Choisir son isolant phonique

Le 25/10/2012

Quelle que soit l’application, on optera pour un isolant à structure poreuse, tel qu’un matelas fibreux emprisonnant de l’air immobile par exemple, pour « piéger » et amortir le bruit. Cette structure devra être suffisamment souple pour jouer le rôle attendu suivant l’isolation recherchée (isolation aux bruits aériens, aux bruits d’impact ou correction acoustique) et suffisamment rigide pour assurer un bon comportement mécanique des parois.

Qu’est-ce qu’un bon isolant phonique ?

En isolation acoustique comme en isolation thermique , évitez les produits universels qui promettent des performances hypothétiques qui ne règlent en rien les problèmes de bruit… Il n’existe ni peinture ni papier peint "miracle" qui isolent des bruits extérieurs ! Le choix d'un isolant doit être fait en tenant compte des contraintes et il y en a souvent en acoustique notamment lors de rénovation dans le bâtiment existant !

Si vous n’êtes pas sûr de votre diagnostic , il est judicieux de faire appel à un acousticien, expert en acoustique du bâtiment, qui pourra vous fournir un diagnostic complet et de qualité de votre bâti et vous proposer des solutions correctives spécifiquement adaptées à votre chantier.

Chaque réhabilitation est unique de part le système constructif mis en œuvre à la construction, les matériaux utilisés … et les exigences d'isolation visées par le futur occupant des lieux. Pour choisir une solution d’isolation phonique ou acoustique, opter pour un produit ou un système dont les performances ont été évaluées et qui font l’objet d’un procès verbal d’essai émanant de laboratoires agréés ou faisant autorité (CSTB, CTBA, LNE, CEBTP, etc.), est une garantie de qualité.

Le choix des objectifs d’isolement

L’ isolement acoustique correspond au niveau de performance acoustique visé pour l’isolation d’un local par rapport aux locaux voisins. Meilleur est l’isolement entre deux locaux, meilleur est le confort sonore ressenti. Il est recommandé, par principe, de choisir une performance toujours supérieure à l’objectif visé (de l’ordre de 5 décibels en plus de l’objectif) car il faut tenir compte des différences de résultat de performance du produit évalué en laboratoire (mesure scientifique certifiée) et des résultats mesurés sur le chantier après la pose (mesures in situ).

L’isolation acoustique est l’ensemble des techniques et procédés mis en œuvre pour obtenir un isolement acoustique recherché.

Les indices des matériaux

Les propriétés isolantes des matériaux de construction et d’isolation sont exprimées par des indices de performance exprimés en dB. Ces indices, mesurés en laboratoire, caractérisent la performance des éléments de construction à affaiblir les sons :

  • pour les bruits aériens , c’est l’indice d’affaiblissement acoustique Rw exprimé en dB. Plus Rw est important, meilleure est la performance d’affaiblissement du matériau.
  • pour les bruits de choc ou bruits d’impact , c’est l’indice d’efficacité aux bruits de choc Δ Lw exprimé en dB.
  • en matière de correction acoustique , c’est le pouvoir absorbant du matériau qui est mesuré. Exprimé sous la forme d’un coefficient global α w il est compris entre 0 (réflexion totale : le matériau n’est pas indiqué pour assurer la correction acoustique du local) et 1 (absorption totale : le matériau peut contribuer efficacement à la correction acoustique du local). Plus le coefficient α w est proche de 1, meilleure est l’absorption et d’autant la correction acoustique du local.

A savoir

Ces indices sont normalisés (normes européennes) pour permettre de comparer avec une règle unique tous les matériaux et éléments de construction. Ils indiquent la performance des matériaux selon les différentes applications du bâtiment (murs, sols, etc.).

En savoir plus sur le site du Ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement.

94 commentaires :

Claire
Répondre
18/05/2015 15:00

Bonjour.
Je voudrais isoler les murs d'une chambre donnant sur les pièces de vie de la maison (salon et cuisine). Quelle est la solution la mieux adaptée?
Merci pour votre réponse.

 
Bibi
Répondre
18/05/2015 15:00

Comment faire pour stopper le de moteurs d,une pompe a chaleur venant de mon voisin

 
lo
Répondre
11/05/2015 15:00

Bonjour
Je souhaiterais isoler mes fenêtres du bruit de la cour sur laquelle elles donnent, bruit de voitures démarrant et se garant, de voisins qui passent... avec un cadre amovible, que je poserais simplement le soir et la nuit, car c'est le soir et tôt le matin que cela me dérange. Puis je fabriquer un panneau sur mesure à insérer dans l'encadrement des fenêtres,à coincer à l'extérieur, entre la fenêtre et la moustiquaire ou les volets, ou à fixer directement sur les volets? Et avec quel matériau, laine de roche, laine de verre, mousse polyuréthane, collé sur du contreplaqué souple?? Merci

sofi29
Répondre
12/05/2015 10:45

Bonjour Lo,

Vous n'indiquez pas si ces fenêtres sont anciennes ou non, déjà équipées ou non de double vitrage, ni si les entrées d'air présentes sur les fenêtres sont équipées de solutions acoustiques or ce sont les premières vérifications à effectuer : vérifiez par où rentre le bruit.

Avant donc que de bricoler quelque système que ce soit pour essayer de réduire la nuisance sonore, vérifiez que le bruit passant par les fenêtres ne provient pas :
- d'un défaut d'étanchéité à l'air des fenêtres : mauvais réglage des fenêtres conduisant à une absence de calfeutrement, à corriger et s'il reste des entrées d'air parasites, poser par exemple un joint d'étanchéité à l'air souple (mousse d'étanchéité à l'air)
- des ouvertures de ventilation présentes sur les cadres de fenêtres : à corriger par la mise en oeuvre de solutions acoustiques. Ils existent des mortaises acoustiques équipées selon le modèle de socle, capot, voile ou mousse acoustique permettant de réduire de plusieurs décibels le bruit entrant par l'entrée d'air. Choisissez-le niveau d'isolement maximal.

Vous prendrez soin à ce que le système de panneaux que vous créerez ne bouche pas, lors de son placement nocturne, ces ouvertures de ventilation qui sont nécessaires au renouvellement et à la qualité de l'air intérieur du logement.

Je ne sais de quel espace vous disposez au total mais si vous pouvez intégrer un cadre comportant un isolant, optez de préférence pour un isolant de type fibreux (de préférence revêtu d'un voile de verre telles les laines prévues pour l'isolation par l'extérieur) car les produits polyuréthane ne sont pas des systèmes d'isolation acoustique. Pour autant, ce système ne garantit pas le résultat comme pourrait le faire des fenêtres à performance acoustique certifiée.

Pour information, le changement des fenêtres pour des fenêtres à performance thermique et acoustique supérieure entre dans les travaux éligibles aux aides fiscales (exigences minimales à respecter). N'hésitez pas à vous renseigner sur les aides financières possibles que vous soyez propriétaire ou locataire (éco prêt à taux zéro, crédit d'impôt transition énergétique (CITE), aides de l'Anah, etc.) s'il s'agit de votre logement principal. Vous pouvez vous renseigner auprès de l'Anil le plus proche de chez vous ( http://www.anil.org/votre-adil/ ) ou via un point rénovation info service (PRIS) mis en place par les pouvoirs publics dans le cadre du plan rénovation énergétique de l'habitat pour informer, vérifier avec vous l'éligibilité des travaux envisagés et réaliser avec vous le montage d'un dossier d'aides financières (http://www.renovation-info-service.gouv.fr/trouver-un-conseiller/step1 ).

Bons travaux.


 
MARVI
Répondre
11/05/2015 15:00

Bonjour,

j'aimerai savoir ce que vous pensez d'un mur isolé à la fois par l'intérieur et à la fois par l'extérieur.

Merci

sofi29
Répondre
12/05/2015 10:49

Bonjour Marvi,

Ce type de montage est réalisable mais il faut prendre soin aux transferts hygrothermiques dans les parois afin de ne pas créer de désordre dommageable à la pérennité du bâti. Il faut donc tenir compte de l'existant et le mieux serait de faire appel à un spécialiste de la rénovation afin qu'il vous conseille selon la nature des murs et la configuration générale de votre habitation (système de ventilation, correction de l'étanchéité à l'air pour éviter les pénétrations d'air parasites, etc.).

Cordialement.


 
Loic
Répondre
04/05/2015 15:01

Bonjour,
J ai fait isoler un mur de ma chambre avec de la laine de verre de 7,50 cm recouverte de plaque de bois, cependant j entend toujours mais voisin parler et je ne note aucune diference au niveaux acoustique.
Je voudrais savoir pourquoi?

sofi29
Répondre
12/05/2015 18:48

Bonjour Loic,

L'isolation acoustique en rénovation est très souvent difficile à corriger et nécessite de faire un diagnostic préalable sur les sources de bruit et le cheminement du bruit dans les parois. En effet, le bruit transite à la fois par transmission directe via la paroi mitoyenne et également par les parois latérales (sol, plafond et parois latérales perpendiculaires de part et d'autre de la paroi mitoyenne).

Le résultat acoustique dépend à la fois du système constructif initial mis en oeuvre, de la nature des parois et du traitement des transmissions directes et indirectes. Isoler la seule paroi mitoyenne fait davantage émerger les transmissions indirectes et les parois latérales sont alors source de nuisance sonore qu'il est nécessaire de corriger pour obtenir le confort attendu.

Par ailleurs, le résultat acoustique dépend aussi d'une part, de la continuité de l'isolant mis en oeuvre sur la paroi et d'autre part de la densité du parement posé au-devant de l'isolant. La pose de l'isolant doit être continue à l'arrière de l'ossature et non entre montants car ceux-ci font pont thermique s'ils ne sont pas recouverts d'un second lit d'isolant.

Côté parement, une plaque de bois ne présente pas forcément les qualités d'isolement d'une plaque de plâtre mise en oeuvre dans un système masse-ressort-masse tel le système sous ossature métallique. Dans ce système, l'isolant joue le rôle de ressort et sert à l'absorption du bruit, la plaque "casse" l'onde sonore résiduelle. D'autant qu'il existe aussi des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée.

Difficile donc de vous dire précisément ce qui fait défaut sur votre chantier. Avec ces quelques indications, vous pourrez peut-être mieux comprendre pourquoi l'isolation réalisée ne vous donne pas entière satisfaction.

Si toutefois la nuisance persistait via les parois latérales, vous n'aurez pas d'autre solution que de prévoir également une isolation de ses parois. Suivant le type de bâtiment, il faut parfois faire une isolation de type "boîte dans la boîte" pour obtenir le confort souhaité.

Cordialement.


 
Lili
Répondre
04/05/2015 15:01

Bonjour, je cherché a trouver une solution pour isoler ma cuisine derrière mon mur la cour en béton avec vieilles dalles de mes voisins (leurs garçons aiment faire des aller et retour en trottinette) un vrai brouhaha qui résonne dans ma cuisine
Merci par avance pour votre aide


 
Raabia
Répondre
27/04/2015 15:00

Bonjour, Je souhaiterais isoler du bruit un mur intérieur en parpaings qui sépare deux appartements et j'aimerais savoir quel matériaux seraient préférable pour isoler au maximum des bruits qui provient de l'appartement d'à coté??

Merci, cordialement.


 
sebastcuis
Répondre
20/04/2015 15:00

Bonjour,

Je souhaite savoir comment je pourrais isolé phonétiquement le mur de notre chambre qui donne sur la chambre de l'appartement d'à côté. Nous entendons tout clairement ( porte ouverte à mon avis ).

Je voudrais donc savoir ce que je pourrais mettre sur le mur afin de pouvoir ne plus les entendre parler.

Je suis locataire je ne peux donc pas m'investir dans des gros travaux et couteux en plus. Je me suis rapprocher de mon propriétaire qui se retranche derrière les lois concernant l'année de ce logement qui n'impose malheureusement rien de très clair à ce sujet.

Le mur est recouvert d'un espèce de crépi

Merci de votre aide/conseil

sofi29
Répondre
20/04/2015 18:32

Bonjour Sebastcuis,

Vous pourriez envisager le doublage de ce mur par une laine sous ossature métallique avec plaques spécifiques acoustiques ou double lit de plaques. Néanmoins, le résultat pourrait s'avérer insuffisant car il ne dépend pas seulement de l'isolation de la paroi séparative des deux logements : selon le type constructif du bâtiment, les bruits peuvent aussi passer par les parois de part et d'autre de la paroi séparative et par les sol et plafond. Par ailleurs, la sensibilité au bruit diffère d'une personne l'autre et le résultat dépend aussi du niveau de confort que vous attendez.

A mimima, vous pouvez commencer par isoler la paroi mitoyenne à l'aide d'un isolant fibreux posée de façon continue, calfeutrant parfaitement la surface du mur. La structure fibreuse de la laine contribue à affaiblir la nuisance en amortissant les ondes sonores. Il faut prévoir au moins 75mm d'une laine semi rigide (type GR32 posée à l'aide d'une ossature Optima par exemple). Prévoir ensuite une plaque spécifique acoustique ou une double épaisseur de plaques de type BA13.

Avant la pose des plinthes, surtout ne pas oublier de réaliser un joint de mastic acrylique pour obturer le cm que l'on doit laisser en pied de plaque pour la pose, sinon cet espace constitue un pont phonique sur la longueur du mur. Prévoir la pose des plaques à joints décalés : vous commencerez la pose de la seconde épaisseur de plaques par une 1/2 plaque afin de recouvrir les joints des plaques précédemment posées.

Si vous constatez par la suite que le bruit émerge par les parois latérales de part et d'autre de la paroi isolée, il vous faudra également procéder à l'isolation de ces parois. Généralement, le meilleur résultat est obtenu par la réalisation d'une "boite dans la boite" en isolant l'ensemble des parois.

L'idéal serait d'avoir recours aux services d'un bureau d'études acoustiques car il réalise des mesures sur site de la nuisance sonore, diagnostique les parois conductrices du bruit et peut alors déterminer les travaux à réaliser selon le confort attendu. Cela représente un coût supplémentaire mais cela permet de vous proposer les solutions les plus adaptées aux caractéristiques propres de votre chantier.

Cordialement.


 
Sandy
Répondre
16/03/2015 15:01

Bonjour,

Je souhaite poser des matériaux absorbants sur un mur mitoyen qui sépare le garage de mon voisin avec mon jardin. Ce garage est en bordure de route et le mur de côté revient vers le jardin et la maison et n'est ni crépis ni enduit. Ce côté là est très bruyant et j'ai lu qu'en cas de retour come celui-là il faut un mur en matériaux absorbant car le son "rebondit" sur le mur.
Nous envisageons de construire un mur anti bruit mais en attendant je souhaite déjà pouvoir trouver les matériaux extérieurs que je pourrai apposer sur ce mur pour le rendre absorbant au bruit. Quels matériaux puis-je appliquer et où puis-je les trouver facilement?


 
mamzelle desiles 78
Répondre
23/02/2015 15:00

bonjour,
ma voisine du dessus adore marcher avec ses talons et ce pendant des heures (jour et nuit) ,et meme déchaussée on peut entendre ses pas lourds(marche sur les talons) sur le plancher.
J' aurais voulu isoler mon plafond pour ne plus l 'entendre marcher .
Que me conseillez-vous en isolation ? je pensais au liège
merci

Archibald
Répondre
02/03/2015 15:01

Je suis tout jeune architecte et pas du tout expert en acoustique mais il faut savoir que le bruit des pas de votre voisine tel que vous l'entendez est en fait le bruit qui resonne dans la structure (le plancher).
Le liège serait efficace comme résiliant si il était posé sous le parquet de la voisine, ce qui est probablement déjà le cas si il s'agit d'un parquet flottant.
Pour vous il faudrait plutot je pense un isolant type laine de verre ou laine de roche appliqué directement dans votre faux-plafond.
...et bonnes nuits ! big-smile


 
alex
Répondre
23/02/2015 15:00

J habite une maison mitoyenne . mon salon et Coll? a celui du voisin. Que faire pour ne plus rien entendre ainsi que mes voisins. Se sentir vraiment chez soi. Merci

Kevino le jardinier
Répondre
13/04/2015 15:00

Bonjour a toi cher Alex. La laine de roche et de verre est très intéressante pour ton problème

moua
Répondre
23/03/2015 15:00

moi aussi la maison ou j'habite actuellement les murs sont des vrais passoires, c'est comme si les voisins étaient chez moi
je ne comprends vraiment pas comment on a pu et on continue à construire des maisons sans une isolation minimum
je les entends même tousser,
ce sont des personnes âgées, s' ils disparaissent, et que des jeunes avec des enfants emménagent, ce sera l'horreur
je ne pense pas que je puisse isoler car ce sont des petites maisons si je pose des rails etc ça rendra la maison trop petite, donc je vais essayer de déménager.
A quand le produit miracle pour vivre vraiment chez soi alors qu'on est au XXI eme siecle et que tant de choses sont inventées mais pas l'isolation des murs mitoyens

frasco
Répondre
09/03/2015 15:01

isolation mur mitoyen


 
margot
Répondre
16/02/2015 15:00

bonjour,
j'habite une maison en béton
deux chambres sont superposées
celle du 1er étage a un parquet flottant sur couche d'isolant Isolene acheté avec le parquet
dans la chambre du bas, j'aimerais renforcer l'isolation phonique par le plafond, mais je ne dispose que d'1 cm d'épaisseur environ, car un meuble fixe va jusqu'au plafond
que me conseillez-vous
j'ai entendu parler de Sempatap...
merci


 
Benjamin
Répondre
16/02/2015 15:00

Bonjour.

Je souhaite renforcer l'isolation phonique du mur porteur entre mon appartement et l'appartement voisin.
Il s'agit d'un mur plein de 11m².

J'ai sollicité plusieurs devis. Tout d'abord, les prix sont variables. De 900 € à 1 600 €...
Ensuite, j'ai le choix entre laine de roche, laine de verre et polystyrène. A peu près sur le même principe. On ajoute l'isolant sur le mur existant et on referme avec du placo.

Quelques instants :
- je dois privilégier laine de roche, laine de verre ou polystyrène ? Qu'est-ce qui isolera le mieux ?
- j'ai des propositions à 50, 80 ou 100 mm d'épaisseur. Est-ce que 50 ou 80 est suffisant ? Ne faut-il pas préférer 100 mm ?
- enfin, quid des ossatures métalliques qui sont mentionnées dans les propositions reçues ? Ne risquent-elles pas de propager le bruit ? Un des artisans, pour éviter cela, me propose de coller des plaques de polystyrène (placomur ultra 32, épaisseur 90 mm), qu'en pensez-vous ?
- enfin (bis !) on me parle de plaque BA 13, de plaques BA 13 croisées, de placostil R48, de plaques BA 13 phoniques. Quid dans tout ça... ?

Merci pour l'éclairage dans cet univers qui reste opaque pour un béotien...


 
jenaky
Répondre
09/02/2015 15:00

bonjour,

nous avons une cloison de chambre qui donne sur le salon. Cette cloison est faite de plaque de placo creux de 5 cm d'épaisseur (maison neuve). C'est comme s'il n'y avait rien en terme d'isolation phonique. Nous souhaitons donc rajouter sur cette cloison coté salon des planches de bois (genre planche de coffrage) pour l'esthétique et je recherche un isolant phonique le plus fin possible à rajouter entre ces planches et la cloison. J'ai trouvé le liège comme meilleur compromis. Pourriez vous me conforter sur mon choix ou m'orienter sur autre chose?

sofi29
Répondre
21/04/2015 15:57

Bonjour jenaky,

Il faut savoir que la réglementation acoustique en vigueur n'impose pas d'isolement acoustique entre les pièces d'un même logement, qu'il s'agisse d'une maison ou d'un appartement. Lorsque à l'élaboration du projet, aucune exigence d'isolement acoustique entre les pièces n'est exprimée par l'acquéreur, constructeurs ou promoteurs optent généralement pour la mise en oeuvre de cloisons alvéolaires (soit 2 plaques de plâtre séparées par des alvéoles de carton), ce type de plaques permettant de faire le cloisonnement de l'espace en optimisant la surface habitable.

Cependant, l'isolement acoustique de telles cloisons est inférieur à 30 dB (mesure laboratoire) en 50 mm, niveau équivalent au bruissement du vent dans les feuilles d'un arbre sur l'échelle des bruits. Le confort acoustique de telles cloisons séparatives est donc minimal.

Comme votre maison est neuve, je suppose que vous n'envisagez par la dépose de la cloison pour pouvoir la remplacer par une cloison sur ossature métallique composée d'une laine acoustique entre 2 plaques de BA13. Aussi, pour corriger l'insuffisance d'isolement, sans dépose de l'existant, ni empiétement trop important sur l'espace habitable, il existe des solutions de type Optima sonic ou encore Rénomince dont la performance acoustique est intéressante au regard de l'encombrement. C'est le meilleur compromis avec un niveau d'isolement de l'ordre de 44 dB cloison finie pour 5 cm d'encombrement supplémentaire et donc une cloison d'une épaisseur totale de 10 cm.

Si toutefois, vous envisagiez la dépose, sachez qu'une cloison de type 72/48 donne un isolement acoustique aux bruits aériens de l'ordre de 40 dB (2 plaques de BA13 sur ossature métallique de 48 mm avec laine acoustique de type PAR en 45 mm ) et qu'une cloison de type 92/48 donne quant à elle de l'ordre de 47 dB (même cloison que la précédente mais avec 2 BA13 de part et d'autre de la paroi, soit environ le même encombrement que celui que vous aurez avec la solution de rénovation Optima sonic).

Attention, en isolation acoustique, l'isolation des portes est également importante : mieux vaut opter pour des portes à âme pleine dont la performance acoustique est bien supérieure à celle des portes alvéolaires standard.

Bon courage pour les travaux !



 
Elisa
Répondre
09/02/2015 15:00

Bonjour, actuellement en IUT mesures physique nous avons pour projet de réaliser une cabine acoustique, pour cela j'aimerai avoir des conseils sur les matériaux qui conviendrai le mieux, sachant que nous disposons d'un budget de 5000€


 
Gilles
Répondre
09/02/2015 15:00

bonjour , je viens d'acheter une maison des années 1979 et le mur de ma chambre et mitoyen avec le garage de mon voisin qui a une porte coulissante et son rail est fixé sur le mur mitoyen ce qui fait que lors qui ouvre sa garage sa fait un bruit enorme vu que ce mur est en brique rouge, pouvez-vous me donner un conseil pour isoler un max le bruit afin de pouvoir dormir?


 
RV
Répondre
26/01/2015 15:01

Bonjour,

Je recherche actuellement une solution d'isolation phonique/accoustique pour une habitation privé actuellement en rénovation.

Le souhait est d'isoler le plafond du salon et de la salle à manger pour éviter le bruit dans les chambres situées juste au dessus (et par la même occasion éviter la réverbération sonore dans le salon et la salle à manger).

Salon + salle à manger = environ 60m²

Que me conseillez vous ?

Merci beaucoup,
RV

sofi29
Répondre
02/02/2015 12:00

Bonjour RV,

Vous n'indiquez pas la nature de ce plafond d'étage, toutefois
> pour la réduction des bruits aériens, vous pouvez envisager la pose d'un faux plafond sous ossature métallique, isolé avec une laine semi-rigide. Pour un meilleur résultat, vous pouvez désolidariser ce faux plafond du plafond existant en réalisant un plafond autoportant sur montants : (lien à recopier dans votre navigateur) http://www.toutplaco.com/Fiches-p...ose/Realiser-un-plafond-sur-montants

> pour la réduction des bruits d'impact, en complément du faux plafond, vous pouvez envisagez la pose sur le plancher du dessus d'un isolant acoustique spécifique sol. Prendre bien soin de désolidariser l'isolant en périphérie pour éviter toute transmission des chocs aux parois latérales.

Vous pouvez retrouver des exemples de montage et les affaiblissements acoustiques correspondants suivant la nature du plancher d'étage existant à partir de la page 86 du guide de l'isolation acoustique sous ce lien (à recopier dans votre navigateur) http://www.isover.fr/var/isover/s.../Isolation_phonique_guide_Isover.pdf

Cordialement.



 
fabien32190
Répondre
26/01/2015 15:01

Bonjour. Je suis en pleine renovation d un maison avoisinant la centaine d années. Entre 2 chambres il y avai un mur en brique de 20cm dp. Pour pouvoir faire une penderie dans une des chambre j ai fait tomber une partie du mur
Ma question est comment faire mon coffrage de la penderie afin d avoir une isolation phonique maximal. Merci d avance

sofi29
Répondre
02/02/2015 14:09

Bonjour Fabien,

Traiter le montage de la paroi de la penderie donnant sur la seconde chambre tel celui d'une cloison séparative entre deux pièces : montants + rails avec isolant fibreux acoustique entre montants (isolant de type PAR, par exemple) + plaques de plâtre de part et d'autre de cette "cloison". Pour renforcer davantage l'isolation phonique de cette paroi, vous pouvez soit doubler les plaques de BA13 de part et d'autre, soit utiliser des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée (+3 dB de gain en plaçant ce type de plaque de chaque côté de la cloison = une division par 2 de la source de bruit). Ne pas omettre de poser une bande résiliente en sous face du rail avant de le fixer au sol et de réaliser un joint mastic souple en pied des plaques de chaque côté de la paroi. En effet, par où l'air passe, le bruit passe aussi sad

Bons travaux !


 
jack
Répondre
19/01/2015 15:00

Bonjour,
J'ai besoin d'isoler une pièce seulement afin d'avoir aucun eco a l'intérieur(pour des enregistrements). Le bruit émis à l'extérieur n'est pas important. Quelle matériaux est le plus judicieux a utiliser?
Le problème est-t-il plus simple a résoudre que pour une pièce qui doit arrêter tout les sons?
Merci d'avance.

sofi29
Répondre
02/02/2015 14:47

Bonjour Jack,

Sur les murs périphériques afin d'obtenir un isolement par rapport aux bruits venant de l'extérieur, vous pouvez réaliser un montage acoustique en plaçant un isolant fibreux continu sous une ossature métallique permettant de fixer le parement de finition. Cela peut être un montage de type Optima Murs avec l'épaisseur d'isolant en fonction du niveau d'isolement que vous rechercher.

Vous pouvez trouver des exemples de niveaux d'isolement suivant le type de mur porteur dans le guide de l'isolation acoustique sous le lien ci-après (à recopier dans votre navigateur) http://www.isover.fr/var/isover/s.../Isolation_phonique_guide_Isover.pdf (à partir de la page 71)

De même, il vous faudra peut-être traiter le plafond. Dans ce cas, vous pouvez suivant les dimensions de la pièce soit envisager la création d'un faux plafond sur ossature métallique sur suspentes, soit la création d'un plafond autoportant sur montants (sa désolidarisation du plafond existant peut-être intéressante pour renforcer l'acoustique si vous habitez en collectif et que vous avez un voisin au-dessus de votre logement.

N'oubliez pas que les portes et fenêtres doivent également être de qualité acoustique afin de ne pas créer de pont phonique : vitrage à isolation acoustique, porte intérieure à âme pleine avec seuil acoustique (en effet, là ou l'air passe, le bruit passe aussi sad, il faut donc ne pas oublier de traiter le bas de porte).

Attention, le fait d'isoler la pièce des bruits provenant de l'extérieur peut ne pas suffire à obtenir une acoustique suffisante pour éviter une réverbération parasite à l'intérieur de la pièce suivant la puissance de son émis dans cette pièce. En sol, la mise en oeuvre d'un revêtement souple épais peut permettre d'amortir légèrement la réverbération (effet d'écho) mais il se peut que vous ayez également la nécessité de réaliser des "pièges à sons" en posant une laine minérale nue semi rigide à l'arrière de panneaux perforés (plaques de plâtre perforée à 17% minimum, panneaux bois à claire voie, etc.).

Les éléments ci-dessus vous sont donnés à titre indicatif car le résultat dépend de plusieurs paramètres tels la nature des parois de la pièce, le système constructif du bâti et les niveaux de bruits reçus de l'extérieur et émis à l'intérieur de la pièce. Le mieux serait donc de faire appel à un bureau d'études acoustiques afin qu'il étudie avec vous le projet et la conception de l'isolation suivant le niveau de silence dont vous avez besoin pour la réalisation de vos enregistrements.

Cordialement.



 
Llily
Répondre
05/01/2015 15:00

Bonjour,
J'envisage effectuer des travaux d'isolation pour un mur mitoyen, car j'entends des bruits des voisins, surtout des voix comme s'ils étaient dans la même pièce que moi. On m'a donné comme une des solutions de dresser unmur système boite dans la boite, mais seulement pour le mur mitoyen. Ma question est: le systeme boite dans la boite est il efficace seulement pour un mur ou doit il s'appliquer à toute la pièce ?
Merci de votre réponse

sofi29
Répondre
02/02/2015 14:56

Bonjour Llily,

Le système "boîte dans la boîte" s'applique à l'ensemble de la pièce, en isolant l'ensemble des parois. En effet, suivant le système constructif du bâti et le cheminement du bruit dans la structure, ce bruit peut passer directement par la paroi mitoyenne mais aussi indirectement par les parois latérales ainsi que par les sol et plafond. Vous l'aurez donc compris, l'isolation réalisée uniquement sur la paroi mitoyenne pourrait ne pas suffire à vous apporter le confort escompté.
Vous pouvez donc prévoir de poser une laine sous ossature métallique sur la paroi mitoyenne en renforçant l'isolement par le doublement de la plaque de plâtre par exemple mais il faudra peut-être dans un second temps, renforcer l'isolation des parois de part et d'autre de cette paroi mitoyenne suivant le niveau résiduel de bruit passant par ces parois.

Sinon, vous pouvez faire réaliser une étude acoustique par un bureau d'étude acoustique. Après diagnostic du bâti, du cheminement du bruit dans la structure et des mesures réalisées sur site, il vous proposera des solutions en fonction du niveau de nuisance subi et de vos exigences. Si vous lui confiez la réalisation des travaux, pensez à l'assortir d'une obligation de résultat.

Cordialement.


 
knt
Répondre
05/01/2015 15:00

Bonjour je suis propriétaire d'un restaurant Bar mais pratique la location de salle et l'organisation des soirées avec un volume musique très élevé, j'ai des voisins au dessus qui se plaignent, pouvez vous me conseiller pour l'isolation phonique du plafond merci d'avance. Knt

sofi29
Répondre
02/02/2015 18:55

Bonjour Knt,

L'isolation acoustique est toujours assez complexe en rénovation et notamment parce qu'elle dépend de plusieurs critères dont par exemple, le système constructif du bâtiment, le cheminement du bruit dans la structure et le niveau de bruit reçu dans les locaux voisins. De plus, le bruit se transmet de façon directe par la paroi séparative mais également de façon indirecte par les parois latérales. L'isolation du seul plafond de votre établissement pourrait donc ne pas être suffisante à apporter le confort attendu par vos voisins du dessus. Par ailleurs, les parois vitrées du local peuvent aussi être source de transmission de la musique dans l'environnement direct du bâtiment.

Je pourrais donc vous conseiller une solution d'isolation du plafond par la création d'un faux plafond ainsi qu'une solution d'isolation des murs par un isolant fibreux. Mais sans connaissance du niveau sonore à atténuer et sans connaissance du bâti, je ne suis pas en mesure de savoir quel est le niveau d'isolation à prévoir pour assurer une isolation suffisante à répondre à la gêne de vos voisins afin qu'ils recouvrent un environnement calme même lorsque votre salle est louée.

Dans votre cas, mieux vaudrait faire réaliser une étude par un bureau d'études acoustiques afin qu'il puisse déterminer quels sont les travaux d'isolation acoustique à réaliser. Après diagnostic du bâti et mesures réalisées sur site, l'acousticien sera en mesure de vous proposer des solutions d'isolation afin qu'il n'y ait plus de nuisance sonore pour votre voisinage. Ce type d'étude représente bien sûr un coût supplémentaire mais c'est la seule façon d'avoir des solutions d'isolation adaptées à votre chantier.

Cordialement.



 
Philippe
Répondre
05/01/2015 15:00

Bonjour,
Je veux choisir une laine de verre acoustique.
L'une indique 70mm ainsi que R*= 1.75
Une autre est d'épaisseur 45mm et indique RA= 39db (pour 72/48)
Tous deux sont de la même marque, seul l'épaisseur est donc différente ainsi que le rendement acoustique.

Pourriez vous m'éclairer sur ces données de rendement (que je ne comprends qu'à moitié) et m'indiquer laquelle des deux est la plus performante ??

Merci !!!!

sofi29
Répondre
02/02/2015 19:16

Bonjour Philippe,

La valeur R=1.75 indiquée pour la laine de 70mm correspond à la résistance thermique du produit exprimée en m2.K/W. Pour pouvoir comparer le niveau d'isolement obtenu avec une laine de 70mm par rapport à une laine de 45mm, il vous faudrait la valeur d'isolement RA de la laine de 70mm posée en cloison avec le même type de parement que pour la cloison réalisée en 72/48 (RA est l'isolement aux bruits aériens obtenus par une laine de 45mm posée dans une cloison comportant une plaque de plâtre de type BA13 de part et d'autre de la paroi).

Pour vous aiguiller sur le type de cloison à réaliser en fonction de l'isolement que vous souhaitez avoir entre deux pièces, je vous invite à consulter le guide de l'isolation acoustique en lien ci-après (à recopier dans votre navigateur) http://www.isover.fr/var/isover/s.../Isolation_phonique_guide_Isover.pdf

Vous trouverez à partir de la page 78, différentes configurations de cloisons séparatives selon l'épaisseur de laine choisie et selon le parement mis en oeuvre de part et d'autre de la cloison. Leur valeur d'isolement acoustique mesurée en laboratoire est indiquée en Rw (C;Ctr). Pour obtenir le RA de la cloison, il vous faut retrancher le 1er chiffre entre parenthèse de la valeur initiale. Par exemple, pour la cloison en 72/48 réalisée avec une laine de 45mm posée entre 2 plaques de BA13, le RA est de 42 - 3dB soit 39dB d'isolement aux bruits aériens.

Ces exemples de réalisation devraient, je l'espère, pouvoir vous aider à réaliser votre choix en fonction des exigences d'isolement acoustique souhaitées pour votre projet.

Cordialement.


 
Shiparus
Répondre
10/11/2014 15:00

Bonjour,
Que me conseillez vous comme isolant phonique qui soit mince pour réduire les bruits d'impact et les bruits de choc dans le cas d'une pose d'un chauffage au sol à eau dans un appartement situé au 6eme étage d'une copropriété datant de 1957
Est ce que cet isolant pourra assurer la fonction thermique de façon à ce que la chaleur ne parte pas chez le voisin du dessous,ou faut il rajouter un autre produit?
Quel est le coût environ au m2 de ces produits?
Quel est le prix environ au m2dun chauffage au sol à eau de bonne qualité ?
En vous remerciant de vos conseils
Shiparus@gmail.com


 
sissi
Répondre
20/10/2014 15:00

bonjour,
j'espere que quelqu'un pourras m'aider, j'ais une salle de reception (donc local qui diffuse de la musique amplifier) et j'ais quelques voisin qui se plaignent du bruit (de la musique) ma salle a été créer dans un ancien atelier, mon plafond est constitué de dalle type dalle de bureaux 60/120 et au dessus il y a une couche d'isolant type rouleaux en tres mauvaise etat j'ais une surface de 500m2 et je cherches une solution (miracle) pour ne plus gener les voisins et en plus j'ais un tres petit budget a consacrer a ce probleme,
merci de m'aider


 
Architecte
Répondre
06/10/2014 15:00

Bonjour
Je suis architecte à région parisienne, et souvent je me retrouve confronté à la mauvaise isolation des coffres des volets roulants.
Les entreprises des stores souvent me proposent la laine de roche comme le meilleur isolant acoustique qu'ils ont, mais l'isolation n'atteint que 25 dB, et cela quand c'est bien appliqué.
Auriez-vous des isolants plus performants? Avec quel affaiblissement en dB et avec quelle épaisseur?
Merci. Bien cordialmente,

labrique
Répondre
01/12/2014 15:01

veille solution
isorel mou 20 d'epais colle sur les interieurs du caisson
mais surtout bien pose fermer
ne pas laisser de jour intertiss
le bruit passera par la et resutats inferieurs
les panneau semi rigide faits de la recuperation des vieux vetement et chutes de textile existe depuis de nbres année en gros cordons de 50 mm servai et sr encore aux calorifugeur fabrication avec je crois la participation des emmaus et ste abbe pierre
saluts vous


 
sissi
Répondre
22/09/2014 15:02

Bonjour,
Je vous contacte car je ne sais pas à qui m'adresser pour résoudre mon problème. Voilà, j'habite dans un appartement des années 70, j'ai changé la porte d'entrée car je suis gênée par les bruits des voisins sur le pallier.
J'ai fais appel à un menuisier qui m'a installé une porte en bois coupe-feu de 43 décibels. Le problème, c'est que je ne vois pratiquement pas de différence par rapport au bruit qu'avant...
A noter, qu'il n'a pas installé de seuil de porte, à qui je pourrais m'adresser pour isoler vraiment cette porte ? Sinon, l'achat de joint phonique alvéolé qu'on trouve dans le commerce + seuil de porte pourrait résoudre mon problème ? Merci beaucoup pour vos lumières !


 
said
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour ,
nous avons un appartement avec une entrée qui donne directement sur le salon.
nous entendons tout le bruit du couloir des escaliers.
Un des murs du salon donne sur le couloir. Mur 7 cm agglomération plus plâtre
Quelle solution pouvez vous nous conseiller.
Merci


 
Clanne
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour, habitons un pavillon des années 1900, briques et meulière qui donne sur une rue très passagère, le bruit des véhicules nous dérange dans notre chambre. Pourtant double vitrage sur fenêtre récente (20 ans) en bois. Que peut on faire de plus ? Rajouter un 3ème verre ? Rajouter une "sur-fenêtre" ? Le son passe t il par la fenêtre ou bien aussi par les murs (qui eux ne sont pas isolés) ??? merci de vos conseils

sofi29
Répondre
02/02/2015 19:53

Bonjour Clanne,

La solution de faire poser une sur-fenêtre permet effectivement de faire un écran supplémentaire au bruit et plus l'espace entre la fenêtre existante et la sur-fenêtre est important, plus l'isolement au bruit est élevé.

Néanmoins, la fenêtre peut ne pas être le seul élément en cause dans la nuisance que vous rencontrer. Le bruit peut en effet passer par l'ouverture de ventilation présente sur la fenêtre ou par le coffre de volet (si existant). Dans ce cas, il faut la remplacer l'entrée d'air existante par une entrée d'air acoustique (il en existe avec base, voile ou capot acoustiques selon le modèle).

Par ailleurs, les murs s'ils ne sont pas isolés peuvent aussi être source de transmission du bruit et dans ce cas, la réalisation d'un doublage sous ossature métallique mettant en oeuvre un isolant fibreux (laine de verre semi-rigide de type GR32 par exemple) peut vous permettre d'améliorer votre confort (tant thermique qu'acoustique).

Ces différentes causes de transmission des bruits venant de la rue pouvant être cumulées, sans diagnostic acoustique de l'existant et mesure du niveau sonore subi, il est difficile de vous dire quelle est la source la plus prépondérante et donc de vous conseiller sur le niveau d'isolation à mettre en oeuvre pour que vous retrouviez un environnement calme dans votre chambre (pour information, un environnement calme de nuit dans une chambre ne devrait pas dépasser 25dB).

N'hésitez pas à faire réaliser une mesure acoustique afin de connaître le niveau d'isolement à mettre en oeuvre, tant pour les murs que pour le vitrage. Vous jugerez alors des travaux à réaliser en fonction du niveau de bruit mesuré dans votre chambre au plus fort de la circulation dans votre rue.

Cordialement.

bizcotte
Répondre
01/12/2014 15:00

bonjour,
personnellelemnt j'ai ajouté une fenêtre coulisante suplémentaire, et je suis contente du resultat tant au niveau phonique que thermique. C'est un confort incroyable. J'ai fait la même chose à ma porte arrière en ajoutant une simple porte fenetre qui mle permet d'avoir la lumière quand je veux en plus...


 
verodanco
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonsoir

j'ai acheté une maison des années 1970 qui se trouve proche de la route; sensible aux bruits et electrosensible aux ondes je voudrais isoler phonétiquement ma maison des bruits extérieurs et peut-être aussi l'isoler des ondes qui peuvent la traverser; quel matériau peut répondre à ces 2 critères d'siolation?Pour info la toiture est en schindel et les parois en beton cellulaire


 
Thomas
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour

J'ai un gros problème car mes voisins du dessus sont venus se plaindre à plusieurs reprises du piano qu'ils entendent comme si j'étais dans leur chambre, je cite.
L'immeuble est mal fichu niveau isolation et j'ai du carrelage (je n'ai pas pensé à ce détail qui n'en est pas un lorsque j'ai fait installer le piano). De plus, le piano se trouve juste à côté du tuyau de chauffage.
Si je mets un panneau de laine de verre derrière le piano ainsi que des rondelles d'isolation sous les pieds, pensez-vous que ça pourra déjà bien atténuer les nuisances ?
J'ai accepté de jouer dans une plage horaire précise, mais apparemment ils souhaiteraient qu'en règle générale, ce soit moins fort, alors j'essaie de trouver des solutions mais le plus simple et surtout le moins couteux possible pour moi...
Je précise que c'est un piano droit. Je me demande comment je vais faire pour soulever le piano pour y mettre les rondelles, d'ailleurs.
Merci d'avance pour votre aide !!!

basalte
Répondre
12/01/2015 15:00

-C'est facile de basculer un piano droit
-Il faut mettre d'épaisses rondelles d'isolation sous les pieds bien sûr
-Solution plus couteuse ; un caisson d'isolation spécial piano, si si cela existe....On met le piano et le pianiste dedans
-On presse aussi la pédale sourdine........


 
fab
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour j'habite une vieille maison de centre ville, je suis au second étage et il y'a des locataires au premier. J'entends beaucoup de nuisances de la part de ces personnes, enfant qui pleure, qui saute, court, cri des parents même certaines conversations dans une pièce. Mon sol est en parquet massif je voulais savoir si il était possible de rajouter un isolant sous mon parquet ou vaut il mieux isoler depuis leur plafond.

Merci.


 
Fabrice
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour, notre maison se situe au bord d une rue et malgré une isolation des combles laine de roche 30cm + placo standard nous entendons encore le bruit des voitures. Que peut on envisager ?

Merci


 
audrey canon
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour

J'habite une maison mitoyenne des deux côtés, maison castors construite dans les années 60, il y a un seul mur entre les maisons et la dalle au sol est la même pour les maisons du même niveau.
Le problème est le suivant, l'isolation phonique, lorsque nous sommes dans les chambres nous entendons tout, les discussions très distinctement comme ci les personnes étaient dans la pièce, ronflement ... cela devient invivable.
Quelle solution pourrions nous envisager afin d'éliminer ce problème.

merci par avance


 
marion
Répondre
15/09/2014 15:00

Bonsoir j aimerai savoir quel isolant acoustique dois je employer je vous explique mon cas j habite dans une maison coller a celle de mes parents dans la chambre ou on dort avec mon bébé de 15 jours et mon conjoint possède une porte en bois qui donne dans les escaliers qui conduit a l étage de la maison de mes parents. Donc j aimerai isoler pour ne pas déranger mais parents par les pleurs de mon bébé et vise versa ne pas entendre quand ils montent les escaliers ... Que me conseillez vous ??


 
andrée
Répondre
15/09/2014 15:00

Bonjour, j'ai fait realiser une cloison separative entre deux appartements, il s'agit d'une cloison type SAD , montants de 70 , 3 épaisseur de laine part confort de 70 mm et double peau de placo phonique de chaque côté, tout les rails sont désolidariser il y a même une bande resiliante, les bandes ont étaient faite entre chaque peau et un joint silicone a était réaliser tout le tour a chaque peau les plaques ont été croiser. Malgré cela ont entend les rires et conversations des voisins que puis je faire pour ne plus entendre? Merci de me répondre et m'aider a trouver la solution.


 
cariboute
Répondre
25/08/2014 15:00

Bonsoir,
Voila j'habite dans un ancien immeuble ou nous ne sommes que deux voisins, moi je suis au deuxieme et dernier etage. Ma voisine a un probleme d'ouie et ce crois au cinema tous les soir. sa Tv donne sur mon salon et ma chambre.
J'aimerais faire isoler ce bruit comment puis je procede sachant quelle ne voudra certainemant rien faire. j'entends sa tv et les vibrations cest juste insupportable.
que me conseillez-vous?
D'avance merci

sofi29
Répondre
28/08/2014 19:49

Bonjour Cariboute,

Il faut savoir qu'une isolation acoustique est plus difficile à réaliser après coup car la solution à prévoir dépend du système constructif du bâti, du type de bruit et du cheminement du bruit dans la structure du bâti. Les bruits dits aériens sont néanmoins les bruits les plus faciles à corriger comparés aux bruits d'impact, dans votre cas : les vibrations).

Pour une solution efficace au niveau du plancher séparatif, l'isolation devrait être posée du côté de la source sonore, soit au plafond chez votre voisine, ce qui complique sans doute la chose sad La solution serait de réaliser un plafond autoportant afin qu'il soit désolidarisé du plancher séparatif, isolé par un isolant fibreux (la structure souple d'une laine permet l'absorption des bruits) doublé par une plaque à isolation acoustique renforcée. Sinon, vous pouvez éventuellement envisager la pose d'une chape sèche (système Rigidur sol par exemple http://youtu.be/ZNe0r9z240g en version acoustique) mais les niveaux d'isolement resteront plus limités et la mise en oeuvre nécessitera la découpe de l'ensemble des portes.

Au-delà des transmissions par la paroi mitoyenne, il faut aussi prendre en compte les transmissions dites "latérales" (ici, propagation par les murs et éventuellement par les gaines ou conduites traversant le plancher). Les murs de votre côté peuvent être isolés également à l'aide d'un isolant fibreux sous ossature métallique (par exemple, système d'isolation de type Optima).

Vous pouvez trouver les isolements procurés par des systèmes d'isolation sur les guides acoustiques des fabricants mais pour avoir une indication précise des niveaux de performance d'isolement à viser, il faudrait faire réaliser une étude acoustique par un bureau d'étude acoustique. Un acousticien, après diagnostic de la structure et mesures acoustiques sur site pourrait vous indiquer les parois à isoler et le niveau d'isolement à prévoir selon vos exigences en matière de confort. Cela représente bien sûr un coût supplémentaire mais c'est l'assurance d'avoir des solutions adaptées à votre chantier. Si vous faites réaliser les travaux par un professionnel, n'omettez pas de les assortir d'une exigence de résultat.

Cordialement.


 
benix
Répondre
25/08/2014 15:00

Bonjour, je suis rentré dans un appartement des années 70, j'ai cassé la cloison qui sépare mon salon séjour de mon couloir pour agrandir ma pièce à vivre.Ma voisine se plein sans cesse,j'aimerais savoir ce que vous me conseillez, isolation mur et plafond?les murs sont en briques rouge avec platre par dessus, pas d'isolation
merci

sofi29
Répondre
28/08/2014 20:05

Bonjour Benix,

S'il s'agit d'isoler votre logement par rapport à votre voisine du dessus, l'isolation des murs et plafond de votre côté permettrait effectivement d'atténuer la propagation des bruits chez votre voisine.

Pour vos murs, vous pouvez prévoir une isolation sous ossature métallique prévoyant un isolant fibreux (absorption des bruits), système de type Optima par exemple.

Pour le plafond, l'idéal pour un isolement optimal serait de pouvoir réaliser un plafond autoportant isolé par une laine semi-rigide car cela permet d'avoir une désolidarisation de votre plafond du plancher existant (http://www.toutplaco.com/Fiches-p...ose/Realiser-un-plafond-sur-montants ). Opter pour un parement en plaque à isolation renforcée permet de gagner de l'ordre de 3 dB par rapport à une plaque standard, ce qui correspond à une division par 2 de la source sonore.

Cordialement.


 
Nath
Répondre
04/08/2014 15:00

Bonjour j ai une villa plan pied avec 4 chambres que nous avons fait construire en 2011( maison semi traditionnelle ) . La maison est en "V". Malgré l achat de mobilier imposant, de tapis, de rideau , je n arrive pas a bout des problèmes sonores . Tous les bruits de la salle a manger qui se trouve d un côté sont entendus dans la chambre du bout ( se trouvant a 23 mètres ) . Lorsqu on pose un verre sur la table , ça me fait sursauter dans la chambre ! Et d une chambre a l autre on a l impression d être dans un loft . Je ne souhaite pas refaire toutes les cloisons quand même . Que faire ?


 
mimi
Répondre
21/07/2014 15:02

bonjour
j'habite une maison construite en 1979.
Il y a deux chambres mansardées à l'étage séparées seulement par une simple cloison de briques avec plâtre ce qui fait que tous les bruits sont perceptibles d'une chambre à l'autre.
Que réaliser comme isolation phonique ?
merci de vos conseils

sofi29
Répondre
28/07/2014 20:27

Bonjour Mimi,

Vous pouvez envisager la pose d'une laine sous ossature métallique sur l'une des faces de la cloison et ajouter une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée en parement. Vous procédez à la pose comme pour l'isolation d'un mur pignon de comble. Prévoyez si l'espace vous le permet, une laine semi-rigide d'au moins 80mm. Prendre bien soin de finaliser la base de ce doublage par la pose d'un joint silicone en pied de plaque. Vous pouvez vous aider de cette vidéo pour voir la pose d'un isolant en murs sous ossature métallique car le principe de pose est le même si ce n'est que vous le réaliserait sur la cloison platrière : http://youtu.be/dbW58Lp_Eok?list=UUKLgnWLUtEX_j30f4J5ddeg

Si la poussière ne vous effraye pas, vous pouvez déposer la cloison plâtrière pour faire une cloison en solution sèche à l'aide de montants de type M70 entre lesquels vous poserez une laine de type PAR (panolène acoustique roulé) en 70mm. 2 plaques de BA13 posées à joints décalés assureront le parement de part et d'autre de l'ossature. Cette documentation peut vous aider pour la réalisation : http://www.isover.fr/var/isover/s...olation_phonique_cloisons_Isover.pdf

Attention toutefois, suivant le mode constructif, les bruits peuvent aussi passer par le plancher s'il s'agit d'un plancher filant sous les 2 chambres. Auquel cas, la réalisation d'une isolation à base d'une laine de type Isosol sous chape sèche peut vous apporter un complément de confort. Attention également à la porte séparant les 2 pièces qui peut aussi être un point de passage du bruit s'il s'agit d'une porte isoplane standard.

Cordialement.


 
valou
Répondre
30/06/2014 10:17

bonjour,
je viens d'acheter un appartement de 1968,
un mur en brique s'épare la chambre de mon fils à ma voisine(qui vit la nuit).
je vais isoler ce mur avec de la laine de roche et du placo(environ 10cm placo compris)
pensez vous que se sera suffisant?
ou puisje acheter cela?
merci pour votre réponse

sofi29
Répondre
28/08/2014 20:17

Bonjour Valou,

Les immeubles des années 70 ne comportaient aucune isolation aussi, l'isolation de la paroi mitoyenne par un système sous ossature métallique est une première solution. Elle pourra toutefois s'avérer insuffisante car il faut aussi prendre en compte les transmissions latérales, par les murs de part et d'autre de la paroi mitoyenne et les éventuelles transmissions de bruit par les sol et plafond.

Vous pouvez donc commencer par isoler la paroi mitoyenne et voir ensuite s'il y a nécessité à isoler les autres parois. La réalisation d'une "boîte dans la boîte" isolant l'ensemble des parois de votre côté permettrait un isolement plus complet de votre chambre par rapport à l'appartement de votre voisine. Cela dépendra donc de votre exigence en matière de confort et des possibilités de réalisation.

Par ailleurs, le remplacement d'une plaque de plâtre standard par une plaque à isolation renforcée permet également de gagner en isolement (+ 3dB soit une division par 2 de la source sonore).

Bon courage.


 
tiyo959
Répondre
23/06/2014 09:35

Bonjour,
la solution "optima sonic + soniroll" peut être envisagée pour améliorer l'isolation acoustique d'un mur mitoyen en béton plein nu de 17cm d'épaisseur.
Je me pose la question car dans la documentation concernant cette solution je ne trouve d'essai cstb dans le cas d'un mur béton plein.
Merci d'avance pour votre réponse.
Cordialement.


 
Ralex
Répondre
09/06/2014 10:16

Bonsoir,
Nous avons fait rénover une vieille ferme en montagne avec isolation toiture montagne par l'extérieur. Nous souhaitons, maintenant, réaliser sur les planchers en bois reposant sur des poutres, des sols parfaitement isolés phoniquement et acoustiquement. Nous avons 6 cm de hauteur pour la pose. Quelle est selon vous la meilleure méthode, les meilleurs produits ? D'avance merci.


 
mary
Répondre
12/05/2014 11:32

bsr, j'ai un viel apaprtement mur en genre platre, ds les toits, la chambre est glaciale l'hiver hyper chaude l'été et un de ces murs donne ds l'escalier commun d'ou monte tout les bruits, je voudrai isoler phoniquement et thermiquement, j'ai commencé à acheter des plaques polysthyrene extrudé mais de 3 cm épaisseur car pièces petites je veux pas perdre trop de volume; mais on me dit que ceux ci dégagent des produits nocifs à la chaleur (comme je fais de l'asme) vu que je suis ds les toits ça craint, je voulais recouvrir de placo platre ou de plaques de bois mais sans faire de gros travaux donc en clouant ou collant simplement, et mettre en plus un fin isolant thermique est-ce posible et on pr la santé (si le polysthyrene est recouvert en fait) de plus pas d'aération chez moi (a part des courants d'air) donc il faut que mes murs puissent respirer que faire (je n'ai pas les moyens de payer un pro pr me conseiller) merci bcp


 
Laurent
Répondre
28/04/2014 09:16

SOUCIS DE BRUIT ! Aidez-nous svp !

Bonjour, je vous contacte car nous avons réalisé une extension en thermopierre par une entreprise de maçonnerie il y a deux ans. Les blocs de 15 d'épaisseur ont servi pour faire le mur qui nous sert de mitoyenneté avec une autre maison. Le maçon a laissé une lame d'air de 5 cm entre notre mur et celui des voisins. La toiture est en panneaux sandwich, les poutres reposent sur le haut du mur et sur le bord de sabots eux-mêmes fixés sur le mur des voisins. Les jointures entre nos tuiles et leurs tuiles ont été recouvertes par un plomb pour éviter toute entrée d'eau.
Le maçon me dit que tout a été réalisé dans le respect des règles techniques.
Pourtant... on entend tout chez les voisins, ils entendent tout chez nous ! et ça risque de causer de gros soucis de voisinage...

Questions :
- cette situation vous semble-t-elle normale ?
- le thermopierre est-il isolant phoniquement?
- que faire pour réparer ce problème ?
- quel type d'isolant phonique éventuel mettre (sachant que la face intérieure du mur est maintenant enduite...)

nous vous remercions vivement pour l'aide que vous nous apporterez,
cordialement, à bientôt.

Laurent

NCR
Répondre
22/09/2014 15:02

Bonjour,

Nous avons le même type de soucis avec une maison mitoyenne séparée de 4 cm (vide d'air) et des murs en béton cellulaire...

Avez vous trouvez une solution à votre problème ?


 
Antho
Répondre
22/04/2014 09:46

Bonjour,

Je souhaiterai transformer une bâtisse en parpaing en local pour pouvoir y bosser tranquillement la batterie sans gêner les voisins. Il me faudrait donc une isolation phonique maximale au murs et plafond. Je suis prêt a investir raisonnablement dans des bons matériaux mais je veux être sur du résultat pour ne pas avoir la visite de mes voisins en rogne une fois les travaux finis.
Pouvez vous me donner des références de matériaux pour un résultat garanti anti plainte des voisins.

Merci pour votre aide.

PAC-SILENCE
Répondre
25/08/2014 15:00

Bonjour,
Avec une batterie, on dépasse les 90 dB facilement.
L'isolation est possible en réalisant un complexe multi-couches pour avoir de bons effets masse-ressort-masse (2 conseils de réalisations déja effectuées). Pour les ressorts, il y a des produits ISOVER qui sont très bien. Pour les masses, il faut des masses molles (type PS4 de chez pac-silence) , et des masses dures (les parpaings extérieurs et du placo-phonique. Il ne faudra SURTOUT pas oublier de mettre à l'intérieur des murs et également sur le sol des anti-réverbérants pour la bonne qualité acoustique. Un soin particulier sera apporté à la porte et à son étanchéité (avec double recouvrement et joints parfaits, ainsi qu'aux entrées et sorties d'air, et les fenêtres qui seront un point faible devront au moins être doublées. Le plus économique est de construire une pièce à l'intérieur de la surface dont on a réellement besoin. Voir également la distance avec les voisins pour adapter le niveau d'isolation à mettre en oeuvre : - 35 , - 40, - 50 dB ??.


 
bourikot
Répondre
16/04/2014 10:01

bjr j'ai une maison de 2009 et les combles non aménageable sont pas isolé phoniquement et les tuiles sont posé directement sur la charpente
comment isolé les combles du bruit qui s'engouffre et résonne ?

merci !

TCAZ
Répondre
12/05/2014 11:32

il vous suffit de faire poser un isolant (au mieux de la laine de roche) entre les solives pour isoler votre batiment.(cela devrait deja etre fait normalement vu que le batiment est de 2009)


 
Mathi
Répondre
14/04/2014 09:45

Bonjour,

Je suis propriétaire d'un appartement des années 70, et j'entends énormément les bruits de mes voisins du dessous jusqu'à entendre leurs discussions.

Pouvez-vous me dire quelles solutions sont possibles afin d'atténuer ces bruits ?

Merci.

sofi29
Répondre
14/04/2014 16:49

Bonjour Mathi,

Vos appartements datant de 1970, ils ne comportent probablement pas d'isolation. Vous pourriez donc envisager la réalisation un faux plafond isolé par un isolant fibreux (isolant acoustique souple absorbant les ondes sonores). Ce plafond serait à créer chez votre voisin du dessous, avec éventuellement l'ajout d'un isolant acoustique spécifique sol sur le plancher de votre appartement si vos voisins sont gênés de leur côté par les bruits d'impact en provenance de votre appartement.

Toutefois, l'acoustique en rénovation est beaucoup plus difficile à réaliser que lorsqu'elle est prise en compte dès la conception. En effet, le résultat obtenu est dépendant de la structure du bâtiment et du cheminement du bruit à travers cette construction. On s'aperçoit bien souvent que l'isolation de la seule paroi séparative est insuffisante car les bruits peuvent également émerger par les parois latérales, les gaines diverses, la ventilation, etc.
C'est pourquoi en rénovation, opter pour la réalisation par un acousticien (ou bureau d'étude acoustique) d'une étude acoustique préalable, avec mesures de la nuisance sonore in situ et diagnostic du bâti, permet de savoir quelles sont les parois à isoler prioritairement et quel type de solution d'isolation mettre en oeuvre pour obtenir un niveau d'isolement répondant à ses attentes selon le niveau de bruit subi. C'est bien sûr un coût à prévoir en plus des travaux mais c'est l'assurance d'avoir une solution proposée réellement adaptée à son propre chantier. Si vous confiez la réalisation des travaux à ce bureau d'étude, n'hésitez pas à l'assortir d'une obligation de résultat.

Cordialement.


 
Gege
Répondre
24/03/2014 15:45

Bonjour
Je viens d acheter une maison 3 faces ,avant de mettre du lambri,je voudrai mettre un isolant phonique.
Que me conseillez vous
Merci

sofi29
Répondre
04/04/2014 17:50

Bonjour Gege,

Les isolants de nature fibreuse sont des isolants thermiques et acoustiques. L'épaisseur d'isolant mis en oeuvre va dépendre de l'affaiblissement acoustique recherché en fonction de la nature des murs supports et de l'espace que vous pouvez consacrer à cette isolation. A noter toutefois, que la qualité acoustique des fenêtres est aussi à prendre en compte dans l'amélioration du confort acoustique de vos façades si vous souhaitez vous protéger des bruits venant de l'extérieur.

Sachez néanmoins que les lambris procurent une moindre isolation phonique qu'une plaque de plâtre standard, qui est elle-même moins performante qu'une plaque à isolation acoustique renforcée.

A titre indicatif, une laine minérale de type GR32 en 100mm, posée sur un mur de parpaing creux 200mm + enduit, donne un affaiblissement de l'ordre de 71(-4;-11) dB avec un parement en lambris bois, ce qui fait un gain Rw+C de 15dB par rapport à un mur nu. Le gain est de 20dB lorsque le parement est en plaque de plâtre standard. Un plaque à isolation acoustique renforcée permettrait de gagner environ 3dB supplémentaires, soit l'équivalent d'une division par 2 de la source de bruit.

Vous pouvez retrouver ces mesures acoustiques laboratoire sur le guide de l'isolation acoustique disponible sous ce lien (à recopier dans votre navigateur) : http://www.isover.fr/Guide-de-l-i...tion/Guide-de-l-isolation-acoustique , en rubrique "les solutions acoustiques" accessible depuis le sommaire.

Cordialement.


 
pianophil137
Répondre
11/03/2014 11:30

Bonjour,j'ai fait faire l'isolation de quatre logements sur un mêmes étage. Les artisans qui ne faisaient que ça ont tout simplement utilisé ce qu'ils appellent de l'Isorel mou .Facile à mettre en oeuvre ,peu coûteux et d'une efficacité redoutable! renseignez-vous.

sofi29
Répondre
04/04/2014 18:55

Bonjour Pianophil137,

Merci pour cette information. Il s'agit effectivement d'un panneau muti-usage à base de fibres de bois qui peut être utilisé en toiture, mur ou sol mais l'isolation thermo-acoustique qu'elle procure n'est pas suffisante à répondre aux exigences thermiques minimales requises par la réglementation thermique des bâtiments existants (ou RT par élément) qui exige une résistance thermique minimale R=2.30m2.K/W dès lors que l'on envisage des travaux d'isolation en murs donnant sur l'extérieur. Ce panneau d'Isorel ne peut donc pas être utilisé seul.

Cordialement.


 
mesalu
Répondre
18/02/2014 18:15

Bonjour, je souhaite faire dans mon sous sol enterré avec mur en beton une sale pour y faire de la musique , batterie guitare electrique etc.
piece de 4X4m avec plafond 2.40m

pourriez vous me donner la marche a suivre pour isoler phoniquement.
j'ai peur qu'en utilisant du pregymetal le placo ne transmette a la structure qui transmettrai au béton ou au sol et plafond...
ainsi que la façon d’éviter la réverbération.
merci

sofi29
Répondre
14/04/2014 18:02

Bonjour Mesalu,

Mieux vaudrait envisager une étude acoustique préalable pour avoir un résultat à la hauteur de la puissance de son développé et donc faire appel à un acousticien pour obtenir un isolement répondant à vos attentes.

Ce que l'on peut dire néanmoins, c'est que les parois étant enterrées, le bruit est naturellement amorti. Le plafond doit cependant être isolé par un faux plafond contenant un isolant souple et fibreux qui jouera un rôle atténuateur des ondes. Vous pouvez aussi remplacer le parement en plaques de plâtre standard par des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée qui permettront de gagner en affaiblissement.

Pour réduire l'intensité sonore au sein de la pièce et l'effet de réverbération, il vous faut également prévoir des parois absorbant le son (ou pièges à son). Elles sont généralement constituées par un isolant acoustique posé à l'arrière d'un parement perforé (panneau bois ajouré ou plaque de plâtre avec perforation). Plus le coefficient d'absorption (ou alpha sabine) de l'isolant est proche de 1 sur l'ensemble des fréquences, plus l'isolant corrige la réverbération du son (par exemple, en laine de verre nue, vous pouvez prévoir un GR32 en 100mm, en laine de roche nue, un Alphalène 70 en 100mm donnera de meilleurs résultats sur la fréquence 125 Hz). Vous pouvez également prévoir de poser la batterie sur un socle absorbant telles des dalles de liège par exemple pour réduire son impact sonore.

Enfin, la porte fermant ce local et toute fenêtre présente dans cette pièce doivent également être à performance acoustique renforcée.N'oubliez pas non plus qu'il vous faut étendre le système de ventilation mécanique contrôlé à cette pièce pour le renouvellement sanitaire de l'air ambiant.

Cordialement.


 
ittec
Répondre
10/02/2014 15:30

Bonjour,
De l'autre côté d'une cloison de mon bureau (placostil+laine de verre épaisseur 12cm) il y a des WC. Donc vous imaginez les bruits humains, chasses d'eau...Je dispose de 20cm pour faire installer une isolation phonique. Que me conseillez vous ?
Merci de votre réponse

sofi29
Répondre
14/04/2014 18:27

Bonjour Ittec,

Difficile de vous renseigner sans voir sur site que quel type de construction il s'agit. S'agit-il d'un bâtiment tertiaire avec éventuellement des plafonds acoustiques suspendus sur ossature ?
La cloison avec laine de 120mm est-elle une cloison de type SAD à ossature décalée (cloison sous Avis Technique 9/08-870 www.cstb.fr)? Il est en fait surprenant que vous n'ayez pas un résultat satisfaisant avec une cloison de cette épaisseur. Aussi je pense que cet inconfort n'est pas seulement lié à la paroi séparative.

Avant d'entreprendre des travaux correctifs, assurez-vous des points suivants. Suivant le type de construction, les bruits peuvent ne pas seulement passer par la paroi séparative. Ils peuvent aussi transiter par les parois latérales (murs latéraux, plafond et/ou plancher filants). Il faudrait donc vous assurer par exemple que le plafond n'est pas filant : les cloisons séparatives doivent remonter au-delà du plafond suspendu pour assurer l'isolement suffisant.

Les portes des pièces sont-elles également à isolation acoustique renforcées ? Si les parois sont isolées mais que les portes sont des portes standard, elles représentent une faiblesse dans les parois dont le bruit profite pour passer. De même s'il n'existe pas de seuil acoustique sur la porte de votre bureau (le bas de porte doit être calfeutrer pour ne pas laisser passer les bruits avoisinants).

De même, les boîtiers pour prises et interrupteurs sont-il bien dissociés s'il en existe sur cette paroi séparative ? Tous boîtiers positionnés en vis à vis de part et d'autre de la cloison peuvent créer un pont phonique dans la paroi pourtant bien isolée par ailleurs car le bruit profite de la moindre faiblesse pour transiter.

Une fois ces points vérifiés, voyez pour réduire les bruits directement dans les wc en prévoyant par exemple un plafond acoustique (plafond absorbant en dalles acoustiques par exemple). Les bruits absorbés sont autant d'isolement à réaliser en moins d'une pièce à l'autre.

Cordialement.


 
Jloup
Répondre
27/01/2014 13:00

Bonjour! Je possède une batterie acoustique dans un garage en béton (murs très épais, de l'ordre de 50cm à 1m d'épaisseur) et je souhaiterais isoler convenablement sachant que je suis locataire et que je n'ai donc pas le droit de toucher aux murs. J'ai réalisé une cage autour de la batterie mais je ne sais quels produits utiliser. J'ai un budget serré et peu de place dans le garage... Quel serait le meilleur isolant en mono couche ou, en tout cas, en épaisseur faible (je peux me permettre 5 à 10 cm).
Merci d'avance


 
m'énerve
Répondre
13/01/2014 10:15

ya rien sur votre site !!!!! si avoir un bon isolants phonique pour vous c'est faire appel à un professionel pour isoler sa maison , merci du cadeaux ! même un vendeur amateur à carrefour sont capable de donner des informations plus intéréssante que vous !

sofi29
Répondre
15/01/2014 20:13


Bonjour m'énerve,

Quel type de renseignement recherchez-vous ?
Pour plus de lisibilité, l’isolation acoustique étant un sujet dense, nous avons opter pour une présentation en plusieurs pages, chacune avec un thème différent, toutes accessibles depuis le menu.

Vous pouvez ainsi trouver des informations sur l’aspect réglementaire (la réglementation dans le neuf, dans l’existant), sur les différents types de bruit à isoler (identification du bruit) ou sur la démarche d’isolation (diagnostic, critères de choix d’un isolant, rigueur de pose) : http://www.toutsurlisolation.com/...n-isolation-phonique-dans-l-existant
et enfin avons abordé l’isolation acoustique par type d’application en dernière partie (plafond, mur, équipements…). : http://www.toutsurlisolation.com/...-cloison-un-cadre-de-vie-confortable

Si vous n’avez pas trouvé l’information suffisante, j’en suis désolée. N’hésitez pas à nous soumettre votre problématique afin que nous essayions de vous conseiller au mieux.

Cordialement.


 
Victor
Répondre
14/10/2013 10:30

Bonjour, je cherche un bon isolant pour isoler ma chambre phoniquement car je me suis lancer dans la batterie et je cherche a isoler ma chambre pour réduire les effets sonore dans toute la maison, merci a vous de m'avoir lu, reponder au plus vite possible.

sofi29
Répondre
17/01/2014 16:33

Bonjour Victor,

Difficile de vous conseiller sans connaître la répartition des pièces dans la maison mais vous pouvez déjà renforcer l'isolation acoustique des murs de la pièce donnant sur l'intérieur de la maison par un système de laine nue semi-rigide (type Isoconfort35 ou équivalent) + plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée (type Placo phonique ou équivalent) , sans oublier de prévoir également :
- un "piège à son" pour "absorber" le bruit dans la pièce (panneaux de laine nue posés en mur derrière un parement perforé au minimum à 17% - plaque de plâtre ou panneau de bois perforé(e), voire tissu mural). Cela peut aussi être un plafond "absorbant" avec un feutre de laine (type IBR40 en 100mm) posé sur ossature métallique et parement perforé (idem mur) ;
- de poser la batterie sur un élément absorbant telle une dalle en panneaux de liège pour éviter la transmission des vibrations au sol ;
- de remplacer la porte de la pièce par une porte acoustique (ou isophonique : généralement porte à âme pleine) et prévoir ou non, selon le type de porte, un joint à poser temporairement en pied de porte pour limiter le passage de l'air lors des séances d'entraînement (passage d'air = passage du bruit). Hors séance d'entraînement, le détalonnage des portes est nécessaire à la ventilation, le pied de porte de peut donc pas être obturé en permanence.

Cordialement.

Fred
Répondre
03/02/2014 11:45

Je constate que vous ne recommandez pas ce genre de produits
http://www.castorama.fr/store/Iso....html?navCount=0&navAction=push#
pensez vous que ce style de plaques en 2.5 cm n'isolent pas du bruit ? Pour mon cas, il s'agit d'un placard qui communique entre 2 pièces (salon et chambre) que je souhaite isoler phoniquement de chaque coté, merci

sofi29
Répondre
05/02/2014 12:25

Bonjour Fred,

Dans son descriptif technique ce produit est présenté comme un absorbant non comme un isolant phonique, c'est à dire qu'il est fait pour limiter la réverbération du bruit à l'intérieur d'une pièce (limitation de l'éffet d'écho). Il est donc fait pour de la correction sonore, non pour de l'isolement d'une pièce l'autre.

Pour limiter le passage du bruit d'une pièce l'autre, une solution consiste à mettre en oeuvre un système masse-ressort-masse mais cela nécessite de "rogner" un espace minimal de l'ordre de 5cm pour obtenir un résultat : le mur existant est la 1ère masse qui arrête en partie les ondes sonores, l'isolant souple posé contre ce mur amorti les ondes qui se heurtent ensuite à la seconde masse (plaque de plâtre).
D'une manière générale, isoler à l'identique de chaque côté d'une paroi ne donne pas nécessairement un meilleur résultat en termes d'affaiblissement sonore, par contre, la pose en continu de l'isolant acoustique est primordial pour un résultat optimal.

Pour rogner le minimum d'espace au niveau de votre placard, vous avez les solutions de moins de 5cm d'épaisseur comme par exemple les systèmes associant un isolant fibreux à une plaque de plâtre :
- soit sous forme de complexe dfe doublage : laine collée sur plaque tel les systèmes Rénomince ou Calibel,
- soit sous forme de laine acoustique sous ossature métallique + plaque tel le système Optima Murs en version Optima Réno comprenant la laine acoustique Soniroll). Vous pouvez optimiser l'effet d'isolement de ce système en optant pour une plaque à isolation acoustique renforcée tel la plaque Placo Phonique.
Ces solutions sont des systèmes sous avis techniques disponibles sur les sites des fabricants ou sur le site du CSTB (www.cstb.fr). Leurs affaiblissements respectifs sont mesurés et certifiés. L'avis technique de mise en oeuvre vous aidera à réaliser la pose conformément aux prescriptions des fabricants.
De l'autre côté du mur de votre placard, vous pouvez seulement doubler la plaque de plâtre existante par la plaque spécifique Placo phonique associée à sa sous couche spécifique viscoélastique.

Cordialement.


 
sandrine
Répondre
07/10/2013 18:00

bjr voila j'ai acheté une maison 3 façades mais depuis qq tps de nouveaux locataires se sont installé et le bruit c'est plus possible éclats de voix surtout.je voudrais isoler pour le bruit mais ne pas perdre trop de centimetre il y a t'il une solution.?merci

diripot
Répondre
03/02/2014 11:45

bj,panneau panterre fermacel



 
emilie
Répondre
18/03/2013 10:16

Bonjour, nous avons de belles menuiseries avec double vitrage mais il existe un vide entre la facade et l encadrement et le bruit et l air doivent passer par la. Quel produit dois je utiliser pour reduire les bruits route (voiture et train) dans cet interstice ? Je vous remercie.

sofi29
Répondre
17/01/2014 17:27

Bonjour Emilie,

Lors de la pose de menuiseries, un joint de type mousse imprégnée est généralement posé entre le gros oeuvre et le dormant des menuiseries. Sans ce joint, vous ne pouvez avoir de confort thermique (fuites d'air et donc de calories = deperditions = surconsommation de chauffage), ni de confort acoustique (passage d'air = passage de bruit). Ces fuites peuvent aussi être la source de pathologies diverses nuisibles à la bonne conservation du bâti.

Si vous êtes en location, signalez le problème à votre propriétaire ou votre bailleur et demandez leur d'intervenir pour réduire cette nuisance. Si vous êtes propriétaires et que les travaux ont été récemment faits par un professionnel dans le cadre d'une rénovation, il faut également le lui signaler pour qu'il intervienne en conséquence.

Si vous n'êtes pas dans le cas de travaux réalisés récemment, vous trouverez sur le site www.qualiteconstruction.com, les recommandations quant à la pose des fenêtres et notamment la jonction menuiseries/gros oeuvre :
http://www.qualiteconstruction.co...tructures-gros-oeuvre/struct_b04.pdf

Vous n'indiquez pas la nature du dormant de fenêtres mais sachez qu'il existe également un cahier de prescription technique pour la mise en oeuvree des menuiseries en PVC disponible sur le site du CSTB : http://www.cstb.fr/pdf/cpt/CPT_3521.PDF

En espérant que ces documents répondent à votre demande.
Cordialement.


 
nine
Répondre
21/05/2012 12:00

Cette video est trés bien faite mais on ne parle pas de s prises électriques


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×