Choix des niveaux de performance de l’isolation

Les systèmes d’isolation doivent être choisis avec attention car ils sont insérés au gros œuvre et au second œuvre pour toute la durée de vie du bâtiment.

Étudier les ponts thermiques

Tout système constructif (maison maçonnée, à ossature bois ou métallique, maçonnerie isolante, système d’isolation par l’extérieur, système d’isolation par l’intérieur …) présente des ponts thermiques . Ils ne sont pas les mêmes selon le système et il existe toujours une solution adaptée pour leur traitement.

La solution doit être :

  • définie par le concepteur,
  • proposée par les fabricants,
  • mise en œuvre par l’entreprise.

Chaque pont thermique ne peut pas toujours être traité idéalement et efficacement dans les bâtiments existants car il n’est pas possible d’intervenir sur la structure ou sur la façade ou sur les liaisons planchers/murs…. Pour autant, il existe des systèmes d’isolation qui répondent à tous les cas de figures et qui permettent d’offrir une bonne performance thermique finale.

Sur la question des ponts thermiques, il n’y a pas de principe constructif ou de système d’isolation universel, qu’il soit par l’intérieur ou par l’extérieur :

  • c’est bien au cas par cas et après avoir évalué les possibilités de rénovation thermique du bâtiment avec un bureau d’études et/ou avec un architecte que l’on doit prendre une décision ;
  • on peut aussi, dans la plupart des bâtiments, traiter certaines parois par l’extérieur et d’autres par l’intérieur ;
  • de même, les techniques d’isolation par l’extérieur pouvant être différentes, elles sont plus ou moins adaptées selon que les façades sont fortement sollicitées par les intempéries et les écarts de température sur le cycle jour/nuit (chocs thermiques). On peut choisir entre isolation sous bardage ou vêture et isolation sous enduit.

Fixer les résistances thermiques à atteindre sur chaque type de paroi à isoler

Vos travaux de rénovation énergétique pourront vous donner droits à des aides financières de l’Etat, comme le crédit d’impöt développement durable et l’éco-prêt à taux-zéro. Pour en bénéfiocier, les matériaux ou équipements mis en œuvre sont soumis à condition de performance :

  • R ≥ 3.0 m2. K/W pour un plancher bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert
  • R ≥ 3.7 m2. K/W pour les murs en façade ou en pignon
  • R ≥ 4.5 m2. K/W pour les toitures ou terrasses
  • R ≥ 6 m2. K/W pour les rampants de toiture et plafonds de combles
  • R ≥ 7 m2. K/W (au lieu de 5) : pour les combles perdus

Ces niveaux de résistances thermiques sont de bons objectifs de performance à viser.

En savoir plus sur :


0 commentaire


× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.