Choix de l’isolant en rénovation : 3 coefficients à connaître avant d’acheter

Le 5/2/2016

Le choix des isolants mis en œuvre est un élément capital dans la réussite de vos travaux de rénovation. Les isolants devront être choisis en fonction de la nature des travaux réalisés et la performance thermique visée. Pour faire le bon choix, suivez nos conseils sur les 3 coefficients à connaître avant d’acheter.

Le lambda λ – conductivité thermique

Le lambda λ ou conductivité thermique d’un matériau, exprimé (en W/m.K), représente la capacité d'un matériaux à conduire la chaleur. Le lambda est une caractéristique intrinsèque d'un isolant. Il sert à déterminer la résistance thermique (R) d'un épaisseur donnée. Plus la valeur λ  d'un isolant est faible, plus il est performant.

 

La résistance thermique R

La résistance thermique R, exprimée en m².K/W, caractérise la résistance d’un isolant aux flux de chaleur. Elle dépend de la conductivité thermique (lambda λ ) et de l’épaisseur (e) de l’isolant selon la formule : e/ λ  (avec e exprimé en mètre). A épaisseur d'isolant égale, plus le la conductivité thermique ( λ ) est faible, plus sa résistance thermique est forte et plus il est performant.

Ainsi, si vous souhaitez évaluer la performance d’un isolant , regardez l’épaisseur ainsi que la conductivité thermique de l’isolant pour une isolation thermique réussie .

 

Le coefficient U

Appelé également coefficient de transmission thermique, le coefficient U, exprimé en W/m².K, correspond aux déperditions thermiques d’une paroi. Il représente l’inverse de la résistance thermique  R total de la paroi et indique la capacité de la paroi à laisser s'échapper la chaleur vers l’extérieur. Plus le coefficient U d'une paroi est faible, plus cette paroi est isolante.

 

En savoir plus sur :

10 commentaires :

Cochise
Répondre
07/12/2015 15:00

Pour une isolation des rampants, quel est le critère de performance retenu par les impôts svp ?

Pat73
Répondre
18/04/2016 15:00

En rampant il faut un lambda de 35 mini. La résistance R=8 pour du 280 mm d'épaisseur.


 
jpa
Répondre
09/11/2015 15:00

J'ai à isoler deux murs extérieurs faits de briques pleines 6/11/22 soit 24 cm épaisseur totale compris enduit ciment taloché. Mon idée est d'apporter iune isolation intérieure de 1OO mm (ISOVER). Est-il possible de connaitre le R ?. Merci pour votre réponse. jp


 
ashil
Répondre
21/09/2015 15:00

merci beaucoup pour les informations


 
Daniel
Répondre
06/10/2014 15:00

Attention la "résistance thermique R" évoquée dans cet article est en fait la "résistance thermique surfacique Rs", notion bien distincte ; voir les articles sur wikipedia pour la différence entre les deux.

Mieux vaut ne pas maintenir cette confusion, ou au moins préciser qu'il s'agit d'un abus de langage très fréquent, car cela peut amener le lecteur à utiliser des formules de calcul complètement fausses.

Par ailleurs, cette résistance thermique surfacique ne caractérise pas la résistance "d’un isolant", mais plutôt celle "d'une paroi", qui certes dépend de l'isolant, mais aussi de son épaisseur.


 
isola 61
Répondre
15/09/2014 15:01

Petite coquille dans votre article (très clair d'ailleurs).
Le coefficient U est l'inverse de la résistance thermique et non du lambda.
Il s'exprime bien en W/m².K.


 
la marseillais13
Répondre
19/11/2013 09:30

bonjour,amis internautes
il serait judicieux de compléter le tableau avec la paille avec en moyenne une épaisseur de 17 cm de paille

En effet, le Centre d' Expertise du Bâtiment et des Travaux Publics a réalisé des essais thermiques de bottes posées à plat, confirmant cette valeur de 0,07 à 50 % d'humidité relative.
La plupart des études sur la paille donnent, d'après S.Courgey des performances qui oscillent entre 0,040 et 0,065 W/m.K,


 
Jeff29
Répondre
12/09/2013 11:51

Attention ! le R (ou U ou lambda qui sont lies) ne fait pas tout, la capacite thermique massique est aussi tres importante pour creer un bon dephasage, (surtout en ossature bois) il ne faut pas oublier que la temperature exterieure n'est pas constante tout au long de la journee...le flux de chaleur au travers d'une paroi n'est jamais constant, a R egal, un isolant plus lourd regulera mieux la temperature du volume isole (pensez au confort d'ete !)


 
COURTOIS
Répondre
28/01/2013 10:30

Très important de connaitre ces trois valeurs qui sont juste liées.
Si le lambda baisse, le R augmente et le U diminue.


 
petermouse59
Répondre
04/06/2012 11:00

Bravo pour ces eclaircicements


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×