Bruits de choc ou d’impact

Le 19/10/2012

Les bruits d’impact ont pour origine un choc ou une vibration : déplacement de personnes (talons) ou de meubles, chute d’objets. Les bruits d’impact ou bruit solidiens ou encore bruits de choc sont transmis par mise en vibration de la structure et des parois du bâtiment (planchers ou murs) et par les parois latérales.

La transmission des bruits d'impact

Différentes sources sonores peuvent être à l’origine des bruits d’impact (personnes marchant sur un parquet, équipements…). Comme pour les bruits aériens, la transmission directe au travers des planchers se révèle souvent la plus courante. L’origine mécanique de la mise en vibration de la paroi peut conduire à des transmissions du bruit également très importantes vers la totalité des parois du bâtiment. Tout dépend de la nature des parois et de leur mode constructif : pour les parois homogènes (par exemple planchers et murs en béton), les transmissions latérales peuvent occasionner une perte d’isolement d’environ 5dB.

Un cas particulier : les planchers

La difficulté d’isoler un plancher dépend de plusieurs facteurs :

  • le type de plancher (lourd ou léger)
  • le type de solution technique utilisé (par-dessus ou par-dessous)
  • le type de revêtement
  • le niveau de performance visé
  • le bâtiment neuf ou existant
  • la nature des matériaux de la structure.

La technique constructive de plancher conditionnera donc la gamme de performances.

Les principales solutions constructives contre les bruits d’impact

Quand cela est possible, il est indispensable, pour être efficace en matière d’isolation des planchers aux bruits d’impact, de traiter le bruit à la source.

On diminue la quantité d’énergie réfléchie par les parois en les recouvrant de matériaux absorbants.

Acoustique des planchers lourds

Pour obtenir le niveau réglementaire, c'est-à-dire une valeur de bruit reçu effectivement et mesurée sur chantier ( in situ ), il faut :

Dans bien des cas les revêtements de type carrelage ou durs, directement collés sur les planchers supports, ne permettent pas d’atteindre ce niveau réglementaire. L’objectif, pour être efficace, est de mettre en œuvre des solutions d’isolation assurant une désolidarisation du revêtement qui reçoit le choc et de la paroi structure (plancher béton par exemple).
Pour atteindre un niveau de performance in situ visé, on peut agir pratiquement de deux façons à épaisseur de dalle donnée :

  1. choisir une solution de système isolant sur le plancher support. Cela consiste à désolidariser le plancher porteur du revêtement sur lequel on marche avec, par exemple, la mise en œuvre d’un plancher flottant ou d’une chape flottante (traitement acoustique des planchers lourds). N.B. pour être efficace, une chape flottante tout comme un plancher flottant doit être désolidarisée des parois périphériques (mise en œuvre d’une bande résiliente en périphérie du plancher, au pied des murs) et en continuité avec les isolations verticales.
  2. traiter acoustiquement les parois verticales du local récepteur pour réduire les transmissions latérales.

S’il s’avère impossible de traiter le bruit à l’émission, on réalise dans ce cas :

  • un doublage isolant en sous face du plancher ; cet ouvrage réduit la transmission directe du bruit,
  • des doublages muraux sur toutes les parois verticales qui sont susceptibles de rayonner.

Acoustique des planchers légers en bois

Les règles de l'art ne prennent pas en compte l'aspect de la performance acoustique des planchers légers.
Le strict respect du DTU 51.3 pour l'exécution du plancher de base est une condition nécessaire et minimale pour obtenir une rigidité suffisante.
En effet, la rigidité du support conditionne largement la performance de l'ensemble du système plancher support - système isolant quel qu’il soit, par exemple : un isolant posé sur le plancher et recouvert d’une dalle de répartition sous forme de panneaux de particules ou d’une chape allégée.

En rénovation, le support doit donc être vérifié et si besoin réparé pour être toujours rigide.

N.B. Le choix d'un plancher léger en bois avec solivage apparent ne permet pas de satisfaire le niveau de performance réglementaire avec des traitements acoustiques classiques (pose d'un simple revêtement de sol) applicables aux planchers lourds traditionnels sur lesquels les critères de la réglementation reposent.

Conclusion

Pour évaluer la performance d’une isolation aux bruits d’impacts, on calcule le bruit résiduel reçu effectivement derrière la paroi et son isolant. Plus le niveau de bruit résiduel L’nTw (exprimé en dB) est faible, meilleure est l’isolation.
Un isolant et sa paroi ayant un niveau L’nTw inférieur à 58 dB répond à la réglementation acoustique en vigueur pour les logements neufs.
Le strict respect de la réglementation ne signifie pas pour autant que le confort est assuré. C’est pourquoi il est le plus souvent préférable de dépasser les niveaux d’exigences réglementaires.

En savoir plus :
isolation contre les bruits d’équipement

40 commentaires :

abalame
Répondre
16/01/2017 15:00

Bonjour, il y a 2 ans, une personne a acheté le studio au-dessus du mien, elle a remplacé le parquet (dessous c'est du béton) de l'ancien propriétaire (proprio que je n'entendais jamais), je ne sais pas ce que la nouvelle proprio a fichu mais depuis, je suis sans cesse déranger par les déplacements de meubles, par les objets qui tombent sur le parquet, par les enfants qui courent même en chaussettes, et quand j'essaie d'avoir une discussion c'est "oui je comprends mais je n'y peux rien, je ne vais pas attacher les enfants"... bref c'est devenu insupportable, d'après vous puis-je mettre une isolation sur mon plafond et si oui laquelle ? Merci. Cordialement.

 
Arnid
Répondre
09/01/2017 15:00

Bonjour, j'habite dans un vieil immeuble au RdC (1900 je pense) dans le 19ème de Paris. Mon voisin d'au dessus à réalisé des travaux pour réduire son sol, réduisant de fait l'isolation phonique.
Aujourd'hui je l'entends constamment marcher et ça me rend fou. Je lui ai demandé de réaliser des travaux pour remettre cette épaisseur et résoudre le problème, il refuse et me conseille de réaliser moi-même des travaux sur mon plafond.
Or même s'il semble qu'il n'y ai pas de normes phoniques pour un immeuble aussi vieux, j'ai lu que ::" en cas de travaux d’amélioration acoustique en habitat existant, il convient de veiller à ne pas dégrader les performances acoustiques existantes (cas de changement de revêtement de sol par exemple)"
Qui a raison ? Et puis-je faire valoir mes droits ?

 
Foufouh
Répondre
28/11/2016 15:00

bonjour je rencontre des problèmes de voisinage avec ma voisine de dessous car le parquet craque énormément lorsqu'on se déplace et tous les jours je subis des conflits verbaux ! j'ai une petite fille de 1 ans qui marche à peine et cela la dérange .
je cherche un tapis ou lino ou moquette pour amortir le bruit .

 
titi24
Répondre
14/11/2016 15:00

Je viens d’emménager dans un logement très récent (5ans), plusieurs étages au dessus d'un commerce très matinal.
Le matin des bruits importants d'impact sourds et non identifiés (type coups de béliers,ou ouverture fermeture d'un clapet, ou coup dans les murs??).
les voisins du 1er juste au dessus du commerce eux n'entendent rien.
Je n'ai pu identifier la source car il semble que personne ne travaille de ce coté du commerce à l'heure concernée.
Comment peuvent se transmettre ces vibrations si haut et peut on y remédier? (sans intervenir sur la source inconnue)
La propagation peut elle se faire par le vide entre mon immeuble et l'immeuble mitoyen construit en même temps et séparé par un joint de dilatation?
Je suis en bout de circuit vmc (au dernier étage), peut-il s'agir d'un rebond du son dans les gaines? et surtout y a t'il une solution?

 
Gil
Répondre
07/11/2016 15:00

Bonjour,
Nous avons une chambre mitoyenne avec celle de notre voisin(ado qui ecoute de la musique parfois tres fort).
bizarement, les maisons sont isoleescorrectement. il y a une a deux rangés de parpaing, plus un placo de chaque coté. remarque les 2 chambres sont au dessus du garage pour chaque maison. Au dessus de chaque chbre, il y a des combles non amenagés.... Cette chbre est super grande que pouvons nous faire pour diminuer le bruit de la musique et les boums boums des basses...
Merci de votre aide, cela devient dificile.
cordialement
gil

francis
Répondre
21/11/2016 15:00

il faudrait déjà aller voir le voisin pour qu'il mette moins fort sa sono
j avais le même pb avec mon voisin à coté qui mettait sa sono la nuit
A chaque fois j'allais le trouver et il a fini par comprendre la gène occasionnée
maintenant je suis tranquille


 
VIVI
Répondre
11/07/2016 15:00

J HABITE AU REZ DE CHAUSSEE ET J AI LES PORTES QUI DONNE DANS LA CAVE SOUS MON APPART, DONC A CHAQUE PASSAGES DES VOISINS , CA RESONNE CHEZ MOI, JE SUIS SANS ARRET STRESSER CHEZ MOI ! QUE FAIRE L AGENCE OU JE SUIS , FAIT LA SOURDE OREILLE

Chandrasekar
Répondre
19/09/2016 15:01

Si vous estimez que vos portes sont le point de passage du bruit, il faut en renforcer l'isolation (joints, seuil automatique...) ou les changer lorsqu'elles sont vraiment trop légères (les portes premier prix ont des valeurs d'affaiblissement de l'ordre de 23 dB ce qui est un peu court...)


 
Emilie
Répondre
23/05/2016 15:00

Bonjour,
j'ai acheté un appartement en VEFA RT-2012 cette année. Grosse déception quant à l'isolation acoustique. J'entends les bruits d'impact (comme à l'époque où je louais le rdc d'une vieille maison de ville avec plancher bois...) à tel point que je n'en dors plus, et les boules quiès n'y font rien. Mon appartement est au 3è sur 4. J'ai expliqué mon problème au promoteur. L'intervention d'un expert en acoustique a été programmée. Cependant, je crains que le binôme me mène en bateau compte tenu des remarques que le promoteur m'a déjà faites. J'ai effectué des travaux dans mon appartement. Notamment dans la cuisine. Afin de pouvoir poser les meubles haut de ma cuisine, la bouche de la VMC a été avancée de 20cm par rapport à l'initial. Les conduits n'ont pas été touchés. Le promoteur m'a prise pour une naïve ce matin en m'expliquant que les problèmes acoustique venaient de là...je ne vois pas le rapport entre la VMC et les bruits d'impact dans tout l'appartement. Malheureusement ce n'est pas mon domaine donc si qqun peut m'éclairer ce serait avec plaisir...
Merci,
cordialement

Chandrasekar
Répondre
19/09/2016 15:01

En effet, ils vous mènent en bateau !

Les bruits d'impacts ont une origine extérieure à votre appartement.
Et se propagent le long des murs et cloisons (et non par voie aérienne).
Il s'agit donc d'un défaut de conception en termes d'isolation.

Ne vous laissez pas intimider.



 
Ghislaine
Répondre
29/02/2016 15:00

Bonjour,
Nous avons acheté en VEFA un appartement en Novembre 2014 et sommes rentrés dans les lieux en Avril 2015. Comme beaucoup de personnes sur ce site, nous souffrons de nombreux problèmes de malfaçons.
Problèmes d' isolation phonique, bruits de chocs, d' impacts venant de dessous et des parois latérales, isolation acoustique : bruit de pompes à chaleur dans notre chambre et j' en passe ! tout ça en non conformité !
Le Promoteur RIVAPRIM s' en lave les mains !!
Nous avons signé en raison du label de qualité promis en VEFA obtention de qualité, le promoteur doit donc respecter les exigences. Avez vous eu des problèmes avec ce promoteur ? Merci pour votre réponse.

Alexandrine
Répondre
11/04/2016 15:00

Bonjour,
Nous avons emménagé dans un logement neuf parisien construit par Eiffage et livré en octobre 2014. Nous sommes au dernier étage. Le mur de la chambre transmet les bruits d'une dizaine d'appartements différents (grincements de portes intérieures, talons, pleurs d'enfants, sonneries de téléphone, etc.). Nous avons même les bruits provenant d'un appartement situé sur le même palier mais sans aucun mur commun avec le notre. Nous vivons au rythme des autres et c'est une catastrophe. Comme il s'agit d'un logement social que nous avons attendu pendant 9 longues années, nous sommes très abattus.


 
Bridget
Répondre
08/02/2016 15:01

Bonjour,
Bientôt 1 an que nous avons acheté un appartement de 1935 avec hauts plafonds, nous l'adorons et aimerions vraiment y rester MAIS
Je n'en peux plus des bruits qui viennent d'en bas et surtout du dessus!
Nous avons plafonds hauteur 3m que me conseillez vous de faire pour ne pas perdre en cachet et on m'a dit que même si j'isolais plafonds le bruit passerait par les murs je suis perdue....

GalooDbois
Répondre
21/03/2016 15:00

bonjour, malheureusement ce qu'on t'a dit est vraie... pour bien faire il faudrait isoler ton plafond, ton plancher et tes murs et encore il serait possible que tu entende les bruits d'impacts des voisins du dessus. Dans ce cas de figure c'est aux voisins de s'isoler, sinon il ne reste qu'a déménager :'(


 
mido
Répondre
12/10/2015 15:01

Bonjour,
mon problème vient de mon voisin du dessous, j'entends ses conversations et tout autre bruits d'impacts. Pourtant je suis dans un appart neuf mais je pense que l'isolation au niveau du sol n'est pas suffisante. Comment faire marcher la garantie isolation phonique pour une vefa?

cordialment


 
chichi78
Répondre
07/09/2015 15:00

Meme probleme que bcp d'entre vous, talons, démarche lourde, escalier vers les combles sont source de bruits. Et ce, malgré des voisins plutôt discrets. Construction BBC de 2013 pourtant. en comparaison de l'appart de mes parents qui a 40 ans, c'est bien isolé. Apres c'est la vie en collectivité, il faut accepter ces désagréments. Et puis la trouille d'aller le signaler en se disant qu'après ils en rajoutent pour me le faire payer.
Perso, je mets des boules Quies pour le soirs où des soirées accentuent les bruits. Ca n'annule pas a 100% les bruits mais ca aide à dormir.
Mais les appartements, c'est fini dans l'avenir, ce sera une maison individuelle, meme s'il faut faire plusieurs dizaines de km pour en trouver une à prix raisonnable.
Bon courage à tous


 
Claudine
Répondre
27/07/2015 15:01

Bonjour,
J'ai un vieux plancher dans un appartement (chambre et couloir qui craque beaucoup. Comment puis-je limiter cet inconvénient ?
Bien cordialement



 
ppette
Répondre
20/07/2015 15:00

Bonjour
Je viens de lire tous ces posts concernant les bruits. Je suis consternée mais rassurée de voir que vous êtes nombreux dans mon cas. J'ai acheté un appartement et je subis également les nuisances que tous racontent ici, à savoir des voisins dans l'appartement au-dessus du mien, qui, même s'ils prennent un minimum de précautions, deviennent bruyants dès qu'ils bougent, marchent, vivent quoi ! tout cela parce que la chape isophonique a oublié d'être posée dans tout l'immeuble. La co-propriété a décidé de faire une action en justice et nous sommes en procès depuis 7 ans avec le (petit) constructeur qui a déposé le bilan depuis. Sauf à avoir dépensé de l'argent pour rien en payant expert et avocat, je pense que le mieux est de s'entendre avec le voisin du dessus pour qu'il soit le plus civilisé possible mais évidemment il faut faire des efforts constants de part et d'autre pour arriver à vivre en bonne entente. Et déménager si on le peut…
bon courage à tous, le bruit peut à la longue être cause de déprime, d'agressivité etc...


 
gael78200
Répondre
06/07/2015 15:01

Bonjour,

A t-on le droit d'utiliser l'isolant phonique comme résilient (bande relevé)
par rapport a la DTU ?
Ou doit-elle être obligatoirement séparé ? comme le prévoit le cahier des charges.
Merci pour votre aide
cldt


 
Pri
Répondre
15/06/2015 15:00

Bonjour
Je suis à la recherche de la solution optimale pour l'isolation phonique de ma maison.
Elle date de 1870, les murs sont en pisé avec un mur porteur au milieu en pisé également. Elle est composée de 3 niveaux : RDC, étage et sous sol.
A l'étage se trouvent les chambres qui ont un joli parquet que je qualifierais de "léger", mais qui est également le plafond du RDC. Nous souhaitions le garder mais force est de constater que l'isolation phonique est inexistante. Nous décidons donc de le recouvrir dans les chambres. Il existe des sous couches phoniques qui se placent entre le plancher et le futur parquet flottant mais je crains que ce ne soit pas suffisant. Qu'existe t'il comme revêtement complémentaire qui permettrait de réduire encore les bruits? Nous avons déjà procédés a l'isolation des murs extérieurs, ainsi que les cloisons, mais rien sur le mur porteur qui traverse la maison.
Merci pour vos conseils !

MCC92
Répondre
31/08/2015 15:00

Bonjour,
Nous avons également ce problème dans une maison ancienne achetée récemment. Tous les petits bruits de la cuisine lors du petit déjeuner sont perçus par les occupants des 2 chambres au dessus.
Si vous avez une solution depuis juin, nous sommes preneurs.
Et inversement, nous reviendrons vers vous.


 
Titi01
Répondre
23/02/2015 15:01

Bonjour Je viens d'acheter un appartement au 1er étage sur 4 en tout.
Dès que nos voisins du dessus sont arrivés, nous avons constaté un énorme problème d'isolation au bruits de pas.
En effet nous entendons absolument tous les bruits de pas et les enfants en bas ages qui courent.
Nous avons fait procéder à des tests, mais malheureusement nous sommes dans la norme: niveau de bruit reçu soit impérativement inférieur à 58 dB (environ 50db).
C'est invivable et beaucoup de nos voisins ont le même problème, avons nous un recours possible auprès du promoteur (qui nous avait promis que nous n'aurions pas ce problème) ?

Merci d'avance pour votre réponse !

gael78200
Répondre
06/07/2015 15:01

Bonjour,

Je vous invite a faire appel à un expert en bâtiment avec votre conseil syndical
coût environ 1500€ et de convoquer votre promoteur le jour de l'expertise.

La norme acoustique est une chose mais une malfaçon sur la chape en et une autre blunk non respect du cahier des charges

Yves
Répondre
18/04/2016 15:00

Pour tous ces problemes, c'est simple il faut que la copropriété vote le remplacement des parquets tres à la mode, malheureusement, par une moquette epaisse pour tout le monde et vous serez beaucoup plus tranquilles.

Yves

marine21
Répondre
02/03/2015 15:01

bonjour, quand je vois tous ces posts, je suis atterrée que l'on en soit encore là. Je ne comprends pas à quoi servent des normes d'isolation acoustique puisqu'elles sont si rarement mises en oeuvre. Au début je croyais que je n'avais vraiment pas eu de chance...Pour ma part, j'ai acheté un appartement en VEFA, livré en 2009 et comme vous tous je subis des bruits d'impacts depuis tout ce temps, malgré le fait que toutes les expertises (judiciaire et Assurances DO) ont conclu à un dépassement de la norme (64 et 69 DB vs 58 DB)... J'ai dû engager une procédure judiciaire ayant affaire à un promoteur qui n'a jamais rien répondu et à un investisseur au dessus qui loue et qui n'en a rien à faire du moment que lui il gagne son argent. Et la justice dans tout ça ? il faut compter au moins 1 an entre chaque étape. C'est comme cela que l'on arrive à 5 ans sans que rien ne soit fait et que ma santé se dégrade d'année en année. Ce sont des allers et venues d'"écritures" des différentes parties et des échéances lointaines suivies d'aucune décision. J'ai bien sûr avancé tous les frais d'expertise... Je trouve effarant que l'on en soit encore là alors qu'on a l'impression que des solutions techniques existent. Une chose est sûre je suis dégoûtée à vie des appartements et maisons mitoyennes. Je suis condamnée depuis 5 ans, sans connaître la durée de ma peine à subir nuit et jour ce tapage, à ne pas pouvoir déménager, à ne faire aucun projet...
Bon courage à vous tous.

claude
Répondre
04/01/2016 15:00

Je vis la même chose. Je me dis qu'enclencher uen procédure est la pire solution comme vous l'expliquez. Ce serait au maire de régler ce problème de Santé.

C'est un véritable scandale sanitaire ces problème de bruits d'impacts. Tout particulièrement de planchers flottants.

Les pouvoirs publics devraient intervenir car il s'agit de santé. Les victimes sont dans un tel état de stress qu'elles ne parviennent plus à se défendre. Comme dans les cas de harcèlement. Les dépressions ne sont pas rares.
Il faut absolument aussi trouver un moyen peu coûteux d'isoler son plafond.

Sur le site bruit.fr créé par le ministère de l'environnement , l'association citée pourrait vous venir en aide. Elle n'est pas chère et quand on arrive devant les tribunaux avec une association, cela change tout.

Meilleurs voeux 2016 si vous repassez par là.


 
linda
Répondre
09/02/2015 15:00

qu'elle est la meilleure isolation phonique pour supprimer les impacts sonnores sur un parquet ainsi que les bruits de télévision Cordialement

gege
Répondre
25/05/2015 15:00

Bonjour, la meilleur isolation mur, plafond et sol et la laine de roche qui et vraiment fait pour cela et pour le plafond et les mur pour isoler ces propres bruit et celui des autres ajouter des plaques de placo phonique, voila cordialement.


 
Sabrina
Répondre
22/12/2014 15:00

Voilà j'ai au-dessus de moi une mère erses deux enfants qui passe leur temps quand ils dont présent à sauter et courir sans compter la mère qui depuis Que nous lui avons signaler marche comme un éléphant je pense exprès jusqu'à ce qu'elle ce couche et ces très stressant et énervant pour nous et nous voudrions isoler nos plafond ( salon, chambres et couloirs) quel matériel utiliser merci

Vaness
Répondre
12/01/2015 15:00

Bonjour,

J'ai le même problème (voisins bruyants et nouveau sol en marbre, certes très beau, mais source de cauchemar pour nous).
Avez-vous reçu une réponse? Qu'est-t-il possible de faire sans intervenir chez eux ?
Merci.

sofi29
Répondre
14/01/2015 17:15

Bonjour Vaness,

Votre problématique est la même que celle de Vaness, mais dans votre cas, le sol de l'appartement du dessus vient apparemment d'être changé. Or en copropriété, lorsque vous envisagez de changer le revêtement de sol, d'une part, vous devez avoir l'autorisation du syndic pour réaliser les travaux et d'autre part, vous avez obligation à ne pas dégrader l'isolation acoustique existant avant travaux sous peine de devoir remettre le sol à l'état initial en cas de non respect de ces impératifs.

Certains règlements de copropriété interdisent le remplacement des revêtements de sol souples par des revêtements dits "durs" tels carrelages ou parquets afin d'éviter toute dégradation des performances d'isolation initiale et le type de nuisance que vous subissez blunk Commencez donc par consulter votre règlement de copropriété (voyez auprès du syndic pour l'obtenir si vous ne l'avez pas) et interrogez le syndic pour savoir si les travaux en sol ont bien été autorisés. Vous pouvez également lui signaler la nuisance subie en mentionnant qu'elle est apparue depuis la réfection des sols dans l'appartement du dessus.
En cas de non respect du règlement, vous serez en droit de demander à votre voisin de remédier à la nuisance subie.

Cordialement.

sofi29
Répondre
14/01/2015 15:50

Bonjour Sabrina,

Les bruits d'impact sont les bruits les plus difficiles à corriger en rénovation. Leur transmission s'effectue non seulement via le plancher/plafond mais aussi via les parois latérales. Ce sont de plus des bruits qui s'entendent de loin car ces vibrations peuvent résonner longuement dans la structure du bâti.

De fait, l'isolation du seul plafond de votre appartement pourrait ne pas suffire à vous apporter le confort espéré.Comme il n'est certainement pas possible d'intervenir sur le plancher de votre voisin du dessus, la solution la plus efficace serait donc de créer chez vous une isolation de type "boîte dans la boîte", en isolant l'ensemble des parois (plafond + murs périphériques + refends). L'isolation forme alors un "caisson" acoustique, désolidarisé des parois existantes via un isolant fibreux qui joue un rôle "amortisseur" des ondes sonores.
La mise en oeuvre d'une laine minérale souple ou semi-rigide sous ossature métallique (système d'isolation de type Optima) permet d'absorber les vibrations grâce au "ressort" de la laine. Son efficacité peut aussi être renforcée (gain de quelques dB) par la pose de plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée en remplacement de plaques de plâtre BA13 standard.

Une étude acoustique réalisée par un acousticien permettrait de définir le cheminement du bruit dans la structure du bâti ainsi que la nuisance sonore subie afin de déterminer les parois à isoler et le type de solution à mettre en oeuvre au regard de vos exigences en termes de confort acoustique. Après étude du bâti et mesures acoustiques sur site, il vous proposera des solutions adaptées à votre chantier. Si vous confiez la réalisation des travaux à ce bureau d'études acoustiques, n'hésitez pas à assortir votre commande d'une obligation de résultat.

Cordialement.


 
Nico.S
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour, j'ai une pollution sonore provenant de l'appartement AU-DESSUS essentiellement dû à des bruits d'impact (talon + meuble) et bien évidement jusqu'à 23h00 -> 01h00...
Cela est très gênant d'autant que je travail en 3/8 (des horaires comme 20h -> 6h00 mais aussi 5h00->13h00...). De plus je viens d'acheter et d’emménager dans un immeuble NEUF bbc ( Mai 2014), et plus je me renseigne plus je me rends compte que l'isolation thermique est bonne, mais acoustique...
Bref, j'aimerai donc refaire l'isolation du plafond et probablement d'une ou 2 cloison(s) légère(s), quels sont les meilleurs isolants? (chaîne et laine de roche +placo phonique) ou existe - t- il d'autres solutions?
Cordialement.

SamSam
Répondre
22/12/2014 15:00

Bonjour, J'ai exactement le même problème que vous sur une appart livré en Juin 2014... D'après Nexity cela viendrait du fait que les voisins aient changé leur revêtement de sol sans mettre d'isolant phonique... Je ne suis pas certain de ça. En plus, j'ai une canalisation qui passe par ma chambre... Avez-vous réussi à trouver une solution acoustique à votre problème svp ?

SI c'est le cas, pouvez-vous la partager svp ?

Merci d'avance. Cordialement, S

quinquin
Répondre
29/09/2014 15:02

exactement le même pb avec un beau bâtiment neuf BBC construit par Bouygues et livré en décembre 2012 sans recours possible...
Projet d'isolation acoustique plafond et malheureusement murs aussi pour meilleur résultat...En cours de recherche pour devis, matériaux, etc,etc


 
Pax
Répondre
21/07/2014 15:02

Même problème. Forte pollution sonore provenant de l'appartement situé en dessous du mien. Chocs réguliers très forts de meubles déplacés sans précautions et cavalcades continuelles sur un plancher ancien (1919) + une cloison verticale commune très fine… certains we c'est invivable, même avec un casque anti bruits. les voisins mitoyens (côté cloison fine) étant corrects je ne peux pas mettre la musique à fond pour faire un contre-bruit. Mettre du liège ou de la mousse sur le plancher puis le recouvrir d'un lino plus épais que ceux qui est en place ? Y a-t-il nécessité dans ce cas d'une bande de résilience ? La peinture anti-bruit me tente pour la cloison fine mais il paraît qu'elle n'est efficace que sur les bruits aigus, pas sur les vibrations des bruits sourds d'impact.


 
sarah
Répondre
16/06/2014 09:31

je suis dans le même cas que dessus, j'ai mon voisin du dessous qui bouge ses meubles ou ses chaises tous les soirs tard (22h-24h) du coup le sol de ma chambre se met à vibrer et le bruit sort également par les murs. est ce qu'un parquet flottant avec sous couche en liège caoutchouc serait efficace contre les vibrations de dessous?


 
vince
Répondre
21/01/2014 15:45

Bonjour j' ai le meme souci.
Avez vous trouvé la solution?

gambart
Répondre
25/02/2014 17:45

Bonjour,
Pour l'instant NON!
Je pense remplacer mon carrelage par un parquet(vrai) collé. avec pose d'une sous couche type caoutchouc .


 
gambart
Répondre
11/03/2013 11:00

Je suis victime des bruits d'impact et de déplacement de meubles(chaises tables, canapé etc...) venant de l'appartement du dessous! L'essentiel des bruits provenant d'un parquet flottant. Dans ce cas quelle serait la solution?? Appartements réalisés dans un bâtiment existant avec plancher hourdi.
Cordialement


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×