Ouate de cellulose

Le 24/7/2013

La ouate de cellulose est un produit à base de papier recyclé ou de boue papetière ayant reçu des traitements pour les rendre ininflammables et résistants à la vermine. La ouate de cellulose est utilisée pour l’isolation thermique et l’isolation acoustique du bâtiment.

Ouate de cellulose : caractéristiques

 Les produits isolants à base de cellulose sont fabriqués à partir de journaux recyclés ou encore des coupes de papier neuf d’imprimerie. Le papier est moulu, puis reçoit un traitement antifongique, ignifuge, insecticide (sels de bore, borax, acide borique, hydrate d'alumine ou hydroxyde d'aluminium).

La ouate de cellulose est commercialisée en vrac pour épandage manuel ou insufflation mécanique ainsi qu’en panneaux. Lorsqu'elle est commercialisée sous forme de panneaux, la ouate de cellulose peut être liée à base de fibres polyoléfines (polypropylène, polyéthylène), elle peut aussi être adjuvantée de fibres de coton 20% et les fibres sont alors liées par fibres de polyester 20%.

 Elle présente une conductivité thermique à l’état sec qui varie de 0,035 à 0,041W/mK. Ce matériau est particulièrement sensible à l’humidité et au tassement (minimum 20%). Le lambda doit donc être majoré de 0,005 W/mK. Ce produit isolant étant issu de matières premières de qualité et de nature variables, la conductivité thermique ne peut pas être garantie (variation de plus à moins 10%) sauf dans le cas de produits certifiés ou sous Avis Technique, conformément au référentiel européen qui reprend pour ces produits les caractéristiques, unités, méthodes d’essais …des normes européennes des autres familles de produits isolants.

Ouate de cellulose : a savoir

 Les isolants à base végétale contiennent jusqu’à 25% de polyester pour lier les fibres végétales. En l’absence de ce liant, il ne serait pas possible d’obtenir un matelas laineux.
 

 Du point de vue de l’impact environnemental, il convient pour tous les produits isolants d’origine végétale, animale, minérale ou organique, d’analyser l’ensemble du cycle de vie depuis les semences, collecte ou extraction des matières premières, jusqu’à la fin de vie du produit dans le bâtiment. Ne prendre en compte, comme c'est souvent le cas, que la seule ligne de fabrication est une erreur. En effet, on peut ainsi avoir un écart de 1 à 3 sur les différents indicateurs environnementaux majeurs. Comme tous les produits de la construction, les isolants, quelles que soient leur famille et leur nature, doivent faire l’objet de Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDE&S) conformes à la norme NF P 01-010. Ces fiches sont consultables sur la base de données publique www.inies.fr ainsi que sur les sites Internet des industriels. Elles s’appuient sur des analyses de cycle de vie des produits.

 Voir sur ce sujet l' impact environnemental .

Isolants en laines végétales

9 commentaires :

jeje83
Répondre
13/02/2017 15:00

bonjour
actuellement en train de transformer mon garage attenant à la maison en chambre, j'ai découvert un mur doublé d'un coté maison par un placo alveolé et de l'autre un double placo mais j'ai un vide de largeur 25cm sur 5m de long et 2.08 de haut, A cet endroit j ai aucun isolant comment faire pour isoler cette partir sachant que je ne peux accéder à cette espace par un coin de la charpante du garage
merci

 
IRENE 33
Répondre
26/09/2016 15:01

Tout simplement parfait - Merci

Nous étudions actuellement la faisabilité de refaire l'isolation de nos combles perdus, maison structure métallique des années 70.

Je me rends compte que ce n'est pas si simple que cela.

mais on avance... MERCI


 
Lyloussou
Répondre
11/07/2016 15:00

Bonjour, j'ai contacté 4 enseignes qui font de l'isolation de combles et je suis perdue.
il s'agit d'une maison de 1930, nous venons de refaire la toiture. Il y a des plaque de laine de verre à enlever, ensuite laine minérale ou ouate de cellulose ? pare vapeur utile ou pas ? on me dit tout et son contraire. C'est une petite maison secondaire et je voudrais améliorer au niveau thermique pour notre confort ( nous sommes chauffés bois et électricité ). Merci de m'aider

 
Djieffe
Répondre
07/12/2015 15:01

Bonjour à tous,
J'ai prévu de refaire l'isolation d'une maison à combles perdus datant de 1980.
Il y avait auparavant 2 couches de laine de verre pour une hauteur totale de 10 cm (hauteur des poutres).
J'ai prévu de remplacer la laine existante par de la ouate de cellulose pour une épaisseur équivalente.
La pose de plaque OSB est loin d'être aisée car peu de place et les combles sont difficilement accessibles.
La laine de verre paraissant réutilisable, est-ce possible de la poser directement au dessus des poutres et de la ouate de cellulose?
Si oui, y a t-il des précautions à prendre ?
Merci d'avance pour vos réponses.
Djieffe.

sofi29
Répondre
09/12/2015 18:38

Bonjour Djieffe,

A quelle fin souhaitez-vous poser des plaques d'OSB dans le comble ? S'agit-il de réaliser un plancher pour pouvoir utiliser le comble pour stockage ? Si tel est le cas, vous devez vous assurez au préalable que la structure existante peut supporter le poids de l'isolation + le poids du plancher et enfin la charge des éléments à stocker dans le comble.

Côté mise en oeuvre, si vous décidez de fixer un plancher au-dessus de l’isolation, il faut impérativement poser un pare vapeur de Sd > 18 mètres sur l'ensemble du plancher existant avant isolation. Ce pare vapeur étanché en périphérie et à la jonction entre les différents lés vous permettra d'obtenir l'étanchéité à l'air de la paroi aujourd'hui requise pour la basse consommation d'énergie.

Pour votre nouvelle isolation, il vous suffit de déposer la laine existante et de faire souffler la ouate de cellulose. Vérifiez sur le certificat Acermi du produit choisi l'épaisseur à mettre en oeuvre avant tassement pour obtenir cette résistance thermique (www.acermi.com). Si votre plafond sous solives est un plafond suspendu sous ossature métallique, la pose doit respecter les prescriptions du DTU 25.41 Ouvrages en plaques de plâtres (déc. 2012) : si l'ossature est en fourrures simples posées sur suspentes, avec une fixation tous les 1.20 mètre et un entraxe entre fourrures de 0.60m, la masse surfacique de l'isolant ne peut dépasser 6kg/m2. La solution serait alors de placer un plancher au-dessus des solives pour pouvoir souffler l'isolant dessus. Là encore, il est nécessaire de s'assurer de la portance suffisante de la structure existante et prévoir la mise en oeuvre d'un pare vapeur de Sd>18 mètres étanché de la même manière qu'indiqué précédemment.

Si pour ces travaux vous souhaitez pouvoir bénéficier du CITE 2015 (Crédit d'Impôt Transition Energétique), il faut qu'ils soient réalisés et payés avant le 31 décembre 2015. Prévoyez une résistance thermique minimale R= 7m2.K/W. L'entreprise réalisant les travaux doit être qualifiée RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour ce type de travaux. Vous pouvez trouver la liste des entreprises certifiées sur le site gouvernemental dédié à la rénovation : http://www.renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel

En ce qui concerne la superposition des 2 isolants, mieux vaut voir cela directement avec le service technique du fabricant de la ouate choisie car ces produits sont des isolants sous Avis Techniques (disponibles sur le site d'évaluation du Centre Scientifique et Technique) et si le fabricant ne valide pas la superposition, en cas de superposition la garantie fabricant deviendra caduque.

Enfin, lors du soufflage, faites attention à ce que la ventilation du comble soit bien maintenue. L'épaisseur d’isolant soufflé ne doit pas venir obstruer les ouvertures de ventilation de la toiture si celle-ci s'effectue par les rives basses de la couverture. Vous pouvez retrouver les règles communes de pose par soufflage des produits en vrac sous avis technique dans le cahier de prescription technique CPT 3693_V2, téléchargeable depuis le lien ci-après : http://www.ccfat.fr/groupe-specialise/20/

Cordialement.

Djieffe
Répondre
21/12/2015 15:01

Bonsoir,
Je tiens d'abord à vous remercier pour le temps que vous avez consacré à cette réponse.
La pose de plaques OSB ne s'adresse ni à l'aménagement des combles ni au stockage, mais une amélioration de l'isolation suite aux conseils donnés par le vendeur d'une enseigne.
J'ai aussi évoqué la notion de charge à supporter par l'ensemble charpente / plafond mais sans réponse adaptée.
Votre réponse est bien que la charge doit être limitée à 6 kg/m² ?
Le plafond est constitué de plaques BA13 fixées à même la charpente.
Les travaux sont assurés par moi même sans contrainte de temps.
La ouate de cellulose est émiettée et étalée manuellement entre les poutres et à même la partie supérieure du plafond.
Très attentif à votre retour, je pense avoir donné assez d'informations pour qu'il soit tout aussi fourni que le précédent.
Très cordialement.
Djieffe


 
idiot
Répondre
03/08/2015 15:00

ceci m'a aider a choisir.merci.happy


 
jackydu77
Répondre
29/09/2014 15:02

ceci m'a aider a choisir.merci..happy


 
jean 86
Répondre
27/03/2013 10:30

ceci m'a aider a choisir.merci.happy


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×