Préparer mon projet en rénovation

La rénovation écologique, ça commence par une bonne isolation thermique !

Date de l’article
24/07/2019
Temps de lecture
6 min de lecture
Afficher tous les détails de l’article
Réno écolologique : l'isolation thermique d'abord

Pour une maison ancienne plus respectueuse de l’environnement, il existe une solution : la rénovation écologique. Et ça commence par une isolation thermique performante ! Explications.

Vous aimeriez que votre maison ancienne gaspille moins d’énergie et soit plus respectueuse de l’environnement ? L’habitat écologique n’est pas réservé aux constructions neuves ! Dans l’existant aussi, il y a une solution : la rénovation écologique. Cette dernière passe, en particulier, par une isolation thermique performante. On vous explique. 

Maison avec ITE

Pourquoi l’isolation est la priorité n°1 d’une rénovation écologique

La rénovation écologique d’une maison consiste en des travaux visant à réduire la consommation d’énergie et mieux respecter l’environnement. Une habitation ancienne mal isolée est souvent très énergivore car elle est sujette aux déperditions de chaleur. Il est donc important de rectifier cela en l’isolant. 

Si vous devez prioriser vos travaux d’isolation, il est conseillé de commencer par le toit, responsable de 25 à 30 % des pertes de chaleur. Viennent ensuite les murs (20 à 25 % des déperditions), les fenêtres (10 à 15 %) et les planchers bas (7 à 10 %). Sans oublier de traiter les ponts thermiques, causant 5 à 10 % de pertes de chaleur dans une habitation non isolée*. 

Schéma déperditions de chaleurs

Déperditions de chaleurs

Pourquoi isoler son logement, où et comment poser l’isolant ?

Visualiser l'infographie

* Source schéma : Ademe, guide « Isoler sa maison », 2018

D’autre part, en réalisant des économies d’énergie grâce à une isolation thermique performante, votre maison écologique contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Résultat : elle participe à lutter contre le réchauffement climatique. On peut donc dire qu’il s’agit bien là d’un habitat écologique !

Vos choix d’isolants biosourcés

laine animale
Laine animale
laine végétale
Laine végétale
laine de verre
Laine de verre

Qui dit « réhabilitation écologique », dit « isolant écologique » !

Isoler est une première étape importante dans une rénovation écologique, alors autant faire le choix d’un matériau isolant écologique. Vous pouvez par exemple opter pour un éco-matériau qui dispose d’une analyse de cycle de vie. Cela signifie que son impact sur l’environnement est limité de son extraction à son recyclage, en passant par sa fabrication, son transport et sa mise en œuvre. Autre option : choisir un isolant biosourcé comme une laine végétale (laine de bois, ouate de cellulose…) ou animale (laine de mouton…). Et pourquoi ne pas combiner les deux solutions ? Aujourd’hui, la laine de verre peut être éco-conçue et intégrer des composants biosourcés. Elle participe non seulement à vous fournir une excellente couverture thermique et acoustique, mais aussi à rendre votre habitat plus écologique et plus sain !
 

nouvelle laine

LA nouvelle laine de verre isolante ISOVER est l’alliée parfaite pour votre rénovation écologique. Composée d’au moins 40 % de verre recyclé et d’un liant 100 % biosourcé (matières premières issues des industries sucrières et céréalières), elle a été développée en tenant compte de son impact sur l’environnement à chaque étape de son cycle de vie. Recyclable à l’infini, elle allie aussi confort de pose et douceur au toucher !

> Découvrez LA nouvelle laine de verre ISOVER

Des aides pour vous aider à financer votre rénovation écologique

En réalisant des travaux d’isolation dans votre maison ancienne, vous pouvez prétendre à certaines aides financières comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ou encore une prime énergie dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE). N’hésitez donc pas à vous renseigner avant de vous lancer dans les travaux ! Cela peut être une solution pour alléger le coût de réalisation de votre rénovation écologique.

Savez-vous qu’il est aussi possible de réaliser une construction passive à moindre coût ?

rénovation écologique