Avant les travaux : diagnostics thermiques et humidité

Avant d’entreprendre des travaux d’isolation, il est recommandé d’établir différents diagnostics permettant d’évaluer précisément le niveau et le type d’isolation nécessaire pour remédier à d’éventuels problèmes d’humidité ou de déperditions thermiques.

Thermographie aérienne

L’isolation de votre logement vue du ciel ? Pour connaître les déperditions d’énergie des bâtiments, de nouvelles techniques infrarouges permettent de réaliser des mesures à grande échelle.

Diagnostic de performance énergétique

Obligatoire à la vente depuis novembre 2006 et à la location depuis juillet 2007, le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet lors de l’achat ou de la location d’un bien immobilier d’avoir une information, d’une part sur la consommation d’énergie du bien, d’autre part sur les émissions de gaz à effet de serre qui y sont liées.

Diagnostic humidité et condensation

Lorsqu’une paroi est humide, il est important de faire le bon diagnostic car tout excès d’humidité amène inconfort et pathologies nuisibles aux occupants comme à la conservation du bâti. Or les causes d’humidité dans l’habitat sont multiples. Elles nécessitent un traitement adapté sous peine d’entraîner des pathologies du bâtiment. On peut retrouver cette humidité sous forme de transferts d’eau liquide ou de transferts de vapeur d’eau dans les parois.

Pour vous aider dans le diagnostic d’une paroi humide, consultez notre article pour comprendre comment se comporte la vapeur d’eau à travers les parois et tout savoir sur les différentes causes de l’humidité.


OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×