Réussir son isolation thermique

Les clés d’une isolation thermique réussie

Quelle est la règle d’or d’une isolation réussie ? La performance de l’isolant en hiver comme en été est-elle le seul critère ? La réussite de l’isolation thermique repose sur la résistance thermique, l’étanchéité à l’air, la ventilation et la qualité de pose.

Forte résistance thermique

La résistance thermique est le critère d’évaluation de la performance d’un isolant. Elle dépend de la conductivité thermique du matériau isolant et de son épaisseur. Pour connaître la performance thermique d’un isolant, cherchez donc son R…

Inertie du bâtiment

Quel est le rôle de l’inertie du bâtiment dans l’efficacité de l’isolation ? On parle souvent de l’impact de l’inertie pour le confort d’été, c'est-à-dire pour se protéger des fortes chaleurs. On peut alors se poser la question du rôle de l’isolant lui-même et de sa densité. Voici les conclusions des dernières études sur l’influence du type d’isolation thermique sur le confort d’été.

Parfaite étanchéité à l’air

A compter du 1er janvier 2013, toute construction neuve doit prendre en compte les exigences de la RT 2012 et être conçue pour limiter sa consommation d’énergie à 50 kWhep/m².an. L’étanchéité à l’air dans ce contexte revêt un caractère primordial. Elle a pour objectif de traquer les fuites d'air dues aux défauts dans la construction et synonymes de déperditions calorifiques donc de diminution de l’efficacité de l’isolation thermique. Une mesure de la perméabilité à l'air de l'habitat permet de garantir les consommations annoncées et la qualité de l'ouvrage.


OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×