Réglementation acoustique

Réussir son isolation phonique dans le neuf - Réglementation acoustique

La nouvelle réglementation acoustique (NRA) concerne toutes les habitations neuves dont le permis de construire est postérieur à janvier 1996.

Les objectifs de la nouvelle réglementation acoustique (NRA)

La réglementation acoustique applicable à tous les bâtiments résidentiels neufs dont le permis de construire est postérieur à janvier 1996 fixe des exigences minimales (non représentatives du confort acoustique) en matière d’isolement par rapport aux tiers.

Il s’agit d’une obligation de résultat in situ (exprimé en dB), c'est-à-dire une fois le local ou le logement terminés par des isolements mesurés sur site. Ceci implique qu’il ne faut pas confondre les caractéristiques des produits et les performances des systèmes qui eux, sont mesurés en laboratoire.

Une maison individuelle indépendante est uniquement soumise par la réglementation à un isolement par rapport aux bruits aériens extérieurs (trafics routier, ferroviaire, aérien…). Il n’y a pas d’exigence pour les cloisons intérieures ou les planchers. Cela suppose de prendre en compte et d’assurer le confort acoustique (Isolation entre une chambre et un séjour par exemple) indépendamment de la réglementation (affaiblissements insuffisants en termes de confort).

Des maisons individuelles jumelées, mitoyennes ou en bande, doivent répondre d'une part à un isolement par rapport aux bruits de route et d'autre part vis-à-vis des bruits aériens ou d'impact pouvant être transmis d'un logement à un autre (par les murs de façade, les murs de séparation, les planchers s’ils sont filants). On se retrouve alors avec les mêmes contraintes qu’un immeuble collectif.

Les exigences de la réglementation acoustique

Isolement aux bruits extérieurs

En matière d’isolement aux bruits extérieurs en façade, l’exigence minimale de 30 dB peut en fait atteindre 45 dB en fonction du niveau sonore subi.

Comment connaître le niveau de bruit de votre environnement ?

Les bâtiments sont définis selon leur classe d'exposition au bruit des infrastructures de transports terrestres : BR1 à BR5. Ces zones sont définies selon le niveau de bruit engendré par les infrastructures, la catégorie 1 étant la plus bruyante. Les infrastructures concernées sont les routes et rues, les voies de chemin de fer ou lignes de transport en commun suivant la fréquentation journalière ainsi que les infrastructures en projet. En ce qui concerne le réseau routier, sont généralement classées : les autoroutes, une grande partie des routes nationales, certaines sections de routes départementales, certaines voies communales dans les agglomérations principales.
 

C'est le Préfet qui ratifie, par arrêté, le classement sonore des infrastructures.
 Les constructeurs de bâtiments (type habitations...) ont l'obligation de prendre en compte le bruit engendré par les voies bruyantes (existantes ou en projet) en dotant leurs constructions (façade, vitrages, etc.) d'un isolement acoustique adapté par rapport aux bruits de l'espace extérieur (Loi sur le bruit du 31 décembre 1992, arrêté du 30 mai 1996).

En savoir plus sur la NRA :
Site du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire  


95 commentaires

  • Ludovic

    Il y a 3 jours

    Bonjour ISOVER , tout d'abord merci d'avoir créé ce forum pour partager nos points de douleur et vos conseils. On peut voir qu'on n'est pas les seuls.
    Toutefois, je peux regretter qu'une boîte comme ISOVER ne propose pas plus de prestations ou de partenariats pour effectuer des diagnostics acoustiques ou travaux. Dit autrement, j'aimerais bien procéder à des travaux et acheter vos matériaux, mais j'ai du mal à avoir confiance dans du personnel réellement qualifié pour une bonne réalisation.
    Y a-t-il des certificats de compétences à demander avant ?
  • AMI

    Il y a 22 jours

    Bonjour,
    Propriétaire d'un appartement acheté en état achevée, (Résidence livrée février 2017 - 3 bâtiments) je vis un cauchemar. J'ai constaté très rapidement un défaut d'isolation phonique et acoustique entre les pièces de mon logement (bruit aérien et d'impact).
    Après enquête auprès de mes voisins, nous avons remonté l'information auprès du constructeur, à ce jour aucun retour de celui-ci. Par l’intermédiaire de notre syndic, nous avons contacté la maîtrise d'ouvrage afin d'obtenir les tests acoustiques réalisés. Nous les avons reçu deux mois après notre demande, je reste sceptique sur les résultats.
    J'ai donc persisté et est entamé une pétition afin d'effectuer de nouveau test, la demande a été acceptée, il y’a deux semaines mon logement a été contrôlé sur les types « bruits aériens (entre deux chambres, la mienne et celui-ci de mon voisin du dessus) et d’impact » (salon de l’appartement au-dessus et une de mes chambres) et j’ai donc reçu les résultats ce jour.
    Sans grande surprise, nous avons une nouvelle fois une conformité cependant je ne suis pas d’accord. En effet, sur le premier test réalisé, concernant le type « bruit aérien », le résultat était de 57 dB, sur l’attestation actuelle, mon résultat est de 62 dB !
    Est-il normale de ne pas avoir le même résultat ? Il n’y a aucune différence de standing entre les bâtiments, les appartements ont été construits avec les mêmes matériaux et la même exécution…
    De plus, si je me base sur la NRA, le résultat doit se situer entre 53 et 58 dB max et +/ - 3 dB de tolérances accordées. Avec 62 dB je me trouve au-dessus de la limite et je comptabilise 4 dB en plus, il n’y a donc pas de conformité ?
    Vous en remerciant par avance,
    AMI
    • sofi29

      Il y a 3 jours

      Bonjour AMI,

      La différence de mesure peut à la fois venir d’une différence de matériel de mesures même s’ils doivent tous répondre à la même norme et du fait que les tests acoustiques sont réalisés par échantillonnage, conformément à la réglementation thermique. Tous les appartements ne sont donc pas testés et la mesure initiale fournie par la maîtrise d’ouvrage n’est donc pas forcément une mesure effectuée précisément dans votre logement.

      Leur avez-vous fait par de votre étonnement quant à la déclaration de conformité avec cette seconde mesure ? Comment expliquent-ils le dépassement entre les 53 dB (+ou-3dB) exigés par la réglementation pour les bruits aériens et les 62dB récemment mesurés (58dB exigés +ou-3dB tolérés, étant pour les bruits d’impact) ?

      Peut-être pouvez-vous vous faire aider par le biais de votre assureur si vous disposez d’une assistance juridique, du moins, pour qu’il puisse vous conseiller sur la démarche à tenir.

      Bon courage !
  • Hdc

    Il y a 1 mois

    Bonjour, propriétaire d'un appartement en duplex acheté en VEFA, je vis depuis sa livraison en novembre 2018 un vrai calvaire. Ayant un sommeil hyper léger de nature (le moindre bruit me réveille) et travaillant en 3*8 (donc de nuit), j'avais donc fait très attention au choix de l'appartement lors de mon achat.
    Celui-ci semblait parfait, car prenant la hauteur de l'immeuble, il n'y a personne ni au-dessus, ni en-dessous, et étant dans à une extrémité de l'immeuble, je n'ai aucun voisin non plus sur deux de ces cotés. Une des deux chambres qui comporte, n'est mitoyenne avec aucun voisin.
    Si l'affaiblissement acoustique des bruits aériens est globalement acceptable, celui des bruits de chocs est lui exécrable.
    On attend absolument tous les bruits du quotidiens des voisins: bruits de pas, de vaisselles, de portes, de portes de placards, de chaises, tables tirées sur le sol,... Je pense que la source principale de bruit provient des impacts au sol.
    J'ai demandé au constructeur il y déjà 1 mois et demis (et 2 relances supplémentaires) le résultat du contrôle acoustique, mais je n'ai toujours pas de réponse. Ne nous ayant donné que des informations sommaires sur la construction, et nous interdisant la visite du chantier, je n'ai aucun moyen de vérifier la qualité de l'isolation phonique sur le résidence. Le maitre d’œuvre m'a parlé de l'utilisation d'un assour, mais rien ne me le prouve. L'immeuble a connu d'autres dysfonctionnements lors de la construction, et de l’aveu même du chef de chantier qui justifiait ça par le fait que les maçons étrangers ne parlant pas Français n'avaient pas compris les consignes... Je n’exclue donc pas qu'il y ait d'autres dysfonctionnements invisibles à l’œil nu maintenant car recouvert par les revêtements de sol.
    Il est très délicat de demander aux voisins de réduire ce type de bruit qui proviennent d'activités "normales" dans un appartement.
    Ma vie est un véritable enfer, lorsque je me couche à 6h du matin, je suis réveillé 2 heures plus tard par les voisins.
    J'ai même pensé à revendre l'appartement, mais ayant bénéficié d'une TVA à taux réduit et d'un prêt à taux 0, la revente de l'appartement me reviendrait à une somme colossale, donc cette option est impossible. J'ai demandé un test acoustique dans mon appartement au constructeur, qui m'a répondu qu'en cas de test positif celui-ci serait à ma charge. Et malgré la nuisance sonore qu'il subit, je doute qu'il dépasse la norme "ridicule" de la NRA de 58 (+/-3) db... Je pense essayer de chercher une solution à l'aide d'un acousticien car ça devient invivable.
    Je suis preneur de toutes pistes possibles à étudier, par des professionnels où des personnes qui ont vécu le même problème.
    Merci d'avance.
    • sofi29

      Il y a 6 jours

      Bonjour Hdc,

      La piste de l'étude acoustique est me semble-t-il la seule capable de révéler les faiblesses d'isolation acoustique de votre logement. Après étude du bâti et mesures réalisées sur site, l'acousticien sera en mesure de vous proposer des solutions adaptées en fonction des spécificités de habitation. Si vous lui confiez les travaux, n'hésitez pas à assortir votre commande d'une obligation de résultat.

      La solution au moins pour la chambre, serait de réaliser une isolation de type "boîte dans la boîte" en isolant l'ensemble des parois ou au moins les parois mitoyennes (murs + plafond). La mise en oeuvre d'un système "masse-ressort-masse" en plaçant de façon continue un isolant fibreux sous ossature métallique permet de désolidariser la pièce de la structure du bâtiment et donc d'obtenir un affaiblissement des nuisances sonores subies. Le système Optima est bien adapté à ce type de mise en oeuvre pour les murs et pour le plafond, la réalisation d'un plafond autoportant permettra également de désolidariser le plafond créé de l'existant. L'isolant se doit être semi-rigide pour l'isolation des murs. Vous trouverez dans cette documentation les avantages du système Optima Murs https://www.isover.fr/sites/isove...-batiments-collectifs-tertiaires.pdf et vous pouvez trouver des exemples de réalisation de plafond sous ce lien https://particuliers.placo.fr/les-tutoriels/plafonds

      Pour une isolation acoustique mince des murs, vous pouvez opter pour la mise en oeuvre d'une laine de verre GR32 en 45 mm. Vous trouverez en page 8 de ce lien, les performances acoustiques mesurées en laboratoire de cette solution acoustique dédiée au renforcement de l'isolement acoustique en rénovation : https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf

      Pour optimiser l'isolement obtenu par ces solutions, vous pouvez remplacer les plaques BA13 standard par des plaques à isolation acoustique renforcée pour un gain de l'ordre de 3dB (plaques PlacoPhonique® ou équivalent)

      En espérant que ces éléments vous aident à solutionner votre problématique. Bon courage !
    • Rosy

      Il y a 22 jours

      Bonjour HDC,

      Votre message m'a beaucoup interpellé .. Tout comme vous je suis très sensible au bruit, j'ai acheté un appartement BBC / RT 2012 VEFA livré en 2016, contrairement à vous, je n'ai pas pris les précautions qu'il fallait, mais je constate d'après votre témoignage que la situation de l'isolation acoustique est la même que moi.
      J'habite au dessus de l'entrée, des voisins au dessus, et de chaque côté de l'appartement.
      Concernant mes voisins au dessus, c'est le bruit de la douche, ce ne sont même pas des bruits de tuyauterie mais réellement comme une pluie qui me tombe sur la tête, le bruit des chaises, les tiroirs des armoires, le volume de la télé, les tiroirs dans la salle de bain (tiroir sur rails), même le bruit d'une cuillère que l'on tape dans la casserole s'entend. Je m'estime heureuse car ils portent des pantoufles donc je ne les entends pas marcher (ouf un point positif !!!!)

      J'ai malheureusement ma chambre dont un des murs donne sur le salon de mes voisins d'à côté, je ne mettais pas renseigné au moment de la réservation, comment peut on construire des logements où les chambres sont attenantes à des salons ... là également, je dois subir pour dormir, porte qui grince, le son des voix, la télé ou les basses de la musique mais le plus choquant reste le bruit des pas (ou quand ils courent d'une pièce à l'autre), je ne vais pas leur demander de porter des pantoufles cela me parait évident ... S'endormir tous les soirs avec ce type de bruits était devenu insupportable.

      Contrairement à vous, je subis beaucoup d'incivilités de la part de mes voisins vous allez me dire que c'est un autre débat à juste titre, mais rajoutons cela aux bruits d'activités normales, nerveusement cela est difficile. Inutile d'aller les voir puisque les efforts ne tiennent que quelques mois ou on vous claque la porte au nez.

      Tout comme vous, j'ai cherché des solutions, je porte parfois un casque devant la télé, chose que beaucoup fera sourire, mettre les VCM en marche.
      Pour dormir je me suis résignée à mettre des boules qui est ce, celles en mousse, cela permet de créer comme une bulle (cela ne couvre pas tout mais les bruits sont plus lointains), vous pouvez en faire des sur mesures en silicone mais je ne sais pas ce que cela vaut.
      En été, mettre le ventilateur permet de couvrir beaucoup de bruits si vous supportez le bruit qu'il fait bien évidemment.

      Je me suis renseignée trop tardivement que j'aurai pu contacter le promoteur (un an max concernant la garantie achèvement) à ce sujet, puis j'avais pensé à un acousticien, mais selon les informations que j'ai trouvées, cela peut coûter jusqu'à 700 euros pour faire des tests.
      Isoler sa pièce uniquement ne sert à rien, pour s'isoler des voisins il faudrait également isoler leur propre sol ou leur propre mur ... je vous laisse imaginer le coût s'il faut enlever le carrelage de vos voisins ... Car en effet, le problème vient des murs mais aussi de la dalle au sol.

      Cette situation m'a poussé à faire estimer mon appartement, en deux ans il a perdu 20 000 euros !
      Il faut savoir que le prix du neuf est sur estimé, tous les programmes immobiliers qui ont vu le jour ces dernières années et ceux à venir sont constitués en moyenne de 70 % de loi pinel, ce qui veut dire que pour mon type de bien (F2) n'est pas en bonne place pour la revente puisque tous les investisseurs potentiels se tournent vers le neuf 1ère occupation pour bénéficier de la loi pinel.

      Vous l'aurez bien compris qu'aujourd'hui je suis coincée, je ne me sens pas chez moi, il est déjà difficile de vivre seule mais subir le bruit des autres est insupportable ... La VEFA est de toute façon du rêve sur le papier mais la réalité est beaucoup moins rose.

      Il y avait d'ailleurs il y a quelques mois un article à ce sujet dans le magazine 60 millions de consommateurs et le résumé est " ils ont tellement bien isolé l'extérieur justement pour l'aspect thermique que l'intérieur du bâtiment fait caisse de résonance" et c'est exactement ce que nous vivons.

      Je vous comprends donc tout à fait, tout le monde devrait pouvoir dormir dans de bonnes conditions !
      Continuez à relancer votre constructeur, vous êtes dans votre droit (moins d'un an pour la garantie constructeur) une fois ce délai dépassé, il sera aux abonnés absents ...

      N'hésitez pas à rectifier si les informations que j'ai pu donner sont erronées, n'hésitez pas également à nous dire comment avance les choses pour vous !

      Bon courage !

    • Yoline

      Il y a 10 jours

      Bonjour,

      Malheureusement les normes acoustiques en vigueur sont insuffisantes pour "garantir le confort" de nos jours. Beaucoup de personne pensent à tord que neuf = ne pas entendre ses voisins.

      Après, il faut savoir que la norme NRA (minimum légal à respecter) est selon moi suffisante quand on fait un minimum attention à ces voisins (règles de savoir vivre). Le problème aujourd'hui, c'est que la plupart des gens n'ont plus le sens du respect de la vie en communauté …
      Comment les gens faisaient avant quand il n'y avait aucune insonorisation ? Les plaintes pour nuisances de voisinage ont explosées ces dernières décennies.

      Quand on vit en appartement et qu'on a du parquet ou carrelage au sol, le minimum est de porter des pantoufles, de mettre des patins sous les chaises, d'éviter de faire tomber des choses par terre toutes les 30 secondes, …
      On évite d'hurler, de claquer les portes, les murs, …

      Cela me semble être le minimum en appartement. L'isolation des revêtements au sol dans mon immeuble n'est pas top. Pourtant ma voisine du dessous ne nous entend jamais.

      Malheureusement, au dessus de nos têtes, nous avons des gens irrespectueux (pas lourd, pas de patin sous les chaises, les trucs qui tombent par terre à répétition, des hurlements par moment, ...)

      Dans les cas de nuisances de voisinages, il y a malheureusement que 2 solutions :
      -Déménager
      -Faire connaissance avec vos voisins et demander de faire plus attention.

      Bon courage.
    • Ludovic

      Il y a 3 jours

      Bonjour Yoline,
      Je suis d'accord avec vous sur le fait que le civisme est important. Toutefois, il est dommage de ne pas être libre chez soi et de devoir systématiquement penser à faire attention à ses voisins. Il est inadmissible que beaucoup de constructions ne garantissent pas un confort sonore de base sans avoir besoin de mettre des pantoufles, des patins, ou de parler à voix basse, etc. Et cela s'applique aussi à l'intérieur du même maison/appartement, où on devrait pouvoir regarder la TV, prendre une douche, écouter de la musique sans risque de déranger les membres de notre famille qui se reposent dans la pièce à côté.
    • John

      Il y a 1 mois

      Bonjour Hdc, j’ai l’impression qu’on vit la même situation.
      Choix du neuf et du duplex pour éviter les bruits des voisins qui sont dans leurs droits en vivant simplement chez eux.
      En ce qui me concerne, mon promoteur est plus compréhensif. Il essaye de joindre l’acousticien de la société VERITAS qui est localisé à Montpellier, mais sans succès. On ne daigne même pas les rappeler.
      J’espère qu’ils se décideront, lui et sa société VERITAS, à montrer plus de réactivité et à me proposer un rdv dans les prochains jours.

      Bon courage pour la suite.
    • Hdc

      Il y a 1 mois

      Bonjour, oui en lisant votre post j'avais l'impression de retrouver l'histoire dans laquelle je me trouve. Moi de mon côté j'attends toujours le résultat de l'étude acoustique que le constructeur met (volontairement?) du temps à me fournir. Je pense prochainement engager un entreprise de contrôle pour effectuer le test de mon appartement. Affaire à suivre...
  • John

    Il y a 1 mois

    Bonjour, je viens d'aménager dans un appartement duplex acheté en Véfa et qui m'a été livré en avril 2018.
    Cet appartement est donc aux normes RT 2012, avec renforts acoustiques indiqués sur la plaquette et l'actuel site du promoteur.

    Le problème est que j'entends la musique de ma voisine (techno) et pourtant après l'avoir constaté, elle ne l'écoute pas fort.
    Elle, m'entend monter et descendre mon escalier, malgré toutes mes précautions (uniquement en chaussettes).
    À cela s'ajoute tous les bruits de choc du quotidien.
    Enfin, que ce soit au rch ou à l'étage, j'entends les pas de mes voisins.

    Le promoteur a constaté cela, et nous attendons l'intervention de son acousticien, qui tarde à venir.

    Avez vous déjà connu ou rencontré ce genre de situation dans un appartement neuf, et savez vous comment cela a pu se régler ?

    Merci d'avance
    • sofi29

      Il y a 24 jours

      Bonjour John,

      La RT2012 ne prévoit pas de renforts acoustiques mais juste un respect des exigences de la réglementation acoustique. Les exigences de la réglementation acoustique ne sont pas forcément synonyme de confort pour tout un chacun. Toutefois, s’il est question d’acoustique renforcée pour ce programme alors peut-être s’agit-il d’une construction visant une certification acoustique plus exigente en termes de confort, de type NF-Habitat par exemple ( www.nf-habitat.fr portée par l’association Qualitel pour la qualité du logement ) ?

      Dans tous les cas, relancez votre promoteur. Si vous ne l’avez fait, envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception. Vous n’avez qu’une année pour contester la performance acoustique de votre logement à compter de la réception du logement. Qu’il y ait eu constatation, c’est une bonne chose mais il faut maintenant qu’il en découle une action blunk

      Cordialement.
  • fifine

    Il y a 1 mois

    Bonjour
    nous sommes propriétaires d un appartement duplex depuis bientôt 3 ans réalisé dans une vieille habitation centenaire; lors des visites avant de l acheter nous n avions pas constaté de nuisances sonores quelconques avec l appartement du dessus ni meme avec le local commercial situé derriere le mur de notre cuisine puisque vacant à ce moment là; puis nous nous sommes rendu compte qu une mauvaise isolation phonique avec l appartement du dessus : vieux plancher qui craque+++ à chaque pas avec résonance dans les murs; nous avons fait venir un plaquiste qui a fait un trou dans le plafond et qui a constaté des anomalies d isolations phoniques ;isolation faite a moindre coût faite au minima; malheureusement pour nous la garantie décennale n est plus valable et la facture des travaux pour ameliorer l isolation s élève à 8000 euros; le syndic de copropriéré est informé de la situation mais nous dit ne pas pouvoir faire grand chose ( a quand meme constaté les nuisances sonores); le premier propriétaire du logement du dessus a déménagé et s est installé un couple( avec un chien) augmentant les nuisances++; de plus la femme de ce couple loue le local commercial situe derriere le mur de notre cuisine et y a installer un salon de coiffure; donc la journée nous entendons bruits de voix (etouffés) par la vmc commune , portes qui claquent , bruits de roulettes ++ bruits de machine à laver et seche linge la nuit; sans mauvais jeu de mot cette personne reste sourde à ce que l on peut lui dire; que pouvons nous faire? quels sont nos recours ? merci pour votre réponse;
    • sofi29

      Il y a 1 mois

      Bonjour Fifine,

      Je ne sais quel type de contrat vous lie à votre syndic mais généralement, le syndic a aussi pour rôle de signaler aux copropriétaires contrevenants les nuisances sonores constatées et de leur demander d’y remédier…

      Si vous bénéficiez d’une assistance juridique par le biais de votre assurance habitation, n’hésitez pas à les consulter pour le règlement de cette affaire.

      Si vous ne l’avez déjà fait, envoyez une lettre recommandée avec AR à votre voisin lui demandant de bien vouloir régler le problème de nuisances sonores subies depuis le local professionnel (en mentionnant les sources de bruits subis et que s’il n’y remédie pas vous vous verrez obligée d’engager une procédure pour trouble anormal de voisinage. Appuyez-vous sur les articles R1334-31 et suivants du code de la santé publique. Vous disposez du droit à jouir paisiblement de votre habitation.

      Sans solution amiable avec votre voisin, il n’y a malheureusement qu’une procédure judiciaire auprès du tribunal d’instance de votre région. Toutefois, il vous appartiendra d’apporter la preuve :
      - de la tentative préalable de résolution du problème à l’amiable : courriers éventuellement échangés avec le copropriétaire lui signalant les nuisances subies jour/nuit ; tentative de résolution éventuelle par le biais des services de la mairie de votre commune, etc.
      - de la nuisance sonore subie : constat d’huissier indiquant les niveaux sonores anormaux.

      Enfin, vous pouvez trouver des conseils sur les troubles de voisinage, leur réglementation ainsi que les démarches à effectuer et la jurisprudence sur le site www.bruit.fr

      Bon courage.
  • Peacock

    Il y a 1 mois

    Bonjour

    Je suis propriétaire depuis 2ans et demis d’une maison neuve de 2016. J ai eu des voisin qui on aménager il y a 6 mois mais ils ont fait eux meme leur insolation et tout leur intérieur. Aujourd’hui ils se plaignent de ma musique . Notre isolation es de le laine de verre et eux ils on mit des plaques de polystyrène. Je tien a bien informer ma musique n’est pas si fort que ca. Je m en doute bien que ca sois les bass qui leur gene , mais nos maison sont pas coller il y a 4/5cm de dilatation . Je n’est jamais entendue des bruits de chez eux. Ma question serai pensez-vous que se problem serai de leur isolation ( polystyrène) qui bouge ?
    Merci en avance de votre reponse .
    • sofi29

      Il y a 1 mois

      Bonjour Peacock,

      Une isolation en polystyrène standard n’assure qu’une isolation thermique. Pour que cet isolant ait des propriétés d’isolation phonique, il faut que ce soit un polystyrène expansé élastifié (doublage Doublissimo par exemple).

      L’isolement entre 2 locaux dépend du type de paroi lourde et du doublage mis en œuvre. Tout doublage peut présenter des fréquences critiques selon la nature de la paroi support. De fait, il ne s’agit pas d’un problème d’isolant qui « bouge » mais d’une qualité acoustique insuffisante du doublage choisi au regard des basses fréquences. Certaines solutions peuvent parfois « dégrader » l’isolement fourni par la paroi lourde sur certaines fréquences du spectre acoustique. Il est possible de consulter la courbe des fréquences sur le procès-verbal acoustique de la solution d’isolation choisie (isolant + plaque ou doublage collé) ou sur les guides acoustiques des fabricants.

      Cordialement.
  • Adrien

    Il y a 2 mois

    Bonjour.
    Nous sommes en zone de bruit du fait de la présence d un aéroport.
    Nous n avons pas accès aux subventions de l aéroport, la maison étant trop récente.
    En revanche, je souhaiterai changer les réglettes d aération, il existerait des réglettes plus performantes au niveau accoustique. Pouvez vous en conseiller?
    Merci et bonne soirée
    • MarcIsover

      Il y a 2 mois

      Bonjour Adrien,

      Vous sortez un peu de mon domaine de compétences mais j’ai effectué quelques recherches toujours enrichissantes pour essayer de vous aider.
      J’ai trouvé ceci notamment : https://pro.aldes.fr/media/7645/017.pdf (voir en page 3). Cela devrait vous aider dans vos recherches en comparant les caractéristiques techniques données par les différents fabricants ou revendeurs d’entrées d’air acoustiques (que l’on trouve également sous le terme de réglettes). Ces mots clés vous donneront de multiples résultats. A vous de comparer et de choisir !

      D’autres avis viendront peut-être ?

      Bien cordialement
  • Cedric

    Il y a 2 mois

    Bonjour,

    Je dispose d’un appartement situé au deuxième étage d’un immeuble datant des années 80. La chambre donne sur la rue où plusieurs bar se transforment en boîte de nuit et la rue est bondée de personnes parlant à haut voix !
    Les fenêtre pvc sont en double vitrage (dimensions de 120/160) avec des volets roulants, malgré cela, un bruit de fond persiste.
    Que me conseillez-vous pour obtenir la meilleure isolation phonique ? Le bruit vient-il des coffres de volets ? Faut-il un autre vitrage ?
    Merci pour vos conseils !
    Cedric
    • sofi29

      Il y a 2 mois

      Bonjour Cédric,

      Plusieurs pistes sont à creuser :
      - si l’isolation en murs n’a pas été rénovée depuis 1980, elle manque certainement de performance thermo-acoustique par rapport à nos exigences actuelles. L’ajout au mur de façade d’un lit de laine de type GR32 à l’aide du système d’Optima permettrait de gagner tant en thermique qu’en acoustique. Vous trouverez dans ce guide des indications de mise en œuvre en rénovation : https://www.isover.fr/sites/isove...olation-interieur-mur-renovation.pdf
      - la qualité acoustique de la fenêtre est également importante. Il existe la certification Acotherm dont la marque Ac certifie ce classement (classes croissantes de Ac1 à Ac4 pour les plus renforcées). Vous pouvez trouver les performances acoustiques selon la classe de la fenêtre dans le référentiel suivant http://evaluation.cstb.fr/doc/certification/reglement-acotherm.pdf Vérifiez le classement de votre fenêtre à l’aide de ces éléments.
      Il y a également la certification CEKAL pour le vitrage et ses 6 classes d’affaiblissement acoustique AR1 à AR6 http://www.cekal.eu/pages_php/fil...CklDcrPvi_VisPtg119_00_t03g10_00.pdf
      Vérifiez le classement de votre fenêtre à l’aide de ces éléments.
      - le coffre de volet roulant représente souvent une faiblesse dans la paroi isolée, d’une part selon sa conception (isolé ou non) et d’autre part selon sa position dans la paroi. S’il n’est pas isolé, vous pouvez tenter de le calfeutrer à l’aide d’une laine de type Multimax ( https://www.isover.fr/produits/catalogue/multimax-30-nu ) ou Domisol ( https://www.isover.fr/produits/catalogue/domisol-lr ). Attention, la laine une fois fixée ne doit pas gêner l’enroulement du volet. Il vous faut donc tenir compte de l’espace disponible une fois le tablier enroulé. Le calfeutrement de la paroi est primordial car là où l’air passe, le bruit passe aussi ?
      - Enfin, les entrées d’air de ventilation sont aussi à considérer. Nécessaires au renouvellement sanitaire de l’air intérieur, elles ne doivent pas être obstruées. Il existe des entrées d’air acoustiques répondant aux exigences d’isolement en façade à 35 dB. Vous pouvez par exemple trouver ce guide de choix sur le net : https://pro.aldes.fr/media/7645/017.pdf

      J’espère que ces éléments seront de nature à vous aider pour résoudre votre problématique.

      Cordialement.
  • Ludovic

    Il y a 2 mois

    Bonjour,
    Dans le cadre de travaux d’isolation phonique entre deux appartements (le miens et celui du dessus par exemple), et la mise en place de matériaux ISOVER, est-ce possible de bénéficier d’une subvention de l’Etat ? En sachant qu’il y aura un gain également côté isolation thermique. Que préconisez-vous comme démarche pour le faire valoir ?
    En vous remerciant par avance pour votre aide.
    • Sofi29

      Il y a 2 mois

      Bonjour Ludovic,

      Les aides de l'Etat sont axées sur la rénovation thermique du bâtiment afin de lutter contre la précarité énergétique du parc immobilier existant (Crédit d'Impôt Transition Energétique/ CITE, Eco-PTZ ou TVA à 5.5%.

      Dans le cas d'une réalisation d'une isolation de type "boite dans la boite" en isolant l'ensemble des parois de votre logement (murs + plafond), vous ne pourriez bénéficier par exemple du CITE que pour l'isolation réalisée en façades et à la condition de faire poser, par une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) une laine d'une résistance thermique minimale R=3.70m2/K.W, soit un GR32 en 120mm (R=3.75).

      Les travaux d'isolation acoustique ne bénéficient pas de subvention. A noter, cependant, qu'une isolation réalisée avec un isolant fibreux, tel une laine de verre, apporte à la fois une isolation thermique et une isolation acoustique.

      Vous trouverez les informations sur les principales aides publiques dans cette rubrique : https://www.toutsurlisolation.com...-Z/Le-financement-de-votre-isolation

      Cordialement.
  • Aurélie

    Il y a 3 mois

    Bonjour,

    Actuellement en pleine recherche d'appartement, nous avons repéré un duplex, en partie sous les combles, au dernier etage d'un immeuble. Ce qui attire notre attention c'est que cet appartement entoure l'ascenseur. Ce type d'aménagement (collé à l'ascenseur et en dernier étage) peut-il poser problème ? Il s'agit d'une vefa donc aucun moyen de savoir si il y aura du bruir ou pas...
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Aurélie,

      Je ne suis pas plus devin que vous et je ne peux hélas pas vous garantir que vous n’entendrez pas la machinerie de l’ascenseur. Je peux juste vous donner quelques indications :

      - L’isolement acoustique doit être de 55 dB minimum entre votre logement et l’ascenseur.

      - Avez-vous questionné le promoteur pour savoir quel est la solution d’isolation envisagée pour atteindre et voire dépasser cet objectif. On trouve des programmes immobiliers pour lesquels on se contente de respecter à minima la réglementation acoustique (aux exigences assez faibles) et d’autres, plus ambitieux, qui ont soin d’apporter le confort acoustique aux occupants des appartements. La solution retenue fait certainement l’objet d’un chiffrage sur son efficacité d’isolement acoustique. Pour atteindre les 55 dB in situ, il est recommandé de choisir une solution qui donne des résultats supérieurs d’au moins 5dB qui prend en compte les moins bonnes conditions de mise en œuvre sur chantier ainsi que les pertes latérales.

      Vous retrouverez ces informations sur la réglementation et les objectifs à viser ainsi que beaucoup d’autres dans la partie des fondamentaux de notre guide acoustique https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf

      Bien cordialement
  • jean charles

    Il y a 3 mois

    Une retoucherie est mitoyenne à mon salon et j'entends le bruit des machines à coudre. Je voudrais savoir jusqu'à quelle heure ces voisins commerciaux peuvent faire du bruit et ce que je puisse faire en cas de refus de leur part d'obtempérer.

    Merci de votre coopération, Jean Charles
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Jean Charles,

      Vous trouverez en page 43 de ce lien https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf
      des informations sur la réglementation concernant le bruit de voisinage (les activités artisanales, commerciales et industrielles non classées entrant dans cette réglementation). Cela va nécessiter des mesures précises. Je laisse les hommes de loi répondre à la deuxième partie de votre question. Vous trouverez peut-être des réponses ou une aide également ici http://www.bruit.fr/

      Des suggestions https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf pour réduire les nuisances mais un diagnostic acoustique est utile pour recommander les bons travaux à réaliser parce quel les sons ne passent que par la paroi mitoyenne mais aussi probablement par les murs, les sols, les plafonds, etc…

      En souhaitant vivement pour vous que ces nuisances cessent.

      Cordialement
  • Maverick78

    Il y a 4 mois

    Bonjour,
    nous avons besoin d'aide...
    Nous avons été livré le 27/11/2017 ,et nous sommes au 2ème et dernier étage...
    nous constatons des nuisances sonores de bruits d’impacts, alors que nous sommes tranquillement entrain de regarder la TV(bruit de l’aspirateur passant sur le carrelage, bruits de déplacement de chaises ou meubles et des bruits de pas) provenant d'un appartement n’est même pas en dessous de chez nous, il est en dessous de l’appartement de notre voisin de palier (qui lui aussi constate ses bruits d’impacts !) cet appartement est tout carrelé.
    nous attendons aussi notre voisin du dessous, surtout quand il parle fort, par contre nous n'attendons pas sa TV ?
    notre Promoteur nous a indiqué par téléphone, que l'attestation acoustique était dans les normes (cela fait 3 semaines que j'ai envoyé un courrier en AR pour signaler le problème et avoir cette attestation et pour l'instant rien)
    nous attendons aussi notre voisin du dessous, surtout quand il parle fort (voix grave).
    Pourtant notre logement est certifié habitat et environnement (exigences supérieures à la réglementation pour les bruits de chocs : 3 dB plus performant), j'ai donc contacté Qualitel pour savoir si tests avaient été réalisé dans notre résidence, ils m'ont répondu qu'ils ne testaient pas toutes les nouvelles réalisation et procédaient à un échantillonnage (1 résidence sur 100)// et les que 3 dB plus performant n'étaient pas pris en compte en cas de litige car les Promoteurs et les Bailleurs trouvaient cette exigence trop contraignante ,donc même si on fait venir un acousticien , et qu'il mesure 58 dB, ils sont dans normes , alors que la certification demande 55 dB...
    donc la certification ne sert à rien ! c'est du marketing .
    pouvez-vous nous explique ce que représente les 58 dB, ex il y a un bruit d'impact provenant d'autre appartement, les 58 dB est la valeur qui ne doit pas être lorsqu'une mesure est effectuée dans la pièce principale de notre appartement ?
    existe-il une association ou un organisme qui peut nous aider à faire venir un acousticien gratuitement

    Merci d’avance pour votre réponse
    • MarcIsover

      Il y a 4 mois

      Bonjour Maverick,

      Je suis navré de la situation que vous subissez à plus forte raison dans un logement neuf que l’on pourrait supposer bien isoler acoustiquement parlant.

      Vous pouvez dans un premier temps prendre connaissance des fondamentaux de l’acoustique et de la partie réglementation abordée dans ce guide https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Dans un deuxième temps, je vous suggère de vous rapprocher de cet organisme qui est le Centre d’Information sur le Bruit par son site dans un premier temps http://www.bruit.fr/ puis éventuellement à les contacter directement si vous ne trouvez pas les réponses à vos questions.

      Bon courage pour la suite de vos démarches.

    • L'Expert-construction

      Il y a 3 mois

      Bonjour,

      Il faut distinguer 2 choses:
      * la réglementation
      * votre contrat de vente

      Peut être votre immeuble respecte la réglementation mais pas votre contrat de vente. Par contre il est important d'agir dans l'année qui suit la livraison.
      Hormis quelques conseils que vous pourrez recueillir gratuitement dans des forums, il est peu probable qu'un expert, un acousticien ou un avocat vous assiste gratuitement dans ces démarches.
      Si l'inconfort est si grand, je vous conseille d'en parler rapidement à l'ensemble des copropriétaire pour faire une action groupée, car la problématique se situe généralement dans les parties communes de l'immeuble.

      Bonne journée.
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour,

      Je suis d’accord avec vous sur fait de devoir agir rapidement. Il est également normal que l’intervention d’un professionnel soit rémunérée : « Toute peine mérite salaire ».

      Bien cordialement
  • olivier92

    Il y a 4 mois

    Bonjour,

    si les normes de la NRA sont peu exigeantes (ou insuffisamment en matière d’isolation acoustique).
    les certifications comme NF HABITAT NF HQE ou HABITAT & ENVIRONNEMENT indiquent des Exigences supérieures à la réglementation =>pour les bruits de chocs : 3 dB plus performant donc au lieu de 58 dB on passe 55 dB
    cette réduction de 3 dB apporte-elle, une réelle amélioration ou pas grand chose ?

    Merci pour votre aide

    cordialement
    • olivier92

      Il y a 3 mois

      Bonjour,

      merci pour votre retour.
      j'ai une dernière question, les certifications comme NF HABITAT, NF HQE ou HABITAT & ENVIRONNEMENT, indiquent une isolation acoustique renforcée et passent à 55 dB, est-ce que il y a une tolérance de 3 dB d'incertitude de mesure (ce qui remonte à 58 dB) qui est appliquée, lors des mesures pour l’attestation de prise en compte de la réglementation acoustique ??

      merci

      cordialement
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Olivier,

      L’incertitude de mesure est plutôt à chercher du côté de l’appareil que l’on emploie et des données de son fabricant. Entre faire des mesures avec son smartphone ou un sonomètre professionnel, les résultats n’auront pas la même précision.

      Comme déjà indiqué, les courbes sont logarithmiques. Ce qui signifie qu’une augmentation de 3 dB double la pression acoustique. On ne peut donc dans ce cas parler d’incertitude de mesure quand on peut passer du simple au double.

      La réglementation acoustique donne des performances in situ, par exemple Dn,ta > 53 dB entre logements, cette mesure prend donc en compte la performance de la paroi séparant les logements mais également toutes les transmissions acoustiques par un sol ou un plafond filant, la façade, etc.

      Suivant la configuration des locaux, renforcer l’isolation de la paroi séparative ne va pas forcément apporter d’amélioration ou pas autant qu’espéré.

      Cordialement
    • olivier92

      Il y a 3 mois

      Bonjour,

      j'ai réussi à me procurer l'attestation acoustique de ma résidence
      voici un exemple pour un test de bruit de choc...
      =>transmission verticale - étage R+3 / séjour cuisine app 03 -étage R+2 séjour cuisine app 02 = L'nT,W mesuré est de 57 dB // L'nT,W requis de 55 = CT conforme dans la tolérance d’incertitude de 3 dB
      cette tolérance d’incertitude de 3 dB a été appliqué, malgré que cela double la pression acoustique ???
      qui a validé cette tolérance d’incertitude de 3 dB ? les Promoteurs ? avec une telle tolérance , ils ont une grande marche d'erreur !

      cordialement
    • MarcIsover

      Il y a 3 mois

      Bonjour Olivier,

      Cette tolérance de 3 dB est prise en compte dans la réglementation acoustique des logements, article 9 de l’arrêté du 30 juin 1999 article 9 Relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d habitation https://www.legifrance.gouv.fr/af...xte.do?cidTexte=JORFTEXT000000211449 où I=3 dB comme indiqué ci-après : Lire ici article 7 arrêté du 30 juin 1999 relatif aux modalités d'application de la réglementation acoustique
      https://www.legifrance.gouv.fr/af...EXT000000760934&categorieLien=id

      Le référentiel Qualitel applique cette même règle de 3 dB qui est lié aux incertitudes de la mesure acoustique.

      Cordialement
    • MarcIsover

      Il y a 4 mois

      Bonjour Olivier,

      Si 3 dB équivalent à diviser la source du bruit par deux (la courbe est exponentielle), c’est la limite inférieure pour commencer à être perceptible. Il serait préférable que le delta soit de l’ordre de 10 dB pour entendre deux fois moins de bruit. Lire ici https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique dans les fondamentaux dans les pages 11, précédentes et suivantes.

      Cordialement
  • Yohan

    Il y a 4 mois

    Bonjour,

    Le propriétaire de la maison à côté de la notre, il loue sa maison divisée en plusieurs appartements à plusieurs personnes, a démoli son garage en mitoyenneté de notre maison, pour y construire un autre appartement, et aussi construire une extension au dessus de celui-ci pour y construire un deuxième appartement. Il a donc construit un mûr coller au notre (un mûr en parpaing de 10cm creux), et avec comme seul isolant entre les deux mûrs, des plaques de polystyrènes de 2cm d’épaisseur maximum. Il semblerait qu’il n’ait pas mis d’isolant autre que des plaques de placo à l’intérieur de ses appartements. Les travaux ont commencé depuis plus de deux ans, il y fait vire des gens dans ces logements, alors que le toit de l’appartement à l’étage n’est même pas finit (en arrêt depuis plusieurs mois). Le problème n’étant pas trop que les travaux ne soient pas finis, mais que nous entendons tous ce qui se passe dans ces deux appartements, collés à notre maison. Nous entendons les personnes parler, marcher, déplacer des objets, leur musique... Le fait qu’il ait changé un garage en pièce de vie, ainsi que créer une extension habitable au dessus de clui-ci, ces deux nouvelles pièces de vie étant collées à notre maison, il aurait dû mettre une isolation phonique pour prévenir les bruits, non ? Quelles sont les normes et obligations dans ce cas ? Quel type d’isolation phonique aurait dû-t-il mettre en place ? Que pouvons-nous faire ?

    Merci d’avance pour votre réponse
    • MarcIsover

      Il y a 4 mois

      Bonjour Yohan,

      N’étant ni juriste ni acousticien pur, je vais me contenter de vous donner des pistes de réflexion et de recherches.

      Première chose, lors de travaux, l’acoustique existante ne doit pas être dégradée. Lors de travaux dans une copropriété par exemple, une modification des sols doit être l’objet de l’accord du syndic ou du conseil syndical et ne doit en aucun cas dégrader la situation existante.

      La destination initiale d’une partie des locaux a été modifiée et, il existe de normes, même si elles sont faibles d’isolement acoustique entre des maisons que l’on pourrait considérer comme accolées. Il s’agit de la NRA (Nouvelle Réglementation Acoustique qui date de 1999) et dont vous trouverez quelques schémas vous concernant dans les pages de de réglementation acoustique de ce guide https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf

      Ces travaux ont sans doute fait l’objet d’un dépôt de permis de construire. Il serait bon de s’en assurer. La mise en œuvre de système dit masse-ressort-masse aurait dû être faite pour améliorer l’isolation acoustique entre les deux bâtiments mitoyens. A savoir par exemple le positionnement d’une laine minérale entre le mur et le parement intérieur.

      Le CidB et son site http://www.bruit.fr/ devraient vous aider également soit par les conseils et infos que vous pourrez y trouver soit par les informations qu’ils pourraient vous donner en complément de celles que je vous ai déjà transmises.

      Cordialement
    • Yohan

      Il y a 4 mois

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre réponse. Dans le cas ou j'aimerais isoler mon mûr intérieur, pour limiter les bruits de chocs, musique, de voix...venant du voisin et qui se propagent dans ma maison, quelle isolation (type, matériaux...) me conseillez-vous?

      Merci pour votre aide.

      Cordialement,
      Yohan
    • MarcIsover

      Il y a 4 mois

      Bonjour Yohan,

      Comme je vous l’écrivais précédemment, la mise en œuvre d’un système masse-ressort-masse est généralement le principe adopté pour réaliser une isolation acoustique entre deux lieux différents. La première est votre mur mitoyen, la deuxième sera le nouveau parement que vous poserez côté intérieur chez vous pour protéger et habiller l’isolant positionné entre ces deux masses et qui jouera le rôle de ressort. Ce principe est décrit en page 21 et suivantes dans ce guide acoustique https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique (paragraphe des fondamentaux). Une laine minérale type GR 32 est tout à fait apte à jouer le rôle de ressort ; le nouveau parement pourra être une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placophonique® reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue. Le tout peut être mis en œuvre à l’aide du système Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous qui permet une pose continue de l’isolant qui joue aussi bien sur le thermique que l’acoustique pour votre cas.

      Vous trouverez des exemples de montage et des mesures d’affaiblissement acoustique dans le chapitre des murs du guide acoustique déjà donné en lien.

      Tout ceci reste des conseils très généralistes et n’a pas vœu à se substituer à une étude acoustique in situ qui saurait vous faire les recommandations précises et adaptées en fonction de la configuration exacte des lieux et des divers paramètres dont la nature des matériaux constructifs, les voies de transmission sonore, le niveau sonore émis, le niveau souhaité en réception, etc….

      Bien cordialement
  • Saro

    Il y a 5 mois

    Bonjour

    Nous venons d'acheter un appartement au rez de chaussé dans une maison ancienne (1930) diviser en 3 lot.
    notre appartement a bien été rénové avant avant notre achat mais pas de manière phonique !
    Nous attendons le moindre bruit de pas des voisins du dessus, les objets qui tombent, la musique, les conversations, les ressort du lit quand les personnes se retournent dans la nuit bref on vit avec eux !
    Nous avons fait faire plusieurs devis pour faire isoler à partir de notre plafond mais les maitres d’œuvre nous conseillent de refaire le plancher de l'appartement du dessus pour une meilleur isolation.
    Dans quelle mesure pouvons nous contraindre le propriétaire du dessus ? Nous sommes même pret à payer cette rénovation !
    Merci d'avance pour votre réponse

    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour Saro,

      Question bien épineuse que vous posez là et à laquelle je ne suis pas certain d’avoir la réponse. Cela serait plus du ressort d’un juriste pour ce qui est de la réponse mais pourrait peut être résolu seulement par le dialogue avec vos voisins du dessus.

      Si ce sont les bruits d’impact qui vous gênent, c’est effectivement par le dessus qu’il est préférable d’intervenir. Un voisin « normalement constitué » blunk n’a pas de raison de vous refuser la rénovation du sol de son appartement à vos frais à condition bien évidemment que ce nouveau revêtement lui convienne et que les travaux entraînent pas trop de nuisances.

      Cordialement
  • Christophe

    Il y a 6 mois

    Bonjour,
    Je viens d'acheter récemment un duplex dans un immeuble en ville de 5 étages construit en 2013 qui compte 2 appartements. Le duplex est au rdc + 1er. Jusqu'à alors, les 2 appartements étaient occupés par la même famille : les parents avaient le duplex en bas et une de leur fille habite toujours le triplex au-dessus. Lorsque nous avons emménagé nous avons découvert que l'isolation phonique n'était pas idéale au niveau du plafond du duplex (on dirait parfois qu'ils sont juste dans la pièce à côté avec la TV où à l'heure des repas ...). Le plancher entre les deux appartements est réalisé avec une dalle de 20 cm + isolant chauffage électrique basse température qui fait 4 cm d’épaisseur + 1 cm de revêtement de sol. Est-ce normal du point de vue de la règlementation qu'ils n'aient pas prévu d'isolation phonique ? Quels recours pouvons-nous avoir par rapport à la garantie décennale ? Merci d'avance pour votre aide.
    • MarcIsover

      Il y a 5 mois

      Bonjour Christophe,

      Hélas, les normes de la NRA (Nouvelle Réglementation Acoustique), qui date de 1999 et qui commence donc à dater un peu mais est toujours en vigueur, sont bien faibles.

      Vous retrouverez ici https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf et là http://www.construireavecsaint-go...ACOUSTIQUE_BATIMENTS_DHABITATION.pdf de nombreuses informations à ce sujet.

      Une solution consiste à faire réaliser des mesures par un acousticien pour voir si ces normes sont respectées.

      Dans l’affirmative, il faudrait préférentiellement intervenir du côté où les bruits sont émis pour traiter le sol avec une solution adaptée pour diminuer ce que l’on appelle les bruits d’impact (chocs, pas, objets qui tombent, etc…).

      Au cas où ces mesures montreraient que les seuils mini d’isolement acoustique ne sont pas atteints, vous pourrez prendre contact avec le responsable du programme pour lui demander de mettre le bâtiment en conformité avec la réglementation.

      La garantie décennale en concerne, me semble-t-il, que les dommages qui mettent en péril le bâtiment. Ce problème risque d’être ardu à résoudre et je vous souhaite bon courage dans vos démarches.

      Bien cordialement
  • Jean-Paul

    Il y a 6 mois

    Bonjour,

    Merci pour les conseils prodigués sur votre site. Voici ma question.

    J'habite un immeuble construit en 1968. Mon appartement est séparé de celui du dessus par une chape de béton. Jusqu'à présent, cette chape était couverte par du parquet.
    Mon nouveau voisin a rénové son appartement de fond en comble, et remplacé le parquet par du carrelage. Depuis, j'ai l'impression que tout est devenu plus sonore : râclements de meubles, bruits de pas, cris (disputes) et bruits intense d'écoulement dans la salle d'eau.
    Rien dans le règlement de copropriété n'interdit de remplacer le parquet par du carrelage. Mais mon voisin était-il tenu de faire poser une sous-couche isolante? Et si c'est le cas, comment puis-je m'assurer que les travaux ont été effectués dans les règles de l'art ?
    Si je n'ai pas d'autre solution que de faire isoler mon plafond, quelle serait la solution, sachant que je ne dispose que d'un espace de 2 cm entre celui-ci et le châssis de mes porte-fenêtres?

    Bien cordialement, JP
    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour Jean-Paul,

      Toute personne qui rénove le sol de son appartement est tenue de prévenir son syndic au préalable, de respecter le règlement de copropriété et ne pas dégrader l’acoustique existante. Ce n’est pas à vous de supporter les nouvelles nuisances acoustiques créées par un changement de revêtement de sol, physiquement et financièrement parlant.

      Il existe des solutions d’isolation acoustique sous carrelage (en voici une https://www.fr.weber/pose-du-carr...temes-sous-carrelage/webersys-impact efficace). Si aucune sous couche de ce type n’a été mise en œuvre, il n’est pas surprenant que vous supportiez des nuisances types bruits d’impacts (pas, chocs, chaises trainées, etc…).

      Il vous reste maintenant à apporter la preuve de la dégradation acoustique par rapport à la situation précédente et à demander à votre voisin de supprimer ces désordres. Lire ici http://www.bruit.fr/images/stories/pdf/fiche_conseil_cidb_pas_chocs.pdf

      Avec seulement 2 cm de disponible de votre côté, les solutions, si elles existent, ne sont certainement pas légion (je n’en connais pas). Le principe souvent appliqué pour lutter contre le sbruits aérines et le masse ressort masse pour les faux plafonds, les bruits d’impact devant être traités du côté où ils sont émis.

      Bon courage dans vos démarches.
    • Jérémy

      Il y a 6 mois

      Bonjour Jean-Paul,

      Généralement les règlements de copropriété prévoient qu'en cas de modification des revêtements au sol d'un appartement, une autorisation préalable doit être demandée auprès du syndic pour vérifier que ces modifications ne compromettent pas la solidité de l'immeuble (pause du chape isophonique qui alourdie les planchers par exemple) et que l'isolation phonique ne soit pas dégradée.

      Cela ne semble pas être le cas.

      Votre immeuble n'étant soumis à aucune réglementation acoustique, il faudra se tourner vers la jurisprudence qui prévoit que la modification des revêtements au sol ne doit en aucun cas dégradée l'isolation phonique.

      Le mal ayant été fait par vos voisins, je vous conseil d'exposer le problème et de régler celà à l'amiable avec vos voisins (ports de pantoufles, patins sous les chaises et meubles déplacés régulièrement, tapis pour le jeu des enfants, ...). Si vos voisins sont respectueux, en général celà suffis.

      Si celà ne donne rien, il faudra malheureusement se lancer dans une procédure pour trouble anormal du voisinage suite à une modification des revêtements du sol ayant dégradés les qualités acoustiques (long et coûteux).

      Bon courage.
  • Guillaume

    Il y a 7 mois

    Bonjour à tous,

    Sachant que la norme NRA n'est pas exigeante pour les bruits d'impacts avec un L'nTw qui doit être <= 58 dcb.

    A partir de combien de dcb en réception peut-on considéré que le L'nTw garantie le confort en terme de bruits d'impact (ne plus entendre le bruits de pas des voisins, les chutes d'objets, ...) ?

    Existe t*il des solutions acoustiques suffisamment performante pour pouvoir par exemple marcher en talon sur du parquet et du carrelage sans déranger le voisin du dessous ? Le surcoût d'un bonne isolation contre le bruits d'impact est-il significatif ?

    Merci pour votre.

    Cordialement.
    • Bentissari

      Il y a 6 mois

      Bonjour
      Si quelqu'un peut me dire si des doubles vitrages de 4/16/4 sont conforme au exigences de règles phoniques en zone BR2. La maison est a 150m du voile d'une autoroute.
      Merci
    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour,

      Il n’est pas possible d’apporter une réponse étant donné que le classement BR2 est de nature thermique et non directement acoustique : « la classe d’exposition BR3 correspond à l’obligation d’un renforcement de l’isolement acoustique au-delà des 30 dB de la réglementation acoustique.

      La classe d’exposition BR2 correspond à des niveaux d’exposition plus faibles spécifiques à la RT existant « globale » qui ne nécessitent pas le renforcement de l’isolement acoustique mais qui conduisent pour les chambres à une contrainte thermique d’été liée à l’absence de ventilation nocturne de ce type de local ».

      BR2 « ne nécessite pas de renforcement de l’isolement acoustique.
      BR2 impose une contrainte thermique liée à l’absence de ventilation nocturne pour cause de bruit.

      La proximité de l’autoroute risque de rendre les 27 dB de Ra;tr d’un vitrage 4-16-4 insuffisants.

      Plus d’informations ici : http://fr.saint-gobain-glass.com/...cation/437/fenetres-et-baies-vitrees

      Cordialement
  • Guilou339

    Il y a 7 mois

    Bonjour nous avons acheté un appartement en VEFA. La livraison a eu lieu en juin 2017. Je pensais qu'en achetant un appartement aux normes Rt2012 je serais tranquille mais j'entends les pas de mes voisins du dessus(et pas qu'un peu), chaises, objets qui tombent etc et mon salon étant à côté des escaliers commun j'entends également les gens descendre les marches...
    Est ce normal ?! Je me demande de plus en plus si la couche acoustique a été posée sous le carrelage. Quels sont les recours ?
    • MarcIsover

      Il y a 7 mois

      Bonjour,

      Les normes de la NRA sont hélas peu exigeantes (ou insuffisamment en matière d’isolation acoustique).

      Plusieurs pistes à creuser :
      - Vous avez sans doute un descriptif de la construction de l’immeuble dans lequel vous avez acheté un appartement. Il y est peut-être fait mention du type d’isolation acoustique prévu.
      - Demandez au promoteur l’attestation de la prise en compte de la réglementation acoustique pour les bâtiments résidentiels qui concerne les bâtiments neufs -logements individuels ou collectifs) avec dépôt de permis de construire postérieur au 1 er Janvier 2013 et qui doit prendre en compte la réglementation acoustique (NRA) arrêté du 30 Juin 1999). Cette attestation est à fournir à l’achèvement de l’ouvrage et jointe à la déclaration d’achèvement des travaux. C’est un constat en phase étude et en phase chantier. Les mesures acoustiques sont réalisées par échantillonnage à la fin des travaux de construction et sont obligatoires à partir de 10 logements. Elles sont effectuées par des contrôleurs techniques agréés, des bureaux d’étude acoustique ou des maîtres d’œuvre justifiant de cette compétence technique en acoustique.
      - Vous pouvez également faire réaliser ces mesures par un acousticien
      - Le syndic de votre immeuble peut peut-être également prendre en charge ce dossier si plusieurs occupants de l’immeuble se plaignent ; Attention, en général il ne faut pas tarder car les délais sont courts et les choses traînent souvent en longueur.
      - Plus d’infos sur le sujet ici https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Bien cordialement
    • Fab

      Il y a 7 mois

      Bonjour,
      le RT2012 ne prend pas vraiment en compte la partie acoustique (il faut plutôt regarder la NRA - Nouvelle Réglementation Acoustique 2012)
      Si vous avez acheté un appartement dans un lot d'au moins 10 logement avec un PC sup à 2013, des tests acoustiques ont été réalisés.
      Demander le rapport de l'attestation acoustique, il y a un résultat au bruit de choc. Ce document a du être transmis à la mairie pour l'achèvement des travaux, et le maitre d'œuvre doit également en avoir une copie.
      Malheureusement la valeur décrite dans la norme est assez élevé (58 dB), et il y a une tolerance de 3 dB d'incertitude de mesure (ce qui monte à 61 dB) lorsque bcp de nos voisins européens sont déjà passés à 55dB.
      De plus, peu de Mairie ou promoteur sont sensibilisé a cette norme qui est pourtant obligatoire, et certaines Mairies ne vérifient même pas la non présence ou non de ce document, ou qu'elle soit conforme ou non.

    • Jérémy

      Il y a 7 mois

      Bonjour,

      Sachez que malheureusement la norme NRA est insuffisante pour garantir le confort surtout pour les bruits d'impacts (bruits de pas, chutes et déplacements d'objets,... ). Pour les bruits d'impact la réception de ne doit pas être supérieure à 58 dcb dans l'appartement du dessous (mesuré grâce à une machine à frappes réglementées). De plus cette norme n'est pas toujours respectée ...

      Vous devez demandé, tout d'abord, à votre promoteur l'attestation de prise en compte de la réglementation acoustique. Celle-ci est obligatoire depuis le 1er janvier 2013.

      Je vous conseil de demander à vos voisins s'ils rencontrent les mêmes problèmes phoniques que vous (l'union fait la force).

      Ensuite, envoyer une LRAR à votre promoteur en lui précisant les soucis rencontrés (en cas de silence, insister auprès de celui-ci. Les promoteurs savent que la garantie parfaite achèvement de 1 an s'écoule rapidement et seul la saisine des tribunaux avant ce délai permet d'obtenir éventuellement réparation des préjudices. ...).

      Je vous conseil également d'effectuer une étude acoustique par un bureau d'étude indépendant à votre promoteur pour vérifier si la norme NRA est respectée. Malheureusement cela est relativement coûteux

      Bon courage. L'isolation phonique est la grande oubliée des normes dans l'immobilier contrairement à l'isolation thermique. Et il est très complexe d'être dédommagé et de résoudre ces problèmes. J'aimerai bien vous dire le contraire, mais généralement la meilleure solution est de déménagée ...

      La RT2020 devrait augmenter les exigences de l'isolation acoustique dans le neuf ...

      Je conseil à toute personne souhaitant faire l'acquisition dans le neuf et pour qui l'isolation phonique est importante d'être vigilant. Votre promoteur devra impérativement aller au-delà des normes acoustique NRA pour vous assurer le confort. En cas de carrelage et de parquet. Une chape isophonique est indispensable pour limiter les bruits d'impacts.

      De plus, certaines certifications permettent d'assurer une isolation phonique au-delà de la réglementation acoustique.

      Cordialement.
  • Willy

    Il y a 8 mois

    Bonjour,
    J'ai acheté un appartement en VEFA livré en novembre 2016. Peu après mon arrivée dans cet logement j'ai constaté l'énormité des bruits solidiens (pas, meuble, chute d'objets) que l'ont peut entendre mais aussi des bruit de fermeture de porte ou pose d'objet dans les pièces mitoyennes des appartements avoisinants. Le promoteur, à qui j'ai vite signaler le problème, a fait réalisé par son prestataire du control acoustique une batterie de teste depuis tous les appartements en questions. Un rapport de 17 pages a été rendu avec une conclusion en faveur du promoteur "tout est parfaitement dans la normes". Je souhaite savoir les limites des réglementations en matière de bruits autorisés et leur intensité. Est-*ce normal d'entendre (même peu) les bruit d'impact et d'utilisation d'objet venant d'autres appartements ?

    Merci par avance
    • Jérémy

      Il y a 7 mois

      Bonjour,

      Sachez que malheureusement la norme NRA est insuffisante pour garantir le confort en terme d'isolation acoustique. Surtout pour les bruits d'impacts (bruits de pas, chutes et déplacements d'objets, ...).

      Par ailleurs, une étude de l'association Qualitel sur l'isolation phonique à pour conclusion que les bruits de pas, de chutes et de déplacements d'objets sont les principales sources de nuisances acoustiques dans les immeubles récents.

      Votre promoteur peut tout à fait respecter la norme NRA et vous pouvez être gêné par les bruits de vos voisins.

      Si vous avez des doutes sur le respect de cette norme, je vous conseil de faire réaliser une étude acoustique par un bureau d'étude indépendant à votre promoteur.

      Malheureusement, la garantie parfaite achèvement de 1 an dans les constructions neuves est achevée dans votre cas. Il sera donc très compliqué d'obtenir réparation ...

      Cordialement.
  • Petitpierre

    Il y a 8 mois

    Bonjour,

    J'habite dans un immeuble achevé en 2006, l'isolation des bruits aérien est satisfaisante par contre l'isolation acoustique des revêtements au sol est catastrophique.

    On entend tout les bruits d'impact des voisins des étages supérieurs (bruits de pas, déplacements et chutes d'objets).

    Au sol, nous avons du parquet contre collé et du carrelage dans les salles d'eaux.

    L'ensemble des logements sont pourvu des mêmes revêtements.

    Sous le parquet il n'y a aucune sous-couche acoustique et l'immeuble n'est pas pourvu de chappe isophonique. Rien que le fait de marché pied-nu résonne dans la dalle.

    J'entend assez distinctement les chutes des jouets des enfants de l'appartement 2 étages au dessus du mien.

    Même si la norme NRA n'est pas exigeante, cela vous semble t'il normal ? Sachant que par ailleurs l'immeuble a eu la certification Qualitel 2000 ...

    Je dois avouer que je suis dégouté, l'appartement est superbe mais ces nuisances gâches tout. Je pensais que dans le récent, on pouvait vivre normalement sans déranger et sans entendre ses voisins mais visiblement non ...
    • MarcIsover

      Il y a 8 mois

      Bonjour,

      Je suis sincèrement désolé des désagréments que vous rencontrez. Les normes de la NRA sont hélas faibles et pas toujours respectées qui plus est. Avez-vous fait réaliser un diagnostic par un bureau d’étude acoustique et fait ainsi des mesures avec des machines à choc notamment ? C’est, je crois, la première chose à faire pour voir si les normes d’isolation acoustique sont respectées. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez, s’il est encore temps, vous retourner auprès du promoteur mais le délai est déjà long. L’acousticien pourra également vous faire des préconisations et recommandations de travaux adaptées grâce aux mesures effectuées.

      Les bruits d’impact se traitent du côté où ils sont émis à l’aide de sous couche acoustique adaptées positionnées sous les parquets et ou sous les carrelages type weber sys impact https://www.weber.fr/pose-du-carr...-sous-carrelage/webersys-impact.html . Il existe des solutions dites en chape (sans apport d’eau) ou une laine type Isosol https://www.isover.fr/produits/catalogue/isosol par exemple est positionnée entre le sol et un plancher de répartition qui devra ensuite être recouvert d’un nouveau revêtement de sol (autre qu’un carrelage). Ces solutions ont une certaine épaisseur (isolant + dalles de stockage) qui n’est pas toujours facilement compatible avec l’existant (hauteur des portes, etc…). Il existe également des revêtements de sol aux propriétés d’isolation acoustique renforcées (sol souple, moquettes épaisseur, parquets flottants dédiés).

      Traiter vos sols profitera surtout à vos voisins, il faudrait que l’ensemble des occupants fasse de même pour améliorer l’acoustique de l’immeuble.

      Vous trouverez beaucoup d’autres informations dans notre guide de l’acoustique du bâtiment : https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Bien cordialement
  • Pili

    Il y a 9 mois

    Bonjour,

    Nous avons été livrés d'un appartement acheté en vefa en mai 2017.
    Nous sommes à proximité d'un aéroport et nous entendons les avions decoller.
    Nous avons demandé le cerficat de conformité acoustique et j'ai pu constater que sur 32 appartements seulement 6 on servi pour faire le test.
    C'est il normal? ou je peux me renseigner concernant le nombre minimum d'appartements à tester? je peux exiger de faire de test dans mon appartement?

    Merci de votre réponse
  • bkh

    Il y a 10 mois

    Bonjour,
    Je viens d'être livrée d'une maison répondant aux critères RT2005 et NRA dans un programme en VEFA avec 13 maisons de villes (mitoyennes) et 1 immeuble avec 12 apparatement. Et j'ai pas mal de questions
    - Je n'ai pas eu d'attestation du maitre d'oeuvre, puis je l'exiger?
    - J'ai un mur commun avec mon voisin, il est en béton brut : sans aucun placo, est ce normal?
    - Je viens de me rendre compte que les maisons sont reliées par les combles, il n'y a pas de séparation , les murs en bétons de séparation ne monte pas jusqu'au toit, et par conséquent les sons passent d'une maison à l'autre par les combles (ce qui est assez génant quand on a des voisins bruyants et expressifs...) : est ce normal? suis je en droit d'exiger réparation?
    Que me conseillez vous?
    Je suis complètement dégoutée...
    Cordialement
    • Patrice

      Il y a 10 mois

      quelques précisions qui peuvent vous aider :
      1-pas d'attestation exigible, mais vous pouvez demander à votre vendeur des précisions,
      2-il doit y avoir 53 dB d'isolation entre les appartements.
      Quelle est l'épaisseur du voile BA : 18cm, 20cm ? y a t il un doublage chez votre voisin ? sont des questions qui peuvent vous dire l'objectif est atteint.
      3-il semblerait que les murs de refend devraient monter dans les combles surtout pour des problème de sécurité incendie. Pour l'acoustique cela dépend si vous avez une dalle BA en plancher des combles ou un faux-plafond et quelle est l'épaisseur et la nature de l'isolation.
      cordialement
      Patrice
    • denis

      Il y a 10 mois

      bonjour
      RT 2005 pur une construction livrée en 2017 c'est déjà largement dépassé ( ou alors le permis a trainé 10 ans )
      l'attestation de prise en compte de la NRA est une obligation en fin de chantier,
      cela ne concerne pas les maisons strictement individuelles, mais bien les maisons en bande comme votre cas, et les collectifs.
      C'est une obligation de résultat et normalement il doit y avoir des mesures pendant le chantier

      Donc c'est pas normal
    • bkh

      Il y a 9 mois

      En fait, il y a bien un mur de béton qui monte jusqu'en haut des combles, nous avons été vérifié (c'est les autres maisons qui sont reliées entre elles par les combles)
      Le projet a été lancé fin 2014... première pierre posée en Novembre 2015... et livraison en Juillet 2017... Oui cela a trainé beaucoup beaucoup ce qui m'a fait rager...
      Ce qui est bizarre avec les bruits, c'est que nous entedons les pas, les portes, les placard, les fenêtres du voisins, les pas dans l'escalier... mais aucune voix, musique ni TV...
      Je lui ai demandé si eux entendaient : non rien... pas un bruit....
      On dirait qu'il n'y a que les 'impacts' qui passent le mur et que de chez lui vers chez nous.... et pas dans l'autre sens...

  • Julien

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    je suis membre du conseil syndical d'une résidence de plus de 30 logements livrés en avril 2017.
    Il y a 3 niveaux.
    Chaque appartement a du parquet chêne collé sur une chape phonique selon le promoteur (+ dalle béton bien entendu)
    Les cloisons BA 13 intérieures sont vides, les portes alvéolaires, les chambranles en métal.

    En partant du rdc jusqu'au 3e étage les cloisons intérieures et extérieures sont alignées les unes sur les autres d'un niveau à l'autre. L'ensemble des copropriétaires se plaint du bruit (chasse d'eau, voix des d'ascenseurs du type "montée" "descente", bruits de pas d'enfants, meubles glissés sur le sol...)

    Exemple de tests réalisées en présence du conseil syndical, du maître d'œuvre (qui a reconnu que ce n'était pas normal) et du syndic de copro: Les bruits de pas d'enfants passent du 2e étage au rdc.
    Est ce qu'une chape phonique empêche les bruits solidiens de passer d'un étage à l'autre ?
    Est ce que les cloisons BA13 vides facilitent la transmission des bruits solidiens d'un étage à l'autre ?

    Est-il possible de se procurer du matériel professionnel d'acousticien en location afin de vérifier le niveau d'isolation acoustique en amont d'une visite officielle d'acousticien ?

    Car dans le cas où les normes seraient tout juste respectées, nous ne ferions pas intervenir d'acousticien, cela limiterait les frais de l'ensemble des copropriétaires.
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour Julien

      Je vous recommande de faire appel à un acousticien qui pourra vous faire des mesures in situ et une étude acoustique. Il a la formation et l’expérience pour le faire et le coût de son intervention répartie entre les différents copropriétaires est raisonnable. Il saura vous dire si l’isolement acoustique est conforme à l’aide de mesures reconnues.

      Bien cordialement
    • Ibis

      Il y a 10 mois

      Bonjour, Pourquoi recommander de faire appel à un acousticien?
      Dans d'autre question et réponse, on peut lire et faire le constat d'un coût très élevé de ces professionnels.
      Certaine situation, souvent dite-vous qu'il n'y à rien à faire.
      Pourquoi alors faire appel si c'est inutile, ou est le bien de cette recommandation?
    • Desesleus

      Il y a 10 mois

      -Il existe des planchers phoniques qui réduisent fortement les bruits de pas à condition qu'ils soient installés dans les règles de l'art.
      -Les cloisons BA13 transmettent principalement les sons d'impact (solidiens) sur leur surface, si celles-ci ne sont pas désolidarisées phoniquement de la structure (fixations antivibratiles).

      Une recherche sur internet devrait vous donner des indications sur les possibilités de louer du matériel de mesure étalonné. C'est certes moins coûteux que de faire intervenir un professionnel mais il faudra vous assurer que vous disposez de toutes les indications pour la bonne mise en oeuvre des mesures.
      Sachez cependant que le respect des seuils de la réglementation acoustique n'est pas un gage de tranquillité. Elle n'est pas assez exigeante, notamment pour les sons graves (musique) et les bruits d'impact (solidiens), par exemple si des personnes marchent avec des talons. C'est un compromis avec le coût de la construction.
    • Patrick Leclercq

      Il y a 10 mois

      Un technicien de l'Agence Régionale de Santé était faire des mesures de bruit de la VMC de notre copro située juste au-dessus de mon appartement en 2013 : 0,00 €.
      (Je regrette de ne pas avoir demandé au préalable l'autorisation de mes voisins de pouvoir éteindre la VMC durant 5-10 minutes pour pouvoir connaître le "bruit de fond", sans VMC)
      l'ARS est une autorité neutre, non achetée et devrait donc être perçue comme objective par la copro.
      Dans mon cas : 32,8 dB mesurés dans le séjour pour une limite de 30 dB que l'on rehausse de "10%" d'incertitude soit 33 dB. Je ne voulais pas de rapport de force avec la copro, mais un avis objectif qui appuie mon avis subjectif de propriétaire le plus exposé aux vibrations de la VMC, reconnue comme réellement bruyante donc.
  • Melissa

    Il y a 1 an

    Bonjour, j'ai emménagé dans un F2 neuf depuis janvier 2017 et j'ai des doutes concernant l'isolation phonique. J'entends les bruits de pas provenant ( à mon avis) de l'appartement au dessus du mien. Ce sont des bruits de pas à n'importe quel moment de la journée et plus majoritairement le soir, par moment j'ai l impression qu ils courrent dans l'appart un F2 comme le mien sans enfants. Par moments j'entends des bruits de tirois qui claquent venant de l 'appartement situé a ma droite.
    Des diagnostic acoustique sont-ils réalisés systématiquement dans le cadre des Vefa pour une copropriété de 100 lots. Il y a la garantie isolation phonique mais comment la mettre en place..
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      La NRA (Nouvelle Réglementation Acoustique) qui s’applique en logements collectifs neufs a des exigences modestes. Une attestation de prise en compte de cette réglementation doit être fournie pour tout permis de construire déposé après le 1 er Janvier 2013 à l’achèvement de l’ouvrage et jointe à la déclaration d’achèvement de travaux.

      Des mesures acoustiques sont réalisées par échantillonnage à la fin des travaux de construction. Elles sont obligatoires à partir de 10 logements.

      Les contrôleurs techniques agréés, bureaux d’études acoustiques ainsi que les maîtres d‘œuvre justifiant de compétences acoustiques peuvent émettre cette attestation. La responsabilité en incombe au maître d’œuvre (architecte, promoteur, constructeur).

      Il convient de vous mettre en rapport avec le maître d’œuvre pour obtenir cette attestation.

      Bien cordialement
    • vary

      Il y a 10 mois

      bonjour
      quelle etaait la reglementation en vigueur en mars 2012 , date de livrason d'un appartement acheté en Vefa -
      permis de construire delivré en 2010
  • Tiphaine

    Il y a 1 an

    Bonjour j'ai acheté en 2016 un appartement en VEFA nous avions demandé à ce que la moquette ne soit pas collée afin de mettre une sous couche d'isolation puis du parquet. Le nécessaire n'ayant pas été fait nous avons posé le parquet directement sur la moquette.
    Notre voisin du dessous se plaint du bruit et voudrait que l'on enlève tout pour mettre un isolant phonique puis le parquet
    Ma question est : est-on en tort juridiquement de ne pas avoir mis la couche d'isolation de base?
    Si non avez-vous connaissance d'une jurisprudence ou d'un texte de loi qui nous permettrait de nous en sortir sans changer notre revêtement?
    Je vous remercie d'avance se vos réponses.
    • Gurdil 121

      Il y a 1 an

      Bonjour Tiphaine,
      Tout d’abord votre voisin pointe du doigt votre parquet collé sur moquette: qui est-il pour penser que la cause viens de la ? est-il spécialiste en acoustique ou autre..?
      D'autre part lorsque qu'un bâtiment neuf est construit, il appartient aux entreprise et à la maîtrise d'oeuvre de réaliser un logement conforme aux réglementation, il est de leur devoir de ventre un produit conforme.
      Si aujourd’hui votre voisin se plains du bruit, c'est a lui de prouver qu'il subit des nuisances non conforme au réglementation en vigueur à l'époque de la construction du bâtiment.
      En d'autre thermes il ne peux vous forcer de réaliser des travaux sous seul par son seul jugement personnel. Il devra faire appel à un organisme spécialisé sur l’étude acoustique
  • stéphanie

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Notre maison est neuve.
    Or dans notre chambre qui donne sur une route (à environ 10 mètres de distance) nous percevons nettement le bruit de la circulation.

    Je voudrais comprendre comment est mesurée la performance d'isolation.
    Je remarque qu'on parle d'un niveau d'isolement en façade de 30 db pour les zones en BR5. Cela signifie t'il qu'une émission sonore extérieure de 80 db
    doit être perçue à 50 db à l'intérieur (80 -30)? Or parfois j'ai pu lire que le niveau sonore dans une pièce principale ne doit pas dépasser 30-35 db ...
    Je suis un peu perdue...

    De plus, les mesures se font volet ouvert ou volet fermé ?


    Par avance merci,
  • delou6701

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Nous sommes actuellement dans une maison mitoyenne qui a une dalle commune, donc nous entendons les bruits de pas des voisins.
    Nous souhaitons vendre notre logement et nous ne souhaiterions pas avoir de problème avec un futur propriétaire à cause de ces bruits.
    Une dalle commune pour une maison mitoyenne est-elle autorisée?
    En vous remerciant par avance
  • frederic13

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    J'ai acheté un appartement dans un ancien immeuble de bureau qui a été réhabilité en 2015 et transformé en logements, dans le 13ème arrondissement de paris, immeuble comptant maintenant plusieurs centainesd'appartements, du studio au 2 pièces.

    Bien qu l'appartement était décris comme identique à du neuf, c'est l'horreur phoniquement. En fait, le promoteur a conservé le plancher alvéolaire d'origine et a séparé les appartement avec des closons en BA13 (pas de murs porteurs)

    Tous les bruits de chocs sont donc transmis par la dalle et amplifiés par le faux plafond suspendu. De plus on sent la dalle vibrer quand les voisins marchent ou déplacent des objets.

    Le mesures accoustiques montrent que l'on est conforme à la règlementation, bien qu'à la limite.

    1) Sauriez vous si juridiquement on pourrait trouver une faille pour annuler la vente ?

    2) Est-ce qu'un plafond autoportant avec 25 cm de laine de roche (je pensais à 5 cm de laine 120kG/m3 + 20 cm de 80Kg/m3) et 3 plaques de BA13 placophonique désolidarisé des murs (BA13 également ) pourrait enlever totalement le bruit ?

    3) Les rails des cloisons devraient-ils reposer sur de la bande résiliente ? quelle bande choisir compte tenu du poids de l'ouvrage ?

    Merci pour vos réponses éclairées !

    frederic
  • Christophe

    Il y a 1 an

    Bonjour,

    J'ai fait appel à un maître d'œuvre pour la rénovation d'un studio au rez de chaussé dans le centre ville de Toulouse avec comme impératif une performante isolation phonique.
    Tout a été fait sauf que la porte d'entrée qui m'a été posée à l'isolation phonique d'une toile de tente. Il est impossible de dormir y compris avec des bouchons d'oreilles et donc impossible à louer, on entend les moindres bruits de l'extérieur, conversation téléphonique, aboiement, gens qui parlent normalement...

    Ais je un recours quelconque contre le maître d'œuvre et le menuisier mandaté par le maître d'œuvre?

    Merci de votre retour.

    Christophe
    • Guilhem

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Si vous avez un contrat signé des deux parties qui précise un seuil de performance acoustique, même qualitatif, vous pouvez faire appel à un huissier. Vous lui demander de constater le niveau d'isolation au bruit de votre porte d'entrée. Il vous en coûtera environ 500 €.
      Ensuite, vous pouvez contacter un avocat qui s'occupera de faire en sorte que le contrat soit respecté.
      Malheureusement, si vos exigences ne sont pas contractuellement fixées par signature des deux parties, il n'y a pas grand chose à faire.
  • Jackie 13

    Il y a 1 an

    Bonjour
    Nous habitons depuis deux mois dans un logement neuf. Le gros problème c'est qu'il est en la voie rapide qui mène à Marseille, nous sommes donc à SIMIANE COLLONGUE face à cette voie et a la voie de chemin de fer, la gare est à 800m. Nous ne supportons plus ce bruit incessant. Que pouvons nous faire et sur quels textes pourrions nous nous appuyer pour avoir un mur anti bruit surtout contre la voie rapide ? Merci pour votre réponse.
  • Ganeshbdx

    Il y a 1 an

    bonjour
    j'ai emménagé dans un appartement neuf (livraison octobre 2015) qui soi disant répond aux normes phoniques) or j'entends mes voisins du dessous et du dessus (pas, cris, meuble, musique, et je vous en passe). je suis locataire et ai choisi cet appartement parce qu'il était neuf et promettait une bonne isolation. Quel est mon recours, sachant que ma propriétaire ne se préoccupe de rien et que la copropriété laisse les habitants détruire l'immeuble et qu'il n'existe pas de règlement de copropriété
    • Gaëtan, acousticien.

      Il y a 1 an

      Vous n'avez malheureusement aucune solution mis à part vous retourner contre votre propriétaire.
      Dans un premier temps vous pouvez demander au propriétaire les résultats des essais acoustiques de l'opération, si ils existent, (obligatoire pour tout dépôt de PC à compter du 1er janvier 2013) vous pourrez vous faire une idée de la qualité acoustique globale de l'opération et avec un peu de chance votre logement a été testé.
      Si les essais s'avère globalement mauvais, ou en l'absence de mesures, pour appuyer votre demande il apparait indispensable de faire réaliser des mesures acoustiques afin de vérifier le respect de la réglementation. Ces essais sont en général onéreux (au moins 1 journée au tarif ingénieur = 80€HT x 8heures). À noter qu'en cas de conformité vous aurez perdu votre argent. Pour réaliser ces essais il faut bien sûr avoir accès à votre logement mais aussi aux logements attenants.
      En espérant avoir répondu à votre interrogation.
    • Sandy

      Il y a 1 an

      Gaëtan,
      J'ai le même problème mais je suis propriétaire. Le test accoustique a été réalisé par le promoteur et en notre défaveur.
      Pourtant les voix des voisins sont forte et nous empêche de dormir. Que faire alors ?
    • Roman

      Il y a 10 mois

      Bonjour Sandy, nous sommes aussi dans le même cas que vous, qu'avez-vous fait au final pour résoudre votre problème ?
    • Gaëtan, acousticien.

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      À partir du moment où le Maitre d'Ouvrage a fait réaliser des essais acoustiques et qu'ils sont conformes à la réglementation, il ne vous reste plus que :
      1 - D'essayer de changer de chambre si vous avez plusieurs pièces, afin de voir si la gêne est atténuée.
      2 - Faire réaliser à vos frais des mesures acoustiques contradictoires pour que vous soyez sûre que les précédentes mesures ont été réalisées conformément aux normes.
      3 - Entreprendre une démarche judiciaire afin de faire reconnaitre votre gêne ou l'impropriété à la destination de l'ouvrage (je ne vous cache pas que la gêne est difficile à faire reconnaitre et l'impropriété plus encore...).

      Pour résumer, afin d'aller plus loin il ne va vous rester que l'action judiciaire, dont vous n'êtes pas sûre de sortir gagnante puisque des mesures conformes à la législation ont déjà été menées.

      Cordialement.
  • Fabienne

    Il y a 2 ans

    Bonjour, J'ai acheté un appartement en VEFA en 2010, livraison en 2011. Mes voisins ont eu des problèmes avec les murs mitoyens des miens en 2012-2013 et un changement de cloisons a été effectué. Aujourd'hui une voisine se plaint de bruit dans mon appartement et a été se plaindre à la gendarmerie. Est-ce que je peux demander une DO pour vérifier la conformité par rapport à ce qui a été vendu et si non comment puis-je faire ? Merci pour votre réponse.
    Cordialement.
  • Sosof 95

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Je suis locataire depuis 1 an d'un appartement ou l'immeuble a été construit en 2013, nous pensions qu'avec les nouvelles normes nous allions être tranquille (Je précise que nous avons emménager dans cet appartement parce que l'appartement que nous occupions précédemment était très bruyant par le passage d'une avenue). Dès les premières nuits, nous avons été gênés par nos voisins du haut, bruits de pas, bruit de pieds de chaises, bruits d'objets qui tombent... d'autant que nos chambres sont situés en dessus de la cuisine et séjour de nos voisins ! Nous sommes réveillés avec mon enfant et mon mari tout les matins par nos voisins du haut et nous dépendons également de nos voisins du haut pour pouvoir dormir le soir. Nous sommes réveillés en pleine nuit également quand nos voisins ne dorment pas, qui marche ou bouge les chaises, j'aime autant dire que cela commence à peser sur notre moral ! Le syndic qui gère les appartements ne veulent rien entendre, pour eux c'est un problème de voisinage !!! On ne peut financièrement pas déménager de nouveau !
    Que puis-je faire ? Puis-je faire intervenir une société de diagnostic acoustique pour qu'il constate les bruits anormaux chez nous ?
    Merci d'avance pour vos réponses
  • Tati68

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Je recherche des infos pour entamer des démarches auprès de mon constructeur.
    Nous avons acheter un appartement en VEFA avec les normes BBC 2012.
    Nous sommes au 1er étage au dessus des portes d'entrée, parking, local poubelles et vélo. Malheureusement, nous les entendons claquer a chaque passage. A votre avis, Peut-on faire jouer la garantie et comment procéder pour vérifier la conformité de l'isolation ?
    Merci beaucoup pour vos réponses
    • Val

      Il y a 2 ans

      Bonjour, votre logement est couvert par la NRA (nouvelle réglementation acoustique). Vous avez un an après l'entrée dans les lieux (et non pas la livraison) pour faire "marcher" la garantie.
      Faites immédiatement un courrier RAR. Il est possible que le promoteur essaie de gagner du temps.
      Il faut ensuite faire des essais acoustiques par un acousticien issu d'un bureau de contrôle (Socotec, Veritas, ....). Demandez à votre promoteur de faire ses essais. S'il refuse, menacez le de faire intervenir le CETE ou payez vous meme les essais acoustiques. Le jeu en vaut la chandelle. Vous avez acheté un bien pour plusieurs années. Le bruit peut finir par vous rendre fou...
      Les normes BBC non rien à voir avec l'isolement acoustique.
    • Myriam

      Il y a 1 an

      Bonjour,
      je suis dans le même souci.
      VEFA livré en 2016 (septembre) et problèmes d'isolations phoniques (bruits de pas, instruments de musique, etc).
      Promoteur contacté et il me demande de faire venir un expert à mes frais.

      C'est quoi le CETE?
      Comment oliger le promoteur à faire ses mesures/essais accoustiques?

      Je ne vis plus depuis mon entrée dans les lieux et suis stressée tout le temps.

      Merci de votre réponse.
  • Sandrine

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    J'ai acheté un bien fin d'année 2015, et classé RT2012.
    Il s'agit d'une maison divisé en 4 lots.
    Hormis le fait d'entendre mes deux voisin mitoyens monter et descendre leur escaliers (et sachez que c'est tout juste insupportable et cela fait seulement 3 mois que j'y habite), lorsque je suis dans ma chambre, j'entend leur voix.
    Ne les entendant pas au RDC, j'ai alors pensé que l'isolation des combles était très mauvaise.
    Le promoteur me dit que tout est norme et qu'il a même demandé à une entreprise présente sur le chantier, d'ajouter 20 cm d'épaisseur d'isolation thermique dans les combles (juste au dessus de ma chambre), ce qui selon lui, ne fera pas de miracle mais améliorera l'isolation acoustique.
    Je trouve tout de même invraisemblable, que sous RT2012, on entende nos voisins discuter.
    Le promoteur me dit avoir fait les tests nécessaires (coup de pistolet) pour tester cette isolation.
    Je suis franchement perdue et je n'ai pas les moyens de payer un expert pour constater la mauvaise isolation.
    Quels sont vos conseils ?
  • ANA

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Quelle réglementation est applicable lors d'une surélévation d'un bâtiment de logements datant bien sur après 1996?

    Merci d'avance!
    • DDET

      Il y a 2 ans

      Bonjour,

      Je souhaiterais obtenir des renseignements. J'ai acquis une maison en VEFA en 2015 mitoyenne au garage de mon voisin.
      Le mur séparatif (mitoyen) est constitué de briques creuses en terre cuite de 20cm.

      Je subis les résonances sonores émanant du garage notamment de la porte basculante en tôle du garage du voisin.

      De plus, le point d'ancrage qui soutient les rails de cette porte de garage est fixé contre mon habitat, par conséquent, sur le mur séparatif d'où les vibrations de bruit qui sont transmis chez moi.

      Pourriez-vous me dire si l'installation de cette porte est conforme à la réglementation de la construction, et si les matériaux utilisés pour le mur séparatif sont viables car il n'y a pas d'isolant précisé dans le descriptif technique.

      Est-ce que l'isolant est facultatif sur un mur séparatif? habitat/garage?

      Dans t'attente d'une réponse, merci.
  • ppette

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Je suis propriétaire d'un appartement achevé fin 2003, situé en rez de chaussée. Il semblerait qu'il n'y ait pas d'isolation entre mon appartement et celui du 1er étage. Même si les occupants font attention en marchant pieds nus, il y a non seulement un bruit de pas mais des vibrations lorsqu'ils marchent.
    Existe-t-il une solution pour enrayer ce problème qui me mine
    Merci
  • fanfan

    Il y a 2 ans

    bonjour nous avons je vois tous le mème probleme je vie depuis 16ans dans une maison en location du cottage 13ans les voisins et nous on faisait attention car les murs sont en carton parpins creux et par dessus plaque parcoplatre simple nous vivons depui 3ans une vie pas possible cottage a mis des gens qui ne travaillent pas et qui vivent la nuit en plus nous sommes agees et eux on 26ans tres special a qui s adresser le cottage ne veux rien faire et nous pouvons rien mettre sur les murs que faire qui a un conseil a part demenager merci
  • ISA

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Nous avons acheté un appartement de trois pièces en 2015 sous la norme RT 2005. Nous pensons qu'il n'y a pas d'isolation phonique entre les différents pièces de notre appartement, car tous les conversations et bruits normaux de la vie quotidienne s'entendent dans les chambres et vice versa. Par contre l'isolation exterieur ne presente pas, à notre avis, des problèmes. Je me permets donc de vous demander s'il y a dans la loi RT 2005 une article sur l'isolation intérieur.
    Merci d'avance pour votre aide.
    Cordialement,
    • Val

      Il y a 2 ans

      C'est la NRA qui régit votre logement en matière d'acoustique. Il n'y a aucune exigence à l'intérieur d'un même appartement. Uniquement d'un appartement à l'autre ou de l'environnement extérieur vers votre appartement.
    • Garion

      Il y a 2 ans

      La RT 2005 définit uniquement des exigences liées à l'isolation thermique du bâtiment, et non acoustique.
  • Ryan

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    J'ai acheté un appartement en VEFA. Le mur séparatif de mon appartement avec celui du voisin d'à côté est en SAD180 (mur contigu). Le promoteur me dit que c'est conforme à la réglementation acoustique et à la notice descriptive de vente, or j'entends tout ce qui se passe chez le voisin : conversations, pas et mouvements,...

    Vivant seul, je ne suis pas bruyant et ne cause pas de désagrément à celui-ci bien que lui aussi me confirme entendre l'armoire, l’interrupteur...
    En fait, c'est comme si nous vivions dans le même appartement mais dans deux pièces séparés.

    Sans élément concret, test acoustique réalisé par une société compétente à mes frais, le promoteur ne souhaite pas donner suite à ma demande d’intervention.

    Pouvez-vous svp me renseigner sur les démarches possibles ?
    Quel est le coût d'un test acoustique ?

    Merci beaucoup.
  • Annie

    Il y a 2 ans

    Bonjour, je viens d'acheter un appartement BBC. Comme le bâtiment était construit au moment de l'achat, j'ai signé que je prenais l'appartement en l'état. Or, l'ayant acheté en été, je n'ai pas pu apprécier les bruits extérieurs. J'habite près d'une rue (non principale) et étonnament très fréquentée. J'entends bien les bruits de voiture et de mobylettes à l'intérieur de mon appartement et en suis très gênée. Pour ne pas entendre, je suis obligée de mettre la radio. J'ai contacté le Syndic qui ne veut rie entendre et qui me dit que j'ai pris l'appart en l'état. Je pense que l'insonorisation phonique est insuffisante. Qui contacter pour savoir si les normes ont été respectées? Que faire pour améliorer l'insonorisation? Merci pour vos pistes, bien cdt, Annie
    • Rémy

      Il y a 2 ans

      Bonjour Annie,

      J’espère que votre problème est déjà résolu mais dans le cas contraire voilà quelques informations utiles.
      L'isolement acoustique n'est pas un choix au bon vouloir de la maitrise d'ouvrage comme peut l’être certaines certifications au nom ronflant est bien commercial. Tout manquement peut porter de gros préjudice à la société cependant il n'est pas le sachant" de l'opération donc une étude acoustique a du être fait pendant la réalisation des travaux.
      Le classement des voix en fonction des bruits est réalisée par la préfecture et est mis à jour régulièrement. Prenez donc contact avec eux pour voir si une voie "sensible" se trouve proche de votre logement. Dans l'affirmative, entourez vous d'un professionnel de la menuiserie il pourra rapidement vous informez si la fenêtre à un vitrage phonique. Si le doute persiste, un courrier recommandé demande la justification du traitement acoustique de la façade.

      Je vous souhaite du courage. N'hésitez pas à revenir donner des nouvelles.

      Si jamais le logement est conforme à la réglementation discuter des solutions possibles avec un artisan menuisier qui pourra vous orientez. Vitrages phoniques, grilles d'entrés d'airs plus performante, amortcon dans le coffre de volet roulant...

      Salutations, Rémy.O
    • Annie

      Il y a 2 ans

      Bonjour Rémy,

      Merci pour vos conseils précieux. J'attends des interventions du promoteur : vérification de l'isolation phonique aussi bien extérieur-intérieur (on entend très bien les voitures passer) que intérieur ou extérieur (très gênée par les bruits d'impact). Les choses trainent et aujourd'hui la situation n'a pas évolué. Le promoteur a juste évoqué la possibilité de faire faire un diagnostic phonique qui serait à mes frais (300 euros) si l'isolation phonique est suffisante. Concernant le quartier, au moment où le projet de construction a été mis en place, le quartier était calme mais aujourd'hui une route a été construite parallèle à l'axe principal et dans le prolongement de ma rue, ce qui amène les automobilistes à prendre l'axe parallèle pour gagner du temps. Le flux est important pour un quartier résidentiel ayant un collège. Est-ce que le promoteur aurait du tenir compte de l'évolution du quartier? Comment faire un diagnostic phonique de mon côté sans que cela coûte 300 euros? Merci pour vos éclairages. Bien à vous, Annie
  • Pascal

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Nous avons acheté un appartement neuf en VEFA en Avril 2015 et nous
    subissons chaque soir de 22 heures à 7 heures le bruit infernal d' extracteurs de pompes à chaleur placés à 2 mètres sur la terrasse proche de notre chambre .en dernier étage. Le promoteur ne fait rien malgré nos courriers
    RAR. évidemment nous n' étions pas au courant de ce problème lors de notre
    achat et ce bruit nuit énormément à la santé de ma femme qui est malade.
    Que peut on faire contre ce promoteur ?
    Merci de votre réponse.
    • Pierre

      Il y a 2 ans

      La réglementation est précise pour ce qui concerne l'émergence des bruits d'équipements (ici des pompes à chaleur) qui ne peuvent excéder 3dB la nuit par rapport au bruit ambiant sans cet équipement(Article R. 1334-33). Si votre quartier est calme, il faut un appareil très silencieux! (C'est la raison pour laquelle il existe différentes pompes à chaleurs plus ou moins bruyantes -plus ou moins chères...! ). Un expertise acoustique est sans doute nécessaire pour mesurer cette émergence. Par ailleurs les isolements acoustiques de votre logement doivent être conformes à la réglementation NRA. Il se peut également que la pompe soit installée sans résilient phonique et que les vibrations se propagent dans toute la structure du bâtiment.
      Vous devez mettre en demeure le vendeur en RAR, dans le cadre de la garantie contractuelle, en exprimant votre réclamation, et le trouble de jouissance qu'il constitue clairement, le constructeur est présumé responsable à lui de prouver que tout est conforme. C'est l'assureur dommage-ouvrage qui a l'obligation d'intervenir rapidement . Ces isolements acoustiques et bruits d'équipements sont régis par la loi (NRA), les constructeurs y sont soumis sans exception. Sans réaction ni réponse sous 15j, saisissez le juge des référés (il faut prendre un avocat), pour obtenir une expertise judiciaire, qui, si le défaut est mesuré au delà des tolérances légales, condamnera le constructeur à mettre en conformité le bâtiment sous astreinte et à vous indemniser du préjudice subit, s'il est établit bien sûr.
    • Pascal

      Il y a 2 ans

      Merci à vous Pierre pour votre réponse concernant la nuisance des
      extracteurs de pompes à chaleur.
      Nous avons fait de nombreux courriers RAR au promoteur sans résultat
      Un expert de notre assurance habitation va intervenir à notre domicile,
      le problème c' est que ces extracteurs fonctionnent le soir à 22heures.
      Je me demande si la venue d' un huissier le soir ne serait pas plus
      judicieux à votre avis compte tenu qu' il me faut payer une franchise de
      270£
      Bien cordialement
  • Billieval

    Il y a 2 ans

    bonjour
    j'aimerais savoir combien coûte environ un diagnostic acoustique ?
    Mon voisin d'en dessous se plaint du bruit que je fais, et il a engagé une démarche auprès d'un conseiller juridique.
    Je lui ai proposé de faire ce diagnostic, afin d'avoir des données précises.
    Merci
    • Ingénieur acousticien

      Il y a 2 ans

      0 € - demandez à la DDASS - soyez patient mais c'est gratuit
  • Camille.Ad0

    Il y a 2 ans

    Bonjour, j 'aimerai savoir si il y a des mesures phonique concernant la vmc d'un immeuble.
    Le problème est le suivant: notre appartement fait partis des T2 de notre immeuble à 6 étage et 30 appartement. La vmc de l'immeuble est défailante (il est difficile de savoir ce qu'il se passe puisque les propriétaires ne nous donne pas d'information) et elle fait siffler les portes fenêtres douvle vitrage neuves de notre appartement. Sans tv, radio, bruits de discution, ect, mon application sonophone mesure 43dB en moyenne.
    Je voudrai savoir si je peux faire quelque chose sachant que nous avons payé des sommes astronomiques en chauffage (je sais rien à voir avec le bruit) l'hiver dernier. L' entreprise en charge de l'immeuble refuse de faire venir un expert. Peut on faire venir quelqu' un nous-même et à quel prix?
    Merci de votre concidération.
    • benescu

      Il y a 2 ans

      Bonjour,
      ce bruit provient d'un débit d'air trop important de la VMC (tout du moins dans votre appartement) , vitesse > 4 m/s ce qui provoque des pertes de charges= bruit.
      Il faut donc régler les bouches de ventilations si elles sont réglables pour limiter la vitesse d'extraction d'air...
      Si vos grilles ne sont pas réglables, faites poser un clapet de réglage en amont, par une entreprise spécialisée qui tiendra compte des calculs des débits.. (un peu plus compliqué, il faut l'accord )..,
      sinon faite vous même un réglage en limitant la section de passage d'air avec qqchose..

  • Daniel D.

    Il y a 2 ans

    J'habite dans un logement social construit en 2006, et je suis effaré de la faible qualité des cloisons entre les pièces du logement (moins de 5cm d'épaisseur!).
    Je vous laisse juger par vous même:
    - On peut se parler au travers des cloisons, sans hausser la voix!
    - D'une chambre à l'autre on entend un enfant avec son "Légo", même sans parler, juste le bruit des pièces en plastique qui s’emboîtent !!! Bravo pour l'intimité !!!

    J'ai deux questions:
    - Existe-t-il des normes d'isolation acoustique entre les pièces d'un même logement?
    - Un logement où l'on ne peut avoir aucune intimité au niveau sonore est-il considéré comme un logement décent?
    (Autrement dit: Est-ce que c'est légal de louer des appartements où il n'y a aucune intimité au niveau sonore ?)

    Dans le décret sur le logement décent, il est écrit que "l'équipement pour la toilette corporelle" doit être aménagé "de manière à garantir l'intimité personnelle", mais il n'est pas précisé si l’intimité se limite à l'aspect visuel.
  • Chaoui sophien

    Il y a 2 ans

    Bonjour j ai acheter un appartement rt 2005 il y a deux ans et j ai un souci phonique avec mon voisin.le promoteur a fait un test avec son accousticien et a trouvé le resultat de 53db.mais j ai fait appel a la dommage ouvrage et l expert a stipulé dans son pv qu il ne pouvait pas voir le probleme est ce que c est a moi ou a l expert de designé un accousticien neutre car tout le monde se plaint.isolant doublissimo phonique en 40+10 des deux cotés et le mur agglo plein et de l agglo creux dans les combles.merci d avance pour vos renseignements
  • sikandco

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Nous avons acheté un appartement BBC en VEFA en juillet 2012 et celui ci a été livré en décembre 2014.
    Depuis la livraison de notre appartement nous entendons notre voisin du dessus. Il a posé des grands carreaux de carrelage dans son appartement avec une petite isolation. Une petite précision suite à la demande du propriétaire le promoteur à livré les sols de son appartement brut de bétons (il était prévu dans la notice de livrer les appartements avec un sol souple en PVC type GERFLOR).
    Au quotidien nous sommes dérangé par les pas sur le carrelage et nous entendons les rires, les voix, la musique depuis notre appartement. Nous avons un probléme sur l'isolation phonique.
    Quels sont nos recours envers le promoteur ?

    Merci
  • sofcol19

    Il y a 2 ans

    Bonjour

    je suis locataire depuis un an dans un logement tout neuf HLM au 1er étage. or j'entends mon voisin du 3 eme étage se déplacer (marcher pieds nus). Je voudrai savoir ce que je peux faire pour signaler le probleme d isolation phonique. pouvez vous me conseiller ? que dois je demander ? est ce que je peux faire intervenir une personne ? Merci pour votre aide
  • john35

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    J’ai mes chambres cotées entrée d’immeuble qui donnent sur une toiture en zinc brut (sans isolation phonique). Lorsque qu’il pleut l’impact des gouttes et des évacuations d’eau des balcons font énormément de bruit sur la toiture. Impossible de dormir. Les impacts résonnent à travers l’appartement. Je l’entends à l’opposer de l'appartement. Puis-je obliger la copropriété à changer la toiture? L'immeuble a 12ans.
    Merci d’avance pour votre aide
  • lilie 84

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    je viens d’emménager dans un logement (le 22 juillet), dont le permis de construire a été déposé en 2011 mais modifié en 2013.
    le promoteur s'est engagé par écrit et dans l'acte notarié a répondre aux exigences de la norme BBC effinergie et RT 2012

    mon soucis est que je suis génée par toutes sortes de bruits :
    - bruits de chocs, (talons, pas, aspirateur...)
    - bruits des équipements (j'entends la chasse d'eau de mon voisin situé au dessus et l'eau s'eccoulée dans la gaine technique)
    - bruits aériens intérieurs au bâtiments : je suis au 2eme étage et j'entends le mécanisme de la porte de parking (ouverture et fermeture)
    - bruits aériens extérieurs au bâtiment : malgré un soi disant double vitrage j'entends les voitures passaient dans la rue. mais surtout nous sommes classé en zone 3 par rapport au Plan Gene Sonore de l'aeroport d'Orly. j'entends donc fenetres fermées tous les vols. j'ai utilisé une application de mon smartphone et ca peut atteindre 60 Db. (meme si ce n'est pas fiable)

    Je souhaite envoyer un courrier LRAR afin d’émettre une réserve sur ces problemes, (je suis encore dans le delais d'un mois).
    j'aimerais savoir quelles sont les obligations du constructeur face à tous ces problèmes ? est ce la garantie de parfait achevement qui va prendre le relais?
    quelles sont ces obligations concernant le fait que la ville soit classée en zone 3 du plan Gene sonore?
    les ventilations de fenetre affichent 37Db est ce suffisant?
    Merci d'avance de vos reponses.
    Cordialement
  • Brice

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Nous venons d’aménager dans un ensemble d’appartements semis collectifs avec des accès uniquement par l’extérieur et le mur extérieur d’une de nos chambres est collé à un escalier d’accès des voisins équipé d’une double rampe en métal dense fermée par un portillon de la même matière. Ce portillon génère à chaque fermeture un bruit de cloche et fait raisonner l’ensemble des murs de l’apartement et le maitre d’œuvre m’a signalé qu’il n’y avait pas de normes acoustiques pour ce genre d’installation extérieure et qu’il fallait fermer le portillon délicatement pour ne pas avoir de bruits de choc. Est-ce vrai ou y a-t-il une norme accoustique pour ce genre d’installation afin que je fasse fonctionner la garantie accoustique ?
    Merci d’avance pour vos réponses.
    • dominique

      Il y a 3 ans

      Bonjour je ne sais pas si nous sommes dans la même résidence mais j ai exactement le meme problème ! Je suis sur bordeaux sur baf .

      Avez vous eu une réponse depuis merci
  • ghislaine

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Nous venons d' acheter un petit appartement bbc car nous habitions dans un
    immeuble ancien très mal insonorisé, nous sommes au 3 ème et dernier
    étage et nous avons à 1 mètre de notre chambre 4 énormes vmc qui
    à 10 heures se mettent en marche et nous ne pouvons laisser la porte fenêtre
    ouverte celle ci donnant sur une petite terrasse. De face à cette petite terrasse,
    c' est toute la journée que nous entendons un sifflement constant venant du
    local de maintenance, étant en traitement médical ( grave dépression) cela me
    déprime encore plus. Nous avons envoyer une lettre recommandée au promoteur. Que peut il faire ?. Merci de votre réponse.
  • Cyril

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Dans le cadre de la construction de 2 maisons mitoyennes je dois respecter les 53db max entre les 2 logements. Pourriez-vous me préconiser le type d'isolant et de système à mettre en place sachant que les logements sont séparés par un mur en briques collées de 20?
    Vous en remerciant par avance.
  • neg2gwada

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    concernant les nuisances entre pièces. je devrais être livré d'ici un an et je viens de m'apercevoir que les murs de séparation de mon logement seront en âme alvéolaire. Ce genre de cloison ne possède aucune réduction phonique ni thermique, est ce normale ?

    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Neg2gwada,

      La réglementation acoustique ne prévoit une exigence d'isolement que par rapport aux bruits extérieurs au logement. Il n'y a donc aucune obligation d'isolation acoustique entre les pièces d'un même logement, qu'il s'agisse d'un appartement ou d'une maison.

      Il en est de même de la réglementation thermique, il n'y d'exigence thermique que pour l'enveloppe du bâti donnant sur l'extérieur.

      Il est donc important de voir, dès la conception du projet, les modifications à apporter sur les cloisons séparatives lorsque l'on souhaite, selon sa propre sensibilité au bruit, avoir un niveau de confort acoustique suffisant entre les différentes pièces de son logement car les cloisons alvéolaires de 50mm d'épaisseur ont un niveau d'isolation acoustique de l'ordre de 30dB, soit sur l'échelle des bruits, l'équivalent du bruissement du vent dans les feuilles. Elles ne peuvent donc limiter que les bruits légers.

      Si vous le pouvez encore, modifiez la composition de vos cloisons séparatives pour des cloisons sur ossature avec isolant fibreux. Ce type de cloison en dimension 72/48 apporte un isolement acoustique de l'ordre de 40dB, ce qui est un minimum entre 2 chambres. N'hésitez toutefois pas à viser un isolement supérieur si votre surface habitable vous permet d'installer des cloisons plus épaisses, notamment entre les pièces de jour et celles de nuit ainsi que pour l'intimité des pièces d'eau. Sachez toutefois que les portes participent également au confort acoustique intérieur et qu'il vaut mieux prévoir des portes à âme pleine plutôt que des portes alvéolaires.

      Cordialement.
  • Daniel

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    Je suis l'heureux propriétaire d'un T4 au sein de ce que l'on appelle un eco-quartier (je dis cela avec ironie car les promoteurs semble n'avoir que faire des normes écologiques ! ) . J'ai adressé dans le délai d'un mois une Lettre avec AR précisant les réserves complémentaire. La lettre fait 3 pages ! Parmi les réserves, j'ai signalé que comme l'appartement donne sur une voie classée en catégorie 4 (ceci est indiqué sur le contrat de vente et j'ai vérifié), les bloc-baies devraient répondre à cette norme (-35 db). Or le label indiqué sur le montant des fenêtres indique que le label Acotherme AC2 (-31 db avec ouverture et - 33 db sans ouverture). Suis-je dans le vrai ?
    Ai-je raison de réclamer et ai-je des chances d'être entendu (de manière amiable ou suite à un procès) ?

    Merci pour vos avis et suggestions

    Daniel
    • sofi29

      Il y a 3 ans


      Bonjour Daniel,

      L'exigence d'isolement des façades d'un bâtiment suivant le classement aux bruits des infrastructures routières ou ferroviaires se situant à proximité, s'effectue selon la hauteur du bâtiment, son positionnement par rapport à la voie classée (distance de la voie, angle) et selon l'occupation du sol entre le bâtiment et la chaussée (est notamment prise en compte dans cet espace la présence ou non de "masque" pouvant réduire la nuisance sonore).

      L'arrêté du 23 juillet 2013 donne les explications et les différents textes de référence http://www.legifrance.gouv.fr/jop...mp;pageDebut=13132&pageFin=13136

      Il faut donc vérifier ces différents points pour juger du choix fait en AC2. Par contre, les niveaux d'affaiblissement des blocs baies sont des mesures laboratoire et le résultat in situ peut différer de quelques dB (en moins sad )
      Il n'y a donc qu'une mesure acoustique réalisée dans le logement par un bureau d'étude acoustique qui pourrait indiquer si l'isolement est bien respecté par rapport au classement de la voie routière.

      Cordialement.
  • Richard

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    je viens de faire construire une maison individuelle réceptionnée avril 2014. J'habite dans la zone C de l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Selon le permis de construire, il faut respecter une isolation acoustique de 56 Lden.

    Première question:A quoi correspond ce chiffre par rapport à un chiffre en db?(56Lden=56db?)

    Le constructeur a fourni du double vitrage en 4*16*4 avec gaz argon et malgré nos sollicitations par mail à l'époque pour savoir si cela respectait les normes et que je lui précisait qu'auparavant j'avais fait refaire mes vitrages(double vitrage en 10*10*4), ils ont quand même fourni ce double vitrage.
    Ayant eu un vitrage cassé, j'ai fait intervenir un vitrier qui m'a indiqué que cela lui semblait très bizarre que cela respecte les normes.

    Deuxième question: Etant encore dans la première année qui suit la livraison, puis-je lui faire un courrier avec AR pour lui indiquer le constat même si je n'ai pas fait intervenir d'expert?

    Troisième question: Qui est responsable si les normes ne sont pas respectées? Nous, malgré nos sollicitations faites par mail ou lui car il nous doit conseil et respecter ?

    Quatrième question: Peut-il me demander de payer un surplus?

    Par avance merci

    • sofi29

      Il y a 10 jours

      Bonjour Richard,

      Le Lden (Level Day Evening Night - niveau pondéré jour/soir/nuit exprimé en dbA) est l'indice de référence pour les constructions situées à proximité des aérodromes. Vous trouverez les informations sur le Plan d'Exposition au Bruit PEB) de l'aéroport Roissy-Charles De Gaulle (RCDG) sous ce lien http://www.val-doise.gouv.fr/Poli...d-Exposition-au-Bruit-PEB/node_11839 (rapport + cartes délimitant les zones disponibles).

      En tant que maître d'ouvrage, vous n'avez pas forcément les compétences techniques nécessaires à l'élaboration de votre projet de construction. Il appartient donc au maître d'oeuvre que vous avez choisi (architecte, constructeur de maisons individuelles, promoteur...) de vous proposer des solutions constructives répondant aux exigences des diverses réglementations à respecter pour votre projet. Il doit en effet concevoir un bâtiment respectueux de ces réglementations. Ainsi, votre maison doit répondre à la fois aux exigences des réglementations thermique et acoustique en vigueur et à celles définies par le PEB de l'aéroport RCDG - zone de constructibilité C, au moment du dépôt du permis de construire.

      Seul le fabricant des fenêtres mises en oeuvre dans votre habitation est à même de vous certifier qu'elles répondent bien aux exigences du PEB RCDG. C'est donc vers lui qu'il vous faut vous tourner avant tout autre démarche auprès de votre constructeur. Sinon, vous avez la possibilité de faire appel à un acousticien pour vérifier que l'isolement en façade répond bien aux exigences.

      Cordialement.
  • nana

    Il y a 3 ans

    nous avons acheté un logement en 2011 jamais habité alors que l'achèvement des travaux date de 2010. Notre problème majeur est le manque d'isolation phonique entre notre appartement (chambre qui plus est) et la cage d'ascenseur. Quel recours après tout ce temps ? Comment savoir si les normes ont été respectées ? Qui peut nous aider ?
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour nana,

      Il n'y a qu'une mesure acoustique réalisée sur site par un bureau d'étude acoustique qui pourrait déterminer si la réglementation est bien respectée.

      Renseignez-vous auprès de vos voisins pour savoir si vous êtes le seul appartement à subir cette nuisance sonore et signalez à votre syndic de copropriété le problème que vous rencontrez. Les normes acoustiques peuvent avoir été respectées à la construction mais l'ascenseur peut aussi être mal réglé.

      Voyez aussi du côté de votre assureur quels sont les recours possibles car si la garantie de parfait achèvement est dépassée, la garantie décennale courre encore. Or elle peut être déclenchée si le logement est reconnu "impropre à sa destination" du fait du non-respect des exigences acoustiques réglementaires, non-respect qui empêche la jouissance du logement en toute tranquillité.

      Cordialement.
    • Willimo

      Il y a 3 ans

      quand a lieu la réception de votre logement ?
    • baba

      Il y a 3 ans

      je n'en ait aucune idée

      cordialement
  • sabrina34

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    J’ai acheté un P3 en 2012 en VFA labellisé BBC, et livré en juin 2014.
    Je suis très déçue car je subis le bruit des voisins situés à des étages éloignés ! le son de
    la télé, les pas, le mouvement de chaises...

    Je souhaiterais savoir si un recommandé signalant ce problème au
    promoteur suffit. Étant donné que la protection juridique de mon
    assurance applique une année de carence sur les problèmes liés à
    l’immobilier, je ne peux malheureusement pas l’utiliser cette année pour
    payer une expertise.

    En vous remerciant par avance pour vos informations.
    • pecheurdeperles

      Il y a 3 ans

      Bonjour,
      Votre acte notarié doit stipuler le délai pour régler les problèmes phoniques, il doit être de 1 an à partir de la réception.
      Si c'est le cas, je vous conseille de faire une déclaration à la D.O. (voir le carnet d'entretien de la copro pour connaître adresse et n° de contrat) en expliquant l'ensemble des bruits (sol, plafond, porte exterieur) voisin ou extérieur (le maximum de détail).
      Cordialement, Paul G.
    • Prudhomme

      Il y a 10 mois

      Bonsoir
      J'ai acquis en juin 2017 un appartement faisant l'objet de la réhabilitation d'un atelier de couture. Cet atelier a été réhabilité et divisé en 7 appartements .Je déplore malheureusement la mauvaise isolation phonique. J'entends la télé de mon voisin comme si elle était dans mon appartement et les piétinements de mes voisins du dessus.
      Pouvez vous me dire ce qu'est la D.O.
      En ce qui concerne le carnet d'entretien de la copropriété, est il obligatoire pour une copro de 7 logements.
      Et enfin quels recours puis je avoir envers mon vendeur ?
      Je vous remercie d'avance de votre aide.
      Cordialement
      Merci de votre réponse
  • Vieiubu

    Il y a 3 ans

    Si j'ai tout compris, ce qui est loin d'être sûr, une copropriété érigée dans les années 80 se doit de respecter la législation en vigueur à cette époque. Si un copropriétaire se plaint sans obtenir une remédiation, il lui faut prouver que le logements est impropre à son affectation, donc par plainte, expertise etc. À quelle norme de référence faut-il alors se rapporter ?
  • CHRISTINE

    Il y a 3 ans

    Bonjour
    nous avons acheté le 23 janvier 2014, un appartement BBC situé au 2ème étage au dessus de la route d'accés à la résidence (destinée à devenir une voie communale). Nous avons en face un autre bâtiment, la distance entre les 2 est de 10 m environ et nous faisons l'angle avec la route communale. La nuit, nous entendons très distinctement les voitures qui passent à la fois en bas sur la route ou sur l'accés, ainsi que les passants qui parlent. Nous avons fait 5 lettres recommandés au promoteur qui estime sans le prouver que tout est OK. Mais j'ai constaté en décryptant les sigles que les fenêtres des chambres n'étaient pas acoustiques, ce qui expliquerait le problème.
    Les mesures sono métriques sont elles à la charge du promoteur ? Un expert nous demande 1000 €
    Compte tenu de la configuration des lieux devait il réaliser une isolation acoustique particulière ?
    que devons nous faire car le délai d'un an va expirer dans quelques jours ?
    Merci, cordialement
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Christine,

      Vous avez en effet une année de garantie d'isolation acoustique de parfait achèvement à compter de la remise des clés pour signaler à votre promoteur/constructeur tout défaut d'isolation acoustique constaté.

      Selon la réglementation acoustique en vigueur, l'affaiblissement acoustique aux bruits extérieurs dû est d'au moins 30 dB tant en murs périphériques qu'en parois vitrées. Cet affaiblissement n'est pas très important sur l'échelle des bruits et n'est donc pas synonyme de confort pour nombre d'entre nous. Au-delà de ces considérations, le descriptif du logement doit mentionner le type de fenêtres mis en oeuvre. Il doit donc vous permettre de vérifier auprès du fabricant les caractéristiques précises des fenêtres mises en oeuvre.

      Au-delà du vitrage qui selon votre décryptage semble ne pas être de qualité acoustique, il vous faut vérifier que le bruit ne passe pas par les entrées d'air de ventilation existant sur ces fenêtres ou sur les coffres de volets roulants. La qualité des fenêtres pourrait par exemple être suffisante à répondre à l'exigence réglementaire et l'inconfort provenir quant à lui d'entrées d'air non acoustiques. Vérifiez également que les coffres de volets roulants sont isolés et étanches à l'air car le bruit passe par le moindre interstice laissant passer l'air.

      Comme dit par Lolo, les frais de diagnostic réalisé par un acousticien vous incombent dans un premier temps. S'il s'avère que l'isolement acoustique ne répond pas aux exigences réglementaires, vous pourrez alors obtenir réparation en portant plainte contre le promoteur pour non respect de la réglementation acoustique.

      Cordialement.
    • Acou1

      Il y a 3 ans

      Si le logement respecte le référenciel BBC, il doit alors avoir un objectif acoustique particulier. Il faudrait se renseigner sur quel est le niveau de performance de la cible acoustique (performant, très performant, etc...).

      Dans le cas où il s'agît du niveau le moins performant, il n'est pas supérieur à la réglementation, soit 30dB(A) d'isolement si la rue n'est pas classée comme voie bruyante par la préfecture... Ce qui est effectivement très peu et inconfortable en ville, mais demeure tout à fait réglementaire. Un tel isolement ne réclame pas de vitrage acoustique... Et soit dit en passant, les vitrages dits "acoustique" ne le sont dans les fait pas beaucoup plus que les autres, voire pas du tout en deçà de 18°C de température de surface. Ce qui importe avant tout, c'est la composition du double vitrage (verres épais>4mm et/ou feuilletés, éviter d'avoir deux verres identiques. Un vitrage 4/16/4 n'aura par exemple qu'un indice d'isolement de 28dB(A) et sera complètement transparent à certaines fréquences du fait de la symétrie de ses verres).
    • lolo

      Il y a 3 ans

      Bonjour,
      Il est normalement stipulé dans les pièces notarial les produits utilisés(faire la demande et vérifier sur les produits que cela est bien conforme).
      Si cela n'est pas le cas , donner le dossier à un avocat ...
      Les frais pour un acousticien seront à votre charge mais remboursés si l'ensemble du dossier est béton!
      Autre points, vérifiez que tous les joints isophonique soient bien en place et couvrent toutes les surfaces en contact entre les deux éléments (châssis/ouvrant).
      Bon courage!
      Cordialement
      Laurent
  • darkie

    Il y a 3 ans

    J'habite une residence construite en 2013, norme BBC, c'est moi le premier locataire, j'ai demenage a plusieurs reprises pour fuir les bruits de mes voisins (bruits de pas, cris d'enfants, portes qui claquent, piano etc etc) et dans la nouvelle residence, surprise : c'est exactement la MEME CHOSE, autant vous dire que le neuf ne garanti en aucun cas le fait d'etre expose a ses bruits, je pense que c'est meme encore pire en fait...

    Les bruits exterieurs sont bien filtres grace aux bonnes fenetres, l'isolation thermique est excellente mais niveau phonique c'est une catastrophe ! sans compter les fous de la perceuse et marteau qui resonnent dans toute la structure de l'immeuble

    Resultat des comptes, c'est la derniere fois que j'habiterai dans un immeuble ou maison avec des murs communs a des voisins, je prefere reduire ma surface d'habitation de moitie et trouver une petite maison individuelle plutot qu'un grand appartement ou je subit en permanence les humeurs et la vie de mes voisins

    Il est vraiment incroyable que l'isolation phonique est vraiment considere comme la derniere roue du carrosse, les gens n'imaginent pas les degats que ce genre de bruits occasione, stress, changement d'humeur, desociabilisation, etc c'est un enfer !

    Bon courage a tous ceux qui subissent ca comme moi !
    • Pampa

      Il y a 2 ans

      Bonjour,

      Nous sommes aussi dans le même cas que vous. Premier locataire dans un immeuble neuf aux normes BBC, nous deviendrons aussi peut-être les premier sortants. Effarés par la qualité d'isolation phonique de notre appartement... Les seules personnes vraiment bien doivent se situer au dernier étage. Ils n'ont pas à supporter les bruits de pas, chaises traînées et tous les passages d'eaux usées de toute la colonne d'appartement qui résonnent bien dans toute la structure de l'appartement. On est pourtant pas forcement exigeant mais pour un immeuble neuf, c'est vraiment de l'abus...

      En tout cas si on achète un jour, ce ne sera jamais sur plan. Bon courage aussi à tous ceux qui vivent la même chose, et encore plus à ceux qui sont proprio..
    • Aline

      Il y a 3 ans

      Moi je viens d'emménager dans un appartement HLM BBC à ce niveau c'est bon mais, le bruit c'est tout simplement une horreur impossible de vivre et de dormir en paix.
      As t-on un recours dans ces cas la.
    • Aziz

      Il y a 3 ans

      Bonjour Aline,

      Je suis dans le même cas que vous, j'habite un appartement en Hlm dont l'immeuble construit en 1950 est d'une qualité d'insonorisation affligeante. J'entends même ma voisine africaine souffler. Elle parle fort. J'entends des bruits d'explosion, le mot n'est pas inconvenant, en pleine nuit. Et c'est sans compter le bruit de l'ascenseur et le fait que je sois au dernier étage (le bruit monte).

      Avez-vous des informations quant à votre question?
      Puisse quelqu'un avoir l'amabilité de me répondre? Merci d'avance
      Quel recours avons-nous en tant que locataire, pouvons-nous exiger de notre bailleur des travaux d'insonorisation, ne serait-ce que dans la chambre à coucher...pour au moins "se reposer" de toutes les explosions nucléaires stressantes de la journée?
      Je n'en peux plus.

      A ce degrés de stress, je ne vivrai pas plus de 10 ans.
      Imaginez un peu, le simple fait de poser une casserole sur la gazinière implique un bruit de détonation affreux, et les bruits sont grandis en remontant chez moi.

      Pendant la rédaction de ce courriel, j'ai sursauté 2 fois car ça a martelé juste en bas de ma chambre...Par le sang du Christ, quelle misère de vie!!

      Merci à vous

      Bien cordialement,
  • loki

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    Cela fait 1 mois que nous sommes dans notre maison neuve RT 2012 (permis en sept 2013). La maison est à 15m d'une route qui est dans la ville (50 km/h) mais le bruit des voitures est insupportable. Nous avons l'impression de vivre avec les voitures. Nous sommes étonnés d'un tel bruit car nous avons du double vitrage et surtout la construction est neuve.
    Nous sommes passés par un maitre d’œuvre.

    Que pouvons nous faire ?

    Merci
    • Sevmaelis

      Il y a 3 ans

      Bonjour.
      Je suis dans le même situation que vous

      Quelles démarches avez vous pu entreprendre ?
  • claude

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Je viens de faire construire une maison individuelle de 100 metre carre avec 3 chambres aux normes RT2012. Depuis que nous avons emmenage il n'y a aucune isolation phonique entre les pieces, c'est incroyable on entends tout. Non seulement d'une piece a l'autre mais des pieces opposees egalement. Si quelqu'un est aux toilettes ou a la salle de bain il n'y a aucune intimite on entend tout dans les moindres details. De meme si quelqu'un se leve plus tot que les autres, juste en prenant le petit dejeuner et en faisant attention de ne pas faire de bruit cela reveille toute la maison. C'est comme si il n'y avait pas de cloison. La maison est faire en brique meme les cloisons. Nous avons
    averti le constructeur qui va mettre des joints aux portes. Je doute que cela suffise. Qu'en pensez vous? merci d'avance
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Claude,

      En maison individuelle, la réglementation acoustique oblige à isoler les parois vis à vis des bruits extérieurs (murs périphériques, rampants de toiture mais aussi portes et fenêtres) mais il n'existe aucune obligation vis à vis des bruits à l'intérieur d'un même logement.

      Les cloisons en briques plâtrières creuses ne sont pas réputées pour être acoustiques. En 100 mm, elles présentent un isolement de l'ordre de 30 à 32 dB (suivant le type de bruit), soit l'équivalent sur l'échelle des bruits du bruissement du vent dans les feuilles d'un arbre... Votre inconfort n'est donc pas surprenant.

      Par ailleurs, un joint sur les portes permettra de réduire légèrement les bruits passant par les portes (par où l'air passe, le bruit passe aussi) mais il faudra de toute façon laisser un espace de ventilation en pied de porte, nécessaire au fonctionnement de la ventilation dans la maison (balayage de l'air). Il ne faut donc pas s'attendre à un réel gain d'isolement entre les pièces.

      Pour le confort acoustique entre les pièces d'un même logement, il vaut mieux lorsque l'on fait construire organiser l'espace en séparant les pièces de vie des pièces de nuit par des cloisons séparatives acoustiques. Elles peuvent être réalisées à l'aide de plaques de plâtre posées sur ossature métallique avec la cavité ainsi formée remplie d'un isolant fibreux (Panolène acoustique par exemple). L'épaisseur de la cloison dépend alors de l'isolement souhaité entre les pièces. Vous pouvez trouver des exemples de réalisation de ce type de cloisons avec les affaiblissements acoustiques procurés dans ce document : http://www.isover.fr/var/isover/s...olation_phonique_cloisons_Isover.pdf

      Puisque vous n'allez pas faire déposer les cloisons pour tout refaire, vous pourriez améliorer votre confort en doublant vos cloisons (d'un seul côté) à l'aide d'un système acoustique spécifique pour la rénovation des cloisons existantes tel les systèmes Rénomince ou Optima Sonic par exemple. Ils permettent dans un encombrement maximal de 5 cm de gagner en confort sans trop rogner sur l'espace habitable. Le remplacement des portes pour des portes à âme pleine pourra alors être également envisagé pour gagner un peu plus en tranquillité.

      Cordialement.

      Cordialement.

  • tonny love

    Il y a 3 ans

    quel matériel peut on utiliser pour un studio télévisé
  • sandra_2014

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Je viens d'acheter un appartement neuf au 1er etage, 3P, situe sous local commercial + rampe de parking
    Je constate la nuit et journee (mais c'est plus genant la nuit) un bruit type vibration puis bruit moteur (type tambour machine a laver). Cela dure env 5 min puis arret et reprise 10 min plus tard. Je suis allée voir le local commercial: rien a priori, il s'agit d'un showroom. Ce bruit ne coincide pas non plus avec ouverture/fermeture Parking. Le promoteur ne repond pas a mes messages. De quoi peut il s'agir? Que faire? Je dors tres mal la nuit. Merci!
    • AHMAD

      Il y a 3 ans

      Bonjour

      Cela pourra être, ou des pompes de relevage qui servent à Ré-utiliser les eaux de pluies, ou bien les extracteurs des parkings, si j'ai bien compris il y a des sous sols

      C'est vrai que cela peut être gênant !!!
  • Julien

    Il y a 3 ans

    Bonjour, mon amie vient d'acheter un appartement au rez-de-chaussée dans une résidence d'un étage datant de 2007.
    En effectuant des travaux sur un mur mitoyen j'ai pu constater que ce mur est composé de 3 plaques de BA13 de mon côté, de la laine de verre et des rails en aluminium, certainement de 3 autres plaques de BA13 chez le voisin.
    Est ce normal que le mur mitoyen soit juste une cloison?

    Merci de m'informer de cette norme, salutations.
    • jean charles

      Il y a 3 mois

      Bonjour,

      Une retoucherie est mitoyenne à mon salon et j'entends bien sûr le bruit des machines à coudre. Je voudrais savoir jusqu'à quelle heure la boutique peut faire du bruit?

      Et que me conseillez vous de faire si elle refuse d'arrêter le bruit à l'heure légale?

      Merci de votre coopération, Jean Charles
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Julien,

      Il existe la possibilité de créer des cloisons séparatives de logements à l'aide de solutions dites "sèches" réalisées à l'aide de rails+montants et laine minérale. Ce sont des solutions telles les cloisons SAA ou SAD, constituées d'une double rangée d'ossature avec double ou triple parement en plaques de plâtre de part et d'autre de la cloison selon le degré d'affaiblissement recherché.

      Ce type de montage est possible à utiliser en séparation de logement dès lors que l'affaiblissement mis en oeuvre répond aux exigences réglementaires d'isolement acoustique entre 2 appartements mitoyens (mesure sur site DnTA supérieure à 53 dB). Vous pouvez trouver des explications sur ces cloisons en pages 80 et 81 du Guide de l'isolation acoustique ci-après en lien (à recopier sur votre navigateur) : http://www.isover.fr/var/isover/s.../Isolation_phonique_guide_Isover.pdf

      Pour être efficaces, ces cloisons doivent être réalisées à partir des murs périphériques nus, ce qui permet de limiter les transmissions latérales par les parois perpendiculaires situées de part et d'autre de la cloison de séparation.

      Cordialement.
  • El Mosquito

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    je suis déçu des qualités phonique de ma véranda, je pense qu'elle laisse trop passer les bruits par les ossatures.
    existe il des normes de construction pour ce type de produit
  • Niko62

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    Je viens d'acheter en Avril une maison semi-mitoyenne neuve au norme RT2012 et PMR. Durant les 6 premiers mois, la maison voisine n'était pas habitée seulement depuis 1 mois, elle est louée par le promoteur/constructeur qui nous a vendu la maison.
    Depuis ce jour, nous entendons les bruits de chaises, les talons de la voisine qui resonnent sur le carrelage. De plus, nous entendons quand elle monte à son escalier....
    Étant une maison contruite cette année 2014, nous devrions pas entendre ce genre de bruit. Je pense que la dalle de la maison est commune avec la maison mitoyenne vosine. Par contre, nous entendons aucunes voix ou autre aspirateur...

    Que puis je faire, ai je un recours sachant que la maison est neuve (Avril 2014)?

    Merci par avance de vos réponses et conseils.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Niko62,

      Pour toute construction de bâtiment dont le permis de construire a été déposé à compter du 1er janvier 2013, le promoteur/constructeur doit remettre à l'acquéreur une attestation de respect de la réglementation acoustique.
      S'il s'agit d'une opération d'au moins 10 logements, le constructeur/promoteur doit justifier du respect de la réglementation acoustique (NRA) en s'appuyant sur des mesures acoustiques réalisées à l'achèvement des travaux (cf. arrêté du 27 novembre 2012 : http://www.legifrance.gouv.fr/aff...EXT000026786291&categorieLien=id - lien à recopier dans votre navigateur).

      De votre côté, s'il s'agit bien d'une maison BBC RT2012 dont le PC a été déposé après le 31/12/2013 (date du PC à vérifier), vous disposez d'un an à compter de la réception du logement pour signaler tout défaut acoustique (par lettre recommandée avec AR) au promoteur/constructeur. Vous avez en effet une année de garantie d'isolation acoustique de parfait achèvement à compter de la remise des clés pour signaler à votre promoteur/constructeur tout défaut d'isolation acoustique constaté.

      Sachez toutefois qu'il se peut que vos maisons accolées aient été construites dans le respect de la réglementation acoustique car les niveaux d'exigence acoustique sont faibles et malheureusement non synonymes de confort. Votre maison peut donc avoir été construite dans le respect des règles de construction actuelles. Seule une mesure acoustique réalisée in situ pourrait confirmer ou infirmer ce respect. Cela nécessite de faire appel à un bureau d'étude acoustique (BEA) indépendant. Le résultat de la mesure justifiera alors ou non une demande de "réparation" auprès de votre constructeur/promoteur.

      Cordialement.

    • Niko62

      Il y a 3 ans

      Bonjour,

      Tout d'abord merci pour ces réponses qui vont m'aider dans mes démarches.

      Pour répondre a la date du PC, il a été déposé au mois d'avril 2012 (écris sur l'affiche de construction), est ce gênant pour signaler tout défaut acoustique au promoteur/constructeur?

      Merci d'avance de votre retour.

      Cordialement.
  • chris

    Il y a 3 ans

    Bonjour.
    J'ai acheté en avril une maison BBC 2005 .
    L'accès au toit se fait via un skydome, du même type que ceux posés dans les communs des immeubles. Et lorsqu'il pleut, le skydome se situant à l'étage des chambres, il est tout bonnement impossible de dormir. Le promoteur me répond qu'il n'est pas tenu à une quelconque performance en terme de confort acoustique. Qu'en est-il ? où puis-je trouver des éléments solides pour fonder ma réclamation ?
    En vous remerciant par avance.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Chris,

      Avant toute chose et si vous ne l'avez déjà fait, signalez à votre promoteur le problème que vous rencontrer par une lettre recommandée avec accusé de réception afin qu'il prenne acte de votre réclamation.

      En habitation individuelle, l'enveloppe du bâtiment dans son ensemble (toiture, façades, vitrages, etc.) doit répondre aux exigences de la réglementation acoustique (NRA) et procurer un affaiblissement acoustique minimal de 30 dB en ce qui concerne les bruits extérieurs. Votre promoteur se doit de respecter les exigences minimales de la réglementation acoustique en vigueur : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Acoustique,13397.html
      (attention : l'attestation de respect de la réglementation acoustique à fournir à la livraison du bien neuf ne concerne que les bâtiments dont le permis de construire a été accepté à compter du 1er janvier 2013).

      Lorsque l'on regarde le site http://www.skydome.eu, le produit dont vous parlez semble avoir été développé à l'origine pour répondre aux besoins d'éclairement zénithal, d'aération et de désenfumage des bâtiments tertiaires, industriels et commerciaux. Comme vous disposez également d'un formulaire de contact sur ce site (http://www.skydome.eu/contact.php ), je pense que le mieux serait de vous adresser directement au fabricant afin qu'il vous
      - indique les caractéristiques techniques du produit qui a été posé chez vous et notamment la capacité d'isolement acoustique que peut procurer un tel produit.
      - confirme un usage possible en habitation individuelle suivant les caractéristiques acoustiques du produit.

      Lorsque vous aurez ces éléments, vous pourrez alors les comparer aux exigences de la réglementation acoustique et voir alors si vous avez lieu de demander à votre promoteur d'apporter une solution à votre problème.

      Sachez toutefois qu'un isolement de 30dB est un niveau d'exigence faible et que généralement les études réalisées sur la qualité de sommeil s'accordent plutôt à préconiser un affaiblissement acoustique de 50dB au moins pour préserver le sommeil. Des vitrages de fenêtres de toit présentant un affaiblissement des bruits de pluie ont également été développés pour répondre aux besoins de confort acoustique de l'habitat.

      Cordialement.
  • christelle

    Il y a 3 ans

    Bonjour , cela fait 14 ans que je vis en hlm et il n'y a aucune insonorisation phonique j'en ai parlé au hlm qui m'on répondu que c'etait un problème de voisinage je leurs ai fait parvenir des lettres de témoignages rien n'a bouger la depuis 1 mois et demi il y à des nouveau locataires avec 3 enfants qui cri qui coure dans l'appartement et quand je leurs en ai parler aux nouveaux locataires ils m'on répondu que si je n'etait pas contente fallait que je déménage qu ils ne changerais rien je dors très mal car je ne sais pas a quel sauce je vais être réveillé le wk ils ne travaille pas donc je ne sais pas vraiment ou m'adressé merci de me répondre sur mon adresse mail christelle.annie@wanadoo.fr merci d'avance
  • Problème de carrelage

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Je suis co-propriétaire dans un immeuble. Une entreprise de gestion a effectué des travaux dans l'appartement au dessus du miens. Ils ont carrelé tout l'appartement et depuis je vis un véritable enfer. Malgré mes démarches auprès du locataire (co-location) en lui proposant de mettre des tapis, ce qu'il refuse, le Syndic qui n'est autre que le fils du gérant de la dite société de gestion, me dit qu'il ne peut rien faire.
    Auprès de qui puis-je faire contacter les choses, vérifier si le carrelage a bien été posé dans les règle de l'art? Je précise que le règlement de co-propriété prévoit l'impossibilité de changer la nature de revêtement au sol.
    J'en ai tellement assez que je veux vendre, en même temps qui achèterait un bien comme celui-ci désormais.
    Merci pour vos conseils.
  • Céline

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Tout cela rejoint ce que je vis actuellement...j'ai acheté un appartement en Vefa il y a 2 ans. Je suis au 1er étage dans une résidence de 2 étages. L'appartement du dessus est loué. Lors de mon emménagement, il n'y avait personne pendant environ 6 mois. 1er locataire arrive (très rarement présent) et me rends compte du manque d'isolation...envoi de mails au promoteur qui me certifie être aux normes...2nd locataires depuis 15 jours et là c insupportable (déplacements, impacts, chaises, toilettes...)... je le vis très mal. Ai je des recours malgré avoir passé l'année de garantie phonique?
    Merci pour votre réponse.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Céline,

      L'année de garantie acoustique étant écoulée, je doute que vous puissiez faire valoir aujourd'hui la nuisance pour manque d'isolation. La garantie d'isolation acoustique s'inscrit dans le cadre de la garantie de parfait achèvement et vous disposez donc d'une année à compter de la prise de possession de votre logement pour signaler les défauts à votre vendeur.

      La seule solution serait de prouver que ce défaut d'acoustique est un dommage qui rend votre habitation impropre à sa destination. La tendance de la jurisprudence est de considérer qu'un défaut d'acoustique rendant l'immeuble impropre à sa destination peut rentrer dans le cadre de la garantie décennale.
      Mais cela veut dire : intenter une action en justice contre le promoteur, prendre un avocat et supporter les frais, au moins jusqu'à la décision du Tribunal.

      Sinon, existe-t-il une association de copropriétaires ? Savez-vous si vous êtes plusieurs dans l'immeuble à souffrir de ce type de nuisance ? Vous n'êtes peut-être pas la seule dans ce cas.

      Peut-être pouvez-vous dans un premier temps prendre conseil auprès des services de l'ADIL la plus proche de chez vous ? http://www.anil.org/votre-adil/ (lien à recopier dans votre navigateur)

      Bon courage.
    • LoRan

      Il y a 3 ans

      bonjour, je souhaiterais savoir s'il y a une règlementation précise en matière d'acoustique pour un appartement scindée en deux par une fine cloison (faux mur) qui fait qu'on entend le moindre petit bruit? ..aucune intimité assurée, est-ce légal ? vous remerciant.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour LoRan,

      La réglementation acoustique en vigueur s'applique à tout bâtiment dont le permis de construire a été déposé à compter du 1er janvier 1996 et elle prévoit un isolement acoustique aux bruits aériens de 53 dB pour la paroi verticale séparant deux logements.

      Pour la séparation de logements, il existe la possibilité de mise en oeuvre de solution à base de cloison sèche telle la cloison séparative SAD "séparative d'appartement à ossature double". Sa mise en oeuvre doit s'effectuer depuis les murs porteurs afin de réduire au maximum les transmissions sonores d'un logement l'autre (et non pas depuis les parois isolées car cela peut générer un pont phonique latéral dégradant fortement la performance de cette cloison). De même, la pose d'une bande résiliente sous l'ossature métallique de cette cloison est nécessaire pour optimiser le résultat d'isolement.
      A noter : l'absence d'un joint acrylique en pied de plaque avant la pose des plinthes peut également générer un perte de performance de la cloison de l'ordre de 7 à 8 dB (ce qui est très important sachant que 3 dB suffisent à réduire la source sonore de moitié).

      Votre bailleur vous doit la "jouissance paisible du logement" que vous lui louez (s'il s'agit d'un loyer libre et non d'un meublé). Signalez lui le problème par courrier recommandé avec accusé de réception. En tant que propriétaire, il peut bénéficier d'aides à la rénovation de son logement.

      Dans des cas d'insuffisance notoire de l'isolation acoustique, une procédure judiciaire peut prouver que le logement est impropre à sa destination et obliger le propriétaire à effectuer des travaux mais mieux vaut essayer de trouver une solution amiable avec votre propriétaire.

      Cordialement.

  • patrice

    Il y a 3 ans

    Bonjour,
    Je crée une petite salle de spectacles. On m'a parlé du béton cellulaire pour isoler phoniquement. Qu'en pensez-vous ? sinon quel matériaux serait le mieux adapté ?
    Merci beaucoup pour votre réponse,
    patrice
  • Lohezic florence.

    Il y a 3 ans

    Je vis en hlm. Suite a des travaux ils ont installesla vmc pres du mur de mon salon chambre.Le jour le bruit du moteur vmc est supportable mais la nuit leronronnement. du moteur emet des vibrations plus fortes qui m'empeche de dormir.Je precise que la soufflerie du moteur est dirigee en direction du mur de la piece ou je dors et est constitue d'ardoises fines juxtaposees. Ai je le droit d'obtenir l'isolation accoustique par les Hlm?Depuis 6 mois je dors tres mal avec des bouchons en mousse dans les oreilles.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Florence,

      Thalie a raison : il faut commencer par signaler la nuisance sonore à votre organisme de gestion HLM par LR avec AR - lettre recommandée avec Accusé de Réception.
      Vous pouvez aussi vous regrouper avec vos voisins, si vous êtes plusieurs locataires à subir cette situation pour faire ce signalement à l'organisme d'HLM et demander qu'ils solutionnent le problème (changement d'orientation du bloc, mur anti-bruit, isolation phonique des logements...).

      Cordialement.
    • thalie

      Il y a 3 ans

      il faudrait que vous voyer vos voisin pour savoir si les troubles du moteur vmc
      il faut que vous fassiez une lettre recommande avec accuse da reception en
      faisant une petition avec tous les locataire de l'immeuble.
      vous pouvez voir votre medecin pour qu'il vous fasse un papier de vos trouble du sommiel.
      je vous souhaite une bonne reception
  • maisonRT2012

    Il y a 3 ans

    Nous sommes en plein construction de notre maison à toit plat donc sans comble perdus
    Nous avons une des salle de bain entre les deux chambres des enfrants
    Et un groupe vmc positionné en partie haute des wc et aussi partagent le mur de une des chambres d'enfants

    Question
    Est ce que le constructeur est obligé de mettre une cloison phonitique à la place d'un simple placo style ?
    Y a t'il une réglementation dans ce sens
  • Jeroen

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Est-ce que quelqu'un peut me donner des renseignements précis sur mon cas de figure. J'ai acheté un appartement en VEFA au mois de juillet 2013. Il s'agit d'un appartement dans un vieil immeuble en rénovation totale. L'immeuble est aux normes BBC. Selon moi, comme nous sommes face à une rénovation totale, vendue en VEFA, la NRA trouve application.

    Mon appartement est extrêmement mal insonorisé et tous les bruits de l'appartement au dessus sont audibles (impact, voix, friction).

    Merci d'avance.
    • Matt

      Il y a 3 ans

      BonjourJeroen,

      Je me permets de squatter votre post car je cherche également des renseignements pour le même souci, ou presque. Appartement acheté en VEFA dans un immeuble neuf, répondant aux normes BBC, et j'entends énormément ma voisine qui ne semble pourtant pas hurler. Je me demande s'il y a des possibilités de faire évaluer le bruit, comment sont validés les normes et surtout si ce type "nuisance" est prise en compte dans l'établissement de la norme se référant au bruit.

      Merci à ceux qui pourront nous aiguiller happy
  • Adrienp

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Je souhaitais savoir s'il existe une norme précise sur le niveau sonore maximum autorisé ressenti à l'intérieur d'un appartement ?
    Et comment contraindre un promoteur à réaliser des travaux supplémentaires d'isolation phonique le cas échéant ?

    Un peu de contexte : j'ai acquis un logement en VEFA en 11/2012 et ai récupéré les clés en 11/2013 (normes BBC, RT et tutti quanti) ; cependant j'entends la machinerie de l'ascenseur (moteur positionné sur la cabine et non pas dans un local technique) de manière particulièrement forte et surtout (pas de chance) dans la chambre à coucher. J'entends également fortement des bruits de sifflements et de tuyauteries qui viennent des gaines techniques et des VMC.
    Pour information, je suis au 7ème et dernier étage.
    J'ai déjà écrit un recommandé au promoteur entre autres sur ce problème d'ascenseur ; il m'a bien répondu mais pas sur ce point.

    Merci d'avance pour vos réponses et vos conseils.
    (je reste à disposition pour toutes précisions utiles)

    Cordialement,
    Adrien
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Adrien,

      Votre logement doit effectivement répondre à la réglementation acoustique actuelle en vigueur (NRA) qui exige une limitation des bruits reçus dans les logements provenant d'équipements extérieurs (équipements collectifs tels qu'un ascenseur ou une chaufferie par exemple) = bruit reçu inférieur à 30dB (A). L'exigence est la même pour une ventilation mécanique collective.

      Pour vérifier la conformité ou non à la réglementation acoustique, il faudrait une mesure réalisée par un bureau d'étude acoustique. Toutefois cette étude ne peut être qu'à votre charge dans un premier temps. S'il s'avère que l'isolement n'est pas conforme aux exigences de la NRA, alors vous pourrez exiger de votre promoteur qu'il respecte ses obligations et qu'il intervienne dans votre logement.

      Maintenant, l'isolement de la paroi peut-être correct mais il arrive parfois que l'ascenseur soit mal réglé sad et provoque un bruit anormal en fonctionnement. Vous pourriez peut-être déjà commencer par demander une vérification du réglage de l'ascenseur.

      Cordialement.
    • Adrienp

      Il y a 4 ans

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre réponse et vos conseils que je vais mettre en pratique sans tarder happy

      A bientôt,
      Adrien
  • Kroche

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Comment faire appliquer un résultat d'une étude acoustique (isolation phonique et installation de limiteurs) à un bar musical qui génère des nuisances et qui refuse de le faire ?
    Cdlt
    SK
  • Lolo

    Il y a 4 ans

    Bonjour à tous,

    Une petite question... Un mur en placo ou quelque chose du genre, un truc qui sonne creux quoi et qui sépare deux appartements, ça vous parait normal pour un immeuble BBC de 2011 ?
    En tendant l'oreille, sans vraiment comprendre ce qu'ils disent, on les entend parler et bien entendu on perçoit également tous les bruits qui vont avec, chaises, bing, bang.
    Mes voisins ne sont pas des gens dits "bruyants" mais avec une telle isolation phonique entre nous, c'est normal que nous les entendions. En plus des nuisances sonores occasionnées, c'est aussi très gênant de savoir qu'un mur aussi fin nous sépare et ça gâche la vie à tout le monde. Que faut-il faire ? A savoir, que nous ne sommes que locataires, nos voisins aussi.
    Merci de vos réponses et bonne journée
    • sylvain

      Il y a 4 ans

      bonjour Lolo,

      j'ai le même problème dans ma maison , un placo + laine à été installé entre nos 2 habitations...c'est vraiment bruyant et gênant au quotidien...avez vous pu trouver des réponses à vos questions car je cherche également et serais preneur de toute information...

      Merci !
  • SEB

    Il y a 4 ans

    Bonjour, nous avons acheté un appartement neuf au 3ème étage sur 6 dans un immeuble BBC prise des clés le 11 mars 2013 et nous rencontrons des problèmes d'isolation phonique (bruit de pas, machine à laver etc.) mais ce n'est pas tout nous entendons le voisin prendre sa douche (dès qu'il ouvre le robinet de la douche on entend l'eau coulé (bruit d'arrivée d'eau). Nous avons indiqué ce problème dans la garantie de parfait achèvement et une cloison de 7cm a été posé isolant type laine de roche mais rien n'a changé voir le problème s'est même étendu. Nous recherchons des conseils problème de conception? quel recours avons nous? Quel isolation pourrait on envisager?
    Merci
    • laurent 77

      Il y a 4 ans

      bonjour Monsieur ...
      Malheureusement les nouvelles constructions souffrent je pense de defauts de construction et ce , avec la contribution des architectes et promoteur immobilier qui vendent des produits neufs sur plan une fortune et ne pensent qu' a leur profit sans tenir compte de la qualite de vie des gens ...On paye un maximum pour un minimum de qualite .. me concernant j'ai fait intervenir un service s'appellant la DDEA qui ont fait des mesures acoustiques chez moi par rapport a mon voisin que j'entendais faire la vaisselle depuis ma chambre ,ouvrir et fermer le robinet de son evier ..grincer sa chaise etc ...ils sont venus en presence du promoteur et de l'architecte qui en a pris pour son grade de ma part , je l'ai traite d'escroc et d'enfoire on a failli en venir au main ...Malheureusement cette operation s'est revele vaine malgre la certiturde de ma part que les normes ne sont pas respectes ...Les resultats ont ete envoye au promoteur qui devait me les envoyer , c'est la procedure , evidemment comme par hasard les resultats ont repondu aux normes acoustiques en vigueur ,mais rien ne me dis que les resultats n'ont pas ete falsifier de la part du promoteur meme les agents de la DDEA m'ont dit que les bruits entendu n'etaient pas normaux Pour un immeuble recent ..mais il leur est impossible de me donner directement les resultats, seul le promoteur y est autorisé.. il faut demander a votre mairie quel service s'occupe des problemes acoustiques dans la batiment ...Cordialement
    • Fatiha

      Il y a 3 ans

      Bonjour Laurent,

      J'ai recu egalement un rapport d'expertise dit conforme alors que je vis un vrai cauchemar dans mon logement achete neuf!!! As tu tente une nouvelle procedure?
  • 2014

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Est-il il normal de subir des résonances sonores, telles que des bruits "soldiens" : bruits de chocs, d'impacts, de pas...venant de toitures-terrasses (composées de dalles posées sur des plots), et d'un habitat en RDC dont le plancher est du carrelage, alors que je suis situé au 2 ème étage d'un bâtiment collectif ?
    Une résidence neuve livrée en 2012, appartement acquis en VEFA.
    La résonance se fait entendre par mon plafond. Je pense que le bruit chemine via le mur porteur de la façade car je suis dans l'angle du bâtiment. Mon mur porteur c'est la façade.

    Merci de m'apporter une réponse, car je vois que beaucoup ont posté mais n'ont toujours pas eu de réponse.

    Cordialement
    • consolambda

      Il y a 4 ans

      Bonjour,

      J'ai bien peur que cela soit généralisé car dans nos appartements dits BBC livrés en novembre 2013, nous entendons le bruit (solidien) et ressentons les vibrations du métro qui passe à 50 mètres, les bruits de voisinage (TV, pas, machine à laver, etc ...).

      Comme vous, tous les bruits se transmettent par les murs porteurs en béton et les bruits du métro arrivent par les murs et la dalle des parkings en sous-sol.

      Et tous ces bruits sont bien "enfermés" dans la coque d'isolation qui est à l'extérieur, je crois bien que nous essuyons les plâtres. Les normes changeront mais pour nous c'est trop tard.

      C'est une catastrophe pour nous tous.

      Solidairement vôtre
  • jaj

    Il y a 4 ans

    Bonjour
    Pourquoi acotherm fournit-il un label AC1 donc 28 db alors que le minimum obligatoire depuis 1999 est 30 db ?
  • Frisette

    Il y a 4 ans

    Mon appartement a été livre en juin 2013 avec du BBC et j'entends sans arrêt des vibrations par mon plancher (je suis au Rdch) des Vmc ,les bruits de pas et de machine à laver
    Que faire ?
  • Amélie

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Je suis locataire en HLM dans un bâtiment assez ancien, je voulait savoir si le propriétaire avait des normes phonique à respecter et lesquels ? car je rencontre un gros souci d'isolation phonique entre mon appartement et celui du dessus j'entend tout (tv, conversation, pleure, crie, les jeux des enfants, les pas ... ), j'en dort très peu ...

    Merci.
  • Lara2008

    Il y a 4 ans

    Bonjour, je vien d acheter un appartement et ma question est la suivante: est ce que je suis obligée d'installer un isolant sous mon carrelage alors que sous mon appartement se trouve un local.
    Merci
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Lara2008,

      Sachez qu'en rénovation dans un logement collectif, vous avez obligation lors de la pose d'un nouveau revêtement de sol de conserver les niveaux d'isolement préexistants.
      Il existe aussi des réglements de copropriété qui mentionnent les revêtements interdits en rénovation de logement collectif. Avant tous travaux, renseignez-vous au préalable auprès de votre syndic de copropriété.
      Par exemple, si ce carrelage vient remplacer un sol initial souple, il vous faut vous assurer que les bruits d'impact ne seront pas plus importants une fois le carrelage posé, sous peine de devoir tout casser pour remettre en l'état antérieur s'il y avait davantage de nuisances sonores suite à cette rénovation et que l'un de vos voisins venaient à se plaindre.

      Cordialement.
  • vic35

    Il y a 4 ans

    Bonsoir,
    J ai acheté un appartement au rez de chaussée en construit en 2009, dans un immeuble qui a soit disant obtenu la certification label confort acoustique contrôlé.
    Cependant, depuis 4 ans maintenant, je partage toute la vie de mes vvoisinsdu dessus (bruit d impact, de chocs, de pas, de voix...). Les voisins d a côté entendent les mêmes bruits que moi, pour autant les bruits ne viennent pas d au dessus de chez eux.
    Il semble evident qu il y a un problème au niveau de la construction.
    Lorsque que j ai envoyé un recommandé au constructeur pr signaler ce problème, ils ont mandaté une mesure auprès d un organisme avec qui ils travaillent, qui a rendu comme resultat que les normes etaient correctes, avec parfois incertitudes de mesures.
    Quels peuvent etre mes recours aujourd hui? A qui dois je m adresser? Et si je dois missionner quelqu un pour d autres mesures ou des demarches juridiques, quel en est le montant?
    Merci de votre reponse.
    • Lola

      Il y a 3 ans

      Bonjour ,
      Je vais peut être , si mon dossier est retenu , devenir locataire d'un petit 1 pièce dans une résidence livrée en 2011 avec les nouvelles normes . Je sais que l'on y entend les portes d'entrées d'en bas et côté salle de bain , le bruit de la chasse d'eau et les pas de l'enfant au dessus quand il court , retransmis comme bruits sourds .La personne qui y vit me certifie que C’est calme mais cela me fait peur car je vais devoir faire un effort financier et je veux quitter mon logement à cause des bruits des voisins et des bruits de dehors car ancien logement hlm . Es ce que C’est possible que j’entende la bas juste les bruits énoncés ici ou cela cache forcément des normes bbc non respectées ? Au fait , elle entend aussi le bruit de la tondeuse l'été les fenêtres fermées . Merci de me rassurer si vous le pouvez .
  • Jean Paul

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Je remonte ces discussions assez intéressantes sur les nuisances sonores entre les etages d'immeubles même récents.
    Avez vous trouve une solution a vos problèmes?
    Comment éviter ce type de désagréments avant d'acquérir un appartement en VEFA?

    merci et courage a tous et a toutes
  • Leila

    Il y a 5 ans

    Bonjour

    Je viens d'acheter un appartement en VEFA. J'entends fortement mes voisins du haut (lorsqu'ils vont uriner notamment, la chasse d'eau, les impacts, les pas et parfois les voix). De plus, et c'est ce qui m'étonne le plus, c'est que j'entends mon voisin de coté mais en dessous de mon appartement. Je n'entend pas celui d'en bas et encore moins mon voisin direct. Est ce normal ?
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Leila,

      Cela pourrait peut-être venir d'un défaut de conception (notamment au niveau des traversées de plancher) mais il n'y a qu'un diagnostic acoustique qui puisse mesurer réellement le niveau de nuisance subi. Pour cela, il faudrait effectivement faire appel à un bureau d'étude acoustique.

      Néanmoins, n'engagez pas directement cette démarche.Toute construction devant à minima respecter les exigences de la réglementation acoustique, dans un 1er temps, avertissez votre constructeur des nuisances constatées par lettre recommandée avec accusé de réception (si toutefois vous ne l'avez pas déjà fait). Il se doit de vous répondre sur ce point.

      Dans le cas d'une copropriété, vous pouvez aussi saisir le syndic, car si votre logement est mal isolé, ceux de vos voisins le sont sans doute également. Regroupez-vous alors pour une démarche commune auprès du constructeur. S'il ne réagit pas, vous pourrez toujours décider en assemblée générale de copropriété des actions à mener (dont la réalisation par exemple de mesures acoustiques qui témoigneront le cas échéant du non-respect de la réglementation).

      Cordialement.

    • victimedubruit

      Il y a 4 ans

      Bonjour, je réagis face à votre commentaire. En tant qu'acquéreur d'un logement neuf en VEFA, il y automatiquement des garanties à actionner avant de solliciter un diagnostic via un expert acousticien, sachant que cet expertise a un sacré coût, je fais allusion à la mesure des décibels via un sonomètre, sachant que cette réglementation des normes est difficile à contourner car il faut obtenir des nuisances sonores au-dessus de 58 décibels, autant dire il faut avoir un Boeing survolé notre tête pour obtenir gain de cause.

      Bref, je conseillerai d'envoyer un recommandé avec AR au Promoteur dans le cadre de la garantie de parfait achèvement qui lui incombe sa responsabilité (délai d'1 an à respecter à compter de la date de livraison du bien). Par conte si vous voulez lui intenter un procès dans cette garantie, il faut surtout l'assigner durant cette année (car votre recommandée n'aurait aucune portée si vous le faites après l'année écoulée)
      Si vous êtes en copropriété vous pouvez faire une déclaration auprès du Syndic pour qu'il active la garantie décennale (l'assurance du promoteur). D'ailleurs, les promoteurs ne répondent pas aux recommandés en temps voulu dans le seul but que cette assurance prenne le relais à sa place (il n'aurait que la franchise à payer) .
      L'assurance décennale missionnera un expert pour venir mesurer les décibels chez vous et le rapport jugera si vous êtes ou pas dans les normes.

      Bien évidemment, il faut que vous gardez en tête que c'est l'assurance du promoteur, et qu'elle est en général en faveur de son assuré et non du plaignant.
      Et que par conséquent, un expert indépendant, neutre s'avère partial.

      Je tiens à vous dire que beaucoup de propriétaires n'osent pas intenter de procès pour faire valoir leur droit car un procès est long et coûteux, et les promoteurs le savent.
      Vérifier votre "protection juridique" liée à votre assurance habitation, et les clauses du contrat, vous pouvez être remboursés des frais d'avocats et d'un expert selon la formule de votre assurance.

      Des nuisances sonores liées à un défaut de construction sont récurrentes mais sont très peu abordées. Beaucoup s'imaginent que leurs voisins sont bruyants ou manquent de civilité, or c'est de simples bruits domestiques qui se dupliquent en intensité car l'isolation phonique aurait été bâclée.

      Courage
    • Tds99

      Il y a 5 ans

      Bonjour Leïla,
      qui est votre constructeur?
      Il faudrait faire vérifier votre isolation acoustique par un bureau d'étude acoustique, sinon tenter une requête auprès du constructeur pour constater l'état de l'isolation phonique.
  • elisa

    Il y a 5 ans

    bonjour
    j'habite dans un logement label bbc construit en 2012 donc tres récent
    je suis au deuxieme étage et mes voisins du dessus c'est une horreur musique bruit de chaise porte chasse d'eau j'ai jamais vu ca....y a t'il des solutions et qui contacter pour faire vérifier la bonne isolation interieure.
    • sofi29

      Il y a 5 ans

      Bonjour Elisa,

      Seule une mesure acoustique réalisée sur site pourra indiquer si l'affaiblissement réglementaire est respectée pour cette construction récente. Vous pouvez donc faire vérifier la conformité ou non-conformité en faisant appel à un bureau d'étude acoustique puis selon le résultat faire dans un premier temps un courrier avec AR à votre constructeur.

      Cordialement.

  • bidouilleur

    Il y a 5 ans

    j'ai acheté un apt au 4eme et dernier étage pour étre tranquile en demandant au constructeur si le niveau d'isolation phonique serait bon , réponse quelle question de nos jours
    probléme j'entends tous les bruits de ménage machine a laver et les conversations de mes voisins du dessous
    que me conseillez vous comme démarche
    le lieu est a petit quevilly 76140
    • florent

      Il y a 5 ans

      bonjour,

      il faut vous rapprocher du constructeur (ou maitre d'ouvrage) pour obtenir une les résultats ou une vérification du respect des normes acoustiques.

      Sinon vous rapprocher d'un avocat pour définir les démarches possibles et envisager de faire constater par vous mêmes les performances acoustiques et vous appuyer sur un éventuel non respect devant un tribunal

      cdt

      Florent
    • jean

      Il y a 5 ans

      Bonjour,
      Je suis dans le même cas que "bidouilleur". J'achète un apt au 2 eme et dernier étage d'une résidence dite de "standing". Je pensais être à l'abri des nuisances sonores. Erreur! j'entends tous les bruits du dessous (gamin qui court, fauteuils et chaises déplacés, aspirateur, conversations, tous les bruits d'impact etc...).¨Le revêtement du séjour du dessous est en parquet flottant. Que faire?
      Cordialement
      jean
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Jean,

      Question complémentaire ? S'agit-il d'un immeuble neuf ou d'un logement rénové ? Pour information, lorsque vous rénovez les sols d'un logement ancien, vous avez obligation de ne pas détériorer la performance acoustique préexistante sous peine de devoir remettre les sols à l'état antérieur du point de vue acoustique si le nouveau revêtement ne respecte pas le niveau d'isolation préexistant. Par exemple, si ce plancher flottant vient remplacer un sol initial souple, il se peut que l'isolation acoustique générale ne soit pas prévue pour atténuer le bruit provoqué par l'usage de ce type de plancher.

      Les planchers flottants même s'ils sont pratiques d'un point de vue décoratif, sont néanmoins sonores et il est donc nécessaire de prévoir une sous couche acoustique avant la pose de ce type de plancher pour limiter la résonnance des bruits d'impact. Ils restent néanmoins sonores à l'usage.
      Autre point à vérifier : le plancher doit être désolidarisé des murs périphériques par une bande résiliente pour ne pas transmettre les bruits d'impact aux parois latérales.

      Par ailleurs, pour un résultat efficace en termes d'atténuation, il faudrait pouvoir isoler le bruit à la source, donc chez votre voisin... Vous pouvez par exemple compléter l'isolation du plancher par un faux plafond suspendu, isolé avec un isolant fibreux pour un effet masse-ressort-masse.

      Cordialement.

  • manitra

    Il y a 5 ans

    Bonjour,
    Bien évidement qu'il n'y a pas d'isolation phonique sur ce bâtiment, d’ailleurs la dalle est moins épaisse et la structure en béton de ce bâtiment n'est pas vraiment solide je pense. Le mieux pour vous c'est de revenir vers le propriétaire si vous ne l'êtes pas ou le constructeur si le bâtiment est à vous, le problème de votre appartement n'est pas seulement l'isolation phonique mais également la RDM (résistance des matériaux) en générale.
    Bon courage
    Cordialement
  • mathca

    Il y a 5 ans

    Bonjour, j'habite dans une maison individuelle BBC. Cette maison à un toit mono pente recouvert d'une membrane pvc sur panneaux tripli. lorsqu'il pleut, on entend parfaitement la pluie sur le toit et lorsqu'il pleut assez fort, c'est impossible de dormir. L'isolation au plafond est de l'isover 240 mm. Est'il normal d'entendre la pluie tomber?
    Merci de me répondre.
    Salutations.
    • sofi29

      Il y a 4 ans

      Bonjour Mathca,

      Les toitures étanchées par membrane posée directement sur panneaux bois sans interposition d'un isolant posé en ITE (isolation par l'extérieur) entre les panneaux bois et la membrane d'étanchéité sont effectivement bruyantes puisqu'il n'y a aucun amorti de l'impact sur la toiture.

      Vous n'indiquez pas la façon dont est posée l'isolation mais avec une isolation intérieure, votre toiture doit prévoir un espace de ventilation sur l'air extérieur (cf. DTU 43.4). Pour obtenir une atténuation suffisante pour ce type de toiture, il faut que l'isolant fibreux soit de préférence posé en double lit avec le 1er lit entre chevrons (épaisseur suivant la hauteur des chevrons afin de bien maintenir la lame d'air nécessaire à la ventilation en sous couverture) et le second lit posé en continu sous chevrons pour pouvoir jouer un rôle amortisseur du bruit transmis par les chevrons (effet masse-ressort-masse).

      De plus, pour renforcer l'isolement et donc optimiser le confort, ce type d'isolation peut être complétée par la pose d'un parement à isolation acoustique renforcée (plaques de plâtre spécifiques telles les plaques Placo Silence ou équivalent du marché) qui peuvent faire gagner de l'ordre de 3 dB en isolement, soit diminuer les bruits de moitié.

      Cordialement.
  • mylene

    Il y a 5 ans

    Bonjour,
    Je loue un rez de maison de village, il s'agit d'un ancien garage aménagé en 2003 en appartement.
    Cela fait 9 mois que je suis dans ce logement et j'entends tout ce que fait mes voisins, enfants qui courent toute la journée, meubles tirés, bruit de pas sur talon et cela de manière très régulière.
    Mon conjoint a eu le malheur de taper au plafond pour faire cesser ces bruits et a perforer le plafond.
    pensez vous que notre logement est au norme? et que puis je faire?
    merci
  • FLo

    Il y a 5 ans

    Bonjour,

    j'habite un immeuble à VOLX, construit en ~2009, j'habite au rez de chaussé quand ma voisine passe l'aspirateur juste au dessus de chez moi j'entends tout le passage de son aspi...

    QUand je mets la musique, elle l'entend également ou une porte qui claque courant d'air... Bref,

    chaque bruit du haut je l'entends, tout comme tous les voisins s'entendent du rez de chaussé à l'étage suivant...

    apparemment il n'y a pas d'isolation phonique sous le carrelage, d'où on entend tous les bruits...

    a qui peut on demander de vérifier cela car c'est assez épuisable pour tout le monde... (ce n'est pas la faute de ma voisine, c'est bien la construction)... d'autant qu'ils ont refait tous les appartements car des traces de fissures sur tous les murs intérieur... ca était refait en juillet 2011 ils peuvent revenir en Juillet 2012 y'a toutes les fissures apparente....

    merci de me dire à qui je dois m'adresser pour faire vérifier l'isolation phonique dans l'immeuble...

    cordialement
    • nico

      Il y a 5 ans

      d'apres votre description des nuisances, il y a un probleme.
      sur une construction de 2009, vos voisins ne devraient pas entendre la musique aussi facilement. en ce qui concerne l'aspi et les claquements de portes, je ne pense pas qu'il y ait de solution.
    • nico

      Il y a 5 ans

      bonjour,
      il est nécessaire de différencier les bruits aériens (voix) et les bruits solidiens ( impacts) qui eux ne peuvent pas être isolés de manière efficaces.
      cdmt

Charte du site TOUTSURLISOLATION.COM


Toutsurlisolation.com est un site internet, propriété de la société SAINT-GOBAIN ISOVER (ci-après dénommée « ISOVER ») visant à apporter une aide en ligne à tous les internautes envisageant de réaliser des travaux d’isolation dans leur habitation.

Ce site comprend ainsi des articles mis en ligne par ISOVER, lesquels sont ouverts aux commentaires des internautes qui peuvent ainsi enrichir le contenu desdits articles en postant leurs questions, expériences, recommandations et astuces.

Lorsqu’une réponse ou un commentaire posté par un internaute sera jugé pertinent et utile par ISOVER, cette réponse ou ce commentaire pourra être approuvé par un macaron et complété, si nécessaire, par le Community Manager d’ISOVER.

PRINCIPES DE COMPORTEMENT
ISOVER souligne que cette liberté d’expression offerte aux internautes doit impérativement s’exercer dans le respect des principes de comportement suivants auxquels les internautes doivent se conformer :

  1. Surveillez votre langage. Évitez d’utiliser le langage sms ou le jargon, soignez votre orthographe, soyez poli en toutes circonstances. Il est toujours plus agréable d’aider quelqu’un qui dit « bonjour » et « merci ».
  2. Ne criez pas Prenez soin de ne pas composer votre message en lettres capitales, cela donne l’impression que vous HURLEZ ;-).
  3. Evitez les discussions hors-sujet Votre commentaire doit concerner le thème de l’article sous lequel vous le postez. Tout ce qui ne sera pas en lien avec l’article n’a pas vocation à être publié ou pourra être réorienté vers la thématique la plus appropriée.
  4. Soyez précis tout en étant concis. Si votre demande est trop générique, par exemple "Comment isoler des combles ?", vous n'obtiendrez pas de réponse pertinente. Nous vous conseillons donc de consulter au préalable l'ensemble des articles relatifs à la problématique d'isolation que vous rencontrez puis de revenir exposer votre demande de manière plus ciblée si vous n'avez pas trouvé de réponse sur le site.
  5. Evitez les discussions privées. Veillez à ce que vos questions puissent être utiles à d’autres. Si votre question ne concerne que vous (demande de documentation, recherche d’un contact commercial, lieu de distribution des produits ISOVER…), vous avez la possibilité d'envoyer des messages privés sur le site ISOVER ici.
  6. Respectez les droits de propriété intellectuelle : ne postez pas un texte ou une image dont vous n'êtes pas l'auteur (reproduction totale ou partielle). Que ce texte ou cette image reflète votre avis ou qu'il vous serve à étayer votre opinion, n'omettez pas de citer vos sources. Evitez les avis sans fondement. L'ouverture aux commentaires est dédiée aux questions, avis et retours d'expérience. Ils ne doivent comporter ni affirmation infondée, ni dénigrement.
  7. Protégez votre vie privée et celle des autres. Ne publiez pas d’informations permettant une  identification nominative comme noms de famille, adresse de courrier électronique ou postale, numéro de téléphone ...
  8. Ne détournez pas la zone de commentaire. Cet espace est un espace de discussion destiné à l'entraide non à la promotion ou au prosélytisme à des fins commerciales. En cas de diffusion de publicité commerciale ou coordonnées professionnelles ou personnelles, votre message ne sera  pas publié.
  9. Les doublons ne sont pas autorisés. Merci de ne pas poster le même sujet dans plusieurs rubriques pour éviter l'éparpillement des discussions.
  10. De façon générale, ne sera pas publié : tout propos à caractère injurieux, diffamatoire, obscène ou offensant, portant atteinte au droit de la personnalité, à la sécurité des personnes et des biens, contraire aux règles édictées par le Code de la propriété intellectuelle ou tous autres lois et règlements en vigueur.

MODALITES DE PARTICIPATION

La participation aux commentaires des articles du site toutsurlisolation.com est gratuite et ne nécessite pas d’inscription préalable. Elle est subordonnée à l’acceptation de la présente charte.

LIMITATIONS APPLICABLES AU SERVICE PAR ISOVER

IISOVER n'est tenu que d'une obligation de moyens quant à la continuité du service. ISOVER ne peut garantir un fonctionnement continu du site et sa responsabilité ne saurait être engagée de ce chef.

ISOVER se réserve le droit d'interdire l'accès au forum à toute personne qui ne respecterait pas la présente charte.

MODERATION

La modération a pour objectif de garantir la liberté d'expression des internautes tout en assurant le respect d'autrui et de la Loi française. La modération des commentaires sur les articles du site www.toutsurlisolation.com se fera « a priori » c’est-à-dire que la modération se fera avant publication des commentaires.

Nous attirons votre attention sur le fait que ne pouvant assurer un suivi permanent en dehors des jours et heures ouvrables (de 9h à 18h, du lundi au vendredi), les commentaires pourront être publiés après un délai de quelques heures à quelques jours (week-ends et jours fériés).

Tout commentaire non conforme à la présente charte pourra être supprimé sans préavis ni justification.

LIMITES DE RESPONSABILITE

L’internaute est seul responsable du contenu qu’il met en ligne (textes, images, opinions, fichiers etc…).  Il s’engage à ce que les contenus qu’il publie ne soient pas de nature à porter atteinte aux intérêts légitimes des tiers et d’ISOVER. Il garantit ISOVER contre tout recours fondé directement ou indirectement sur le contenu qu’il a mis en ligne, ISOVER déclinant toute responsabilité de ce chef.

ISOVER ne peut garantir l'exactitude ou la pertinence des informations publiées dans les commentaires postés par les internautes sur le site. Les informations mises à disposition sur le site toutsurlisolation.com le sont à simple titre informatif. ISOVER décline en conséquence toute responsabilité dans l’hypothèse où ces informations présenteraient un caractère erroné.

Il appartient à l’internaute de s’assurer de l’exactitude des informations disponibles sur le site toutsurlisolation.com au regard des DTU, avis technique et règles de l’art en général.

Les commentaires, conseils et informations publiés par le Community Manager ISOVER le sont uniquement à titre indicatif au vu des informations dont il dispose. La responsabilité d‘ISOVER ne saurait en aucun cas être engagée en cas de litige trouvant son origine dans les commentaires publiés par le Community Manager ISOVER ou tout autre commentaire approuvé par ce dernier.

ISOVER se réserve le droit de modifier les termes, conditions et mentions de la présente charte à tout moment sans avis préalable. Il est donc conseillé aux internautes de consulter régulièrement la dernière version de cette charte disponible depuis l'espace commentaires du site www.toutsurlisolation.com.


× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.