Choisir son isolant phonique

Le 25/10/2012

Quelle que soit l’application, on optera pour un isolant à structure poreuse, tel qu’un matelas fibreux emprisonnant de l’air immobile par exemple, pour « piéger » et amortir le bruit. Cette structure devra être suffisamment souple pour jouer le rôle attendu suivant l’isolation recherchée (isolation aux bruits aériens, aux bruits d’impact ou correction acoustique) et suffisamment rigide pour assurer un bon comportement mécanique des parois.

Qu’est-ce qu’un bon isolant phonique ?

En isolation acoustique comme en isolation thermique , évitez les produits universels qui promettent des performances hypothétiques qui ne règlent en rien les problèmes de bruit… Il n’existe ni peinture ni papier peint "miracle" qui isolent des bruits extérieurs ! Le choix d'un isolant doit être fait en tenant compte des contraintes et il y en a souvent en acoustique notamment lors de rénovation dans le bâtiment existant !

Si vous n’êtes pas sûr de votre diagnostic , il est judicieux de faire appel à un acousticien, expert en acoustique du bâtiment, qui pourra vous fournir un diagnostic complet et de qualité de votre bâti et vous proposer des solutions correctives spécifiquement adaptées à votre chantier.

Chaque réhabilitation est unique de part le système constructif mis en œuvre à la construction, les matériaux utilisés … et les exigences d'isolation visées par le futur occupant des lieux. Pour choisir une solution d’isolation phonique ou acoustique, opter pour un produit ou un système dont les performances ont été évaluées et qui font l’objet d’un procès verbal d’essai émanant de laboratoires agréés ou faisant autorité (CSTB, CTBA, LNE, CEBTP, etc.), est une garantie de qualité.

Le choix des objectifs d’isolement

L’ isolement acoustique correspond au niveau de performance acoustique visé pour l’isolation d’un local par rapport aux locaux voisins. Meilleur est l’isolement entre deux locaux, meilleur est le confort sonore ressenti. Il est recommandé, par principe, de choisir une performance toujours supérieure à l’objectif visé (de l’ordre de 5 décibels en plus de l’objectif) car il faut tenir compte des différences de résultat de performance du produit évalué en laboratoire (mesure scientifique certifiée) et des résultats mesurés sur le chantier après la pose (mesures in situ).

L’isolation acoustique est l’ensemble des techniques et procédés mis en œuvre pour obtenir un isolement acoustique recherché.

Les indices des matériaux

Les propriétés isolantes des matériaux de construction et d’isolation sont exprimées par des indices de performance exprimés en dB. Ces indices, mesurés en laboratoire, caractérisent la performance des éléments de construction à affaiblir les sons :

  • pour les bruits aériens , c’est l’indice d’affaiblissement acoustique Rw exprimé en dB. Plus Rw est important, meilleure est la performance d’affaiblissement du matériau.
  • pour les bruits de choc ou bruits d’impact , c’est l’indice d’efficacité aux bruits de choc Δ Lw exprimé en dB.
  • en matière de correction acoustique , c’est le pouvoir absorbant du matériau qui est mesuré. Exprimé sous la forme d’un coefficient global α w il est compris entre 0 (réflexion totale : le matériau n’est pas indiqué pour assurer la correction acoustique du local) et 1 (absorption totale : le matériau peut contribuer efficacement à la correction acoustique du local). Plus le coefficient α w est proche de 1, meilleure est l’absorption et d’autant la correction acoustique du local.

A savoir

Ces indices sont normalisés (normes européennes) pour permettre de comparer avec une règle unique tous les matériaux et éléments de construction. Ils indiquent la performance des matériaux selon les différentes applications du bâtiment (murs, sols, etc.).

En savoir plus sur le site du Ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement.

23 commentaires :

bourikot
Répondre
16/04/2014 10:01

bjr j'ai une maison de 2009 et les combles non aménageable sont pas isolé phoniquement et les tuiles sont posé directement sur la charpente
comment isolé les combles du bruit qui s'engouffre et résonne ?

merci !

 
Mathi
Répondre
14/04/2014 09:45

Bonjour,

Je suis propriétaire d'un appartement des années 70, et j'entends énormément les bruits de mes voisins du dessous jusqu'à entendre leurs discussions.

Pouvez-vous me dire quelles solutions sont possibles afin d'atténuer ces bruits ?

Merci.

sofi29
Répondre
14/04/2014 16:49

Bonjour Mathi,

Vos appartements datant de 1970, ils ne comportent probablement pas d'isolation. Vous pourriez donc envisager la réalisation un faux plafond isolé par un isolant fibreux (isolant acoustique souple absorbant les ondes sonores). Ce plafond serait à créer chez votre voisin du dessous, avec éventuellement l'ajout d'un isolant acoustique spécifique sol sur le plancher de votre appartement si vos voisins sont gênés de leur côté par les bruits d'impact en provenance de votre appartement.

Toutefois, l'acoustique en rénovation est beaucoup plus difficile à réaliser que lorsqu'elle est prise en compte dès la conception. En effet, le résultat obtenu est dépendant de la structure du bâtiment et du cheminement du bruit à travers cette construction. On s'aperçoit bien souvent que l'isolation de la seule paroi séparative est insuffisante car les bruits peuvent également émerger par les parois latérales, les gaines diverses, la ventilation, etc.
C'est pourquoi en rénovation, opter pour la réalisation par un acousticien (ou bureau d'étude acoustique) d'une étude acoustique préalable, avec mesures de la nuisance sonore in situ et diagnostic du bâti, permet de savoir quelles sont les parois à isoler prioritairement et quel type de solution d'isolation mettre en oeuvre pour obtenir un niveau d'isolement répondant à ses attentes selon le niveau de bruit subi. C'est bien sûr un coût à prévoir en plus des travaux mais c'est l'assurance d'avoir une solution proposée réellement adaptée à son propre chantier. Si vous confiez la réalisation des travaux à ce bureau d'étude, n'hésitez pas à l'assortir d'une obligation de résultat.

Cordialement.


 
Gege
Répondre
24/03/2014 15:45

Bonjour
Je viens d acheter une maison 3 faces ,avant de mettre du lambri,je voudrai mettre un isolant phonique.
Que me conseillez vous
Merci

sofi29
Répondre
04/04/2014 17:50

Bonjour Gege,

Les isolants de nature fibreuse sont des isolants thermiques et acoustiques. L'épaisseur d'isolant mis en oeuvre va dépendre de l'affaiblissement acoustique recherché en fonction de la nature des murs supports et de l'espace que vous pouvez consacrer à cette isolation. A noter toutefois, que la qualité acoustique des fenêtres est aussi à prendre en compte dans l'amélioration du confort acoustique de vos façades si vous souhaitez vous protéger des bruits venant de l'extérieur.

Sachez néanmoins que les lambris procurent une moindre isolation phonique qu'une plaque de plâtre standard, qui est elle-même moins performante qu'une plaque à isolation acoustique renforcée.

A titre indicatif, une laine minérale de type GR32 en 100mm, posée sur un mur de parpaing creux 200mm + enduit, donne un affaiblissement de l'ordre de 71(-4;-11) dB avec un parement en lambris bois, ce qui fait un gain Rw+C de 15dB par rapport à un mur nu. Le gain est de 20dB lorsque le parement est en plaque de plâtre standard. Un plaque à isolation acoustique renforcée permettrait de gagner environ 3dB supplémentaires, soit l'équivalent d'une division par 2 de la source de bruit.

Vous pouvez retrouver ces mesures acoustiques laboratoire sur le guide de l'isolation acoustique disponible sous ce lien (à recopier dans votre navigateur) : http://www.isover.fr/Guide-de-l-isolation/Guide-de-l-isolation-acoustique , en rubrique "les solutions acoustiques" accessible depuis le sommaire.

Cordialement.


 
pianophil137
Répondre
11/03/2014 11:30

Bonjour,j'ai fait faire l'isolation de quatre logements sur un mêmes étage. Les artisans qui ne faisaient que ça ont tout simplement utilisé ce qu'ils appellent de l'Isorel mou .Facile à mettre en oeuvre ,peu coûteux et d'une efficacité redoutable! renseignez-vous.

sofi29
Répondre
04/04/2014 18:55

Bonjour Pianophil137,

Merci pour cette information. Il s'agit effectivement d'un panneau muti-usage à base de fibres de bois qui peut être utilisé en toiture, mur ou sol mais l'isolation thermo-acoustique qu'elle procure n'est pas suffisante à répondre aux exigences thermiques minimales requises par la réglementation thermique des bâtiments existants (ou RT par élément) qui exige une résistance thermique minimale R=2.30m2.K/W dès lors que l'on envisage des travaux d'isolation en murs donnant sur l'extérieur. Ce panneau d'Isorel ne peut donc pas être utilisé seul.

Cordialement.


 
mesalu
Répondre
18/02/2014 18:15

Bonjour, je souhaite faire dans mon sous sol enterré avec mur en beton une sale pour y faire de la musique , batterie guitare electrique etc.
piece de 4X4m avec plafond 2.40m

pourriez vous me donner la marche a suivre pour isoler phoniquement.
j'ai peur qu'en utilisant du pregymetal le placo ne transmette a la structure qui transmettrai au béton ou au sol et plafond...
ainsi que la façon d’éviter la réverbération.
merci

sofi29
Répondre
14/04/2014 18:02

Bonjour Mesalu,

Mieux vaudrait envisager une étude acoustique préalable pour avoir un résultat à la hauteur de la puissance de son développé et donc faire appel à un acousticien pour obtenir un isolement répondant à vos attentes.

Ce que l'on peut dire néanmoins, c'est que les parois étant enterrées, le bruit est naturellement amorti. Le plafond doit cependant être isolé par un faux plafond contenant un isolant souple et fibreux qui jouera un rôle atténuateur des ondes. Vous pouvez aussi remplacer le parement en plaques de plâtre standard par des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée qui permettront de gagner en affaiblissement.

Pour réduire l'intensité sonore au sein de la pièce et l'effet de réverbération, il vous faut également prévoir des parois absorbant le son (ou pièges à son). Elles sont généralement constituées par un isolant acoustique posé à l'arrière d'un parement perforé (panneau bois ajouré ou plaque de plâtre avec perforation). Plus le coefficient d'absorption (ou alpha sabine) de l'isolant est proche de 1 sur l'ensemble des fréquences, plus l'isolant corrige la réverbération du son (par exemple, en laine de verre nue, vous pouvez prévoir un GR32 en 100mm, en laine de roche nue, un Alphalène 70 en 100mm donnera de meilleurs résultats sur la fréquence 125 Hz). Vous pouvez également prévoir de poser la batterie sur un socle absorbant telles des dalles de liège par exemple pour réduire son impact sonore.

Enfin, la porte fermant ce local et toute fenêtre présente dans cette pièce doivent également être à performance acoustique renforcée.N'oubliez pas non plus qu'il vous faut étendre le système de ventilation mécanique contrôlé à cette pièce pour le renouvellement sanitaire de l'air ambiant.

Cordialement.


 
ittec
Répondre
10/02/2014 15:30

Bonjour,
De l'autre côté d'une cloison de mon bureau (placostil+laine de verre épaisseur 12cm) il y a des WC. Donc vous imaginez les bruits humains, chasses d'eau...Je dispose de 20cm pour faire installer une isolation phonique. Que me conseillez vous ?
Merci de votre réponse

sofi29
Répondre
14/04/2014 18:27

Bonjour Ittec,

Difficile de vous renseigner sans voir sur site que quel type de construction il s'agit. S'agit-il d'un bâtiment tertiaire avec éventuellement des plafonds acoustiques suspendus sur ossature ?
La cloison avec laine de 120mm est-elle une cloison de type SAD à ossature décalée (cloison sous Avis Technique 9/08-870 www.cstb.fr)? Il est en fait surprenant que vous n'ayez pas un résultat satisfaisant avec une cloison de cette épaisseur. Aussi je pense que cet inconfort n'est pas seulement lié à la paroi séparative.

Avant d'entreprendre des travaux correctifs, assurez-vous des points suivants. Suivant le type de construction, les bruits peuvent ne pas seulement passer par la paroi séparative. Ils peuvent aussi transiter par les parois latérales (murs latéraux, plafond et/ou plancher filants). Il faudrait donc vous assurer par exemple que le plafond n'est pas filant : les cloisons séparatives doivent remonter au-delà du plafond suspendu pour assurer l'isolement suffisant.

Les portes des pièces sont-elles également à isolation acoustique renforcées ? Si les parois sont isolées mais que les portes sont des portes standard, elles représentent une faiblesse dans les parois dont le bruit profite pour passer. De même s'il n'existe pas de seuil acoustique sur la porte de votre bureau (le bas de porte doit être calfeutrer pour ne pas laisser passer les bruits avoisinants).

De même, les boîtiers pour prises et interrupteurs sont-il bien dissociés s'il en existe sur cette paroi séparative ? Tous boîtiers positionnés en vis à vis de part et d'autre de la cloison peuvent créer un pont phonique dans la paroi pourtant bien isolée par ailleurs car le bruit profite de la moindre faiblesse pour transiter.

Une fois ces points vérifiés, voyez pour réduire les bruits directement dans les wc en prévoyant par exemple un plafond acoustique (plafond absorbant en dalles acoustiques par exemple). Les bruits absorbés sont autant d'isolement à réaliser en moins d'une pièce à l'autre.

Cordialement.


 
Jloup
Répondre
27/01/2014 13:00

Bonjour! Je possède une batterie acoustique dans un garage en béton (murs très épais, de l'ordre de 50cm à 1m d'épaisseur) et je souhaiterais isoler convenablement sachant que je suis locataire et que je n'ai donc pas le droit de toucher aux murs. J'ai réalisé une cage autour de la batterie mais je ne sais quels produits utiliser. J'ai un budget serré et peu de place dans le garage... Quel serait le meilleur isolant en mono couche ou, en tout cas, en épaisseur faible (je peux me permettre 5 à 10 cm).
Merci d'avance


 
m'énerve
Répondre
13/01/2014 10:15

ya rien sur votre site !!!!! si avoir un bon isolants phonique pour vous c'est faire appel à un professionel pour isoler sa maison , merci du cadeaux ! même un vendeur amateur à carrefour sont capable de donner des informations plus intéréssante que vous !

sofi29
Répondre
15/01/2014 20:13


Bonjour m'énerve,

Quel type de renseignement recherchez-vous ?
Pour plus de lisibilité, l’isolation acoustique étant un sujet dense, nous avons opter pour une présentation en plusieurs pages, chacune avec un thème différent, toutes accessibles depuis le menu.

Vous pouvez ainsi trouver des informations sur l’aspect réglementaire (la réglementation dans le neuf, dans l’existant), sur les différents types de bruit à isoler (identification du bruit) ou sur la démarche d’isolation (diagnostic, critères de choix d’un isolant, rigueur de pose) : http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-phonique/Ameliorer-son-isolation-phonique-dans-l-existant
et enfin avons abordé l’isolation acoustique par type d’application en dernière partie (plafond, mur, équipements…). : http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-phonique/Plancher-fenetres-cloison-un-cadre-de-vie-confortable

Si vous n’avez pas trouvé l’information suffisante, j’en suis désolée. N’hésitez pas à nous soumettre votre problématique afin que nous essayions de vous conseiller au mieux.

Cordialement.


 
Victor
Répondre
14/10/2013 10:30

Bonjour, je cherche un bon isolant pour isoler ma chambre phoniquement car je me suis lancer dans la batterie et je cherche a isoler ma chambre pour réduire les effets sonore dans toute la maison, merci a vous de m'avoir lu, reponder au plus vite possible.

sofi29
Répondre
17/01/2014 16:33

Bonjour Victor,

Difficile de vous conseiller sans connaître la répartition des pièces dans la maison mais vous pouvez déjà renforcer l'isolation acoustique des murs de la pièce donnant sur l'intérieur de la maison par un système de laine nue semi-rigide (type Isoconfort35 ou équivalent) + plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée (type Placo phonique ou équivalent) , sans oublier de prévoir également :
- un "piège à son" pour "absorber" le bruit dans la pièce (panneaux de laine nue posés en mur derrière un parement perforé au minimum à 17% - plaque de plâtre ou panneau de bois perforé(e), voire tissu mural). Cela peut aussi être un plafond "absorbant" avec un feutre de laine (type IBR40 en 100mm) posé sur ossature métallique et parement perforé (idem mur) ;
- de poser la batterie sur un élément absorbant telle une dalle en panneaux de liège pour éviter la transmission des vibrations au sol ;
- de remplacer la porte de la pièce par une porte acoustique (ou isophonique : généralement porte à âme pleine) et prévoir ou non, selon le type de porte, un joint à poser temporairement en pied de porte pour limiter le passage de l'air lors des séances d'entraînement (passage d'air = passage du bruit). Hors séance d'entraînement, le détalonnage des portes est nécessaire à la ventilation, le pied de porte de peut donc pas être obturé en permanence.

Cordialement.

Fred
Répondre
03/02/2014 11:45

Je constate que vous ne recommandez pas ce genre de produits
http://www.castorama.fr/store/Isolant-acoustique-Noma-Acoustic-50-x-50-cm-ep25mm-PRDm558441.html?navCount=0&navAction=push#
pensez vous que ce style de plaques en 2.5 cm n'isolent pas du bruit ? Pour mon cas, il s'agit d'un placard qui communique entre 2 pièces (salon et chambre) que je souhaite isoler phoniquement de chaque coté, merci

sofi29
Répondre
05/02/2014 12:25

Bonjour Fred,

Dans son descriptif technique ce produit est présenté comme un absorbant non comme un isolant phonique, c'est à dire qu'il est fait pour limiter la réverbération du bruit à l'intérieur d'une pièce (limitation de l'éffet d'écho). Il est donc fait pour de la correction sonore, non pour de l'isolement d'une pièce l'autre.

Pour limiter le passage du bruit d'une pièce l'autre, une solution consiste à mettre en oeuvre un système masse-ressort-masse mais cela nécessite de "rogner" un espace minimal de l'ordre de 5cm pour obtenir un résultat : le mur existant est la 1ère masse qui arrête en partie les ondes sonores, l'isolant souple posé contre ce mur amorti les ondes qui se heurtent ensuite à la seconde masse (plaque de plâtre).
D'une manière générale, isoler à l'identique de chaque côté d'une paroi ne donne pas nécessairement un meilleur résultat en termes d'affaiblissement sonore, par contre, la pose en continu de l'isolant acoustique est primordial pour un résultat optimal.

Pour rogner le minimum d'espace au niveau de votre placard, vous avez les solutions de moins de 5cm d'épaisseur comme par exemple les systèmes associant un isolant fibreux à une plaque de plâtre :
- soit sous forme de complexe dfe doublage : laine collée sur plaque tel les systèmes Rénomince ou Calibel,
- soit sous forme de laine acoustique sous ossature métallique + plaque tel le système Optima Murs en version Optima Réno comprenant la laine acoustique Soniroll). Vous pouvez optimiser l'effet d'isolement de ce système en optant pour une plaque à isolation acoustique renforcée tel la plaque Placo Phonique.
Ces solutions sont des systèmes sous avis techniques disponibles sur les sites des fabricants ou sur le site du CSTB (www.cstb.fr). Leurs affaiblissements respectifs sont mesurés et certifiés. L'avis technique de mise en oeuvre vous aidera à réaliser la pose conformément aux prescriptions des fabricants.
De l'autre côté du mur de votre placard, vous pouvez seulement doubler la plaque de plâtre existante par la plaque spécifique Placo phonique associée à sa sous couche spécifique viscoélastique.

Cordialement.


 
sandrine
Répondre
07/10/2013 18:00

bjr voila j'ai acheté une maison 3 façades mais depuis qq tps de nouveaux locataires se sont installé et le bruit c'est plus possible éclats de voix surtout.je voudrais isoler pour le bruit mais ne pas perdre trop de centimetre il y a t'il une solution.?merci

diripot
Répondre
03/02/2014 11:45

bj,panneau panterre fermacel



 
emilie
Répondre
18/03/2013 10:16

Bonjour, nous avons de belles menuiseries avec double vitrage mais il existe un vide entre la facade et l encadrement et le bruit et l air doivent passer par la. Quel produit dois je utiliser pour reduire les bruits route (voiture et train) dans cet interstice ? Je vous remercie.

sofi29
Répondre
17/01/2014 17:27

Bonjour Emilie,

Lors de la pose de menuiseries, un joint de type mousse imprégnée est généralement posé entre le gros oeuvre et le dormant des menuiseries. Sans ce joint, vous ne pouvez avoir de confort thermique (fuites d'air et donc de calories = deperditions = surconsommation de chauffage), ni de confort acoustique (passage d'air = passage de bruit). Ces fuites peuvent aussi être la source de pathologies diverses nuisibles à la bonne conservation du bâti.

Si vous êtes en location, signalez le problème à votre propriétaire ou votre bailleur et demandez leur d'intervenir pour réduire cette nuisance. Si vous êtes propriétaires et que les travaux ont été récemment faits par un professionnel dans le cadre d'une rénovation, il faut également le lui signaler pour qu'il intervienne en conséquence.

Si vous n'êtes pas dans le cas de travaux réalisés récemment, vous trouverez sur le site www.qualiteconstruction.com, les recommandations quant à la pose des fenêtres et notamment la jonction menuiseries/gros oeuvre :
http://www.qualiteconstruction.com/fileadmin/medias/enseignants/points-sensibles/structures-gros-oeuvre/struct_b04.pdf

Vous n'indiquez pas la nature du dormant de fenêtres mais sachez qu'il existe également un cahier de prescription technique pour la mise en oeuvree des menuiseries en PVC disponible sur le site du CSTB : http://www.cstb.fr/pdf/cpt/CPT_3521.PDF

En espérant que ces documents répondent à votre demande.
Cordialement.


 
nine
Répondre
21/05/2012 12:00

Cette video est trés bien faite mais on ne parle pas de s prises électriques


 
Ajouter un commentaire