L'isolation en rénovation : Votre projet en 6 étapes

Le 16/1/2013

Une bonne rénovation commence par l’isolation. Si vous envisagez de faire des travaux, profitez-en pour procéder à l’isolation thermique de votre logement, car ce sera plus difficile après. Une bonne isolation vous apportera plus de confort en été comme en hiver, vous permettra de faire jusqu’à 80% d’économie d’énergie, et de valoriser votre patrimoine immobilier à l’heure où le DPE se généralise.

En isolation comme dans tout sujet technique, il est préférable de vous informer au maximum avant d’effectuer les travaux. Vous pouvez consulter les Espaces Info Energie (Ademe), les sites Internet spécialisés comme toutsurlisolation.com ou isover.fr et les forums de bons niveaux. Suivez nos conseils ci-dessous pour maximiser l’efficacité de votre isolation lors de vos travaux de rénovation.

Pour améliorer les performances énergétiques du bâti, on s'attachera à l'isolation de l'ensemble de l'enveloppe : isolation des murs , isolation des combles et des sols (si envisageable : vide sanitaire accessible, plancher sur local non chauffé) par la mise en œuvre :

Assurez-vous de la qualité de la mise en œuvre de ces éléments.

En second lieu seulement, on s'intéressera à la mise en oeuvre d'équipements de qualité (équipements optimisés, régulés) en s'orientant également vers des équipements de production d'énergie utilisant des énergies renouvelables. Attention, rien ne sert de changer en priorité le système de chauffage en installant une nouvelle chaudière par exemple ou de changer l'ensemble des fenêtres et huisseries extérieures, sans avoir isolé l'enveloppe globale du bâtiment car les déperditions liées à une enveloppe défaillante du point de vue thermique reviendrait à ouvrir un robinet au-dessus d'un seau percé !

Il faut donc, à l’occasion d’une rénovation, procéder par étapes et dans le bon ordre :

  1. identifier les cibles prioritaires : murs, toits ou sol ?
  2. élaborer la stratégie thermique
  3. définir les niveaux de performance
  4. pensez à la ventilation maîtrisée et à l'étanchéité à l'air
  5. choisir avec soin le professionnel
  6. suivre le chantier et contrôler la qualité des produits.

8 commentaires :

BZH
Répondre
14/11/2016 15:00

Je souhaiterais refaire l'isolation de mes combles perdus.
Cependant il y a le moteur de VMC et les transformateurs des plafonniers du 1er étage, pouvons nous dans ce cas faire installer de la laine soufflée ?
merci

MarcIsover
Répondre
15/11/2016 14:56

Bonjour (ou Demat happy ),

Oui, bien sûr, il est possible d’isoler avec de la laine soufflée, en respectant certaines exigences.

Le CPT 3693_V2 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3693-v2.pdf
donne les règles de l’art pour l’isolation thermique des combles par soufflage d’isolant en vrac.

Pour les questions qui vous préoccupent, voilà les réponses :

Concernant les spots, il indique au point 5.1.2.2 que :
- En rénovation Les spots existants encastrés dans le plancher support de l’isolation peuvent présenter un risque pour l’ouvrage isolé : – les spots halogènes, une fois recouverts par un isolant, peuvent générer localement une température très élevée (potentiellement supérieure à 170 °C) et engendrer un risque de départ d’incendie ; – les spots à LED, une fois recouverts par un isolant, peuvent voir leur température augmenter dans une moindre mesure. Cette surchauffe, si elle ne constitue pas un risque avéré de départ d’incendie, peut néanmoins conduire à une réduction très importante de la durée de vie du spot, non prévu pour fonctionner à haute température. Quelle que soit la nature des spots encastrés, des capots de protection doivent être mis en œuvre sur chacun d’eux avant la réalisation de l’isolation. Les transformateurs associés doivent être couverts par ces mêmes capots ou sortis de la couche d’isolation. Les capots doivent être caractérisés selon le protocole décrit en Annexe 1, et tels que : – la température intérieure du capot n’excède pas 150°C ; – la température de la surface extérieure du capot, en contact avec l’isolant, soit inférieure à 120 °C ; – le capot soit classée au moins A2 - s2, d0 ou M0 ; – Le capot doit être conçu de telle façon qu’il soit étanche aux poussières. Dans ces conditions, le capot de protection peut alors être recouvert par l’isolant. Par ailleurs, la mise en œuvre de ces capots doit préserver l’étanchéité à l’air du plafond.

Concernant la VMC, ce point est traité au $ 5.1.7 :
Le groupe de ventilation doit être hors du volume destiné à recevoir l’isolant et à une hauteur suffi-sante afin de ne pas aspirer celui-ci. La technique d’isolation par soufflage ne peut se substituer au calorifugeage des gaines de ventilation conformément à la réglementation.

Une lecture attentive de ce CPT est instructive, je vous la recommande.

Celle-ci http://www.toutsurlisolation.com/...ler-des-combles-perdus-en-renovation est plus conviviale.

Bien cordialement et… Kenavo


 
christelle
Répondre
22/08/2016 15:00

bonjour,
j ai refaite ma toiture complétement avec une isolation complete et un changement de velux pvc avec volet roulants électriques VELUX, j aimerai savoir si la deduction d impot est sur uniquement les velux (30 %) et l isolation avec sa main d oeuvre (15 % avec max 150 euros du m2) ou alors sur la toiture complete ?
Je vous remercie de votre réponse


 
steph
Répondre
15/02/2016 15:00

j ai rénové une maison .
j ai effectué les travaux avec mon père
nous avons refait totalement la toiture,
isolé tout l intérieur de la maison avec des plaques de platres
changé toutes les fenetres, la porte d entrée,mis un velux
chauffage par poele a granules
l électricité et la plomberie ont été faite par un artisan
pouvez-vous me dire comment avoir des crédits d impots et comment faire ma déclaration d impots sur le revenu merci

sofi29
Répondre
05/08/2016 12:02

Bonjour Steph,

Je suis désolée mais pour être éligibles au Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE), les travaux d'isolation thermique effectués en rénovation doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). En ayant réalisé vous-mêmes les travaux, vous ne pouviez les déclarer sur votre déclaration des revenus pour l'année 2015.

Cordialement.


 
jepetd51
Répondre
02/12/2013 11:30

cool le site


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×