VMC simple flux ou double flux ?

Ventilation maîtrisée - VMC simple flux ou double flux ?

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) peut être à simple ou double flux. Elle permet d’assurer un renouvellement d’air optimal et un confort de vie quand elle est associée à une isolation adaptée.

Pourquoi une ventilation mécanique contrôlée ?

Le meilleur choix de ventilation est celui qui s’inscrit dans une démarche globale de confort et d’économie. Ventiler correctement et de façon économique passe par un compromis : renouveler le seul air nécessaire au bien-être et à la santé des occupants et évacuer la vapeur d’eau excessive. La ventilation mécanique contrôlée permanente est la meilleure solution.

Le débit du renouvellement d’air est maîtrisé et le logement est ventilé en permanence, toute l’année, dans toutes les pièces. De plus, le coût de fonctionnement d’une ventilation mécanique contrôlée est dérisoire. Elle procure toujours une économie de chauffage et d’entretien du bâtiment.

Qu’est-ce qu’une VMC simple flux ou double flux ?

Une VMC extrait l’air vicié. L’air propre rentre par les entrées d’air au dessus des fenêtres. Lorsque l’air propre est aussi amené par des conduits, cette VMC s’appelle une VMC double flux (un flux d’entrée d’air, un flux de sortie d’air).

La VMC simple flux

L’air extérieur entre par les grilles d’entrée d’air situées dans les pièces principales, traverse le logement et est ensuite rejeté à l’extérieur en passant par les locaux de service (salles de bains, cuisines) grâce à un bloc ventilateur. Celui-ci peut être caché dans les combles.
Il existe deux types de VMC simple flux.

  • la VMC autoréglable garantit des débits d’air constants quelles que soient les conditions d’humidité extérieure et intérieure.
  • la VMC hygroréglable ou « intelligente » adapte automatiquement le débit d’air aux besoins des occupants selon les variations du taux d’humidité.

La VMC double flux

Le principe est identique à celle de la VMC simple flux. La présence d’un échangeur permet de récupérer la chaleur de l’air extrait pour « chauffer » l’air extérieur entrant. Cette technique permet d’optimiser le renouvellement d’air et de faire des économies d’énergie.
Dans une telle configuration, une isolation performante, une étanchéité à l’air des parois, une ventilation optimisée, l’isolation est alors synonyme de confort, d’économie d’énergie et de réduction d’émissions de CO2 .

Comment choisir ?

La ventilation VMC double flux est plus complexe à la pose et nécessite un entretien plus lourd. Elle est donc aussi plus onéreuse.
La VMC double flux est particulièrement recommandée lorsqu’il n’est pas possible d’ouvrir les fenêtres sur l’extérieur notamment du fait des nuisances sonores, olfactives ou des possibilités d’intrusion.


4 commentaires

  • Fanfan

    Il y a 3 ans

    Bonjour, pour être sûre de faire le bon choix de VMC est-il possible de faire appel à un organisme indépendant ? Merci de me le dire
  • leo46

    Il y a 4 ans

    j'aimerais apporter ma pierre à l'édifice :
    Je trouve que la VMC double flux est une idiotie. Beaucoup de personnes nous disent que ça facilite beaucoup le passage par le bureau d'étude pour la RT2012 mais c'est stupide : Pourquoi mettre 5000€ dans une VMC double flux (et encore je suis gentil) au lieu de 700€ pour une hygro B quand :
    - L'économie de chauffage réalisée est d'environ 100-200€ / an de chauffage
    - Que sa sur-consommation électrique ajoute 40€ /an à votre facture EDF
    - Que l'entretien vous coûte 100€ /an environ de plus qu'une VMC normale

    La même somme d'argent investie dans de l'isolation aurait des résultats 10x plus intéressante..
  • didoc

    Il y a 5 ans

    savez vous si une wmc double flux est obligatoire avecla nouvelle norme RT 2012.si oui connaissez vous un modèle à me préconniser merci
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Didoc,

      La RT 2012 n'impose pas la mise en oeuvre d'une ventilation double flux même si c'est effectivement une solution qui permet de réaliser des économies d'énergie en récupérant les calories de l'air sortant pour réchauffer l'air entrant. Vous pourriez aussi opter pour une solution de vmc hygroréglable... En fait, pour construire sur les bases de la RT 2012, vous avez toute lattitude sur le choix du système constructif et des équipements à mettre en oeuvre à la condition que les solutions choisies vous permettent de répondre aux exigences :
      - de consommation énergétique maximale (Cepmax = 50kWh d'énergie primaire par m2 et par an en moyenne.
      - de besoin bioclimatique maximal
      - et de confort d'été.
      Vous pouvez découvrir les principes et obligations de la RT 2012 dans ce dossier : https://www.toutsurlisolation.com...enelle-Environnement-2012-ou-RT-2012

      Cordialement.
  • Benoit

    Il y a 6 ans

    Génial, sauf que ce truc fait un bruit de dingue.
    Jusqu’à 60 décibel permanente d'observé personnellement sur une ventilation double flux
    • bricoltoubat

      Il y a 5 ans

      tres bon produit ,mais en effet beaucoup de bruit en résonnance dans toutes les piéces ,surtout que le constructeur ( DTT) n'a pas respecté les normes du fabricant ;le matériel est installé dans les combles non isolés;

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.