L’isolation phonique des murs

Le 17/10/2012

Qui n’a pas subi les désagréments des habitations mitoyennes : agitation des enfants, niveau sonore d'une télévision trop élevé ou tout simplement bruits d’activité du voisinage ? En matière de rénovation, il n’existe pour l’instant aucune réglementation acoustique exigeant des niveaux de performance à atteindre. Donc si vous ne pouvez imposer des travaux à vos voisins, voici quelques principes que vous pouvez appliquer dans un appartement existant mal isolé aux bruits.

L’isolation phonique des murs contre les bruits aériens

Parmi les traitements pour lutter contre le bruit, les solutions constructives pour s’isoler des bruits aériens sont les solutions les plus faciles à traiter car il s’agit d’affaiblir ou réduire un bruit venant d’un espace voisin, qu’il vienne du dessus ou d'à côté. Pour les murs, les cloisons ou les plafonds, il existe des solutions avec des performances évaluées et certifiées, à partir d’isolants fibreux (ils isolent grâce à leur structure fibreuse et souple) tels les laines minérales ( laine de verre , laine de roche ) ou les isolants d’origine végétale ou animale . N'hésitez pas à consulter les guides acoustiques des fabricants et/ou les procès verbaux d'essais acoustiques (PV acoustiques) !

L’isolation phonique des murs sous ossature métallique

Pour réaliser une isolation phonique murale, il suffit de mettre en oeuvre un isolant fibreux sous une ossature métallique qui sert de support au parement final (plaque de plâtre standard ou à haute performance acoustique). Le choix de l’épaisseur s'effectue en fonction de l’objectif d’affaiblissement visé et de la place qu’il est possible ou non de consacrer à cette isolation. En choisissant une épaisseur d'isolant adaptée, l’isolation peut aussi être une isolation thermique en s’assurant que la résistance thermique choisie soit suffisante à répondre aux exigences de la réglementation pour l'existant (voir RT Existant ).

Isoler les murs avec un isolant thermo-acoustique sous ossature métallique présente l'avantage de pouvoir faire passer les gaines électriques entre l'isolant et l'ossature sans détériorer l'isolant, lors de l'implantation de nouvelles prises sur les murs.

Plaques de plâtre acoustiques

Pour améliorer encore les performances de l’isolation phonique d'un doublage sur ossature, de nouvelles plaques de plâtre ont été conçues qui permettent un gain d'affaiblissement acoustique supérieur à celui d'un doublage en plaque de plâtre BA13 standard. Ainsi, la plaque Placo® Phonique bénéficie d’un cœur de plaque à haute densité , constitué d’une structure cristalline de gypse spécifique amortissante : cette composition permet à la plaque d’obtenir de hautes performances acoustiques soit un gain d'affaiblissement de 3 dB par rapport à une BA13 standard (réduction par 2 des bruits perçus).

37 commentaires :

Miguel
Répondre
11/09/2017 15:00

Bonjour et merci pour vos articles.

Je cherche à isoler mon nouveau domicile du bruit des voisin. Une construction de 1974, maison mitoyenne. Parpaings creux. Ça laisse passer pas mal de bruit, malgrès que chacun est son propre mur. Que me conseillez vous? Avez des contacts de professionnels dans mon secteur (les Sables d'Olonne) et quel prix compter pour par m2 environ?
Merci encore

 
Denis
Répondre
03/07/2017 15:00

Bonjour,

Je souhaite créer une salle de bain avec wc dans une très grande pièce de 60m2 (salon) mais je me pose des questions quant aux bruits pouvant provenir de cette nouvelle pièce.
Comment puis je bien isoler la pièce et les murs pour que les bruits provenant de cette pièce ne donne pas l'impression d'y être quand nous sommes à côté (salon) et ainsi ne pas entendre les gens aux toilettes notamment?
Merci pour votre réponse.

MarcIsover
Répondre
24/07/2017 14:48

Bonjour Denis,

Le principe généralement suivi pour réaliser une isolation acoustique entre deux pièces est appelé masse-ressort-masse. Il consiste à placer entre votre première masse (paroi existante) et un nouveau parement, un ressort (isolant fibreux chargé d’amortir et d’absorber les vibrations) type laine de verre semi-rigide. Les plafonds pourront être traités de la même manière car la transmission des sons emprunte des chemins différents (cloisons, plafonds, murs, sols, canalisations, équipements, percements, etc…). De même, les autres parties citées méritent donc également toute votre attention.

L’isolant doit être semi-rigide à minima pour une bonne tenue mécanique verticale. Une épaisseur de l’ordre de 75 à 100 mm est préconisée tout comme sa pose continue avec un système avec appuis et fourrures (type Optima murs https://www.isover.fr/guides/isol...olation-des-murs-par-linterieur-sous ) de façon à limiter les ponts phoniques (c’est le même principe pour la thermique même si ce n’est pas votre préoccupation du moment). Dans une salle de bains, en murs, la pose d’une plaque de plâtre marine (reconnaissable à son revêtement cartonné de couleur verte) est obligatoire. Il peut être intéressant de doubler ce parement, en prenant soin de décaler les parements, et donc les joints afin de gagner en affaiblissement acoustique et ceci pour une perte d’espace minime. Les plafonds pourront être traités à l’identique en prenant soin d’adapter l’ossature au poids qu’elle devra supporter.
« Là où l’air passe, le bruit passe » : le choix du système et des produits adéquats est important tout comme leur mise en œuvre. Il est important de lutter contre les fuites d’air qui sont autant de sources de bruit : poser des bandes résilientes entre rails et sols ou rails et plafonds ; colmater l’espace (1 cm) laissé en pied de plaque au montage à l’aide d’un joint mastic, obturer tous les percements existants, éviter les boitiers électriques en vis à vis de part et d’autres de la cloison et les décaler de 40à 50 cm minimum. Les ouvertures sont souvent le point faible des parois (portes, fenêtres) et il faudra apporter un soin particulier au traitement de la porte.

Voilà quelques grandes idées directrices qui ne remplaceront pas une étude acoustique réalisée sur site par une personne ayant les compétences pour le faire.

Plus d’infos en parcourant le guide acoustique du bâtiment https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique dans les parties qui vous intéressent.

Bien cordialement



 
Fabien
Répondre
12/06/2017 15:00

Bonjour dans notre construction neuve de type plein pied nous avons fait remplacer le placo classique par du placo phonique dans tout ce qui est partie nuit.

Les cloisons viennent d'être achevées et nous avons constaté que le placo phonique se trouvait d'un seule côté de chaque cloison concernée.

Est-ce normal? Ou le placo phonique doit-être posé de chaque côté de la cloison pour être efficace?

Merci pour votre aide.

Fabien

MarcIsover
Répondre
19/06/2017 15:25

Bonjour Fabien,

Tout dépend de ce qui a été prévu avec votre constructeur et la pièce qui se trouve de l’autre côté. Si c’est une salle de bains, plaque hydro type Placomarine obligatoire.

Un parement en plaque à isolation acoustique renforcée type Placophonique® de chaque côté de la cloison permet de réduire de 3 dB la transmission des sons. Si le parement acoustique n’est placé que d’un seul côté, l’efficacité sera moindre.

Quel est le type de vos cloisons ? 72/48 ? Une laine minérale type PAR a-t-telle bien été positionnée dans la cloison ? L’interstice en pied de plaque est-il comblé par un joint mastic ? (Là où l’air passe, le bruit passe). Plus d’infos à partir de ce lien https://particuliers.placo.fr/confort-bien-etre/isolation-phonique

La réalisation est tout autant importante que la conception et le choix des matériaux.

Restant à votre écoute si vous avez des questions.

Bien cordialement


 
Benjamin
Répondre
12/06/2017 15:00

Bonjour,
Je rénove un appartement dans un immeuble de 1970, au 13e et dernier étage.
J'aimerais optimiser l'isolation phonique de la chambre, en réduisant le moins possible son volume car elle n'est pas très grande et le lit tient déjà à peine... Les bruits à filtrer sont en partie aériens (bébé des voisins, derrière une cloison en béton) et en partie d'impact (passant à mon avis par les canalisations et le conduit du vide-ordures).
J'ai conscience que la pose d'un doublage collé ne suffira pas à isoler vraiment la pièce, mais cela contribuera-t-il quand même à atténuer le bruit ou bien court-on le risque que cela n'ait aucun résultat ?
Y a-t-il d'autres solutions sans trop attaquer le volume de la pièce ?
Merci beaucoup...

MarcIsover
Répondre
19/06/2017 16:40

Bonjour Benjamin,

Rien de remplace un diagnostic acoustique in situ pour permettre de vous faire les recommandations appropriées mais quelques points clés ressortent généralement.

Vous avez déjà sans doute déjà lu des généralités sur l’isolation : « boîte dans la boîte », masse ressort masse, loi d’étanchéité (là où l’air passe, le bruit passe), généralités et même beaucoup plus largement développées ici https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

Il existe une solution appelée Optima Sonic conçue initialement à la demande des pouvoirs publics pour la rénovation acoustique des immeubles construits dans la même période que le vôtre. Elle associé une laine minérale spécifique (Soniroll) confort à des appuis spécifiques pour réaliser une isolation acoustique d’une épaisseur totale de 50 mm environ. Il est préférable d’y associer une plaque à isolation acoustique renforcée type Placophonique plutôt que d’employer une BA13 standard. Doubler le parement (en prenant soin de décaler les plaques pour décaler les joints) apporte une amélioration appréciable pour une emprise au sol limitée.

Cette solution est décrite ici https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf

Même si vous êtes au dernier étage, il peut être intéressant selon le cheminement de transmission des bruits qui vous importunent d’envisager de traiter le plafond pour réaliser « la boîte dans la boîte ».

La pose d’un revêtement de sol à isolation acoustique renforcée (moquette épaisse, parquet flottant spécifique, autre…) est une autre piste pour améliorer encore l’isolation acoustique de votre logement.

Voilà quelques pistes éprouvées de réflexion.

Bien cordialement


 
MaBe
Répondre
12/06/2017 15:00

Bonjour,
Propriétaire d'un petit 2 pièces haussmanien, je rencontre des problèmes d'isolation acoustique avec mes voisins côté chambre et séjour (qui sont dans le même prolongement) - pas au-dessus, je suis au dernier étage. J'entends tout : conversations, téléphone, rires, etc.
Je viens de faire l'isolation dans la chambre, pourriez-vous me dire si j'ai procédé de la bonne façon avant d'attaquer le séjour, car je suis plutôt déçue du résultat et désespérée :
- Rails + montants de 48 mm à 1 cm du mur
- Bande résiliente autour des rails et montants
- Laine de verre (2 couches de 45 dans des montants de 48)
- 2 couches de BA 13 phonique en quinconce
- Bouchage des trous entre chaque plaque
- Joints tout autour

Je suis un peu inquiète car on m'a dit que je pouvais tout-à-fait mettre 2 couches de laine de verre de 45 mm dans des rais de 48 mm. Serait-ce à cause de cela que le résultat est décevant (laine trop compressée du coup ?)
Si ce n'est pas cela, qu'est-ce que j'aurais omis ou mal fait ? Je ne voudrais pas faire la même bêtise dans le séjour...

Merci pour votre prompt réponse



MarcIsover
Répondre
19/06/2017 15:55

Bonjour,

Vous avez presque tout bon excepté sur le point que vous avez soulevé. C’est l’air emprisonné dans les fibres d’une laine minérale qui fait son efficacité en thermique et joue le rôle de ressort en acoustique. Si vous comprimez cette laine, vous réduisez la quantité d’air «immobile » et par conséquent son rôle. Il ne faut donc poser qu’une seule couche de laine minérale en 45 mm type PAR d’épaisseur dans des rails de 48 mm.

Ensuite, l’acoustique est une chose compliquée en rénovation, les sons ne passant pas que par les parois mitoyennes mais aussi les murs, plafonds, planchers, canalisations, percements, etc….

N’hésitez pas si vous avez des questions.

Bonne poursuite de vos travaux.

MaBe
Répondre
03/07/2017 15:00

Merci beaucoup pour votre réponse. Nous venons de finir le séjour avec 1 seule couche de laine de verre cette fois !
Croyez-vous qu'il vaut la peine de détruire ce qu'on a fait dans la chambre juste pour enlever la couche de laine de verre en trop du coup ? Mon ami est prêt à le faire mais il faudrait qu'on soit sûr que ça vaille le coup car c'est beaucoup de boulot encore...

On nous a dit aussi qu'on pouvait doubler la laine de verre en la glissant en couche croisée derrière les montants et rails. Dans ce cas, il faudrait avancer les rails de 45 mm....Qu'en pensez-vous (surtout dans la mesure où cela voudrait dire enlever ce qu'on a fait et tout refaire y compris rails et montant s'il faut les avancer...) ?

J'entends hélas encore les bruits aériens (tv, rire...)

Merci encore d'avance pour votre réponse précieuse

MarcIsover
Répondre
24/07/2017 12:04

Bonjour,

Désolé de vous répondre avec un peu de délai mais une cyber attaque est passée par là sad

Il est difficile de répondre à votre question sans essais préalables et mesures acoustiques. Il est, comme j’ai déjà pu l’écrire, recommandé de ne pas comprimer un isolant. Démonter devrait être un plus, positionner une couche de laine supplémentaire entre l’ossature métallique et la paroi augmente le « ressort » mais attention à ce que les différents éléments ne soient pas en contact et deviennent alors des vecteurs de transmission des vibrations.

On peut toujours ou presque améliorer une solution existante mais il faut faire des choix qui sont parfois contraints (épaisseur disponible par exemple). Cette documentation https://www.isover.fr/sites/isove...07448F4BF3BC4494BBBE2BE41DC5A817.pdf vous donne des exemples d’efficacité de différents montages. Il existe également une appli gratuite sur mobile ou PC qui permet de se rendre compte de l’effet de différentes solutions.

Peut-être avez-vous déjà modifié le montage depuis votre question. Quoi qu’il en soit, il serait intéressant d’avoir votre retour.

Bien cordialement


 
Gunter
Répondre
27/03/2017 15:00

Bonjour nos murs sont en béton et la résonance des bruits sourds ou grave est énorme. Existe-t-il une solution pour limiter les nuisances sonores sans deéser une fortune ? On m'a parlé de " faire un ciné dans un cube " ok mais avec quel matériau . Qui plus est c'est un Logement social alors on pourra pas se permettre grand chose d'autre qu'un revêtement qu'on enlèvera en partant

Merci de bien vouloir nous répondre , on vit un enfer quotidien non stop !!

MarcIsover
Répondre
29/03/2017 17:36

Bonjour Gunter,

Dans votre position de locataire et avec l’obligation de rendre le logement dans l’état où vous l’aurez trouvé, les solutions sont minces !

Voulez-vous parler de réverbération (à l’intérieur d’une même pièce) ou d’isolation acoustique (entre deux pièces ou locaux différents) ?

Le traitement de la réverbération des bruits sur les murs peut se faire en mettant en œuvre une laine minérale et un parement (qui peut être ajouré dans certains cas) mais dans votre situation, les actions vont se limiter à traiter le sol en mettant des revêtements « absorbants » : tapis, moquette. Je ne sais si vous avez beaucoup de mobilier chez vous mais vous avez sans doute remarqué (lors d’un déménagement ou d’un aménagement) qu’une pièce vide résonne beaucoup plus qu’une pièce meublée. Sans aller jusqu’à suspendre ou accrocher des structures spécifiques au plafond ou sur les murs, des cadres, des mobiles, un lustre sont des moyens pour améliorer l’existant. Lire ici http://www.toutsurlisolation.com/...enants/Effet-d-echo-ou-reverberation

L’isolation acoustique est plus compliquée à traiter dans votre cas sans modifications importantes. La technique de la boîte dans la boîte que vous évoquez est difficile à mettre en application si on ne peut pas toucher au logement. Les bruits qui vous gênent sont probablement de cette nature http://www.toutsurlisolation.com/...genants/Bruits-exterieurs-ou-aeriens et de celle-ci http://www.toutsurlisolation.com/...s-genants/Bruits-de-choc-ou-d-impact mais le champ d’action me semble hélas bien limité dans votre cas. Vous trouverez néanmoins quelques pistes d’amélioration à la lecture de ces articles.

Bien cordialement


 
Joedeletang
Répondre
27/03/2017 15:00

Bonjour
Je dois monter une isolation phonique sur un mur entre deux appartements.
Je pense mettre en place une isolation sur rails métalliques.
Il y a un parquet.
Ma question : puis-je poser la lisse sur le parquet ou dois-je découper le parquet pour poser cette lisse sur le sol béton ?
Merci

MarcIsover
Répondre
06/04/2017 17:20

Bonjour,

Vous pouvez fixer la lisse directement sur le parquet à condition d’employer des fixations adaptées au support. Puisque vous parlez de lisses, vous aller certainement utiliser le système Optima murs qui permet une mise en œuvre continue de l’isolant, gage d’une meilleure efficacité thermo-acoustique.

Pour un meilleur affaiblissement acoustique de cette cloison (je présume que vous allez employer une laine minérale semi rigide et une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée), veillez à colmater l’espace (1 cm environ) laissé en pied de plaque au montage : là où l’air passe, le bruit passe ! blunk


 
Locki
Répondre
20/02/2017 15:00

Bonjour,

J'ai un F1 de 32 m² qui se trouve littéralement dans l'appartement de mon voisin. Deux murs en commun et j'entends ses conversations très distinctement. J'aimerais trouver une solution pour isoler ces deux murs sachant que ma salle à vivre est aussi ma chambre et déjà petite.
Y'a t il une solution prêt-à-poser sur un mur ?

Merci de votre réponse.

MarcIsover
Répondre
07/04/2017 08:19

Bonjour,

Désolé de vous répondre un peu tardivement et espérant qu’il ne soit pas trop tard pour vous, Il est possible d’améliorer l’isolation phonique de votre logement avec une solution d’une épaisseur totale de 5 cm environ. Ce n’est pas tout à fait du prêt à poser car cela demande du montage et quelques notions de bricolage. Avant de vous donner cette solution, il faut savoir que ne traiter que le mur pourrait ne pas suffire car les sons peuvent aussi passer par les murs, les plafonds, les sols, les canalisations, les percements divers, etc…

Cette solution s’appelle Otima sonic et consiste à poser contre la paroi un isolant spécifique d’une épaisseur de 28mm à l’aide d’appuis dédiés. Ces appuis permettront ensuite la pose des fourrures qui recevront les plaques de plâtre qu’il sera préférable de choisir pour leurs propriétés acoustiques (type Placophonique reconnaissables à leur revêtement de surface de couleur bleue). Cette solution est assez simple à mettre en œuvre pour un bon bricoleur et nécessite du soin dans la mise en œuvre : là où l’air passe, le bruit passe. Le Soniroll peut être remplacé par du GR32 en 45 m d’épaisseur selon la dispo des matériaux isolants. Ce type de montage applique la loi de masse-ressort-masse.

Plus d’infos sur cette solution ici https://www.isover.fr/sites/isove...DDE52F71D2D44DA6826647E14276313F.pdf et des généralités sur l’acoustique ici https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

Bien cordialement


 
OMAR
Répondre
30/01/2017 15:00

Bonjour,
Pourriez vous svp me dire pourquoi le Soniroll 28 n'est plus du tout commercialisé ? Et quel est le produit qu'il faut prendre en substitution ?

merci

MarcIsover
Répondre
07/02/2017 17:07

Bonjour Omar,

La fabrication et la commercialisation du Soniroll confort ne sont en aucune façon stoppées. Si vous me communiquer votre localisation, je pourrai me renseigner sur les points de vente les plus proches.

Sinon, selon l’épaisseur disponible, vous pouvez vous orienter vers des produits de la famille des PAR (Panneaux Acoustiques Roulés) en 45 ou 70 mm ou vers du GR32 en 45 mm qui a un également une résistance thermique intéressante compte tenu de son épaisseur (1.40 m².K/W à comparer avec celle du PAR 45 qui est de 1.10). Un isolant ne doit être comprimé que ponctuellement.

Vous trouverez en page 8 de ce lien https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf des résultats d’essais acoustiques avec GR 32 en 45 mm et Soniroll sur différents supports.

Merci de votre confiance


 
Cyril
Répondre
02/01/2017 15:00

Bonjour,
nous sommes en pleine construction. Nos cloisons sont essentiellement en placostil 100 avec de la Par Confort de 70. Au lieu de cela nous nous sommes rendu compte que notre constructeur avait mis de la Par Confort de 45 qu'ils ont doublé. D'un point de vue phonique, est-ce mieux ou moins bien que de la 70 ? Comme le doublage de la laine fait 90 celle-ci est comprimée, ne perd on pas l'effet ressort ?

Merci par avance.
Cdt


 
Laurent
Répondre
19/12/2016 15:00

Bonjour,

Je vais construire une maison.
Sur mon plan actuel, je projette de mettre ma chambre en mitoyenneté avec le jardin de mon futur voisin.
Son terrain étant petit, le seul endroit où il pourra profiter de son jardin en été est pile en face de mon mur mitoyen. Je crains d'avoir des nuisances sonores en été.

Pour le moment, la construction est prévue en Brique Terreal + 10cm de laine de roche + BA13.

Est-ce qu'en passant à 12cm de laine + placo phonique sur le mur et au plafond pourrait être suffisant ? Ou bien faut-il prévoir un mur béton pour être certain d'une bonne isolation phonique ?
Merci.

MarcIsover
Répondre
23/12/2016 16:15

Bonjour Laurent,

Vous trouverez dans les premières pages de ce lien https://www.isover.fr/sites/isove...s/catalogue_solutions_02_19_murs.pdf des comparatifs d’affaiblissement acoustique pour différentes solutions. On y voit que les performances sur mur béton sont légèrement supérieures mais, en règle générale, celles de la brique associée à une laine minérale (verre ou roche ont de propriétés acoustiques semblables, le poids n’étant pas un critère déterminant - c’est l’effet masse-ressort-masse qui joue) conviennent. L’association avec une plaque à isolation acoustique renforcée (type Placophonique) améliore les résultats des tests réalisés avec une BA13 standard). Les renseignements généraux sur l’acoustique que vous trouverez ici https://www.isover.fr/sites/isove...documents/catalogue_fondamentaux.pdf ne manqueront pas de vous intéresser dans la cadre de votre projet de construction.

L’acoustique est une chose, la thermique en est une autre et vous aurez tout intérêt à viser la résistance thermique R plus élevée pour votre confort et vos économies d’énergie. Le R préconisé dans les murs actuellement est de l’ordre de 4 m².K/W et vous pourrez l’approcher avec une laine en lambda 32 (type GR) en 120 mm (R=3.75 alors). Vous pourrez tirer pleinement la performance de l’isolant avec une pose continue type Optima (réduction des ponts thermiques) et différence de performance de 45% par rapport à une ossature de type rails et montants.

Cordialement


 
fabien
Répondre
31/10/2016 15:00

Bonjour, nous avons acheté une maison recement, la salle de bain à été doublé de simple placo collé dans polystyrène le probleme est qenous entendons les voisins comme si il était chez nous , il y a til une solution car nous ne pouvons pas casser les mur pour les remplacé vu la petite taille de la salle de bain.
Merci


 
Tonton Gaston
Répondre
03/10/2016 15:00

Bonjour,
J'ai des voisins qui ont un caniche enragé qui me rend gaga. Je souhaiterais savoir ce que vous me conseilleriez pour isoler mon entrée + porte, sans que ce soit des travaux herculéens.
Un grand merci,
Tonton Gaston

Sandro
Répondre
10/10/2016 15:00

L'entrée en elle même n'a pas besoin d'être isolée .Seule la paroi qui donne sur l'extérieur doit l'être,cad celle qui inclue la porte.
Essayez de capitonner la porte et de doubler votre cloison (ou mur)avec un isolant commercial+plaques de plâtre .


 
coucouli
Répondre
02/05/2016 15:01

J'ai une très grande salle à manger vouté de collectivité
malgré le nombre élevé des participants, cette pièce est
énormément bruyante et résonnante malgré les meubles.
Quelle solution je pourrai avoir.............Merci


sofi29
Répondre
03/05/2016 11:03

Bonjour Coucouli,

Il faudrait faire procéder à une étude acoustique de la pièce afin de mesurer la réverbération et pouvoir ensuite mettre en place une solution de correction acoustique.

Faites appel à un bureau d'études acoustiques (acousticien) pour pouvoir faire réaliser ces mesures. Après diagnostic, il vous proposera une solution adaptée afin de diminuer cet effet "d'écho". Pour la conservation du plafond voûté, mieux vaudrait opter si possibles pour des panneaux muraux de correction acoustique (exemple http://www.eurocoustic.com/produit.php?l=fr&p=Acoustiroc ou équivalent du marché).

Cordialement.


 
Jules
Répondre
11/04/2016 15:00

j'ai remplacé ma chaudière au fuel.Elle fait plus de bruit que l'ancienne.L'installateur me dit que cela provient de la cheminée et qu'il faudrait tuber.Pensez-vous que c'est la solution?
Merci de votre réponse.


 
ChrisBoub
Répondre
07/09/2015 15:00

Bonjour,
J'ai un mur séparatif à isoler : vraisemblablement en plâtre, (avec une partie centrale qui est un mur porteur et que je n'isolerait pas). Il sépare mon appartement de celui de mon voisin dont provient l'essentiel des bruits,surtout aériens (à part quelques bruits de pas et de machines), en tous cas les bruits qui me gênent vraiment.
Si j'ai bien compris, la solution préconisée est la laine de roche ou de verre sous ossature, avec placo phonique.
Je sais également qu'il existe des plaques composées de laine minérale et de placo, plus facile à poser, mais qui serait moins efficace.
Y a-t-il de réelles différences d'efficacité en rw db ?
Je suis très sensible aux bruits et suis prête à perdre une certaine épaisseur de mur. En même temps, la pose d'ossature me paraît complexe et j'ai un budget limité.
Merci d'avance !


 
M. Frechette
Répondre
10/11/2014 15:00

Est-ce qu'il existe de l'isolant phonique pulser pour souffler dans des murs intérieurs déjà existants?


 
mam'Isabelle
Répondre
15/09/2014 15:01

Eh bien moi, j'entends tout simplement et très clairement les discutions! Lorsque je suis dans le séjour, j'entends parfaitement la conversation de ma voisine (qui est alors dans son salon, si ma logique est bonne) et lorsque je suis dans la chambre, j'entends parfaitement les échanges du couple voisin (qui sont alors dans leur séjour).
Lorsque je suis aux toilettes: je pourrais avoir une conversation avec eux ( je suppose qu'ils entendent ce qui se passe dans mes toilettes...???...ça rend un peu parano...)
Je suppose, dans le cas ou je devrais rester encore un moment dans cet appartement, que les frais d'isolation sont à la charge du propriétaire??

mirlaine
Répondre
26/01/2015 15:01

Même problème ,pour bruit d'avec l'appartement voisin.
j'ai fait mettre :laine de roche+ placo phonique.!!!
un peu moins de bruit ,mais j'entends encore.(que faire??)
on me dit que le bruit passe par le plancher?


 
angèle
Répondre
15/04/2013 10:45

HELP
Coucou !
Nous avons des voisins plus que bruyants qui passent leur temps à se disputer, à crier ou à mettre la tv à fond ou la play .. insupportables !
Quelle isolation serait la plus performante pour que l'on se sente enfin chez nous ?!
Merci de votre réponse.

rudyman
Répondre
13/05/2013 10:00

j ai des voisin tres bruyant et le mur qui nous separe est mur carreaux platre que faire pour ne plus les entendre merci a l avance


 
clacla
Répondre
14/12/2012 09:30

je voudrais isole des wc qui se trouve porte denant devant le salon et les murs sur des chambres gros problemes tout participe au bruits trés genants pour tout le monde

aurel
Répondre
21/01/2013 10:00

cher clacla
j'ai eu moi aussi le souci du volume dans les wc ; donc j'ai mis des plaques de liege ep 1 cm que j'ai collé a la colle a carrelage SOUPLE ,puis 1 ba 10 , c'est nikel

Loic
Répondre
17/11/2014 15:00

bonjour,
Aurel utilise des plaques de liege (1cm ) avec de la colle à carrelages souple + 1ba 10 :
l'ensemble est il posé coté intérieur Wc ou dans les pieces contigues
Comment est fixé le ba 10 sur le liege? directement avec de la colle à placo ou faut il un systeme de cloison / doublage .
Mon probleme ; je voudrais réduire le bruit en provenance de l'appartement voisin, mais sans dépasser 2à 3 cm d'épaisseur.
j'envisage de coller sur le mur des plaques de liege ( densité 300 ) en 10mm, compléter si cela est possible, d'une plaque de ba 13 phonique
collée sur le liege.
Est ce une bonne solution ?
Merci de vos suggestions


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×