Isolation des combles aménagés dans l'existant : avec ou sans écran de sous toiture

Le 4/9/2013

Qu’il s’agisse d’un logement ancien ou de l’ aménagement de combles jusqu’alors perdus, on commencera par vérifier l’état des bois de charpente afin d’éliminer toute cause de désordre possible : vermines attaquant et fragilisant les bois de structure, fuites de couverture visibles par les zones humides laissées sur les bois… Ces désordres devront être traités avant de procéder à l’ isolation des combles .

Isoler des combles : à quoi sert un écran de sous toiture ?

Un écran de sous toiture positionné entre les chevrons et la couverture servira à protéger le comble et les bois de charpente contre :

  • les infiltrations d'eau accidentelles (conjugaison exceptionnelle pluie-vent fort ; rupture ou déplacement d'un élément de couverture ; condensation éventuelle en sous-face de couverture)
  • la pénétration de neige poudreuse (récupération de la neige et évacuation les eaux de fonte vers l'égout).

L' écran de sous toiture a également d'autres objectifs :

  • réduire les phénomènes de pression/dépression dans la toiture (risque de soulèvement des éléments de couverture par le vent) ;
  • limiter la pénétration de poussières ;
  • réduire les risques de pénétration d'animaux nuisibles dans les combles ;
  • contribuer à l’ étanchéité à l’air de la toiture lorsqu’il est de nature HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d’eau) et autorise donc la pose directe de l’isolant à son contact.

Installer un écran de sous toiture pour l'isolation de combles existants

En rénovation , l'unique moyen d’installer un écran de sous toiture continu, protégeant à la fois les bois de charpente et l’isolation, est de passer par l’extérieur, ce qui oblige à la dépose de la couverture.

Si la réfection de la couverture de votre maison est envisagée, conformément aux prescriptions du CPT n°3560 ( www.cstb.fr ), faites poser un écran de sous toiture pour les avantages qu'il comporte. Choisissez un écran HPV, à Haute Perméabilité à la Vapeur d’eau (Sd < 0,09 m) qui laisse la vapeur d’eau provenant de l’intérieur s’évacuer. Il autorise la pose de l'isolant directement à son contact, permettant d'utiliser toute la hauteur des chevrons ou fermettes pour isoler les combles.

Pour une isolation performante de la toiture, il est nécessaire d'assurer l’étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau des parois du comble, côté intérieur (ou chauffé). Les membranes Vario Duplex (Sd variable) et Stopvap (Sd> 18 mètres), validées par Avis Technique du CSTB, sont conçues pour répondre à ces objectifs.

Associées à une isolation performante, elles participent au confort thermique et acoustique des combles ainsi qu'aux économies d'énergie en supprimant les infiltrations d'air parasites.
 

En savoir plus :


Isoler des combles sans écran de sous toiture : est-ce possible ?

Pour isoler une toiture qui n’a pas d’écran de sous toiture, il faut laisser une lame d’air de 2 cm minimum entre la face supérieure de l’isolant et la sous face des liteaux (épaisseur de l’isolant = hauteur des chevrons – 2 cm) en tenant compte de la reprise d'épaisseur de l'isolant choisi. Cette lame d'air doit être permanente et régulière sur toute la hauteur du rampant, elle doit être ventilée depuis l'égout jusqu'au faîtage. Il faut donc :

  • vérifier la présence d'entrées et sorties d'air de la toiture (entrée en rive basse de toiture et sortie par chatières ou par closoir ventilé en faîtage par exemple) ;
  • habiller ces ouvertures de grillage à maille très fine en protection contre les nuisibles.

Isolation des combles : l'écran de sous toiture doit-il être HPV obligatoirement ?

Seul un écran de sous toiture de qualité HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d'eau) permet de s'affranchir de la lame d'air sous liteaux exigée par les règles de l'art en couverture traditionnelle (DTU Couverture série 40).

Si vous ne connaissez pas les caractéristiques techniques de l'écran posé dans votre toiture, il est alors indispensable de conserver une lame d’air de 2 cm minimum entre la face supérieure de l’isolant à mettre en œuvre et la sous face des liteaux (épaisseur de l’isolant = hauteur des chevrons – 2 cm) en tenant compte de la reprise d'épaisseur de l'isolant choisi. Ventilée depuis l'égout jusqu'au faîtage, la lame d'air doit être permanente et régulière sur toute la hauteur du rampant.


Pour aller plus loin :


Toutes les solutions proposées s’entendent hors zone froide. Tout projet situé en zone froide doit faire l’objet d’une étude hygrothermique préalable prenant en compte des conditions climatiques et des équipements de la maison (en matière de chauffage et ventilation notamment).Une zone très froide est définie par une température de base inférieure à -15 °C (NF P52-612-2) ou par une altitude supérieure ou égale à 900 m en zone H1 (zones climatiques définies par la réglementation thermique).