Faut-il un pare-vapeur pour l’isolation des combles ?

Le 11/1/2013

Le pare-vapeur empêche le cheminement et la stagnation de la vapeur d'eau dans les parois de la maison et évite ainsi les risques de condensation et à terme de désordres. Sa perméance est exprimée par son coefficient Sd (en mètres) : plus la valeur Sd est élevée, moins le produit laisse passer de vapeur d’eau.

Pare-vapeur : définition

Le pare-vapeur est une feuille ou membrane qui, selon sa perméance, réduit ou évite les transferts de vapeur d’eau dans les parois. Toujours posé côté chauffé, entre l’isolant et le parement de finition, il permet de limiter les risques de condensation dans les parois, source d’inconfort et à terme de pathologies nuisibles aux occupants comme au bâti (moisissures et pourrissement des bois). Il peut également assurer la fonction de membrane d’étanchéité à l’air aujourd’hui requise par la Réglementation Thermique 2012 .

Quand est-il nécessaire de prévoir un pare-vapeur en isolation des combles ?

Pare-vapeur Combles aménagés

En couverture traditionnelle à petits éléments à emboitement telle que tuiles, ardoises ou bardeaux, les DTU Couverture (série 40) imposent la mise en œuvre d’un pare-vapeur en sous face de l’isolation.
Pour être efficace, il doit être indépendant et continu sur l’ensemble de la paroi. S’il est traversé par des gaines électriques ou de ventilation, celles-ci devront être étanchées à leur pourtour à l’aide d’un adhésif adapté et durable pour assurer la continuité du pare vapeur.

En combles aménagés neufs ou en réfection complète, la pose d’un écran de sous toiture HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d’eau) est demandée par le CPT n°3560. Un pare vapeur indépendant et continu sur l’ensemble des parois du comble doit venir compléter l’isolation côté intérieur. Il permet également d’assurer l’étanchéité à l’air aujourd’hui requise par la réglementation thermique. En rénovation, l’étanchéité à l’air côté intérieur doit également être assurée par une membrane indépendante. Cette membrane peut donc être un pare vapeur indépendant posé en continu en sous face de l’isolant de Sd minimal de 18m ou tout pare vapeur sous Avis Technique validant son usage pour cette application. La valeur Sd du pare vapeur varie aussi en fonction de la situation géographique de l’habitation (climat de montagne).

En maison MOB , le DTU 31.2 exige qu’un pare-vapeur indépendant et continu soit posé sur l’ensemble de l’enveloppe du logement ou du bâtiment chauffé. Le pare-vapeur devra en effet protéger l’isolation et la structure des transferts de vapeur d’eau.
Il est indispensable :

  • sur plancher
  • sur vide sanitaire, sur les parois verticales,
  • sur les rampants de combles aménagés,
  • en plafond sous comble perdu
  • et entre un local chauffé en permanence et un local non chauffé ou chauffé par intermittence.

La valeur Sd de ce pare-vapeur dépend du type d’ouvrage de revêtement extérieur ainsi qu’en fonction des conditions climatiques (climat de plaine ou climat de montagne). En climat de plaine, lorsqu'une lame d'air ventilée sur l'extérieur existe derrière le revêtement extérieur, on optera pour un pare vapeur souple intérieur d’une valeur Sd minimale de 18 m (perméance inférieure ou égale à 0,005 g/m2 .h.mmHg) ou tout pare vapeur sous Avis Technique validé pour un usage en MOB. En l’absence de lame d’air à l’arrière du revêtement extérieur (par exemple doublage isolant en matériau de synthèse relevant d’un Avis Technique de mise en œuvre), la valeur Sd du pare-vapeur peut aller au-delà de 90 mètres.

En climat de montagne , en raison des variations d’humidité et de température importantes, un pare-vapeur indépendant et continu devra également être mis en œuvre sur l’ensemble des parois du logement ou bâtiment chauffé. La perméance du pare-vapeur sera fonction de l’étude hygrothermique préalablement réalisée prenant notamment en compte les conditions climatiques, les équipements de chauffage et de ventilation du logement.
A noter : il existe des membranes validées par Avis Technique du CSTB qui assurent la double fonction de membrane d’étanchéité à l’air et de pare-vapeur hygro-régulants.

Comment choisir un pare-vapeur ?

Le coefficient Sd (en mètres) d’un pare vapeur exprime l'épaisseur d’une couche d'air de diffusion à la vapeur d'eau équivalente. Il représente la résistance à la diffusion de vapeur d’eau du pare vapeur :

  • plus la valeur Sd est élevée, moins le produit laisse passer de vapeur d’eau. Il est résistant à la diffusion de la vapeur d’eau.
  • plus la valeur Sd est faible, plus le produit laisse passer de vapeur d’eau. Il est perméable à sa diffusion.

Pare-vapeur : à savoir

Le pare-vapeur doit impérativement être indépendant et continu, posé sur toute la surface des parois, côté chauffé. Il doit être parfaitement rebordé et étanché à l’aide d’éléments adaptés assurant sa continuité. La molécule d’eau étant plus fine que celle de l’air (association de molécules), un pare-vapeur peut aussi assurer la fonction de membrane d’étanchéité à l’air.
Il faudra également s’assurer de la continuité du pare-vapeur sur les points de jonction des parois et au niveau des pourtours de gaines à l’aide d’accessoires dédiés tels que:

  • mastics d’étanchéité en périphérie
  • œillets pour le passage des gaines électriques
  • adhésifs évalués, compatibles et durables.

Isolation des combles : aller plus loin

34 commentaires :

Manu
Répondre
02/01/2017 15:00

Bonjour je veux isoler des combles perdus et je voudrais savoir si il faut un pare vapeur sur un plancher beton?

 
Milouser56250
Répondre
02/01/2017 15:00

Bonjour,
Je transforme mon garage en pièce de vie avec une chambre en bas qui sera chauffée ponctuellement,l'autre moitié du bas sera une buanderie qui sera isolé mais non chauffé.
De plus au dessus de ces 2 pièces je réalise une chambre qui elle sera utilisé toute l'année.
Ma question est la suivante dois-je utilisé un par vapeur, si oui dans quel sens doit-je le poser?

 
Odile marie
Répondre
12/12/2016 15:00

Bonjour
Ja ai isolé mon plafond qui est en placo en laine de roche et j ai mis le pare vapeur sur le placo je veux r'ajouter une couche supplémentaire Comment dois je poser le pare vapeur de la couche en plus
J'attend vos réponses MERCI

MarcIsover
Répondre
13/12/2016 11:53

Bonjour,

Le CPT 3560-V2 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3560-v2.pdf
Indique qu’en cas de pose de deux lits d’isolant en laine minérale (qui n’ont généralement par le droit à l’appellation pare-vapeur car leur Sd est insuffisant (<18 m)), il ne doit y avoir qu’un seul revêtement kraft positionné côté chauffé. Si le deuxième lit comporte ce surfaçage, il convient de le lacérer à raison d’une dizaine de fentes au m² réalisées à l’aide d’un cutter et tout ceci afin de le rendre inopérant.

Les laines de roche étant assez lourdes, vérifiez que votre structure puisse supporter la charge supplémentaire apportée.

Cordialement


 
noob 62
Répondre
28/11/2016 15:00

Bonjour

Je souhaiterai isolé le plafond entre RDC (salon) et r+1 chambre

Il s'agit d'un plancher en gitage bois

J'ai à ma disposition une laine de verre 100mm nu (sans kraft )

Puis l'appliquer sans risques ?


sofi29
Répondre
29/11/2016 16:03

Bonjour noob62,

Pour une isolation de plancher entre 2 étages chauffés aux mêmes périodes, vous pouvez utiliser un isolant non revêtu kraft sans problème. S'il s'agit de gagner en acoustique, l'idéal serait d'avoir également un lit continu en sous face des solives pour limiter le pont phonique des solives. Vous pouvez fixer l'ossature métalique support du plafond sur les solives (suspentes) et glisser sur cet ossature, un isolant continu semi-rigide (Isoconfort 35 en 60mm ou GR32 en 45mm si la hauteur sous plafond est limitée).

Par contre, pour l'affaiblissement des bruits d'impact, l'idéal serait de traiter le plancher de l'étage par la mise en oeuvre d'un isolant spécifique sol sous chape sèche (domisol LV ou Isosol sous dalle de répartition des charges).
Vous auriez donc pour le traitement du plancher de la chambre, une mise en oeuvre basée sur la solution disponible en page 68, sous ce lien : https://www.isover.fr/sites/isove...e_solutions_56_71_sols_planchers.pdf
Ce mini-catalogue traite de l'isolation des planchers d'étage. Vous y trouverez donc les diverses solutions avec les affaiblissements respectifs des solutions proposées.

Bons travaux happy

Cordialement.


noob 62
Répondre
19/12/2016 15:00

Merci pour votre réponse.

Pour revenir sur l'absence de papier kraft, si le mur périphérique n'est pas isolé (mur entre plancher et plafond d'environ 30cm non isolé sur la périphérie de la pièce)

N'est il pas gênant de poser une laine de verre nue ?

Cdt,


 
Pierre
Répondre
07/11/2016 15:00

Bonjour, je rénove une maison et j'ai posé de laine de roche ep 200 avec Kraft sous plafond. Le Kraft est posé du côté chauffé mais je compte par la suite aménager les combles qui se trouvent juste au dessus. Cela va t-il poser problème ? Je me pose la question car le combles seront également chauffé. Merci par avance pour vos réponses.

Bast
Répondre
28/11/2016 15:00

Je suis dans le même cas, j'ai isolé avec une laine de verre 100mm sans kraft, je me demande si j'ai bien fait ...

RDC -Plafond BA 13 - isolant 100mm - plancher bois - étage

sofi29
Répondre
29/11/2016 16:13

Bonjour Pierre et Bast,

Pas d'inquiétude pour l'un et l'autre chantier : il n'y a pas de souci à utiliser une laine revêtue kraft ou nue dans ce type de configuration de plancher d'étage, le kraft n'étant pas un pare vapeur au sens de la réglementation (sa résistance à la diffusion de vapeur d'eau - Sd- est faible).

Un pare vapeur (Sd>18m ou membrane validée par un avis technique) est obligatoire si l'étage est un comble perdu équipé d'un écran de sous toiture non ventilé en sous face ou lorsqu'il y a un plancher dans le comble perdu pour servir de grenier, donc si l'étage n'est pas chauffé. Dans la mesure où les 2 étages sont chauffés aux mêmes périodes, le pare vapeur n'est pas utile (dans le cas du chantier de Pierre, l'étage doit être aménagé donc il sera chauffé à terme.)

Cordialement.



 
Hornet76
Répondre
26/09/2016 15:00

Bonjour,
Jai acheter une maison , l'isolation est pose un peu nimporte comment sur les solive avec le pare vapeur vers la toiture percer par moment.
J'aimerai refaire sa dans l'année, mais suije obliger de mettre un pare vapeur (plafond en placo suspendu au solive) du coup je peut pas remettre un pare vapeur directement sur le placo. Sois je mais le pare vapeur sur les solive ou sois j'achète des panneau avec pare vapeur et je les coupe pour mettre entre solive.
Un avis pour la meilleur facon de poser ?
Merci d'avance

sofi29
Répondre
18/10/2016 09:37

Bonjour Hornet76,

En comble perdu, la mise en oeuvre d'un pare vapeur n'est pas forcément obligatoire si le bien à isoler est situé en climat de plaine et que le comble perdu est ventilé conformément aux exigences des DTU Couverture (série 40).

Lorsque les règles de l'art imposent un pare vapeur, celui-ci doit être indépendant et continu. Un revêtement kraft n'est pas un pare vapeur au sens de la réglementation. En rénovation, il est plus facile de poser les lés de membrane pare vapeur perpendiculairement aux solives pour pouvoir les épouser sur leur pourtour et recouvrir dans la continuité l'espace entre solives. Un agrafage de la membrane est possible pour maintenir la membrane pare vapeur contre les solives de part et d'autre avant la pose du lit d'isolant.

L'isolation mise en oeuvre doit prévoir un 1er lit de laine d'épaisseur égale à la hauteur des solives. Un 2nd lit est posé à joints décalés ou perpendiculairement aux solives, à concurrence de la résistance thermique globale visée. Pour votre confort comme pour les économies d'énergie, visez une résistance thermique R> 7m2.K/W.

Enfin, une bonne rénovation associe isolation performante et ventilation maîtrisée. Profitez de vos travaux pour installer un système de ventilation contrôlée afin d'avoir le renouvellement indispensable à la qualité de l'air et limiter l'excès d'humidité dans l'ambiance intérieure. L'excès d'humidité lié à l'activité des occupants est dommageable à terme à la bonne conservation du bâti et peut engendrer des problèmes de santé pour les occupants, sachant que de plus, l'air intérieur de nos logements est souvent plus pollué que l'air extérieur (air vicié, émanation de polluants volatils par le mobilier, les produits ménagers, la cuisson et autres activités de type bricolage, utilisation de bougies, etc.).

Cordialement.


 
André
Répondre
19/09/2016 15:01

Bonjour,
J'envisage de faire isoler par soufflage mes combles non aménageables ( fermettes + pavillon construit en 1978). Le problème c'est qu'il y a déjà de la laine de verre posée sur le plafond entre les fermettes et que de plus, je me suis rendu compte que le pare vapeur était posé du mauvais côté ! Ma question est la suivante : faut-il enlever cette laine de verre avant le soufflage ou peut-on la laisser en place ?
Merci d'avance
André


 
Jorge
Répondre
19/09/2016 15:01

Bonjour,
ma question concerne l'isolation phonique d'un plancher bois. peut-on utiliser les plaques d'isosol de 15mm d'épaisseur en sous couche d'un parquet en lames stratifiées ?
merci pour votre réponse


 
Anna
Répondre
25/07/2016 15:01

Bonjour
nous avons fait isoler des combles aménageables par un artisan.
Il a posé des morceaux (et pas des bandes) de laine de verre isoconfort 32 et les morceaux sont maintenus côté intérieur par des ficelles.
Je me pose plusieurs questions
-est-ce que les morceaux sont aussi efficaces que les bandes ?
-faut-il ajouter un pare vapeur indépendant et continu ? ou au moins faire en sorte que toutes les parties kraftées soient collées ensemble par des bandes adhésives spéciales ?
-est-ce normal qu'on voit la laine de verre à certains endroits ?
D'avance merci pour vos réponses qui me permettront de terminer l'isolation dans les règles de l'art?
Cordialement

sofi29
Répondre
28/07/2016 17:28

Bonjour Anna,

Pour l'isolation soit efficace, elle doit être posée de façon continue, les panneaux ou rouleaux posés bord à bord, bien jointifs.
Par ailleurs, sur ce type de parois, les règles de l'art impose depuis juin 2009 la mise en oeuvre d'une membrane pare vapeur et d'étanchéité à l'air en sous face de l'isolant (cf. CPT 3560-V2).

Pour finaliser votre isolation, vous pouvez vous appuyer sur le DTA Isolation des combles disponible sous ce lien : http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS20-U/AU150356.pdf

La mise en oeuvre d'un lit complémentaire continu en sous face des fermettes permettrait de réduire le pont thermique induit par les bois de charpente et donc d'optimiser votre isolation. Pour cela, prévoyez la pose de suspentes qui vous permettront d'embrocher la laine et de fixer votre parement. Qu'il s'agisse d'un parement en plaques de plâtre ou en lambris, ne les fixez pas directement sur les fermettes mais prévoyez une ossature intermédiaire. Le travail des bois de charpente provoque des fissurations aux joints des plaques lorsqu'elles sont fixer directement sur la charpente.

Bons travaux.


 
nico60
Répondre
05/10/2015 15:01

Bonjour,

Nous souhaitons réaliser l'isolation de nos combles (création chambre) de la manière suivante :
-1ere couche laine de verre isoconfort 35 60 mm
-2 eme couche isolant multi couches 14 composants triso super 12
avec création d'une lame d'air de 20mm entre les deux isolants

Est-ce suffisant?


sofi29
Répondre
28/07/2016 17:33

Bonjour Nico60,

Préférez une pose du produit mince directement au contact de la laine car il est difficile d'obtenir une lame d'air immobile avec la configuration choisie or pour être comptabilisée dans la performance thermique du produit, les lames d'air créées doivent être totalement immobiles : http://www.ademe.fr/sites/default...cuments/adm00013353_adm_attache1.pdf

Par ailleurs, pensez à bien conserver une lame d'air d'au moins 2 cm sous les liteaux supports de la couverture si votre toiture ne comporte pas d'écran de sous toiture HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d'eau).

Cordialement.


 
Gilbert77
Répondre
14/09/2015 15:00

Bonjour , je souhaite améliorer l'isolation sous toiture de combles habitables .
L'isolation actuelle consiste en 6 cm de laine de verre revêtue de papier kraft entre chevrons sous un bacula ( 10 mm de platre sur grillage / carton ) .
Le bacula cloué sur les chevrons étant très difficile à retirer le pare vapeur kraft est inaccessible et ne peut pas être lacérer .

A défaut d'ajouter une deuxième couche de laine de verre je prévois donc d'utiliser du polystyrène qui laisse peu passer la vapeur d'eau avec plaque de plâtre ( 10 + 100 ) .

De l'intérieur les couches serraient : Plaque de plâtre 10 mm , Polystyrène 100 mm , plâtre sur grillage , papier Kraft , laine de verre 60 mm .

Merci de me dire si cette solution est viable ou de m'en suggérer une autre .

Merci d'avance .


 
velib 36
Répondre
11/05/2015 15:00

faut - il mettre absolument mettre de la laine de verre de 20 cm pour isoler un comble en rénovation, si il y a déjà un pare vapeur 23 couches, et du lambris de 1 cm d'épaisser pour avoir une bonne isolation, ou est-ce que pare vapeur et bois avec vide d'air entre les deux suffiront
merci d'avance car plusieurs avis s'oppose autour de nous


 
Arnaud
Répondre
04/05/2015 15:00

Bonjour,
Nous allons isoler le plancher de combles perdus avec de la laine minérale à souffler. Le plancher est en terre battue et les combles sont très volumineux et très bien ventilés (pas d'humidité). Est-il nécessaire de mettre un pare vapeur par rapport à la nature du plancher ?

Merci


 
benoit37
Répondre
09/02/2015 15:00

Bonjour,
On peut lire dans cet article qu'il est impératif de posé un pare vapeur d'un sd minimum de 18m cependant dans certain descriptif de mise en oeuvre isover la membrane d’étanchéité vario duplex peut jouer le rôle de pare vapeur malgré un sd maximum de 5m. Comment celle-ci peut subtistuer au premier avec un tel ecart?

sofi29
Répondre
14/04/2015 11:08

Bonjour Benoit37,

Cet article mentionne en effet qu'il est impératif selon le type de paroi du bâtiment de prévoir un pare vapeur de Sd > à 18 mètres ou toute membrane sous Avis Technique validant son aptitude à l'emploi pour l'application visée dans le bâtiment.

Les membranes possédant un Sd de valeur différente et notamment les membranes hygro-régulantes à Sd variable (telle la membrane Vario Duplex) relèvent de la procédure d'Avis Technique (AT) pour valider leurs caractéristiques et leur aptitude à l'emploi dans le bâtiment. Les tests effectués valident alors qu'elles sont aptes à répondre à l'usage selon l'application pour lesquelles on souhaite les mettre en oeuvre dans le bâtiment.

La membrane d'étanchéité à l'air et à la vapeur Vario Duplex, dont le fonctionnement moléculaire à ouverture et fermeture suivant l'humidité relative était novateur à sa sortie sur le marché, a satisfait aux tests d'aptitude à l'emploi tant en toitures qu'en murs isolés à base de laine minérale ou d'isolants biosourcés. Son fonctionnement sur l'année régule le taux d'humidité des bois de charpente en facilitant leur séchage, les garantissant ainsi contre les désordres liés à l'excès d'humidité ou à l'humidité stagnante.

Vous pouvez retrouver l'AT de la membrane Vario Duplex soit sur la fiche produit sur le site www.isover.fr, soit sur le site www.cstb.fr.

Cordialement.


 
bonneballe
Répondre
29/12/2014 15:00

Bonsoir,
Je viens de poser la membrane isover vario duplex avec les suspentes integra 2 dans mes combles. J'en suis donc à l'étape du passage des réseaux et je me poses une question. Est-il possible de mettre des spots encastrables? Je suis dans une salle de bain et je voulais mettre des spots encastrés au-dessus de la baignoire dans la pente. Quel type de spot encastrable pouvons-nous mettre (led, halogène avec pot de terre cuite)?
Merci d'avance
M.Vinson


 
Lulu_warrio
Répondre
18/02/2014 18:00

Bonjour , j' aI une question . J'ai réalisé l'isolation de mes combles qui doivent être aménagé avec de la laine de verre 22cm et terminé par le pare vapeur. Entre les étages(plancher) je vais mettre de la la laine de verre 12cm pour le rez de chaussée pas de pare vapeur mais entre le premier ou j ai ma salle de bain et au deuxième au dessus de la salle de bain il y a une chambre faut il un pare vapeur. On me dit que non et pourtant différent post disent que oui ???? Si vous pouviez me renseigner au mieux merci


 
hector29
Répondre
25/11/2013 16:00

Bonjour,

J'ai isolé mes combles aménagé comme suit:

-Placo
-Pare vapeur Sd 90 mètres
-Ldv 160 mm en couche croisé
-Ldr 100 mm + Kraft (une coupure transversale tout les 50 cm)
-Lame d'air 3 cm
-Tuiles plate

Je pense avoir fait une grosse erreur avec le kraft, mais maintenant tout est posé, Le kraft même déchiré va t'il tout de même jouer son rôle et pourrir ma charpente?

Merci pour votre réponse


 
Fab
Répondre
14/10/2013 10:30

Bonjour. Je vais faire construire une maison (donc RT2012) en R+1 avec combles perdus. J'ai demandé la pose d'un HPV sous la toiture pour éviter les désagréments d'une tuile cassée ou d'introduction de neigeuse, voire de nuisibles. Mais le constructeur craint que les combles "ne respirent plus" correctement et qu'à plus ou moins long terme, de la condensation apparaisse et détériore l'isolation. Est-il nécessaire de prévoir l'utilisation d'un pare-vapeur VarioDuplex à l'intérieur des combles, ou le HPV sera suffisamment respirant? Et si la pose du Vario est préférable, où le poser (contre la charpente, créant une lame d'air avec le HPV au-dessus?)? Cordialement


 
mel
Répondre
30/09/2013 10:30

bonjour, je prevois d'isoler mes comble et donc d'isoler la toiture.
les tuiles sont nues et je voulais donc acheter une laine de verre avec papier kraft pare vapeur puis mettre directement le placo sur rail (donc un espace de quelques cm entre placo et laine de verre)
le pare vapeur etant deja sur la laine de verre je n'ai pas besoin de mettre de pare vapeur independant?
comment faire la jonction entre les différents rouleaux?
puis je mettre la laine de verre en contact avec les tuiles ou dois je mettre un espace entre les deux?
on nous sort toujours de nouvelles innovations en thermes d'isolation alors je suis un peut perdue...
merci de votre reponse


 
Martial
Répondre
20/05/2013 11:30

Merci pour votre réponse, je vais étudier votre proposition.

Encore merci

Martial


 
Luca
Répondre
29/04/2013 15:45

Bonjour,
j'envisage d'isoler les sur-combles non aménagé de ma maison.
C'est une maison de maitre des années 50 sans isolation au niveau des parois extérieures. par contre le dernier niveau comporte des combles aménagés qui sont isolés au niveau des pieds droits et des rampants.
Le plancher haut un bois vers les sur-combles ,n'etant pas isolé, laisser passer la chaleur en hiver comme en été.
je pense isoler avec une laine de IBR Kraft 300 et j'aimerai savoir si je dois mettre avant la pose un pare vapeur , en sachant que le kraft sert aussi de pare-vapeur...
Merci d'avance

sofi29
Répondre
30/04/2013 15:44

Bonjour Luca,

Le revêtement kraft de l'IBR n'est pas un pare vapeur au sens de la réglementation car son Sd est inférieur à 18 mètres. Il ne peut donc être aujourd'hui utilisé en tant que pare vapeur lorsque l'application l'exige.
Pour votre chantier, le CPT 3560-V2 exige la mise en oeuvre d'un pare vapeur indépendant et continu (Sd >18 mètres ou sous Avis Technique) en finition de l'isolation en combles aménagés. De plus, lorsqu'il s'agit d'un plafond bois, une membrane d'étanchéité à l'air doit être systématique prévue sur le plancher avant isolation car ce type de plancher n'est pas considéré comme étanche à l'air.
Il vous faut donc prévoir la pose d'un pare vapeur indépendant (Sd > 18mètres ou PV sous Avis Technique - www.cstb.fr) avant la mise en oeuvre de votre isolant. Il devra être étanché en périphérie à l'aide d'un mastic acrylique adapté ainsi qu'à la jonction entre lés et au niveau des percements éventuels pour passage de gaines, par des adhésifs durables adaptés à la membrane choisie. Cela lui permettra alors d'assurer également le rôle de membrane d'étanchéité à l'air aujourd'hui requise par les règles de l'art en isolation traditionnelle.

Cordialement.

Jeremy74
Répondre
29/08/2016 15:00

Bonjour,

Je suis dans un cas un peu similaire. Je souhaite isolé sur un plancher bois. (chauffé dessous et pas dessus) La pose d'un pare vapeur ne va t'il pas créer des moisissures entre celui ci et le plancher bois?


 
Martial
Répondre
15/04/2013 10:45

Bonsoir,

ayant déjà mis en place dans mes combles entre mes solives le produit comblissimo. me serait-il possible de le recouvrir avec un placher OSB ou de l'aggloméré. Sachant qu'il n'y a pas de par vapeur sous l'isolant.

Merci d'avance

sofi29
Répondre
15/04/2013 17:21

Bonjour Martial,

Pour une mise en oeuvre conforme aux règles de l'art édictées par le CPT n°3560-v2 de juin 2009, dès lors qu'un plancher est envisagé pour recouvrir entièrement le sol d'un comble perdu pour lequel un isolant à été posé entre solives, un pare vapeur doit être posé sur le sol préalablement à la mise en oeuvre de l'isolant (PV classique avec Sd > 18mètres ou tout pare vapeur sous Avis Technique).
Aussi, pour votre chantier, comme l'isolant est déjà en place, je vous conseille de ne mettre en oeuvre qu'un plancher sur une zone de stockage limitée. Ce plancher sera posé au-dessus de l'isolant sans l'écraser soit avec réhausse si nécessaire pour ménager une lame d'air (env. 2cm) entre l'isolant et le plancher de stockage.
Toutefois, avant d'engager tous travaux d'aménagement de cette surface de stockage, assurez vous préalablement que le plancher a une portance suffisante pour recevoir le poids du plancher visé en plus de la charge de stokage envisagée par la suite = calcul de portance selon la section et l'entraxe des solives existantes à faire réaliser par un bureau d'étude structure.

Cordialement.


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×