Etablir un diagnostic

Améliorer son isolation phonique dans l'existant - Etablir un diagnostic

De nombreuses solutions existent pour lutter efficacement contre le bruit et elles permettent de traiter chaque cas dès lors que le diagnostic a été bien posé.

Pour cela, il faut se poser 5 questions :

  1.  identifier la nature des bruits (aériens intérieurs ou extérieurs, d’impact, d’équipements) ;
  2.  repérer l’origine du bruit, la ou les voies (parois) par lesquelles il est transmis et repérer la ou les parois à traiter ;
  3.  évaluer l’intensité du bruit perçu (en dB) par une mesure sur site, définir le niveau de bruit maximum acceptable pour son local ou logement et par différence définir le gain d’isolement à apporter ;
  4.  identifier la nature des parois existantes à traiter (parpaings ou briques creux, béton, cloisons alvéolaires, carreaux de plâtre, plancher bois ou plancher hourdi, etc.) ;
  5.  choisir la solution et la performance adaptées en fonction de la nature de la paroi.

Répondre à ces questions, c’est l’assurance de pouvoir traiter le problème de bruit auquel on est confronté avec les meilleures chances de réussite, en choisissant la meilleure solution possible. Dans le domaine de l’acoustique ou de l’isolation phonique, il n’y a pas de solution unique mais des solutions adaptées et mesurées selon l'application visée.  

Type et provenance du bruit

En fonction du type de bruit et de son origine, le traitement ou la solution constructive ne seront pas forcément les mêmes… il est donc important de savoir faire la distinction entre les principales familles de bruit : bruits aériens ou bruits d’impact (voir identifier le problème de bruit ).

A retenir :

  • Le bruit peut venir de l'intérieur ou de l’extérieur du bâtiment,
  • il peut être dit « bruit aérien », exemple : une conversation à l’intérieur ou une voiture à l’extérieur,
  • ou peut être dit « bruit d’impact », exemples : un marteau piqueur dans la rue ou la grêle sur le toit,
  • des pieds de chaise ou des bruits de pas sur un sol à l'étage supérieur,
  • des portes qui claquent,
  • ou encore un bruit d’équipement tel qu'un ascenseur ou une machine à laver (qui « cogne » en programme essorage…).

Cheminement du bruit

Il s’agit de la "voie" que le bruit emprunte pour parvenir jusqu'à vos oreilles :

  • Il faut savoir que les bruits d’impact  sont transmis directement dans la structure du bâtiment : ils passent dans et au travers des parois, qui les véhiculent par choc direct puis par vibrations dans les parois, à l'exemple d'un coup de marteau sur un tuyau dont le bruit sera entendu 3 étages au-dessous et dans un appartement situé à l’opposé de l’immeuble. On parle dans ce cas de transmissions latérales par les murs, les planchers, les tuyaux. Cela a une incidence sur le traitement à effectuer : parmi les solutions à suivre, il y a celles qui tiennent compte de ces phénomènes courants.
  • En ce qui concerne les bruits aériens , ils sont d’abord émis dans l’air (une voix ou une musique, par exemple) et transitent d’une part, via la matière même des murs, cloisons ou planchers et d'autre part, par les vides d’air pouvant exister entre locaux (colonne ou gaine technique, simple fissure, etc.).

Niveau de bruit reçu et affaiblissement à apporter

Le niveau de bruit reçu (ou perçu) est d’autant plus important à connaître et donc à mesurer, qu’il faut savoir quelle performance d'isolation phonique choisir pour le corriger (quel affaiblissement est nécessaire) et atteindre le niveau de confort acoustique souhaité après travaux.

 Exemple : si le bruit émis par un téléviseur situé dans une pièce voisine est reçu dans la pièce où je me trouve avec un niveau de 50 décibels et si je vise un confort de 30 décibels correspondant à une ambiance très calme voire silencieuse (voir échelle des bruits ), je dois trouver une solution d’isolation acoustique permettant un affaiblissement de 50-30 = 20 décibels.

Dès lors que vous aurez la réponse aux trois premiers points : type de bruit + cheminement dans la structure + niveau d'affaiblissement visé, il vous sera plus facile de faire le bon choix, adapté à la nature de la paroi (béton, briques, carreaux de plâtres, etc.).

Un diagnostic acoustique réalisé par un acousticien

Si le recours direct à un produit isolant ou à une entreprise de pose peut paraître plus simple et moins coûteux, en rénovation le risque est grand que vous soyez déçu du résultat. Si vous n’êtes pas sûr de votre diagnostic, seul un acousticien pourra vous fournir une étude complète et de qualité qui identifiera les sources de bruit, leur cheminement et les parois les plus faibles sur le plan de l’isolation acoustique. Lui seul pourra s’engager sur une garantie de résultat et vous orienter sur une entreprise de pose en mesure de mettre en œuvre les préconisations du diagnostic.


53 commentaires

  • Daardees

    Il y a 15 jours

    Bonjour,

    Après 27 ans de vie en appartement je souhaitais acheter une maison pour être tranquille, j'ai trouvé une maison, mitoyenne d'un côté mais séparée par un joint de dilatation (année 69).
    Ce qui me rassura au début mais depuis l’emménagement j'entends les bruits de chocs, aspirateur sur le carrelage, sans doute les chaises, chocs contre plinthes. Le propriétaire voisin a vu la maison se construire et me certifie que les maisons sont bien séparées par un joint (mais sans isolation intérieure).

    Je ne comprends pas par où le bruit peut passer, je l'entends jusqu'à l'opposé du mur voisin (ceci étant, ma maison est petite, 55m2 à l'étage). En l'absence de pouvoir trouver un diagnostiqueur acoustique, me conseillerez vous un plaquiste ? devrais-je privilégier l'isolation de mon sol ou des murs ? si ce sont les deux, mieux vaut-il faire les murs puis le sol ? je pensais coller deux épaisseurs de plaques de liège croisées, pour les murs et plafond, et un sol posée sur une structure en nid d'abeille, mais je crains que le son continue de passer par les cloisons non porteuses.

    Merci pour vos services, j'ai déjà appris des choses dans les commentaires, mais rien sur le cas de maison avec joint de dilatation (qui selon moi stoppait les bruits de chocs)

  • AD

    Il y a 24 jours

    Bonjour,

    Propriétaire d'un appartement VEFA livré en ce début d'année, j'habite dans un appartement dont les chambres donnent sur la rue, infrastructure classée niveau 4. Le double vitrage installé dans ces pièces est du FAS 44.2/16aWE /8 TBE
    Nous avons reçu le rapport d'isolation acoustique de la part du promoteur et celui-ci ne montre pas de non conformités mais il n'y a eu qu'un seul test concernant l'isolation en façade pour les bruits extérieurs avec une valeur mesurée de 35 vs 36 requise, donc limite.
    Je trouve que le bruit extérieur venant de la rue constitue une nuisance importante, notamment le soir et la nuit du fait du calme intérieur car la rue est très passante, avec des lignes de bus.
    Que puis-je fais pour contester ce rapport et vérifier si mon appartement est correctement isolé ?

    Merci.
    • sofi29

      Il y a 13 jours

      Bonjour AD,

      L'isolement minimal requis en façade dépend à la fois :
      - de la distance à laquelle se situe l'immeuble par rapport à la voie de transports terrestres visée
      - de l'angle selon lequel l'infrastructure routière est visible depuis la façade de la pièce considérée
      - de la présence ou non d'une protection acoustique en bordure de l'infrastructure (écran acoustique, merlon, autre bâtiment).

      Selon les modalités de l'arrêté du 23 juillet 2013 relatif au classement des infrastructures de transports terrestres et à l'isolement acoustique des bâtiments d'habitation dans les secteurs affectés par le bruit https://www.legifrance.gouv.fr/af...EXT000027787903&categorieLien=id avec un isolement mesuré à 35 dB (valeur DnT'A'tr), votre logement semble répondre à l'exigence d'isolement la plus forte pour la catégorie d'infrastructure 4 (cf. tableau article 8).

      L'isolement acoustique en façade dépend de la nature de la paroi support, de l'isolant posé, de la qualité acoustique des fenêtres présentes en façade (performance acoustique du vitrage) ainsi que de l'isolation des caissons de volet roulant éventuels et de l'entrée d'air de ventilation située en façade. Par exemple, un isolant en polystyrène expansé ne peut contribuer à l'isolation acoustique de la façade que s'il est élastifié (généralement un polystyrène de couleur grise). Un isolant en fibres végétales ou minérales procure à la fois une isolation thermique et acoustique. Pour optimiser votre confort acoustique, vérifiez la performance acoustique de l'ensemble des éléments constituant la façade (coffre de volet roulant et entrée d'air constituent souvent des points de faiblesse en façade). N'hésitez pas à consulter le fabricant des fenêtres posées afin de vérifier la conformité à l'exigence d'isolement requis pour votre logement.

      Il est possible d'améliorer la performance d'isolement acoustique de la façade en mettant en oeuvre un doublage Optima associant une laine GR32 à une plaque à isolation acoustique renforcée (type Placo Phonique ou équivalent). La performance d'isolement dépend de l'épaisseur de laine posée dans le système. Vous pouvez trouver les performances mesurées en laboratoire dans les premières pages de cet extrait du guide acoustique ISOVER https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf La pose du doublage s'effectue alors selon les indications données sous ce guide https://www.isover.fr/sites/isove...olation-interieur-mur-renovation.pdf Attention toutefois, la résistance thermique du doublage ajouté ne doit pas être supérieure au 1/3 de la résistance thermique globale de la paroi existante (si climat de plaine). N'hésitez pas à vous faire confirmer la faisabilité selon la nature de votre façade par un bureau d'étude thermique.

      Cordialement.
  • Quimo

    Il y a 24 jours

    Bonsoir, depuis que mon voisin a installé un jacuzzi (dans une cabane de jardin qui jouxte mon pavillon => La cabane a été carrelé du sol au plafond avec une ouverture de toit en tuile), j'entends la résonance de son moteur posé au sol. Après discussion il a demandé à son fournisseur de le mettre sur une couche de 4cm de de protection dure (je ne connais pas le nom du matériel). Depuis le bruit a été réduit mais il est monté dans le salon et dans une chambre. Là, le voisin ne souhaite plus agir (mettre une protection d'au moins de 13cm comme je lui ai demandé) et devient nerveux (le monde à l'envers, moi victime et lui s’énerve). Bref pouvez vous me dire ce que je peux mettre comme protection phonique contre la résonance sur les murs du salon et un mur d'une chambre sans que celui-ci aille sur d'autres surface ou chambre?
    connaissez vous un acousticien
    Merci de votre réponse
    • sofi29

      Il y a 15 jours

      Bonjour Quimo,

      Pour que les vibrations résonnent moins sur le carrelage posé au sol, il aurait fallu poser le moteur + jacuzzi non pas sur une surface dure mais sur plots antivibratiles spécialement étudiés pour limiter la vibration au sol support (type Silent Bloc ou équivalent). Le caoutchouc des pieds permet d'absorber une partie de la vibration afin de limiter sa transmission au sol.

      Sachez que la solution la plus efficace en termes de bruits de choc ou d'impact est toujours plus efficace lorsqu'elle est réalisée à la source (ici, limiter les transmissions du moteur au sol et parois verticales carrelées). En ayant carrelé l'ensemble des parois, cela ne peut que produire une résonnance des bruits induits par le fonctionnement du jacuzzi, les parois étant toutes réfléchissantes (carrelage, faience = surface lisse et dure = réflexion du bruit). Il semble que ce point sur l'acoustique ambiante n'ait pas été pris en compte lors de la conception...il y a un défaut de conseil car à l'usage, cela ne sera pas agréable pour eux non plus sad

      De votre côté, si votre voisin ne veut plus faire quoi que ce soit, il ne reste plus qu'à faire un doublage acoustique de la paroi vous séparant de la cabane afin de réduire la nuisance dans votre logement. Vous pouvez prévoir un doublage Optima Murs associant une laine GR32 posée en continu sur la paroi. Vous trouverez les affaiblissements possibles à obtenir selon l'épaisseur de laine mise en oeuvre et la nature de la paroi support sous cet extrait du guide de l'isolation acoustique ISOVER https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf

      Bon courage !
  • GILBERT

    Il y a 2 mois

    Bonjour,
    Je sollicite vos conseils pour résoudre le problème que je rencontre :
    J'habite un appartement situé dans un immeuble achevé en 2009 et donc concerné par la NRA. J'y suis gêné par des bruits d'impact en provenance de l'appartement
    situé au dessus du mien. Ils proviennent de la cuisine de ces voisins. Cette dernière se trouve au dessus d'une partie de mon salon-séjour qui est d'un seul tenant sur 40m2.
    J'avais pensé faire poser une isolation de faible épaisseur de type Optima sonic au plafond concerné ( 3.50 sur 2.60 m2 ).
    Ayant pris connaissance du rapport d'essais le concernant j'observe qu'à certaines fréquences le niveau de bruit paradoxalement est plus élevé qu'avant. On obtiendrait l'effet inverse à ces fréquences. Par ailleurs selon un acousticien auquel j'ai exposé mon problème je risque à la limite de ne pas constater de différence à l'oreille.
    Je vous remercie à l'avance d'étudier mon cas et de me dire ce qu'il faudrait entreprendre pour quels résultats.
    GILBERT
    • sofi29

      Il y a 15 jours

      Bonjour Gilbert,

      Le système Optima Sonic en plafond est une solution acoustique de faible épaisseur (50 mm) qui ne fonctionne pas sur tous les types de plancher. Cela fonctionne sur les planchers bois ou les planchers poutrelles et hourdis béton creux . Cela ne fonctionne pas sous une dalle béton. Si votre immeuble est de 2009, le plancher qui vous sépare de l'appartement supérieur est très probablement une dalle en béton.
      Les gains en Optima Sonic restent faibles par rapport à la solution Isophonic spécialement étudiée pour l'isolation phonique en appartement. En plafond, Isophonic associe des suspentes antivibratiles Intégra2 Phonic à 100 mm de laine de verre Isoconfort 35 avec un parement à 1 ou 2 plaques de plâtre.

      Vous trouverez les informations nécessaires dans cette brochure destinée aux prescripteurs https://www.isover.fr/sites/isove...Isophonic-brochure-Prescripteurs.pdf (les performances en plafond sont en page 17).

      Cordialement.
  • Sabine94

    Il y a 3 mois

    Bonjour,
    Auriez-vous des contacts d'acousticiens en région parisienne qui acceptent de faire un diagnostic chez un particulier ? J'ai contacté plusieurs bureaux d'études sans succès. J'habite dans le Val de Marne.
    Merci pour tous les conseils que vous donnez, on se sent un peu moins démunis face aux problèmes de bruit.
    Sabine
    • sofi29

      Il y a 2 mois

      Bonjour Sabine94,

      Je suis désolée de ne pouvoir vous donner de contact pour la réalisation du diagnostic de votre habitation. Il est vrai qu’un diagnostic acoustique réalisé par un acousticien permet d’évaluer plus précisément les performances d’un logement par différents sondages (identification des sources de bruit, du cheminement du bruit dans les parois, niveau d’isolation existant, etc.) et d’effectuer une proposition sur-mesure d’amélioration du confort acoustique du logement visé.

      Toutefois, sans diagnostic acoustique, sachez qu'un plaquiste pourra malgré tout vous proposer une amélioration globale de l’isolation acoustique de votre logement en s’appuyant sur les performances certifiées des solutions acoustiques existant sur le marché. Les sites des fabricants proposent des solutions d’isolation acoustique en indiquant leur performance laboratoire selon le type et la nature de la paroi à isoler (guide acoustique, procès verbaux d’essai acoustique). Dans la plupart des cas de nuisance sonore (voix, TV, musique), l’isolation acoustique de la paroi mitoyenne source d’inconfort réussit à limiter nettement les transmissions directes du bruit. Selon votre degré d’exigence de confort (nous sommes tous différents face au bruit), il pourra vous proposer d'isoler aussi les parois adjacentes pour une meilleure performance (limitation des transmissions indirectes), voire de réaliser une « boîte dans la boîte » en cas de fortes contraintes. N’hésitez pas à contacter les plaquistes sur votre secteur de résidence pour voir avec eux les propositions qu’ils peuvent faire pour améliorer le confort acoustique de votre logement. Faites les venir à un horaire où les nuisances sont les plus fortes. Et surtout, comparez les propositions et les devis !

      Sachez aussi que le CIDB (Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit) propose aux particuliers une permanence d’information en acoustique du bâtiment pour les membres sympatisants. Lors de cette permanence, des acousticiens bénévoles apportent gratuitement des conseils sur l’amélioration acoustique des logements http://www.bruit.fr/ressources-po...permanence-de-conseil-en-acoustique/

      Bien cordialement.
  • federico

    Il y a 3 mois

    bonjour,

    notre nouvelle maison 4 facades est en retait de 6 m par rapport a la route, les chassis sont en triple vitrage et la façade est en crepi.
    L'architecte nous avait certifie que nous n'allions entendre aucun bruit ou presque venant de l'exterieur mais ce n'est malheureusement pas le cas.
    Nous entendons le bruit des voitures qui passent et meme les conversations de gens qui discutent sur le trottoir devant chez nous.
    Pensez vous que la façade en crepi est un facteur determinant dans le domaine de l'acoustique dans cette situation bien precise?

    Merci
    • sofi29

      Il y a 2 mois

      Bonjour Federico,

      Si votre façade en crépi est isolée à l’aide d’un isolant thermo-acoustique, il n’y a pas de raison particulière que les bruits transitent par cette voie. La structure porteuse est généralement de nature à respecter l’isolement réglementaire de 30 dB en façade et l’isolation ajoutée, si elle est également acoustique, vient renforcer le confort du logement. Il s’agit donc de savoir si, au regard de la fréquentation de la rue, l’isolation acoustique de la paroi est suffisante.

      Une autre piste à explorer est la qualité phonique des entrées d’air présentes sur les fenêtres, si votre bien ne comporte pas une ventilation double flux. Sur une façade isolée (parois opaques et vitrées), il n’est pas rare que les entrées d’air soit une source d’entrée du bruit : là où l’air passe, le bruit passe aussi ? Vérifiez si ces entrées d’air sont bien acoustiques. La référence des entrées d’air est généralement présente sur le capot. Vous pourrez à l’aide de cette référence vérifier sur le site du fabricant qu’elles sont bien de nature acoustique. En seconde piste, on trouve l’étanchéité à l’air en pourtour des ouvertures de façade, plus particulièrement en rénovation (ce que vous n’indiquez pas). En cas de rénovation avec changement des fenêtres en façade, il faut vérifier que les contours d’huisserie soient bien étanches à l’air.

      Enfin, avez-vous signalé à votre architecte les nuisances que vous subissez ? Il devrait vous aider à trouver une solution ou du moins, vous aidez à déterminer par où passe ces bruits et vous proposer une solution corrective.

      Bon courage !
  • Isabelle

    Il y a 3 mois

    Bonjour à tous,

    J'ai un cas particulier, j'ai construit un maison et emménagé en 2015 sans savoir que j'allais être gênée par une autoroute, se trouvant à 2 km. Vu la distance, je suis étonnée. J'entends très souvent un bruit sourd dans ma maison sans savoir d'où vient le bruit. La nuit je suis très gênée, surtout pendant l'été. Je ne vois pas un acousticien venir la nuit faire les vérifications. Je ne sais pas comment faire.
    J'ai découvert une cartographie des bruits de mon département, mon village est classé en catégorie 4. Qu'en pensez-vous ? En plus, je suis à coté d'une départementale, environ 30 mètres. Merci, Cordialement.
    • sofi29

      Il y a 2 mois

      Bonjour Isabelle,

      Si votre village est classé en catégorie 4, les façades de votre habitation (murs, toiture, fenêtres et portes donnant sur l’extérieur) doivent avoir une isolation réglementaire minimale de 35 dB. S’il n’a pas été tenu compte de ce classement lors de la construction, il se peut que certains éléments de l’enveloppe du bâtiment ne répondent pas à cette exigence. Il faut toutefois savoir qu’une exigence de 35 dB est relativement faible et peut s’avérer insuffisante, plus particulièrement la nuit car les bruits ont une émergence plus forte du fait que l’environnement général se calme. Le bruit produit par la route ne se « noie » alors plus dans les bruits du quotidien. Selon son propre degré de sensibilité au bruit (nous sommes tous différents face au bruit suspicious), il est alors nécessaire de prévoir un niveau d’isolation plus important.

      Voici quelques pistes à explorer pour vérifier le niveau d’isolation acoustique de l’enveloppe de votre bâtiment :
      - nature des murs + isolation mise en œuvre : généralement le gros œuvre répond au moins à l’isolation réglementaire minimale de 30 dB et l’isolant posé, s’il est aussi acoustique, vient renforcer l’isolement et donc le confort phonique du logement.
      - qualité acoustique des fenêtres mises en œuvre. Niveau d’isolation des coffres de volets roulants s’il en existe. N’oubliez pas que des entrées d’air acoustiques peuvent aussi améliorer le confort des fenêtres.
      - niveau d’isolation acoustique des portes donnant sur l’extérieur
      - isolation de la toiture selon la nature de la couverture : nature et épaisseur de l’isolation mise en œuvre. S’il s’agit d’un comble perdu, l’isolant posé calfeutre-t-il bien l’ensemble de la surface de plancher ? Il doit couvrir le sol en allant jusqu’aux murs périphériques sans obstruer les orifices de ventilation réglementaire du comble. Si combles aménagés : niveau d’isolation des rampants (et du comble perdu situé éventuellement en haut de faîtage), niveau d’isolation des fenêtres de toiture.

      Aidez-vous du descriptif remis par le constructeur lors de la signature s’il est suffisamment détaillé. Sinon, il faut noter les références des produits posés pour pouvoir ensuite consulter les sites des fabricants. Pour la référence des vitrages, vous pouvez parfois la retrouver dans l’épaisseur entre les vitrages (doubles vitrages). Il faudra alors envisager de faire corriger les parois les plus faibles afin d’obtenir le confort acoustique répondant à vos besoins. Mais il n’y a qu’une étude acoustique menée par un acousticien indépendant ou dépendant d’un bureau d’études acoustiques pour réaliser des mesures précises et vous proposer un projet d’amélioration de l’acoustique de votre logement propre à répondre à vos exigences (identification des sources de bruit et de son cheminement dans les parois, étude de l’isolation existante, proposition de solutions, éventuellement suivis des travaux). Si vous lui confiez le suivi des travaux, accompagnez votre commande d’une obligation de résultat.

      Bon courage !
  • dancing26

    Il y a 4 mois

    Bonjour,

    Je me permets de solliciter un conseil svp.

    J ai un Dancing et la salle a une mauvaise acoustique..Réverbération principalement..Les basses rebondissent sur les murs et c est vraiment un soucis... La salle fait 350 m2 et les murs sont en béton...Pas de doublage.

    Je dois réaliser un doublage pour la partie thermique et économiser du chauffage. Je voudrais faire dune pierre, deux coup, et que cela puisse améliorer aussi mon acoustique.
    On m a dit, qu au lieu de doubler en place « classique »; je pouvais mettre du Place-phonique. Certains m ont assurer de l efficacité du produit, et d autres m alerte sur le fait que ça réduira le son pour l extérieur, mais que l acoustique intérieur ne sera pas améliorer et que ça n absorbe pas le son et la reverb...On m a aussi parlé de plaques Silvatone (mais c est pas joli..)
    Du coup que faire,????Placo phonique, Silvatone, autre?? je suis un peu perdu et sollicite conseil

    Merci bcp
    • sofi29

      Il y a 4 mois

      Bonjour Dancing26,

      Les dancings sont considérés comme des lieux de diffusion de musique amplifiée et à ce titre, l’obligation d’isolation acoustique y est réglementée par le code de l’Environnement. Une étude d’impact des nuisances sonores est notamment exigée par la réglementation afin que soient prises en compte les nuisances occasionnées par l’activité dans le voisinage.

      Cette étude doit comporter :
      • un diagnostic acoustique permettant d'estimer les niveaux de pression acoustique à l'intérieur et à l'extérieur des locaux. La pression acoustique mesurée servira de base aux travaux d’insonorisation à prévoir (isolement et correction acoustique du local)
      • la description des dispositions prises pour limiter le niveau sonore et les émergences aux valeurs fixées par la réglementation : les moyens de mesure et de contrôle, les aménagements techniques.

      L’absence d’étude est passible de contravention et en cas de plaintes répétées, cela peut aller jusqu’à une fermeture administrative.

      Vous n’avez donc d’autre choix que de faire appel à un bureau d’études acoustiques ou acousticien. Une fois l’étude du local et les mesures réalisées, cela leur permettra de vous proposer des solutions adaptées aux caractéristiques de votre établissement selon le volume du local et des sons émis, la nature des matériaux de construction, le niveau sonore intérieur à respecter pour le public fréquentant l’établissement, l’isolement minimal acoustique à prévoir pour protéger l’environnement (locaux d’habitation voisins). Ces solutions devront également répondre à l'exigence de protection incendie impérative pour tout lieu recevant du public.

      Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter cet article http://www.bruit.fr/tout-sur-les-...caux.html?print=1&tmpl=component

      Cordialement.
  • Léa

    Il y a 5 mois

    Bonjour,
    Ma question porte sur les conditions de mesure acoustique. Une étude acoustique a été récemment effectuée dans une petite pièce de 10 m2 donnant sur une rue dans laquelle je mesure 45-48dB au moment des passages des voitures. Nous sommes dans un quartier classé 5 (classement non effectué).
    Un appareil (dirigé vers l'appartement voisin) envoyant des bruits a été placé à l'extérieur. Ensuite, l'acousticien est venu mesurer les bruits dans la pièce (fenêtre fermée) afin d'évaluer la différence de bruit extérieur / intérieur. Nous étions 3 personnes dans cette pièce.
    Puis, l'acousticien nous a demandé de sortir afin de mesurer le facteur dé réverbération (il tient en effet compte de l'écho dans la pièce qui vient corriger la différence initialement mesurée). Il a fait cette mesure seul. Il a effectué plusieurs mesures à cause des passages bruyants des voitures.
    Je voudrais savoir si ces conditions de mesure sont normales :
    -La première mesure avec trois personnes dans une petite pièce
    -La seconde mesure qui n'a pas été effectuée dans les mêmes conditions que la première mesure.
    Est-ce qu'un acousticien peut me donner un avis ? Merci beaucoup par avance,
    Léa
    • sofi29

      Il y a 5 mois

      Bonjour Léa,

      Je ne suis pas acousticien mais je peux déjà vous dire que pour la 1ère mesure, il s’agissait de mesurer les bruits venant de l’extérieur de votre logement (bruits en provenance de la rue et/ou en provenance des appartements voisin). On mesure donc les sons traversant les façades donnant sur l’extérieur du logement et la présence ou non de personnes à l’intérieur du logement ne change rien.

      Pour la seconde, il s’agissait de mesurer l’effet de résonnance (effet d’écho) dans la pièce et donc la durée de réverbération des sons contre les parois. Réduire la réverbération à l’aide de matériaux absorbants permet de mieux contrôler le niveau sonore dans la pièce, de rendre la parole plus intelligible ou d’optimiser la qualité d’écoute. Toute présence humaine est un obstacle à la réflexion du son sur les parois, il est donc logique que l’acousticien ait réalisé cette mesure en vous demandant de sortir, votre présence aurait forcément modifié le résultat blunk

      La rue sur laquelle donne votre logement étant en classe BR5 https://www.toutsurlisolation.com...-neuf/Reglementation-acoustique#nra2 l’isolement exigé est de 30 dB en façade (isolation minimale des façades exigée par la réglementation acoustique).

      Les matériaux mis en œuvre peuvent respecter cette exigence réglementaire (murs, fenêtres). Toutefois, si vous mesurez 45dB et au-delà lors du passage des voitures, il se peut que cela provienne
      > d’un défaut d’isolation :
      - du coffre de volet roulant (s’il en existe un)
      - de l’entrée d’air pour la ventilation de la pièce (il existe des entrées d’air de qualité acoustique permettant de réduire les bruits en provenance de l’extérieur)
      > d’un défaut d’étanchéité à l’air du pourtour de fenêtre (défaut de calfeutrement à la jonction avec le bâti)

      Voici les quelques pistes de vérification à effectuer que je peux vous donner. Corriger ces points, le cas échéant, vous permettra d'améliorer votre confort dans cette pièce happy

      Bon courage.
  • Eilerua

    Il y a 5 mois

    Bonjour,
    J'ai emménage il y a deux mois dans un appartement d'un immeuble de 1985, dont la chambre donne sur rue à sens unique mais avec passage de camions poubelle et camions de livraison qui me réveillent très tôt le matin. Il s'agit d'une fenêtre un peu ancienne mais avec du double vitrage, surplombée d'un caisson interne en bois contenant un volet roulant.
    Nous faisons actuellement faire des devis pour la rénovation de la fenêtre. Le premier a trouvé les défauts suivants : le cadre autour des vitres est ancien et a commencé à s'affaisser, le double vitrage est ancien et donc peu performant et, lors de la fermeture de la fenêtre, le contour ne se "ventouse" pas bien contre les parois et laisserait donc passer le bruit. On nous propose un double vitrage plus récent et donc plus performant avec fenêtre PVC et isolation du caisson avec un meilleur isolant (il y a actuellement de la laine de verre). On nous a dit que cela serait suffisant pour assourdir partiellement les bruits (nous n'avons pas non plus besoin d'une performance hors norme, juste de quoi ne pas être réveillés par les camions poubelle et camions de livraison le matin). Toutefois, je continue de craindre que cela ne sera pas suffisant car beaucoup de bruit semble venir du caisson.
    Je sais qu'il existe des parois anti-bruit, utilisées sur les murs de locaux professionnels par exemple. Serait-il envisageable et judicieux, si l'isolation n'est toujours pas suffisante, de faire coller une telle paroi sur le caisson de volet roulant et/ou sur le mur autour de la fenêtre ?
    • sofi29

      Il y a 5 mois

      Bonjour Eilerua,

      Il est clair que si la fenêtre n’est pas étanche à l’air lorsqu’elle est fermée, vous ne pouvez qu’être réveillés par les bruits de la rue : là où l’air passe, le bruit passe aussi ! Une nouvelle fenêtre avec vitrage à isolation acoustique vous apportera donc davantage de confort. Toutefois, toute performante que soit cette nouvelle fenêtre, il faut que sa pose soit bien étanche en périphérie, à la jonction avec le bâti pour conserver toutes ses performances. Le remplacement de votre ancienne fenêtre par un bloc baie peut aussi être une solution intéressante en termes d’acoustique http://www.gimm.fr/produits/ferme...m-bloc-baie-invisible-ou-renovation/ N’hésitez pas à faire réaliser plusieurs devis pour avoir une base de comparaison.

      Outre la qualité acoustique de la fenêtre, il faut que l’entrée d’air de ventilation qu’elle comporte soit aussi de qualité acoustique. Il existe des entrées d’air allant jusqu’à 42dB d’isolement pour les façades les plus exposées au bruit.

      Si vous envisagez éventuellement d’isoler le mur portant cette fenêtre pour renforcer votre isolation, mieux vaudrait que votre poseur de fenêtre le sache afin d’adapter le choix de fenêtre et de pose à cette nouvelle configuration. Pour plus de confort thermo-acoustique, vous pouvez en effet envisager de poser un doublage isolant sur ce mur. Une laine de verre semi-rigide de type GR 32 posée sous ossature métallique vous permettra d’assurer à la fois une isolation thermique et acoustique https://www.isover.fr/sites/isove...olation-interieur-mur-renovation.pdf

      L’Association pour la Qualité de la Construction a édité un guide à l’attention des particuliers qui souhaitent faire changer leurs fenêtres https://www.inc-conso.fr/sites/de...QC-Changer-Vos-Fenetres-Conseils.pdf Les conseils que vous y trouverez tant pour le choix de la fenêtre que celui de la mise en oeuvre (dépose totale, conservation de l’ancien dormant…) pourront vous être utiles happy

      Bons travaux !
  • Peter

    Il y a 6 mois

    Bonjour, nous venons d'emménager dans un immeuble neuf, l'appartement est en duplex ainsi que celui de mon voisin, ce dernier entend quand on pose une casserole sur la table de cuisson ou on range une assiette. On s'entend mutuellement descendre les escaliers (privative à chaque duplex) pieds nus ! Nous avons en main l'attestation de la prise en compte de la règlementation acoustique qui indique la conformité du bâtiment. Malheureusement dans les tests réalisés il n'y a pas de test de "bruit de chocs" entre son lot et le nôtre. Peut-on réaliser un diagnostic acoustique pour remettre en question le rapport et nous retourner vers le promoteur, si oui, auriez-vous une recommandation de contact??

    Merci !
    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour Peter,

      L’attestation de prise en compte de la réglementation acoustique (NRA arrêté du 30 Juin 1999) pour les bâtiments résidentiels est obligatoire pour les bâtiments neufs, individuels ou collectifs, avec permis de construire déposé à partir du 1 er Janvier 2013. Cette attestation est à fournir à l’achèvement de l’ouvrage jointe à la déclaration d’achèvement des travaux. Elle est réalisée par des contrôleurs techniques agréés, bureaux d’étude acoustique ou maîtres d’œuvre justifiant des compétences pour émettre cette attestation. Vous trouverez ici https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf en page 30 et suivantes des informations sur cette réglementation acoustique.

      Rien ne vous empêche, je crois, de faire réaliser à vos frais des mesures contradictoires. Je n’ai hélas pas de contact à vous donner. Peut-être pourrez-vous en trouver par le biais de ce site https://www.cinov.fr/syndicats/giac, consulter les pages jaunes ou rechercher du côté d’un autre organisme regroupant des acousticiens.

      Bien cordialement
  • HEAD33

    Il y a 6 mois

    Bonjour à vous,
    Je me permets de poster ici ma question:
    Je m'interroge sur les matériaux utilisés pour l'isolation d'un point de vue phonique des étages entre appartements.
    Nous souhaiterions acheter un appartement et ne voudrions pas être surpris et donc déçus par la mauvaise isolation phonique entre les étages.
    Quels sont les moyens utilisés dans les constructions récentes, celles plus anciennes (1930-1970) et les appartements dits anciens autour de 1900?
    Comment pouvons-nous nous assurer de la bonne isolation? Cela me paraît malheureusement très difficile...
    Merci beaucoup pour vos retours.
    • MarcIsover

      Il y a 6 mois

      Bonjour Head33,

      Les matériaux de construction ont énormément varié dans le temps et l’on est passé de structures de planchers avec des poutres en bois à des planchers bétons avec de nombreuses autres variantes. La structure de la construction est également importante dans la transmission. N’avez-vous jamais entendu parler de quelqu’un qui allait sonner chez son voisin de palier pour se plaindre de la perceuse alors que le bruit venait d’un tout autre étage ? Les murs sont aussi sources de transmission, comme les canalisations, percements, machineries d’ascenseur sans parler des bruits extérieurs (routes, trains, usines), etc…

      Ce n’est pas pour autant que l’acoustique s’est forcément améliorée avec l’évolution des matériaux et les normes actuelles d’isolation acoustique sont hélas faibles (NRA 1999). Certains occupants d’immeubles récents voire neufs sont parfois déçus de la qualité de la prestation acoustique.

      Une étude acoustique spécifique faite par un acousticien pourrait vous éclairer sur le sujet. Des visites à différents moments de la journée ou une enquête auprès du voisinage peuvent être une source d’informations intéressantes.

      Il est également et heureusement, toujours ou presque, possible d’améliorer l’isolation acoustique d’un logement mais là encore cela demande une solution adaptée au cas par cas et une étude spécifique.

      Cordialement
  • Franck C

    Il y a 7 mois

    Bonjour,

    Je suis musicien, et je souhaite aménager ma cave en salle de musique. Je joue du saxophone, m'accompagnant parfois de séquences diffusées sur une sono. Cette cave se trouve sous l'appartement de mon voisin du rez-de-chaussée (j'habite pour ma part au 1er étage).
    J'ai mis deux lucarnes en double-vitrage dans cette cave et je compte mettre une deuxième porte en PVC (en plus de la porte initiale) pour "fermer phoniquement" les issues.
    La cave est principalement construite en béton pour le plafond, et de briques pleines pour les murs. Je souhaite isoler le plafond et les murs de manière à ne pas être trop entendu ni par mon voisin du RDC et ni à l'extérieur.
    Quels seraient d'après-vous les meilleurs isolants pour le plafond (placophonique, BA 13, plaques de liège?), et pour les murs? (sachant qu'il y a une grosse canalisation qui traverse la pièce le long d'un mur, pour traverser ensuite le plafond( sans doute une canalisation d'eau alimentant le voisin). Puis-je recouvrir cette canalisation d'une quelconque mousse isolante pour aténuer le bruit? (Si je mets du placo par-dessus cette canalisation, j'en condamne l'accès)?
    Merci d'avance pour votre retour.
    Cordialement


    Franck Coulibaly
    • MarcIsover

      Il y a 7 mois

      Bonjour Franck,

      C’est, comme vous avez pu le lire, un diagnostic fait par un acousticien qui pourrait vous donner les justes préconisations. Je vais devoir me contenter de vous donner des recommandations classiques et générales.

      Que ce soit au plafond comme sur vos murs, il faut mettre en œuvre des montages de type masse-ressort-masse où la première masse est votre paroi actuelle (plafond en béton ou mur en brique), la deuxième masse un nouveau parement qui est généralement une plaque de plâtre (standard ou Placophonique® de préférence) que l’on peut doubler pour plus d’efficacité (on parle alors de double peau). Le ressort sera une laine minérale chargée d’amortir les vibrations et par conséquent d’atténuer la transmission sonore. Les laines minérales, verre ou roche ont des performances similaires. Pour des facilités d’approvisionnement, vous pouvez prendre une laine semi rigide en rouleau type GR32 d’une épaisseur de l’ordre de 75 à 100 mm qui convient en mur comme au plafond.

      Deux techniques pour réaliser ce plafond : autoportant ou suspendu décrites brièvement ici https://particuliers.placo.fr/ame...ir-le-type-de-faux-plafond-installer . Les plafonds autoportant sont préférentiellement posés sur des murs porteurs et présentent l’avantage d’être désolidarisés du plafond d’où la réduction des transmissions. Dans le cas de plafonds suspendus (car on utilise des suspentes d’où l’appellation), on peut employer de suspentes anti-vibratiles pour limiter ces transmissions.

      Pour traiter les murs, le système Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous permet une pose continue de l’isolant d’où une limitation des ponts phoniques et l’emploi d’appuis ponctuels réduit les points de contact.

      Il faudra peut-être également prévoir de faire de l’absorption (ou correction acoustique) pour limiter l’écho et la réverbération et que faire de la musique reste agréable pour le musicien et son éventuel public. Jusqu’à présent, on a parlé de faire de l’isolation (ou isolement) acoustique entre deux pièces ou locaux différents.

      Pour la canalisation, il faut faire sur le même principe, un coffrage éventuellement démontable si on veut garder un accès (cela va dépendre du type de canalisation, de la présence d’éventuels raccords de tuyaux, etc…), en insérant une laine minérale à l’intérieur. Il faut veiller à boucher les interstices de ce coffrage avec un joint silicone. Il y a le principe de masse-ressort-masse déjà évoqué mais aussi le principe d’étanchéité : là où l’air passe, le bruit passe.

      Voilà quelques idées pour faire avancer votre réflexion, idées qui, au risque de me répéter, ne remplacent pas une étude acoustique.

      Cordialement

  • Chris

    Il y a 7 mois

    Bonjour
    J habite le long d une rue devenue très circulante et en rez de chaussée et je supporte difficilement ces nuisances sonores
    J ai pourtant des menuiseries PVC double vitrage avec des volets roulants caissons intérieurs
    Je voudrais connaître les solutions possibles en termes d isolation sonore ainsi que les conditions pour faire faire un mur antibruits
    Merci pour vos conseils
    Chris
    • MarcIsover

      Il y a 7 mois

      Bonjour Chris,

      Premier point peut-être à regarder, avez-vous des aérations sur vos coffres de volets roulants et, si oui, sont-elles munies d’entrées d’air acoustiques ? L’étanchéité à l’air de ces fenêtres est-elle bien faite en périphérie ? Les ouvertures dans une paroi (portes, fenêtres, aérations, canalisations, etc…) sont souvent le point faible au niveau acoustique et déterminent la performance de l’ensemble : là où l’air passe, le bruit passe. Il faudrait faire un diagnostic acoustique pour déterminer les points à traiter et les prioriser.

      Quelques infos sur la réalisation d’un mur anti-bruit ici http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf
      avec des adresses d’organisme à contacter en fin de document. En zone urbaine, il y a certainement des règles d’urbanisme à respecter et de voisinage : si vous mettez un écran et générez des nuisances chez vos voisins d’en face, vous risqueriez de devoir démonter ou dans le moindre des cas, modifier le dispositif existant.

      Cordialement
  • Vera

    Il y a 8 mois

    Bonjour,
    j'ai emménagé à Lyon il ya deux ans dans un appartement neuf et je suis mes voisins du dessus et des fois du dessous, je sens mon sol vibrer à leur impact.

    Y'a t il un acousticien capable de réaliser des mesures acoustiques d'impact et aériens pour un particulier à prix raisonnable?
    Tous ceux contactés ne travaillent soit pas avec les particuliers ou ont des devis exorbitants dissuasifs.

    Merci d'avance.
    • MarcIsover

      Il y a 8 mois

      Bonjour Vera,

      Je dois hélas vous faire la même réponse que précédemment en espérant qu’acousticien vous lira et prendra contact avec vous en laissant ses coordonnées sur le site.

      Avez-vous pris contact avec le promoteur de votre programme immobilier afin qu’il vous fournisse l’attestation de conformité acoustique ? Je vous laisse taper ces trois mots clés dans un moteur de recherche pour avoir accès à nombre de résultats que je ne pourrai vous donner en lien.

      Cordialement
  • B. D.

    Il y a 8 mois

    Je serais à la recherche d'un acousticien digne de confiance pouvant me faire un devis à prix raisonnable dans les Yvelines.
    Auriez vous des coordonnées ?
    • MarcIsover

      Il y a 8 mois

      Bonjour tout d’abord,

      Je ne peux malheureusement vous donner de nom. Je vous invite à consulter les annuaires professionnels divers. Peut-être serez-vous contacté si certains nous lisent ?

      Salutations
  • Marta

    Il y a 8 mois

    Bonjour,
    j'ai acheté il y a 2 mois un appartement dans un immeuble assez récent et après mon emménagement j'ai découvert que le voisin du dessus est très bruyant (il joue des jeux sur l'ordi et crie des jurons toute la nuit) et cela devient très insupportable et pénible.
    Je voudrais faire un diagnostic phonique pour savoir quelle isolation je pourrais envisager d'installer, surtout pour isoler ma chambre.
    Merci d'avance pour votre réponse.
    P.S. J'habite à Bordeaux.
    • MarcIsover

      Il y a 8 mois

      Bonjour Marta,

      Je n’ai hélas pas de contact avec des acousticiens sur la région bordelaise qui puisse vous faire un diagnostic et les justes préconisations. Certains d’entre eux vous liront peut-être tout comme moi et prendrons contact avec vous. Je vous suggère également de regarder dans les pages jaunes ou équivalents.

      En attendant de trouver le professionnel recherché, vous pourrez avancer dans les connaissances sur le sujet en lisant les fondamentaux de ce guide de l’acoustique https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Bien cordialement
  • TJ

    Il y a 9 mois

    Bonjour Marc

    en début d'année vous m'aviez laissé 2 numéros pour contacter des BE pour réaliser un diagnostic phonique mais suite à la refonte du site internet je n'arrive pas à retrouver votre réponse à mon commentaire.
    Pourriez vous nous indiquer à nouveau ces contacts de BE sérieux pour particuliers ?

    merci d'avance !
    TJ
    • MarcIsover

      Il y a 9 mois

      Bonjour TJ,

      Vous avez de la chance ! j'ai à la fois vu votre message et retrouvé ces deux adresses :

      ECKEA Acoustique Pierre Thévenin 75013 Paris 01 56 68 00 36

      ALTIA 75002 Paris 01 53 00 90 95

      Cordialement
  • Sabrina

    Il y a 9 mois

    Bonjour,
    Nous avons emménagé depuis 15 jours dans un appartement neuf (livré en janvier). Nous sommes locataires d'un bailleur institutionnel.
    Il se trouve que le local du transformateur se trouve sous notre séjour : du coup ça vibre et ça bourdonne non stop jour et nuit y compris dans les chambres.

    Le bailleur ne nous réponds pas, et le responsable de la fin des travaux nous dit qu'il n'y a rien à faire car les tests acoustiques ont été fait dans notre appartement. Alors effectivement nous n'entendons pas le bruit de la rue, ni nos voisins mais pour les vibrations intérieures venant du transformateur l'isolation est inexistante.

    Existe-t-il des solutions pour ce genre de problème où devons nous partir ?

    Bien cordialement,

    • MarcIsover

      Il y a 9 mois

      Bonjour Sabrina,

      Il existe très probablement des solutions pour améliorer l’isolement acoustique de ce local. Il est certainement possible de placer des silent bloc sous les éléments qui transmettent ces vibrations. L’isolement acoustique peut être amélioré dans le local avec des solutions de type Optima murs mettant en œuvre avec une laine type GR32 de 100 mm et un double parement en plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placophonique®. Ces solutions nécessitent une étude acoustique pour être validées ou modifiées.

      Il existe des normes d’isolation acoustique (NRA pour Nouvelle Réglementation Acoustique qui date de 1999) mais ces normes sont hélas faibles et il se peut que votre logement y réponde. Vous trouverez ces normes et de très nombreuses informations ici https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique
      Si votre bailleur fait la sourde oreille et que le logement est aux normes… le solution est peut-être dans la fuite !

      Bien cordialement
  • Capucine

    Il y a 10 mois

    Bonjour,

    Est-il possible d'isoler de manière efficace un extracteur-récupérateur d'air chaud qui, officiellement émet 35db mais beaucoup plus dans la réalité ?. Il se trouve dans la partie habitée de la maison et non dans les combles. Quelles seraient les solutions pour que le bruit soit supportable, en particulier la nuit pour dormir ?

    Je vous remercie pour votre réponse.
    Bien cordialement,
    • MarcIsover

      Il y a 10 mois

      Bonjour Capucine,

      J’ai répondu à la même question ou presque ici https://www.toutsurlisolation.com...ants/Identifier-le-probleme-de-bruit (pseudo frantext en date du 29/01/2018). Il faut faire un copier coller du lien dans votre navigateur si nécessaire.

      Vous pouvez donc consulter cette réponse. En additif, si l’appareil est plus bruyant que ce qui est annoncé par le fabricant, peut-être pouvez-vous vous mettre en rapport avec de dernier et lui demander que l’appareil soit rendu conforme à sa fiche technique ?

      N’ayant que peu de détails sur l’implantation de l’appareil, je ne peux guère vous en dire plus.

      Cordialement
  • paul

    Il y a 11 mois

    bonjour, j'habite dans un immeuble de 1965, suite a des bruits de mon voisins du dessus qui a changer sont revêtement de sol par un parquet flottant, les bruits se sont doubler en puissances et en fréquences bruit d'impact d'objet qui claque fort a répétition, bruit de pas d'éléphant, bruit de grincement, bruit d'aspirateur comme une ventouse, et bruit aérien crie, musique, radio, télévision, des enfants qui cour, ext... j'ai fais poser une isolation phonique et acoustique au plafond de mon appartement laine de verre isover et plaque phonique B13 sur 2 chambre et un salon sur une surface chambre 10m2 et 9m2 et salon 20m2, grâce au matériaux certain bruit on diminuer, est t'il possible de connaitre les Décibels de la pose de ses matériaux performants ??
    • MarcIsover

      Il y a 11 mois

      Bonjour,

      Autant la résistance thermique R de matériaux isolants peut être caractérisée soit par leur R soit par la conductivité thermique (ou lambda), autant des critères équivalents n’existent pas en acoustique.

      On connait le coefficient Alpha sabine de certains matériaux (quand il a été calculé ou mesuré ?) qui a un impact dans l’absorption acoustique au sein d’une même pièce (influence sur la réverbération des sons), autant l’isolement acoustique est beaucoup plus complexe et dépend à la fois de l’aptitude des matériaux employés (isolant, parement, suspentes, etc..) à contribuer à l’affaiblissement acoustique mais également du montage et de la qualité de la mise en œuvre. Il faut donc choisir les matériaux que l’on sait éprouvés pour l’application voulue et ensuite bien les mettre en œuvre.

      Il existe des rapports d’essais acoustiques qui donnent des performances pour des montages donnés. Ensuite, seuls des logiciels d’études acoustiques permettent d’évaluer la performance de certains montages par simulation.

      Un matériau seul ne peut être caractérisé comme vous le souhaitez si j’ai bien compris.

      Une remarque au sujet du changement de revêtement effectué par vos voisins du dessus. Le syndic doit être prévenu (à vérifier dans votre règlement de copropriété) et en aucun cas ces travaux ne doivent dégrader l’acoustique existante.

      Salutations
  • Jean M

    Il y a 11 mois

    Bonjour,
    J'habite au 1er etage d'un apparement parisien avec facade en pierre.

    Depuis peu, un bar a ouvert sur le trottoir d'en face

    Depuis, tous les soirs c'est le bruit des clients de ce bar qui fument leurs cigarettes et parles fort....

    J'ai deja parlé plusieurs fois au proprietaire du bar qui me dit qu'ils feront des efforts, mais je sens bien qu'il me dit ca juste pour que j'arrete de lui parler ...

    la situation n'a pas evolué et ca continue

    nous avons 3 chambres qui donnent sur la rue, double vitrage, mais on entend biensur tous ces bruits....

    Auriez vous des conseils ?

    Merci
    • sofi29

      Il y a 5 mois

      Bonjour Jean M,

      Si vos fenêtres sont avec double vitrage de qualité acoustique, il se peut que le bruit passe par les entrées d'air de ventilation et/ou par le coffre de volet roulant s'il en existe.

      Vous pouvez remplacer vos entrées d'air par des entrées d'air acoustiques. Il existe des kit ventilation dont la performance d'isolement va jusqu'à 42 dB pour les façades les plus exposées au bruit. Elles doivent être choisies en fonction du système de ventilation existant dans le logement notamment pour conserver une bonne régulation du renouvellement de l'air au regard des équipements présents dans le logement (chaudière par exemple).

      Si le bruit persiste malgré vos demandes auprès du propriétaire du bar n'hésitez pas à contacter les services de la mairie de votre commune ou auprès de la préfecture de votre département afin qu'ils interviennent. Voici en complément une adresse sur laquelle vous pouvez trouver des informations https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31117 et le guide "Isoler son logement du bruit " édité par l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie http://www.ademe.fr/sites/default...que-isoler-son-logement-du-bruit.pdf (édition 2017).

      Bon courage !
  • SL

    Il y a 1 an

    Bonsoir,

    La mairie a rapproché de plusieurs mètres le terrain de football de notre propriété, et augmenter le nb d'entrainements / semaine (en gros, tous les soirs de la semaine jusqu'à 22h30 l'année dernière).
    Notre salon et chambre sont du côté du stade, et nous entendons que trop les entrainements. Quelles solutions existent pour diminuer ces nuisances sonores ?

    Cdt,
    SL
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Les solutions sont multiples à commencer par le diagnostic d’un acousticien qui serait un préalable.

      Cela peut passer par l’édification d’un mur anti-bruit http://www.bruit.fr/images/storie...ticuliers_realiser_mur_antibruit.pdf
      à l’installation de fenêtres doubles vitrage si ce n’est pas encore le cas, l’installation de capots anti-bruit sur les aérations des fenêtres et des coffres de volets roulants (là où l’air passe, le bruit passe), au doublage des murs périphériques en réalisant des systèmes appelés masse ressort masse (un isolant fibreux jouant le rôle de ressort, la première masse est votre mur actuel et la deuxième un nouveau parement) , etc, etc…

      Si l’acoustique a été dégradée par rapport à la situation antérieure, vous pouvez peut-être vous rapprocher des services concernés (municipaux, sports ?) pour leur demander de faire des travaux qui limitent les nuisances.

      Cdt
    • remi

      Il y a 9 mois

      Bonjour
      je suis dans une villa mitoyenne , le salon de mes voisins est juste derriere ma chambre, du coup nous entendons les conversations et tous les bruits de chaise , enfant qui courre etc.
      lorsqu'ils recoivent du monde , je dort quand tout le monde est parti .
      j'ai fait venir un acousticiens , il est resté 30 mn a fait eclaté deux ballons gonflable chez mon voisin pour faire des relevés.
      il m'a remis un rapport me préconisant d'aller parler a mes voisins pour qu'ils fassent moins de bruits, et m'a dit que j'entendais mes voisins car j'habite dans un endroit trop silencieux et que c'est pour ca que le moindre bruit est perceptible. resultat 640 € depensé.

      Est ce possible qu'il n'y ai pas de solutions a mon probleme ?
      mon acousticien est il incompetant ?
      a qui puis je m'adresser, auriez vous des contact d'acousticien dans les alpes maritimes?

      merci d'avance

      Remi
    • MarcIsover

      Il y a 9 mois

      Bonjour remi,

      Je ne me prononcerai pas sur les compétences de votre acousticien et je n’ai hélas pas de contact à vous recommander dans ce secteur géographique.

      Il est exact que, dans un environ calme, les bruits émergent plus car ils sont moins couverts. Ce n’est pas une raison pour ne pas essayer d’améliorer l’existant en cas de nuisance.

      Vous parlez de maison mitoyenne, les dalles sont-elles communes ? Quelle est la nature des murs ? Vous avez remarqué que mes questions reviennent à commencer établir un diagnostic !

      Souvent, le principe suivi pour améliorer l’acoustique entre deux pièces ou locaux différents est celui du masse-ressort-masse où la première masse est votre mur mitoyen, le deuxième le nouveau parement que vous mettrez en œuvre de votre côte et le ressort un isolant fibreux type laine de verre qui emprisonne de l’air dans ses fibres, air qui aura le rôle d’amortisseur des vibrations que sont les sons. Parfois, ne traiter que le mur ne suffit pas et il faut alors faire que l’on appelle une boite dans la boite. Les matériaux à employer sont une laine minérale type GR32 avec une épaisseur minimale recommandée de 75 mmen rouleau mise en œuvre avec le système Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous qui permet une pose continue de l’isolant (réduction des ponts phoniques dans votre cas) associée de préférence à une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placophonique® (reconnaissable à sa face cartonnée de couleur bleue). Pour un meilleur résultat d’isolation acoustique pour une faible emprise au sol, cette plaque pourra être doublée. On parle alors de double peau et il faut prendre soin de décaler les plaques pour décaler les joints (là où l’air passe, le bruit passe). Il existe également une solution de plus faible épaisseur (5 cm au total) appelée Optima Sonic.

      Si le choix de la solution et des matériaux est important, leur mise en œuvre ne l’est pas moins. Il faut faire la chasse aux fuites d’air, placer une bande résiliente sous les lisses hautes et basses, décaler les boitiers électriques (vous n’êtes pas concerné dans le cas présent).

      Ces quelques conseils n’ont pas vocation à se substituer à une étude acoustique réalisée in situ.

      Vous pourrez approfondir le sujet de l’acoustique à la lecture de ce guide très instructif https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

      Cordialement
  • Le charme de l'ancien et ses inconvénients!

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    Nous venons d'acheter un appartement au 6ème et dernier étage d'un immeuble parisien du 14eme arrondissement datant de 1911.
    Cet appartement n'a pas subi beaucoup de transformation (son propriétaire avait 85 ans).
    Dans la chambre, nous entendons la télévision du voisin du dessous (on entend aussi la machine à laver qui fait vibrer les murs mais nous comptons sur le Bien Vivre du voisin qui ne la fera sûrement pas tourner à 7h du mat)
    Nous n'avons aucun mur commun avec un autre appartement (nous sommes dans une sorte d'"aile" du bâtiment), la pièce est équipée d'une fenêtre double vitrage.
    Par contre, nous avons une vieille cheminée dans la pièce, et le parquet est très ancien.
    Est ce que ces deux derniers facteurs peuvent être la zone de transmission du bruit?
    Si nous supprimons notre cheminée et le conduit de notre cheminée qui rejoint le conduit principal, est ce que cela suffirait?
    Le parquet est il une possible source de bruit? (on nous dit toujours qu'on entend pas le bruit du dessous et ça commence à m'énerver!)

    Bref, par quoi commence-t-on pour traiter ce sujet?

    Merci de votre aide
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      On commence par déterminer les voies de transmission des bruits pour savoir quelles sont les parties à traiter en priorité et par quel moyen. Et, pour cela, rien de tel que la venue d’un acousticien pour faire des mesures et une étude appropriée.

      On ne touche pas à une cheminée sans s’être assuré auparavant des conséquences sur la structure ni sans demander l’accord sans doute nécessaire à la copropriété. Il faut également s’assurer que sa démolition apportera un plus avant tout !

      Il y a fort à parier que les bruits se transmettent essentiellement par le plafond de votre voisin. C’est hélas de son côté qu’il serait préférable d’intervenir pour traiter les bruits aériens (voix, TV, musique) en réalisant un faux plafond (suspendu ou auto portant) et en insérant une laine minérale type IBR de la génération « LA nouvelle laine » entre plafond ancien et parement en plaques de plâtre (qu’il est préférable de choisir à isolation acoustique renforcée type Placophonique reconnaissable à sa face cartonné de couleur bleue). Serez-vous prêt à financer ces travaux qui ne se réaliseront pas chez vous ? Votre voisin de dessous est-il ouvert à cette idée ? Il est peut-être aussi envisageable de démonter votre parquet existant et d’insérer un IBR entre les solives (si c’est ce montage qui est existant) puis de remonter votre parquet en insérant une bande résiliente sur le dessus des solives (mais cela aura surtout effet sur les bruits d’impact que vous ferez).

      Maintenant, traiter le plafond seul pourrait ne pas suffire, les murs et cloisons pouvant être source de transmission. Il arrive parfois que des bruits qui étaient couverts par d’autres deviennent gênants s’ils deviennent émergeants.

      Pour la machine à laver, le problème est certainement plus simple à résoudre. Outre les heures de fonctionnement, le positionnement de silent bloc sous la machine permet de réduire fortement la transmission de vibrations.

      Cordialement
    • jms

      Il y a 1 an

      BONJOUR , Que faire lorsqu'au moment de la construction de l'immeuble, le plancher a été réalisé en premier et que la cloison est venue ensuite, posée dessus...les bruits passent par en-dessous?...j'aimerais réaliser des travaux d'acoustique pour m'isoler de la pièce d'à côté...MERCI
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour,

      Il est difficile de vous répondre avec si peu d’informations communiquées et, un diagnostic acoustique réalisé par un bureau d’étude spécialisé serait très utile voire obligatoire. Le traitement proposé dépend de la nature des matériaux constructifs (plancher bois, plancher béton ?), de nature et du volume des bruits qui entrainent une nuisance (bruits d’impact, bruits aériens). La pièce contigüe fait-elle partie de votre logement ? Il est en effet préférable traiter les bruits du côté où ils sont émis. Etes-vous sûr que la transmission se fait par le plancher ?

      Plusieurs types de solutions existent selon les cas de figure : réalisation d’une chape sèche (positionnement d’un isolant adapté, plancher de répartition puis revêtement de sol), pose d’un revêtement de sol aux propriétés d’isolation acoustique renforcées (moquette épaisse, parquet flottant spécifique, sol souple, etc…).

      Vous trouverez plus d’informations en prenant connaissance des informations qui vous intéressent en copiant ce lien https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique dans votre navigateur.

      Cordialement.
  • jose

    Il y a 1 an

    Bonjour
    J'ai dans une maison ancienne rénovée, une chambre de 25 m2 sous le toit avec une grande hauteur sous plafond. je suis a un tournant routier où passe pas mal de véhicules... j'aimerais isoler phoniquement ce toit et rendre cette chambre vivable . je ne sait pas comment l'isoler ?
    • MarcIsover

      Il y a 1 an

      Bonjour José,

      Bien difficile de répondre à votre question avec aussi peu de détails, beaucoup d’hypothèses possibles. Les son peuvent passer par le toit, les murs, les ouvertures, etc…, on ne connait pas la nature des matériaux constructifs.

      Si la hauteur sous plafond est importante, peut-être pouvez-vous envisager de la réduire afin de dimunuer le volume chauffé mais aussi et surtout par la même occasion améliorer l’isolation acoustique en insérant une laine minérale type IBR (10 cm minimum pour être efficace) dans la cavité créée entre ancien plafond et nouveau parement. Ce plafond pourra être suspendu au plafond actuel à l’aide de suspentes et de fixations adaptées ou de type autoportant avec une ossature métallique constituée de rails et de montants dimensionnés en fonction de la taille de la pièce et fixée sur des murs porteurs.

      Les murs ont peut-être besoin d’être traités et, là encore, c’est le système masse -ressort-masse qu’il faut mettre en application. Vous retrouverez des généralités sur l’acoustique et ses grands principes ici https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf

      Les fenêtres sont-elles à double vitrage ? y a-t-il des entrées d’air traités de façon acoustique ?

      Un diagnostic sur site réalisé par un acousticien vous permettrait d’avoir des recommandations adaptées à la configuration exacte de cette chambre.

      Vous trouverez dans les pages 65 et suivantes de ce lien https://www.isover.fr/sites/isove...e_solutions_56_71_sols_planchers.pdf des schémas d’isolation sous plancher pour visualiser quelques montages possibles.

      Pour les murs , c’est dans les premières pages du lien suivant https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf qu’il faut se pencher.

      Bien cordialement
  • Tristan

    Il y a 1 an

    Bonjour,
    J'habite dans une maison très calme banlieue parisienne depuis 6 mois.
    En revanche il y a un bruit sourd, avec des vibrations importantes basse fréquence.
    Cela ne vient pas de chez nos voisins à priori.
    Que faut-il faire?
    Peut on faire mesurer ce type de bruit? et comprendre la provenance?
    Bien cordialement
    Tristan
  • Sidonie

    Il y a 1 an

    Nous habitons au 1er étage d'un immeuble de 1990.
    Une salle de coaching sportif a emménagé au rez-de-chaussée, fonctionnant de 7h à 23h, 7 jours sur 7. Nous vivons du matin au soir avec le bruit des haltères tombant au sol, machines, corde à sauter, encouragements... Le niveau de bruit est variable (probablement peu élevé à l'exception des haltères, qui donnent l'impression que les murs vont s'écrouler sur nous !), mais dure toute la journée, 7 jours sur 7, nous n'en pouvons plus, les enfants s'endorment tous les soirs avec les mains sur les oreilles !
    Nous avons discuté avec eux pour trouver des solutions, ils ont fait quelques efforts, mais ne veulent faire plus. Précision: ils ont un parquet flottant.
    Que faire (hormis déménager ou engager des poursuites) ?
    • JMS

      Il y a 1 an

      Un parquet flottant?!!!...dans une salle de muscu avec des haltères et en plus ils ne veulent plus apporter d'autres solutions! Ils sont "gonflés" lol....Sachez que certaines salles ont recours à un sol caoutchouteux qui font que l'on peut lâcher les haltères sans se poser de questions sur le risque d'abîmer !!!...donc Sidonie ne vous laissez pas faire et ne lâchez pas l'affaire ...
  • marc_83

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    j'habite dans une maison sur 2 niveaux.
    j'occupe le bas de la maison et ma chambre est dessous le salon de mes voisins.
    mes voisins ont posé du parquet flottant avec un isolant ..donc pas trop de bruit de pas.
    Chose surprenante je n'entends pas la TV ...mais la voix grave de mon voisin. j'ai l'impression que le bruit vient de partout.
    J'ai mis du polystyrène extrudé 40mmm au plafond et j'ai commencé à mettre des plaques de placo + polystyrène expansé 80mm aux murs...et je me pose la question si ...cela va avoir un effet bénéfique, aucun effet ..ou alors ai-je un risque que la situation soit pire (j'ai eu l'impression hier que je l'entendais plus) ?
    Merci pour vos réponses
  • Lolotte95

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Nous avons acheté un appartement BBC rt2012 et nous avons la vmc au dessus de la chambre de mon fils. Nous entendons le moteur et mon fils de 4 ans ne peut pas dormir depuis que nous avons emménagé dans notre appartement neuf. Nous avons envoyé des courriers au promoteur et ils ne veulent rien entendre.
    Que peut on faire ?
    Est ce normal que la vmc soit au dessus du lit a mon fils.
    Doit on faire appel à un acousticien ?
    Merci pour votre retour.

  • Shacer35

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    Ayant emménagé dans un appartement de 80 m2 dans un immeuble BBC récent (janvier 2015), est-il normal d'entendre les bruits d'impact provenant de l'étage supérieur et peut-on espérer une amélioration avec une isolation, sachant que les sols étaient en parquet à la livraison ?
    Merci de votre aide.
    • bb94

      Il y a 2 ans

      En principe, il y a un isolant avec le parquet surtout si vous avez un logement
      au norme BBC.
      Nous sommes en appartement et notre immeuble est de 1994
      livré avec la moquette mais malheureusement les personnes ont mis
      du parquet et, on entend les impacts.
      La moquette et tapis attenu les bruits mais nos voisins ne sont compréhensifs.
      Donc, nous devons faire appel prochainement à des ouvriers pour une isolation un faux plafond.
    • Bruno

      Il y a 2 ans

      Bonjour,
      tout simplement que le constructeur à posé un parquet bas de gamme au dessus de votre appart sans penser à la transmission des ondes sonores !
      Impossible à isoler de chez vous ! dur.
  • josé

    Il y a 2 ans

    la chambre de ma petite fille se situe à l'étage au dessus de l'entrée de ma maison et près de la cage d'escalier. La porte d'entrée de sa chambre se trouve face au salon situé en contre bas. quel type de matériaux puis-je employer pour insonoriser sa chambre, sachant que son plancher est constitué de poutrelle ourdi + chape + parquet bois 22 mm et que la périphérie est composée de placo stil + laine de roche.
  • Moi

    Il y a 2 ans

    Bonjour,je possede un plaind pied a 100m d'une route passante (beaucoup de poids lourd) et j'entends raisonner dans ma maison (bourdonnement) et j'ai l'impression que ca vient des combles non aménagé,mes combles ( Charpente en w) on de la laine de verre de 260mm dans les gites,y aurait t'il une solution pour remédier a ce boudonnement.Merci.
  • Alain C.

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    je viens d'acheter un appartement neuf, mais j'ai un doute sur l'isolation phonique de l'appartement. L'appartement est situe au rdc et donne directement sur la route. Chaque matin je me fais reveiller par les voitures qui passent. J'ai effectue quelques mesures, pendant la nuit le sonometre me montre 36 dB, le matin le bruit monte vers 39 - 40 dB. Cela est-il tolerable ou bien y a-t-il un probleme d'isolation phonique?

    Merci d'avance pour les renseignements.

  • erwan

    Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Je suis confronté a une énigme. Dans mon pavillon recent de 20 d age aux normes pour chauffage electrique de l epoque, avec murs parpaings+polystyrene +placo, entree en mezzanine, j'entends un bruit diffus de type turbine du a la penetration du grondement permanent d'autoroutes au loin.
    Je suppose qu'il rentre par la soupente en mezzanine de l'entree tres fine (ardoise+laine de roche+placo) et les bouches de VMC. Avec le credit d impot isolation ca vaut le coup d'isoler le toit mais je me demande comment et si c'est par l'exterieur en demontant les ardoises ou par l 'interieur en doublant le placo. Que faire aussi pour les VMC?
    • Obélix

      Il y a 2 ans

      A Erwan

      Il me semble qu'une autoroute ne produit pas un bruit de turbine. N'y a t-il pas un parc éolien au loin? Cela produit ce genre de nuisnace, sans soluition pour les victimes....
  • GERARD P -

    Il y a 2 ans

    Bonjour ,
    J'habite à Balma 31 ( à coté de Toulouse) , j'habite une villa située juste au bord d'une route départementale à grande circulation. Je viens de prendre ma retraite il y a peu de temps , et cet maintenant que je viens de prendre conscience du bruit de passage des vehicules aux fortes heures de pointe .
    Toutes les pieces de ma maison sont sous plafond rampant , je pense que les problèmes phoniques que nous vivons sont dus principalement à ce paramètre , c'est pour cela que je voulais avoir des infos de professionnels sur ce problème hautement perturbant !
    Merci et cordialement
    • Bruno

      Il y a 2 ans

      Bonjour,
      les bruits provenant d'une route peuvent passer par les murs, les fenêtres et le toit.
      Il faut faire une étude acoustique aux heures de pointe.

      Bonne chance
  • Steph2lyon

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    voilà presque 1 an que j'ai des problèmes avec mes voisins du dessus qui ont du carrelage collé à même le béton. J'entends tout... les pas, quelques chose qui tombe ou roule sur le carrelage, les portes de placard qui se ferment....
    Quelle solution existe pour absorber le bruit? (si cela existe car j'imagine que c'est la structure elle même qui conduit le bruit?)
    Merci d'avance pour votre retour
    • soko.d

      Il y a 2 ans

      j'ai des problèmes avec mes voisins du dessus qui ont du carrelage posé sur une dalle. J'entends tout... les pas, quelques chose qui tombe ou roule sur le carrelage, les portes de placard qui se ferment...ma voisine qui marche sur les talons. Mon plafond est fait par une isolation légère et des poutres tous les 50 cm.
      Quelle solution existe pour absorber le bruit? (si cela existe car j'imagine que c'est la structure elle même qui conduit le bruit?)
  • Farhat

    Il y a 2 ans

    Bonjour,
    En fait je viens d'installer dans un nouveau studio.
    De premier jour j'ai remarqué un bruit : comme un bruit d'un moteur ou une ventilation en fin j'arrive pas d'identifier il vient d'ou exactement et c'est quoi comme bruit.
    Je suppose qu'il vient de l'un des ces endroits suivants :
    - Ventilation VMC ou le moteur
    - Voisin de dessus comme y'en a pas d'isolent entre etage peut etre il vient de chez lui puisque il fait de bruit (déplacement des meubles, marcher avec les chausseurs, ...)
    - chauffage d'eau Electrique a cote de l'endroit ou il est installer j'entends plus le bruit.
    En fin je sais pas quoi faire pour arrêter ce bruit.
    Merci d'avance pour votre conseil.
    Farhat
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Farhat,

      Obélix a raison : la première des choses à faire est d'identifier la source de bruit. S'il s'agit d'un bruit de moteur, il faut savoir de quelle machine cela provient car sans une désolidarisation de cette machine de son support par la pose d'éléments antivibratils, le bruit sera toujours transmis à la structure et se propagera donc dans l'ensemble des parois de la structure. Disposez-vous d'un chauffage individuel par chaudière ? S'agit-il d'une chaudière murale ? Des plots antivibratils ont-ils été utilisés pour la fixation ?

      Il vous faut procéder par élimination et vérifier chaque élément afin de trouver d'où vient la nuisance sonore subie. Renseignez-vous aussi auprès des autres occupants afin de savoir s'ils subissent la même nuisance dans leurs propres logements... Si vous êtes dans le cadre d'une accession à la propriété, signalez la nuisance sonore à votre promoteur par lettre recommandée (vous disposez d'une année à compter de la réception de l'appartement pour contester la qualité acoustique du logement).

      Cordialement.
    • obélix

      Il y a 2 ans

      Farhat

      Il faut déjà identifier la source, car le bruit que vous décrivez s'il vient d'une machine tournante, ne peut sans doute se résoudre qu'en isolant la machine responsable, en demandant une intervention dessus pour qu'elle soit moins bruyante (VMC?) ou en l'éloignant...Il ne faut pas faire croire aux gens qu'en faisant d'énormes frais d'isolation chez eux, ils arriveront à se protéger de tout. Il y a des causes extérieures qui ne peuvent être réglées qu'en s'attaquant à la source.
  • vincent h

    Il y a 2 ans

    bonjour


    Propriétaire d'un appartement au 1 etage dans de l'ancien haussmanien de 1902 , une salle de sport vient d'ouvrir au rdc avec donc un problème de nuisance sonore . c'est la musique qui pose problème lors des cours collectifs (zumba, ...)
    que'elle type de solution y a t-il ? a partir de mon appartement ou de la salle de gym ?

    cordialement

    bien cordialement
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Vincent h,

      Pour limiter la propagation du son, mieux vaut intervenir à la source. Ce sont donc les parois de la salle de sport qu'il faudrait isoler afin de limiter la propagation vers les logemens situés alentour.

      Commencez par signaler le problème de nuisance subie par lettre recommandée au syndic de copropriété ainsi qu'au gérant de la salle de sport en lui demandant de limiter le niveau de la musique dans ses locaux. Cela ne suffira sans doute pas si les locaux ne sont pas isolés pour limiter convenablement le bruit mais cela vous permettra déjà d'acter votre demande et de prouver que vous avez tenté un réglement amiable de la situation. Sans action de la part du gérant, vous n'aurez d'autre solution que de porter plainte auprès de la préfecture de police de votre lieu d'habitation.

      La législation sur le bruit est inscrit dans le code de la santé publique https://www.legifrance.gouv.fr/af...T000006072665&dateTexte=20080314
      Ce code définit les valeurs de bruit limites à respecter.

      Tout réglement amiable est préférable à une action en justice... Le tribunal compétent est néanmoins le tribunal d'instance de votre commune. Vous pouvez trouver des renseignements sur le site gouvernemental : http://www.interieur.gouv.fr/A-vo...iques/Mon-domicile/Nuisances-sonores

      Cordialement.
  • marc

    Il y a 2 ans

    Bonjour , je suis exactement dans le cas cité au dessus c'est a dire que je veux isoler un mur de ma chambre du bruit de la télé qui se trouve de l'autre coté.

    Quelle est la meilleure solution ?

    Merci
    • sofi29

      Il y a 2 ans

      Bonjour Marc,

      Il vous faut alors réaliser le doublage de votre cloison par la mise en oeuvre d'une paroi désolidarisée ou paroi "masse-ressort-masse" pour limiter la transmission des ondes sonores d'une pièce l'autre. Pour ce faire, posez une laine semi-rigide sous ossature métallique sur la paroi séparant votre chambre de votre séjour (cf. système Optima Murs : https://www.isover.fr/sites/isove...s/assets/documents/guide_optima.pdf) et finalisez par un parement de type BA13.

      Vous pouvez renforcer la performance globale de la paroi par la pose d'une plaque à isolation acoustique renforcée (type Placo Phonique ou équivalent) en remplacement de la BA13 standard. Bien soigner le joint en pied de plaques par la pose d'un mastic acrylique restant souple avant la pose des plinthes. Ne pas traiter ce joint peut faire perdre quelques décibels de performance et de manière non négligeable (jusqu'à 7db sur une cloison séparative sad ).

      Prenez garde également aux ouvertures de vos pièces qui restent des points faibles en termes d'acoustique si les portes ne sont pas performantes. Ainsi, si vos pièces comportent des portes standard (généralement portes isoplanes de type alvéolaires), veillez à les faire remplacer par des portes isophoniques (portes à âme pleine).

      Cordialement.
  • Audrey

    Il y a 3 ans

    Bonjour
    Je suis sur le point d'acquérir une maison ancienne mitoyenne par l'étage.
    L'isolation n'a pas été faite correctement et il y a de gros problème de bruits pour les logeant du rdc. Je dois refaire l'isolation des murs, le double vitrage, la laine soufflée dans les combles. Que me conseillez vous pour le plancher.
    Merci d'avance
    Cdt
  • sophie

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    Nous connaissons des problèmes de bruits dans notre appartement (ancien) car la cloison avec l'appartement d'à coté est très fine et nous entendons toutes les discussions et moindres bruits des voisins.

    A quel acousticien faire appel (nous sommes sur Paris) ? comment le choisir, et quel est le coût pour faire un diagnostic ?

    merci d'avance!

    merci à vous !
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Sophie,

      Je n'ai malheureusement pas d'adresse d'acousticien à vous conseiller mais une recherche sur le web sur la thématique "diagnostic acoustique Paris", vous donnera des adresses de bureaux d'études ou d'experts en acoustique.

      Quant au prix, il évolue en fonction du type de prestation demandée qui va de la simple consultation au réel diagnostic avec mesures sur site et proposition de solution d'isolation à mettre en oeuvre, suivi de chantier, etc. Si une simple consultation peut être de l'ordre de 150 €, un diagnostic quant à lui peut coûter plusieurs milliers d'euros selon que vous faites simplement réaliser les mesures et préconiser les solutions ou si vous demandez la réalisation des travaux et le suivi de chantier.
      Si vous confiez les travaux au bureau d'étude ou acousticien, n'hésitez pas à l'assortir d'une obligation de résultat.

      Cordialement.
  • Al1

    Il y a 3 ans

    Bonsoir,
    J'ai acheté il y a une dizaine de mois un appartement au 3ème et avant dernier étage d'un immeuble datant des années 60.
    Mon voisin du dessus écoute très fort sa télévision et malgré mes remarques cela n'a rien changé. J'aurais voulu savoir si entreprendre des travaux d'isolation phonique s'avérerait efficace. Si oui lesquels seraient les plus adéquats (type d'isolation, quelle partie isoler...).
    En vous remerciant d'avance pour votre réponse, cordialement.
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Al1,

      L'acoustique en rénovation est la plus complexe car elle dépend du système constructif, du niveau de bruit reçu et du cheminement du bruit dans la structure du bâtiment.
      Des travaux acoustiques peuvent bien sûr être envisagés et notamment l'isolation du plafond de votre logement par la mise en oeuvre d'un plafond de préférence désolidarisé (plafond autoportant de type http://www.toutplaco.com/Fiches-p...nd-suspendu/Description-de-l-ouvrage ).

      Toutefois, il faut savoir que dans des immeubles anciens comme le vôtre, l'isolation de la seule paroi séparative peut ne pas être suffisante et dans ce cas, il n'y a souvent que la solution de la "boîte dans la boîte" en isolant l'ensemble des parois (plafond + murs) qui peut apporter un confort suffisant.

      Si vous souhaitez vous assurez que le niveau d'isolation mis en oeuvre réponde à vos exigences de confort, mieux vaudrait faire appel à un bureau d'étude acoustique ou acousticien pour faire réaliser un diagnostic approfondi. Après étude du bâti et mesures de la nuisance sonore sur site, il pourra vous proposer une solution adaptée à votre problématique.

      Cordialement.
  • verop

    Il y a 3 ans

    Bonsoir
    Je viens d'acheter un appartement dans une veille maison
    Je suis au rdc et je souhaite isoler le plafond en bois car nous subissons des nuisances (bruit d'impacts)
    Merci de m'aider dans le choix des matériaux et la méthode
    Est il possbile de conserver les traverses apparentes ?
    Cordialement
    • sofi29

      Il y a 3 ans

      Bonjour Verop,

      Sachez que si vous souhaitez conserver les solives apparentes, vous disposerez de moins d'espace à consacrer à l'isolation et du point de vue des bruits d'impact, vous conserverez le pont phonique lié à ces solives.

      Dans le cas de bruits d'impact, mieux vaut une isolation entre solives, complétée d'un lit continu sous solives pour les réduire. Mieux vaut également une laine souple ou semi rigide pour absorber les bruits. Son caractère souple fera office de ressort dans le complexe d'isolation pour "amortir" la mise en vibration du plancher sous les pas. Attention toutefois à ce que ce plancher soit bien désolidarisé des murs en périphérie par une bande résiliente pour limiter le passage du son via les parois latérales.

      Poser un premier lit de laine entre les solives, coupé à l'écart entre les solives majoré de 1 cm s'il s'agit d'une laine semi-rigide, 1,5 à 2 cm s'il s'agit d'une laine souple (une laine semi-rigide sera cependant plus facile à placer du fait de sa tenue mécanique). Fixez sur les solives des suspentes sur lesquelles vous embrocherez le second lit de laine. Ces suspentes recevront l'ossature métallique sur laquelle vous visserez les plaques de plâtre de finition. N'hésitez pas à un prévoir un entraxe à 0.40 m pour pouvoir doubler le parement en plaques de plâtre (pose à joints décalés). Prévoyez un joint souple en périphérie, à la jonction avec les parois latérales.

      L'idéal selon la dimension des pièces serait de prévoir un plafond autoportant sur ossature montants/rails afin de désolidariser ce faux plafond de la structure existante du plancher car la désolidarisation donne encore de meilleurs résultats d'isolement. L'épaisseur à placer sous solives sera fonction de la hauteur sous plafond disponible, en tenant compte de la présence de coffres de volets roulants le cas échéant. Vous pouvez trouver des indications quant à la réalisation de faux plafonds sous le lien ci-après : http://www.placo.fr/content/download/122596/1534300/file/2008_006.pdf
      Vous disposez également d'une vidéo de démonstration ici : http://www.toutplaco.com/Fiches-p...ose/Realiser-un-plafond-sur-montants

      Cordialement.
    • caro

      Il y a 3 ans

      Bonjour,

      je vais faire un faux plafond enviroon 12m2 et j'ai déjà reçu le devis de l'entrepreneur..

      j'ai 3 questions

      le devis indique de la laine de verre 5 cm sur des panneaux rigide..
      or vous dites qu'il faut de la laine de verre souple.. la laine de verre peut elle être souple sur des panneaux rigides ou je dois demander à l'entrepreneur de changer ?

      le minimum d'espace vide est de 10 cm pour 5 cm de laine de verre?

      pour faire un plafond totalement désolidarisé quelle grandeur doit être la cage d'escalier ou l'ascenseur ?

      d'avance merci
      caro
  • sayel

    Il y a 3 ans

    Bonjour,

    J'ai lu tout les commentaires car j'ai le même souci que la plupart des personnes (bruits de pas au dessus de chez moi) sur ce forum, mais aucune solution est donnée.

    cdt
    • Bruno

      Il y a 2 ans

      Bonjour,
      c'est très difficile à annuler car l'onde sonore, après le bruit d'impact, est transmise dans votre local.
      Si le bruit vient du dessus ...dur dur faut analyser les différentes fréquence et la puissance mais c'est pas impossible.

      Si le bruit vient des cotés et du dessous c'est facile à annuler.

      Mais tout dépend de la puissance ! des différentes fréquences.
  • Eilysa

    Il y a 4 ans

    Bonjour,

    Propriétaire depuis peu d'un logement, je subis de plusieurs mois les nuisances sonores venant de la rue, et ce même avec un double vitrage.

    je souhaite donc réaliser un diagnostique acoustique avant de réaliser les travaux d'isolation . De même tous ceux que j'ai contacté ne travaillent qu'avec des entreprises et non avec des particuliers.

    Avez-vous des contacts ?
    Cordialement
    • tatay

      Il y a 4 ans

      bonjour

      je vois que beaucoup de personnes ont du mal a trouver un acousticien pour particuliers mais ce site ne repond a aucun des commentaires, quel est l interet de faire un sujet si meme ce site n aide pas ses lecteurs?
  • Jérémy

    Il y a 4 ans

    Bonjour,
    Je souhaite faire réaliser un diagnostic acoustique de mon logement mais j'ai beaucoup de mal à trouver une entreprise qui fait des audits acoustiques pour particuliers...quelqu'un peut-il m'aider à en trouver une ?
    Merci par avance de votre aide.
    Jérémy.
  • tic tac 69

    Il y a 5 ans

    bonjour
    j habite dans une residence neuve 2012 il n y a pas isolation phonique entre voisin et dans l entree principale qui donne du la chambre ,y a t il des normes pour ce type de nuissences?
  • M Ram

    Il y a 5 ans

    Bonjour, perso j'ai un très gros soucis avec le bruit.En effet, j'ai acheté ma maison il y a de cela un an que j'ai refais à neuf, sauf que la maison étant en longueur et étroite on ne s'est pas penché sur le soucis de l'isolation phonique vu que cela prenait trop de place. Le soucis c'est que nous y vivons depuis 4 mois et nous nous apercevons que nous entendons mais alors tout se qui se passe chez notre voisin qui a 5 enfants en bas âge; les cris, les pleurs, les discussions, nous entendons tout comme si nous vivions ensemble. C'est juste insupportable, nous souhaitons donc faire l'isolation phonique comme il se doit, la plus fine et efficace possible mais je ne sais quoi mettre sachant que le mur à la base est en brique et que nous avons collé directement dessus du placoplatre BA13, idem pour les chambres. A vous lire svp, merci. Cordialement.
    • Claire

      Il y a 3 ans

      Bonjour M RAM,
      Je prends connaissance de votre message et je suis exactement dans le même cas que vous !
      J'ai acheté et rénové l'intégralité de ma maison (pavillon jumelé).
      Des voisins viennent d'emménager il y a moins d'un an. Voisins bruyants avec 2 enfants en bas âge très bruyants...
      Nous entendons les hurlements, les cris, les jeux et même les conversations des parents...
      Je ne sais quoi faire.
      Avez-vous trouvé une bonne solution depuis ?
      Merci pour votre retour, je suis désemparée.
      Bien cordialement.
  • S. Samir

    Il y a 5 ans

    Mon problème est carrément différent, nous venons d'e.ménager dans un nouvel appartement en suisse et on entend les pas de nos voisins sur le meme palier et non seulement ça, mais les pas et déplacement de meubles des voisins au dessous de chez nous ! Comment cela peut se passer ? Le son peut monter aussi a travers les surfaces latérales ???
  • Steffy

    Il y a 5 ans

    Bonjour,
    J'ai des enfants très bruyants et malheureusement des voisins très casse pieds qui se plaignent du bruit. Ils disent entendre des bruits de pas jusqu'au 2e étage, nous habitons au 5e, pour le voisin juste à coté de la chambre des enfants, les conversations qu'ils peuvent avoir, les bruits des portes de placard etc...
    Nous avons mis du linoléum dans le couloir par dessus le plancher pour étouffer le bruit des pas, isolé le mur principal de la chambre avec un isolant phonique et mis de la moquette sur le sol de la chambre. Pour limiter les bruits venant du couloir de l'entrée nous avons posé un rideau sur la porte. Tout cela ne semble malheureusement pas suffire alors que nous en sommes à auasiment 800€ de travaux. Que pourrions nous faire d'autre à moinre coût ? Je précise que les bruits sont essentiellement aérien.
  • Olivier B.

    Il y a 5 ans

    Bonjour,

    Nous connaissons des problèmes de bruits, mais ce sont des bruits très très légers, mais persistants (du type sifflements) dans notre appartement.
    Tellement légers que certains ne les entendent, tandis que pour d'autres, c'est une torture. Je suppose que l'oreille de chacun réagit plus ou moins bien...

    A quel acousticien faire appel (nous sommes sur Paris) ? comment le choisir, et quel est le coût pour faire un diagnostic ?

    merci à vous !
    • Diden 95

      Il y a 5 ans

      Bonjour Olivier B,

      Je suis de Pontoise. j’habite dans un immeuble de 5 étages et j'ai le même problème que vous mais plutôt genre appareil bruyant, aucune idée s'il vient de l’extérieure ou du voisin de dessus. j'aimerai bien voir un spécialiste qui mesure son intensité dB.

      Cordialement
  • Bangalazebda45

    Il y a 5 ans

    Bonjour,
    Note problème à l’heure actuelle est un sérieux problème d’isolation phonique : les pas, glissement de chaises, chocs, et voix sont présent voire même couvre les sons de mon propre habitat
    Le problème vient d’une rénovation mal faite par le tout premier vendeur qui n’a pas respecté les normes (55 à 60 dB max transmis).
    Nos voisins du dessus n’étant pas gêné et pour ainsi dire peu réceptifs à ce qui se passe autour de leur propre nombril nous voudrions isoler notre chambre qui donne directement sur leur salle de bain ainsi que notre salle de bain qui donne sur leur salle à manger et si cela s'avère efficace notre salon où les bruits de pas se font entendre surtout la nuit.

    Les bruits transmis sont (par ordre d’intensité + fort au - fort) :

    Bruits de pas, d’impact au sol,bruits des robinets de la salle de bain,bruits des voix,machine à laver.

    Comment faire pour remédier à tout cela

    Cordialement

    • ARiel

      Il y a 5 ans

      Bonjour, je suis confronté aux meme probleme avait vous trouvé une solution. ?
    • Bangalazebda45

      Il y a 5 ans

      Non mais pour la rénovation de notre salle de bain on va créer un faux plafond avec du placo hydrofuge phonique et en isolant avec de la laine de verre on verra si cela porte ses fruits.

      Si oui on fera la même chose dans les autres pièces de l'appartement
    • aurore

      Il y a 5 ans

      Bonsoir, est-ce que ça a fonctionné le placo et la laine ?
  • Christian LOMBARD

    Il y a 6 ans

    Ma salle de Restaurant est très bruyante. Que puis je faire ( dans un coût raisonnable ) pour remédier à cela ?
    • sofi29

      Il y a 6 ans

      Bonjour M. Lombard,

      Il vous faut faire mettre en oeuvre des solutions de correction acoustique. Cela peut se faire par la pose de faux plafond acoustique, de panneaux acoustiques soit posés en parois verticales (ex : parois perforées en bois posées sur isolant fibreux servant de pièges à sons , soit utilisés en panneaux séparatifs structurant l'espace (il existe de nombreuses solutions possibles). En mettant en oeuvre ces structures absorbantes, vous réduirez l'effet "cocktail". Faites appel à un acousticien pour une mesure de la réverbération du local (local vide) ainsi que des mesures du niveau sonore en service, cela lui permettra de déterminer le niveau de correction acoustique à apporter à votre salle de restauration et les matériaux à mettre en oeuvre pour le confort de tous, personnels comme clients.

      Cordialement.

    • Cédric D.

      Il y a 5 ans

      Bonjour,
      Souhaitant réaliser un diagnostique acoustique avant de réaliser les travaux d'isolation (nous avons d'importants bruits d'impact de nos voisins du dessus), je me suis mis en chasse d'un acousticien. Tous ceux que j'ai contacté ne travaillent qu'avec des entreprises et non avec des particuliers. Auriez-vous des contacts ?
      Bien cordialement.
    • lilou

      Il y a 3 ans

      Certaine Mairie on des acousticiens voir le bureau d'hygiène et c'est gratuit

× OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.