de tambour » (pour certains en tous cas) et, étant étanches à la vapeur d’eau, il est également compliqué d’apporter un complément d’isolation thermique. Il est étrange que l’on puisse voir le jour au niveau de certaines poutres. C’est un facteur aggravant pour l’isolation phonique : là où l’air passe, le bruit passe !

      Pour améliorer l’acoustique, une solution consiste à positionner en sous face une laine minérale (Isoconfort ou équivalent) habillée par un parement en plaque de plâtre (de préférence à isolation acoustique renforcée type Placophonique® mais cela ne peut pas se faire n’importe comment du fait des risques de condensation. On ne peut rajouter en sous face qu’un tiers de la résistance thermique des panneaux et une étude thermique est nécessaire pour valider ce complément d’isolation. Une étude acoustique est utile également pour s’assurer que le choix de la solution est bon et adapté https://www.toutsurlisolation.com...ans-l-existant/Etablir-un-diagnostic . De plus, une description papier ne permet jamais d’avoir une vue exacte des lieux.

      Pour les murs, le principe est identique (masse-ressort-masse) et plus classique généralement dans sa mise en œuvre, mais il restera à valider in situ. Il consiste donc à mettre en œuvre une laine minérale semi rigide (pour des questions de tenue mécanique) type GR 32 associée à un parement qui apporte de la masse. C’est ce qui existe déjà chez vous mais est peut-être insuffisant en performance (le rajout d’une deuxième peau de plaque de plâtre est une solution éventuelle à valider), mal mis en œuvre ou le bruit suit peut être un autre chemin que celui que vous pensez : sol, plafond, parois latérales, etc… Là encore, l’intervention d’un acousticien est nécessaire car il est quasi impossible d’apporter une solution à distance.

      Bien cordialement
    • Marionodeon

      Il y a 6 mois

      Bonjour Marc

      Je vous remercie infiniment d’avoir pris le temps de me répondre et de manière détaillée. En effet il semble compliqué de mettre en place quelque chose mais nous allons nous pencher sur le sujet
      Merci pour votre aide !

      Bien cordialement
  • Caroline

    Il y a 6 mois

    Bonjour,
    Nous avons une maison semi mitoyenne. Nos voisins viennent de construire une pièce au dessus de leur maison, pièce en ossature bois et recouverte sur le pignon par un bardage sans isolation derrière. Ce pignon monte latéralement à notre velux de chambre, il se situe à environ 90 cm - 1 m de la fenêtre et il a une hauteur d'environ 2 m .
    Depuis, nous entendons le bruite de l'autoroute qui passe à environ 2 kms de la maison. La maison est placée en hauteur par rapport à l'autoroute et nous sommes la dernière maison de la rue. Entre l'autoroute et nous, c'est tout plat (champs et quelques habitations ). Nous entendions avant le bruit mais je suis sûre que le mur amplifie, nous entendons désormais le bruit velux entièrement fermé alors qu'avant nous n'entendions rien. Impossible de rester le vélux ouvert la nuit. On distingue les motos, les voitures , les camions et on entend le roulement du train. On entend même les klaxons. C'est invivable, je crois devenir folle mais mon mari me soutient que le mur n'a rien à voir là dedans et que je fais une fixette !
    merci de me renseigner et de me dire ce qui peut être fait. Faire constater par un expert ? aller au tribunal ??
    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour Caroline,

      Je vous suggère de prendre contact avec CidB http://www.bruit.fr/ en commençant par aller chercher des informations sur leur site. A ma connaissance et sauf erreur de ma part, lors de travaux, le voisinage est tenu de ne pas dégrader l’acoustique existante.

      Bon courage dans vos démarches.
  • Gabriel

    Il y a 6 mois

    Bonjour,
    Je besoin isoler le toit d'un annexe de ma maison, pour faire un studio de musique. On me propose faire une isolation avec de la mousse expansive cellules ouvertes avec élasticité de 18 % (marque icynene). thermiquement j'ai compris que c'est parfait mais phoniquement je n'arrive pas à me renseigner comme il faut. Avez vous une idée de l’efficacité phonique de cette mousse? Ou quel est la meilleure isolation phonique à faire?
    Merci beaucoup d'avance !

    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour Gabriel,

      Les isolants de la famille des «mousses », s’ils sont plus ou moins performants en thermique, ne sont pas réputés à ma connaissances pour leurs propriétés acoustiques. J’ai fait une brève recherche sur l’isolant évoqué et je n’ai rien trouvé concernant l’acoustique. Peut-être serez-vous plus adroit que moi dans vos recherches ?

      Généralement, lorsqu’il s’agit d’isolation acoustique, c’est très souvent le principe du système masse-ressort-masse qui est appliqué où le ressort est un isolant fibreux qui emprisonne de l’air et sera chargé d’amortir les vibrations que sont les sons (absorbe et disperse l’énergie). Les masses étant des parements, denses de préférence (plaque de plâtre type Placophonique®). Lorsque le bruit rencontre la première masse (parement intérieur), cette dernière se met à vibrer. Le ressort (isolant) absorbe ces vibrations et les amortit. Le bruit est ainsi considérablement atténué lorsqu’il est transmis à la deuxième masse (mur, parement en cas de cloison par exemple). Vous trouverez ici https://www.isover.fr/systemes/ap...tions/isolation-des-combles-amenages des schémas d’isolation thermo-acoustique de combles aménagés à l’aide de laines minérales type Isoconfort (35 ou mieux encore en thermique 32. Ce matériau a l’avantage de faire le deux en un : du thermique et de l’acoustique. On peut faire varier la thermique en jouant sur l’épaisseur et le lambda du matériau afin d’obtenir la résistance thermique R la plus forte possible. L’acoustique sera naturellement obtenue par les propriétés intrinsèques des matériaux (laine de verre et plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée) et la qualité de leur mise en œuvre. Un autre lien https://www.isover.fr/guides/isolation-des-combles-amenages qui développe plus précisément ce thème de l’isolation des combles aménagés.

      Un lien vers un guide acoustique https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique ou vous trouverez de la théorie mais aussi des exemples de montage et des chiffrages d’efficacité de diverses solutions.

      Je ne saurais trop vous recommander de prendre les conseils d’un acousticien dans le cadre de votre projet qui vous fera les justes recommandations en fonction des divers paramètres de votre projet.

      Bien cordialement
  • Ita

    Il y a 6 mois

    Bonjour,
    Je suis dans la même situation que Btzemi, et actuellement nous n’avons pas encore de garde-corps pour monter dans les étages.
    Nous allons mettre des gardes-corps en vitre et cadre en bois, et j’aimerais savoir s’il y a possibilité de faire quelque chose dans la vitre, d’avoir un vitrage spécial qui pourrait absorber le son?
    Cela serait parfait car la surface est assez importante et pourrait déjà absorber pour une grande partie la résonance dans la maison et surtout dans l’escalier.

    Merci pour votre aide
    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour Ita,

      Je ne suis pas un spécialiste du verre mais, si un double vitrage adapté à des propriétés d’isolation acoustique entre deux lieux différents (à condition bien sûr d’être mise en œuvre de façon conforme), je ne crois pas qu’il ait des vertus d’absorption acoustique mais aurait plutôt tendance à faire « rebondir » les sons. Ensuite, il faudrait voir les lieux et l’intervention d’un acousticien sur site ne serait pas inutile. L’absorption acoustique est souvent faite par un matelas d’air emprisonné dans un isolant fibreux (laine de verre par exemple) protégé par un parement qui pourra être perforé sur un certain pourcentage de sa surface pour avoir cette absorption recherchée. Il pourrait y avoir un soubassement sur votre garde-corps qui aurait cette fonction (mais encore une fois cela demande une étude) ou des matériaux absorbants disposés dans la montée d’escalier.

      Cordialement
  • Btzemi

    Il y a 7 mois

    Bonjour,

    J’aimerais un renseignement.
    Notre maison a un plafond cathédrale. En bas salon et cuisine et en haut sur le côté chambres sur mezzanine.
    Comment éviter que le bruit ne monte ? J’ai entendu parler d’absorbeurs de bruits mais est ce esthétique ?
    Merci
    • MarcIsover

      Il y a 7 mois

      Bonjour,

      Vous n’éviterez pas au bruit de « monter » mais vous pouvez effectivement faire en sorte d’améliorer l’absorption acoustique au sein de cette pièce cathédrale pour éviter que l’environnement sur la mezzanine (et des chambres par conséquent) ne soit trop sonore. Cela peut être des panneaux perforés sur au moins 20% de la surface derrière lesquels on place une laine minérale chargée d’amortir et d’absorber les vibration et donc les sons. Cela peut-être des baffles acoustiques, des panneaux décoratifs acoustiques avec des photos, motifs géométriques ou autres. Une recherche d’images avec ces mots clés va vous montrer l’étendue des possibilités.
      Tous les goûts et les couleurs étant dans la nature, ce que vous trouverez esthétique pourras ne pas être au goût d’une autre personne et vice-versa mais la variété est suffisante pour que vous puissiez trouver quelque chose qui vous convienne.

      Le revêtement au sol a aussi son importance. Un tapis posé sur du carrelage réduira la réverbération par exemple.

      Pour avoir vécu dans ce type de maison, il faut aussi accepter de « baisser » le niveau du son au RDC pour ne pas gêner le sommeil des occupants des chambres et également fermer les portes de ces dernières pour arrêter une grosse partie des bruits.

      Cordialement
  • Adel

    Il y a 9 mois

    Bonjour
    Tout d'abord bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous
    Merci aussi pour votre site et vos services.
    J'habite dans un immeuble neuf depuis 2 ans label BBC Rt 2005 je suis en rez de chaussée tout près de la porte du hall d'entrée . Le hall d'entrée est haut et le couloir qui accède aux escaliers et à l'ascenseur est quant à lui Long et étroit. Je précise cela car je subi des nuisances sonores dues aux bruits des pas (impact des talons, roulette de malette etc, claquage des portes escaliers et entrée) . C'est incroyable comment le bruit d'impact se répercute chez moi quelque soit la pièce où je me trouve?! le constructeur me dit que l'immeuble est aux normes et sont jamais venus constater , Y a t il des normes acoustiques et comment vérifier qu'elles soient respectées ?! Tout ces bruits proviennent du hall d'entrée juste à côté de ma porte d'entrée . Comment puis je améliorer l'isolation acoustique en sachant que cet immeuble est tout récent ?! Puis je faire intervenir un spécialiste ou mon syndic ?
    Merci
  • Zipshebam

    Il y a 10 mois

    Bonjour,
    Nous avons acquis une maison il y a un an et nous avons fait coffrer avec du BA13 les tuyaux de chauffage qui étaient jusque là apparents. Nous n'avions aucun souci de bruit au niveau de ces coffrages jusqu'à ce que nous fassions remplacer la chaudière fioul par une électrique. Depuis le remplacement nous entendons très nettement le bruit du circulateur (beaucoup plus puissant qu'avant, mais déjà sur la position la plus basse) qui se propage dans les coffrages et résonne dans les pièces où ils se trouvent.
    Ce sifflement sourd est très gênant, surtout la nuit, d'autant plus que notre maison est silencieuse par ailleurs. Nous avons déjà entouré les tuyaux au départ de la chaudière avec de la laine de roche, et mis de la mousse expansive dans le 1er trou de percement pour le passage des tuyaux entre la pièce où se trouve la chaudière et celle d'à côté, sans succès.
    Que pouvons-nous faire pour contrer ce bruit, sans tout casser si possible? Nous avions pensé faire de petites ouvertures dans les coffrages pour pulvériser par exemple de la ouate de cellulose, est-ce une bonne idée? Ou devons-nous obligatoirement ouvrir complètement les coffrages (il y en a dans 3 pièces, sur 15 m linéaires au total) pour entourer les tuyaux de laine de roche ou autre?
    Merci pour votre aide.
    Cordialement
    • MarcIsover

      Il y a 10 mois

      Bonjour,

      Je ne sais pas si la solution ouate de cellulose fonctionnerait. Il faudrait contacter un fabricant pour s’en assurer. Voir si la température des tuyaux est compatible avec type d’isolant qui est à base de papier recyclé.

      La solution qui consiste à ouvrir les coffrages, même si elle est plus lourde, est éprouvée. La laine minérale est souvent placée sur les parois du coffrage pour de l’acoustique. La solution qui consiste à enrouler un isolant autour du tuyau fait plutôt appel aux propriétés thermiques.

      Voir ici http://www.placo.fr/content/downl...s-techniques-verticale-placostil.pdf un exemple de montage de ce type de gaines. Il est bien sûr très important de limiter toutes les fuites d’air => joints mastic silicones aux jonctions diverses.

      Cordialement
  • Vincent

    Il y a 11 mois

    Bonjour,

    J'ai récemment acheté un appartement ancien de 47m2 au 1er étage. Ma chambre donne sur cours, toutefois, elle est située au dessus d'une crêperie. Ils finissent le service à minuit et fond beaucoup de bruit jusqu'à environ 1h30 (vaisselle / déplacement de table / utilisation de mixeurs etc), ce qui m'a valu de descendre plusieurs fois la nuit...
    Ils ont également une porte qu'ils laissent bien souvent ouvert sur cours (juste en dessous de ma fenêtre) et du coup, j'entends quasiment tout.

    Je compte ainsi faire installer une fenêtre double vitrage avec haute isolation acoustique, et également isoler le sol, pour éviter que les bruits ne remontent comme c'est le cas aujourd'hui. Ainsi que me conseilleriez vous?

    Pour information j'ai du parquet chêne dans la chambre sur lequel est posé un vieux lino.

    Merci par avance.
    Cdlt
    • MarcIsover

      Il y a 11 mois

      Bonjour Vincent,

      Concernant les fenêtres, il faut comparer les valeurs d’affaiblissement acoustique et veiller à ce que la mise en œuvre soit bien faite et notamment l’étanchéité à l’air.

      Pour l’isolation par le sol, traiter par le dessus (chape sèche avec isolant type Isosol https://www.isover.fr/produits/catalogue/isosol ) ou pose d’un revêtement aux propriétés d’isolation acoustiques améliorées (moquette épaisse, revêtement de sol souple avec sous couche acoustique) sera plus efficace pour vos voisins du dessous que pour vous. Cela atténuera plus les bruits d’impact que vous émettez que les bruits aériens qui montent du restaurant et qu’il serait préférable de traiter du côté où ils sont émis. Peut-être est-il possible de démonter ce parquet pour y positionner une laine minérale type IBR entre solives ? Il ne sera sans doute pas possible de demander et que les exploitants de le crêperie acceptent de réaliser un faux plafond pour renforcer l’isolation acoustique entre vos deux locaux.

      Encore une fois, un diagnostic réalisé sur site par un acousticien reste une bonne démarche pour avoir les justes préconisations.

      Cordialement
  • Thefly13

    Il y a 1 an

    Bonjour j aurais vraiment avoir votre avis
    Nous sommes désespérés avec mon épouse car nous avons tout investis dans cette maison
    Je reprecise 2 rang de génoise non bouche juste à l intérieur sur qqe cm et tuiles du dessus ouverte avec panneau sandwich
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      « Là où l’air passe, le bruit passe ! »

      Hormis vous rappeler cette loi dite de l’étanchéité, il ne m’est pas facile de vous aider beaucoup plus sans comprendre ou visualiser mieux la configuration des lieux. Il est certain que les ouvertures (portes, fenêtres, percements, etc…) dans les parois sont souvent les points faibles au niveau acoustique. Faites l’expérience de vous placer dans une pièce contigüe à une autre ou des sons sont émis (TV, musique) et fermez progressivement la porte qui sépare les deux pièces, vous vous rendrez compte que le volume des sons perçus diminuent progressivement au fur et à mesure que l’on ferme cette porte jusqu’à diminuer très fortement lorsqu’elle est totalement fermée et cela, entre autres, selon la nature de cette porte, l’espace au pied de cette dernière, la présence de joints, etc… Il en est probablement de même pour votre toiture et les génoises non obturées.

      Vous évoquez également des panneaux sandwichs : quelle est leur nature exacte, où sont-ils positionnés ? S’ils sont composés de mousse rigide, ce type d’isolant est généralement plus réputé pour ses propriétés thermiques qu’acoustiques (selon sa nature exacte).

      L’isolation sous toiture ou du rampant des combles a donc son importance. Une laine minérale, par l’air qu’elle emprisonne dans ses fibres, joue un rôle important dans des systèmes dits « masse-ressort-masse ». Outre aller naviguer sur le site dans les autres rubriques, vous pouvez également aller vous documenter sur les sites et documents suivants (la liste n’est pas exhaustive) :
      - https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique
      - http://seformeravecsaint-gobain.c...%205%20-%20Introduction%20%C3%A0%20l'acoustique%20du%20b%C3%A2timent%20-%202016.pdf
      - http://www.bruit.fr/docs/confort_sonore_logements_existants.pdf
      - http://www.bruit.fr/

      Un diagnostic sur site réalisé par un acousticien est une bonne solution pour proposer des solutions en vue de la résolution de votre problème. Il peut ainsi prendre en compte les paramètres essentiels : type et volume des bruits gênants, voies de transmission, nature des matériaux constructifs, objectif visé, etc… et vous proposer des solutions adéquates éventuellement assorties d’une obligation de résultats.

      Peut-être pouvez-vous faire également un essai en obturant de façon provisoire vos génoises ?

      Bien cordialement
  • Thefly13

    Il y a 1 an

    Bonjour j entends mes voisins maison non mitoyenne dans mon salon si ses enfants cris dans les jardins ou s il reçoit plusieurs personne et mange dehors
    Ma maison n a pas les génoises remplis (elle juste ferme au bout) et les tuiles ne sont pas bouche est ce que cela peut jouer? Merci de votre aide
  • Jess44

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Nous venons de faire construire notre maison de plein pied de 104m2 sur un grand terrain en campagne. La maison est et 2012 et sur un vide sanitaire avec des fondations à 1m30 dans le sol suite à une étude de sol. Côté toiture, pas de combles aménageables. Un garage attenant dont on voit le plafond et accède ainsi au dessus du plafond des pièces de la maison.

    Nous avons emménage il y a 2 semaines et depuis nous ne vivons pas bien pour plusieurs raisons :

    - présence d'une entreprise avec tracteurs qui roulent à une dizaine de mètres de notre maison et donc les moteurs résonnent dans la maison.
    - voisins qui mettent la musique à côté, pas super fort, mais on ressent toutes les basses.
    - on entend les moteurs de voiture venant se garer dans les maisons voisines ainsi que les portes de voiture claquer.
    - rien que le bruit du frigo encastré résonne.

    En fait, on a l'impression que tous les bruits sourds, les basses, résonnent un max dans la maison, nous empêchant de dormir ou tout simplement de profiter de la maison en journée..

    D'où cela peut-il venir ? Est ce que parce que le terrain n'est pas aménagé, donc pas d'arbre etc pour amortir le bruit ?
    Est ce parce que lespace creux entre notre plafond et les tuiles communique avec le garage sans isolation ?

    Merci de votre réponse, nous sommes assez désemparés face à la situation.
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Jess44,

      Je ne me hasarderai pas à vous faire un diagnostic acoustique à distance n’ayant pas la prétention d’avoir les connaissances d’un acousticien, ni une description suffisamment précise (même si vous avez fourni beaucoup de détails), ni des mesures des nuisances, ni une idée du mode constructif.

      Avez-vous une isolation avec une laine minérale sur le plancher de vos combles perdus ? Comment sont constituées vos cloisons ? Quelle est la nature de vos revêtements de sols ? Y a-t-il des tapis ou moquettes qui pourraient amortir les sons ? Avez-vous des meubles ou faites-vous dans le style dépouillé (avez-vous déjà remarqué comme une pièce vide résonne beaucoup plus qu’une pièce meublée) ?

      Vous pouvez essayer de dérouler une laine type IBR dans l’espace creux que vous évoquez à condition que cela soit configuré comme je l’imagine. Un rideau d’arbres améliorerait certainement un peu les choses mais si le terrain est nu, il faut leur laisser le temps de grandir et peut-être envisager d’autres solutions type mur anti-bruit ? Avez-vous des coffres de volets roulants sur vos fenêtres et sont-ils traités avec des entrées d’air acoustiques ?

      Généralement, dans une paroi et en acoustique, ce sont les ouvertures les points faibles : portes, fenêtres. Là où l’air passe, le bruit passe ! C’est un des grands principes en acoustique avec l’effet-masse-ressort-masse qui est le principe le plus souvent mis en application.

      Un peu de lecture au travers des liens à suivre si vous voulez approfondir le sujet :
      - https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique
      - http://www.bruit.fr/docs/confort_sonore_logements_existants.pdf
      - http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf

      Bien cordialement
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Jess44,

      Je ne me hasarderai pas à vous faire un diagnostic acoustique à distance n’ayant pas la prétention d’avoir les connaissances d’un acousticien, ni une description suffisamment précise (même si vous avez fourni beaucoup de détails), ni des mesures des nuisances, ni une idée du mode constructif.

      Avez-vous une isolation avec une laine minérale sur le plancher de vos combles perdus ? Comment sont constituées vos cloisons ? Quelle est la nature de vos revêtements de sols ? Y a-t-il des tapis ou moquettes qui pourraient amortir les sons ? Avez-vous des meubles ou faites-vous dans le style dépouillé (avez-vous déjà remarqué comme une pièce vide résonne beaucoup plus qu’une pièce meublée) ?

      Vous pouvez essayer de dérouler une laine type IBR dans l’espace creux que vous évoquez à condition que cela soit configuré comme je l’imagine. Un rideau d’arbres améliorerait certainement un peu les choses mais si le terrain est nu, il faut leur laisser le temps de grandir et peut-être envisager d’autres solutions type mur anti-bruit ? Avez-vous des coffres de volets roulants sur vos fenêtres et sont-ils traités avec des entrées d’air acoustiques ?

      Généralement, dans une paroi et en acoustique, ce sont les ouvertures les points faibles : portes, fenêtres. Là où l’air passe, le bruit passe ! C’est un des grands principes en acoustique avec l’effet-masse-ressort-masse qui est le principe le plus souvent mis en application.

      Un peu de lecture au travers des liens à suivre si vous voulez approfondir le sujet :
      - https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique
      - http://www.bruit.fr/docs/confort_sonore_logements_existants.pdf
      - http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf

      Bien cordialement
    • Jess44

      Il y a 1 an

      Bonjour, pas de réponse pour mes questions ? merci d'avance happy
  • Noelly

    Il y a 1 an

    Bonjour

    Nous venons d'acheter une maison mitoyenne de 1965. D'un côté, nous entendons les voix, bruits de meubles, robinet...Cette maison est symétrique à la nôtre. Les dalles sont probablement au même niveau. C'est de la brique et du mortier. De l'autre côté, nous n'entendons rien du tout.
    Du côté où nous entendons, nous avons notre cage d'escalier tout du long qui monte très haut. Cela fait caisse de résonance. Quand nous sommes dans les pièces à l'autre bout, le long du mur opposé, nous entendons tout de même les bruits. Nous avons prévu de mettre de la ouate de cellulose sur 16 cm dans la cage d'escalier, le salon et la chambre qui sont du côté qui pose problème. Pensez-vous que cela soit suffisant ? Nous allons également recouvrir les paliers des 2 étages avec un revêtement souple que l'on posera sur le carrelage.
    Faudrait-il envisager un autre isolant ? D'isoler autre chose ? Nous n'avons pas un énorme budget et ce n'était pas vraiment prévu happy
    Avez-vous des astuces pour améliorer l'acoustique des pièces ? Cela résonne beaucoup en plus de ça.

    Merci pour votre aide, tous vos conseils sont bons à prendre.

    Cordialement

    Noëlie
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Noëlie,

      Il faudrait un diagnostic acoustique réalisé par un bureau d’étude spécialisé pour vous faires les justes préconisations à partir de mesures et d’étude du mode constructif.

      Quelques observations et généralités sur l’acoustique après avoir lu votre post. Pour traiter les bruits aériens, la réalisation d’une isolation acoustique au moyen d’un isolant fibreux associé à un parement (souvent une plaque de plâtre et de préférence à isolation acoustique renforcée type Placophonique est préconisé effet masse-ressort-masse). Les laines minérales type GR32 sont adaptées au montage que vous souhaitez faire et ont fait l’objet de tests acoustiques avec différents montages. Elles présentent un excellent rapport coût/efficacité, que ce soit en thermique comme en acoustique.

      Dans votre cage d’escalier de grande hauteur, vous pouvez utiliser le système Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous en positionnant des fourrures horizontales tous les mètres. L’utilisation des appuis Optima 2 en matériau composite réduit les points de contact entre paroi et nouveau parement et limite ainsi les transmissions. Dans les pièces de hauteur courante, il suffit de positionner une fourrure horizontale à 1.35 m de hauteur qui servira de ligne pour fixer les appuis.

      L’épaisseur d’isolant que vous envisagez est importante et devrait vous amener une amélioration de l’isolation acoustique des bruits aériens. Néanmoins, c’est derniers peuvent aussi passer par les plafonds, les murs de façade ce qui explique la nécessité du diagnostic in situ. Un traitement des plafonds est des murs peut s’avérer indispensable parfois (solution dite de la boîte dans la boîte)

      Le montage est important et il faut désolidariser autant que faire se peut les parements, faire la chasse aux fuites d’air (colmater par exemple à l’aide d’un joint mastic le cm laissé au montage en pied de plaque), éviter d’avoir des percements en vis-à-vis de part et d’autre des parois (prises de courant et boitiers électriques par exemple).

      En ce qui concerne vos dalles, si elles sont « communes », la question n’est pas simple à résoudre. Poser un revêtement acoustique améliorera peut-être un peu l’acoustique. Il faudrait que du côté des voisins « sonores » ils en fassent de même pour réduite les bruits d’impact à la source et peut-être leur signaler les désagréments et les inviter à écouter ce que cela donne de votre côté. Il existe également des solutions dites « chape sèche » (sans apport d’eau) qui consistent à positionner un isolant acoustique (d’une épaisseur assez faible en général) type Isosol recouvert d’un plancher de répartition (dalle panneaux OSB ou CTBX) puis d’un revêtement final mais cela nécessite une certaine hauteur disponible pour la mise en œuvre.

      Voilà quelques pistes que vous pourrez creuser à le lecture de ce guide acoustique du bâtiment https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique mais aussi ici http://www.bruit.fr/docs/confort_sonore_logements_existants.pdf

      Restant à votre écoute si vous avez des questions.

      Bien cordialement
    • Noelly

      Il y a 1 an

      Bonjour

      Je vous remercie sincèrement pour votre aide.
      Au final, nous entendons des 2 côtés happy mais...pas de dalle commune.
      Les matériaux utilisés à l'époque font que malgré tout, le bruit est porté.
      Le diagnostic acoustique est trop cher pour nous...
      Nous sommes donc partis sur 14 cm de laine de roche + système optima + bandes résilientes acoustiques avec un ba13 phonique partout. Nous ne pourrons malheureusement pas faire plus.

      J'ai quelques questions quant à vos conseils :

      -qu'entendez-vous par désolidariser les parements ? Vous parlez par rapport aux murs, sols et plafonds ? La bande résiliente et le système optima suffisent-ils ?
      Nous avons un parquet flottant. Les techniciens l'ont percé pour poser le rail. J'ai un doute sur la façon de faire. Idem pour le carrelage de la cuisine. Je ne l'aurais pas percé...mais plutôt posé et maintenu avec des appuis un peu au-dessus. Maintenant c'est fait...Y a t-il un risque au niveau phonique ? Ou plutôt au niveau de la structure du sol ?
      -Si la découpe du ba13 est approximative, est-ce que cela aura une grosse incidence ? Nous avons des plafonds arrondis happy à 2m56. Il manque donc toujours 6 cm car les plaques font 2m50 et il faut faire l'angle arrondi.
      -l'histoire du cm laissé au pied des plaques. Pouvez-vous préciser ?
      -Pareil pour le percement en vis à vis de part et d'autres des parois.
      -Pour la pose de tout le système dans un escalier, au niveau des marches, y a t-il une préconisation particulière ? Les rails doivent-ils toujours longer la contre marche ? Ils l'ont mis un peu de biais de qui laisse un trou entre la laine de roche et le ba 13.
      Notre sommes en milieu de chantier et j'aimerais faire le point avec eux. Je vous serais très reconnaissante si vous pouviez me répondre aussi vite que vous pourrez.

      Noëlie
  • marthe

    Il y a 1 an

    habitant un appartement au 4ème étage, mon voisin du dessus
    mais plus précisèment la personne en face a un concentrateur d'oxygène
    d'où toutes les nuits bruits résonance du concentrateur oxygéne.
    Appartement année 70
    Que puis je faire pour mieux dormir ?
    Suis propriétaire....
    • anemone

      Il y a 1 an

      Depuis 7 mois j'ai le même problème (impossible de dormir)
      résonance, immeuble année 70 et suis propriétaire.....
      Je souhaiterai avoir des infos si vous avez résolu ce problème ....
      Merci d'avance
  • Pocassia

    Il y a 1 an

    Bonjour
    Je suis tombée par hasard sur votre site en recherchant des i formations sur les solutions qu'ils existent aux bruits dans mon immeuble. Je suis propriétaire d'un appartement des années 70. J'ai un soucis avec mes voisins du dessus. Je les entends parler comme si ils etaient chez moi. Ils hurlent mettent la musique à fond. Bref une calamité. Je n'en peux pkus. Que peut-on faire ? Je les entends tousser parler rire ça resonne dans tout l'appartement. Que je sois dans me samon ou la chambre je les entends toujours aussi distinctement... si vous aviez un conseil à me donner pour améliorer ma qualité de vie chez moi et ma qualité de sommeil... merci
  • Hyacinthe

    Il y a 1 an

    Bonjour à tous !
    Je viens de tomber par hasard sur votre site...
    Puis-je moi aussi demander conseil svp ?

    Je suis chanteur musicien et je mixe mes musiques
    Cependant j aimerais enregistrer ma guitare sans me soucier du bruit occasionné pour mes voisins...

    J ai regardé beaucoup de vidéos avec des mousses isolantes mais est-ce que ceci empêche réellement le bruit pour les voisins ou juste la réverbération de la pièce ?

    Je suis en appartement (je loue)
    Ma pièce doit sûrement faire dans les 15m2.

    Je ne sais pas du tout comment m y prendre et par quoi débuter svp
    Merci
    Cordialement
    Hyacinthe
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Hyacinthe et félicitations pour vos talents de musicienhappy

      Il n’est pas facile de vous faire des préconisations à distance et je devrais me contenter de vous donner quelques généralités. Seule une étude acoustique pourrait vous indiquer les travaux à réaliser en fonction de la nature des parois, des voies de transmission, de l’intensité des sons émis, du niveau sonore souhaité en réception.

      Les grands principes sont de faire ce que l‘on appelle une boîte dans la boîte en traitant à la fois les murs, mais aussi les sols et les plafonds. Etant en location, votre champ d’action, est limité et il faudra demander une autorisation écrite à votre propriétaire avant d’effectuer d’éventuels travaux.

      Cette isolation acoustique se fait avec le principe du masse-ressort-masse et peut apporter une amélioration même avec des faibles épaisseurs (de l’ordre de 5 cm, plaque et isolant) avec le système Optima Sonic applicable au mur et au plafond.

      Je vous laisse creuser le sujet avec ce guide acoustique https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Restant à votre écoute

      Cordialement
  • Geo

    Il y a 1 an

    Bonjour
    Nous habitons dans une maison 1900-1930, mitoyenne (nous entendons distinctement les conversations des voisins, bruit des couverts, déplacements dans la maison). Que faire ?
    Nous avons vu des solutions où nous perdrions 10cm de largeur mais certains murs sont difficiles à isoler car les portes sont les gonds des portes sont à même le mur.
    Isoler sol plafond et mur serait l'idéal mais un coût onéreux. Mais dans une telle situation, je crois que ce sera nécessaire...

    Merci pour vos conseils.
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Geo,

      La première des choses serait de faire réaliser un diagnostic acoustique qui vous donnerait les justes préconisations pour améliorer l’isolation acoustique en fonction de la nature des bruits émis (aériens, impacts, équipements), leur intensité, le « volume « souhaité en réception, la nature des matériaux constructifs, les chemins de transmission, diagnostic éventuellement assorti d’une obligation de résultat.

      En mur, très Souvent, et comme vous l’avez certainement lu par ailleurs, https://www.toutsurlisolation.com...rtable/L-isolation-phonique-des-murs il faut mettre en place un montage de type masse-ressort-masse ou la première masse sera votre mur mitoyen, le ressort un isolant fibreux (semi rigide à minima pour une bonne tenue mécanique en mur) qui sera chargé d’amortir et d’absorber les vibrations que sont les sons et l’autre masse un parement type plaque de plâtre qui sera préférentiellement à isolation acoustique renforcée (type Placophonique®). Une laine minérale (type GR32) d’une épaisseur d’une dizaine de cm est souhaitable pour obtenir l’affaiblissement acoustique souhaité. La mise en œuvre de tels systèmes doit être soignée : là où l’air passe, les bruits passent. Il faut colmater l’espace de 1 cm laissé au montage en pied de plaque, limiter les percements, préférer une pose continue de l’isolant (type Optima murs) afin que la continuité de ce dernier participe pleinement au résultat souhaité.

      Le principe est identique pour les plafonds : réaliser un faux plafond (suspendu ou autoportant) en insérant une laine minérale type IBR dans la cavité créée.

      Concernant les sols, il est nécessaire de connaître la structure du bâtiment afin de déterminer quelle intervention est possible. Vous pouvez toutefois commencer par poser des revêtements de sol aux propriétés acoustiques spécifiques choisis pour leur affaiblissement acoustique (sol souple, moquette épaisse, etc…).

      Vous pouvez aller plus loin sur le sujet en étudiant ce guide https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Espérant avoir répondu à votre attente

      Bien cordialement
  • Fannylou

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Nous habitons une maison de 2015, rt 2012. L isolation concernant la deperdition d energie est tres efficace. Par contre au niveau sonore, nous entendons dans la maison les passages d avion de l aeroport qui volent pourtant tres haut ds le ciel. C est plutot genant. Y a t il une solution pas tro cher pour isoler davantage le toit?
    Ensuite nous avons un immeuble mais avec un seul etage qui s est construit en face ds notre rue. Nous entendons rien ds la maison mais a l exterieur dans le jardin nous entendons le bruit de la pompe a air dans les gros tuyaux du toit de cette habitation. Ce sont des logements sociaux. Qui puis je contacter pour demander une isolation de ces tuyaux? Enfin si je peux le demander. Merci, dans l attente de vous lire,

    En
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Vous ne donnez pas beaucoup d’indications sur la configuration de votre habitation. Etes-vous en combles perdus, aménagés ? Quelle est l’isolation actuelle ? Y a-t-il des fenêtres de toit ? Il est donc difficile de vous donner des conseils. Dans les grandes lignes, il faut effectuer un montage de type masse ressort-masse en positionnant une laine de verre (semi rigide type Isoconfort si positionné en rampant) qui aura le rôle d’amortisseur et une masse (plaque de plâtre de préférence à isolation acoustique renforcée type Placophonique®). Vous pouvez télécharger l’appli gratuite dBstation pour voir ou plutôt entendre l’efficacité de diverses solutions.

      Concernant le souci rencontré avec le nouvel immeuble construit en face de chez vous, et sous toute réserve que cela s’applique, le décret n°2006-1099 du 31 août 2006 fixe des dispositions règlementaires relatives à la lutte contre les bruits des activités artisanales, commerciales et industrielles non classées, les bruits de voisinage (catégorie qui comprend également les bruits de comportement, ou bruits domestiques)qui ont été inscrites dans le code de la santé publique.

      Ce décret fixe les valeurs suivantes :
      Valeurs limites de l’émergence globale (en limite de propriété) (bruit ambiant avec activité – bruit ambiant sans activité) :
      • 5 dB(A) de 7 h à 22 h
      • 3 dB(A) de 22 h à 7 h
      Valeurs limites de l’émergence spectrale
      • 7 dB dans les bandes d'octave normalisées centrées sur 125 Hz et 250 Hz
      • 5 dB dans les bandes d'octave normalisées centrées sur 500 Hz, 1000 Hz et 4000 Hz.

      Il faut contacter le bailleur social pour une mise en conformité si nécessaire. L’intervention d’un acousticien est nécessaire pour réaliser des mesures.

      Bien cordialement
  • Jean-Claude

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Nous venons d'emménager dans notre appartement. Notre chambre, 12m2 environ produit un résonnance important aux bruits que nous pouvons faire. C'est assez désagréable.
    L'appartement a été refait à neuf mais sans création de cloison dans cette pièce. C'est un immeuble parisien de 1930. L'appartement a été créé à partir de deux appartements réunis. J'ai l'impression qu'une cloison en rails et ba13 a été créée et que l'isolation dans cette cloison est de mauvaise qualité. Du coup, je ne me vois pas tout casser ou même recréer une surépaisseur aux murs existants... Existe t'il en 2017 des produits miracles blunk
    Merci pour vos retours
    Jean-Claude
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Vous avez pu lire au-dessus des informations sur le désagrément que vous rencontrez. Le diagnostic d’un acousticien après des mesures sur site serait utile. Il faut faire de l’absorption acoustique comme vous avez pu le lire.

      La cloison séparative a peut être été montée sans laine minérale ou est de piètre qualité comme vous le supposez
      Si vous n’envisagez pas de travaux modificatifs, l’installation de tapis, moquette, rideaux, structures murales ou au plafond absorbantes sont des pistes pour essayer d’améliorer votre existant sans travaux plus lourds de réfection de cloison.

      Bien cordialement
  • Banisto

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    J'habite un appartement qui jouxte une boucherie.Les bruits émanant du moteur de la chambre froide font un bruit terrible, des moments de calme relatif succèdent à la reprise du moteur .Est-ce que des travaux d.isolation chez moi. Auraient une quelconque utilité, où se situe la responsabilité,à qui s'adresser ? Merci
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Peut-être pouvez commencer par vous adresser à l’exploitant de la boucherie en lui faisant constater les nuisances sonores rencontrées chez vous et en lui demandant s’il peut faire installer un capotage acoustique sur son compresseur de froid. L’installation de silent-blocs sur son moteur, s’ils ne sont pas déjà existants, est également une source d’amélioration pour réduire les vibrations du moteur.

      Il est fort probable que des travaux d’isolation acoustique auraient une utilité chez vous. Pour bien, ils doivent être précédés d’un diagnostic acoustique qui prendra en compte la nature du bruit, son intensité, les modes de transmissions (directes, indirectes), et proposer des solutions adaptées pour atteindre le niveau sonore souhaité et adapté aux matériaux constructifs.

      Une fois ce diagnostic posé er une solution retenue, la mise en œuvre doit être soignée pour atteindre les objectifs visés.

      Cordialement
  • Sandra I

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Comme beaucoup ici, je rencontre un soucis de bruit, provenant de mes voisins. Dessus : bruits de pas, chocs, tiroirs qu'on ouvre mais surtout au niveau de notre chambre. Voisins du dessous : surtout bruits de voix, et en plus, ce sont des fêtards.. Notre immeuble est vieux, années 50. Vous conseillez toujours "la boite dans la boite", mais je voulais savoir ce que cela pouvait représenter au niveau m2 perdus? Nous sommes à Paris, et l'espace est encore plus précieux (et cher.. et rare..). Merci d'avance, de votre aide.
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Pour information, la solution Optima sonic https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf nécessite une épaisseur de 5cm environ en comprenant isolant (Soniroll), ossature et appuis et parement en plaques de plâtre de préférence à isolation acoustique renforcée type Placophonique). Elle est prévue pour améliorer l’isolation acoustique quand on dispose de peu d’épaisseur.

      Toutrefois, l’intervention d’un bureau d’études acoustiques peut se révéler indispensable pour vous faire les justes préconisations éventuellement assorties d’une obligation de résultat. Lire ici https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf
      Identification de la nature des bruits (aériens, impacts, équipements), modes de transmission, nature des parois, volume émis et volume souhaité, etc.. sont autant de paramètres à prendre en compte pour effectuer un diagnostic et recommander des solutions. On ne traite en effet pas de la même façon bruits d’impact et bruits aériens. D’autre part, un grand soin est nécessaire dans l’application de la solution choisie : désolidarisation et chasse aux fuites d’air sont au programme !

      Bien cordialement
  • caro

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    j'entendes les bruits de mon voisin du dessus (dans ma chambre) + les bruits du voisin d'a coté. je vais donc isoler plafond et mur séparatif avec le voisin.

    Sauf que les pas descendent par la cloison séparative avec mon séjour.
    Cette cloison est en machefer et épaisseur de 7 cm.

    Mon appartement est petit je ne peux pas perdre encore de l'espace.

    Quelle serait la solution efficace avec peu d'épaisseur qui me permettrait de ne pas entendre les pas dans cette cloison?
    faut il isoler des deux cotés de la cloison ou seul le coté dans ma chambre?

    Merci d'avance pour vos conseils..
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Caroline,

      Les bruits d'impact sont les plus difficiles à corriger car ils peuvent se transmettre dans toute la structure, et assez loin dans le bâtiment, selon le mode constructif mis en oeuvre à la construction du bâtiment. C'est pourquoi il est difficile de les corriger après coup sad et il est plus facile de les atténuer en traitant du côté de la source du bruit, donc chez vos voisins (

      Comme cela n'est pas toujours faisable si le voisinage ne se sent pas concerné, si vous souhaitez isoler votre chambre des bruits des appartements voisins, il n'y aurait que la solution d'isoler l'ensemble des parois afin de désolidariser les parois de la chambre des parois existantes (création d'un faux plafond isolé et isolation phonique des parois verticales notamment).

      Pour le faux plafond, si la configuration le permet, optez de préférence pour un plafond autoportant, désolidarisé du plafond existant, ce qui donne les meilleures performances d'isolation : http://www.toutplaco.com/Fiches-p...ose/Realiser-un-plafond-sur-montants. Si la configuration des pièces ne permet pas de faire un plafond autoportant, choisir des suspentes antivibratiles pour réduire au minimum les transmissions sonores au faux plafond.

      Pour les murs, si vous disposez de peu d'espace, il faudrait viser un système mince tel le système Optima Sonic pour les parois dites légères (https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf ) ou, s'il s'agit de parois lourdes (support béton plein par exemple), opter pour la mise en oeuvre d'un isolant GR32 en 45mm sous ossature métallique (cf. page 8 sous ce lien : https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf ).

      Bon courage pour les travaux !
  • jp 31

    Il y a 1 an

    bonjour
    je vis dans une maison avec en bout de jardin une départementale de plus en plus passante cela devient pour moi très desagréable dans le jardin ces bruits de voitures me saoulent rapidement à l’intérieur malgré des fenêtres en double vitrage j'entends quand même ces bruits pas très fort bien sur mais qui moi me dérangent et m’empêchent de me detendre. j'avais envisagé un mur anti bruit en clôture est à votre avis une solution?pour éviter ce phénomène de vibrations.
    merci
  • Delphine

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Nous venons de rénover entièrement notre appartement (immeuble de construction des années 1940-50). L’une des chambres se trouve désormais mitoyenne à la cuisine et, perpendiculairement, à une salle de bain. Les gaines techniques et la chaudière de trouvent donc dans ces cloisons, qui produisent de ce fait beaucoup de bruit. L’entrepreneur a ajouté une paroi d’isolation sous le BA13, mais cela ne suffit pas à éviter le ronronnement de la chaudière et les bruits découlement d’eau.
    Que pourrions-nous faire pour résoudre ce problème ?
    Merci par avance de votre réponse.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Delphine,

      C'est dans le choix de la performance phonique des cloisons qu'il aurait fallu viser de plus hautes performances, en optant pour des cloisons spécifiques pour les gaines techniques par exemple ou pour des solutions à double parement d'épaisseurs différentes pour "casser les ondes" différemment (par ex. BA10 + BA13).

      Selon le type de cloison réalisée, vous avez peut-être la possibilité de doubler le parement plâtre par la mise en oeuvre d'une plaque spécifique acoustique avec sa sous couche phonique (gain d'affaiblissement jusqu'à 5dB : http://www.placo.fr/Solutions/Inn...s-phares/Solutions-Placo-R-Phonique) ou pour une mise en oeuvre de solution acoustique mince tel le système Optima Murs avec laine Optima Sonic sur parois dites légères (cloisons sur ossature métallique) ou GR32 en 45mm sur parois lourdes (béton plein par exemple) : cf pages 8 et 9 sous ce lien : https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf

      Vérifiez également que la chaudière est fixée sur plots antivibratiles et que les tuyauteries sont fixées à l'aide de fixations isophoniques (collier avec joint caoutchouc) pour limiter les transmissions à la paroi support.

      Bon courage happy
  • gnaba

    Il y a 2 ans

    bonjour à vous, j'ai ouvert une salle de répétition au rez de chaussée d'un étage. le traitement acoustique a été fait avec des matelas de 7cm posé au mûr et du contre plaqué de 5 cm sur le matelas. j'ai aussi une moquette au sol. le soucis est que les voisin se plaignent du son . comment diminuez les vibrations émises par les caissons de basse?
    cordialement
  • sadabdou

    Il y a 2 ans

    Bonjour

    J'ai acheté un appartement en 2014, après emménagent j'ai constaté une forte nuisances en provenances de mes voisins de dessus ( bruits de pas, chaises tirées, aspirateurs, essorage machine à laver , lleur voix et télé !

    Nous ne dormons plus depuis 6 mois

    Je vous remercie par avance de l'aide que vous pourrez m'apporter.
  • GiuliaC

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    notre famille possède un restaurant et nous avons un énorme problème de bruit lorsque la salle est complète. Y-aurait'il des dispositifs pour absorber le bruit sans pour autant faire des travaux?

    Merci d'avance.
  • Morgan

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Nous avons pour projet de réhabiliter un bâtiment en friche pour en faire un bar éphémère, ou des concerts seront organisé. Nous sommes une association et nous n'avons pas énormément de budgets.

    La salle fait 180 m2, et sur les côté il y'a 3 panneaux de fenêtres.

    Nous souhaiterions isoler le bâtiment pour pas gêner les voisins. Les premiers immeubles se trouvent à 100m.

    Que pouvez-vous nous conseiller? Quel type de fenêtres utiliser? Quels sont les matériaux les moins couteux?

    Merci d'avance
  • benjamin

    Il y a 2 ans

    bonjour
    Je cherche à isoler une grande pièce de restaurant vitré à 70%, capacité de clientèle 40 personnes, plafond avec poutre apparente hauteur : environs 3m.
    actuellement toutes les tables sont recouvertes de nappes ce qui effacent l'effet echo. Mais nous sommes amené à les enlever, la pièce devient alors désagréable en terme de réverbération phonique.
    Avez vous une solution ?
    merci
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Benjamin,

      Il vous faut prévoir une correction acoustique dans votre restaurant afin de limiter la réverbération des sons sur les parois et donc de diminuer le niveau sonore de votre restaurant. Pour ce faire, vous avez la possibilité de prévoir :
      - un faux plafond à base de dalles acoustiques, s'il est envisageable de masquer les poutres apparentes blunk (dalles de plafond Fidji par exemple)
      - des panneaux d'absorption acoustique à fixer sur les murs (panneaux Acoustiroc par exemple)

      Ces dalles et panneaux existent en différents coloris pouvant participer à la décoration du restaurant. Pour juger de l'importance de la correction phonique à prévoir, la réalisation d'une mesure du temps de réverbération dans le local serait nécessaire (trop de correction peu devenir désagréable pour certaines personnes qui se sentent alors "oppressées"blunk. Vous pouvez vous adresser à un bureau d'étude acoustique ou acousticien pour la réalisation.

      Cordialement.
  • Sandy

    Il y a 2 ans

    Bonjour à tous,

    C'est vers tous que je me tourne car je suis franchement désespérée de cette situation.
    Pour faire court : achat d'une maison mitoyenne RT2012. Livraison en 2016. Fortes nuisances en provenances de nos voisins mitoyens > escaliers, bruits de pas, chaises tirées, aspirateurs, essorage machine à laver mais le plus difficile à vivre > entendre dans notre chambre leur voix et télé !
    Alerte du promoteur. 6 mois après l'alerte, et suites à nos relances,
    il décide de faire un test accoustique réalisé en 10 min. Test en notre défaveur. Évidemment ! Le conducteur de travaux à lui même entendu la voix des voisins mais le test étant négatif, il ne fera rien.
    Que faire ?
    Nous ne dormons plus, le bruit rend fou.

    Je vous remercie par avance de l'aide que vous pourre m'apporter.
    • Nitrof

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Vous pouvez consulter le site du CIDB qui indique les démarches à suivre (contact, lettre type etc.) en cas de nuisances sonores et selon différents cas de figure.
      Cordialement
  • Dep71

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Je suis adhérente et bénévole d'une association. Nous louons des locaux qui servaient auparavant de salon d'esthétique. Les pièces cabines sont petites et sans fenêtre. Nous avons plusieurs thérapeutes qui occupent ces pièces mais autant dire que l'isolation phonique est inexistante et que coté discrétion, c'est zéro ! Nous avons peu de moyens mais souhaiterions isoler un maximum les cabines. Pouvez-vous me conseiller ? Pensez-vous que les plaques utilisées dans les studios d'enregistrement peuvent convenir ?
    Merci par avance de votre réponse.
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Dep71,

      Les plaques généralement utilisées dans les studios sont des plaques pour la correction acoustique et donc non pas pour éviter de percevoir les bruits venant de l'extérieur (là c'est une isolation thermo-acoustique qui peut le faire) mais pour éviter les phénomènes de réverbération des sons qui "pollueraient" l'enregistrement musical blunk

      Pour une isolation phonique en rénovation, il faut savoir que les bruits se transmettent d'une pièce l'autre non seulement par les parois mitoyennes mais également par les parois latérales (murs perpendiculaires, sol, plafond). De fait, le meilleur résultat d'ensemble est donc plus le plus souvent obtenu en réalisant une isolation de type "boîte dans la boîte" en isolant l'ensemble des parois. Le principe est de positionner un isolant phonique entre les 2 masses que constituent la cloison existante et le nouveau parement mis en oeuvre. La laine ainsi prise entre les 2 parois joue un rôle amortisseur permettant d'amortir l'onde sonore et le parement additionnel permet de casser l'onde résiduelle.

      Comme les cabines sont petites, vous ne pouvez prévoir une isolation trop épaisse. Du coup, vous pourriez peut-être envisager une isolation de type Optima Sonic. Il s'agit d'un système permettant d'obtenir un affaiblissement de la nuisance sonore sans trop rogner sur la surface habitable des pièces puisque son encombrement est d'environ 5cm. Ce type de solution peut donc s'envisager facilement sur l'ensemble des parois . Il s'agit d'un système sous avis technique que vous trouverez disponible sur le site du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment : http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS09-J/AJ110946_V1.pdf Vous trouverez les schémas à partir de la page 21. L'isolation phonique possible à obtenir varie selon la nature de la paroi à isoler. Vous pouvez retrouver les affaiblissements par type de paroi dans cette documentation : https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf

      Les niveaux d'affaiblissement phonique peuvent être améliorés de l'ordre de 3dB en remplaçant la plaque de plâtre standard par une plaque à isolation acoustique renforcée de type Placo phonique (ou équivalent).

      D'une manière générale, les résultats acoustiques obtenus vis à vis des bruits extérieurs sont dépendants d'un bon calfeutrement de l'ensemble des parois constituant la pièce y compris les parois vitrées et les portes. Le soin apporté à la mise en oeuvre est primordial : là ou l'air passe, le bruit passe aussi. Pour l'intimité des cabines, il faudra donc peut-être aussi envisager le changement les portes pour les remplacer par des portes isophoniques (ou prévoir un capitonnage intérieur mais dans ce cas, il faut aussi des joints efficaces.

      Cela représente tout de même un budget conséquent et en tant que locataire, il vous faut l'autorisation du propriétaire pour réaliser les travaux sous peine qu'il vous demande de tout déposer à votre départ sad

      Cordialement.
  • Joëlle

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Je viens de visiter une petite maison de 30m2 avec une sorte de mezzanine qui fait presque le surface du bas moins l'escalier. En haut il n'y a pas de porte. Je compte y loger avec mon fils de 3 ans qui est assez sensible au bruit. Comment puis je isoler phoniquement cette pièce? Si j'ai l'autorisation du propriétaire, quelle sorte de cloison ou moyen de fermer puis je utiliser?
    Merci par avance de votre réponse.
    Joëlle
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Joelle,

      Vous ne pourrez pas obtenir d'affaiblissement phonique significatif sans réaliser un cloisonnement complet de la mezzanine afin d'en faire une pièce "coupée" de l'ambiance du reste de la pièce. Cela nécessite donc :
      - soit de réaliser des cloisons légères sur ossature métallique pour fermer la mezzanine + mettre en oeuvre une porte isophonique + chassis vitré fixe pour garder de la luminosité dans la pièce,
      - soit de réaliser une paroi séparative de type "verrière" pour conserver la luminosité à la pièce (mais le budget sera sans doute supérieur).

      Quelle que soit l'option choisie, il faudra s'assurer que la structure porteuse de la mezzanine est suffisamment dimensionnée pour recevoir cet aménagement. Vous ne pouvez réaliser les travaux sans autorisation de votre propriétaire sous peine qu'il vous demande une remise à l'état initial le jour où vous quitterez ce logement.

      Cordialement.
  • Marjoamine

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Nous avons emménagé en tant que locataire dans un nouvel immeuble (construction finie en juin 2016), composé de 3 appartements. Un au rdc, un 1er étage et un autre 2e étage. Nous occupons l'appartement du 1er étage. Nous entendons tous les bruits (bruits de pas, chasse d'eau, douche, déplacement de meubles, les voix des voisins) du rdc ainsi que du 2e étage. Dans notre appartement ça résonne fort dans certaines pièces ainsi que dans le couloir. Nous ne savons pas ce que nous pouvons faire pour atténuer le bruit
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Marjoamine,

      S'agit-il d'une construction neuve ou d'une rénovation ? Je sais que les niveaux d'isolement sonore de la réglementation acoustique ne sont pas très élevés mais votre description laisse perplexe !

      S'il s'agit d'une construction basée sur la RT2012, le propriétaire a dû recevoir une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique et il dispose d'une année après la remise des clés pour signaler tout défaut d'isolation acoustique au constructeur/promoteur. Il faut donc vous tourner vers votre propriétaire au plus tôt pour dénoncer ce défaut d'isolation phonique. Si vous subissez ces nuisances, il en est sans doute de même pour vos voisins. Les avez-vous rencontrés pour parler de ce problème ? Ils peuvent eux aussi se tourner vers leur propriétaire.

      Cordialement.
  • Elias nassim

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Je vie dans immeuble au 6 eme et dernier étage des années 78, j'entends parfois des bruits de parole ou de rire de mes voisins du dessous, dans tout notre appartement, a savoir que celui ci et juste au dessus d'un appartement bien plus grand. comment pourrais je procéder pour réduire ce bruit ?

    Par avance merci
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Elias Nassim,

      L'isolation d'un sol d'appartement en rénovation est complexe car l'épaisseur d'isolant possible à mettre en oeuvre reste limitée du fait des accès porte d'entrée et portes intérieures (même si elles peuvent plus facilement être recoupées blunk).

      Il est donc très difficile d'obtenir un isolement suffisant sans dépose éventuelle du plancher pour isoler entre les 2 étages et encore, cela dépend de la structure des planchers et du système constructif mis en oeuvre pour cet immeuble.

      Il serait donc plus facile d'obtenir une isolation satisfaisante par la création d'un faux plafond isolé à l'aide d'un isolant acoustique (généralement un isolant souple fibreux de type laine minérale ou végétale de l'ordre de 100mm d'épaisseur) chez votre voisin du dessous :/

      Cela ne sera sans doute envisageable que s'il est propriétaire et souhaite également isoler son logement du vôtre. En bénéfice de son côté, cela permettrait également de diminuer les bruits d'impact et en améliorant l'isolation phonique de son logement, de valoriser ainsi son patrimoine.

      Cordialement.
  • cjp

    Il y a 2 ans

    Je trouve que ma maison est mal isolée accoustiquement parlant.
    lorsqu'il la tv fonctionne le son va jusqu'a la cuisine et à l'étage.
    que faire svp, sans rentrer dans les gros travaux
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour cjp,

      En terme d'obniprésence du son, il y plusieurs facteurs et cela dépend beaucoup de la conception de l'habitation et très souvent de la répartition des espaces et du traitement de la séparation de l'espace jour de l'espace nuit.

      Il peut bien sûr s'agir d'un manque d'isolation entre les pièces (cloisons platrières par exemple, portes isoplanes simples, absence d'isolation acoustique du plancher d'étage...) comme d'un problème de réverbération du son (absence de sources d'absorption du bruit). L'absence de mobilier par exemple peut renforcer l'effet d'écho dans une pièce. Les sources de diffusion du bruit dans une habitation sont tellement diverses qu'il est difficile de répondre précisément quant aux solutions possibles à mettre en oeuvre sans diagnostic préalable.

      A titre informatif, sachez que des cloisons séparatives isolées entre les pièces sont source de confort (ne pas oublier que les portes, si elles ne sont pas à âme pleine, constitueront un point faible dans les parois). La décoration quant à elle, en mettant en oeuvre des "surfaces d'absorption" peuvent limiter la réverbération des sons (tentures, coussins, mobilier).

      Voilà les quelques pistes de réflexion que je peux seulement vous donner.

      Cordialement.
  • Ade

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Nous avons récemment acheté un appartement en RdC. Sur le même pallier se trouve un cabinet medical, le couloir et le hall d'entrée résonnent énormément et nous entendons tous les vas et viens. Quelle solution proposeriez vous?
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Ade,

      Il faudrait faire mesurer la réverbération du bruit dans le hall d'entrée et le couloir d'accès pour pouvoir prévoir les solutions de correction acoustique à mettre en oeuvre dans ces passages pour réduire l'inconfort ressenti.

      De votre côté, il faudrait définir précisément par où vous arrivent les bruits. Même si un mur est bien isolé, si la porte qu'il comporte n'a pas de capacité d'isolement acoustique, le bruit profitera de la faiblesse de la porte pour passer (mieux vaut prévoir des portes pallières à isolation acoustique, généralement des portes à âme pleine). Il en est de même pour l'étanchéité à l'air de la porte : là ou l'air passe, le bruit passe aussi ! Vérifiez que les joints de votre porte pallière ne sont pas défaillants.

      Bon courage.
    • Ade

      Il y a 2 ans

      Merci de votre réponse. La porte pallière est une porte blindée, nous l'avons fait raboter lors des travaux de rénovation ( pose de parquet par dessus le carrelage existant) et elle semble bien ajustée, nous avons tout de même changé le joint du bas de porte pour augmenter l'étanchéité Le principal soucis, à mon avis , est le carrelage du hall d'entrée, et la hauteur sous plafond. Le mur mitoyen est un mur en placo. L'isolation est pê défaillante de ce côté là.
  • michelle yuri

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Je voudrais acheter un studio en rez-de-jardin ancienne loge de gardien et je me suis rendue compte qu'il y a par des moments un bruit soutenu de fond provenant du système de chaudière et chauffage de l'immeuble se trouvant au sous-sol juste en-dessous de chez moi lorsque ça se met en route, il s'agit d'un bruit par intermittence mais je ne sais ni combien ça dure ni quand ça peut reprendre. Je me demande si le bruit ne passe pas plutôt par les bouches d'aération?...Il y a-t-il un moyen d'isolement contre ce bruit?... Merci beaucoup par votre réponse cela m'aiderait beaucoup!!!
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Michelle,

      Tout dépend du système constructif mis en oeuvre. D'une part, il peut s'agir du bruit émis par la chaudière et ce bruit "aérien" passe au travers des parois et gaines techniques. D'autre part, vous pouvez également être confrontés à des bruits de vibrations si la chaudière n'est pas mise en oeuvre sur blocs antivibratiles (Silent Bloc par exemple). Du coup, les vibrations lorsque la chaudière se met en route sont transmises à la dalle et se répercutent dans les parois porteuses du bâtiment. Elles vont parviennent donc par l'ensemble de la structure du bâti.

      Pour se protéger de la provenance des bruits sans savoir comment il vous parvient, vous n'avez d'autre solution que de réaliser un système d'isolation de type "boîte dans la boîte" en isolant l'ensemble des parois. Aussi, l'idéal serait de faire réaliser une étude acoustique afin d'étudier le bâti et le cheminement du bruit dans les parois. Après mesures et diagnostic du bâti, l'acousticien serait en mesure de vous recommander des solutions adaptées à votre problématique. Si vous lui confiez les travaux, n'oubliez pas d'assortir votre commande d'une obligation de résultat.

      Cordialement.
  • amigo

    Il y a 2 ans

    bonjour,j'habite un pain pied de 130m2 à 100m d'une route passante,et j'ai l'impression que le bruit vient des combles non aménagé (charpente w),ca fait un bruit de raisonnement,jai limpression que mes combles font office de caisson de raisonnence,dans les gites il y a déja de la laine de verre de 260mm,y a t'il un moyen de remédier a ce probleme?Merci par avance.
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Amigo,

      Comme vous occupez une maison de plain-pied, assurez-vous que les doublages de murs soient bien fermés en partie haute (partie débouchant sur les combles). En effet, les règles de l'art (DTU 25.41 relatif aux ouvrages en plaques de plâtre et DTU 25.42 relatif aux complexes de doublages) requièrent la fermeture des doublages en partie haute par le parement de plafond lorsqu'il s'agit de combles perdus. L'isolation posée au plafond vient alors calfeutrer le haut des doublages assurant à la fois l'isolation thermique et l'isolation acoustique. Pour information, l'isolation doit recouvrir l'ensemble du plancher de façon continue et remonter jusqu'à la panne sablière en prenant soin de ne pas obstruer les orifices de ventilation du comble lorsque la ventilation s'effectue depuis les rives basses de couverture.

      Sur les chantiers en rénovation de maisons de plain-pied, on s'aperçoit souvent que les doublages sont ouverts sur l'air du comble perdu ou des faux combles, ce qui pose forcément un problème de calfeutrement thermique et acoustique. Si le haut des doublages n'est pas visible depuis le comble, il vous faudra peut-être vérifier par l'extérieur en déposant quelques éléments de couverture pour ce faire.

      Sinon, suivant le classement au bruit de la route jouxtant votre logement, le niveau d'isolement acoustique de la toiture n'est peut-être pas suffisant. Vous pouvez vérifier le classe de bruit de cette route auprès de la préfecture de votre lieu d'habitation. L'isolement acoustique à prévoir sur chaque façade de l'habitation est fonction de la classe de bruit de la voie : voir l'isolement requis selon la classe de bruit dans l'article dédié https://www.toutsurlisolation.com...ns-le-neuf/Reglementation-acoustique

      Cordialement.
  • Martine

    Il y a 2 ans

    Nous avons une maison ancienne (grès extérieur et dalle de platre sur vide d'air à l'intérieur) . Notre cuisine (25 m2) résonnait beaucoup. Mon mari a refait l'isolation : placo et laine de verre de 15 cm, pensant résoudre ce problème.Or c'est pire qu'avant. Que faire ?
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Martine,

      La problématique que vous rencontrez relève davantage de la correction acoustique que de l'isolation acoustique :/
      Pour corriger l'effet de réverbération des sons dans votre cuisine, il aurait fallu prévoir une paroi "absorbante" pour atténuer l'effet d'écho (un faux plafond par exemple avec une laine de verre ep. 100mm, revêtue d'un voile confort (pas de revêtement Kraft mais voile de verre noir par ex.), fixée à l'arrière d'un parement perforé à 19% (plaques décoratives de type Rigitone ou équivalent, habillage bois, etc.).

      Les travaux d'isolation thermique que vous avez engagé ne sont toutefois pas "perdus" puisqu'ils vous permettront d'améliorer votre confort thermique et de réaliser des économies d'énergie sur le long terme. Il faut désormais corriger le problème de résonance que vous connaissez via la mise en place d'une paroi d'absorption acoustique.

      Cordialement.
  • daisy

    Il y a 2 ans

    nous avons depuis 3 an une resonnance dans la maison nous avons couper l electricite toujours le bruit qui nous empeche de dormir resonnance bruit de moteur assez sourd rien ni fait bouchon dans les oreilles le premier voisin est a 100 m que faire pour cesser ce bruit
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Daisy,

      Couper la source d'énergie était un bon moyen de s'assurer que le bruit ne provenait pas d'un des équipements du logement (chaudière, système de ventilation, etc. blunk Vous avez donc bien l'assurance qu'il s'agit d'un bruit provenant de l'extérieur.

      En complément de la réponse de Paule, vérifiez également qu'il n'existe pas un système de chauffage avec pompe à chaleur à proximité de votre habitation. J'ai le souvenir d'une pompe à chaleur à proximité de notre chambre qui nous donnait l'impression d'être dans une cabine de bateau avec le bruit qu'elle produisait. La fixation de la pompe sur blocs anti-vibratiles a permis de réduire la transmission des vibrations à la dalle support et un "cloisonnement" (mur anti-bruit) entre les deux parcelles a fait le reste afin que cela ne nuise plus autant à notre tranquillité. Faîtes le tour des habitations voisines de préférence en soirée car en journée les bruits environnants seront trop présents et ne vous permettront pas d'identifier facilement la source.

      Bon courage.
    • lagadec

      Il y a 2 ans

      j'ai exactement le meme probleme de bruit exterieur et je ne vois pas d"ou ça vient avez vous trouvé une solution si oui dites le moi merçi
    • Paule

      Il y a 2 ans

      bonsoir , contactez vos voisins , c'est peut-être une chaudière en sous sol qui n'est pas sur des tampons isolants .C'est en contactant mes voisins que j'ai appris l'existence de leur chaudière qui a + de 30 ans et qui vibre sans discontinuer , si c'est le cas ils devraient être compréhensif avec vous .
  • Emilie

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    j'ai acheté un appartement dans une copropriété (date de construction 1950).
    Je suis au 1er étage et suis dérangée par les bruits de vie de ma voisine du 3ème!
    L'appartement entre le sien et le mien est vide et je pense que cela fait caisse de résonance.
    Je lui en ai parlé Xfois mais aucun changement. Hormis un problème de comportement, voir d'éducation, je pense qu'il y a aussi un problème de structure des logements. Que puis je faire pour ne plus l'entendre?

    Cordialement,
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Emilie,

      C'est un problème récurrent dans des logements anciens non isolés. Si votre voisine ne peut comprendre la nuisance qu'elle engendre, il vous faut envisager d'isoler votre logement des autres logements. Toutefois ,comme dans ces immeubles anciens les bruits d'impact résonnent dans l'ensemble de la structure du bâti, vous n'aurez pas d'autre choix que d'envisager l'isolation acoustique de l'ensemble des parois en réalisant une isolation de type "boîte dans la boîte" afin de désolidariser les parois de votre logement de la structure globale du bâtiment. Cela se fait par la pose d'un isolant fibreux sous ossature métallique avec un parement en plaques de plâtre standard type BA13 ou à isolation acoustique renforcée (Placo Phonique ou équivalent). Dans ce système dit "masse-ressort-masse", l'isolant fibreux (origine minérale, végétale, etc.) permet de jouer un rôle absorbant des ondes sonores.

      L'idéal lorsque l'ensemble du logement est à isoler serait d'avoir un bilan acoustique afin de mesurer la nuisance et d'étudier le cheminement des bruits dans la structure du bâti. Ce diagnostic acoustique (acousticien ou bureau d'étude acoustique) permettrait d'avoir des solutions adaptées à votre logement et au niveau d'exigence d'isolement que vous avez (nous ne sommes effectivement pas tous égaux face au bruit blunk).

      Cordialement.
  • mimi974

    Il y a 2 ans

    Bonjour

    Ma maison de 90m2 de 2006 constituée d'un rez de chaussée de 60m2 avec 3 pieces et sanitaires et un étage avec escalier ouvert menant à 2 chambres, salle de bains et wc, manque d'insonorisation.

    Tous les bruits du rez de chaussée robinets d'eau, manipulations objets dans cuisine, télévision, sont amplifiés et l'inconvénient est qu'ils parviennent au 1er étage, dans les chambres et la salle de bain.

    On entend plus la TV au 1er étage que devant celle ci au rez de chaussée, effet de résonance.

    L'escalier qui mène au 1er étage est ouvert avec 1 palier sans plafond, donc grande hauteur jusqu'au niveau du toit a environ 4 m.

    Toute la maison est carrelée et doit le rester je vis à l'île de La Réunion les portes et fenêtres sont ouvertes en permanence.

    Parmi les solutions, insonoriser les 2 chambres, (10m chacune) toutes les parois intérieures sont en placo plâtre, et fermer l'accès au 1er étage pas par une porte car c'est impossible, mais pendre un rideau épais, c'est un peu dommage car on perdrait la vue sur l'escalier et le grand espace éclairé au dessus du palier et ses hauts murs, qui mène au 1er étage.

    Tous les murs sont blancs, recouverts d'une simple peinture.

    Merci pour vos conseils





    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Mimi974,

      Pour limiter l'effet d'écho subi dans les chambres, il faudrait aussi faire de la correction acoustique dans votre maison. La réverbération des sons est certainement accentuée par la présence d'un plafond cathédrale sad
      La mise en place de parois "absorbantes" permettraient de corriger cette nuisance.

      Faites appel à un acousticien ou bureau d'étude acoustique. En mesurant la réverbération existant dans votre logement. Il pourra déterminer la surface de paroi absorbante à prévoir pour un meilleur confort (la surface d'absorption acoustique est déterminée suivant le temps de réverbération).

      La création de paroi de correction acoustique s'effectue en plaçant une laine minérale semi-rigide nue ou revêtue d'un voile de verre à l'arrière d'un parement perforé : plaques de plâtre décoratives spécifiques (Rigitone ou équivalent), panneaux de bois ajourés...

      Pour l'isolement de vos chambres, n'oubliez pas de changer les portes (s'il s'agit de portes standard isoplanes) pour des portes acoustiques à âme pleine. Les portes standard sont généralement des portes alvéolaires servant uniquement à fermer la pièce. Une telle porte constituera un pont phonique qui dégradera le bénéfice attendu des travaux d'isolement acoustique prévus pour les chambres.

      Bons travaux !
  • Nana 02

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Nous avons acheté une maison individuelle à la campagne et je me suis rendue compte que lorsque la porte d'entrée est bien fermée ainsi que toute les fenêtres, on entend tout ce qui se passe dans notre maison et tout ce qui se dit à facilement 5 m de la porte d'entrée de l'extérieur !!!! Imaginez donc quand ils y a des cris d'enfants !!!!! De même, ma chambre est collée à la salle à manger salon et cuisine (tout est ouvert), on entend vraiment tout comme si il n'y avait pas de cloison, impossible de dormir lorsqu'il y a quelqu'un !!!!!
    Pourquoi c'est comme ça ..... je m'inquiète et c’est vraiment très embétant .... que puisse envisager de faire svp ?? Un très grand merci pour votre aide !!!!
    Est ce que je dois penser que ma maison est très mal isoler du froid ??? sad sad sad sad
  • Danicole

    Il y a 3 ans

    Bonjour, nous avons une pièce que nous appelons fausse véranda. Dimension
    L9 m x L5 m, plafond en pente (le plus haut 3.5m le plus bas 2.30)
    Si je peux m'exprimer ainsi, un L en pierre, un L avec vitre ; au plafond, un velux ; au sol, du carrelage.
    Cette pièce est fort agréable, c'est notre pièce de vie, on a vu sur le jardin, mais il y a trop de résonance.
    Nous sommes prêts à faire des travaux d'amélioration, peut-être refaire nos revêtements muraux. Pouvez-vous nous conseiller. J'ai entendu parlé de piège à son, genre tableau esthétique, mais comment déterminer leur emplacement. Bien cordialement.
  • Again

    Il y a 3 ans

    J'ai acheté une maison à la campagne dont les murs très épais sont en terre, briques cuites, galets, dont le niveau sonore ambiant était de 16 décibels. Donc, très calme. Depuis 2010, accolées aux buses d'eaux pluviales longeant le mur Est de ma maison, ont été posées 2 conduites d'eau dont l'une est d'amenée d'eau d'une pression de 10 bars, et l'autre de distribution d'une pression de 4 bars dans une tranchée à un mètre de profondeur. Sons et vibrations se propagent dans le sol et par les murs. Y-a-il un isolant pour empêcher ces nuisances à mettre au niveau des conduites ? Ou faut-il isoler sol et murs ou peut-on mettre un résonateur pour absorber bruits et vibrations ? Merci de bien vouloir me répondre.
  • Benoit Annecy

    Il y a 3 ans

    Bonjour
    mon immeuble date de 1930. je suis au 1er etage. Lors de notre renovation en 2015, nous avons inversé la destination des pieces et l'ancienne cuisine est devenu la chambre.
    mais nous entendons les voix des voisins du dessus qui sont dans leur cuisine à priori (pas ceux du 2nd qui ne sont jamais la, mais ceux du 3ème...) et meme leur machine à café le matin à 6h30 !
    nous avons fait installer un plafond acoustique (placo + laine) mais cela a été inutile. utile pour les chocs quand ceux du 2nd sont la mais pas les voix des autres.

    Le bruit a l'air de passer via les gaines techniques (chauffage / eau et ventil) qui sont adjacentes à la pièce. contruite en brique mais vraisemblablement pas isolées à l'intérieure...

    Nous ne pouvons pas obstruer ces gaines à l'interieur au niveau des tetes de dalle à priori)
    quelle solution pourrait on mettre en oeuvre ?

    Merci de vos conseils précieux
  • Nico

    Il y a 3 ans

    bonjour,
    je loue un F2 dans une résidence rénové et la chambre à un sérieux souci d'isolation phonique, rien que le fait de tousser dans la pièce résonne dans les oreilles comme des cymbales. Comment pourrai-je atténuer cette effet des plus désagréable?
  • Céline

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    J'habite un appartement neuf de 55m² en rez de chaussée.
    Dans les toilettes passe un gaine technique des évacuations des eaux usées de la résidence. Celle ci est accessible par une trappe dans les toilettes.
    Lorsque les voisins du dessus tire la chasse d'eau, l'eau vient claquer très fort et raisonne dans la gaine, ce qui nous réveille la nuit. Nous l'entendons depuis notre chambre porte fermée.

    Je me suis retournée contre le promoteur qui a fait passé un acousticien qui a détecté un problème au niveau du bruit de cette gaine technique.

    Le promoteur a fait venir des techniciens pour isoler cette gaine: ils ont mis de la laine de verre.
    Le problème persistant, ils sont revenus pour mettre des plaques d'isolant et mettre de la laine de verre autour des tuyaux.
    Sauf qu'à ce jour, le bruit est toujours présent: lorsque les voisins tirent leur chasse d'eau cela fait un bruit très sourd et cela raisonne toujours (comme si il y avait de l'orage).

    Nous avons recontacté le promoteur, qui ne nous propose pas d'autre solution.

    Que pouvons nous faire pour isoler au mieux cette gaine technique ?

    Cordialement
    • alarig

      Il y a 3 ans

      Si c'est possible ,changer la descente de PVC et la passer en fonte
      Ou ,vu que le bruit se neutralise par la masse ; positionner une feuille de plomb autour de la chute .
    • Kiwi

      Il y a 1 an

      Bonjour j'ai le le problème Céline a tu réussi à trouvée une solution
  • romain

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    Je viens d'acheter une maison BBC en ossature bois, nous avons un problème de raisonnance quand le voisin met en marche sa musique alors que nous ne sommes pas mitoyen ( à peu près 4.5 m entre les 2 murs ). En effet, nous entendons ses basses ( parfois très très fortement ) alors que dehors, entre les 2 maisons, nous n'entendons presque pas sa musique. une ressent même la raisonnance sur les murs lorsqu'on pose la main dessus.

    Est - ce ca fait caisse de raisonnance entre les 2 maisons ou est - ce que ca passe par le sol ? je ne sais pas quoi faire!!

    Que puis - je faire pour remédier à ce problème sans empêcher le voisin de mettre de la musique ?
    • Marguet

      Il y a 3 ans

      A vous lire, il semble bien que vous ayez un problème de "résonance"assez connu, surtout si les deux maisons côte à côte sont du même constructeur c'est à dire de même facture avec donc des fréquences de vibration voisines dans les graves ( mais pas seulement).
      La solution la moins chère serait de modifier les fréquences de la paroi de votre maison - en l'alourdissant par exemple d'une feuille de plomb ( peu esthétique malheureusement) OU - en la bardant de bastaings transversaux très solidement boulonnés sur votre façade. Comme tout se passe dans un espace étroit, entre les deux maisons, c'est encore ce qui se verra le moins une fois peint.
      Mais depuis la date de votre demande, peut-être avez-vus trouvé une solution…
  • cliscouet56

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    Récent propriétaire d'une maison BBC mitoyenne, je suis confronté à un problème, non pas de volume sonore mais par une amplification des sons "basse fréquence". Ainsi une diminution des basses sur l'ampli supprime cette nuisance.
    Quelle solution d'isolation préconisez-vous ? L'intervention doit-elle porter sur l'ensemble de la pièce ou uniquement sur le mur mitoyen ?

    Cordialement
    • frabrot

      Il y a 3 ans

      cliscouet56,

      2 phénomènes peuvent se produire dans ce type de maison BBC ayant une isolation très performante. Ton problème est certainement lié à une conjonction des deux.
      1) L'isolant thermique va absorber fortement les sons réfléchis sur les parois, toutefois, cela a une limite ... basse fréquence. Pas d'amplification, mais une limite d'atténuation donc, donnant cette sensation de basses fréquences plus fortes.
      2) Une petite gamme de fréquence est amplifiée, car l'onde sonore se réverbère entre 2 murs bien parallèles. C'est à dire qu'une fréquence entre littéralement "en résonance". C'est extrêmement courant puisque généralement, les pièces d'une maison sont parallélépipédiques à angles droits. En théorie, une pièce standard a au moins 3 fréquences de résonance principales. Plus la pièce est grande, plus ces fréquences sont basses. La solution : casser les symétries de la pièce (murs non parallèles, qq degrés suffisent). C'est ce qu'on fait pour les bonnes salles de spectacles. Les meubles sont parfois utiles pour mitiger cet effet. Vous noterez qu'une pièce avec et sans meuble a un comportement acoustique différent.
      En dernier recours, il existe des résonateurs qui peuvent absorber une fréquence spécifique, mais cela commence a devenir technique et peu standard dans une maison, cela dit, il y a des idées a développer.
  • chrilomi

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    J'ai aménager une petite salle dans une de mes caves. Carrelages au sol, mur plafonné et peint et une seule armoire pour éviter de perdre de la place. Le seul problème la résonnance est infernale avec 30 personnes. Que faire?
    Merci
    • sried

      Il y a 3 ans

      Bonjour
      J'ai eu le même problème, il faut prévoir au début de la construction la réverbération des parois. Après recherche, j'ai trouvé la formule comprenant les alpha sabine pour calculer le temps de reverbération. Certe un peu barbare mais très efficace. Sinon le principe est très simple, une masse lourde un ressort (lame d'air ou laine minérale) puis le mur. Pour ma part j'ai choisit de juste traité le plafond avec un faux plafond avec des plaques fibreuses. Et franchement l'écho a fortement diminué mais il me reste 2m10 de plafond au lieu de 2m30.
  • loule

    Il y a 4 ans

    bonjour je voudrait m'isoler de mes voisin qui fon du bruit de vie parler mes ca me dérange care je travail de nuit pouvez vous me conseiller un produit ou une metode je suis propriétaire
  • flo

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Mes voisins du dessus se plaignent du bruit chez moi, ça résonne dans mon appart, j'ai deux enfants en bas age, un qui crie bcp,qui courent parfois... Mes voisins du dessus disent qu' ils nous entendent comme s'ils étaient à côté. Comment pourrais-je isoler mon salon du bruit? J'ai du plancher au sol, mettre un autre revêtement par dessus atténuerait-il cette résonance ?
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Flo,

      Pour atténuer la propagation des bruits de voix chez vos voisins, le renforcement de l'isolation acoustique des parois mitoyennes pourrait apporter un peu plus de confort. Vous pourriez par exemple réaliser un faux plafond en l'isolant à l'aide d'un isolant fibreux qui permet d'absorber le bruit. La mise en oeuvre d'une plaque à isolation renforcée permettrait aussi d'améliorer le résultat de 3 dB, ce qui correspond à une division par 2 de la source de bruit. Toutefois, l'acoustique en rénovation est plus complexe à corriger du fait des transmissions latérales. La solution, suivant les types de construction et l'âge du bâtiment, résulte souvent de la création d'une "boîte dans la boîte" en isolant l'ensemble des parois pour couper l'appartement des appartements voisins (plafond, murs voire sol).

      Si votre appartement résonne, c'est qu'il manque de surfaces absorbantes. L'ameublement comme des éléments de décoration tels tapis et rideaux épais réduisent l'effet d'écho. En cas d'insuffisance de résultat, la création d'une paroi absorbante peut être une solution pour réduire la réverbération sonore dans la pièce. Elle se réalise en fixant une laine souple à semi-rigide (selon qu'il s'agit d'une paroi horizontale ou verticale), revêtue d'un voile confort, à l'arrière d'un parement perforé (plaque de plâtre perforée à au moins 17%, parement bois ajouré) ou d'un tissu d'ameublement (ex : Isoconfort 32 en 60 à 100mm).

      Cordialement.
  • Portail37

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    J'habite dans un appartement situé au-dessus du passage des voitures vers le parking. Un portail automatique a été installé (moteur à vis sans fin). Ce portail fait beaucoup de bruit. Le problème vient du fait que le montant du portail est fixé contre le mur. Le bruit du moteur se répand alors dans mon appartement via les murs. Quelle solution d'isolation préconisez-vous ?
    Merci d'avance,
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Portail31,

      Il s'agit en fait de vibrations dans la structure et ce sont malheureusement les bruits les plus difficiles à corriger en rénovation.

      Il aurait fallu que le montant du portail soit désolidarisé du mur pour éviter toute transmission dans la paroi.

      Signalez cette nuisance à votre syndic par lettre recommandée avec AR. Vous n'êtes peut-être pas le seul à subir cette nuisance. Interrogez vos voisins et regroupez-vous pour demander une intervention correctrice (mise en place d'une solution antivibratile si le montant est fixé dans le mur, désolidarisation du montant s'il s'agit un montant porteur).

      Cordialement.
  • JML

    Il y a 4 ans

    SOS réverbération
    nous somme un "église" évangélique sans trop de ressources, et notre temple notre lieu de prière est dans un ancien super marché.
    je ne vous raconte pas les problème acoustique que nous devons supporté.
    j'ai vraiment besoin de trouvé un matériaux peut cher et pratique pour changé un peut les conditions dans le locale qui est une véritable chambre de résonance
    merci de votre aide
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour JML,

      Vous pouvez créer des parois absorbantes afin de réduire la réverbération du son. Isolant souple à semi-rigide (suivant qu'il s'agit d'une paroi horizontale ou verticale) fixé au mur à l'arrière d'un parement perforé (plaque de plâtre avec perforation minimale à 17% ou parement de bois ajouré) ou d'une toile d'ameublement.

      Toutefois, pour pouvoir apporter un confort adapté au niveau de réverbération, il n'y a qu'une étude acoustique pour pouvoir définir précisément le taux d'absorption nécessaire à mettre en oeuvre. S'adresser à un bureau d'étude acoustique. Après mesures sur site, l'acousticien pourra vous proposer une solution adaptée à vos exigences de confort.

      Cordialement.
  • martine

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    la pièce à isoler est ma salle de séjour environ 30m2. J'entends des sons venant de chez mon voisin du dessus "télé, discours ou autre" j'entends également le bruit de leurs pas "pieds nus" boum,b oum...
    J'aimerais isoler les murs et le plafond. Je suis chauffée par radiateur "chauffage collectif de l'immeuble"
    Merci de me donner des informations
    Martine
    • loulou

      Il y a 4 ans

      bjr,
      vous ne pouvez pas vous isoler des bruits venant des voisins, ses bruits se propagent par les sol, les murs,les gaines de ventilation.votre logement est ancien est dans ce cas là il faudrait doublé les parois avec de la laine de verre et placo et pour le plafond idem avec une laine de verre de 300mm pour atténuer les bruits,donc l'investissement est conséquent sachant que cela doit être fait par un pro très sérieux.
      salutations
  • pic

    Il y a 5 ans

    Bonjour.
    Ma maison est neuve et les plafond ne sont pas encore isolés.
    Il y a un effet de résonance assez important. Est ce que le fait d'isoler le plafond peut réduire cet effet de résonance?
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Pic,

      Un isolant de type fibreux (fibre végétale, animale ou minérale) procurera à la fois une isolation thermique et une isolation acoustique par rapport aux bruits venant de l'extérieur.
      L'effet de résonnance dans une pièce quant à lui, peut être amélioré par l'aménagement de la pièce (mobilier, décoration : rideaux, coussins, tentures...). Si après aménagement, la réverbération sonore est encore trop importante, il faut alors envisager la mise en oeuvre de systèmes "absorbants" sur certaines parois : plafond et panneaux acoustiques sont des systèmes que l'on retrouve en aménagement professionnel. On peut aussi créer des "pièges à sons" en plaçant des panneaux d'isolant fibreux à l'arrière d'une toile décorative ou de panneaux de bois perforés et plaques de plâtre perforées (perforation minimale à 17%). Opter pour un isolant dont la performance d'absorption acoustique mesurée en alpha sabine sera le plus proche possible de 1 (absorption totale) sur l'ensemble des fréquences herztiennes entre 125 et 4000 Hz.
      Par exemple, un panneau de laine de verre nue type GR32 en 75mm a une qualité d'absorption faible sur les très basses fréquences à 125Hz (? =0.30) mais est très efficace sur les fréquences 250 à 4000 Hz (? =0.95 en moyenne). Il faut passer à une épaisseur de 100mm pour obtenir une nette amélioration sur les très basses fréquences (? =0.65 à 125Hz). Une laine de roche en 50kg/m3 a sensiblement les mêmes résultats sur l'ensemble de ce spectre sonore également en 100mm d'épaisseur minimum. Sinon un revêtement en panneaux de liège pourrait peut-être améliorer ce phénomène d'écho mais à la condition d'opter pour une épaisseur suffisante (le liège décoratif en 20mm d'épaisseur est insuffisant sur l'ensemble du spectre sonore) et il faut s'adresser aux fabricants pour obtenir l'alpha sabine par fréquence Hz selon les épaisseurs proposées.

      Cordialement.

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.