Rénovation d’un hôtel particulier : allier ancien et économies d'énergie

Rénover un immeuble classé : un incroyable défi

Construit pour un riche marchand, cet hôtel particulier du début du XXe siècle doit son originalité à la parfaite symétrie de ses façades, ses modénatures qui encadrent les baies vitrées et sa toiture arrondie recouverte d’ardoises. La rénovation de ses deuxième et troisième étages, véritables gouffres énergétiques, a été réalisée grâce à un bon arbitrage entre isolation thermique , ventilation , production d’eau chaude sanitaire et chauffage.

Des résultats impressionnants

Une isolation thermique efficace associée à des techniques nouvelles prouve donc qu’il est possible de rénover une maison de caractère, classée par la ville de Paris, et de diviser par 5 sa consommation énergétique .

Une bonne surprise

J’ai fait mes études entre les deux premiers chocs pétroliers. Il était évident pour moi qu’il fallait se préoccuper des économies d’énergie et de ce que l’on appelle aujourd’hui la construction bioclimatique. Et contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, rénover avec les critères BBC n’est pas plus difficile qu’en construction neuve.La « maison de Joséphine » démontre brillamment que l’on peut faire de l’efficacité énergétique dans un immeuble classé. Étant donné la nouvelle performance énergétique du bâti, il est probable que le chauffage électrique rayonnant qui a été installé ne serve pas souvent.Les travaux de rénovation ont permis de diminuer la consommation de chauffage de 92 % en sachant que les fenêtres en acier n’étaient pas encore équipées de leur double vitrage acoustique à faible émissivité !J’ai fait mes études entre les deux premiers chocs pétroliers. Il était évident pour moi qu’il fallait se préoccuper des économies d’énergie et de ce que l’on appelle aujourd’hui la construction bioclimatique. Et contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, rénover avec les critères BBC n’est pas plus difficile qu’en construction neuve.La « maison de Joséphine » démontre brillamment que l’on peut faire de l’efficacité énergétique dans un immeuble classé. Étant donné la nouvelle performance énergétique du bâti, il est probable que le chauffage électrique rayonnant qui a été installé ne serve pas souvent.Les travaux de rénovation ont permis de diminuer la consommation de chauffage de 92 % en sachant que les fenêtres en acier n’étaient pas encore équipées de leur double vitrage acoustique à faible émissivité !

En savoir plus sur :


0 commentaire


× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.