Une isolation performante

Le 1/10/2013

Une isolation de maison efficace passe par la mise en œuvre d’un système d’isolation performant et du respect des règles de pose afin d’assurer une continuité thermique de l'enveloppe du bâti et de limiter les ponts thermiques.

Qu’est-ce qu’un isolant performant ?

La condition d’une isolation performante est d’utiliser des isolants qui offrent la résistance thermique la plus forte . Plus la résistance thermique (R) du système d’isolation est élevée, moins il y aura besoin de consommer de l’énergie. Or l’énergie qui n’est pas consommée est une énergie qui ne coûte pas et ne pollue pas..

En neuf, pour viser la construction d'un bâtiment répondant aux exigences de la RT 2012 Bâtiment Basse Consommation (BBC), il faut opter pour une bonne performance thermique de l’enveloppe du bâtiment et choisir des valeurs minimales de performance :

  • R = 8m2.K/W pour la Toiture (tant en rampants et qu’en plafond de combles),
  • R = 4m2.K/W pour les Murs en façade ou en pignon et Planchers bas.

En rénovation, il faut a minima choisir des valeurs de performances qui répondent à la fois aux exigences du Crédit d’impôt et des CEE (Certificat d’Economies d’Energie), soit :

  • R 3.0 m2 K/W en Planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert,
  • R 3.7 m2 K/W en Murs en façade ou en pignon,
  • R 4.5 m2 K/W en Toitures – terrasses,
  • R 6.0 m2 K/W en Rampants de toiture et plafonds de combles,
  • R 7.0 m2 K/W en Planchers de combles perdus.

Les produits d’isolation employés doivent porter le marquage CE sur les emballages et s’ils mentionnent le logo ACERMI , cela signifie que leur résistance thermique ainsi que toutes les caractéristiques techniques annoncées sont certifiées.

Influence de l’épaisseur et du lambda

La résistance thermique R (en m2.K/W) dépend de l'épaisseur (e) et de la conductivité thermique ( λ ) du matériau : R = e (en mètre) / λ .

L’épaisseur (e)

C’est l'épaisseur en millimètres de l’isolant posé. A λ égal, plus l’isolant est épais, plus la résistance thermique est forte. Il est donc faux de dire que seuls les premiers centimètres isolent (Voir les idées reçues sur l'isolation des murs ).

La conductivité thermique ou lambda ( λ )

C'est la quantité de chaleur par conduction W/(m.K) traversant 1m2 de paroi pour 1 mètre d'épaisseur de matériau, avec une différence de température de 1 degré entre les 2 faces de ce matériau et pendant une unité de temps donnée. Plus la valeur λ est petite, plus le matériau est isolant. Les isolants thermiques ont des λ inférieurs à 0,060 W/(m.K).

En conclusion : pour évaluer la performance d'un isolant, il faut toujours tenir compte de l’épaisseur et de la conductivité thermique intrinsèque de l’isolant. Attention lors d'un achat à toujours vérifier de quel produit et de quelle épaisseur on parle. (Voir Comment choisir )

Influence de l'épaisseur Influence de la conductivité thermique

Résistance thermique R (en m2.K/W) : capacité à s'opposer au flux de chaleur. Plus R est élevée, plus l'isolation apportée est importante à lambda égal.

Exemple :

Choisir une épaisseur d'isolant pour obtenir R=4

Conductivité thermique ou lambda ( λ en W/(m.K)) : aptitude à conduire plus ou moins les flux de chaleur. Plus le lambda est faible, plus le matériau est isolant à épaisseur égale.

Exemple : 

Choisir un R avec une épaisseur d'isolant de 320mm

57 commentaires :

dino
Répondre
15/09/2014 15:01

Bonjour ,je suis à la recherche de conseils sur l'isolation phonique à savoir quels matériaux utiliser ?
mur mitoyen en agglos de 15cm d'épaisseur enduit de chaque coté.(total:18cm)
hauteur :2.50m sol :carrelage , plafond: lambris bois,combles perdus.
Après avoir visité plusieurs sites,je suis un peu perdu.On nous parle de laine de verre ,de roche,de polyurétane etc.
merci de m'éclairer.
cordialement

 
jonatcar
Répondre
25/08/2014 15:00

Bonjour
en fait je souhaiterais isoler les mur en pierre d'une maison de ville les pierres sont de tailles differrente et difforme un peu comme les murs exterieur qui se font en bretagne et j'aimerai savoir quels materiaux utiliser ainsi que les combles avec une vieille charpente et bien sur je souhaiterais isoler les mur de maniere a avoir une isolation maximum avec le minimum d'epaisseur mais en ce qui concerne les combles je peux mettre plus d'epaisseur
merci de votre reponse

 
fontenef91
Répondre
28/07/2014 15:02

Bonjour
je viens d'isoler mon RDC dans un maison des années 50
les murs fonts 40 cm d'épaisseur , en meulière + brique (Creuses)
j'ai mis une épaisseur de 100 mns de laine de roche derrière des rails ,
pensez vous que je dois rajouter dans les rails un autre épaisseur de 45 mns
Merci

 
Pauline
Répondre
21/07/2014 15:02

Bonjour, mon ami et moi venons d'acheter une longère à retaper et toute l'isolation de l'étage est à faire, sur 72 m2. Sachant que la maison est en pierre et terre et que nous souhaiterions faire des murs à la chaux, quel isolant convient le mieux selon vous?
Et pensez vous que c'est possible, en amateur, de faire une bonne pose soi-même, en s'aidant de bouquins et de vidéos?

Merci pour votre site et pour votre réponse.
Cordialement.

 
Rose
Répondre
16/06/2014 09:31

Bonjour je désire faire une rénovation et nous créons un e terrrasse au premier donc un toit terrrasse Je voudrais que l isolation soit eligible à R 4.5 et l entrepreneur ne préconise qu une étanchéité Quel materiau devons nous lui demander pour l isolation thermique correspondant à l eligibilité au credit d impot?

 
bon's
Répondre
02/06/2014 09:15

Bonjour,

je fait une maison neuve avec une isolation par l'extérieur avec du polystyrène blanc de 160 mm d'épaisseur soit un R à peine inférieur à 5.
Pensez vous que je peux avoir des avantages au niveau de la TVA (de 20 à 5%?). Mais aussi des aides particulières?
D'avance merci pour vos retours.

Cdlt

sofi29
Répondre
04/06/2014 19:07

Bonjour Bon's,

Le taux de TVA qui s'applique à toute construction neuve est à 20%. Depuis le 1er janvier 2014, le taux de TVA réduit à 5.5% ne concerne que les travaux d'amélioration de la performance énergétique effectués en rénovation sur des logements d'habitation achevés depuis plus de 2 ans.

Vous pourrez trouver sous ce lien (à recopier dans votre navigateur), les prêts et aides possibles à ce jour pour toute construction neuve :
http://www.territoires.gouv.fr/Prets-et-aides-a-l-achat

Cordialement.


 
thierry
Répondre
22/04/2014 09:46

Bonjour,

Un artisan m' a posé un isolant de votre marque " GR32 Roulé " euroclasse F , d'un indice de résistance de 3.15 K/W , indice qui suffisait a bénéficier d'un éco PTZ ou d' une subvention de l'état via l'outil " calculeo " .
Malheureusement , il me semble bien que je ne puisse bénéficier de cette prime de 1350 € , étant donné que l’indice éligible minimal et de 3.7 K/W ! norme non communiquée l'année dernière quand j'ai fais les démarches pour réaliser un bouquet de travaux isolation / changement chaudière .

Est il possible de bénéficier malgré tout d' un prorata de cette prime ou je n'ai aucune chance d'avoir un euro de cette prime ?

sofi29
Répondre
04/06/2014 20:15

Bonjour Thierry,

Les indications du site Calculeo.fr ne sont données qu'à titre indicatif, il s'agit d'un site privé et non pas d'un site gouvernemental d'information. Par ailleurs, la prime de rénovation thermiquede 1350€, mise en place dans le cadre du Plan de Rénovation Energétique de l'Habitat lancé en septembre dernier, est une prime attribuée sous conditions de ressources et doit obligatoirement être demandée avant de débuter les travaux.

Ceci étant, j'ignore à quel moment vous avez fait vos démarches l'an dernier mais cette prime n'a été officiellement annoncée qu'en septembre 2013 et le décret d'application a été publié au Journal Officiel dès le 19 septembre. Outre le descriptif du dispositif, ce décret mentionne la performance minimale à faire poser par type de paroi. Vous pouvez trouver le décret sous ce lien à recopier dans votre navigateur :
http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20130919&numTexte=7&pageDebut=15688&pageFin=15690

Toutefois, comme la résistance thermique de l'isolant posé par votre artisan est malheureusement insuffisante, vous ne pouvez prétendre à l'éligibilité de vos travaux à cette prime et les textes officiels mentionnés sur le site officiel "www.territoires.gouv.fr" ne prévoient pas de dérogation autre que celle indiquée ci-dessous :
"A titre exceptionnel, les particuliers ayant commencé ou réalisé leurs travaux depuis le 1er juin 2013 ont la possibilité d’effectuer leur demande en une phase, à condition d’envoyer leur dossier à l’ASP avant le 30 juin 2014. Dans ce cas, la prime ne sera versée que si l’ensemble des critères d’éligibilité sont respectés."

Bien cordialement.


 
brigitte
Répondre
14/04/2014 09:45

J'ai fait remplacé par un artisan fabriquant tous les volets de ma maison, par des volets en alu. L'aluminium a 'une épaisseur maxi vendue par les fournisseurs , vide à l'intérieur. Est ce que l'air sert d'isolant?,Ai je droit à la déduction d'impôt?
Comment calculer : 0,2M2.KW ?
Par avance un grand merci

sofi29
Répondre
04/06/2014 20:35

Bonjour Brigitte,

Vous ne pouvez calculer vous-même la performance thermique de vos volets. Cette performance doit être indiquée dans le descriptif technique fourni par le fabricant et doit normalement être mentionnée sur la facture de travaux remise par votre artisan.

Vous n'indiquez pas à quelle date vous avez fait exécuter ces travaux. Sachez toutefois que le remplacement des volets, réalisé en action seule en maison individuelle, ne fait pas partie des travaux éligibles au crédit d'impôt en 2014.

Cordialement.


 
marydid
Répondre
07/04/2014 09:15

J'ai fait renove ma maison ancienne en mai 2013 et pour cela l'artisan m'a pose sur murs de facade nord (interieurs) des rails du BA13 et de la laine de verre de 75mm est ce bien la norme svp? de plus il m'affirme qu'il a une decennale pour ces travaux ,j'apprends aujourdhui par son assureur qu'il n'est nullement couvert
CDT

sofi29
Répondre
08/04/2014 10:39

Bonjour Marydid,

Au regard de la Réglementation Thermique pour les bâtiments existants (ou RT par élément - www.rt-batiment.fr), la résistance thermique minimale à mettre en oeuvre dès lors que l'on entreprend des travaux d'isolation thermique en rénovation est R=2.30m2.K/W pour les murs donnant sur l'extérieur. Cela correspond effectivement à 75mm de laine si celle-ci est de lambda 0.032W/m/.K.
Vérifiez donc le lambda ou la résistance thermique de la laine mise en oeuvre, elle doit normalement apparaître sur la facture des travaux. La laine doit également être de nature semi-rigide au minimum.
Cette valeur n'est qu'une résistance thermique minimale. Elle n'est par exemple pas suffisante à répondre aux exigences du Crédit d'Impôt Développement Durable (CIDD) qui requiert une résistance thermique d'au moins R=3.70m2.K/W pour les murs périphériques.

Cordialement.


 
bububen
Répondre
24/03/2014 16:00

Bonjour, Je souhaite isoler le plafond de mon sous sol en béton qui donne sur ma salle à manger et salon. la chaleur monte donc à priori peu de déperditions via le sol il semblerait. Il y a des grosses différences de prix entre de la laine R=2,5 et R=3 . De la laine en R=2,5 est elle suffisante ?

merci et bonne soirée

sofi29
Répondre
25/03/2014 11:28

Bonjour Bububen,

Si effectivement la chaleur monte, l'air d'un sous-sol en hiver est froid et si le sol de l'habitation située au-dessus n'est pas isolé, c'est de l'ordre de 7 à 10% de déperditions que cela engendre.
La réglementation thermique pour les bâtiments existants (RT par élément) oblige à la pose d'un isolant de résistance thermique minimale R=2m2.K/W dès lors que l'on entreprend en rénovation des travaux d'isolation en plancher bas donnant sur un espace non chauffé. Toutefois, pour le confort comme pour les économies d'énergie sur le long terme, mieux vaut opter pour une laine de résistance thermique R? 3m2.K/W, soit 120mm d'une laine souple en lambda de 0.040W/m.K ou 100mm d'une laine semi-rigide au lambda de 0.032 (R=3.15).

Si vous optez pour une laine souple, il vous faut disposer de suffisamment de hauteur entre les ouvertures situées au sous sol et le plafond pour pouvoir poser un complexe d'isolation global d'environ 150mm avec l'ossature métallique et le parement de finition.

Pour la mise en oeuvre, la laine souple sera posée sur l'ossature métallique à l'avancement de la pose des plaques de parement, ce type de laine n'ayant pas de tenue mécanique. Elle sera posée avec le revêtement kraft contre le plafond.

Cordialement.

Bububen
Répondre
12/05/2014 11:17

Bonjour, merci pour votre réponse rapide.
Si je souhaite isoler des murs de chambre de mes enfants et en lisant les posts ci dessus . La RT indique r=2,3 min mais les isolants classe D commence à r=3,2? R=2,3 correspond donc à une classification E.
En performance d isolation et les murs étant plans il est plus pratique de passer sur du PU que sur sur un doublage placostil en 70mm ?
Merci


 
hanen
Répondre
25/02/2014 17:45

Bonjour,je veux savoir comment peut on diminuer la conductivité thermique d'un isolant en polystyrène pour but d'augmenter sa résistance thermique en conservant le meme épaisseur.merci d'avance

W4Claude
Répondre
11/03/2014 11:30

Reprenez les explications sur la conductivité d'un matériau.
Chaque matériau a une conductivité propre et une épaisseur variable.
Seul les laboratoires peuvent "améliorer" cette conductivité.
Mais , certains comme les laines minérales en prenant de l'humidité par les défauts de mise en place ou de la migration de la vapeur d'eau dans les parois, perdent cette qualité; en sèchant elles ne la retrouvent pas comme la fibre de bois ou la ouaite de cellulose.

sofi29
Répondre
04/06/2014 20:51

Bonsoir W4Claude,

Les laines minérales ne sont pas des isolants hydrophiles. Mises en oeuvre dans les règles de l'art, la vapeur d'eau qui les traverse ne modifie pas leur capacité d'isolation. De plus, elles recouvrent leurs propriétés d'isolation thermique et acoustique lorsqu'elles sèchent après une humidification accidentelle.

Vous les comparez aux isolants comme les fibres de bois ou ouate de cellulose or, parce qu'ils sont hygroscopiques, ces isolants sont sensibles à l'excès d'humidité et doivent donc être protégés par la mise en oeuvre d'un pare vapeur. Vous retrouverez ces prescriptions de mise en oeuvre dans les avis techniques des produits ainsi que dans le Cahier de Prescription Technique n° 3728 disponibles sur le site www.cstb.fr

Cordialement.


 
Thierry
Répondre
21/01/2014 15:15

Bonjour
Je viens de faire isoler mes combles perdues par un professionnel dans ma maison datant de 1980. Il a insufflé le produit "Insulsafe-fr" de Saint Gobain Isover. Mon devis est signé pour avoir une isolation R=7.
Pouvez vous me donner SVP l'épaisseur correspondant pour obtenir R=7, épaisseur installée et épaisseur après tassement ?
Je compte sur votre réponse car le professionnel me dit que les étiquettes sur les sacs "Insulsafe-fr" sont erronées !!!!

Thierry
Répondre
24/03/2014 16:00

J'ai fait un courrier à Isover. Depuis la société qui m'a réalisé mes travaux d'isolation, est revenue pour mettre l'épaisseur requise, celle mentionnée sur les sacs "Insulsafe-fr", à savoir 395 mm pour R=7.

Lulu
Répondre
24/03/2014 16:00

J'ai trouvé le Document Technique d'Application de l'INSULSAFE :
http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS20-U/AU130305.pdf
Au point 5.6, il est préconisé à l'installateur de garder toutes les
étiquettes du produits et de les agrafer dans un endroit visible des
combres, etc....
Je vérifierai ce point car il est essentiel pour une expertise, puis
je contacterai le service client de Saint-Gobain-France.
(tout en bas de la page : contact)
Bonne chance.

sofi29
Répondre
25/03/2014 12:17

Bonjour à tous,

L'insulsafe est effectivement un isolant sous avis technique et sa pose doit être conforme aux prescriptions édictées par cet avis technique. Il s'agit par ailleurs d'un produit certifié Acermi dans lequel les épaisseurs à mettre en oeuvre en fonction de la résistance thermique visée sont indiquées : http://www.acermi.com/certificats/13_D_018_894.pdf

Bien cordialement.


 
KM
Répondre
06/01/2014 12:00

Bonjour,
je suis en pleine recherche de constructeur, il y en un en particulier qui m'intéresse. Le terrain constructible est plein sud. notre projet serait de faire une maison RT 2012 R+1 pour pouvoir bénéficier des conditions PTZ+. La maison ferait une façade de 10x8.
Le constructeur nous propose les détails ci-dessous (une partie) :
Murs extérieurs de la maison : enduit projeté monocouche de 12 mm d'épaisseur, teinté sur la masse, murs de façade et pignon réalisé en parpaing creux de 0.20 m d'épaisseur hourdé au mortier de ciment, chainage en béton armé en partie supérieur de mur réalisé dans des blocs de parpaing en U, appuis et seuil de toutes les ouvertures réalisés en béton lissé gris
Dans les parties habitables l'isolation st assurée par la mise en place de panneaux semi-rigide de laine de verre de 120 mm avec pare-vapeur et d'un parement intérieur constitué de plaques de plâtre de 13 mm. la laine de verre a une conductivité thermique de 0.032 W(m.K;)
les cloisons intérieure sont constituées de 2 plaques de plâtres reliées entre elles par un réseau alvéolaire.
Plancher :
Au rdc le plancher isolant sera composé de poutrelles en béton armé et de hourdis polystyrènes à languette complétés par un traitement de refend ainsi que des rupteurs thermiques périphériques (la dalle de compression est en béton armé (sans insert ni canalisation incorporée))
il sera posé une pompe a chaleur air/eau avec radiateur.
Mes questions si vous pouvez m'aider :
est ce que la pompe a chaleur sera suffisante ? J'ai lu sur des forums, que des personnes ajoute un autre système de chauffage comme un poêle a granule ou plancher chauffant....
la laine de verre utilisé est elle suffisante ? est ce que le fait que ce soit une maison RT2012, tout est fait pour que nous consommons moins d'énergie ?
le fait que la maison soit plein sud, dois je prévoir des baie vitrés, mettre un isolant plus performant coté nord ?
Merci de me guider dans mes choix, je vous avoue que je n'ai rien compris à l'explication du calcul ci-dessous, trop compliqué pour moi...
Merci d'avance pour votre réponse
cdlt


 
louka
Répondre
18/12/2013 16:15

est ce que l'épaisseur en millimètres de l’isolant posé (donc celle du rouleau) doit correspondre à l'espace entre les deux mures (double cloison)?

sofi29
Répondre
23/12/2013 10:59

Bonjour Louka,

En construction neuve, lorsque l'aménagement intérieur est réalisé en contre cloison maçonnée sur l'ensemble des murs donnant sur l'extérieur, l'isolant est posé entre le mur support et la cloison en briques platrières (ou carreaux plâtres, etc.) sans être comprimé mais en remplissant totalement la cavité (pas de lame d'air à prévoir entre l'isolant et le mur support ou la contre-cloison).
Vous pouvez trouver des indications relatives à la réalisation de ce type de montage sur la documentation disponible sous le lien suivant : http://www.isover.fr/var/isover/storage/synchronisation/doc/isover/ficheP/Isolation_thermique_phonique_contrecloison_solutions_Isover.pdf

Cordialement.


 
MARALEX
Répondre
22/10/2013 11:00

Qui peut m'aider ? je souhaite faire réaliser l'isolation extérieure de ma maison. Celle-ci est de 1925, elle est en "machefer"... on me dit tout et son contraire. Que choisir ? isolation classique (polystirène) ou végétale ?

sofi29
Répondre
23/12/2013 11:52

Bonjour Maralex,

Avec ce type de matériau, évitez les isolants imperméables à la vapeur d'eau telles que les isolants en mousse alvéolaire.

Vous pouvez opter pour un isolant d'origine végétale, minérale ou animale. Tout isolant posé en paroi verticale doit avoir une tenue mécanique et donc être au minimum semi-riigide (vous pouvez retrouver cette caractéristique mentionnée sur le certificat du produit lorsque celui-ci est certifié Acermi).

Pour la mise en oeuvre, elle dépendra de la présence ou non de remontées capillaires et/ou de la présence d'un enduit extérieur perméable ou non à la vapeur d'eau.

La mise en oeuvre des isolants en laine d'origine animale ou végétale doit être conforme à son Avis technique. Vous pouvez également retrouver les prescriptions communes de mise en oeuvre pour ce type d'isolants dans le CPT 3728 (www.cstb.fr).

Pour les remontées capillaires, l'un des moyens de réduire les apports d'eau en pied de murs est la réalisation d'un drain périphérique selon les indications données par l'Agence Qualité Construction sous les liens ci-après mentionnés :
=> http://www.qualiteconstruction.com/outils/fiches-pathologie/remontees-capillaires.html
=> http://www.qualiteconstruction.com/outils/fiches-pathologie/humidite-en-sous-sol-des-batiments.html

Cordialement.


 
nino
Répondre
22/10/2013 11:00

Bonjour, je suis actuellement en projet de construction d'un locale extérieur en bois ( pin autoclave 34mm), ce locale a pour but de jouer d'un instrument de musique; la batterie !!!), j'ai parcouru de nombreux sites et fait appel a vous au cas ou vous pourriez me renseigner sur le meilleur moyen d'insonorisation au moyen de laine...car effectivement on ne trouve pas de norme pour l'isolation phonique, d'atténuation du son ....auriez vous des avis sur la sorte de laine? faut il se basez sur la densité de la laine, l'épaisseur qu'il me faudrait?
Merci, Cordialement, Nino

sofi29
Répondre
23/12/2013 12:07

Bonjour Nino,

Avec un local en structure bois, vous ne pourrez vous baser que sur la réalisation de parois à double lit d'isolation, en système masse-ressort-masse pour pouvoir obtenir une atténuation suffisante. Vous pouvez retrouver des exemples d'isolement aux bruits extérieurs sur les documentations des fabricants concernant la réalisation de maisons à ossature bois, qu'il s'agisse des parois verticales ou de la toiture. Néanmoins, cela ne s'improvise pas et il faudrait connaître la puissance sonore à atténuer pour pouvoir faire le choix de votre montage de parois en conséquence.
Pour pouvoir augmenter les performances d'isolement, vous pouvez compléter les solutions trouvées sur ces documentations par la mise en oeuvre de plaques de plâtre à isolation acoustique renforcée (type Placo silence par exemple) qui peuvent vous faire gagner de l'ordre de 3dB supplémentaires par rapport à une BA13 classique.
N'oubliez pas que les parois vitrées participent également à l'isolement acoustique des parois périphériques et que les portes donnant sur l'extérieur devront également répondre à l'isolement à atteindre.

Par ailleurs, pour corriger l'effet d'écho à l'intérieur de votre local, n'oubliez pas non plus de mettre en oeuvre des parois absorbantes (solutions de correction acoustique). Ces éléments seront nécessaires à votre confort intérieur.

Cordialement.



 
HK
Répondre
12/09/2013 11:51

Bonjour,pour la même épaisseur de laine de verre quelle est la meilleur resistance thermique: 20kg/m3 ou 50kg/m3
Merci pour votre réponse


 
didiou
Répondre
12/09/2013 11:51

Bonjour.
je suis en train d'isoler mes combles, avec un doubage Isoconfort 35 (60 entre chevron + 200 croisé ) en version non revetu + menbrane Vario Duplex. Il me reste une piéce a faire et mon distributeur qui doit me fpurnir les derniers rouleaux m'indique que lla version non revetu (il me manque le 200) n'existera plus qu'en version Kraft. Bien que cela semble effectivement compatible dans votre guide pouvez me preciser la diffrence entre ces 2 versions.
Merci


 
kakato
Répondre
12/09/2013 11:51

Bonjour,
Je suis en train de construire une dépendance à vocation de salle de sport privée. Cette dernière est à une hauteur de 1300m d'altitude dans les hautes alpes. Elle est constituée de 3 murs en bétons (1mur arrière de soutainement dans une bitte de terre et 2 retours de mur sur les côtés. La face avant est faite en poteaux bois (Red Cédar) comprenant une baie vitrée fixe de 3x1.25 et une vitrée mobile de 3x2.4. Elle est orientée sud-est, sud. Les pignons sont également en bois et de l'intérieur je n'ai pas de comble.
Ma question est la suivante : Quel isolant et quelle épaisseur dois-je mettre sur mes murs, sachant qu'il y aura après un bardage intérieur en bois de 18mm ?


 
francoismatris
Répondre
12/09/2013 11:51

Bonjour,

je désirerais avoir des idées pour mieux isoler ma maison, voici la situation :

actuel : - maison de 1986 de 110 m2
(1 partie de 60 m2 et 1 autre partie attenante de 50 m2)
-combles perdus avec fermette en W.
-isolation réalisée à l'origine par soufflage
-rajout en 1992 de 20 cm de laine de roche en rouleau (mal
posé, pare vapeur à l'envers)

demande d'avis pour :
- suppression des isolants actuels
- refaire une isolation conforme ou se rapprochant de la RT2012
(ne pas faire de soufflage) avec possibilité de marcher et
stocker quelques cartons au centre des combles.
- Integrer une reflexion pour l'isolation phonique
- Installation d'une VMC double flux ou équivalent


 
rafbenz
Répondre
12/09/2013 11:51

En rénovation : Etant donné la difficulté de réaliser une paroi complètement étanche à l’air et à la vapeur d’eau, il est conseillé de limiter l’épaisseur d’isolant à 8 à 12 cm. ma question pourquoi on se limite a cette épesseur? on peut la dépasser ou pas?

sofi29
Répondre
04/11/2013 18:07

Bonjour Rafbenz,

Je ne comprends pas bien d'où vient ce conseil car il existe aujourd'hui des membranes d'étanchéité à l'air, tout comme des pare vapeur qui peuvent être associés à l'isolation selon le type de paroi et cela même en rénovation, afin d'obtenir une isolation performante.
Peut-être pouvez-vous lire la partie réservée à l'isolation en rénovation et revenir vers nous pour compléter votre demande si vous ne trouvez pas la réponse attendue dans ces articles : http://www.toutsurlisolation.com/Votre-projet-de-A-a-Z/L-isolation-en-renovation
Cordialement.


 
Delphine
Répondre
03/06/2013 10:30

quel est le meilleur choix pour renover l'isolation en Bretagne sud on me propose IBR200 en couche croisée la maison date de 1990 et on me dit que l'isolation est trop tassée( mais sans toucher aux rampants ) je ne sais pas si c'est bien HELP!!

sofi29
Répondre
30/07/2013 15:14

Bonjour Delphine,

Votre isolation en laine de verre ne s'est pas tassée : l'épaisseur de laine que vous avez en plancher de combles correspond à la résistance thermique qui était imposée en 1990. Vous pouvez bien sûr la compléter afin d'obtenir une meilleure performance d'isolation mais il n'est pas forcément nécesssaire de la remplacer. Je vous invite à lire notre article sur ce thème afin de savoir dans quelles conditions il peut être nécessaire de remplacer une ancienne laine : http://www.toutsurlisolation.com/Votre-projet-de-A-a-Z/L-isolation-en-renovation/L-isolation-des-combles-en-renovation/Ancien-isolant-deposer-ou-conserver

Si vous faites compléter votre isolation, il faudra en effet que l'épaisseur ajoutée n'obture pas les entrées de ventilation en rives basse de toiture.

Cordialement.


 
libsos
Répondre
20/05/2013 11:30

Bonjour je souhaiterais savoir quel type d isolation est il préconisé pour des murs en pierres d une épaisseur de 60 cm
Vous remerciant de votre réponse

sofi29
Répondre
30/07/2013 15:50

Bonjour Libsos,

Toute isolation posée en rénovation doit s'effectuée sur murs sains. Toutes remontées capillaires ou pénétration des eaux de pluie jusqu'au côté intérieur des murs (défaut d'étanchéité extérieure),devront être traitées avant isolation (mise en oeuvre d'un drain extérieur périphérique, réfection des joints, rebouchage de fissures, etc).

Sur murs sains, vous pouvez au choix procéder
- à une isolation par l'extérieur (ITE) sous bardage rapporté (isolant semi-rigide, nu et non hydrophile), ou
- à une isolation par l'intérieur (ITI). Prévoyez dans ce cas, la mise en oeuvre d'un pare vapeur hygrorégulant du côté chauffé afin de limiter le transfert de vapeur d'eau dans la paroi en hiver. Son caractère hygrorégulant permettra si nécessaire le séchage des murs vers l'ambiance intérieure lorsque les pressions s'inverseront (en été notamment). Il permettra également d'assurer l'étanchéité à l'air des parois.
Dans l'un ou l'autre cas, optez pour des isolants semi-rigides et perméables à la vapeur d'eau.
N'oubliez pas que toute habitation doit être dotée d'un système de renouvellement sanitaire de l'air intérieur (vmc) afin d'en assurer la qualité (évacuation de l'air vicié, limitation de l'excès d'humidité dans l'air...) : profitez de vos travaux pour installer un système de ventilation maîtrisée s'il n'existe pas déjà.

Une ITE favorisera la conservation de l'inertie des murs. Elle nécessite toutefois une anticipation des périodes de froid car par rapport à une ITI, la montée en température de l'ambiance intérieure est plus lente : il faut en effet réchauffer suffisamment les murs avant que l'air intérieur ne puisse à son tour être réchauffé.

Cordialement.


 
Ridhao
Répondre
08/04/2013 10:30

Bonjour a tous
Je m'engage sur une nouvelle construction permis de 2012
J'ai besoin de vos conseilles pour l'isolation complet
Merci d'avance de votre aides
Cordialement

sofi29
Répondre
30/07/2013 16:02

Bonjour Ridhao,

Vous pouvez trouver de nombreux conseils dans notre dossier dédié à la RT2012 : http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Reglementation-thermique/RT-Grenelle-Environnement-2012-ou-RT-2012
ainsi que notre article sur les maisons à basse consommation d'énergie : http://www.toutsurlisolation.com/Votre-projet-de-A-a-Z/L-isolation-dans-le-neuf/Maison-ecologique-maison-BBC

Cordialement.


 
Oli
Répondre
18/03/2013 10:16

Bonjour ,
Je fais une recherche d'isolant pour mon garage. Je veux me battir un garage de 24x24, avec un mur de gel et une dale de beton. Le plancher ne sera pas chauffer , je le chaufferai a l'élécrticité. Mon revêtement exterieur sera du Clin de vynil et je vais avoir deux porte de garage. Mon ossature de bois sera en 2x6 et ma facade est vers le sud-est. Je me posais la question : Premierement il est clair que je metterai du concassé et un foam sous ma dale de béton. Par la suite si je veux que se sois bien isoler pour ne pas perdre trop de chaleur et qu'on ne m'entendre pas trop, dois-je isoler par l'extérieur ou l'intérieur ? Ma deuxieme question est la suivante : Serais-je mieux de mettre pare-air , tentest, une laine isolante de 4pouce et un sonopane ou alors je devrais mettre pare-air , tentest une laine de roche de marque Roxul ?

sofi29
Répondre
20/03/2013 10:55

Bonjour Oli,

Au vu des matériaux cités, vous résidez sans doute au Canada or notre site traite de solutions d'isolation thermique et acoustique au regard des réglementations françaises. N'ayant pas accès aux documents techniques des produits que vous envisagez (résistances thermiques certifiées et procès verbaux acoustiques), nous vous conseillons de vos rapprocher des services techniques des fabricants des produits choisis pour pouvoir faire le comparatif tant en thermique qu'en acoustique des 2 montages visés afin de vérifier quelle solution répond au mieux à vos exigences.
Néanmoins, ce que nous pouvons vous dire c'est qu'une isolation thermique par l'extérieur permet une meilleure gestion des ponts thermiques structurels (notamment murs de refend) et n'est pas beaucoup plus chère qu'une isolation thermique par l'intérieur dès lors qu'elle est envisagée dès la conception du bâti. De plus, en terme de performances thermiques et acoustiques, une laine de roche de 10cm d'épaisseur en murs MOB ne saurait répondre de façon satisfaisante à la réglementation française des bâtiments à basse consommation.

Cordialement.


 
sergeot
Répondre
18/03/2013 10:15

j'ai signé un devis pour une isolation des murs intérieurs 3,15 de résistance,l'artisan a fait son travail, sur la facture résistance identique.pendant les travaux j'ai récupéré une fiche technique de l'isolant dont les caractères technique sont les suivantes:n° acermi 02/06/138 - 2,70 résistance - ép.100mm(aucun problème). je m'aperçois que cette résistance ne correspond pas au devis et à la facture, cet artisan a exécuté un mauvais travail et menson gé. quel est le prejudice perdu. merci de votre réponse. salutations

sofi29
Répondre
19/03/2013 20:50

Bonjour Sergeot,

Si vous avez récupéré une étiquette du produit posé et qu'il ne correspond pas au produit inscrit au devis, le mieux est de voir avec votre artisan ce qu'il vous propose (explications et solutions).
S'il est avéré que le produit posé n'est pas celui correspondant au devis et sans accord possible avec votre artisan, voyez si vous avez une assistance juridique avec votre assurance et prenez conseil car vous entrerez alors dans une procédure de plainte.

Cordialement.


 
leo2209
Répondre
18/03/2013 10:00

Bonjour, j'aimerais savoir quel isolant prendre pour rénover une maison des années 60, avec des murs double briques. Je souhaite isoler par l’extérieur et avoir une résistance thermique de 4.5 m².K/W
merci d'avance cdt

sofi29
Répondre
19/03/2013 18:59

Bonjour Léo,

En isolation par l'extérieur il existe 2 types de technique, soit une isolation sous enduit, soit une isolation sous bardage ventilé.
Pour la réalisation d'un mur double, tout isolant semi-rigide et non hydrophile peut être mis oeuvre avec une lame d'air ventilée sur l'air extérieur entre l'isolant et le mur extérieur.
S'il s'agit d'une rénovation de mur double existant, avant d'entamer tous travaux d'isolation par l'extérieur, il s'agit de diagnostiquer l'existant car selon le système constructif mis en oeuvre, une lame d'air ventilée sur l'air extérieur peut exister, ce qui annulerait le pouvoir isolant de l'isolation ajoutée par l'extérieur.

Cordialement.


 
JY logras
Répondre
25/02/2013 11:30

Voila j ais une question j aimerais faire une maison avec une ossature en parpaing de 20 cm ; une isolation laine de verre compact de 12 cm et un doublage de 5 cm de briques double parois . soit une épaisseur de 40 cm serais je éligible pour la RT 2012

sofi29
Répondre
26/02/2013 11:44

Bonjour Monsieur Logras,

La RT2012 n'impose pas de résistance thermique par parois. Elle impose une consommation maximale d'énergie primaire de 50kWh/m2.an en moyenne (modulation selon la zone climatique, le type de logement...). Il n'y a que l'étude thermique obligatoire pour tout projet neuf qui pourra déterminer si votre projet répond aux exigences de la RT2012.
Je vous invite à lire le dossier dédié à la RT 2012 et ses exigences :
http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Reglementation-thermique/RT-Grenelle-Environnement-2012-ou-RT-2012

Cordialement.


 
Juju
Répondre
30/11/2012 11:45

Bonjour, je souhaiterais trouver le bon isolant thermique mince du mur de la loggia de mon appartement.
L'isolation extérieur des murs de la copropriété a été faite il y a qq années.
L'immeuble a été construit dans les années 70. J'y ai mis une fenêtre double vitrage, un isolant thermique mince de l'intérieur me permettrait d'éviter des déperditions de chaleur.
La surface à isoler est petite : 1,50m de haut par 2,20m de large.
Avez vous des références de produits sur lesquels m'orienter ?
Je vous remercie par avance.

sofi29
Répondre
26/02/2013 11:55

Bonjour Juju,

A résistance thermique équivalente, les isolants à très faibles lambdas vous permettent de minimiser l'encombrement lié à l'isolation (polyuréthane au lambda de 0.023, polystyrène extrudé au lambda de 0.029W/(m.K)) selon l'espace dont vous disposez.Toutefois, pour réduire les déperditions thermique d'un local quel qu'il soit, il faut que l'ensemble des parois soit isolé, y compris sol et plafond.
N'oubliez pas qu'une ventilation est également nécessaire dans ce type de local pour éviter tout phénomène de condensation.

Cordialement.


 
gamboy
Répondre
15/10/2012 15:00

Bonjour, vous indiquez les résistances thermiques adéquates conforme aux exigences de la RT 2012 pour les constructions neuves. Quel est le référentiel pour la rénovation?

sofi29
Répondre
30/07/2013 16:25


Bonjour Gamboy,

En rénovation, dès lors que des travaux d'isolation thermique sont envisagés, vous devez respecter les valeurs minimales de résistance thermique exigées par type de paroi par la Réglementation Thermique pour les bâtiments existants. Je vous invite à lire notre article dédié à cette réglementation pour prendre connaissance des exigences : http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Reglementation-thermique/Reglementation-thermique-des-batiments-existants

Vous avez également la possibilité de vous appuyer sur le référentiel Effinergie Rénovation si vous souhaitez faire labellisé votre maison en Basse Consommation : http://www.effinergie.org/index.php/les-labels-effinergie/effinergie-renovation

Cordialement.


 
JP
Répondre
09/10/2012 09:30

Bonsoir,

Je voudrais "isoler" la toiture de mon garage.
Je m'explique :
J'ai prévu d'installer une arrivée d'eau dans mon garage pour y mettre une machine à laver.
Or l'hiver dernier une gamelle d'eau dans le garage gelait en moins d'une heure(hiver vigoureux avec une température avoisinnant les -15°C)
Je veux en aucun cas y faire une piece à vivre, mais que la température ne chute pas en dessous de 5°C.
J'avais pensé à y mettre du polysterne extrudé (4cm d'épaisseur R=0.9) de part la facilité de fixation sur les liteaux arrimant les tuiles.
Avec ces histoire de coefficient, je ne sais pas si ce sera suffisant, la solution d'un isolant mince serait elle meilleure?
Merci pour votre réponse


 
yogi
Répondre
27/09/2012 09:15

Pourquoi ne parler vous pas du confort d'été (très important pour éviter la clim.) et du temps de déphasage des différents produits ??

sofi29
Répondre
08/10/2012 16:39

Bonjour Yogi,
Merci de votre intérêt pour ce sujet. Même s’il est vrai qu’un isolant peut avoir un déphasage supérieur à un autre isolant du fait de sa densité, l’impact de ce déphasage sur le confort d’été reste assez faible. Si l’on prend l’exemple de la toiture (paroi la plus exposée au rayonnement solaire sur l’ensemble d’une journée), augmenter la masse volumique de l’isolant de 20 à 50 kg/m3 fait bien gagner 2h37 en déphasage or après étude, cette augmentation n’apporte en fait qu’une diminution de l’ordre de 0.22°C sur la température maximale du comble. L’augmentation de la masse volumique de l’isolant n’a donc qu’un impact négligeable sur l’ambiance intérieure mais elle nécessite toutefois d’adapter le dimensionnement des structures à un poids supérieur rapporté en charpente ou en plancher, ce qui impacte le coût de la construction. Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter notre article « Inertie du bâtiment » qui traite du déphasage et du confort d’été http://www.toutsurlisolation.com/Actualites/Inertie-du-batiment
Cordialement.


 
Ajouter un commentaire

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques de visites et pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×