L'isolation thermique premier facteur d'économie d'énergie

Le 19/10/2012

L’isolation thermique en réduisant les pertes de chaleur minimise les besoins en énergie (demande de chauffage) et réduit donc de fait, à la fois : la facture, la consommation et la pollution jusqu’à 80%.

Savez-vous qu'en moyenne 62% de votre consommation globale est due au chauffage ?

L’essentiel de l’énergie consommée peut être économisée par l’isolation.

La première énergie économisée est celle qui n’est pas consommée

Une bonne isolation , c’est la certitude d’une réduction des déperditions thermiques qui limite les consommations de chauffage et de climatisation.
L’isolation des logements reste l’investissement le plus rentable si vous gardez en tête que chauffage et climatisation représentent jusqu’à 60% des besoins en énergie d’un bâtiment.

Des économies d’énergie pour longtemps

L’ isolation thermique ne nécessite pas d’entretien et a une très longue durée de vie, identique au bâtiment. Une maison bien isolée, bien exposée, tirant parti de la lumière et de la chaleur naturelle, a de très faibles besoins en énergie.
C’est réalisable aujourd’hui, quel que soit votre projet, avec des matériaux, produits et solutions d’isolation standardisés.

2 commentaires :

lamkadmi
Répondre
09/02/2015 15:00

c'est un dossier qui a expliquer l'isolation des combles clairement. mais je demande la durée que peut durer cette isolation thermique et merci

sofi29
Répondre
17/02/2015 18:46

Bonjour Lamkadmi,

Mis en oeuvre dans les règles de l'art, les isolants certifiés sont testés pour une vie en oeuvre identique à celle du bâtiment soit une durée conventionnelle de 50 ans (tests en vieillissement, tests à l'humidité, tests en tenue mécanique, etc.) http://www.acermi.com/marque-acermi/performances-certifiees/ (lien à recopier dans votre navigateur).

Il est donc primordial de choisir les caractéristiques techniques de l'isolant en fonction de l'application à laquelle on le destine dans le bâtiment (toiture, murs, sols) et de respecter les règles de pose selon qu'elles relèvent :
- des DTU (document technique unifié = normes de mise en oeuvre applicables aux marchés de travaux de bâtiment en France ) ou
- des CPT (cahier des prescriptions techniques) associés aux prescriptions spécifiques des fabricants définies dans les Avis Techniques de pose, procédure dont relèvent les isolants innovants (AT disponibles sur le site www.cstb.fr).

Le choix d'un isolant adapté et la qualité de la mise en oeuvre sont indispensables à concevoir une isolation performante et durable permettant d'obtenir le confort et les économies d'énergie attendus pour le bâtiment, qu'il s'agisse d'une construction neuve ou d'une rénovation.

Cordialement.


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×