Améliorer son isolation phonique dans l'existant

Réglementation acoustique dans l’existant

En rénovation, contrairement aux exigences requises en isolation thermique pour les bâtiments existants (voir RT Existant), il n’existe pour le moment aucune obligation en matière de réglementation acoustique lors de la réalisation de travaux d’isolation dans l'ancien.

Etablir un diagnostic

De nombreuses solutions existent pour lutter efficacement contre le bruit et elles permettent de traiter chaque cas dès lors que le diagnostic a été bien posé.

Choisir son isolant phonique

Quelle que soit l’application, on optera pour un isolant à structure poreuse, tel qu’un matelas fibreux emprisonnant de l’air immobile par exemple, pour « piéger » et amortir le bruit. Cette structure devra être suffisamment souple pour jouer le rôle attendu suivant l’isolation recherchée (isolation aux bruits aériens, aux bruits d’impact ou correction acoustique) et suffisamment rigide pour assurer un bon comportement mécanique des parois.

Soigner la mise en oeuvre

L’isolation acoustique ne s’improvise pas, ni à l’étape du diagnostic, ni au moment des travaux. Connaissance des principes de l'acoustique, minutie et rigueur à la mise en œuvre des produits et/ou des systèmes choisis sont une règle absolue pour garantir l’efficacité de l’isolation phonique.


OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×