Identifier le problème de bruit

Traiter les bruits génants - Identifier le problème de bruit

Les bruits sont vécus comme une véritable nuisance préjudiciable pour la santé. Pour s’en protéger, des solutions existent : la meilleure solution technique consiste à affaiblir les bruits en isolant efficacement les différentes parois de son logement.

Qu'est ce que le bruit ?

Le bruit est une émission de vibrations sonores audibles par l’homme. Ces vibrations correspondent à des variations de la pression de l’air (pressions, dépressions). Le bruit est exprimé en décibels (dB). Le décibel mesure le niveau de pression acoustique d’un bruit ou d’un son.

Les différents niveaux de bruit

Le niveau sonore indique l’intensité d’un bruit (ou d’un son) par rapport à une échelle de référence : de 10 à 130 décibels, la pression acoustique correspond à des sources de bruit de natures différentes et engendre des perceptions allant du calme (inférieur à 40dB) à la douleur (au-dessus de 120 dB)
Échelle des bruits :

- de 100 à 130 dB : seuil de la douleur. Atelier de chaudronnerie, marteau-piqueur, moteur d’avion à réaction au sol.

- de 80 à 100 dB : bruits dangereux. Passage d’un train, musique forte.
 
- de 60 à 80 dB : bruits fatigants. Rue très animée, télévision.
 
- de 40 à 60 dB : bruits gênants. Bureau calme, conversation à niveau normal.

- de 10 à 40 dB : bruits légers. Bruissement du vent dans les feuilles, désert, appartement calme.

L’appréciation ou la mesure du bruit permet, à partir d’un son identifié, de définir un objectif d’isolation pour un niveau sonore visé. Pour être perceptible, toute amélioration acoustique, le plus souvent exprimée comme «niveau d’affaiblissement» ou «isolement», doit être supérieure à 3 dB minimum.

A savoir : les niveaux sonores ne s’ajoutent pas, mais suivent une échelle logarithmique, ainsi :

  • deux sources de bruit d’égale intensité vont produire un bruit supérieur de 3 dB : 60 dB + 60 dB = 63 dB
  • deux sources de bruit différentes avec écart supérieur à 10 dB vont produire un bruit de valeur égale au bruit le plus fort :
    60 dB + 75dB = 75 dB
  • dix sources de bruit d’égale intensité vont produire un bruit supérieur de 10 dB :
    10 dB x 50 = 60 dB

Quels sont les types de bruits perceptibles dans un bâtiment ?

On peut identifier quatre grands types de bruits contre lesquels il est nécessaire de se protéger pour un habitat confortable :

  • les bruits aériens extérieurs résultent du trafic routier, ferroviaire, aérien… Souvent plus riches dans les fréquences graves, ils sont encore parfois appelés «bruit route»
  • les bruits aériens intérieurs proviennent des radios, voix, télévision, hifi…Ils sont encore parfois appelés « bruit rose » ;
  • les bruits d’impact ont pour origine un choc ou une vibration : déplacement de personnes (talons) ou de meubles, chute d’objets ;
  • les bruits d’équipement sont produits par les ascenseur, robinetterie, chaudière, ventilation mécanique, installation de chauffage ou de conditionnement d’air, volet roulant...

Comment se propagent les bruits ?

Les bruits aériens extérieurs sont transmis par l’air et au travers des murs, de la façade, des fenêtres, de la toiture et également latéralement par les murs et cloisons intérieures.

Les bruits aériens intérieurs se propagent dans la pièce où ils sont émis puis directement par les murs et les cloisons séparant deux locaux et indirectement par les cloisons murs latéraux ou planchers et plafonds.

Les bruits d’impact ou bruits solidiens ou encore bruits de choc sont transmis par mise en vibration de la structure et des parois du bâtiment (planchers ou murs) et par les parois latérales.

Les bruits d’équipement peuvent être transmis de façon directe et indirecte par voie aérienne et sous forme de bruits d’impact par mise en vibration des parois.

Quelle différence entre isolation et correction acoustiques ?

2 grands principes à distinguer :

  • l’isolation acoustique (ou phonique) : c’est l’ensemble des dispositions prises pour réduire la transmission des bruits depuis leur source jusqu’aux lieux qui doivent être protégés ou isolés. L’isolation s’oppose à la transmission du bruit D’UN LOCAL A UN AUTRE. L’isolation est un affaiblissement du bruit (un gain donc) exprimé par un indice (Rw ) indiqué en (dB).
  • la correction acoustique :elle concerne la propagation de l’énergie sonore A L’INTERIEUR D’UN MEME LOCAL (ex : salle de restaurant, salle de spectacle, préau mais aussi grande pièce à vivre en habitat individuel) et vise à réduire le temps de réverbération du bruit sur les parois qu’il rencontre (effet d’écho). La correction est exprimée par un indice α w (indice d’absorption acoustique).

75 commentaires

  • Mancu

    Il y a 4 jours

    Bonjour,
    Nous avons changer nos anciennes baies vitrées vielles de 30 ans ( pas de double vitrage et joints morts) par des fenêtres coulissantes aux performances suivantes : DVA Confort . Transparent 10 . 14 Argon . 4 Low E 1.1 (Performance acoustique 33 dB en Rw Ctr ).
    ces nouvelles fenêtres font entrer plus de bruits que les anciennes et l'artisan qui nous a conseillé ces fenêtres ne veut rien savoir et pour lui c'est normal car les fenêtres coulissantes n'ont pas un indice acoustique fort.
    Après nos remarques, il a posé un joint au niveau des fermetures ce qui a atténué un peu le bruit, mai il est quand même présent.

    Je me demande si cela ne provient pas d'un défaut des fermetures des menuiseries qui ne contenaient pas de joint au début? et que faut il faire dans ce cas?

    Merci

  • Nicolas

    Il y a 25 jours

    Bonjour, je viens de réceptionner un appartement en rdj que j’habite depuis 1mois, je constate des nuisances sonores plus que problématique à mon niveau:

    - voisins de gauche (salon collé à ma chambre): j’entends les conversations, les vibrations de la musique, le moindre grincement de meuble...

    - voisin du dessus: pas lourd, grincement de meubles.

    En plus de ça l’an pluie provoque également une sorte d’écho que je n’arrive pas à identifier et que les boules qu’ils ne dissimule pas.

    Avez vous des conseils sur les démarches à suivre ?
    • MarcIsover

      Il y a 21 jours

      Bonjour Nicolas,

      Je suppose qu’il s’agit d’un appartement neuf qui doit répondre aux normes de la réglementation acoustique qui date de 1999, normes qui sont malheureusement assez faibles.

      Vous trouverez ces normes en page 30 de ce guide acoustique https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf . Elles sont par exemple comme on le voit sur le schéma de 53 dB entre deux pièces contiguës.

      Pour les bâtiments d’habitation neuf individuels ou collectifs dont le permis de construire a été déposé après le 1er Janvier 2013, la maître d’œuvre est tenu de fournir une attestation acoustique à partir de 10 logements (mesures obligatoires). Ces mesures sont effectuées par des personnes compétentes (contrôleurs agréés, bureaux d’études acoustiques, autres). Vous pouvez dans un premier temps demander à ce que l’on vous fournisse cette attestation pour voir si la réglementation est respectée. L’appel à un acousticien pour réaliser des mesures est envisageable mais cela a bien évidemment un coût. Il pourra également vous faire des recommandations de travaux à effectuer assortis d’une éventuelle obligation de résultat. Vous pouvez également prendre contact avec www.bruit.fr et voir leurs recommandations.

      Cordialement.
  • Philippe

    Il y a 25 jours

    Bonjour,

    j'habite un immeuble années 60 qui, comme souvent dans cet immeuble, est très mal insonorisé. Les cloisons sont faites avec de la brique plâtrière dont j'ignore l'épaisseur, mais ça ne doit pas aller bien loin.

    Là où c'est le plus insupportable est notre chambre qui a 2 cloisons communes avec le voisin (sa chambre et sa salle de bain). C'est une location, ça tourne assez régulièrement mais ce sont toujours des jeunes plus ou moins bruyants. Ceux actuellement rentrent de temps en temps la nuit avec des amis et conversent jusqu'au petit matin. Même si ça ne hurle pas, les quelques éclats de vois ou éclats de rire suffisent à empêcher de dormir.
    On peut aussi entendre quasiment une conversation s'ils parlent juste à côté. Bizarrement, la musique ne s'entend pas encore de trop, même quand ils la mettent assez fort.

    Je refusais jusqu'à maintenant d'isoler pour ne pas perdre trop d'espace dans la pièce, mais là ça suffit (on va sonner régulièrement et il faut recommencer à chaque nouveau locataire). J'envisage au moins d'isoler la cloison par une ossature + laine de roche + BA13 acoustique (environ 75 mm au total). Je ne cherche pas (plus) le silence absolu mais au moins ne plus sursauter en pleine nuit à chaque éclat de voix, et ne plus pouvoir entendre les conversations. Pensez-vous que cela suffise?

    Merci!
    • MarcIsover

      Il y a 22 jours

      Bonjour Philippe,

      Il ne m’est hélas pas possible de vous dire si cela va suffire car de nombreux paramètres entrent en ligne de compte : nature et intensité des bruits, voies de transmission (le bruit peut aussi passer par les sols, les plafonds, les murs, les percements), les matériaux employés, la qualité de la mise en œuvre, etc… Il est étonnant que les vis soient plus dérangeantes que la musique car il s’agit du même type de bruit dit aérien car porté par l’air. Il serait intéressant de trouver l’explication à cet état de faits.

      Quelques conseils au sujet de la réalisation de cette isolation acoustique :

      - Vous pouvez placer des bandes résilientes sous les lisses hautes et basses et faire un joint silicone en pied de plaque. Doubler le parement Placophonique® augmente beaucoup l’efficacité de l’affaiblissement acoustique pour une faible emprise supplémentaire au sol. Il faut alors prendre soin de décaler les plaques pour décaler les joints et faire les joints (même sans finition) de la première peau. C’est la loi d’étanchéité qui s’applique ici : là où l’air passe, le bruit passe.

      - L’emploi du système de pose Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous permet une pose continue de l’isolant : c’est bien en thermique mais aussi dans votre cas en acoustique car on réduit les ponts phoniques de fait de la continuité de l’isolant. Ce dernier pourra être une laine de verre semi rigide type GR 32 (en 45 ou 60 mm par exemple compte tenu de vos contraintes), aux performantes acoustiques équivalentes à une laine de roche et qui présente l’avantage d’être plus souple et donc moins vecteur de transmission si elle vient à être en contact avec une des parois ou parement.

      Vous pourrez aller plus loin dans la théorie ici https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf et là https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf pour la partie des murs.

      J’espère avoir apporté des réponses à vos interrogations, vous avoir aidé et vous souhaite une bonne isolation acoustique pour retrouver des nuits paisibles.

      Bien cordialement
  • René

    Il y a 1 mois

    Bonjour, j'ai une maison de 1983 qui a été consolidée en 1985 avec micropieux car mauvaise construction d'origine, du coup elle a pas mal de fissures. Depuis rien n'a semble t'il bougé. Je l'occupe personnellement depuis 1 an et de gros bruits se manifestent, en début de soirée, nuit et début de matinée. Type craquements. Porte qui claque, meuble qui tombe. Très bruyant et angoissant. Toutes les 20/30 minutes parfois. Je me demande si le bruit est dû à la charpente ? au plafond en brique ? Quelle serait le professionnel ou l'étude à réaliser afin de connaître l'origine de ce bruit et y remédier ? Merci par avance.
    • MarcIsover

      Il y a 27 jours

      Bonjour René,

      Les bruits que vous entendez en début de nuit ou de matinée font penser à la dilatation de matériaux lors de changements de température.

      Vous pouvez vous adresser à des experts fissures qui poseront éventuellement des témoins et ou vous donneront leur avis sur l’origine de ces craquements. Vous trouverez des noms en tapant par exemple « experts fissures » dans un moteur de recherche en ligne.

      Cordialement
  • Sébastien

    Il y a 1 mois

    Bonjour,

    j'aimerais avoir vos conseils concernant ma situation actuel. J'habite dans une maison neuve, cette maison est collé en limite de propriété, malheureusement, mon voisin à créer un terrain de pétanque qui arrive à 1M de mon toit. Ma maison étant en contre bas de son terrain, lorsqu'il joue sur son terrain de boule, cela entraîne une nuisance sonore. C'est assez pénible et j'ai déjà isolé la façade intérieur de mes combles avec de la laine de verre. J'ai obtenu un faible résultat. C'est un bruit qui est autant Aérien qu'un bruit d'impact. Je me demande quoi faire pour résoudre ce problème. Même si je lui ai déjà signifié se désordre, il n'en tiens pas compte et ne souhaite pas déplacer son terrain de boule.

    Merci d'avance pour vos solutions.
    Cordialement, Sébastien.
    • MarcIsover

      Il y a 1 mois

      Bonjour,

      La pétanque, ça peut être sympa, à condition de ne pas déranger ses voisins.

      La réglementation sur les bruits de voisinage est donnée en page 43 de ce lien https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf

      Vous trouverez également des informations et des conseils qui pourront vous être très utiles sur ce site http://www.bruit.fr/ et notamment dans les rubriques TOUT SUR LES BRUITS et RESSOURCES POUR LE CITOYEN.

      La solution technique passe peut-être par ici http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf.

      Il faudrait être sur place pour mesurer les nuisances, déterminer les voies de transmission pour connaître les parois à traiter en priorité et les traitements à effectuer (c’est le travail d’un acousticien) mais la résolution de ce problème peut aussi passer peut-être et hélas par l’aspect juridique évoqué dans certaines pages du site du CidB.

      Cordialement
  • karine

    Il y a 1 mois

    Bonjour a tou(te)s
    J occupe un logement donnant sur une rue tres bruyante. Ma seule arrivee d air dans le logement consiste en une ancienne trappe de ventilation gaz en partie basse d un mur de facade (pas d aeration sur les menuiseries). Beaucoup de bruit, et de pollution donc. Existe t il un moyen de traiter cette entree d air d un point de vue acoustique? Merci
    • MarcIsover

      Il y a 1 mois

      Bonjour karine,

      Il faut tout d’abord ne pas supprimer cette aération qui est obligatoire selon le mode de chauffage et est peut-être également la seule source de renouvellement d’air dans votre logement (hormis l’aération manuelle toujours aléatoire : on a tendance à moins ouvrir les fenêtres en hiver blunk ).

      Il existe certainement des dispositifs de capotage acoustique comme cela se fait sur les dispositifs d’aérations des fenêtres (ex : https://www.nicoll.fr/fr/les-solu...-linterieur/ventilation/entrees-dair ). Il ne reste plus qu’à trouver le dispositif adapté à votre grille d’aération (en voilà un qui convient peut-être : http://www.spectra.fr/materiaux-acoustiques/grille-acoustique/

      Bien cordialement
  • GOmeou

    Il y a 1 mois

    Bonjour,

    je vis près d'une bergerie qui ventile le bâtiment pour maintenir une température constante pour les animaux. Les ventilateurs et créent un bourdonnement qui impactent plusieurs chambres de mon habitation. je viens d'emménager et cela m'inquiète pour la santé de mes enfants. J'ai un bon contact avec les exploitants agricoles et je me demande s'il est plus cher d'agir sur la maison en changeant par exemple les fenêtres qui datent des années 2000 ou bien et c'est la solution que je préférerais agir sur la source même en limitant le bourdonnement et les vibrations sur l'appareil,ainsi mon jardin et mon habitation retrouveraient la quiétude espérée.
    Est il opportun de faire venir un expert acousticien ?
    Merci par avance
    Je suis basé dans le 12
    • MarcIsover

      Il y a 1 mois

      Bonjour GOmeou,

      Il n’est pas possible de vous dire à distance quelle est ou sont les solutions pour réduire les nuisances sonores ni quel est le coût de chaque option.

      Les ouvertures sont souvent le point faible au niveau acoustique dans une paroi. Des nouvelles fenêtre avec un double vitrage adéquat et un châssis adapté et performant et bien mis en œuvre (attention à l’étanchéité à l’air) sont une solution (à condition que cela apporte un plus par rapport à vos menuiseries actuelles). Le crédit d’impôt de 15 % court encore jusqu’au milieu de l’année (lire ici https://www.economie.gouv.fr/part...it-impot-transition-energetique-cite par exemple).

      Des recommandations d’un expert sur site et des devis devraient vous aider à y voir plus clair. Cela ne résoudra pas le problème dans votre jardin qui peut abordé avec ceci http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf à condition que cela soit adapté.

      Cordialement
  • Christelle

    Il y a 1 mois

    Bonjour nous vivons en logement collectif qui date de 20 ans . Nous sommes en rdc et nous entendons des vibrations constamment partout dans le appartement au point de en avoir très très mal , douleurs aux oreilles .nous avons le coffrage avec les disjoncteurs pour notre immeuble qui est situé juste à côté de notre porte d entrée, est ce que ces vibrations pourraient venir de la ?? Étant locataire ...... qui prendrais en charge les frais de un acousticien ??? Et quel est le obligation du bailleur face à notre problème ????? Merci de nous répondre
    • MarcIsover

      Il y a 1 mois

      Bonjour Christelle,

      Malheureusement, les normes d’isolation acoustique sont faibles et des nuisances peuvent survenir rapidement.

      Avez-vous pris contact avec le bailleur pour lui faire part de vos problèmes ?

      Je ne sais pas vous dire à distance de où viennent ces vibrations qui vous dérangent. Vous pouvez essayer d’invoquer des raisons de sécurité électrique pour tenter de faire bouger les choses et obtenir un examen de ces armoires électriques afin de vérifier si elles sont la source des vibrations.

      Je doute que votre bailleur prenne en charge un diagnostic acoustique qui a un certain coût.

      Vous pouvez essayer de contacter ce site http://www.bruit.fr/ et voir s’ils ont d’autres solutions et idées à vous proposer.

      Bon courage
    • Christelle

      Il y a 1 mois

      Merci d avoir pris le temps de me répondre , non pas pris contact avec le bailleur car je ne sais quoi leur dire en fait , nous sommes que moi et mon mari en rdc et seuls à subir ces nuisances vibratoires , que dois je invoquer au bailleur pour faire bouger les choses et d en trouver la source ? Merci de votre réponse ,cordialement
    • MarcIsover

      Il y a 1 mois

      Bonjour Christelle,

      Peut-être tout simplement leur faire part des nuisances que vous rencontrez en leur disant que vous avez des inquiétudes pour des questions de sécurité si cela venait des armoires électriques. Le précédent locataire avait peut-être ressenti et signalé ces nuisances ?

      Cordialement
    • Christelle

      Il y a 25 jours

      Ré Bonjour ' je suis locataire depuis le début dans cet immeuble . Je ne suis pas sur du tout que ces vibrations viennent du local technique car on les entends et ressent même dans la chambre opposée , ((((existe t il un appareil quelquonque pour déterminer ces sons , vibrations ))) je pense pas q un sonometre ewt adequat pour ce type de bruit non ? pour être sûr sur que cela vienne bien de chez nous et où , car ces vibrations sont bien ressenties dans nos oreilles cela devient invivable .merci pour votre réponse . Cordialement
    • Christelle

      Il y a 25 jours

      Non je suis la même locataire depuis la construction de la résidence depuis 20 ans , question eise il un quelqu'onque appareil pour déterminer ces vibrations et nous indiquez d ou cela proviendrait ???
    • MarcIsover

      Il y a 21 jours

      Re-bonjour Christelle,

      Je vous recommande à nouveau d’en parler à votre bailleur et ou de faire appel à un acousticien. Je vous suggérais également de contacter bruit.fr.

      Cordialement
  • Zehoua

    Il y a 1 mois

    Bonjour,
    Je dois reconvertir un hangar réalisé en charpente métallique et panneaux sandwich en centre de loisir. ce centre abritera une salle des fêtes (spéctacles).
    j'aimerais connaitre les moyens, techniques, materiaux et tous procédés pour assurer une bonne isolation acoustiques de la salle par rapport à l'exterieur et une correction acoustique à l'interieur.

    Merci d'avance pour votre réponse.
    • MarcIsover

      Il y a 1 mois

      Bonjour Zehoua,

      Outre la transformation de la destination du local et les questions acoustiques que cela pose, ce hangar va aussi devenir un ERP (Etablissement Recevant du Public) avec, entre autres et à ce titre, des normes de sécurité que ce soit au niveau du feu, de la construction, des évacuations, etc… Je vous suggère donc de prendre contact non seulement avec un acousticien pour sa partie mais aussi avec un architecte ou maître d’œuvre selon la personne à qui il est nécessaire de faire appel pour faire avancer votre projet en toute sécurité.

      Cordialement
  • Cigala

    Il y a 2 mois

    Bonjour

    Je viens de découvrir cet excellent site et je me permets de formuler les questions suivantes :

    Comment atténuer ou supprimer le bruit de voitures qui entre dans ma chambre à coucher ?

    Cette chambre se trouve au 3ieme et dernier étage d’une résidence et le bruit provient d’une petite route a sens unique qu’empruntent les riverains des résidences avoisinantes

    Ma chambre donne sur cette rue et le bruit passe par la fenêtre malgré le double vitrage . Il y a un coffre avec un volet roulant manuel .

    Merci de vos conseils
    • MarcIsover

      Il y a 2 mois

      Bonjour Cigala,

      Pour tenter de solutionner votre problème, vous pouvez commencer par mettre une entrée d’air acoustique sur le coffre du volet roulant de votre chambre et poser une laine minérale type Domisol ou Multimax à l’intérieur de ce coffre en veillant à ce que cela ne gêne pas le bon enroulement des lames du volet roulant. Selon la nature du coffre, mettre un joint silicone côté intérieur à la liaison coffre-parois. Il faut aussi vérifier que les joints de la fenêtre en périphérie soient bien réalisés.

      Cordialement
  • Romain

    Il y a 2 mois

    Bonjour,
    J habite dans une rue très calme avec peu de passage de voiture. Je suis au 1 er etage à côté d un bar. Je viens d investir dans des fenêtres phonique 44.2 acoustique/16/8. J entends un peu mes voisins, rien de gênant et j habite au dessus du porche d entrée. Ma crainte est de me mettre à entendre mes voisins et les gens passant sous le porche. J ai lu que le risque de s isoler trop de la rue est d entendre de nouveaux bruits qu on n entendait pas avant.
    Merci de votre réponse
    • MarcIsover

      Il y a 2 mois

      Bonjour Romain,

      Il ne sert à rien de crier avant d’avoir mal blunk

      Il est exact qu’en supprimant les nuisances sonores de certains bruits, d’autres que vous n’entendiez pas auparavant se mettent à émerger et puissent devenir gênants. Il sera toujours le cas si cela devait se produire, ce que je ne vous souhaite pas bien évidemment, d’envisager de faire un traitement acoustique approprié pour réduire ces éventuelles nuisances : système masse ressort masse sur le mur mitoyen, traitement du plafond du porche.

      Cordialement
  • Math

    Il y a 2 mois

    Bonjour je viens d'aménager dans un logement collectif et j ai un gros problème phonique : j entends un bourdonnement constant dans toutes les pièces de l appartement. Nuit et jour. J ai cherche et la seule source me paraît etre les tuyaux du chauffage collectif : quand je pose mon oreille sur un outil sur le tuyau (méthode originale je saishappy) j entend un bruit qui je pense entre en resonnance dans tout l appartement. Y a t il une solution pensez vous ? Je viens d acheter cet appartement et me voilà désespérée car c est insupportable pour s endormir et pour y rester la journee... merci pour vos solutions s i elles existent. Math
    • MarcIsover

      Il y a 2 mois

      Bonjour Math,

      La première des choses à faire, peut-être, est de se faire confirmer l’origine de ce bourdonnement, à moins que vous soyez sûr de son origine, par un diagnostic acoustique qui pourra à la fois déterminer l’origine de ce bruit et vous proposer une ou des solutions pour y remédier.

      Parallèlement, avez-vous pris contact avec le syndic de votre immeuble pour lui faire part de votre problème ? Avez-vous contacté des voisins pour savoir s’ils subissaient les mêmes nuisances ?

      Il y a peut-être un moyen technique de remédier à ces soucis de vibrations : silentbloc sous le système de chauffage, colliers anti-vibrations sur les tuyaux de chauffage , coffrages avec plaque de plâtre et laine minérale autour des tuyaux, réparation ou changement de pièces défectueuses qui se mettent en vibration, vibrations qui se transmettent ensuite dans l’immeuble, défaut de pression dans la tuyauterie, vanne mal serrée ou mal positionnée (ça m’est arrivé suite à une révision de chaudière dans une maison : j’avais dû rappeler le chauffagiste car toute la maison « vibrait », autre (vous voyez que les pistes sont nombreuses) ?

      Bonnes recherches
  • Béatrice

    Il y a 2 mois

    Bonjour,
    J'ai une maison en provence, et mon terrain du haut, est très proche de la piscine des voisins. Je souhaite sur-élever mon mur de 1.50 afin de réduire leurs bruits d'enfants qui crient.
    Pensez-vous que le simple fait de surélever la séparation pourra me permettre d'être plus au calme ?
    Dans la négative, auriez-vous un contact pour la région Carpentras-Avignon ?
    Je vous remercie pour votre aide. Pas simple de trouver qq. de compétent.
    Chaleureuses salutations.

    Béatrice
    • MarcIsover

      Il y a 2 mois

      Bonjour Béatrice,

      Et non, il n’est pas toujours simple de trouver quelqu’un de compétent et ceci quel que soit le corps de métier ! Certaines études montrent même que cela peut être un frein dans le secteur du bâtiment pour la prise de décision quant à la réalisation de travaux.

      Mais revenons au sujet qui vous préoccupe. Vous trouverez ici http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf
      des informations sur la réalisation de mur anti-bruit. Les conseils d’un acousticien se déplaçant sur site seraient bien utiles également. Il faut également s’assurer de la possibilité d’élever un mur entre vous et vos voisins (réglementaire, hauteur, coût, solidité, nature du mur, couleur et aspect du revêtement sont divers aspects parmi d’autres à envisager).

      Bien cordialement
  • Mu

    Il y a 2 mois

    Bonjour,

    J'ai emménagé en tant que locataire dans un 2 pièces dans une ancienne maison qui a été divisée en 3 appartements.
    Mon voisin du dessus, qui est propriétaire, a des chaussons à grosses semelles qu'il met même la nuit lorsqu'il se lève, au moins 3 fois! Quand il marche, cela fait un bruit très fort et lourd car il a un un plancher en bois, j'ai une appli qui a mesuré jusqu'à 80 décibels. Je lui ai même proposé de lui acheter des chaussons, d'éviter avant 8h et après 23h d'utiliser ses chaussons, mais il ne veut rien entendre et s'est fâché. Cela me pose des problèmes de sommeil, car je suis réveillée en sursaut ou je ne peux pas m'endormir avant qu'il ne se couche et je me réveille en même temps que lui le matin, ce qui veut dire parfois le WE à 6h30/7h et dans la journée, comme il est retraité et que je travaille aussi chez moi, cela peut vite devenir insupportable, que puis je faire? Ai je un recours sachant que je ne peux pas faire de travaux, et que mon bailleur est son cousin donc même histoire?
    Merci vraiment de votre réponse!
  • Dario

    Il y a 2 mois

    Bonjour,
    Y a-t-il une limite maximale pour l'émission de basses fréquences par les moteurs dans les zones résidentielles? Je suis particulièrement gênait par un moteur d'un système de climatisation qui émet fréquences à 50 hz de 45db sur un total de 60db (mesures faites avec une application smartphone simple) dans le journée.

    salutations

    Dario
    • MarcIsover

      Il y a 2 mois

      Bonjour Dario,

      Vous pouvez vous reporter en page 43 de ce lien https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf pour avoir une partie de la réponse et des informations sur la réglementation.

      Pour essayer de résumer les explications que l’on m’a transmises et vous apporter quelques précisions :
      - Où a été faite la mesure ? dans un jardin, à l’intérieur d’un logement ? 45 dB c’est assez vite atteint à l’extérieur et c’est relativement calme en intérieur. Voir les échelles de bruit que l’on peut trouver ici ou là.
      - L’émergence se mesure à la limite des propriétés ou chez soi les fenêtres ouvertes. C’est en quelque sorte la différence entre le bruit gênant et le bruit entrant.

      Ensuite, il faut l’intervention d’un bureau d’études acoustiques pour réaliser ces mesures avec des appareils étalonnés et précis et déterminer si l’émergence est dans la norme ou non.

      Salutations
  • FlorenceLB

    Il y a 2 mois

    Bonjour,

    Depuis quelques mois, je vis un enfer. En effet, j’habite depuis 7 ans une maison particulière ancienne (1870), en pierre (murs mitoyens 14+14=28cm de calcaire), entièrement rénovée, murs doublés par placo et Isolant à certains endroits, pierres apparentes dans d’autres. Cette maison est dans ma famille depuis bien avant ma naissance (plus de 60 ans) donc nous la connaissons bien. J’y ai dormi à tous les âges de ma vie. Je dors sur un sommier métalique à lattes depuis longtemps.

    Depuis quelques mois j’entends la nuit un bruit continu dans ma chambre qui m’empêche totalement de dormir. Une sorte de ronflement/vibration.

    J’ai d’abord pensé à l’éclairage public. Je suis sortie la nuit, mais dehors je ne l’entends pas.

    J’ai pensé à une machine type Lave-linge ou sèche-linge chez mon voisin de droite, mais ma chambre n’est pas mitoyenne avec sa maison et nous avons un andrône (espace) de 20 cm entre nos maisons. Et il me dit qu’il n’ a rien changé.

    Reste mon voisin de gauche, dont la maison ancienne est mitoyenne avec la mienne et qui a fait des travaux de chauffage.

    Mais comment prouver que ce bruit résonne à l’opposé de sa maison? Quel diagnosticien appeler? Un acousticien?

    Merci d’avance.

    Florence
    • MarcIsover

      Il y a 2 mois

      Bonjour FlorenceLB,

      Effectivement l’appel à un acousticien pour diagnostiquer l’origine du bruit est une bonne solution.

      Les sons se transmettent par de nombreuses façons différentes (murs, cloisons, canalisations, planchers, etc…) et prennent parfois des chemins étranges. On a déjà vu dans des immeubles de bonne dimension un voisin penser que le bruit de la perceuse venait de l’appartement mitoyen alors qu’il pouvait venir de beaucoup plus loin.

      Il devrait sans doute arriver à déterminer l’origine du bruit ainsi que les voies de transmission. Si ce sont des travaux réalisés par votre voisin qui sont la source des nuisances, il reste à voir si, la règle qui veut que des travaux ne doivent pas dégrader l’acoustique existante dans un collectif, pourrait s’appliquer.

      Bonnes recherches
  • Romain

    Il y a 3 mois

    Bonjour,

    Je viens d'acquérir une maison en ville et je m'aperçois que j'ai sous estimé le bruit extérieur. Je suis a la recherche d'un acousticien pour réaliser une étude avant travaux pour corriger au mieux.
    Avez vous des professionnels a soumettre. Je ne trouve pas de pro proche de chez moi.
    Je réside à Quimper, en Finistère.

    Merci d'avance
  • Gaetano

    Il y a 3 mois

    Bonjour,
    Je suis le propriétaire d'un appartement duplex dans lequel j'habite depuis mars 2017. Cet appartement est réparti sur les deux derniers étages de l’immeuble : le hall d'entrée, la remise, deux des trois chambres, la salle de bains, une des deux toilettes, la cuisine, la salle à manger et le salon se trouvent au 4e étage ; la troisième chambre, la mezzanine et la buanderie, comprenant les autres toilettes, se trouvent au 5e étage.
    À ce même 5e étage se trouvent deux studios, dont l'un d'eux est attenant à la troisième de mes chambres et surplombe mon hall, ma salle de bains, mes toilettes et, en partie, mes deux chambres au 4e. J'espère que ma description est claire et que vous visualisez bien la disposition de mon logement.
    J’avais hâte d’y emménager, notamment à cause des nuisances que je subissais dans mon ancien appartement, où j’étais locataire.
    Mais j’ai eu une mauvaise surprise dès mon arrivée…
    Voici le problème : lorsque je suis dans ma chambre au 5e, j’entends TOUT ce que font les voisins du studio à côté. Leurs pas, extrêmement lourds, leurs meubles qu’ils déplacent tellement souvent qu’on dirait qu’ils déménagent constamment (y compris la nuit), leur clébard qu’ils laissent aboyer sans arrêt. Qui plus est, c’est un couple de jeunes qui s’engueulent fréquemment, mais qui aussi se réconcilient bruyamment, si vous voyez ce que je dire... Sans parler des petites soirées entre amis qui finissent très tard le soir, ou tôt le matin.
    Leur mode de vie mis à part, car je ne pense pas qu’ils soient pires que d’autres, hormis certains actes qu’ils pourraient s’abstenir de faire à certaines heures (déplacer les meubles, marcher à pas lourds, hurler…), le problème est l’isolation acoustique déplorable. Il n’y a en effet qu’un mur en gyproc entre leur piaule, où ils font tout, puisqu’ils n’ont qu’une pièce, et ma chambre, où je ne vais que pour me reposer (et deux trois autres bricoles…).
    Leur proprio est un abruti fini ; je l’ai appelé au téléphone une fois pour lui en parler et c’est vrai con. Il ne fera strictement pour régler le problème. Eux sont sympas mais je sens qu’ils cesseront de l’être si je me plains.
    Bref, je voulais savoir si je pouvais faire quelque chose pour améliorer l’isolation acoustique à partir de chez moi, même si, je le sais parfaitement, c’est depuis la source du bruit qu’il faut agir mais, ça, ce n’est pas possible.
    Que puis-je faire comme travaux pour m’isoler des bruits d’à côté ?
    Merci d’avance.
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Gaetano,

      Je vous recommanderai de faire réaliser une étude acoustique in situ éventuellement assortie d’une obligation de résultat https://www.toutsurlisolation.com...ans-l-existant/Etablir-un-diagnostic . Il est en effet difficile de vous dire à distance quoi faire exactement qui plus est la disposition des lieux n’est pas commune.

      Les solutions généralement préconisées sont le doublage du mur mitoyen avec une laine minérale et une plaque phonique complétée éventuellement de la réalisation d’un faux plafond selon le cheminement du bruit. Selon les voies de transmission, les sols auront peut-être besoin d’être traités également.

      Bien cordialement
  • Eva

    Il y a 3 mois

    Bonjour,
    Je suis copropriétaire depuis 15 ans d'un appartement des années 1970 avec parquet au sol d'origine.
    Mon nouveau voisin du dessus qui fait des travaux très bruyants depuis 7 mois a retiré le parquet et a mis du carrelage dans tout l'appartement.
    Il a également installé sa cuisine dans le salon avec les tuyauteries accolées au mur mitoyen de la chambre parentale .
    J'entends dejà les ouvriers ouvrir le mitigeur et couler l'eau dans ma chambre située en dessous et ça me réveille.
    J appréhende l'installation de la famille car les bruits sont déjà insupportables alors que nous n' entendions pas les voisins précédents.
    Le syndic reste sourd à mes craintes en disant que ces travaux et modifications sont réglementaires.
    Quel est mon recours?
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Eva,

      Lors de travaux lourds de ce type et, selon le règlement de copropriété, une autorisation doit être demandée préalablement au syndic ou en assemblée générale des copropriétaires et le nouveau revêtement ne doit pas dégrader les qualités d’isolation acoustiques existantes avant la réalisation de ces travaux sous peine de devoir remettre le sol en l’état initial avant le début des travaux.

      Je vous invite à consulter ce document http://www.bruit.fr/images/storie.../juribruit-2015-D3-bruits-impact.pdf plus particulièrement en page 5 point III

      N’étant pas juriste, je vous invite à prendre contact avec un spécialiste de cette partie. Il vous invitera certainement à signaler par lettre recommandée avec A.R. afin de prendre date de ces nuisances et les énumérer. Cela amènera sans doute le syndic à réagir avec des éléments faisant jurisprudence.

      Autres liens utiles (pour ne citer que ceux là) :

      - http://www.bruit.fr/images/stories/pdf/fiche_conseil_cidb_pas_chocs.pdf
      - http://www.bruit.fr/

      Bon courage dans vos démarches.
  • sti3d

    Il y a 3 mois

    Bonjour,
    Je suis actuellement élève de Sti2d spécialisation Architecture et Construction, je doit donc réaliser un projet pour mon bac. Ce projet consiste en un pont animallier au dessus de l'autoroute A410. Je doit donc m'occuper de l'isolation acoustique de se pont, sachant que notre pont doit s'intégrer dans le décor je pense choisir des matériaux comme le bois ou autre matériaux "naturel". J'ai beaucoup chercher sur internet et je ne trouve pas de renseignements sur l'affaiblissement acoustique ( Rw+ctr) c'est pourquoi je décide de me tourner vers ce site. Bref ou je vous demande ou je pourrait trouver des panneaux antibruit pour autoroute en bois ou matériaux "naturel" pour pouvoir commander les matières premières afin de réaliser un panneau miniature pour effectuer des tests.
    Merci d'avance
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour sti3d, John Steed peut-être? blunk

      Bien, menons l’enquête !

      Première source importante de pistes : http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf A partir de là, entre les fabricants de matériaux, les sociétés et sites mentionnés en fin de document, il y a de la matière. De plus, le contenu du document devrait vous intéresser.

      Deuxième source : consulter les donneurs d’ordres sur les autoroutes : sociétés concessionnaires : Vinci, Sanef, etc…

      Voilà, à vous de jouer le détective, bonnes recherches happy
  • Aurélie

    Il y a 3 mois

    Bonjour,
    Nous avons acheté un appartement neuf en mai 2017 en dernier étage. Le local technique contenant le caisson VMC de l'immeuble est attenant à notre chambre. Nous entendons des vibrations (basses fréquences selon l'acousticien) qui nous empêchent de dormir dans cette chambre ainsi que dans la 2eme qui est attenant à la chambre principale.
    Le promoteur a fait intervenir les entreprises:
    - dalle découpée sur 95% du sol du local
    - isolation du mur attenant à l'aide d'un matériaux utilisé pour l'isolation des boîtes de nuit (revêtement noir épais)
    - pose de silent block le long du tuyau sortant sur le toit

    Nous ne savons plus quoi faire car personne ne trouve de solution. L'isolation est bien aux normes car 25db relevés mais ces basses fréquences sont fortes et "rendent fous", il est impossible de dormir dans les chambres, nous sommes dans le salon....
    Nous cherchons des idées pour résoudre ce problème ou des personnes qui auraient rencontré et résolu le problème?

    Je vous remercie par avance pour votre aide

    Bien à vous
    Aurélie
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Aurélie,

      Comme vous avez pu le constater, ce problème n’est pas facile à résoudre car l’acoustique c’est compliqué dès le départ ! J’ai fait appel à un spécialiste chez nous pour avoir son avis et quelques pistes.

      Il me fait remarquer tout d’abord que 25 dB c’est faible et aurait bien voulu connaître le spectre de mesures.

      Pour le moment, c’est de l’absorption acoustique qui a été réalisée au sein du local de VMC et non de l’isolement acoustique (entre deux locaux différents).

      La mise en œuvre d’un système Optima murs avec une laine semi rigide type GR 32 d’une épaisseur minimum de 100 mm parée d’un double parement de Placophonique® (en prenant soin de décaler les plaques pour décaler les joints (Il faut alors faire les joints de chaque « peau » et combler avec un joint mastic l’espace laissé en pied de plaque lors du montage conformément au DTU 25.41 )) est une solution qui devrait fonctionner. Il serait bon de la tester préalablement avec un logiciel de calcul acoustique.

      Le traitement des murs et du plafond est souhaitable afin de faire ce que l’on appelle une « boîte dans la boîte ».

      Espérant vous avoir apporté une solution à votre problème afin de retrouver des nuits paisibles dans votre chambre.

      Plus d’infos sur l’acoustique ici https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Bien cordialement
  • Paty

    Il y a 3 mois

    Je suis locataire d'un appartement situé au dernier étage dont mes marches intérieures pour atteindre mon appartement jouxtent le mur de l'appartement situé juste au dessous, je suis malentendante ce qui m'amène à avoir un timbre de voix assez élevé et cela occasionne une gêne chez cette voisine si bien que le propriétaire considère ces faits comme troubles du voisinage. Ma fille qui elle entend très bien, m'a confirmé qu'elle entendait cette voisine mettre la clé dans la serrure de son appartement lorsqu'elle rentrait ou sortait de chez-elle. Etant locataire et actuellement en recherche d'emploi, je n'ai pas les moyens de faire intervenir un huissier pour faire constater s'il y a un problème d'isolation phonique. J'aimerais savoir s'il existe un autre recours sachant que les relations avec mon propriétaire se sont dégradées ?
  • Noisette

    Il y a 3 mois

    Je souhaite isoler un plafond pour me protéger du bruit d'une télévision trop forte...
    1/Quelle est le meilleur matériau, la meilleure possibilité ?

    2/Est-ce un bruit à fréquence basse ?

    3/ De combien en pourcentage peut-on diminuer cette nuisance ?

    Grand merci d'avance pour votre réponse.
    Bien cordialement
    Noisette
  • frantext

    Il y a 3 mois

    Bonjour,

    Qu'est-ce que vous suggérez pour diminuer la nuisance sonore d'un extracteur-diffuseur d'air chaud ? De plus il est contigu à une chambre équipée d'une bouche de sortie d'air par laquelle le bruit se propage. La longueur de tuyau est donc très courte, 50cm maxi. J'entends le moteur et un bruit de turbine.

    Je vous remercie pour votre réponse.

    Bien cordialement,
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour,

      Plusieurs pistes à creuser pour essayer de vous apporter une aide car nous sommes assez loin de nos sujets de prédilection :

      - Tout d’abord, avez-vous essayé de contacter le fabricant de l’appareil ? Cet appareil était-il donné avec un certain niveau sonore ? si oui, ce niveau est-il atteint ou dépassé ? A-t-il des préconisations à vous faire et recommandations à vous donner ?

      - Est-il possible de réaliser un coffrage en plaque de plâtre autour de cet appareil en garnissant ce coffrage de laine minérale de faible épaisseur (type Domisol LR par exemple) ? Le principe est de faire une boîte autour de cet extracteur ou la source de nuisance (tuyau ?) dans cette boîte. Attention aux échauffements et besoin de ventilation éventuels.

      - Comment est fixé ou posé ce boitier ? Est-il possible de le mettre sur silentbloc ?

      - Il existe pour des sorties VMC des anneaux phoniques. Cela est-il adaptable dans la chambre ?

      Voilà quelques idées, d’autres contributeurs en auront peut-être ? Avez-vous avancé de votre côté ?

      Bien cordialement
  • Justine

    Il y a 4 mois

    Bonjour,

    Nous entendons nos voisins du dessous lorsque nous sommes dans le salon/cuisine ouverte via la VMC.
    Nous ne pouvons installer un piège a son car cela signifierait travaux sur des zones qui touchent les parties communes, et nous ne sommes que locataires. La prochaine AG est fin 2018, du coup... C'est mort pour cette solution dans l'immédiat.
    Un anneau phonique ou une nouvelle bouche de VMC, équipée d'un filtre+anneau phonique serait elle une solution efficace? Et si j'installe un deuxième anneau phonique chez les voisins du dessous, est ce que ca règlerait un peu le problème? L'appart devient invivable.
    Merci beaucoup pour votre réponse et meilleurs voeux a votre équipe.
    Bien cordialement.
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Justine,

      Meilleurs vœux à vous aussi avec un peu de retard … et merci d’avoir posé cette question !

      On ne peut tout connaître et j’ai appris quelque chose sur les anneaux phoniques. Peut-être avez-vous déjà fait l’essai vu le montant de l’investissement blunk

      Des résultats peut-être ?
  • GregoryoA

    Il y a 5 mois

    Bonjour,
    J’habite une maison d’angle en ville que j’ai recemment fait rénové sans estimer l’atteinte que pouvait avoir le bruit de la circulation qui s’accentue aux heures de boulot donc le matin et le soir. Aujourd’hui je regrette de ne pas avoir fait installer du triple vitrage ou autre tellement la nuisance sonore me dérange et je fais une fixation dessus. Je ne sais pas quoi faire ... Le problème également est que ma clôture frontalière à la rue n’est qu’une haie végétale et je n’ai pas le droit d’y construire une clôture en pierre car j’habite en zone innondable. Je voudrais bien corriger si possible de l’extérieur et sans avoir à tout redemolir et maîtriser le budget. Voilà j’habite à Valence dans la Drôme merci de vos conseils.
    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour,

      Il est difficile de vous donner des indications à distance sans prendre en compte ni connaître tous les paramètres et différents facteurs intervenants et, par exemple :
      - Quel est l’intensité du bruit à traiter, leur nature ?
      - Quels sont les matériaux constructifs de votre maison ?
      - Quelles sont les voies de transmission ?
      - Quelles sont les solutions envisageables en fonction de votre environnement ?
      - Quel niveau sonore souhaitez-vous obtenir ?

      Lors de cette rénovation, les fenêtres ont-elles été montées de façon conforme ? Avez-vous fait isoler les murs avec une laine minérale qui a l’avantage d’avoir des propretés thermo-acoustiques (type GR 32)? Des plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée (Placophonique ou équivalent) ont-elles été employées ? Autant de questions (et d’autres !) à se poser.

      Seule une étude acoustique réalisée par un acousticien ou un bureau d’études spécialisé dans ce domaine pourrait vous donner les préconisations adaptée à votre situation.

      Bien cordialement
  • Vince

    Il y a 5 mois

    Bonjour,
    Je suis propriétaire d’un appartement BBC récent (2015) au 1er étage.
    L’immeuble est super bien isolé des bruits extérieurs et aériens mais j’entend tout les bruits intérieurs ( bruits d’imacts ) de l’appartement de dessus et dessous.
    J’ai fait une demande détaillée du planché au promoteur : dalle pleine 20cm, assour 05cm, mousse polyuréthane 3cm, chape fluide 5cm et colle carrelage 1,5 cm.
    Cela me semble être bien conçu, mais je comprend pas pourquoi j’entends aussi bien les bruits d’impacts ?
    Dois-je faire expertiser mon appartement par un acousticien?
    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour,

      Le promoteur vous a-t-il fourni l’attestation de prise en compte de la réglementation acoustique pour les bâtiments neufs, individuels et collectifs dont le permis de construire est postérieur au 1 er Janvier 2013 et qui doit prendre en compte la réglementation acoustique en vigueur (NRA). Des mesures acoustiques sont effectuées par échantillonnage à la fin des travaux et sont obligatoires pour les chantiers de plus de 10 logements et doivent être réalisées par des personnes en capacité de le faire.

      Vous pouvez bien évidemment tout à fait demander à un acousticien de réaliser des mesures pour évaluer l’isolation acoustique de votre appartement avec les appareils adéquats (machines à bruits de choc, enregistreurs précis, etc…) et savoir ainsi si les normes sont respectées. Vous les trouverez dans ce document https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Bien cordialement
  • clo

    Il y a 5 mois

    Bonjour,

    Notre plombier vient de nous installer une VMC simple flux dont le moteur se trouve dans une chambre, aménagée sous les combles (c'était le seul endroit possible ou le mettre...). Il nous faut absolument l'isoler phoniquement car le bruit est bien trop fort pour une chambre(17DB) et vraiment insupportable la nuit. Pensez-vous qu'il serait possible de supprimer totalement ce bruit, et quels matériaux devrions-nous utiliser?
    Merci beaucoup
    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour,

      Il est certainement possible de l’atténuer (le supprimer totalement serait beaucoup plus compliqué voire impossible ? il faudrait consulter un acousticien) de fabriquer un caisson en plaque de plâtre (de préférence à isolation acoustique renforcée type Placophonique® ou utiliser des plaques type Gainéo ®) autour de votre bloc VMC et habiller l’intérieur de ce caisson d’une laine minérale pour amortir les sons. La liaison de ce caisson avec le plafond devra être étanchée par un joint silicone pour limiter les fuites d’air qui sont autant de fuites de sons.

      Toutefois, il faut consulter le fabricant de la VMC car le moteur a certainement besoin d’une aération et d’une ventilation lui-même. Cette aération, probablement indispensable, sera source de transmission de bruit et pourra être atténuée en employant des sorties acoustiques d’air telles que l’on peut en trouver sur certains coffres de volets roulants (pièges à sons).

      Le moteur a peut-être besoin également d’être posé sur silentblock afin de réduire les transmissions des vibrations.

      Bien cordialement
  • Dolce vita

    Il y a 5 mois

    Bonjour
    J entend énormément mes voisin du dessus ( conversation , pleur des enfants , bruit de pas , objet qui tombe au sol , quand il sont dans leur baignoire , leur chasse d eau , quand il ferme leur porte dans les différentes pièces de leur appartement ) immeuble de 1964 . Je vien de rénové entièrement mon appartement je ne pe donc plus faire de travaux . Si mon voisin accepté de faire des travaux de son côté que lui conseiller vous ? Merci d avance
    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour,

      Malheureusement, si votre voisin acceptait de faire des travaux d’isolation acoustique, il ne pourrait guère traiter principalement que le sol (vous concernant) ce qui aurait pour effet de réduire les bruits dits « d’impacts » : pas, chocs, mobilier que l’on traîne. Ces travaux doivent être déterminés au cas par cas selon la hauteur disponible notamment. Poser un revêtement acoustique est une possibilité assez légère d’intervention : moquette épaisse, parque flottant avec sous couche spécifique. L’efficacité de tels sols se mesure par leur affaiblissement acoustique (en dB).

      Les bruits dits « aériens » aurait dû être traités de votre côté par la réalisation d’un faux plafond suspendu ou mieux encore autoportant avec insertion d’une laine minérale type IBR nouvelle laine (plus douce et avec un liant bio sourcé) dans la cavité créée entre votre plafond actuel et le parement du faux plafond (parement qu’il est judicieux de prendre avec isolation acoustique renforcé tel une plaque de plâtre Placophonique.

      Cordialement
  • Samuel

    Il y a 6 mois

    Bonjour,

    J'habite dans un appartement situé à 20/30 mètres d'un tramway. Quand il passe le matin ou le soit, le bruit me dérange puisqu'il va assez vite.

    J'ai des fenêtres double vitrage mais un caisson de volant roulant intérieur avec une sortie VMC posée dessus. Pour réduire le bruit je pense qu'il faut isoler le caisson. A l'intérieur il y a de vieilles plaques en polystyrène.

    Que devrais-je mettre pour l'isoler acoustiquement correctement sans pour autant boucher la VMC ?

    Si vous avez d'autres idées également pour réduire le bruit extérieur, je suis preneur !

    Merci d'avance.
    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour Samuel,

      Les coffres de volets roulants sont souvent une source de nuisances sonores.
      Plusieurs pistes pour les diminuer :

      - Placer des capots acoustiques en lieu et place des grilles de ventilation (sans obturer ces dernières).

      - Remplacer le polystyrène expansé (pas réputé pour ses propriétés acoustiques) par une laine minérale (aux propriétés thermo acoustique mais là, vu l’épaisseur, ce sera plus le côté acoustique qui va être utilisé)) type Domisol ou encore Multimax en veillant à ne pas gêner le mécanisme d’enroulement des volets roulants.

      Bonne isolation acoustique !
    • papyli

      Il y a 5 mois

      problème compliqué à résoudre car il s'agit probablement de bruit aérien (pas de vibrations). pour les filtrer il faudrait mettre un piège à son sur la grille de ventilation, il est pratiquement certain que la place ne sera pas disponible.
  • Aurélie

    Il y a 7 mois

    Bonjour,

    Depuis un an nous sommes dans un studio et côté isolation c'est vraiment pas ca.nous entendons le voisin d'à côté dans ses moindres fait et geste(meme quand il ronfle) et nous entendons également le voisin du dessus par la ventilation,bruit en tout genre allant de la tuyauterie en passant par la télé.
    J'ai l'impression de vivre a plusieurs dans une même maison.
    De surcroît nous avons toutes les odeurs des 2 voisins qui nous parviennent.
    Que peut on faire svp.?
    • MarcIsover

      Il y a 7 mois

      Bonjour Aurélie,

      « Et si en plus il y a les odeurs ! » Vous n’avez peut-être pas connaissance de cette phrase malheureuse (pour le moins) dans le contexte où elle avait été prononcée par un de nos présidents de la République… Pour revenir à votre problématique, il faudrait savoir quelle est le chemin de propagation de ces odeurs : VMC, défaut d’étanchéité qui pourrait expliquer une partie de vos soucis par les fuites d’air qui sont autant de fuites de bruits.

      Plusieurs questions à se poser sur votre problème d’acoustique: Etes-vous locataire ou propriétaire ? Si vous êtes locataire, les travaux d’isolation sont à faire réaliser par votre propriétaire ou en demandant son autorisation mais ce sont des travaux qui risquent d’être lourds. N’espérez pas une solution légère miracle.

      Si vous êtes propriétaire, le mieux est de commencer par faire réaliser une étude par un acousticien https://www.toutsurlisolation.com...ans-l-existant/Etablir-un-diagnostic qui, en fonction de la nature des murs, des voies de transmission, de la nature des bruits, de leur volume en émission et leur volume souhaité en réception, pourra vous établir un diagnostic et des recommandations.

      A vous lire, il semblerait que l’on s’achemine vers une solution dite de « la boîte dans la boite » où il faut traiter toutes les parois (murs, plafonds, éventuellement sols selon les cas), obturer les percements qui sont autant de sources de transmission, calfeutrer les canalisations, etc…

      Pour les parois opaques, il existe des solutions d’isolation acoustique minces adaptées aux parois légères et créés pour répondre à ces besoins en collectif. Voir ici https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf

      Espérant vous avoir apporté une aide.
  • Beatrice

    Il y a 8 mois

    Bonsoir, copropriétaire d'un appartement depuis plus d'un mois, j'entends mes voisins du dessus le soir tard et le matin très tôt, ils sont très bruyants, chocs au sol et des bruits sourds ainsi que la journée parfois.
    Je suis allée les voir car je pensais qu'ils faisaient des travaux ou qu'ils emménageaient. Ce qui n'ai pas le cas. Depuis je n'entends plus les meubles que l'on tirent mais toujours très bruyants chocs au sol...Ils sont locataires.
    L'immeuble date de 2008.
    Que puis-je faire ?
    • MarcIsover

      Il y a 8 mois

      Bonjour Béatrice,

      Problème épineux que vous posez là et qu’il serait plus facile de résoudre avec la venue chez vous d’un acousticien qui, à l’aide de mesures, d’études des voies de transmission, de la nature des matériaux constructifs serait plus à même de vous faire un diagnostic. Les règles d’isolement acoustique (NRA) des logements sont certainement respectées car leur niveau d’exigence est assez faible.

      Les bruits qui vous gênent appelés bruits d’impact (pas, chocs) doivent être préférentiellement traités du côté où ils sont émis. Ils peuvent diminués assez simplement par des revêtements de sol aux propriétés d’isolation acoustique renforcée (moquette épaisse, parquet flottant spécifique, sol souple dédié) sans entrer dans des travaux de nature plus importante (chape sèche avec isolant type Isosol). Un peu de savoir vivre et de dialogue suffit parfois à améliorer la situation.

      La réalisation d’un faux-plafond auto portant ou suspendu avec insertion d’une laine minérale dans la cavité réalisée apporterait un mieux mais profiterait aussi et peut-être surtout à vos voisins par l’affaiblissement des bruits aériens émis de votre côté. Les vibrations que sont les sons peuvent aussi passer par les murs, les cloisons, les canalisations, les percements divers, etc… et ne traiter que le plafond pourrait ne pas suffire. On voit aussi parfois apparaître des bruits émergents que l’on ne percevait pas auparavant et qui deviennent gênants.

      Voilà donc quelques pistes pour améliorer votre quotidien : dialogue avec les voisins, diagnostic d’un acousticien pour avoir les justes préconisations. A distance, je dois me contenter de généralités. Vous pouvez également approfondir le sujet ici : https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Bien cordialement
  • marie

    Il y a 8 mois

    Bonjour, nous vivons depuis quelques années dans un bâtiment de 2012. Depuis quelques mois maintenant une sorte de vibration nous réveille quotidiennement à 22h30, 00h00, 6h00 et 6h30. Nous pensons qu'il s'agit d'un téléphone en mode réveil. Nous avons bien sûr été voir chaque voisin, mis des mots dans les boites aux lettres et dans l'entrée mais ça n'a rien changé. Existe t-il un appareil qui pourrait trouver le sens du bruit ? Le bruit pourrait-il venir d'un appartement autre qu'au dessus, en dessus, côtés et diagonales ? Un expert pourrait-il trouver de quel appartement provient le bruit ?
    Merci pour vos réponses.
  • Chris99

    Il y a 8 mois

    Bonjour j'habite dans un immeuble des années 50 et j'ai sovent un souci avec mon mur mitoyen qui est composer d'une doubles cloison en briquette rouge. J'entends souvent mon voisin quand il parle avec ses amis. Comme si il était dans le salon. Quel type d'isolation puis-je appliquer avec une épaisseur de 5cm max.
    • MarcIsover

      Il y a 8 mois

      Bonjour Chris99,

      Il existe une solution d’isolation acoustique mince adaptée à première vue à votre configuration. Avant de vous la décrire, il faut savoir que ne traiter que le mur mitoyen avec votre voisin pourrait ne pas suffire. Les sons peuvent en effet passer par les autres parois (murs, plafonds, sols), canalisations, percements, etc…. Ensuite, l’application nécessite un grand soin : continuité de l’isolant, bande résiliente positionnée sous les lisses hautes et basses, etc… afin de d’avoir la meilleure efficacité possible : là où l’air passe, le bruit passe !

      La solution que je vous propose s’appelle Optima sonic. Elle consiste à mettre en œuvre un isolant acoustique spécifique appelé Soniroll et faisant 28 mm d’épaisseur associé à un parement en plaque de plâtre. Il sera souhaitable que ce dernier ait également des propriétés d’isolation acoustique renforcée tel une plaque Placophonique (reconnaissable à sa face cartonné de couleur bleue). Avbec les appuis dédiés, la solution que vous pourrez découvrir ici http://www.isover.fr/sites/isover...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf fait environ 50mm ce qui correspond tout à fait à votre cahier des charges. La fiche produit vous aider entre autres à localiser les points de vente susceptibles d’avoir cet isolant en stock et vous fera découvrir la génération des nouveaux appuis.

      Espérant vous avoir apporté la solution qui résoudra votre problème.

      Bien cordialement
  • Steph

    Il y a 1 an

    Bonjour

    Bonjour
    Je possède une maison des années 1950 dont les murs pignons sont positionnés a 4 ML d une boite de nuit
    les bruits gênants sont les " basses" le fameux "boom-boom"
    les deux constructions sont bâties sur le sable
    Quels matériaux d isolation sont les plus adaptés a cette situation de transmission des "basses" vibrations
    les constructions étant sur "terre plein" Est ce que le sable constitué un facteur aggravant ou le contraire
    Merci de votre réponse
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Steph,

      Seule une étude acoustique in situ pourrait vous faire les justes préconisations en matière d’isolement acoustique en fonction de mesures réalisées (intensité, fréquence), voies de transmission, ainsi que la nature des matériaux constructifs, l’implantation des bâtiments, etc….

      Il existe également une réglementation sur les lieux musicaux : voir page 43 de ce guide acoustique du bâtiment https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf (§ réglementation acoustique dans le chapitres « les fondamentaux »).

      Les laines minérales sont très certainement les plus appropriées pour réduire ou faire disparaître ce type de nuisance en créant un système masse-ressort -masse encore faut-il que les ouvertures (fenêtres, portes) ne soient pas des passoires acoustiques.

      L’acoustique étant une discipline compliquée, mon intervention se limitera à ces quelques informations. Je vous suggère donc à nouveau de faire appel à un acousticien pour vous apporter une réponse circonstanciée.

      Cordialement
  • B18c6

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Merci pour votre article. Récemment des voisins ont emménagé dans l'appartement en dessous du mien. De plus, la cuisine de mes voisins est mitoyenne dr ma chambre à coucher.

    L'environnement extérieur de l'immeuble étant extrêmement calme la nuit (silence total), cela a l'inconvénient de faire ressortir le moindre bruit émis par mes voisins à des heures tardives.

    J'ai fait poser du parquet au sol et la dalle semble en elle meme relativement bien isolante, et je soupsconne les bruits de se propager le long des parois communes concernant les voisins du dessous (une évidence au sujet de ceux d'à côté).

    Quelle solution technique preconisez-vous? La pose de mousse isolante sur tous les murs interieurs de la chambre pourrait elle assurer une réduction satisfaisante du bruit?

    Je precise que plusieurs "ouvertures" sont presentes dans ces murs: porte de la chambre, de la salle de bains, 2 placards, et porte fenêtre.

    Merci!
    • JM1980

      Il y a 11 mois

      Bonjour,

      J'ai un souci similaire à B18c6 (voisins du dessous bruyants) et j'aimerais avoir la réponse à ses questions sur les solutions techniques existantes.
      Merci beaucoup
    • mercedes

      Il y a 1 an

      bonjour, j'ai acheté un appartement ancien au 1er étage avec parquets en bois dont les murs sont déjà doublés mais j'entends les bruits lourds des pas des voisins, l'aspirateur et essentiellement dans ma chambre dont le mur est mitoyen avec l'appartement d'à côté. comment pourrais je faire disparaitre ces bruits? Quel matériau sans trop prendre en surface et sans travaux excessifs. d'autre part, j'ai une autre chambre dont le mur mitoyen donne sur les escaliers en bois des espaces communs et on entend monter, descendre et parler. Les murs également sont déjà doublés mais pas efficace comme résultat. Merci de votre réponse.
  • Eve

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    je sais que l’article date de longtemps mais j'ai besoin d'une aide : je suis propriétaire d'un appartement au 1er étage d'un appartement dans un bâtiment des années 70 qui a 3 étages. L'isolation phonique de l'immeuble est quasi inexistante.
    Folie des architectes, l’escalier en bois est inséré dans le mur de mon salon par des "tiges" en fer. Ce qui fait qu'au moindre déplacement tout fait vibrer le bois des marches et le métal des tiges. c'est invivable et me fait péter les plombs.

    Propriétaire depuis 1 an j'envisage de revendre même s'il faut perdre de l'argent car là c'est impossible à vivre.

    Pensez vous qu'une "simple" isolation phonique pourrait soulager mon problème ? je crains que non car le tout est scellé dans le mur et je ne veux pas faire de frais qui ne servent à rien.

    Merci par avance



  • jp31

    Il y a 1 an

    que me conseillez vous pour un mur antibruit quel type de laine et quelle épaisseur contre nuisance de ciculation

    merci
  • Princesa Guacamole

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    je habit au RDC dans un batiment de 5 etages. Le bruit fait par les canalistations WC sont insouportables et je voudrais donner une prevue du bruit au syndic qui a doutes du "intensite" de bruit.
    saviez vous au pres de quell organisme ou bureau technique je puisse me rensigner pour laisser des mircos ou qqch que enregistre le bruit avec une horarie precise pour montrer le gene sonore ?
    Merci
  • Laila

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Je suis locataire au 6e et dernier étage d'un immeuble des années 70. Mes voisins sont calmes, toutefois, j'entends toutes leurs conversations à travers mon mur et cela devient insupportable. Je ne sais pas pour autant si l'on peut considérer cela comme une nuisance sonore
    J'imagine qu'en étant locataire je ne peux pas faire grand chose en terme de travaux d'isolation. Merci par avance pour votre aide, cordialement.
  • BRUNET

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Nous venons d'acheter une maison qui nous a été présentée comme "au calme" se trouvant à une centaine de mètres du bord d'une route départementale, soit disant peu fréquentée.
    Enfait, les voitures s'enchaînent, les motos et les petits camions, on reste parfois, il est vrai, avec des plages de silence de 30 secondes. Nous vivons en Provence, donc souvent dehors, comment pourrait-on espérer atténuer ces nuisances? Même si la partie "à vivre" de la maison tourne le dos à la route, cette dernière longe le terrain et on ne peut pas être au calme.....On nous a parlé de mur anti bruit? Merci de votre aide.
    • Liberté

      Il y a 1 an

      Bonsoir à tous je vais peut-être déménager dans un appartement HLM des années 70 je suis au 9e étage mon appartement donne sur des voie ferrée à 500 mètres est-ce que je je vais entendre le bruit du train ou le 9e étage aide à avoir moins de bruit?
  • Gwen

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    Je suis propriétaire ainsi que mon voisin d'à côté qui est musicien.

    Il lui arrive de jouer plusieurs heures consécutive de divers instruments : piano et clarinette dans son salon ou dans sa salle insonorisée mais sans fermer la porte...

    J'ai l'impression que le son passe principalement par le couloir séparant nos 2 appartements et ainsi par notre porte d'entrée et les murs qui ne sont pas en bétons.

    J'ai déjà tenté de dialoguer avec lui mais la relation s'est tendu et il a parfois été agressif.

    Dès lors je souhaiterai savoir si une isolation des murs + porte d'entrée permettrait d'améliorer la situation ? Si oui, quelle serait les travaux à envisager ainsi que leur coût approximatif pour avoir un résultat significatif.

    Merci par avance pour votre aide.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Gwen,

      Le bruit d'un instrument de musique peut être considéré comme causant une trouble anormal du voisinage en journée dès lors qu'il est répétitif, intensif ou qu'il dure dans le temps.

      Consultez également le règlement de copropriété car il peut y être stipulé des restrictions quant à l'usage des instruments de musique.

      Enfin, vous trouverez sous ce lien, des informations sur vos droits face à une nuisance sonore : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F612

      Cordialement
  • florraine

    Il y a 1 an

    Bonsoir,

    Article intéressant qui apporte des informations utiles mais qui ne renseigne pas sur toutes les possibilités qui permettent d'atténuer les bruits, forcément !
    J'ai une question : nous habitons une maison individuelle de 2010 sans isolation extérieure... Nos voisins d'à côté ( à 5mètres ) et nos voisins d'en face ( 10mètres ) ont la fâcheuse habitude de faire des fêtes chaque week-end... La musique et notamment les basses nous pourrissent la vie et empêchent nos enfants de dormir car les fêtes s'éternisent jusqu'à tard dans la nuit ( 3 heures du matin ). La gendarmerie ne vient pas car elle d'autres chats à fouetter ! Nous pensions donc isoler notre maison ou du moins les côtés dirigés vers ces maisons à l'origine des bruits. Mais comment faire ? Opter pour des panneaux à l'intérieur ? Si oui, lesquels ? Planter des haies hautes ? Monter des murs en gabions ? Nous ne savons plus comment retrouver un semblant de calme le soir... Un ou des conseils ?
    Merci beaucoup.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Florraine,

      L'isolation des murs et combles est bien sûr une piste pour améliorer tant le confort acoustique que thermique si vous optez pour une isolation fibreuse assurant simultanément une isolation acoustique et thermique. La laine positionnée entre deux parois absorbe alors la vibration sonore pour atténuer la transmission au travers des parois. Toutefois, il faut que l'ensemble des parois ait une performance acoustique à hauteur de la nuisance sonore subie. Si vous isolez les murs et combles mais que les fenêtres et portes ne sont pas de bonne qualité acoustique, elles constitueront un pont phonique qui pénalisera le résultat espéré de l'isolation des murs et combles.

      Il y a donc une réflexion globale à mener au niveau de l'amélioration acoustique de votre bien. Faire appel à un acousticien pour réaliser un diagnostic et des mesures permettraient de juger des travaux à réaliser selon la configuration de votre bien, le niveau de nuisance subie et selon vos exigences de confort.
      C'est certes un côut supplémentaire mais cela permettrait de choisir des solutions propres à votre problématique. Lors de la réalisation des travaux par un professionnel, n'omettez pas d'assortir votre commande d'une obligation de résultat.

      L'aménagement du jardin par la mise en oeuvre de haies peut concourir à l'atténuation des bruits mais il ne sera pas suffisant. Mieux vaut améliorer l'enveloppe extérieure de la maison afin de créer un cocon protecteur.

      Néanmoins le tapage nocturne est punissable par la loi. Peut-être n'êtes vous pas les seuls à être gênés par ces fêtes à répétition ? Renseignez-vous autour de vous et associez-vous pour mener une action commune auprès des services de votre commune. Vous pouvez ainsi solliciter l'intervention du maire (ou l'un de ses représentants) car en tant que maire, il a obligation à assurer la tranquillité publique sur le territoire de sa commune.

      Bon courage !
  • Naim

    Il y a 1 an

    Bonjour à toute et tous,
    je suis locataire appartement neuf, bailleur social publique,
    logements livrés en 10/2015,
    Je souffre du bruit de choc des pas, impact sur le sol de l'appartement de mon voisin du dessus... j'entends les bruits de pas de jour comme de nuit
    j'ai fait un courrier au bailleur, il m'ont répondu comme quoi le logement est conforme suivant le rapport cerqual qui a donné une certification qualitel BBC effinergie...et qu'ils sont surpris de ma démarche, alors que le bruit est assez audible
    SVP que faire? merci de votre aide
    cordialement,
  • Fiona

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    J'habite dans un appartement avec une grande terrasse et belle vue mais hélas le bruit des voitures de la route très fréquentée nous permet de profiter de la terrasse. Je suis au 1er étage et j'ai l'impression que les murs de la terrasse font caisse de résonance.Que puis-je faire pour atténuer ce bruit?
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Fiona,

      Créer des pièges à sons pour habiller la terrasse. Alterner entre murs végétalisés et caissons verticaux emplis de laine de roche (fixés au fond des caissons par fixation mécanique) avec lame d'air d'environ 3cm entre l'isolant et le parement avant façon "persienne" en lamelles de bois inclinées (pour protéger la laine des intempéries mais suffisamment ajourées pour pouvoir absorber les sons. Végétaliser la terrasse par des plants en pots de divers végétaux et diverses hauteur est aussi un moyen d'atténuer la réverbération des sons sur les murs.

      Cordialement.
  • Sabrina

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Je réside, en tant que copropriétaire, dans un immeuble construit au milieu des années 70.

    Suite à la pose de nouveaux compteurs d'eau (dans chaque appartement), j'ai constaté une importante nuisance sonore qui n'était pas présente avant leur installation : un important chuintement audible depuis mon appartements lorsque les voisins ouvrent l'eau.

    Cela fait 1 mois que la société ayant réalisé la prestation botte en touche et ne me réponds pas. Le syndic, quant à lui, ne semble pas presser de prendre en main ses responsabilités, en tant que donneur d'ordre des travaux. D'autant que je serais , la seuld à me plaindre de ce bruit, pourtant présent sur tous les paliers et probablement donc, dans tous les appartements.

    Quels sont mes recours et droits pour remédier à cette dégradation acoustique svp?

    Merci par avance.
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Sabrina,

      Regroupez-vous avec les autres copropriétaires subissant la même nuisance et faites un courrier recommandé avec AR au syndic en le mettant en demeure de résoudre ce problème de nuisance sonore non existant avant travaux avec l'entreprise ayant réaliser les travaux. N'hésitez pas à remettre la question à l'ordre du jour de l'assemblée générale annuelle afin que le problème soit bien pris en considération.

      Cordialement.
  • denver

    Il y a 2 ans

    Bonjour
    Je voudrais de l aide j ai acheter une maison semi mitoyen les voisin reçoivent beaucoup on les entend parler et trainer les chaises jai donc isoler mon mur en commun ainsi que les chambre et le cellier en commun avec doublage laine de roche de 8cm déjà une belle épaisseur, un bon investissement et perte de cm mais très déçu car on ne voir pas la différence je ne comprend pas on m avait dit que cela marcher bien le doublage a était coller directement sur le mur avec plot et au plafond jai un jour de 1a2cm mais je pense pas que c est a cause de sa je veux de l aide je suis tellement déçu merci
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Denver,

      En acoustique, il y a les transmissions sonores directes, traversant directement la paroi mitoyenne, mais il y a également les transmissions indirectes qui passent via les parois contiguës : murs latéraux, plafond (voire aussi sol). Ces transmissions indirectes sont très rarement prises en compte dans un projet d'isolation acoustique en rénovation. Or, en isolant uniquement la paroi mitoyenne, cela fait "ressortir" les transmissions latérales auxquelles on ne prêtait pas forcément attention au préalable du fait que le bruit majeur direct passant par la paroi mitoyenne les "masquaient".

      De plus, lorsque l'on pose une solution acoustique en rénovation, l'isolant posé doit calfeutrer l'ensemble de la paroi. Tout jour laissé est source de pont phonique car le bruit profite de la moindre faiblesse dans la paroi pour passer. Il est donc incompréhensible que le montage ait été réalisé en laissant quelques centimètres en partie haute et il serait "intéressant" dans connaître la justification... La pose du doublage s'effectue en le mettant en butée au plafond, le pied de doublage doit être calfeutré à l'aide d'une bande de calfeutrement et le joint réalisé à l'aide d'un joint mastic restant souple (règles de l'art définies par le DTU 25.42). Il y a a priori un défaut de mise en oeuvre sur votre chantier.

      Enfin, on n'y pense pas forcément mais lorsque l'on commande ce type de travaux en rénovation, mieux vaut l'assortir d'une obligation de résultat.

      Cordialement.
  • frédérique

    Il y a 2 ans

    bonjour,
    j'ai acheté un appartement il y a 2 ans, dans un immeuble datant des années 70/80; pas de problème jusqu'à ce que des nouveaux voisins emmenagent au-dessus : 4 enfants et leur mère; les enfants sont très bruyants, quand ils ne courent pas en jouant, ce sont des cris et des pleurs, plus la mère qui crie encore plus fort pour les calmer...
    le souci, c'est que c'est tout les jours, toute la semaine, toute l'année... c'est usant; ces personnes sont locataires, ai-je une possibilité de demander au propriétaire de faire des travaux d'isolation sur le sol de son appartement pour réduire le bruit chez moi?
    merci de vos réponses ou idées, si quelqu'un est dans cette situation, a-t-il trouvé une solution svp? merci
    • Eleonor

      Il y a 1 an

      Chère Madame,

      Je rencontre actuellement exactement le même problème que vous et ne sais quels sont mes droits ou possibilités. Je vois que votre question date de l'an dernier. J'espère pour vous que vous avez trouvé une solution.
      Puis-je me permettre de vous demander quelles solutions éventuelles vous ont été indiquées ?

      En vous remerciant à l'avance pour votre réponse.

      Bien cordialement
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Eléonor et Frédérique,

      Avez-vous tenter de passer par le syndic pour régler ce problème à l'amiable si en discutant directement avec eux vous n'arrivez pas à trouver ne solution "vivable" pour tous ?

      Si vous n'arrivez pas à obtenir de vos voisins qu'ils fassent plus attention parce qu'ils vivent dans un logement collectif et qu'ils ont le devoir de respecter leurs voisins, le syndic de copropriété peut signaler aux propriétaires les nuisances subies par leurs locataires.

      Le propriétaire est alors en droit de signifier aux locataires indélicats que ce type de comportement peut conduire à une rupture de bail.

      Bon courage.
  • xavier1980

    Il y a 2 ans

    Bonjour
    pourriez vous me préciser comment améliorer l'isolation phonique dans une pièce avec toiture tuiles terre cuite et panneau sandwich (maison très exposée au vent ) Les tuiles sont très bien fixées aucun mouvement cependant le bruit est gênant lorsqu'il y a des rafales de vent sur les tuiles
    le bruit vient essentiellement du toit
    • sofi29

      Il y a 1 an

      Bonjour Xavier1980,

      Connaissez-vous la nature des panneaux sandwiches existants et surtout la résistance thermique qu'ils ont ? Il pourrait être envisageable de mettre en oeuvre en sous face de ces panneaux une isolation phonique à l'aide d'un faux plafond isolé par un isolant fibreux souple ou semi-rigide. Toutefois, pour le faire en toute sécurité pour la structure, mieux vaudrait faire appel à un bureau d'étude thermique pour faire réaliser une étude hygrothermique des parois. Cette étude permettra de déterminer selon la performance des panneaux sandwiches existants, les conditions climatiques du lieu où se situe votre bien et les équipements tels que chauffage et ventilation, la résistance thermique possible à ajouter en sous face sans risque de déplacement du point de rosée dans la paroi. Vous pourrez envisager en complément de cet isolant additionnel, la pose d'un double parement en plaques de plâtre afin de renforcer l'isolement acoustique du faux plafond.

      Bon courage.
  • steph69

    Il y a 2 ans

    bonjour
    je viens d'acheter un appartement où notre chambre donne sur une rue très passante, avec camion bus scooters et voitures jusque tard le soir.
    la fenetre installée bien que double vitrage avec un store electrique est beaucoup trop bruyante et je pense que le store n'est pas forcement une bonne solution a moins qu'il soit lui aussi bien isolé.
    vers quoi je dois m'orienter, tout deposer et mettre une fenetre phonique (mais quel type car il en existe beaucoup et je veux que ce soit efficace).
    dois déposer le store et le supprimer ou le faire changer ?
    il s'agit d'une petite fenetre et nous avons quand meme besoin de luminosité mais pas la nuit.
    existe t il des stores intérieurs efficace pour occulter la lumière ?
    merci de votre aide.
    • amnesia14

      Il y a 2 ans

      bonjour, je vis aussi au bord d'une rue super passante et juste en face d'une gare où passe le tgv... j'avais pourtant du double vitrage bois mais j'entendais la rue comme si les fenêtres étaient ouvertes. Le tout avait été placé en rénovation il y a quelques années et l'air passait, le bruit était amplifié dans la cloison,... on voyait encore les traces des anciennes fenêtres...bref j'ai craqué, j'ai demandé à une entreprise de me faire un devis en dépose TOTALE, de me combler chaque petit espace. Le commercial a dit " pas de problème", puis quand le technicien est venu, il a dit "impossible" car selon lui énormément de travail pour remettre en l'état : cloison, tour de fenêtre, peinture... Il est revenu quatre fois, a voulu me rembourser mais au bout du compte m'a envoyé un plaquiste qui m'a fait ça sans aucun souci. J'ai donc des châssis pvc, en réno totale, un volet roulant mais pas d'un bloc pour éviter l'effet caisse de résonance, donc extérieur à la fenêtre et j'ai surveillé le chantier pour être sûre que tout était fait comme j'ai demandé. Je n'entend plus ni la rue ni le train
    • sportif7545

      Il y a 2 ans

      bonsoir,

      j'ai exactement le même souci que vous car je viens d'acheter un appartement très bien mais qui, malheureusement, donne directement sur une gare très passante.
      pouvez-vous m'indiquer si vous êtes de Paris et si oui m'envoyer les coordonnées de votre plaquiste en message privé?
      merci par avance
    • val

      Il y a 1 an

      Bonsoir,

      Si vous vouliez bien m'indiquer les coordonnées du plaquiste également...

      et si cela a fonctionné pour vous?

      Merci
  • Eric M

    Il y a 2 ans

    Intéressant, Merci pour les infos
  • estee2408

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    J'ai emménagé depuis dans un batiment neuf aux normes BBC, a priori avec les normes qui vont bien. Un certificat BBC nous a été fourni mais je doute cependant que ces normes soient respectées. Mon appartement est à l'entrée du batiment et j'entends de façon assez insupportable les portes d'entrée qui claquent chaque fois qu'un résident entre ou sort du batiment. j'entends également mes voisins du dessus. Bref je trouve cela assez étrange pour une résidence toute neuve. Quels sont les recours pour faire vérifier ces normes ?
    Merci d'avance pour votre réponse.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Estee2408,

      Tout bâtiment neuf doit respecter les exigences thermiques BBC (à compter du 1er janvier 2013) et la réglementation acoustique en vigueur depuis janvier 1996.

      Si le permis de construire du bâtiment a été demandé à compter du 1er janvier 2013, vous avez dû avoir une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique à la remise des clés de votre logement.
      Si cela fait moins d'un an que vous avez réceptionné votre appartement, vous disposez d'un an à compter de cette date pour contester l'isolation acoustique auprès de votre promoteur.

      Il faut toutefois savoir que si la réglementation thermique a évolué pour arriver aux exigences BBC à ce jour et évoluera encore vers 2020 pour passer au bâtiment à énergie positive (BEPOS), les exigences de la réglementation acoustique (NRA) n'ont pas évolué depuis 1996 et elles ne sont malheureusement pas synonymes de confort pour tous. Nous avons tous une sensibilité différente au bruit, donc des exigences qui diffèrent autant d'une personne l'autre. Il ne faut surtout pas penser que, parce qu'un bâtiment est BBC, il possède une qualité acoustique supérieure aux exigences de la NRA dont on sait que le niveau d'exigences ne garantit pas un confort acoustique suffisant sad

      Vous pouvez trouver les explications relatives à la réglementation acoustique dans notre article dédié : https://www.toutsurlisolation.com...ns-le-neuf/Reglementation-acoustique

      Si le délai d'1 an est écoulé depuis la réception de votre logement, il n'y a souvent que la voie judiciaire et il faut alors avancer les frais de contrôle des performances d'isolation par un bureau d'étude acoustique réalisant des mesures sur site pour démontrer que les exigences réglementaires ne sont pas respectées. La garantie décennale peut aussi être déclenchée si le non-respect des exigences acoustiques rend l'appartement impropre à sa destination. Voyez auprès de votre assureur habitation si vous disposez d'une assistance juridique, il pourra sans doute vous conseiller.

      Cordialement.

  • Futsal

    Il y a 3 ans

    Bonjour, je suis le gerant d'un terrain de foot en salle (terrain dans un entrepôt avec ouverture vers le haut pour aeration)
    La toiture est faite avec des bacs aluzincs. Probleme : une maison voisine se plaint des cris des joueurs et du bruit des impact de la balle sur les palissades en bois autour du terrain.
    Comment attenuer le bruit?
    Que pensez vous de tapisser le mur interieur le plus proche de la maison voisine par une couche pour "capter" et attenuer le bruit?
    Quel type de couche ?
    En vous remerciant
  • Guy

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    J'ai emménagé dans un appartement, et quand on a acheté le restaurant en face était silencieux. Maintenant, ils ont commencé à faire du bruit, avec notamment les clients sur la terrasse et de la musique. Ce qui nous dérange le plus sont les voix (surtout des hommes mais aussi des femmes si elles ont un peu bu), et les basses de la musique. On me propose des fenêtres rehau 70 (70mm de profondeur, triple vitrage, isolation sonore de 40db). Pensez vous que de telles fenêtres seraient suffisantes, ou pour nos problèmes y a t il des fenêtres particulièrement adaptées?

    Je vous remercie d'avance
    Guy
  • spider

    Il y a 3 ans

    Bonjour ,
    Je viens vers vous car ayant un soucis récurrent avec mon voisin (le boulanger) cause de notre tracas ses pétrins tourne en continu de 22 h a 4 h cela produit a son sourd de plus nous avons une maison qui nous sépare alors je vous laisse imaginez le bruit ?
    qu'elles sont les dispositifs que je peux mettre afin de réduire le bruit , a ce jour ont plaque BA13( a par mettre de la laine de verre ) et fenêtre phonique.
    Peu être besoin d'un diagnostic d'une société acoustique car le débit la nuit si je me trompe est en dessus des 20 db a partir de 22h .
  • mamy

    Il y a 3 ans

    j'ai une petit fils qui joue du piano. Les voisins ne veulent pas de ce bruit et la relation se déterriore car ils ne peuvent plus supporter. Ma fille a mis sous les pieds du piano des isolants puis derrière le piano une toile puis un plaque de polystyrène mais cela ne suffit pas pour eux. Ils menacent de porter plainte. Que faut-il faire ?
    • Camille

      Il y a 3 ans

      Madame vous n'avez rien à craindre car les gendarmes ne prendront pas en compte leur plainte, j'imagine que votre petit fils ne joue pas du piano jusqu'à 4h du matin n'est-ce pas et plutôt en journée non?
      Les solutions pour améliorer votre performance acoustique :
      - Mettre des fenêtres avec une bonne isolation acoustique
      - Isoler les murs, plafonds et le sol acoustiquement de la pièce où se situe le piano

      J'espère que m'a réponse vous aura rassuré.
  • BBBEENN

    Il y a 3 ans

    Bonjour.

    Nous venons d'emménager dans un appartement des années 90.
    Nous sommes au 4ème et dernier étage.
    L'immeuble est plutôt bien isolé via à vis de l'extérieur.
    Concernant l'intérieur, par contre, c'est pénible, surtout pour moi qui ai une bonne (et sensible !) oreille.
    Deux problèmes identifiés :

    1/ Notre appartement est en duplex et derrière le mur mitoyen à notre chambre et à la chambre d'enfant se trouve le moteur central de la VMC de l'immeuble... ! Or, il n'y aucune isolation spécifique de notre côté ni du côté VMC (j'ai demandé au syndic de faire intervenir quelqu'un pour déjà faire un état des lieux). Donc on entend le moteur continuellement tourner. Ne puis-je pas obliger le syndic à isoler l'intérieur de la pièce VMC ? Cela serait-il efficace ?

    2/ Le mur de notre salon est un mur porteur qui paraît plutôt épais. Pourtant derrière se trouve la cuisine de notre voisine. Nous l'entendons parler, fermer les tiroirs, nous entendons le micro-onde fonctionner, etc. Notre salon étant grand, j'ai de la place pour mettre un système d'isolation épais. Mais je me demande dans quelle mesure cela atténuerait le bruit ? Les bruits (d'autant qu'ils sont de nature différente) ne risquent-ils pas de passer par le sol ou le plafond ?
    D'autant que je me pose des questions concernant la bonne isolation au sol. En effet, malgré le fait que cela soit du parquet (j'ai toujours entendu dire que le parquet était un bon isolant), nous entendons la voisine du dessous quand elle parle fort !

    Merci pour vos conseils... 1 mois et demi que nous avons acheté et je stresse chaque fois que je rentre dans mon salon...
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour BBBEENN,

      L'isolation acoustique en rénovation présente l'inconvénient d'une intervention a posteriori et le résultat dépend surtout du système constructif du bâtiment et du cheminement du bruit dans la structure du bâti.

      Pour la gêne occasionnée par le moteur VMC, il faut déjà vous assurer qu'il est posé sur support antivibratoire (type silentblok) pour éviter la transmission des vibrations du moteur à la structure du plancher. De plus, les bruits de moteur sont des bruits à basse fréquence, difficiles à atténuer. Il vous faudra sans doute envisager la mise en oeuvre d'un habillage de la paroi séparative à l'aide d'un isolant fibreux posé sous ossature métallique et recouverte par une plaque à isolation acoustique renforcée. Une laine semi-rigide assure à la fois l'absorption et l'atténuation des ondes sonores.

      Toutefois, sans un diagnostic préalable réalisé par un acousticien, il est difficile de savoir si cette isolation sera suffisante car il existe également des transmissions dites indirectes par les sol et plafond ainsi que par les parois latérales (murs de part et d'autre de la paroi séparative).

      Pour la paroi séparant votre salon de la cuisine de votre voisine, la problématique est la même. L'isolation de la seule paroi séparative pourrait ne pas suffire à vous satisfaire selon le cheminement du bruit dans la structure et donc selon les transmissions indirectes existantes.

      L'idéal serait donc de faire réaliser un diagnostic préalable aux travaux par un acousticien. Après étude de la structure et mesures des nuisances sonores réalisées sur place, il sera en mesure de vous proposer des solutions adaptées à votre logement et à vos exigences. Si vous lui confiez la réalisation des travaux, n'hésitez pas à assortir votre commande d'une obligation de résultat.

      Cordialement.
    • BBBEENN

      Il y a 3 ans

      Bonjour.

      Et merci pour cette première réponse.

      Une entreprise me propose une isolation suivante : Fourniture et pose de doublage acoustique type placostil R48 composé d'une armature acier et de 2 plaques de platre Phonique BA13 avec insert d'un isolant de 100 mm d'épaisseur (Laine de Roche).

      Qu'en penser ?

      Merci !
  • Lion_aile

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    J'habite prêt d'une entreprise faisant un gros bourdonnement très sourd qui traverse plus ou moins toutes les pièces et nous empêche de dormir. Pourtant elle est a 300m a vol d'oiseau. Je me demande:
    1. est ce une propagation par le sol (en très basse fréquence? mais pourquoi est ce audible?) ou est ce une propagation (comme un avion dans l'air)
    2. est il possible d’arrêter des bruits sourds?
  • Okeyzs

    Il y a 3 ans

    complément d'information:
    je souhaite isoler à la fois les murs et le sol.
    Merci à vous
  • Okeyzs

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    J'habite un vieil immeuble très très mal insonorisé et au dernier étage. La voisine d'en bas et l'ascenseur me pourrissent la vie.
    Je me suis renseigné à propos de plaques phoniques à coller, soit en carreaux soit en rouleau avec un gain de 6 décibels.
    Existe-il des solutions à plus hautes performances?
    Merci beaucoup
    tresbeausoleil@yahoo.fr
  • Diasteme

    Il y a 3 ans

    Bonjour
    Je réside dans un immeuble extrêmement mal isolé
    Les fenêtres sont en double fitrage mais le problème
    Vient des parois même de l'immeuble qui sont
    Extrêmement fines
    Ma chambre donne sur rue et le bruit des voitures
    M'empêche de dormir
    Il me semble que seul l'isolation de la paroi ou est située
    La fenêtre pourrait améliorer le confort
    Ai je raison?
    Merci à vous
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Diasteme,

      Effectivement l'ajout d'une isolation acoustique en façade permettrait de gagner en confort. Vous pouvez par exemple prévoir un isolant thermo-acoustique afin de combiner confort thermique et acoustique.

      En combinant l'isolation thermique à l'isolation acoustique, ces travaux peuvent être éligibles aux aides fiscales : Certificat d'Economie d'Energie, Crédit d'Impôt, aide des collectivités... La pose sous ossature métallique d'une laine semi-rigide de type GR32 en 120mm peut vous permettre d'accéder au CI (toute condition d'éligibilité étant remplie). L'ajout d'une plaque à isolation acoustique renforcée à la place d'une plaque standard fait gagner de l'ordre de 3 dB d'isolement supplémentaire (produit Placo phonique ou équivalent du marché).

      Attention toutefois à vérifier que le bruit ne pénètre pas également dans la pièce par l'ouverture de ventilation ou par le coffre de volet roulant (s'il en existe un dans la pièce). Pour les ouvertures de ventilation, il existe des entrées d'air équipées d'une base ou d'un voile acoustique, pour les coffres de volet roulant, il faut l'isoler également pour réduire la pénétration du bruit (laine de type Multimax par exemple, épaisseur selon l'espace disponible dans le coffre volet relevé).

      Cordialement.
  • Prolegomenes

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    Est-il normal qu'après réalisation d'une boîte dans la boîte, la résonance à l'intérieur de la pièce soit TRÈS forte ?

    Merci
    • TpeDesBellesGosses

      Il y a 3 ans

      Oui, car si on utilise pour la première boite un matériau qui n'absorbe pas le son, celui ci sera réverbéré dans toute la boite.
      Lorsque l'on rajoute une deuxième boite, avec à l'intérieur la première, construite avec ce même matériau non absorbant, le peu de son qui a réussi à sortir de la première boite va être renvoyé à l'intérieur par la deuxième, ce qui augmente la résonance.
  • Etudiantearchi

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Je réalise un club, boite de nuit, dans le cadre d'un projet concernant mes études d'architecture . Sachant que le bruit causé sera important, quel isolant serait le mieu adapté pour isoler phoniquement les murs, ainsi que les toitures et planchers, et de quelle épaisseur sera t'il ?
    Merci de votre aide !
  • Prolégomènes

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Nous venons d'emménager dans un immeuble 1935.
    Nous sommes surtout gênés par les bruits de chocs.

    Nous sommes au 3ème étage et nous entendons les tables et chaises du bar situé au RdCH, notre voisin du second est carrément dans la chambre de notre fils (4 ans) lorsqu'il bouge un meuble, fait sa vaisselle... et nous entendons jusqu'aux bruits de pas du 6ème étage lorsqu'ils sont en chaussures.

    C'est la chambre de notre enfant que nous voudrions isoler (13m2).

    On m'a proposé de désolidariser l'ensemble avec une épaisseur de 10 cm sur les murs (masse-ressort-masse), le plafond et également quelques centimètres sur le plancher. Il y aurait une double porte et une double fenêtre et bien-sûr une petite marche.

    En admettant que les matériaux et la pose soit sans défaut, cela vous paraît-il être la meilleure solution ?

    Merci pour votre réponse
    • prolegomenes

      Il y a 4 ans

      Je relance ma question en espérant une réponse ou une piste.
      Propriétaire de 75 m2 en plein paris, on ne veut insonoriser que la chambre de notre fils.
      Faire une boîte dans la boîte. Est-ce ce qu'il y a de mieux pour les bruits de chocs ? A quoi faut-il veiller lors de la pose ?

      Merci beaucoup
    • fiz

      Il y a 4 ans

      Bonjour,
      En effet, il faut créer une piece dans la piece
      afin que les fréquences sonors soit confronté a plusieurs jeux de masses.
      Je suis compositeur de musiques electroniques (bcp de fréquences bass)
      et ayant recement installé mon studio dans mon appartement je me suis
      bien penché sur le sujet.

      Voici grossierement les etapes (en prenant compte que la chambre est totalement nue):

      * retirer le plancher si il y a, pour ensuite couler une ptite chappe de béton (si vous avez des combles,
      les remplir au préalable avec de la laine de roche et du sable puis couvrir avec un tapis de construction)
      (verifier aussi aupres du votre syndic le resistance du batiment en ajoutant des charges au sol)

      * Ensuite il vous faudra dessiner au sol l'emplacement des nouvelles parois:

      l'idée est de garder au minimum 8 cm de vide entre la paroi initiale et la nouvelle paroi de la "piece dans la piece."
      Ensuite, il faut idéalement enchainer BA13-laine de roche-BA13 BA13
      Mais je peux vous garantir déja avec LAINE de roche + BA13 (pourquoi pas la version phonique mais plus onéreuse)
      l'effet sera sensiblement proche d'une réduction de 30db
      A condition que vos joints soient bien fait happy

      * Une fois que vous avez dessiné l'emplacement, il faut faudra poser les rails pour le placo.
      La structure ne devra bien entendu PAS atteindre le plafond, tout le but est la !
      donc a vous de juger mais garder au moins 10cm d'espace serait bien.
      Vous pouvez aussi coller de la mousse acoustique sur le plafond initial pour amortir les impacts de votre voisins
      ! Ne pas acheter d emousse dite acoustique comme chez casto, ca ne sert à rien,
      il faut aller chez des spécialistes comme "vicoustic" ou vous pourrez aussi trouver des tapis de construction isolant.

      Utilsier de la laine de roche haute densité, c'Est très important,
      en idf oubliez casto et penchez plus pour point p ou leroy merlin.
      Au moins une densité de 75 kg/m3 !! et minimum 8cm d'épaisseur

      Donc au total : 10cm de vide + 8cm de laine + BA13

      Vous perderez au moins 3m2 dans la piece mais l'effet sera nette.

      * POur les rails et la structure, le bois est bien plus efficace que le métal mais plus chere donc
      si vous optez pour la version métallique comme moi,
      il faudra placer entre le rail et le sol des bagette d'osier pour les vibrations.

      Dans tout les cas, vaut mieux trop que pas assez !

      J espere avoir pu vous aider un peu !!
      Hesitez pas si vous avez des questions happy
    • prolegomenes

      Il y a 3 ans

      PS : Je suis très étonnée par la résonance de la pièce après "achèvement" des travaux. L' écho est énorme !

      Est-ce que ça vous paraît normal ? Etait-ce le cas pour vous ?

      Merci

    • prolegomenes

      Il y a 3 ans

      Bonjour,

      Un grand merci pour votre réponse détaillée.

      Nous sommes à la fin des travaux et la différence est à peine perceptible !

      Ils ont désolidariser l'ensemble en mettant des plots au sol pour y superposer 3 couches de plancher et du sable (l'immeuble n'aurait pas supporté le béton). Puis monter les rails en métal, inséré la laine de roche et 3 couches de placo + la double fenêtre. Il y a 15 cm d'épaisseur sur les parois.

      Il doit y avoir un défaut, mais je suis incapable de me prononcer.

      L'acousticien pensait pouvoir éviter la double porte. Pour lui le problème vient de là. Il y a effectivement un espace d'un centimètre sous la porte.

      Est-ce que le bruit pourrait se faufiler par là et n'apporter aucune amélioration (ou presque) ?

      Encore Merci
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Prolegomenes,

      En rénovation, les bruits d'impact sont les bruits les plus difficiles à corriger, notamment lorsque ceux-ci résonnent dans l'ensemble de la structure du bâtiment ! On peut réduire ce type de nuisance sonore par la création d'un plancher flottant (chape sèche sur une laine minérale acoustique spécial sol) et d'un faux plafond (isolé par une laine minérale souple). Ces systèmes masse-ressort-masse renforcent l'isolement acoustique tant au niveau des bruits d'impacts que des bruits aériens.

      Concernant la création de la "boîte dans la boîte" par la mise en oeuvre en parois verticales d'une laine minérale entre montants métalliques + triple parement, ce type de système "masse-ressort-masse" est performant pour isoler la pièce créée du local existant. Il faut toutefois vous assurez que la jonction cloison/plancher ait bien été traitée par la pose d'un joint acrylique souple en pied de parement. En effet, l'absence d'un tel joint peut générer une perte minimale de 7 dB par rapport à la performance acoustique attendue de la cloison.

      Vous parlez d'un plancher créé sur plots + sable. Cette solution a été proposée je suppose pour apporter de la masse au niveau du plancher. Toutefois, les plots utilisés pour porter ce montage sont-ils bien des plots antivibratiles afin de "casser" l'énergie acoustique des bruits d'impact rayonnée par le plancher initial et transmise aux parois verticales ?

      Par ailleurs, il faut savoir que là où l'air passe, le bruit passe aussi ! L'espace laissé sous la porte constitue donc un pont phonique sad laissant passer les bruits aériens (voix, musique, tv, etc.). La pose d'une porte acoustique (porte pleine) équipée d'un joint d'étanchéité tubulaire dans la zone inférieure du battant permettrait d’obtenir un meilleur résultat d'isolement.

      Enfin, la réverbération de la pièce créée sera atténuée dès lors qu'elle sera à nouveau occupée par les meubles, coussins, rideaux, etc. Si cela ne suffisait pas à corriger « l'effet d’écho » perçu, vous pourriez voir pour la mise en oeuvre d'un kit de correction acoustique "Gyptone Instant" par exemple. Ce kit permet de réaliser un piège à sons en apportant une note décorative dans la pièce à corriger (plusieurs décors de plaques proposés).

      Voici quelques pistes de réflexion par rapport aux solutions mises en oeuvre.

      Cordialement.
  • elpatron

    Il y a 4 ans

    Bonjour, Merci pour les explications, je voudrais juste m'informer sur un truc, j'ai un tuyau en PVC (évacuation des eau de pluie) proche du salon, je vais prochainement le cacher avec des brique et je voudrais en profiter pour lui mettre un isolement phonique, afin d'enlevé ou diminué les bruits d'écoulement d'eau, je voudrais savoir qu'elle matière utiliser et comment, et si la fibre de laine fait l'affaire, je vous remercie d'avance.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour elpatron,

      Une laine de verre par son caractère fibreux joue un rôle atténuateur des bruits, par le ressort de ses fibres, elle absorbe les ondes sonores. Toutefois les bruits de pluie sont des bruits de chute et la mise en oeuvre de parois spécifiques pour la réalisation de gaines techniques pourrait s'avérer nécessaire en complément afin d'obtenir un résultat satisfaisant avant la réalisation de votre habillage en briques.

      Dans les parements spécifiques pour ce type de réalisation, vous avez des produits tels que le produit GAINEO, panneau plaque-laine-plaque composé de plaques de plâtre hydrofugées et de laine de roche haute densité.

      Cordialement.
  • Tsuki

    Il y a 4 ans

    Propriétaire depuis un mois, j'entends des vibrations comme si quelqu'un tapait comme un gong la nuit. Mon mari ne l'entend pas... L'immeuble est très ancien et je ne sais pas du tout d'où cela peut venir. J'en arrive a craindre le soir car c'est le moment où j'entends le plus le bruit. Le pire c'est que l'environnement extérieur est ultra calme!!! Comme nous vivons au-dessus d'un magasin j'ai pu voir avec eux pour qu'ils coupent la clim réversible la nuit pour vérifier que cela ne venait pas de chez eux mais hélas les vibrations étaient toujours là et donc il ne s'agit pas de leur clim.
    J'en deviens malade... Vis avec mes boules quies et pense à revendre si je ne parviens pas à trouver et surtout à mettre un terme à ce bruit! Pouvez-vous me dire comment identifier l'origine de ces vibrations et/ou à qui m'adresser ?
    Merci
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Tsuki,

      Il n'y aurait à mon sens qu'un diagnostic acoustique réalisé par un spécialiste pour identifier le type de bruit et sa source suivant ses cheminement et propagation dans le bâtiment. Voyez auprès d'un bureau d'étude acoustique ou acousticien sur votre secteur de résidence pour le faire réaliser (internet, pages jaunes...).

      Sinon, en avez-vous parlé avec d'autres occupants de l'immeuble pour savoir s'ils distinguent également ce bruit et pourraient vous aider à en trouver la provenance (fréquence et/ou intensité différentes suivant le positionnement du logement dans l'immeuble...).

      Bon courage.
    • Tsuki

      Il y a 4 ans

      Bonjour,

      Merci pour votre réponse. Je vais suivre vos conseils et commencer par en parler à mer voisins. J'hésitais de peur de passer pour une folle... mais je vais m'y résoudre. S'ils me répondent par la négative je ferai appel à un bureau d'étude acoustique bien que j’appréhende le coût de leur intervention puisque nous déjà avons pas mal investi en travaux.
      Merci encore.
      Cordialement
    • Fan

      Il y a 3 ans

      Bonjour Tsuki,
      J'ai exactement le même problème que vous , c'est une grande souffrance...J'ai déménagé car j'habitais à coté d'un café, maintenant je suis a la campagne où il fait bien calme mais j entend , surtout la nuit, ce bruit et je ne sais pas d'où il provient non plus....je pense qu'il vient de l extérieur et je vis aussi dans une vieille maison, simple vitrage. Boules quies, sédatif rien n'y fait...je voulais savoir si vous aviez résolu le problème avec l intervention du bureau d acoustique?
      Bien à vous,
      Fan
  • marino

    Il y a 4 ans

    Je souhaite isoler une cloison (en briques) entre deux appattements pour réduire au maximun les bruits (voix, musique...) J'ai un impératif : moins de 50 mm d'épaisseur.
    Pouvez-vous m'indiquer les produits qui conviendraient.
    J'ai trouvé dans votre catalogue la laine de verre Soniroll, mais où puis-je acheter un rouleau dans la région Rhöne-Alpes?
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Marino,

      L'importance de l'isolement dépend du type de produit mis en oeuvre et également de l'épaisseur consacrée à l'isolation. Tout système basé sur l'effet masse-ressort-masse avec la mise en oeuvre d'un isolant souple avec un parement à isolation acoustique renforcée permet d'améliorer le confort.

      Il existe des solutions plus dédiées à la rénovation permettant de ne pas trop perdre en surface habitable, tels les systèmes Optima Réno (laine Soniroll) ou Rénomince.... Ces systèmes sont sous Avis technique de pose (AT) à suivre impérativement pour la mise en oeuvre. Vous pouvez retrouver ces AT sur les sites des fabricants ou sur le site du CSTB (www.cstb.fr). Leur niveau d'isolation dépend de la nature du mur support.

      Pour connaître les disponibilités sur votre secteur de résidence, peut-être avez-vous la possibilité de consulter l'application mobile ? Vous pourrez y obtenir la liste des négoces livrés dans les 3 derniers mois.

      Cordialement.
  • Jaji

    Il y a 4 ans

    bonjour, j'habite un immeuble en beton au premier étage : les nuisances sont multiples : pietons qui parlent fort sur la place, ou moto qui traversent, restaurant en dessous , voisinage du dessus : talon, plomberie defectueuse, fête tardive avec volume à fond, et enfin bruit de l'immeuble : ascenceur , cage d escalier , je compte faire des travaux pour atténuer : faux plafond avec laine de verre, doublage des murs avec placo isophonique, pose de moquette avec isolant, double vitrage acoustique ; on me dit que ça réduirait les nuisances de 40 à 70 % selon intensité . Cela me semble correct ,ai je raison ?
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Jaji,

      Il est certain que cela ne pourra que vous procurer plus de confort mais il me semble difficile de vous promettre jusqu'à 70% de gain. Sans diagnostic et mesures préalables des nuisances subies, il sera difficile de choisir la solution acoustique la plus adaptée pour permettre de répondre au besoin d'atténuation selon l'intensité de la nuisance et vos exigences.
      Seul un acousticien pourrait s'engager sur une obligation de résultat après diagnostic et mesures réalisés sur place. Les bruits d'impact sont notamment les plus difficiles à résorber car ils dépendent du système constructif de l'immeuble et de leur propagation dans la structure du bâti.
      Attention également aux bouches d'aération sur les fenêtres. Vous pouvez prévoir un vitrage avec performance acoustique mais il faut aussi que les châssis soit bien jointifs (tout décalage peut laisser filtrer l'air et donc le bruit) et que les grilles de ventilation éventuellement présentes sur ces fenêtres soient aussi de qualité acoustique.
      En bref, revoir entièrement l'isolation acoustique de votre logement est courageux mais il faut vous assurez :
      - que les solutions choisies soient les plus adaptées,
      - que les travaux soient réalisés avec soin car le résultat dépend aussi de la qualité de la pose.
      Le coût d'une étude acoustique varie selon qu'il s'agit d'une simple consultation acoustique (env. 150€ HT) ou d'une expertise d'une problématique précise (plafond, mur mitoyen...) ou d'une étude globale s'accompagnant ou non d'une proposition de solutions à mettre en oeuvre et si vous confiez ou non les travaux en exécution et/ou suivi par la suite. Le coût selon technicité et niveau d'expertise peut alors varier d'environ 800€ à plus de 3000€HT selon les produits et solutions choisies. Si vous optez pour ce type d'expertise, n'hésitez pas à l'assortir d'une obligation de résultat.

      Cordialement.
  • Eric

    Il y a 5 ans

    Bonjour existe t il une peinture anti bruit
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Eric,

      Il semblerait qu'il existe bien un système associant une sous couche et une peinture insonorisantes permettant de réduire les nuisances sonores, toutefois les avis de consommateurs et professionnels divergent quant aux résultats réels de ce type de système, pour certains, cela permettrait davantage de réduire les bruits intérieurs (effet d'écho, réverbération du son) que d'isoler des bruits provenant de l'extérieur...
      Il faut reconnaître que la finesse de ce type de système ne joue pas forcément en sa faveur et ne peut donc procurer un affaiblissement du bruit très important.

      Cordialement.
  • enjaz

    Il y a 5 ans

    bonjour, d'abord je vous remercie pour les explications et les orientations utiles ça m'interesse beaucoup,jai réalisé un comble habitable en tuile au 3eme étage j'ai fais l'isolation thermique en rouleau ISOVER,sur le faux plafond en BA13 mais quand il ya du vent j'entends beaucoup de bruit , jai fermé toutes les ouvertures, mais le bruit persiste,est ce que le vent peut entrer par les tuiles au niveau des enboitements?,et comment réaliser une isolation phonique maintenant?
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Enjaz,

      En cas de site exposé, les éléments de couverture discontinus tels que tuiles, ardoises, bardeaux sont susceptibles de soulèvements sous l'effet du vent. La mise en oeuvre d'un écran de sous toiture permet de limiter ces mouvements en réduisant les phénomènes de pression/dépression subis par la toiture.

      J'ignore l'épaisseur d'isolant que vous avez mis en oeuvre mais un isolant fibreux épais (minéral, végétal ou animal > 300mm) permet à la fois d'isoler thermiquement et d'absorber les bruits en provenance de l'extérieur. Il faut néanmoins que l'ensemble de la surface du plafond soit calfeutrée du mieux possible puis une membrane d'étanchéité à l'air,indépendante et continue, mise en oeuvre entre l'isolant et le parement plâtre, pour optimiser l'isolation thermo-acoustique car là où l'air passe, la chaleur s'échappe et le bruit passe également !

      Vous pouvez aussi gagner en confort acoustique en complétant votre isolation par des plaques de plâtre spécifiques dont les performances acoustiques sont supérieures à celles des plaques standard (type Placo phonique par exemple).

      Cordialement.
  • Eglantine

    Il y a 5 ans

    Bonjour,
    Je vis juste au dessus d'un bar-club qui diffuse de la musique amplifiée la nuit et le sol est très mal isolé (je sens les vibrations légèrement et surtout j'entends toute leur musique ainsi que les discussions et cris de la clientèle).

    Après pourparlers avec les gérants, ils proposent de payer l'isolation de ma chambre à coucher (moins couteux que d'isoler leur bar il semblerait). j'ai donc plusieurs questions :
    - Est-ce qu'isoler ma chambre à coucher (et pas le bar) me prémunira du bruit ?
    - l'isolation (la gérante m'a parlé d'une structure de boite dans ma chambre sans contact avec sols ou murs) mange-t-elle beaucoup d'espace ? ma chambre à coucher est assez petite, et je ne voudrait pas me retrouver dans un cagibi pour dormir.

    Merci
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Eglantine,
      L'isolation acoustique est ce qu'il y a de plus difficile à réaliser après coup : selon la solution constructive mise en oeuvre à la réalisation du bâtiment, les bruits peuvent résonner plus ou moins dans la structure par l'ensemble des parois. En général, hors diagnostic préalable, le plus efficace est de réaliser une isolation de type "boite dans la boite" en isolant l'ensemble des parois du local où la nuisance est subie (ici votre chambre). Cependant cela induit une réduction de la surface habitable. Aussi, je vous conseille de faire appel à un bureau d'étude acoustique qui après mesures sur site, diagnostic du bâti et du cheminement du bruit dans les parois pourra vous proposer des solutions appropriées, adaptées à votre chantier. Lors de la réalisation, n'hésitez pas à assortir votre contrat d'une garantie de résultat?
      Cordialement.
    • Virjni

      Il y a 5 ans

      Bonsoir Eglantine, je subis aussi des gênes qui viennent de l'appartement du dessous. Ca m'interresserait de savoir si vous avez fait faire les travaux et si cela fonctionne?
      merci
  • DP76

    Il y a 5 ans

    Le carrelage de mon séjour posé sur dalle acoustique (Couche de forme + mousse) est en train de s'affaisser de plusieurs mm surtout aux endroits de passage. Peut-on dire que la dalle acoustique ne remplit plus sa fonction puisqu'elle touche maintenant le plancher béton de la structure?
    Quelles solutions pour résoudre le défaut ?
    Date de construction de l'immeuble : 2003
    Merci pour la réponse.
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour DP76,

      Une mousse spécifique sol (quelle soit destinée à l'isolation thermique ou à l'isolation acoustique) doit respecter des normes de fluage (limite de déformation sous la pression). Avec un immeuble datant à peine de 10 ans, l'affaissement du sol du séjour que vous décrivez semble anormale.
      Néanmoins, vous disposez normalement d'une garantie décennale à compter de la livraison de votre logement (réception des travaux). Contactez rapidement votre assureur, il sera à même de vous renseigner sur les démarches à effectuer.

      Cordialement.
  • frenchpaul

    Il y a 5 ans

    tres utile. mais est-il possible de connaitre un ordre de grandeur de repartition directe et indirecte ? merci
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Frenchpaul,
      Non, trop de paramètres entre en compte. La transmission sonore d'un équipement dépend de paramètres tels que le type constructif du bâti, le type de matériaux utilisés, le niveau de bruit émis (décibels et fréquence hertzienne) et son intégration dans le bâtiment avec pose ou non de systèmes limitant les transmissions (par exemple : capot, habillage pour limiter la diffusion sonore, fixations antivibratiles ou antivribratoires lorsque l’équipement est fixé ou repose sur la structure du bâtiment). Le niveau global d’isolement des parois (isolation de l’ensemble des parois, éventuellement correction sonore du local où se situe l’équipement) est également un paramètre à prendre en compte.

      Cordialement.
  • La brunette

    Il y a 5 ans

    C'est toujours intéressant de trouver un site qui nous permet de mieux comprendre les nuisances sonores, les bruits aériens dans mon cas. Merci pour ce dossier sur le bruit
  • Doudou

    Il y a 6 ans

    Merci pour les explications claires et simples sur l'essentiel du sujet.
    • Géraldine

      Il y a 2 ans

      Merci pour ces information objectives

Charte du site TOUTSURLISOLATION.COM


Toutsurlisolation.com est un site internet, propriété de la société SAINT-GOBAIN ISOVER (ci-après dénommée « ISOVER ») visant à apporter une aide en ligne à tous les internautes envisageant de réaliser des travaux d’isolation dans leur habitation.

Ce site comprend ainsi des articles mis en ligne par ISOVER, lesquels sont ouverts aux commentaires des internautes qui peuvent ainsi enrichir le contenu desdits articles en postant leurs questions, expériences, recommandations et astuces.

Lorsqu’une réponse ou un commentaire posté par un internaute sera jugé pertinent et utile par ISOVER, cette réponse ou ce commentaire pourra être approuvé par un macaron et complété, si nécessaire, par le Community Manager d’ISOVER.

PRINCIPES DE COMPORTEMENT
ISOVER souligne que cette liberté d’expression offerte aux internautes doit impérativement s’exercer dans le respect des principes de comportement suivants auxquels les internautes doivent se conformer :

  1. Surveillez votre langage. Évitez d’utiliser le langage sms ou le jargon, soignez votre orthographe, soyez poli en toutes circonstances. Il est toujours plus agréable d’aider quelqu’un qui dit « bonjour » et « merci ».
  2. Ne criez pas Prenez soin de ne pas composer votre message en lettres capitales, cela donne l’impression que vous HURLEZ ;-).
  3. Evitez les discussions hors-sujet Votre commentaire doit concerner le thème de l’article sous lequel vous le postez. Tout ce qui ne sera pas en lien avec l’article n’a pas vocation à être publié ou pourra être réorienté vers la thématique la plus appropriée.
  4. Soyez précis tout en étant concis. Si votre demande est trop générique, par exemple "Comment isoler des combles ?", vous n'obtiendrez pas de réponse pertinente. Nous vous conseillons donc de consulter au préalable l'ensemble des articles relatifs à la problématique d'isolation que vous rencontrez puis de revenir exposer votre demande de manière plus ciblée si vous n'avez pas trouvé de réponse sur le site.
  5. Evitez les discussions privées. Veillez à ce que vos questions puissent être utiles à d’autres. Si votre question ne concerne que vous (demande de documentation, recherche d’un contact commercial, lieu de distribution des produits ISOVER…), vous avez la possibilité d'envoyer des messages privés sur le site ISOVER ici.
  6. Respectez les droits de propriété intellectuelle : ne postez pas un texte ou une image dont vous n'êtes pas l'auteur (reproduction totale ou partielle). Que ce texte ou cette image reflète votre avis ou qu'il vous serve à étayer votre opinion, n'omettez pas de citer vos sources. Evitez les avis sans fondement. L'ouverture aux commentaires est dédiée aux questions, avis et retours d'expérience. Ils ne doivent comporter ni affirmation infondée, ni dénigrement.
  7. Protégez votre vie privée et celle des autres. Ne publiez pas d’informations permettant une  identification nominative comme noms de famille, adresse de courrier électronique ou postale, numéro de téléphone ...
  8. Ne détournez pas la zone de commentaire. Cet espace est un espace de discussion destiné à l'entraide non à la promotion ou au prosélytisme à des fins commerciales. En cas de diffusion de publicité commerciale ou coordonnées professionnelles ou personnelles, votre message ne sera  pas publié.
  9. Les doublons ne sont pas autorisés. Merci de ne pas poster le même sujet dans plusieurs rubriques pour éviter l'éparpillement des discussions.
  10. De façon générale, ne sera pas publié : tout propos à caractère injurieux, diffamatoire, obscène ou offensant, portant atteinte au droit de la personnalité, à la sécurité des personnes et des biens, contraire aux règles édictées par le Code de la propriété intellectuelle ou tous autres lois et règlements en vigueur.

MODALITES DE PARTICIPATION

La participation aux commentaires des articles du site toutsurlisolation.com est gratuite et ne nécessite pas d’inscription préalable. Elle est subordonnée à l’acceptation de la présente charte.

LIMITATIONS APPLICABLES AU SERVICE PAR ISOVER

IISOVER n'est tenu que d'une obligation de moyens quant à la continuité du service. ISOVER ne peut garantir un fonctionnement continu du site et sa responsabilité ne saurait être engagée de ce chef.

ISOVER se réserve le droit d'interdire l'accès au forum à toute personne qui ne respecterait pas la présente charte.

MODERATION

La modération a pour objectif de garantir la liberté d'expression des internautes tout en assurant le respect d'autrui et de la Loi française. La modération des commentaires sur les articles du site www.toutsurlisolation.com se fera « a priori » c’est-à-dire que la modération se fera avant publication des commentaires.

Nous attirons votre attention sur le fait que ne pouvant assurer un suivi permanent en dehors des jours et heures ouvrables (de 9h à 18h, du lundi au vendredi), les commentaires pourront être publiés après un délai de quelques heures à quelques jours (week-ends et jours fériés).

Tout commentaire non conforme à la présente charte pourra être supprimé sans préavis ni justification.

LIMITES DE RESPONSABILITE

L’internaute est seul responsable du contenu qu’il met en ligne (textes, images, opinions, fichiers etc…).  Il s’engage à ce que les contenus qu’il publie ne soient pas de nature à porter atteinte aux intérêts légitimes des tiers et d’ISOVER. Il garantit ISOVER contre tout recours fondé directement ou indirectement sur le contenu qu’il a mis en ligne, ISOVER déclinant toute responsabilité de ce chef.

ISOVER ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence des informations publiées dans les commentaires postés par les internautes sur le site. Les informations mises à disposition sur le site toutsurlisolation.com le sont à simple titre informatif. ISOVER décline en conséquence toute responsabilité dans l’hypothèse où ces informations présenteraient un caractère erroné.

Il appartient à l’internaute de s’assurer de l’exactitude des informations disponibles sur le site toutsurlisolation.com au regard des DTU, avis technique et règles de l’art en général.

Les commentaires, conseils et informations publiés par le Community Manager ISOVER le sont uniquement à titre indicatif au vu des informations dont il dispose. La responsabilité d‘ISOVER ne saurait en aucun cas être engagée en cas de litige trouvant son origine dans les commentaires publiés par le Community Manager ISOVER ou tout autre commentaire approuvé par ce dernier.

ISOVER se réserve le droit de modifier les termes, conditions et mentions de la présente charte à tout moment sans avis préalable. Il est donc conseillé aux internautes de consulter régulièrement la dernière version de cette charte disponible depuis l'espace commentaires du site www.toutsurlisolation.com.


× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.